AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Un cirque pendant la foire de la vache

Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Jeu 17 Juin 2021 - 18:08

Comme toutes les saisons, les habitants de Kage Berg sont réunis en masse pour fêter un événement très spécial : La foire de la vache. Les fermiers ambitieux de l'île ont amené leur plus belle vache pour participer à un concours qui choisira la vache la plus impressionnante de la saison! Avec toute la foule réunie, en plus du concours de miss vache, il y a également des stands et attractions pour profiter de ce rassemblement. Cette année-là, un peu à l'extérieur de la foire, une gigantesque tente colorée a été érigée. Le cirque de Raln, connu pour ses spectacles aussi impressionnant que potentiellement dangereux, a décidé d'essayer de prendre une part des bénéfices apportés par cette foire.

Tout au long de la foire, une fillette habillée en vêtements festifs de couleurs jaune, orange et rouge, déboule dans les allés renversant tout ce qui a le malheur de se trouver sur son chemin. À ce moment-là, Eïna était encore une acrobate travaillant pour le cirque de Raln, elle n'avait aucune idée qu'à peine quelques mois plus tard, elle quitterait le cirque pour s'engager dans la marine. Pour l'instant elle a une mission de la plus haute importance à accomplir : Distribuer des affiches.

"OYEZ OYEZ !  Le cirque de Raln vous ouvre ses portes tous les soirs pendant toute la durée de la foire! Venez admirer les spectacles de lancés de couteaux, les équilibristes et les danses de lames! Pour seulement 1000 Berry par personne! 1000 Berry par personne!"

Si il y a bien quelque chose que tout le monde sait au sujet d'Eïna, c'est qu'elle est extrêmement bruyante. Et Raln, à défaut de pouvoir corriger ce défaut, a décidé de s'en servir comme une arme de destruction massive, en envoyant Eïna faire de la pub pendant que eux prépare leur chapiteau.
C'est aussi une manière de donner au staff du cirque un repos et un calme fort mérité pendant au moins quelques heures. Tant pis si c'est au dépend des locaux.

"ALLEZ RAMENEZ VOUS LÀ!" De temps à autre, Eïna escalade les tentes et les épaules des passants pour se faire plus de place. Elle a beau être une naine d'un mètre quarante, quand il faut sauter ou se faufiler elle est pas mauvaise du tout. "Si vous voulez me voir tomber d'une corde suspendue à 15 mètres de haut, c'est à l'ouest de la foire que ça se passe!"

Eïna adore ce moment, elle aime être le centre d'attention et faire chier les gens. En général, elle se limite pour éviter de se faire tuer. Mais quand le cirque a besoin de faire sa pub, c'est une occasion pour Eïna de se déchainer sans affecter ses relations sociales. Alors elle n'hésite jamais à courir en jetant des affiches partout, parfois sur les visages de passants médusés.


Dernière édition par Eïna Nesterii le Sam 19 Juin 2021 - 23:46, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Sam 19 Juin 2021 - 23:28

- Messieurs, approchez, ne soyez pas timides, venez tenter votre chance !

La foire de la vache, l’attrape-touriste par excellence. En tout cas, c’est ce que pensait Ned, qui était justement en train de se faire alpaguer par un homme qui le forçait désespérément à s’inscrire à un concours de rodéo. Jayce, lui, était d’humeur plus enjouée, après tout, la vie de pirate n’était qu’amusement. De sa hauteur vertigineuse, l’homme-poisson passa son bras autour des épaules de son ami. Dans son autre main, il tenait une bouteille où flottait un alcool bien trop fort pour n’importe quel être humain normalement constitué. Les joues rosées et l’haleine embrumée, il sirotait son liquide démoniaque qui lui avait déjà bien entamé le ciboulot.

- Moi…h-hips ! Moi, je pense que tu devrais essayer. On est là pour s’amuser, non ?
- Non, je te rappelle qu’on est ici parce que monsieur était bourré et a mal regardé sa boussole !
- Oh, ça vaaaa…ça a-arrive à tout l’monde !
- Sauf aux navigateurs qui sont censés être talentueux.
- T’es en train de dire que je suis un mauvais navigateur ?!
- Ouais, parfaitement ouais !
- Répète ça pour voir ?!

Les coups se mirent à pleuvoir des deux côtés. Les deux amis se roulaient par terre, devant les yeux ébahis et un peu moqueurs des passants. Comme deux enfants, ils se mordaient, se pinçaient et s’envoyaient coups de poing et coups de pied. Essoufflés, dos au sol, le visage tuméfié à cause de cette rixe puérile, ils éclatèrent de rire. Jayce se releva et tendit sa main vers son ami qui l’empoigna aussitôt et se redressa d’un bond.

- Faut pas voir le verre à moitié vide, c’est la foire de la vache, on peut trouver de quoi s’amuser, s’exclama Jayce.
- Oui, enfin, je tiens à te rappeler notre statut. On est pas censés participer à une foire comme si de rien n’était, affirma Ned.
- Regarde-les, ils ont pas l’air de savoir que nous sommes des pirates. Quoiqu’avec cette bagarre et ta défaite, ils ont de quoi le penser.
- Ma défaite ?!

Et c’est ainsi qu’une nouvelle chamaillerie éclata, très vite stoppée par le forain du Rodéo Club.

- Bon, messieurs, il faudrait vous décider, vous voulez essayer ou pas ?

La main serrant le col de l’autre, les deux compères s’arrêtèrent dans leur querelle et dévisagèrent le vendeur.

- Combien ça coûte ? lança Ned.
- Cinq mille berrys par personne.
- A ce prix-là, y a intérêt à ce que ce soit drôle.
- Vous ne le saurez qu’après avoir essayé !

Sur son conseil, le jeune sabreur tira un billet de cinq mille de sa poche et le remit au bonhomme. A côté de celui-ci se trouvait un petit enclos, rustique dans la forme, d’où émergeait une odeur fétide. Une petite porte en bois usé, presque décomposé, servait d’entrée. Le forain décrocha la corde qui la retenait et l’ouvrit d’un geste sec. Brusquement, une gigantesque bête se dressa hors de l’enclos en meuglant, faisant sursauter au passage les deux pirates.

- Mais, un rodéo c’est avec un taureau ! dit Ned, un peu déboussolé.
- Mon ami, c’est la foire de la vache voyons !

Ni une ni deux, l’archéologue se jeta sur l’espèce de monstre cornu, taché de noir et de blanc et à la musculature effrayante. Mécontente d’avoir sur son dos un invité indésirable, la vache se mit à meugler de plus belle, puis à gesticuler dans tous les sens avant d’effectuer des bonds aussi vifs que brutaux. Ned se cramponnait tant bien que mal alors que la bestiole le balançait dans tous les sens possibles. Jayce, qui avait sous ses yeux une scène ô combien hilarante, se tordait de rire et en avait même l’abdomen crispé. La bête s’éloigna du stand, transportant avec elle un jeune homme qui peinait à garder son équilibre et bougeait tel un marteau piqueur.

- Griselda, tu t’éloignes trop, reviens !  gueula le forain qui avait malencontreusement oublié d’attacher correctement la bête.

Dans cette course effrénée, Griselda la vache et Ned l’archéologue, croisèrent sur leur route une gamine haute en couleur. Animée par une énergie débordante, elle sautillait ici et là, tentant de se faire entendre et de retenir l’attention des passants en jetant des affiches. Hélas, deux de ses feuilles eurent la mauvaise idée de terminer leur route dans la figure de la vache et du pirate, les rendant totalement aveugles. Griselda perdit l’équilibre, ne sachant plus ce qui se trouvait en face d’elle, puis s’écrasa lourdement avec son passager clandestin sur ce qui semblait être un chapiteau en plein assemblage. Les craquements de bois et les déchirements de tissu se firent entendre et Ned se retrouva sous la vache, complètement sonné. Lui qui espérait ne pas trop se faire remarquer, ce coup-ci, c’était raté.


Dernière édition par Ned Mayhem le Ven 25 Juin 2021 - 19:33, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Dim 20 Juin 2021 - 0:25

"Et merde...Pas encore."

Cette fois, Eïna a vraiment merdé . Déjà quand elle est arrivée elle a malencontreusement provoqué un combat entre ses amis du cirque et des glandus du coin. Faut dire que même si sa maman a fait de son mieux pour lui transmettre sa philosophie de toujours comprendre les autres, Eïna n’a pas assimilé toutes les subtilités. En l'occurrence, la jeune fille avait beaucoup de mal à comprendre l'obsession que les locaux semblent avoir pour leurs vaches et la vie pénible du coin. Du coup pour tenter de comprendre comment ça marche, elle a essayé de provoquer quelques inconnues sur le stand d'en face, juste histoire de tâter leur réaction. Autant dire qu'elle a poussé le bouchon trop loin. Ils ont bien failli être exclus de la foire à cause d'elle. Les ordres qu’elle a reçu suite à ça sont très clairs : Elle peut faire n’importe quoi, crier comme elle veut, mais si elle cause encore plus d’emmerde son patron et mentor a promis de lui faire passer un sale quart d’heure.

Mais là, sans le vouloir elle a jeté ses affiches sur l'une des sacro-sainte vache alors qu'elle était chevauchée par un pauvre gars qui n’a rien demandé. Non seulement sa majesté bovine a perdu l'équilibre, mais elle s'est sentie obligée de finir sa charge en plongeant sur un chapiteau...LEUR chapiteau. Voilà qui risque de rendre le spectacle de ce soir plus compliqué. Eïna n'a que quelques secondes pour réagir, elle pourrait prendre la responsabilité de ses conneries et risquer de décevoir Raln. Sauf que, en général après avoir regardé une fois ou deux le spectacle de "danse" de Raln, l'idée de vouloir le décevoir disparaît rapidement. Alors Eïna opte pour l’option 2 :

"WOW CE GARS A DÉTRUIT NOTRE CHAPITEAU! LES GARS VENEZ VOIR, VENEZ VOIR."

Et après avoir bien crié histoire de se faire entendre par les autres membres du cirque. Eïna s'approche et essaye de subtiliser discrètement les affiches qui sont restées collées sur le visage de la vache et de l'inconnu, pour les mettre avec le reste du paquet d'affiche qui est accroché à sa ceinture.

"Monsieur, vous allez bien?! Attendez je vais vous aider à sortir de là. " Tout en faisant ça, Eïna s'adressera aux passants. "Le monsieur a l'air coincé! Pire, la vache n'arrive pas à se relever! Aidez moi à la soulever!"

Comme si de rien n'était, Eïna essayera tant bien que mal de soulever la grosse vache pour donner un peu d'air à l'inconnu en espérant qu'il ait la force de se sortir de là. La petite n'a absolument aucune force dans ses bras mais pour l'instant elle a tout intérêt à aider l'inconnu avant que la situation ne dégénère encore plus. Pendant qu'elle s'occupe de lui quelques autres personnes habillées de tenues tout aussi colorées que la sienne s'approche d'ici et regarde ce qu'il se passe en fronçant les sourcils. Certains ont l'air manifestement dévastés de voir leurs heures de travail gâchées par une grosse vache, et apparemment un jeune homme au cheveux longs. Pour l'instant personne d'autre n'intervient mais ils sont bien sûr aller prévenir le patron.

Eïna se sent un peu mal d’essayer de faire porter tout le chapeau à ce monsieur qui semble déjà être en train de passer sa pire journée. C’est définitivement un sacré coup de pute. Mais peut être qu’il ne s’en rendra pas compte si elle garde une expression innocente et qu’elle l’aide avec beaucoup d’enthousiasme? En tout cas, elle ne remarque que maintenant les armes accrochées à la ceinture du monsieur sous la vache. Peut-être qu’elle a vraiment mal choisi la personne pour le coup. Elle sent le stress monter mais là tout de suite elle essaye surtout de limiter la casse.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Ven 25 Juin 2021 - 2:28

Sa poitrine était au bord de l’explosion. Oppressé par le poids de la vache, Ned peinait à respirer. Il avait tout de même retrouvé ses esprits, mais il sentait sa tête rouler alors qu’elle était on ne peut plus stable. Malgré une lucidité partielle, il ne lui en fallut pas plus pour comprendre dans quel pétrin il s’était fourré. En plus du mastodonte qui l’étouffait, il sentait le poids des regards qui s’étaient subitement braqués sur lui après cette chute mémorable. La gamine qui avait jeté les affiches se trouvait aux côtés du jeune pirate, et elle essayait vainement de le dépêtrer de cette situation grotesque et improbable. Voyant qu’elle peinait, de sa petite carrure, à repousser la bête, Ned prit les choses en main. Non pas qu’il fit preuve d’une soudaine empathie, mais la seule chose qu’il souhaitait, c’était respirer. Rester bloqué indéfiniment sous ce monstre n’était pas dans ses projets. D’ailleurs, Griselda la vache, à cause du stress et du choc, venait de relâcher des gaz immondes et assourdissants, qui eurent au moins le mérite d’éloigner ceux qui n’étaient pas concernés par la situation. Etouffé par la pression et écœuré par l’odeur de pet, Ned repoussa l’animal d’un geste vif. Sa cage thoracique reprit son galbe habituel et il put de nouveau souffler correctement.

Ned se redressa difficilement avec l’aide de la jeune fille. En se remettant d’aplomb, il l’observa et afficha un rictus en guise de remerciement. Derrière son altruisme, elle semblait étrangement stressée, voire affolée. Ned épousseta ses vêtements en les tapotant de manière répétée, puis attacha correctement ses cheveux. Il se souvint alors que la gamine était à l’origine de cette chute. Enfin, la vraie cause de tout ça était qu’il avait stupidement accepté de faire un rodéo sous les conseils de son compagnon bourré. Qui…d’ailleurs, ne pointait pas le bout de son nez. Jayce avait sûrement vu la scène, mais avait sans aucun doute jugé préférable de laisser son ami se sortir de ce pétrin tout seul. Et au vu des types aux mines patibulaires qui s’approchaient de lui, il n’avait effectivement d’autre choix que de régler ce problème seul, mais surtout rapidement.

- Eh, garçon ! La petite Eïna nous a dit que c’est toi qui as détruit le chapiteau, tu sais combien de temps on a passé à essayer de le monter ?!
- Je suis sincèrement désolé, ce n’était pas prévu… Je participais à ce rodéo, et puis…

Mentir n’était pas la bonne solution, non seulement la gamine semblait l’avoir accusé, mais en plus, au vu des faits, il ne faisait aucun doute que la vache et lui étaient les seuls responsables de ce désastre. Les membres du cirque, aux tenues colorées, entouraient le jeune pirate, qui n’avait d’autre choix que de coopérer. Il n’avait aucune intention de lutter pour s’en sortir. Par ailleurs, il comprenait leur réaction, il valait mieux prendre en tenailles un type louche avec deux sabres à la ceinture.

Ned, un peu gêné, déglutit, puis reprit la parole.

- Ecoutez, ce n’était pas dans mon intention de causer tout ce grabuge. Je peux vous filer un coup de main pour réparer tout ça si vous voulez, essayons juste de régler ça à l’amiable plutôt que de faire appel à la marine.
- On a prévenu le patron, il devrait pas tarder à rappliquer.

Bon, ce n’était pas encore gagné. Tout ce qu’il souhaitait, c’était juste éviter d’avoir affaire aux soldats qui traînaient dans les parages. Ned se tourna vers la gamine dont le visage avait pâli.

- Dis, Eïna, c’est ça ? Ça ne me dérange pas de vous filer un coup de main, mais rejeter toute la faute sur moi, c’est pas très sympa non plus !
- Eïna, de quoi parle-t-il ? s’enquit l’un des membres du cirque.

Mieux vaut être deux dans un ravin que seul, pensa Ned.
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Sam 26 Juin 2021 - 20:58

Même si Eïna sent qu'elle est bien dans la merde avec ce qui vient de se passer, elle ne peut pas se retenir de tester les limites de cet inconnu. D'ailleurs l'odeur pestilentielle qu'elle sent lui donne une idée machiavélique. Elle s'éloigne en se tenant le nez en même temps que les autres membres du cirque. Mais contrairement à eux, elle fait semblant de renifler en direction de Ned tout en grimaçant. elle chuchote, comme pour avouer quelque chose de honteux:

"Tu devrais prendre un bain...C'est peut être surprenant mais ils ont des douches ici." Encore un peu plus bas. "Parce que tu sens très mauvais et l'odeur nous arrive jusqu'ici." Elle hausse les bras d'un air innocent. "C'est juste pour t'informer, si je sentais aussi mauvais je voudrais pas que personne ne me le dise." Puis, elle tends la main d'un air souriant. "Bojour, comme l'a dit Erickson je m'appelle Eïna au-faite." Elle prends une nouvelle fois son petit air innocent. "J'ai rien fait moi! Je voulais essayer d'aider et d'empêcher la vache de charger vers le chapiteau, mais j'ai pas été assez rapide...Je m'en excuse."

Erickson a l'air d'être le gars du cirque qui a parlé à Ned juste avant. Il est manifestement perplexe face à l'explication d'Eîna, mais il ne fait rien de plus parce que pendant qu'Eïna faisait son petit numéro. Ned peut voir un individu s'approcher lentement et discrètement. C'est un vieil homme, probablement qui a dépassé les soixante-dix ans. Mais Ned sent qu'il est louche. Il est bien musclé et a des cicatrices aux bras et au visage, pas le genre de trucs que tu obtiens en faisant des spectacles de cirque. Quand il marche on peut entendre un léger *tac* *tac* au sol à cause de sa jambe en bois. Il a un air renfrogné et légèrement autoritaire. Et quand il s'approche d'Eïna celle-ci se fige, puis se retourne très lentement.

"Hum...Bonjour Raln. ça va patron, je peux vous aider?"

Avant de répondre, le patron attrape la gamine par le col et la soulève à 1 mètre au-dessus du sol, histoire que leur tête soit au même niveau.

"Qu'est-ce.Que.T'as.Encore.Foutu.EÏNA."

La gamine répond immédiatement.

"J'avais pas vu chef! Je pensais pas que mon affiche allait tomber en pleins sur le visage d'une vache et de son cavalier."

Raln commence d'abord par regarder les autres membres du cirque.

"Les gars, je vais m'occuper de ce...cirque. Retournez à votre boulot, on verra comment réparer la situation." Puis il revient vers Eïna. "Tu te rends compte de combien de fois tu as causé des ennuis avec ton comportement de furet hyperactif drogué au café? Toutes les fois où tu as fait paniquer les animaux? Où tu nous as donné des migraines? Où tu as causé des effondrements à force de grimper n'importe où? Où on a reçu des plaintes des locaux à cause de toi?" Il fronce les sourcils et continue de l'engueuler. Mais il a de l'affection pour Eïna. C'est plus la leçon que donnerait un père à sa gamine désobéissante. Raln et Eïna ne se ressemblent pourtant pas. "Faut que tu te calmes bordel. Respire, inspire, et arrête de bouger pour 5 minutes, 5 putain de minutes c'est tout ce qu'on te demande. ça serait déjà un miracle."

Eïna reste silencieuse pendant un long moment avant de dire timidement.

"Hum...ça veut dire que je peux aller me reposer avec les animaux."

Et soudainement Raln éclate de rire. Son rire est un peu intimidant, un peu trop fort et grave.

"Hahahaha. Non. tu vas rattraper tes conneries déjà, on verra après pour la pause."

Puis Raln se tourne vers Ned, il le jauge du regard pendant un long moment, surtout les deux lames qu'il porte. Le vieil homme sourit.

"Je t'aurais bien tailladé pour corriger l'affront, ne serait-ce que pour avoir un beau combat. Mais j'ai plus l'âge pour ces conneries. Alors voilà ce que je te propose : Tu nous ramènes du monde ce soir ou tu nous aides à faire monter le chapiteau rapidement. C'est comme tu veux, mais dans tous les cas si tu nous aides bien on oubliera ce qui vient de se passer, tu pourras même regarder le spectacle en première loge. Eïna tu l'aides."

La petite réponds tout de suite:

"CHEF OUI CHEF !"

Et après ça...À la surprise de Ned, le vieil homme jette littéralement la gamine dans les airs.  On pourrait croire assister à un meurtre en pleine ruelle, sauf qu'à la fin la fillette se réceptionne sur ses deux jambes sans le moindre problème. Les passants qui observent la scène ont l'air choqués, mais Ned qui a plus d'expérience en combat a pu distinguer ce qu'il s'est passé. Dès qu'Eïna a été propulsé dans les airs, elle a fixé du regard le sol pour définir sa destination, puis elle a arrêté sa rotation et elle s'est penchée pour guider le mouvement. Au dernier moment elle place ses jambes en avant et amorti la chute en pliant les genoux. Visiblement, la petite n'a pas volé sa place dans ce cirque. Elle regards Ned et dira finalement :

"Toi aussi tu utilises deux épées? C'est comme Raln!" Raln fronce juste les sourcils. "Il fait même des spectacles de combat pour clôturer les soirées! Tout le monde adore ça! " Puis elle s'approche de lui et dira juste. "La douche, ça serait toujours une bonne idée."

Au cas où, elle se baissera pour éviter une éventuelle attaque.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Dim 27 Juin 2021 - 4:54

Discrètement, Ned leva le bras et renifla son aisselle. Il savait pertinemment que la petite Eïna avait dénoncé ses soi-disant mauvaises odeurs devant tout le monde pour le charrier ou se moquer, mais ça n’excluait pas pour autant une vraie possibilité. Il fronça les sourcils et se gratta le menton, en signe de réflexion. C’est vrai ça, quand est-ce qu’il avait pris une douche pour la dernière fois ? Il se mit à compter sur ses doigts, réalisant, à mesure qu’il passait de l’un à l’autre, que ça faisait quand même un sacré bout de temps. Hélas, hygiène et piraterie ne vont généralement pas très bien ensemble.

La situation avait pas mal évolué, et désormais, Ned venait malgré lui d’intégrer la troupe et ce, de manière éphémère. Dès qu’il aurait rempli sa part du marché puis assisté au spectacle en première loge, ce fameux Raln ne manquerait pas de l’éjecter d’un bon coup de pied au derrière. D’ailleurs, ce patron au visage balafré avait intrigué le jeune homme. Derrière ses airs charismatiques, on sentait un vieillard plein de vécu, plus empathique que foncièrement méchant, qui en en avait vu des vertes et des pas mûres, et qui avait probablement baroudé tout au long de sa vie. Les types comme lui étaient d’une grande richesse, Ned le savait et c’est ce qui expliquait l’intérêt qu’il lui portait. D’autant plus que tout comme lui, il semblait utiliser deux sabres, de quoi titiller encore plus sa curiosité. Après tout, un duel dans les règles de l’art ne l’aurait pas dérangé. Malgré la fausse excuse d’un soi-disant âge trop avancé pour combattre, Raln semblait encore bien apte à taillader qui que ce soit. Les dires d’Eïna quant aux spectacles de combat en fin de soirée n’étaient certainement pas tombés dans l’oreille d’un sourd.

- Bon, je vais vous filer un coup de main en ramenant le plus de monde possible pour ce soir. Avec cette gamine déjantée pour m’aider, je pense que ce ne sera pas bien compliqué.

Non pas qu’il était mauvais menuisier, mais les travaux manuels, ce n’était clairement pas son truc. On lui offrait la possibilité de se balader aux quatre coins de l’île et de rencontrer plein de gens, il n’allait pas cracher dessus. La seule chose qu’il espérait, c’était qu’Eïna ne lui cause pas plus d’ennuis qu’il n’en avait déjà. Au vu de l’hyperactivité de la gamine, ce n’était pas encore gagné.

Avant de repartir à ses côtés, Ned se tourna vers Raln et l’interpella.

- Je vais réparer les dégâts soyez-en sûr. Je vous remercie par ailleurs pour l’invitation au spectacle, mais je tiens à vous demander quelque chose. J’aimerais prendre part à ces combats de fin de soirée que la petite vient de mentionner. Accepteriez-vous de m’affronter ?

Tout le monde se figea, si bien que Ned crut un instant que le temps venait de s’arrêter. Il comprit, au regard de la pâleur soudaine des visages et de la sueur le long des fronts, que défier le patron du cirque n’était assurément pas une brillante idée. Eïna semblait le prendre pour un fou. Apparemment, ce n’était pas audacieux, mais suicidaire. Raln, en entendant ce défi inopiné, ne s’était retourné que de moitié. De toute sa prestance, il toisa le jeune homme d’un œil.

Ned obtint une réponse brève, puis, Raln, frappant le sol de sa jambe de bois, retourna à ses occupations. Les autres membres du cirque, après cette scène ô combien stressante, firent de même et s’attelèrent à réparer les dégâts causés par Griselda et Ned. La vache s’était d’ailleurs éloignée, emportant avec elle son odeur de pet. Elle était sans doute repartie auprès de son maître.

Ned se retrouvait donc avec une gamine qui ne tenait pas en place et qui ne cessait de sautiller pour pallier ses envies brûlantes d’activité.

- Bon, si j’ai bien compris, l’objectif est de rameuter le plus de monde possible. On va devoir être inventifs pour attirer l’œil des passants. Et puis, si on passe près d’une rivière, j’en profiterai pour me laver.

Il vivait comme un sauvage depuis tellement longtemps qu’il venait même d’oublier l’existence des douches. Pour un pirate, un coin d’eau suffisait amplement.

Quoi qu’il en soit, le duo fraîchement formé ne perdit pas une seconde et partit remplir sa mission.


Dernière édition par Ned Mayhem le Lun 28 Juin 2021 - 19:40, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Dim 27 Juin 2021 - 11:43

Alors là, Eïna est perplexe et quelque peu admirative. Elle s'attendait à se prendre un coup d'épée en pleine face après avoir dit que le monsieur pue. Mais apparemment c'était pas que l'odeur de la vache qu'elle sentait. Le monsieur a l'air calme, voire vaguement stoïque. Elle a l'habitude de provoquer la colère ou au moins la perplexité chez les autres donc elle se sent défiée par le calme de l'épéiste. Quand il défie en combat le patron, elle regarde Raln avec un air incrédule avant de se retenir de rigoler, ça serait un combat à ne pas rater. Le patron quant à lui hausse juste les épaules, ça lui changera de se battre contre les mêmes artistes. Il conclura simplement :

"Oublie juste pas que c'est un spectacle avant tout, on est pas là pour s'entre-tuer. Le sang ça a tendance à faire fuir le petit peuple." Il fronce les sourcils. "Et Eïna. Doucement, respire. Garde ta voix pour faire la pub, ou au pire ferme-là un minimum."

Suite à ça, Eïna court pour rattraper l'inconnu qui s'est déjà éloigné. Elle se faufile entre les foules et fait une pirouette pour atterrir juste devant le monsieur. Puis, pour la deuxième fois, elle tend la main en direction de l'inconnu.

"Avant de penser stratégie faudrait déjà que je connaisse ton nom non? Je suis la grande Eïna Nesterii! Faut pas faire attention à ma taille, c'est trompeur!" elle sourit. "Si tu veux pas me donner de nom y a pas de soucis, je trouverais bien un surnom qui m'arrange. Je partirais bien pour le dompteur de vache, l'homme aux cheveux de filles, ou...Le constipé? C'est pas mal aussi."

Après cette dernière connerie envoyée, la petite s'éloigne en courant à une vitesse impressionnante. Sur la ruelle il y a quelques petits magasins qui vendent de la nourriture. Pendant qu'un marchand était distrait, Eïna prend une brochette qui n'avait pas encore fini de cuire sur le four et commence à la manger encore brûlante. Puis elle détourne l'attention des gens en poussant légèrement un gros monsieur juste assez pour qu'il fasse tomber un tonneau. Cette fille est une vraie catastrophe ambulante. Après ça elle continue d'avancer rapidement laissant l'inconnu derrière elle. Ce n'est qu'après avoir fini se bêtises qu'elle reviendra en courant vers lui pour dire :

"Oh et d'ailleurs! Pas besoin de se laver dans la rivière comme un sauvage, y a les auberges qui te ramènent de l'eau chaude. Faut juste que tu es genre...1000 Berry maximum?" Elle hoche la tête. "Moi je suis forte pour attirer l'attention mais pas trop pour convaincre. J'avais pensé à faire des acrobaties sur les toits et les tentes, mais on m'a dit que c'était un coup à causer plus de dégâts que nécessaire. Donc j'ai encore plus envie de le faire maintenant!"

Et après avoir dit ça, la petite sort son plus beau sourire.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Dim 4 Juil 2021 - 2:39

Le pirate n’eut pas le temps de tirer de ses lèvres quelconque réponse, la jeune Eïna s’éclipsa dans une course folle, mit le bazar autour d’elle, comme pour assouvir ses pulsions d’hystérique, puis fusa de nouveau en direction de son camarade de fortune.

- Comment veux-tu que je me présente si tu te barres en courant et en sautant partout ?! Bon sang, la jeunesse… lança le sabreur du haut de ses vingt-quatre ans. Et non, pas de sobriquets débiles ! Tu peux m’appeler Ned, ça suffira. Etant donné que tu n’arrives pas à rester en place, te laisser faire tes acrobaties me semble être la seule solution. Contente-toi de convaincre les gens par une démonstration, je me charge de les appâter avec un discours.

Ned regrettait déjà ses paroles. Non seulement il s’était lui-même embarqué dans ce foutoir mais en plus, il proposait maintenant de discourir, chose qui n’était clairement pas son fort. Il s’était engagé auprès des membres du cirque à réparer les dégâts causés et il ne pouvait plus faire machine arrière. Il était un pirate, certes, mais son honneur lui empêchait de ne pas respecter ses engagements et de prendre la fuite comme un vulgaire malfrat. Désormais, il n’avait pas d’autre choix que de se coltiner cette jeune fille débordante d’énergie. Et en l’observant sautiller sur place avec un sourire qui fendait ses joues, il en avait conclu qu’il valait mieux mettre à profit son hyperactivité en la laissant faire ses acrobaties. Acrobaties qui d’ailleurs, si elles étaient originales et réussies, ne manqueraient pas d’attirer l’œil des passants, que Ned se chargerait ensuite de persuader grâce à son éloquence…approximative.

Il le savait, ce plan n’était pas fameux et ne présageait rien de bien fructueux. Mais, il considéra plus celui-ci comme un test que comme un réel moyen d’attirer les gens. Au vu de la destruction du chapiteau dont la réparation s’annonçait plutôt longue, le duo aurait tout le loisir pour trouver des idées saugrenues et multiplier les méthodes destinées à captiver les villageois de Kage Berg.

Ned scruta brièvement les alentours. Les passants étaient nombreux en raison de la foire de la vache. On trouvait surtout des familles qui se promenaient et qui profitaient des attractions que proposait la foire pour contenter leur envie de s’amuser. C’était le lieu et le moment idéal pour une démonstration déjantée. Sur sa droite, Ned remarqua un petit stand de poissonnier dont l’étal ferait une parfaite estrade pour un discours de propagande. Ni une ni deux, avec sa camarade qui lui emboîtait plus ou moins le pas en faisant des roulades et des sauts périlleux, le pirate s’approcha du vendeur. Un homme trapu dans la force de l’âge au visage patibulaire, marqué par des rides et des crevasses. Vêtu d’un marcel blanc usé, il découpait ses poissons et retirait leurs arêtes avec un couteau bien trop grand pour cette tâche. Le gaillard était visiblement agacé par la foule bruyante qui prêtait plus d’attention aux activités liées à la foire qu’à sa modeste poissonnerie. Ned s’approcha et le salua d’un geste de la main et d’un sourire sincère. L’homme ne répondit pas.

- Bien le bonjour monsieur ! Cela vous paraîtra sûrement étrange voire aberrant, mais m’autoriseriez-vous à grimper quelques minutes sur votre étal pour faire un discours ?
- Pardon ?
- Euh…Oui. Alors, en fait, c’est que je dois faire un discours percutant et que…
- Tire-toi d’ici avant que j’t’en colle une !
- Ok, ok ! On s’en va ! Mais, hum… si vous voulez je peux vous payer !

L’homme s’approcha en direction de Ned après avoir déposé son couteau. Sa mine s’était brusquement renfrognée et il semblait au bord du craquage mental. Il l’empoigna violemment par son écharpe et leva le poing. Mais alors qu’il s’apprêtait à asséner un coup au jeune homme, il tourna son regard vers Eïna.

- Eh ! Lâche-ça gamine !

La jeune fille était en train de jongler avec des poissons en les balançant par la queue. L’altercation avait attiré l’œil des passants, intrigués par ces trois bruyants énergumènes. Le bonhomme relâcha sa prise sur Ned et changea de cible en attrapant soudainement le poignet d’Eïna qui blêmit, étonnée qu’on l’arrête dans son jonglage. Rouge de colère, il secoua la main de la gamine comme pour lui ordonner de relâcher ses précieux poissons. L’un d’eux glissa de la main de l’adolescente et heurta le visage du poissonnier qui poussa un râle de colère, puis il tenta de s’essuyer du liquide visqueux laissé par le maquereau. Ned en profita pour lui donner un léger coup d’épaule afin qu’il relâche la pression qu’il exerçait sur le poignet d’Eïna. Hélas, le sabreur évalua maladroitement sa force et le choc propulsa le gaillard contre l’un des deux poteaux qui retenaient la bâche du stand. L’homme se vautra lourdement tête la première, son crâne frappa la poutre en fer dans un résonnement sourd qui stupéfia les villageois qui observaient la scène d’un œil attentif et curieux. Assommé, le poissonnier ne se releva pas. Ned réalisa sa bourde monumentale et se frotta l’arrière du crâne, traduisant son malaise. Sentant le poids des regards sur lui, il se retourna et dans un éclair de génie ou dans un élan désespéré, il grimpa sur l’étal en écrasant les pauvres poissons et en chancelant, puis il bomba le torse, toisant les passants d’un regard sérieux.

- Mesdames et messieurs, votre attention s’il vous plaît ! Cette mise en scène n’était qu’un avant-goût ! « Un avant-goût de quoi ? » me diriez-vous, et vous auriez d’ailleurs bien raison de vous poser la question ! Je pense que cela n’aura pas échappé à vos regards curieux et à votre perspicacité, non loin d’ici, un grand chapiteau est en train d’être mis sur pied. Eh oui, vous l’aurez compris, ce soir, pour votre plus grand plaisir, le Cirque de…euh…Ned marqua un silence en réalisant qu’il ne connaissait pas le nom de la troupe. Ce soir, un cirque jouera plusieurs spectacles inédits qui égayeront votre soirée, croyez-moi ! Mais trêve de bavardages, quoi de mieux qu’une démonstration par ma camarade ici présente pour vous donner un meilleur aperçu de l’immense talent de cette troupe ! C’est parti !

Au fond de lui, Ned priait pour qu’Eïna rattrape le coup et persuade les passants par ses pirouettes que cette altercation était bel et bien une mise en scène.
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Dim 4 Juil 2021 - 12:51

Eïna éclate de rire face à la réaction de Ned, finalement elle a réussi à faire ce qu'elle voulait, ça a juste pris plus de temps que prévu. Mais bon, ça fait deux fois maintenant que le monsieur refuse de lui serrer la main et la laisse bider sans explication. Donc d'un autre côté, il a largement mérité de se prendre les provocations d'Eïna.

"Alors c'est là que s'arrête votre patience! J'me demandais si vous étiez pas un moine ou un truc dans le genre. Normalement c'est plus facile d'obtenir une réaction." Grand sourire. "Vous inquiétez pas, j'avais l'intention de vous laisser faire le sale bou…le discours de toute façon."

Pendant que Ned est perdu dans ses pensées, Eïna reste derrière lui à regarder discrètement ses épées. Elle se demande quel genre de réaction elle aurait si elle remplace une de ces belles épées par une épée en bois toute naze. Peut être que c'est un peu dangereux de provoquer Ned plus que nécessaire. D'un autre côté, sa réaction ne manquerait pas d'être hilarante. Est-ce que ça vaut le coup de risquer sa vie pour ça? Sans doute!

Elle ne sait pas quel genre de talent Ned a. Il a réussi à s'engueuler avec un marchand qui a l'air très antipathique en un temps record. Faudra peut-être qu'elle lui demande un autographe parce que d'habitude il lui fait plus de temps pour provoquer ce genre de réaction. Pour éviter que Ned se fasse taper, et aussi parce qu'elle s'ennuie, Eïna attrape trois poissons sur le stand et commence à jongler avec sans trop réfléchir. La réaction du marchand dépasse toute ses attentes parce qu'il saute carrément vers elle pour l'attraper, faisant ainsi tomber l'un de ses précieux poissons sur sa propre tête. Il ne risque pas de pouvoir le vendre maintenant. Elle fait semblant d'avoir peur. Même si au fond, elle a plus peur de la réaction de Raln s'il venait à voir ça. Elle ne se retient pas de faire sa petite remarque :

"Mais m'sieur le marchand, pourquoi vous avez pas de poisson frais? Y a la mer à deux pas de la ville vous avez qu'à pêcher le poisson là bas, parce que là l'odeur ça ressemble plus à des cages d’anima..."

Et avant qu'elle n'ai le temps de finir ou de voir la réaction du marchand, Ned a plaqué a assommé le mec en le plaquant au sol. C'était pas très gentil ça, y a une différence entre faire chier un mec antipathique et le mettre hors combat d'un seul coup d'épaule! Pendant que Ned fait son discours, Eïna essaye de s'occuper du poissonnier, visiblement il a l'air bien dans les vapes. Elle se gratte la tête pendant un instant et elle décide de mettre le peu d'argent de poche qu'elle a sur elle dans la main du monsieur. Ce n’est probablement pas suffisant pour compenser, mais c'est un début déjà. Elle n'entend que la fin du discours de Ned, et visiblement c'était à elle de jouer.

Eïna regarde la scène autour d'elle, faut qu'elle profite un peu du terrain pour faire son petit spectacle. Pendant qu'elle réfléchit, elle commence par un premier tour qu'elle connaît bien. Elle jette ses deux couteaux haut dans le ciel simultanément, puis fait deux loopings suivis par un grand bond pour les rattraper en plein vol. Elle entend les premières réactions du public mais pas le temps de s'attarder là dessus. Pendant son vol plané, elle remarque qu'un stand expose les vaches les plus grandes du coin. C'est un peu loin mais c'était parfait pour l'occasion. Dès son atterrissage, elle fonce tout droit vers son public et saute par-dessus-eux, s'aidant au passage de l'épaule d'un père qui n'a rien demandé. Le public a l'air choqué, ils essayent de suivre les mouvements d'Eïna, chose qui est heureusement facilité par ses vêtements de cirque rouge et orange.

Dès qu'elle arrive à l'exposition de vaches, elle saute par-dessus la rambarde sans se soucier de l'indignation du propriétaire qui lui ordonne de laisser les saintes vaches tranquilles. Pendant un instant, elle se faufile entre les jambes des vaches pour surgir quelques secondes après debout sur le dos de la plus grande vache qu'elle a pu trouver. La vache commence à paniquer. Mais avant qu'elle n'ai le temps de réagir, Eïna saute sur une autre vache, puis une autre, puis encore une autre. Ce n'est pas forcément le spectacle le plus impressionnant, mais là la gamine est dans l'improvisation totale. C'est déjà suffisamment impressionnant de la voir réussir à faire tous ses sauts sans se casser la gueule. Pour le clou de son spectacle elle opte pour quelque chose de plus calme, elle a causé beaucoup d'agitations dans l'enclos et les vaches menacent de venir piétiner son public...ça lui rappelle de mauvais souvenirs. Du coup elle s'arrête juste pour caresser les vaches une à une le plus gentiment possible. Il lui faudra un peu de temps pour calmer toute les vaches. ça laisse au public le temps de s'éparpiller progressivement. Elle laisse Ned finir le travail maintenant. Il n’a pas d’affiche mais elle est sûre qu’il se débrouillera sans.

https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Dim 4 Juil 2021 - 14:37

Perché sur son estrade de fortune qui sentait horriblement le poisson, Ned surplombait la foule dont le regard s’était entièrement tourné vers les acrobaties de la jeune Eïna, qui étaient bien plus passionnantes que le discours maladroit du pirate. Un frisson ne manqua pas de lui parcourir l’échine lorsqu’il l’aperçut devant un enclos en train de sauter de vache en vache avec une agilité remarquable. Ce n’était pas le moment de revivre la même situation que tout à l’heure.

Quoi qu’il en soit, le spectacle, bien que de courte durée, fut suffisant pour susciter un intérêt chez les villageois qui n’avaient pas manqué une miette de la scène. Après quelques applaudissements, la foule se dispersa peu à peu. Seul un petit attroupement resta sur place, juste devant Ned. Les regards semblaient lourds, le tour d’Eïna n’avait visiblement pas rattrapé la bourde du jeune homme.

- Eh, garçon ! T’es sûr que c’était prévu d’envoyer dans les vapes le poissonnier ? demanda un homme d’un ton sec.
- Mais oui ne vous inquiétez pas, il fait partie de la troupe, ce n’était qu’une mise en scène ! lui répondit Ned, hésitant.
- Je le connais, c’est Hector le poissonnier, il habite Kage Berg depuis quarante ans ! Ce n’est pas du tout un comédien ! lança une mère de famille qui calmait dans ses bras son enfant agité.
- Oui, c’est Hector, je lui ai acheté du poisson ce matin-même ! ajouta un vieillard voûté qui s’accrochait à une canne vacillante.
- Allons, allons, excusez-moi pour cette formulation maladroite, Hector ne fait pas réellement partie de la troupe, nous l’avons rémunéré afin qu’il fasse office de comédien pour cette scène, rattrapa Ned comme il le put. Alalala, sacré Hector, ce n’est pas faute de l’avoir prévenu avant ! Je lui avais bien dit de protéger sa tête avec sa main avant qu’il ne se prenne le poteau, mais il a malheureusement oublié ma recommandation… Ne vous inquiétez pas pour lui, les accidents de travail sont légion dans les spectacles, regardez il va se remettre !

Ned sauta de l’étal en reversant thons et maquereaux au passage et se dirigea vers Hector qui gisait sur le dos, les yeux révulsés et la bouche ouverte d’où s’écoulait un filet de bave. Ned s’abaissa à son niveau et le tira vers lui par son marcel tâché. Du revers de la main, il lui asséna quelques gifles sous le regard inquiet de l’attroupement. En réalité, ces claques, douces mais franches, n’étaient pas destinées à le tirer hors de ses songes mais bien à l’endormir plus qu’il ne l’était déjà.

- Eh bien, ce bon vieil Hector m’a l’air plongé dans un sacré somme ! Ne vous inquiétez pas pour lui, je vais le laisser se reposer encore un peu avant de le réveiller. En tout cas, j’espère que ce premier tour vous aura plu. Je le sens dans votre regard, vous n’avez qu’une hâte c’est d’assister ce soir au grand spectacle, n’est-ce pas ?!

Silence de plomb.

- N’hésitez pas à venir voir la troupe jouer, je vous assure, vous ne le regretterez pas !
- M’sieur, m’sieur, c’est à quelle heure le pestacle ? demanda un môme à Ned en lui tirant le pantalon.

En mathématicien foireux, le pirate se mit à évaluer grossièrement le temps de réparation du chapiteau en comptant avec, la préparation des scènes dont il ignorait la durée.

- Nous commencerons vers dix-neuf heures, pop-corn et boisson garantis ! lança Ned, peu convaincu de son calcul et de sa supposition quant à la vente de sucreries.
- Et bien pourquoi pas, si ça peut faire plaisir aux enfants, poursuivit la mère du môme.
- Oui, ma foi, contrairement aux journées, les soirées sont peu animées pendant la foire, alors pourquoi pas assister à un spectacle ? conclut le vieillard à la canne tremblante.

A ces mots, s’ajoutèrent un acquiescement collectif de la petite foule. Ned tenta de cacher son étonnement, lui qui pensait avoir complètement foiré son coup de propagande, voilà que les passants se mettaient d’eux-mêmes à confirmer leur venue au cirque. Après les avoir dûment remerciés, Ned se dirigea discrètement vers Eïna en laissant le pauvre Hector là où il était. La jeune fille était encore occupée à caresser les vaches.

- Bon, tirons-nous d’ici avant que le poissonnier se réveille ! Le tour a marché, et bien plus que je l’imaginais. J’ai dit aux passants qu’ils pouvaient venir regarder le spectacle vers dix-neuf heures j’espère que les timings seront bons. D’ici là, on a encore de quoi appâter encore un peu de monde. En route !
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Dim 4 Juil 2021 - 15:28

Eïna a vaguement vu que Ned a l'air dans la merde avec les habitants, mais c'est ça aussi la joie du cirque : Déchainer les passions sur les îles qu'on traverse. Faut juste éviter que le public décide de jeter des rochers sur les artistes en plein spectacle. ça fait mal et ça a tendance à rendre les animaux agressifs. Elle hoche la tête en direction de Ned.

"Ok ok suivez moi, je connais un raccourci! 19h c'est trop tôt mais heh, on l'habitude d'être en retard. On va juste occuper les gens pendant une demi-heure le temps que tout soit prêt. On va voir ce que le capitai...Euh, je veux dire ce que Raln a décidé de faire."

Sans laisser beaucoup de temps à Ned, la petite saute en dehors de l'enclos et entre à l'intérieur d'une grosse tente qui sert de magasins, pendant que le vendeur est occupé avec des clients elle traverse la tente de l'autre côté pour passer sur une ruelle en face, À partir de là, il y a des maisons autour et Eïna s'agrippe à des fenêtres un peu trop proches pour monter et attraper le toit, Ned qui est plus grand qu'elle devrait pouvoir le faire aussi. À partir de là, elle redescends juste trois maisons plus loin pour arriver sur la route que Ned a traversé au dos de la vache folle. Avec la hauteur, ils peuvent voir que le chapiteau n'a manifestement pas été monté, il semble pas y avoir eu de progrès du tout. Mais des bancs et poteaux reliés par des câbles ont été placés juste devant.

Quand Eïna arrive, elle saute directement sur l'un des poteaux et regarder autour, elle aperçoit Raln qui était en train de discuter avec leur dresseur en chef, elle saute en agrippant les cordes et arrive juste derrière le vieille homme, qui sort son arme par réflexe et découpe le vent derrière lui. Heureusement, Eïna est tellement petite que la lame est passée par-dessus. Elle crie.

"J'AI RIEN FAIT CHEF!"

Raln fronce les sourcils en la regardant.

"Putain Eïna sort pas de nul part comme ça, qu'est-ce que tu veux?"

Eïna se met au garde à vous.

"Mission accomplie chef! On a ramené des gens chef! Euh par contre ils risquent de commencer à venir vers 19h."

Raln hausse juste les épaules.

"Peu importe, tu les occuperas à l'entrée. Prépare toi, tu passes à la fin pendant mon spectacle." Après avoir dit ça, Raln échangera quelques mots avec le dresseur avant de se diriger vers Ned. "Alors j'espère que vous avez ramené du monde? On n'avait pas le temps de faire monter le chapiteau donc on a juste planté notre matos dehors. En espérant qu'il ne pleuve pas sinon on sera dans la merde. Notre combat sera le clou du spectacle, donc t'as le temps de te préparer."

Après avoir dit ça, le chef du cirque repart diriger ses hommes, 19 heures c'est chaud mais leur décision de faire le spectacle en plein air leur a donné du temps. Même si du coup ils risquent d'avoir du mal à caser les filets de protections pour les acrobates...Mais heureusement leurs artistes sont des professionnels qui se débrouillent sans les mesures de sécurités habituelles. Normalement.

Les employés du cirque sont dans un état de frénésie absolue. Ils ont délaissé le chapiteau mais ils sont donc obligés de se préparer à faire un spectacle en plein air avec seulement quelques heures pour faire les dernières préparations. Des animaux parfois gigantesques courent partout, parfois poursuivis par leurs accompagnateurs. Des acrobates font des sauts sur une série de cordages accrochés en hauteur. Des couteaux sont lancés dans les airs et atterrissent sur des cibles qui ne sont pas encore bien attachées. Et dans toute cette confusion, Eïna a récupérée un espèce de gros chat orange qui va rester sur ses épaules pendant qu'elle jonglera avec des couteaux pour occuper les futurs arrivants le temps que tout soit prêt.

https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Mer 7 Juil 2021 - 18:43

- Tiens enfile-ça, ‘faut quand même que tu ressembles à l’un des nôtres juste le temps du spectacle, les intrus dans la troupe ça la fout mal.

Ned attrapa les vêtements que lui remit un membre du cirque. Il les déplia pour observer son futur uniforme puis se mit à l’écart pour se changer. Il se vêtit donc d’une tunique orange, d’un par-dessus écarlate et d’un pantacourt bleu. Il ceintura le tout d’un tissu cyan qu’il noua à sa taille, en prenant soin d’y suspendre ses deux sabres. Ned jeta ensuite un coup d’œil à sa nouvelle dégaine en passant devant un miroir et décrocha un sourire en réalisant qu’en l’espace d’une demi-journée à peine, il était passé d’un pirate en vadrouille à un membre d’une troupe de cirque. Les aléas de l’aventure, dit-on.

Fourmi dans une fourmilière, il se frayait un chemin entre les constructions en plein air. Les artistes s’affairaient au montage et à la préparation des scènes. D’immenses câbles et cordages traversaient de long en large l’espace ouvert, de multiples estrades étaient agencées ici et là et on entendait les rugissements de félins et autres cris d’animaux divers, qui attendaient impatiemment leur tour sur scène.

Au milieu de ce capharnaüm, Ned se sentait un peu perdu. Les membres de la troupe allaient et venaient, déchargeant et installant toutes sortes d’équipements, en vue du lancement du show. L’annonce de la venue des spectateurs à 19h avait accéléré le rythme des installations. Le jeune homme ne savait pas bien comment aider, il tournait sur lui-même, cherchant désespérément du regard un endroit où son aide serait la bienvenue.

- Eh, bonhomme ! Qu’est-ce que tu fous planté là ? s’écria un homme à la carrure impressionnante qui portait un immense rondin de bois à son épaule.
- J’espérais justement que quelqu’un…
- Dépêche-toi de filer un coup de main à l’entrée, ils ont besoin de quelqu’un pour installer les sièges ! coupa le gaillard.

Ned s’exécuta sans broncher et fila à toute vitesse à l’entrée. Là-bas, un artiste en train de préparer son tour de diabolo lui somma d’installer les sièges des spectateurs. Il se mit à l’œuvre sans rechigner. Devant l’entrée du spectacle, il croisa la jeune Eïna qui s’ennuyait mortellement à attendre que les villageois daignent montrer le bout de leur nez. Pour rassasier sa soif inextinguible d’activité, elle semblait multiplier les jonglages avec des couteux, mais surtout les conneries.

Après avoir sué en apportant son aide ici et là durant un temps qui lui parut infini, Ned se mit de nouveau à l’écart, mais cette-fois-ci, pour se préparer à l’affrontement avec le vieux Raln. De toute façon, il pensait n’avoir rien de mieux à faire.

Le sabreur se dirigea vers la lisière d’une petite forêt qui bordait l’extrémité du cirque plein air. Désormais seul au milieu des arbres masquaient le paysage, il tira ses sabres hors de leur fourreau et se mit à enchaîner les exercices d’adresse.

Les minutes et même les heures défilèrent, et après un long moment passé à s’entraîner, un brouhaha provenant du cirque lui titilla les tympans. Il retourna vers l’espace plein air et découvrit avec étonnement et satisfaction que tous les préparatifs étaient terminés. Le cirque ouvert brillait de mille feux et à son entrée, la foule affluait, prenant place sur les sièges que Ned avait installé au préalable. Ce n’était plus qu’une question de minutes avant que le show ne débute.
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Mer 7 Juil 2021 - 22:07

Il a fallu un petit moment avant qu'Eïna puisse s'amuser à nouveau. La foule s'est accumulée petit à petit devant leur installation de fortune. L'heure du spectacle approche à grands pas. Au moins, la gamine a eu l'occasion de glander un petit peu avant de se remettre au boulot. Maintenant elle est motivée ! Elle a eu l'occasion de ramener plus de couteaux, d'habitude elle peut jongler avec deux ou trois sans le moindre problème. Mais pour changer elle s'essaye à quatre couteaux !

Le cirque prend un peu de retard. Avec tous les imprévus qu'ils ont eu, ce n'est pas si étonnant. Du coup pour occuper la foule, Eïna se met à sautiller tout en jonglant avec ses couteaux. De temps à autre elle jette les couteaux dans les airs pour les rattraper en plein vol. Ça a l'air impressionnant, mais ce n'est pas si difficile à faire avec un peu d'entrainement. Ça implique juste quelques risques, parce que les couteaux peuvent prendre des trajectoires imprévisibles.

Pendant qu'elle fait le pitre, le reste du groupe s'active. Elle voit que Raln est en train de se tenir à l'entrée pour empêcher d'éventuels débordements. Avec ses airs d’ancien pirate et ses deux sabres, ça ne donne pas envie de faire des bêtises. Du coup, Eïna est encore plus motivée pour impressionner le capitaine, et peut-être éviter d'autres sanctions ! À un moment, elle jette les couteaux plus hauts que d'habitude et s'élance dans les airs pour les rattraper. Sauf que l'un des couteaux s'éloigne hors de la portée de ses petits bras. Pour éviter de se ridiculiser, elle essaye de le rattraper avec sa jambe. Au lieu de le rattraper, elle le propulse en direction du cirque avec une vitesse impressionnante.

"OUPS !"

Quand elle atterrit au sol, elle se demande si elle va devoir expliquer à Raln pourquoi est-ce qu'il y a un cadavre inanimé devant l'entrée du cirque. Mais quand elle se retourne, elle constate que la situation est pire que prévu.

"..."

Raln ne dit pas le moindre mot, il regarde juste Eïna fixement. La gamine se rend compte que son petit couteau s'est enfoncé profondément dans la jambe de bois de son patron, fendant le bois en deux. Raln ne tient debout qu'en s'appuyant sur un poteau.

"Ah..."

"..."

"J'ai pas fait exprès..."

"Je ne risque pas de me battre avec ça. Eric!" La jambe de bois est trop endommagée, elle risque de se briser complètement s'il marche dessus. Raln appelle un jeune lanceur de couteau qui leur file un coup de main pour la vente de tickets. "Tu préviendras les autres, Eïna va prendre ma place pour le combat de fin. Tu en profiteras pour dire à notre invité que s'il veut se défouler sur la gamine, ça m'arrangerait."

Eïna s'approche lentement. Après le départ d'Eric, elle demande timidement à Raln :

"...Et le spectacle d'acrobates ?"

Raln fronce les sourcils.

"Rien à foutre. Tu passeras plus tôt que prévu avec les funambules, tu vas faire deux spectacles aujourd'hui estime-toi heureuse." Il y a un long silence pesant entre les deux. "J'ai pas l'intention de t'engueuler devant tout le public, mais croit pas que c'est la dernière fois que tu vas entendre parler de cette histoire."

Sans surprise, Eïna a bien merdé. Elle s'excuse brièvement tout en s'éloignant pour se préparer. Même si ce n’est pas en deux heures qu’elle va apprendre à se battre. Il y a une grande différence entre jongler avec des couteaux et utiliser ces mêmes couteaux pour trucider quelqu'un. Elle va vraiment morfler face à Ned.

La scène ressemble à une cour vide, le seul élément inhabituel étant quatre poteaux connectés entre eux par des cordes. Le spectacle est en train de commencer ! Le public se positionne. De grandes cages dont le contenu est caché par de grands draps sont traînées jusqu'au milieu de la scène.

Les dresseurs attendent jusqu'au couché du soleil pour dévoiler le contenu des cages : des phacomochères venus tout droit de l'île d'Amerzone! Un des lieux les plus dangereux des blues! En théorie, c'est juste de très gros cochons. Mais pour survivre dans un milieu aussi dangereux, les cochons ont muté au point de ne plus avoir grand-chose à voir avec leurs ancêtres. Lorsque les cages s’ouvrent et que les phacomochères chargent vers les gradins, le public panique et des cris de terreur se font entendre. C'est exactement l'effet voulu par les dresseurs. Ils ont attendu ce moment pour sauter et jeter simultanément des cordes qui s'accrochent aux cornes des monstres. Ils les arrêtent en pleine charge.
Pendant la durée de la performance, les phacomochères ont fait tout ce qu'ils ont pu pour attaquer le public et/ou leurs dresseurs. Mais à chaque fois, ils se sont fait maîtriser. Lorsque les bêtes sont arrivées à bout, les dresseurs les ont guidés dehors en laissant les grosses cages derrière.

Le public applaudit la performance, mais ils n'ont pas eu le temps de se remettre de leurs émotions ! Soudainement quatre gros chariots chargent la scène. Sauf qu’à la place des chevaux, ils sont trainés par des taureaux ! Visiblement, les bêtes ont très envie d'envoyer leurs cavaliers au cimetière. Ils tournent furieusement autour des cages. Mais les hommes du cirque n'ont pas l'air perturbés, ils continuent juste à faire des acrobaties sur leur chariot. À la fin du spectacle, deux chariots s'écrasent au sol et sont détruits, les cavaliers arrivent à sauter en hauteur pour éviter de se blesser. Pour l'instant le cirque n'a pas réussi à créer des chariots suffisamment résistants pour tenir jusqu’au bout. De toute manière, à la fin les taureaux sont libérés et guidés vers la sortie pendant que les chariots sont laissés sur la scène.

Après une courte pause, une douzaine d'hommes, tous extrêmement musclés et armés de trois gros troncs de bois, se positionnent en cercle le long de la scène. Soudainement, ils se mettent à se jeter les troncs de bois dessus ! Certains arrivent à envoyer les troncs à plus de 50 mètres de distance. Quand le public s'est habitué au spectacle, une nouvelle douzaine d'artistes entre, ceux-là sont armés d'une quantité impressionnante de couteaux. Ils se positionnent au-dessus des cages ou des chariots et tirent sur les troncs d'arbre en plein vol ! Lorsqu'ils arrivent tous à leur deux derniers couteaux, les lanceurs de troncs enfoncent leurs troncs de bois profondément dans le sol un peu partout dans l'arène. Pour que les lanceurs de couteaux puissent se positionner par-dessus. Cette fois, ils utilisent leur propre collègue comme cible ! Mais à chaque fois, ils arrivent à esquiver les couteaux en sautant sur un autre tronc d'arbre.

Peu de temps après, c'est au tour des acrobates et trapézistes de faire leur entrée. Et bien sûr, Eïna est à leur tête ! Elle n'est pas la plus expérimentée, mais personne ne rivalise avec sa vitesse. La synchronisation et tout c'est bien beau, mais si les autres ne peuvent pas suivre son rythme alors c'est leur problème ! La gamine charge dans l'arène et gravit l'un des quatre poteaux qui ont été préalablement arrangés, elle a un gros bout de bois avec elle qui l'aide à garder l'équilibre. Tous les poteaux sont reliés entre eux par de longues cordes qui traversent donc la scène et qui forment un genre de deuxième niveau, même si ce niveau est beaucoup moins stable. C'est un peu délicat pour la gamine parce qu'elle n'a pas trop de patience, mais elle a un bon équilibre.

Les trapézistes montent en hauteur et se positionnent sur les cordages juste après Eïna. Les autres acrobates entrent dans la scène avec plusieurs grosses cordes. Ils escaladent les troncs d'arbre laissés juste avant et accrochent l'un des bouts des cordes avant de jeter l'autre bout dans les airs ! Eïna et les autres trapézistes attrapent les cordes et les jettent de l'autre côté de la scène pour que d'autres acrobates les réceptionnent et les attachent à d'autres troncs de bois. Ils répètent l'opération deux fois pour créer un véritable labyrinthe de cordages dans le ciel de Kage Burg! Maintenant, le spectacle peut commencer.

Dès que les préparations sont terminées en bas, Eïna jette le bout de bois qui l'aide à se stabiliser pour sauter sur la première corde qu'elle trouve ! Il n'y a pas de plan ou de manœuvre synchronisée ici. C'est un véritable bordel. Tous les acrobates du cirque sautent de corde en corde sans jamais prendre le temps de s'arrêter. Sauf à deux reprises ou deux acrobates entrent en contact et retombent lourdement au sol. Heureusement, ils sont évacués rapidement. C'est une partie très dangereuse du spectacle, parce qu'il n'y a pas moyen de s'organiser. Le chaos, c'est ce qui rend ce spectacle impressionnant. Pendant plusieurs minutes, on pourrait croire qu'Eïna et les autres acrobates volent dans les airs. Des lumières ont étés attachés au sommet des cordages et le public peut suivre ce qui se passe juste en regardant les ombres des acrobates défiler à une vitesse ahurissante.

D'autres spectacles similaires s'enchaînent, la plupart sont plutôt courts et relativement normaux. Les performances les plus impressionnantes ont été laissées pour le début. À la fin de la soirée, une grande voix se fait entendre :

"Et maintenant mesdames et messieurs, le clou des spectacles ! Les meilleurs épéistes du cirque vont s'affronter sous vos yeux ébahis."

Pendant ses préparations, des membres du cirque préviennent Ned qu'il ne sera pas le seul à se battre. D'autres combattants vont également participer au spectacle, mais les combats sont tous des duels et son adversaire, c'est Eïna. Lorsqu'il entrera dans la scène, Ned se rendra compte que la scène qui était initialement une grande cour plate avec quatre poteaux positionnés dans les coins, s'est petit à petit transformés en une arène de combat remplie d'obstacle : Il y a de grandes cages en acier au centre de l'arène, quatre chariots placés aléatoirement dont deux détruits, une trentaine de troncs d'arbre enfoncés dans le sol servent à accrocher le réseau de câbles que les acrobates ont utilisés dans leur spectacle. Et divers autres objets, déchets et restes des autres spectacles. Nul doute que les combattants du cirque vont utiliser l'arène à leur avantage. D'ailleurs, dès qu'Eïna entre dans l'arène, elle saute immédiatement sur l'un des troncs d'arbre.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Mer 14 Juil 2021 - 12:22

Les gradins de fortunes étaient bondés. La nuit avait couvert la scène de son drap parsemé d’étoiles scintillantes. Au milieu de l’arène à ciel ouvert, Ned scrutait l’endroit en faisant pivoter sa tête. La foule grondait, les incessantes acclamations faisaient vibrer le sol et excitaient les cœurs des combattants. Toutes sortes d’obstacles avaient été disséminés ici et là pour renforcer le spectaculaire des affrontements qui se profilaient. Le pirate n’était assurément pas dans un lieu familier, mais au regard des adversaires qui se balançaient avec aisance entre les obstacles, le duel entre le vieux Raln et le jeune Ned s’annonçait corsé. A cause de sa jambe de bois, Raln n’était sûrement pas le plus agile de la troupe. Ned, quant à lui, savait sauter et grimper avec plus d’aisance que le commun des mortels, mais il était loin d’égaler les artistes de la troupe qui semblaient danser dans les airs. En pensant au vieux bonhomme, Ned essaya de le chercher désespérément parmi les combattants aux allures diverses qui remplissaient l’arène. Sa recherche resta infructueuse, le vieillard ne daignait pas pointer le bout de son nez. Les doutes du jeune homme se confirmèrent lorsqu’un petit rire malicieux lui titilla l’oreille.

Ned releva la tête et constata qu’Eïna trônait sur un pilier en bois planté dans le sol. Perché sur son sommet, elle toisait le pirate. Ned soupira, il avait compris. Cette gamine avait probablement encore fait des siennes, ce qui devait expliquer l’absence de Raln. Il ne cacha pas sa déception, les efforts qu’il avait fournis tout au long de la journée étaient certes destinés à réparer les dégâts causés mais il avait surtout espéré affronter Raln en fin de soirée. C’était l’occasion pour lui de se frotter à quelqu’un dont le style de combat était apparemment similaire au sien mais surtout d’affronter quelqu’un d’expérience. Voilà qu’il se retrouvait maintenant devant une gamine maladroite et que de toute évidence, c’était elle qui remplaçait le vieux Raln.

- Eïna… Je préfère même pas savoir ce qui est arrivé à ce pauvre Raln… Si je comprends bien, c’est toi que je dois désormais affronter ? Bon, essayons au moins de rendre ça intéressant à regarder, lança-t-il, la mine renfrognée. Tu as beau être d’un jeune âge, tu peux me croire, je ne compte pas te faire de cadeaux.

La clameur de la foule s’accéléra subitement. Une petite scène en hauteur s’illumina de projecteurs et le speaker tira son micro-pied à sa bouche.

- Préparez-vous mesdames et messieurs ! Le compte à rebours est lancé ! Pour clôturer cette soirée, ces artistes vont faire vivre un spectacle grandiose ! Reeeeeeeeaaaaaaadyyyyy ?!!! Dix ! Neuf ! Huit ! Sept !

Les gradins s’agitèrent et suivirent avec enthousiasme l’extravagant speaker dans son décompte. En entendant les chiffres se rapprocher inexorablement d’un zéro annonciateur de choc d’acier, de sueur et d’acrobaties, Ned pointa son regard vers Eïna et afficha un sourire déterminé. En réalité, il ne la sous-estimait pas. Bien qu’indéniablement maladroite, son agilité sans pareille était son atout maître. Ned savait tout de même que c’était une opportunité pour lui de progresser sur ce point-là.

- Quatre ! Trois ! Deux !
- Prête ? s’écria Ned, un sourire toujours suspendu aux lèvres.
- Un… ZERO !!!!!

Une cloche sonna lourdement dans l’arène, un silence de plomb régna durant quelques instants et subitement, le rugissement d’un des combattants créa un engouement collectif et une ferveur quasi palpable. La foule, prise au jeu, explosa de joie. Les artistes s’élançaient les uns sur les autres, se mouvant avec vitesse et grâce à travers les obstacles, bondissant tels des singes entres les câbles et cordages. Ned comptait premièrement tester Eïna. Il tira un sabre hors de son fourreau. La lame siffla et Ned se jeta dans les airs en direction de la jeune fille après une impulsion. Il retourna son arme d’un mouvement de poignet et asséna une première attaque horizontale avec le côté non-tranchant de son katana.
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Jeu 15 Juil 2021 - 11:37

La gamine jette un regard noir à Ned, elle est outrée, O-U-T-R-É-E, par les accusations sans fondement de Ned. Comment ose-t-il sous-entendre qu'elle aurait pu accidentellement causer du mal à son capitaine ? Ce n'est pas du tout ce qu'il s’est passé ! Elle a glissé, c’est tout !

"Noooon, je ne vois pas ce que tu veux dire Ned! Je suis innocente ! "

Eïna a quand même quelques sueurs froides quand Ned lui dit qu'il ne lui ferra pas de cadeau, ça s'annonce mal. Elle se doute que les deux épées à sa ceinture ne sont pas là pour faire joli. Dès que le combat commence, elle se dit tout de suite que sa meilleure option, c’est d'éviter de se battre au sol, là où Ned est clairement avantagé, elle court immédiatement vers l'un des poteaux et l'escalade en un éclair.

Autour d'eux, les autres duels ont commencés plus vite. Ned peut entendre le sifflement d'un couteau qui passe derrière lui pour venir se loger à quelques centimètres de la tête d'un autre combattant. Deux acrobates se lancent dans une escalade effrénée jusqu'au sommet pour faire leur duel en apesanteur. Pendant que plus loin, des mecs ultra musclés sont en train de se battre en alternant entre se jeter des rochers dessus et utiliser de gigantesques troncs d'arbre comme des armes.

Au début, la gamine se dit qu'elle serait en sécurité en hauteur. Sauf que ce margoulin de Ned a carrément bondit dans les airs pour l'attaquer ! L'attaque est tellement rapide, qu'Eïna n'a qu'une fraction de seconde pour se baisser et éviter de se faire décapiter. Finalement, la lame de Ned passe dans ses cheveux, s’il avait utilisé le côté tranchant de sa lame, la gamine aurait eu droit à une nouvelle coiffure.

Visiblement, elle ne pourra pas vraiment rester en hauteur à narguer Ned. Du coup elle saute en arrière sur un autre tronc puis elle bondit dans les airs pour attraper une des cordes qui travers l'arène en diagonale. Elle l'utilise pour se propulser vers Ned avec beaucoup de vitesse, elle essaye de l'attaquer avec ses deux couteux, mais le garçon arrête le premier avec sa lame, et lui attrape la main pour éviter le deuxième. Il la jette ensuite dans les airs, aidé par le fait qu'Eïna est vraiment pas bien lourde. Elle se réceptionne sur le cordage est atterrie au sol. Il y a des couteaux plantés sur la plupart des troncs d'arbre, ils sont là depuis le spectacle de lancer de troncs. Eïna en attrape plusieurs et les jette en direction de Ned, tant pis si elle le blesse au passage !

Autour d'eux, le bruit de la foule est assourdissant laissant peu de place pour la réflexion. Pour l'instant le public a l'air surtout intéressé par le combat aérien qui se déroule en ce moment au-dessus de leurs têtes.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Sam 17 Juil 2021 - 20:43

Ned afficha un rictus en constatant qu’Eïna en avait bel et bien dans le ventre. Les cris de ferveur jaillissaient des gradins et les combats effrénés s’intensifiaient autour du duo désormais rivaux. Les couteaux lancés par la jeune fille furent propulsés à une vitesse folle en direction du pirate. Surpris par cette contre-attaque soudaine, mais surtout par la prise d’initiative de la gamine qui ne rechignait pas à le blesser, Ned ne put esquiver correctement la première petite lame qui fusait vers lui. D’un mouvement vif du buste, il put s’extirper de la trajectoire de l’arme, mais pas suffisamment car celle-ci lui entailla tout de même l’épaule gauche. L’entaille avait arraché un morceau de tissu de sa tunique de cirque et lui avait légèrement ouvert la peau, laissant ainsi s’échapper un peu de sang. Tout ceci ne dura qu’un instant, mais le deuxième couteau qui se cachait dans les airs juste derrière le premier, Ned put cette fois-ci l’anticiper et le contra en plein vol d’un mouvement de sabre qui produisit un cliquetis sonore et une étincelle causée par la friction. Il tenta d’esquiver les autres couteaux en faisant une acrobatie. Il fit un bond rapide et se balança vers l’avant, puis se réceptionna sur une main, la tête vers le sol. D’une impulsion du bras, il retrouva les airs et tourbillonna vivement. Les lames lui frôlèrent le corps, mais deux vinrent de nouveau l’entaille, cette fois-ci au niveau des cuisses. Son acrobatie n’était pas parfaite, mais il fit de son mieux pour susciter l’intérêt des spectateurs. Cela ne manqua pas car une partie du public s’exclama d’un « oooh » traduisant leur étonnement.

Pieds au sol, Ned ressenti une douleur lancinante provenant de ses blessures. Il tâta son épaule pour voir l’étendue de la plaie, puis il dévisagea Eïna, pas mécontente d’être parvenue à toucher son adversaire.

- Eh, mais t’y vas pas de mainmorte à ce que je vois ! Très bien, si tu veux déjà passer aux choses sérieuses, soit.

Ned tira sa deuxième lame et assombrit son regard, ce qui eut le don de faire pâlir la jeune fille qui se hissa d’un saut périlleux sur un rondin de bois.

- Tu vas pas t’en tirer comme ça ! s’écria Ned avec un sourire diabolique.

Le sabreur s’élança vers elle et d’une frappe nette, il trancha le tronc de bois sur lequel elle se dressait. Elle perdit l’équilibre et bondit sur un autre rondin avant que le sien ne chute. Ni une ni deux, Ned la poursuivit et trancha le second. Elle vacilla de nouveau et se jeta de justesse sur un autre pilier. Cette course-poursuite dura quelques instants sous les yeux ébahis des spectateurs qui voyaient les poutres de bois chuter les unes après les autres, causant des nuages de poussière et un vacarme assourdissant.

- Héhé, on est en train de monopoliser l’attention ! lança Ned à Eïna en tranchant ce qui semblait être le dernier poteau.

Eïna bondit gracieusement tel un écureuil et agrippa un des câbles qui se suspendait en hauteur. D’un mouvement de balancier, elle s’y hissa, bras tendus à l’horizontal pour maintenir son équilibre. Ned, quant à lui, relevait la tête pour zieuter sa rivale qui le faisait courir depuis belle lurette. Il haletait bruyamment, fatigué par cette bonne dizaine de troncs qu’il avait tranchés. Eïna se pavanait sur son câble qui dansait au gré de ses petits sauts à répétition. La foule l’avait applaudie, comme pour la féliciter de s’être extirpée des attaques du sauvage armé. On lui volait la vedette, Ned voulait prouver qu’il était le meilleur combattant des deux. Songeant à une tactique, il se grattait le menton tout en observant les innombrables câbles et cordages qui tanguaient dans les airs. Plus de doute, il fallait qu’il use de son agilité pour rejoindre Eïna sur les hauteurs surplombant l’arène. La jeune fille était bien trop vive et maline pour se laisser appâter dans un duel terrien. Ned s’élança en direction d’une grande cage qui trônait au milieu de la scène. Ensuite, il se hissa sur elle d’un bond bref afin de prendre une nouvelle impulsion qui lui permit de s’envoler un peu plus haut et d’atterrir sur un câble. Sous la pression de son poids, la longue tige se mit à trembler et le pirate, allongé sur elle, s’y accrocha péniblement. Un effort considérable qui n’avait en somme rien de spectaculaire et qui se fit d’ailleurs ressentir lorsque le jeune homme entendit les rires des spectateurs. Après avoir retrouvé difficilement l’équilibre, il se redressa lentement tout en s’efforçant de rester stable.

- Tu es bien trop agile et débordante d’énergie pour te cantonner toute ta vie à servir ce modeste cirque, n’est-ce pas ? Dis-moi Eïna, qu’est-ce qui te fais rêver ? dit Ned, en se remémorant son adolescence et en s’identifiant à elle.

Puis, un sourire narquois fendit soudainement son visage. Sa lame scintilla, et d’un geste brusque il trancha à ses pieds le câble qui retenait les deux adversaires. Une chute mémorable débuta sous un tonnerre de cris, de rires et d’applaudissements. Pensant avoir bien préparé son coup, Ned se rattrapa à la moitié de câble qui se balançait et usa de celui-ci comme d’une liane. Hélas, l’attache à l’extrémité du fil ne supporta plus le poids du sabreur et se détacha de son poteau de fixation. Dans sa chute accompagnée de cris de stupeur, il tomba au beau milieu d’un duel entre un cracheur de feu et un acrobate. Une flamme jaillit de la bouche du cracheur à l’instant où Ned se retrouva près de lui. Le feu lui brûla le derrière et il s’effondra finalement sur le dos. Le sol étouffa heureusement les flammes, et Ned se releva pour épousseter ses vêtements.

On entendit les rires tonitruants des spectateurs dans toute l’arène. Un trou béant avait remplacé le tissu censé recouvrir ses fesses. Cul à l’air, ne comprenant pas pourquoi on se moquait de lui, Ned se mit en garde, ce qui provoqua encore plus de fous rires. C’était à se demander lequel des deux était le plus maladroit…
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Dim 18 Juil 2021 - 13:01

"Bah alors Ned, faut que tu apprennes à esquiver un peu !"

Dit Eïna lorsqu'elle arrive à érafler Ned avec les couteaux qu'elle a lancés. Par contre, quand il sort sa deuxième épée, Eïna sent des sueurs froides qui coule le long de son dos et elle dira :

"Ah non non non, les règles, c’est une épée par combattant, c’est pas juste sinon !" Pendant que Ned se met à découper les troncs d'arbre, Eïna essaye de le prévenir. Malheureusement, le garçon ne lui laisse pas le temps de reprendre son souffle. "Ned… Ned ...Non ... Mauvaise... Idée... Arrête... Noooooon"

Ned ne s’en est pas rendu compte, mais les troncs d'arbre qu'il a découpé... Servent à maintenir en place le labyrinthe de cordage que d'autres combattants sont en train d'utiliser en ce moment même. D'ailleurs, avant qu'il ne puisse tout détruire il peut voir un duo d'acrobates s'écraser au sol sous les cris de joie des spectateurs qui pensent que ça fait partie du spectacle. Les cordes qui peuvent habituellement supporter plusieurs acrobates vont maintenant avoir du mal à supporter le poids d'Eïna.

"Oui on mobilise l'attention, mais je ne crois pas que c'est pour les bonnes raisons ! Et arrête ça, tes lames sont trop aiguisées à mon goût !"

Ce que Ned ne voit pas, c'est que quand Eïna grimpe elle fait également tomber une bonne partie du cordage. Elle n'arrive à grimper que parce qu'elle est extrêmement légère et qu'elle arrive à passer à une autre corde avant que la première ne tombe. Elle espère qu'elle espère avoir un peu de tranquillité en hauteur, mais ce n'est visiblement pas le cas. Au moins, en hauteur, elle a l'avantage du terrain. Suffit qu'elle fasse tomber Ned une seule fois pour emporter la victoire.

"Des rêves ? Je fais ça la nuit, pas le matin ! Sinon je me fais taper. Y a des choses que je veux changer dans le monde, et si je dois être pirate pour le faire alors je le ferais sans hésiter !  " Courte pause. "Par contre je serais une gentille pirate ! Et si tu trouves que ce cirque est modeste alors je n'ose pas imaginer à quoi ressemble l'extravagance pour toi."

Eïna regarde le sourire de Ned en fronçant les sourcils.

"Qu'est-ce tu fais ? Pourquoi tu es monté me rejoindre ici ? Attends... NON FAIT PAS CA !"

La gamine a beau être agile, elle n'a pas été assez rapide pour sauter avant que la corde ne soit coupée. Les spectateurs sont impressionnés par les cris de terreur qu'elle pousse, on pourrait presque croire que la gamine a pas du tout de plan et qu'elle s'apprête à se transformer en pancake sur le sol de l'arène. Et pour cause, elle n’a pas de plan putain. Elle essaye de se rattraper sur le cordage, mais Ned a coupé les troncs qui les ancrent à l'arène. Du coup la seule option qui lui reste, c’est de se préparer à la chute, en se recroquevillant et en protégeant sa tête. L'impact de la chute lui coupe le souffle et la laisse étalée au sol pendant un long moment. Lorsqu'elle se relève, elle ne le fait que très lentement et avec beaucoup moins de facilité qu'avant. Elle n'a rien de cassé, mais la chute a été rude.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Mer 21 Juil 2021 - 13:43

Sabre en main, le cul à l'air, Ned réalisa son erreur monumentale lorsqu'il vit au sol la plupart des câbles et cordages qui étaient censés se suspendre dans les airs. Il n'avait fait qu'enchaîner les maladresses tout au long de la journée. Lui qui pensait bien faire en tranchant les rondins et en offrant ainsi un spectacle alléchant pour le public, se rendait désormais compte qu'il venait une nouvelle fois de foutre en l'air la scène du cirque. Heureusement pour lui, au vu des applaudissements des spectateurs, ils avaient l'air de penser que tout ce tintouin faisait partie du show.

Dans les loges situées à l'arrière de l'arène, Ned entendit la voix grincheuse de Raln qui lui fit trembler les tympans.

- Mais qu'est-ce qu'il a encore foutu cet abruti ?!

Ned fit un tour d'horizon et constata que la plupart des acrobates et funambules se tordaient de douleur par terre, à cause de la chute qu'ils venaient d'effectuer. Eïna en faisait partie, heureusement elle se releva et semblait  juste un peu sonnée. Ned pensa qu'il devait rattraper rapidement sa bourde avant que les spectateurs ne comprennent que ça ne faisait pas partie du plan ou que Raln n'entre dans l'arène pour l'étriper vif. Il se tourna vers Eïna et prit la parole.

- Héhé, une pirate hein ? répondit Ned en arquant un léger sourire. Si tu souhaites changer les choses réellement, il semble qu'en ce bas-monde la piraterie soit la seule voie qui puisse nous permettre d'agir comme bon nous semble. Mais...une gentille pirate ? Qu'est-ce que tu entends par gentille ? La liberté a prix : le monde essayera constamment de te l'arracher, la gentillesse n'a malheureusement pas sa place, à part si tu souhaites te faire marcher dessus toute ta vie !

Sur ces mots, Ned s'élança en direction d'Eïna à toute vitesse. Avec force et délicatesse, il plaça la pointe de sa lame sur le sol et se servit d'elle comme d'un tremplin pour effectuer un saut périlleux. Les applaudissements de la foule suivirent, le public était toujours pris dans l'engouement du spectacle. Ned retomba sur Eïna et lui asséna un coup non-tranchant de sabre sur l'épaule gauche. L'acier la percuta violemment et lui fit perdre l'équilibre. Ned en profita pour lui donner un coup de talon retourné à l'arrière des genoux, ce qui la fit tomber lourdement sur le dos. Il se dressa au-dessus d'elle, katana pointé devant ses yeux.

- Alors, on fait moins la maline ? Reste toujours sur tes gardes, même quand tu penses être dans ton environnement. Sinon c'est la défa...

Ned fut coupé net dans son discours moralisateur par un fouet qui lui lacéra soudainement le dos. Le sabreur se retourna en grimaçant de douleur vers l'auteur du coup bas. Il s'agissait d'un des funambules de la troupe, qui, au vu de son regard noir, avait chuté à cause du pirate.

- Eh ! C'est pas censé être des duels en un contre un, pourquoi tu m'attaques ?!
- Ça fait deux fois que tu fous en l'air notre spectacle, je vais te sortir d'ici avec un bon coup d'pied au cul !
- Les spectateurs ont l'air d'apprécier c'est le plus important, là c'est toi qui fous tout en l'air !
- Rien à foutre, tu vas payer pour tes con...

Cette fois-ci, c'était le funambule qui fut coupé dans sa menace.

- Aileron Faucheur !!

Un colosse à la peau rouge fusa comme un piquet depuis les gradins et trancha de son aileron le torse du funambule. La foule entra en extase, heureuse de voir du sang jaillir. L'artiste s'effondra dans un sanglot, inconscient. Ned était bouche bée et eut du mal à comprendre ce qui venait de se passer.

- Waaaaouh GÉNIAL ! OH MAIS REGARDEZ C'EST UN REQUIN !! TROP COOL ! s'exclama un gamin dans le public.

Ned se tourna vers celui qui venait d'attaquer l'homme au fouet.

- Jayce ?!! Mais qu'est-ce que tu fous ici ?
- J'ai senti...hips...de l'ambiance par i-ici, alors j'me suis ramené ! Et puis j'ai vu que tu te faisais attaquer, alors j'te file un coup de main ! C'est une nouvelle mode des humains le pantalon troué au cul ? dit l'homme-poisson à l'haleine embrumée.
- Bon sang...

La situation devenait hors de contrôle, la foule était en extase devant les "prouesses" des deux pirates, toutefois, eux étaient en train de se mettre à dos toute la troupe du cirque. A l'entrée du spectacle, des artistes accouraient en hurlant.

- Arrêtez la poiscaille ! Il est complètement soûl et il a forcé l'entrée !

Au même moment, Ned réalisa qu'Eïna n'était plus à ses pieds, elle avait probablement profité du brouhaha et du manque de vigilance du sabreur pour s'échapper et préparer un mauvais coup. Cette situation grotesque lui avait fait oublié un instant qu'il était censé être au beau milieu d'un duel, une erreur qui pourrait lui coûter cher s'il ne se reconcentrait pas rapidement.
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Eïna Nesterii
Eïna Nesterii
Matelot 1ere Classe

♦ Localisation : West Blue

Feuille de personnage
Dorikis: 1260
Popularité: +49
Intégrité: +46

Mer 21 Juil 2021 - 14:51

Leur cirque, ça n'a jamais été un havre de paix, même si on omet la présence d'Eïna. Mais là, leur spectacle est plus chaotique que jamais. C'est sûr qu'il y a des risques avec le fait de ramener un mec expérimenté pour participer au spectacle. Mais qui aurait pu prévoir que Ned détruirait l’arène sans s'en rendre compte ?

"Je vais pas te faire une définition du mot gentille quand même ! J'veux pas la liberté pour avoir la liberté. La liberté est un outil qui me serait utile, pas un objectif." En ce point, Ned et Eïna diverge complètement. "Bouuuu ! Tu es trop jeune pour avoir le pessimisme d'un vieux monsieur ! Le monde ne va pas t'arracher ta liberté parce que la plupart des gens sont bien intentionnés. Mais si tout le monde pense que la gentillesse n'a pas d'intérêt, alors oui elle n’aura pas d'intérêt. C'est un peu une prophétie autoréalisatrice. Mais ce qui est bien, c'est que si tu arrêtes de penser comme un papi, tu verras que l'inverse marche aussi."

Sauf que pendant qu'Eïna s'était lancée dans sa tirade, Ned lui, a décidé de continuer le combat. Eïna essaye de déguerpir le plus vite possible. Sauf que visiblement, elle n'a plus le monopole des acrobaties et elle se fait écraser par Ned. Pendant que Ned parle, Eïna reste étalée au sol. Ça, ça lui a fait bien mal. Elle a l'impression de s'être fait écraser par une vache. Peut-être que Ned devrait penser à régime en plus du bain qu'il n'a pas encore pris ? Eïna sent du sang dans sa bouche, alors elle décide de le cracher en direction de Ned, avant de déguerpir au plus vite. Elle voit qu’Elias, un de ses camarades, a l'air bien remonté face à Ned. Ce qui convient très bien à Eïna parce qu'elle n'a aucune envie de se faire tabasser encore plus. Le spectacle et les combats, c’est bien. Mais là... Elle a donné.

Derrière elle, les autres membres du cirque ont l'air extrêmement remontés contre Ned. Malheureusement, les plus expérimentés d'entre eux sont d'anciens pirates, donc pas facile de venir les calmer. Mais Eïna a un plan pour au moins distraire la foule pendant que Ned et son copain poisson se font tabasser par l'intégralité du cirque. Elle profite de la confusion générale pour se diriger vers Raln qui est en train de rager silencieusement, assis sur une chaise avec sa jambe de bois cassée.

"Capitaine ! J'ai une idée !"

"Non."

"Mais..."

"Non, Non, NON."

"Les feux d'artifices..."

"Quoi les feux d'artifices ?"

"Et bah, c’est pas tous les jours qu'on fait un spectacle à l'air libre. Alors pourquoi pas en profiter pour utiliser nos feux d'artifice ? "

Raln réfléchit un instant, puis regarde les autres employés du cirque qui sont présents dans la pièce pas loin de lui. Pour une fois, c'est pas une idée complètement folle. Les autres ont l'air d'accord, ils aiment aussi voir des explosions. Donc Raln hoche la tête.

"Pourquoi pas, mais trois choses : Tu touches pas au feu, tu le fais avec les autres et vous vous éloignez du cirque. Je vous connais, vous allez encore mettre le feu au public sinon. Donc grouillez-vous. Et par pitié, allumez-moi ces feux d'artifices loin d'ici."

Les membres du cirque présent dans la pièce acquiesce avec un "À vos ordres capitaine !" avant de courir hors de la pièce pour chercher les feux d'artifices. Tout se passe très bien, le protocole de sécurité ça ne les connaît pas. Ils s'éloignent du spectacle pour se diriger vers une petite colline un peu plus loin, la hauteur ça devrait les aider. L'arrangement est bordélique et fait à la va vite, une trop grande quantité de poudre est utilisée et la plupart des feux d'artifices sont déclenchés à quelques secondes d'intervalles.  Ce qui crée une cacophonie visuelle et sonore plutôt qu'un vrai spectacle organisé. Mais ça fonctionne ! Il y a de belles lumières et ils n'ont eu que quelques brûlures dans la manœuvre. Un franc succès !

Toutefois. Ils n'ont pas pris le temps d'imaginer quel effet les explosions auraient sur les vaches un peu trop agressives et indépendantes de Kage berg. Une vache qui panique, pas grave. Quelques vaches, mouais. Un troupeau ça commence à devenir un peu dangereux. Mais le truc, c'est que c'est la foire de la vache, il y a presque autant de vaches que d'humains. En dessous de la colline, les vaches quittent leur enclos pour s'éloigner du bruit. D'autres vaches les rejoignent simplement pour suivre le troupeau. Les hurlements des humains et le mini tremblement de terre causé par la charge des vaches fait paniquer encore plus de vaches. En somme, la situation est critique et il risque d'y avoir beaucoup de blessés. Eïna regarde les autres membres du cirque.

"Hum...On devrait peut-être faire quelque chose non ?"

Ils se regardent entre eux, et finissent par conclure :

"On n’a jamais été ici. On n’a jamais eu de feux d'artifices. On ne se connait pas."

"J'approuve."

"Oui de toute façon, je suis sûr que les dresseurs de vaches du coin sont les mieux placés pour calmer la panique."

"On devrait peut-être se barrer avant que les marines décident de mener l'enquête non ?"

D'un commun accord, les employés du cirque se dispersent et prennent la fuite comme si de rien n'était. Après tout, ils n'ont jamais été sur cette colline et ils n’ont jamais eu de feux d'artifices en leur possession. Eïna aussi décidé de partir, elle va se faire discrète en attendant que Raln oublie que c'était son idée.

Pendant ce temps, du côté de Ned, alors qu'il était toujours face aux pirates du cirque qui ont l'air bien en colère... Ils aperçoivent au loin un gigantesque troupeau de vaches qui charge droit vers eux, piétinant tout ce qui passe sur leur chemin. La plupart des employés du cirque sont assez agiles pour grimper sur n'importe quoi et éviter les dégâts. Reste à voir comment Ned va se débrouiller pour éviter la mort.
https://www.onepiece-requiem.net/t23047-presentation-d-eina-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t23052-fiche-d-eina
Ned Mayhem
Ned Mayhem

♦ Localisation : Hinu Town

Feuille de personnage
Dorikis: 1450
Popularité: 22
Intégrité: 0

Ven 23 Juil 2021 - 15:12

Les vaches renversaient tout sur leur passage. L'arène et les gradins se transformaient peu à peu en un bazar sans nom. Le troupeau, comme une sorte d'arme destructrice, avait changé ce qui était censé être une scène de spectacle en un champ de ruines. Un vacarme assourdissant accompagnait ce désastre. Les spectateurs ne l'étaient plus, seulement des pauvres citoyens qui essayaient de sauver leur peau et de ne pas se faire piétiner par une armée de mastodontes en furie.
Les gens se marchaient dessus, abandonnaient leurs affaires, grimpaient là où ils le pouvaient, hurlaient à tout bout de champ. Au milieu de cette situation chaotique, Ned et Jayce semblaient pris au piège au milieu de l'arène. Les vaches fonçaient sur n'importe quel obstacle qui se présentait à elles et le duo en faisait partie. D'autant plus que dans cet enfer sonore et malodorant, les deux pirates devaient aussi faire face aux acrobates furieux qui étaient obnubilés par les deux hommes qu'ils considéraient comme leurs ennemis depuis les incessantes conneries du sabreur mais surtout, depuis qu'ils avaient vu l'un des leurs se faire rétamer par l'homme-poisson. Pas même l'ardeur du troupeau de vaches ne pouvait les détourner de leur objectif belliqueux.

Ned scrutait les alentours tandis qu'il parait les attaques d'un membre de la troupe. Il cherchait Eïna, elle avait disparu depuis l'intervention inopinée de Jayce. Il se demanda si elle n'était pas à l'origine des feux d'artifice qui avaient entraîné cette cacophonie générale, ce genre de bêtise lui seyait bien. Il aurait apprécié échanger et batailler contre elle plus longtemps, mais la maladresse des deux en avait apparemment décidé autrement. Néanmoins, les dires d'Eïna semblaient lui présager un avenir hors du cirque, vers une voie qui, sans nul doute, leur permettrait un jour de se revoir et de terminer ce qu'ils avaient commencé.

En songeant à cela, Ned esquissa un sourire. Il attrapa ensuite son adversaire par sa tunique et le tira vers lui avant de l'assommer avec la poignée de son sabre. Soudain, une masse blanche et noire le percuta violemment dans le dos et le projeta au sol. Sans pouvoir se relever, il fut piétiné à de multiples reprises par les bêtes au poids écrasant. Voyant son ami suffoquer sous un troupeau qui devenait de plus en plus dense, Jayce s'immisça d'un bond entre les colosses meuglants et parvint à extirper Ned de cet enfer de sabots.

- Tirons-nous d'ici avant que la Marine ne rapplique et qu'on nous mette tout sur le dos !

Ned ne lui répondit pas, il avait perdu connaissance. Jayce le balança sur son dos et prit la fuite en se faufilant parmi la foule hystérique. On le poursuivit durant de longues minutes, mais il parvint finalement à prendre de vitesse les artistes du cirque et à les semer.

Loin du vacarme, il percevait encore au loin le meuglement des animaux en liberté. S'arrêtant quelques instants pour souffler mais surtout, pour y voir net en essayant de chasser l'alcool de son esprit, il ria en réalisant l'absurdité de cette journée.

Avec un sabreur inconscient et exténué sur son dos, Jayce prit la direction du port.
https://www.onepiece-requiem.net/t22846-ned-mayhemhttps://www.onepiece-requiem.net/t22864-ft-ned-mayhem
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1