AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

[Quète] Grain de Sable dans la machine

Azerios
Azerios
Modérateur

♦ Localisation : Banaro
♦ Équipage : Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 3945
Popularité: -179
Intégrité: -75

Mer 21 Juil 2021 - 15:36

Lien vers la quête

Pnjs Présents:
 

Reyshu
Djaymily
Azerios
Kutcham
Valnor
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Azerios
Azerios
Modérateur

♦ Localisation : Banaro
♦ Équipage : Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 3945
Popularité: -179
Intégrité: -75

Mer 21 Juil 2021 - 15:37

Une petite bise soufflait ce soir là dans les rues presqu’en désertes de cette petite ville de Banaro. Voilà plusieurs jours que ce navire de la marine, qui soyons honnête était en bien mauvais état, avait accosté en urgence. Quelques soldats s’étaient déployés sur les quais aux alentours pour veiller à ce que personne ne s’approche. D’autres s’étaient rendus en ville, certains pour ravitailler, d’autres pour noyer ce qui ressemblait beaucoup à du désespoir dans la boisson. Ce sont ces derniers qui nous intéresseront aujourd’hui, car non loin, faisant profil bas depuis quelques temps en attendant l’arrivée du reste de l’équipage, les Intrépides Libres se questionnaient sur les raisons de cet accostage d’urgence.


On se calme, il est peut être préférable de continuer à faire profil bas.

Je suis du même avis que notre ami aux branchies…

Allé les gars ! Me dites pas que ne mourrez pas denvie dsavoir ce qui leur est arrivé ?!



Le loup solitaire avait jeté l’ancre dans une petite crique à l’abris des regards indiscrets. Quelques hommes avaient étés envoyés en ville pour le ravitaillement, mais au delà de ça, personne n’avait quitté le navire et l’impatience commençait à se ressentir. Azerios, perdu dans ses pensées, était accoudé au bastingage et se contentait de regarder les lumières de la ville briller non loin. Que diable pouvait bien transporter ce bâtiment des forces de l’ordre en perdition… Le crépuscule pointant le bout de son nez, il serait peut être grand temps d’aller nourrir la curiosité de chacun et de glaner des infos sur ce fameux croiseur de la Marine.


On fait quoi Aze ?

J’avoue que ça me botte bien. Je vais aller faire un tour en ville, qui me suis ?

Je le sens pas franchement…

Je passe aussi, m’est d’avis qu’on devrait faire gaffe.

Rabat-joie tssss besoin dme dégourdir les jambes ! Je viens.

J’peux venir ?



Le charpentier se tourna pour découvrir Valnor, leur jeune recrue de Boréa vraisemblablement décidée à mettre pieds à terre. Azerios hocha la tête en signe d’approbation et après un instant à attendre que d’autres intéressés éventuels se manifestent, il se mit en route, suivi de près par ses deux acolytes. Avant de quitter le navire, tous trois passèrent devant Émilia, qui était assise à contempler le large au loin. Mais ne semblant pas motivée par cette petite virée nocturne, le trio se mit définitivement en route vers la ville, bien décidé à en apprendre plus sur cette mystérieuse escale.


Dernière édition par Azerios le Mer 21 Juil 2021 - 15:44, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Azerios
Azerios
Modérateur

♦ Localisation : Banaro
♦ Équipage : Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 3945
Popularité: -179
Intégrité: -75

Mer 21 Juil 2021 - 15:39

Là nuit tombée, le trio des Intrépides Libres se faufilait en douce dans les rues en direction de la taverne, seul endroit qui semblait animé aux alentours. C’était un bâtiment qui ne payait pas de mine de prime abord mais qui proposait quantité de prestations, jeux de cartes, billards, entre autres choses. Encapuchonnés, ils franchirent les portes pour se retrouver dans une salle grouillante de vie.

Facile de passer inaperçu dans un tel brouhaha, le rookie de South Blue proposa à ses acolytes de se séparer afin d’améliorer l’efficacité de la pêche aux infos et de se retrouver dans une bonne demie heure. Il était bien déterminé à en apprendre davantage sur la cargaison de la Marine et à s’en emparer si tant est qu’elle ait de la valeur. Rapidement il se fondit dans la masse et repéra les quelques soldats présents, avant de s’en approcher. Tendant l’oreille, il demanda au tavernier de lui servir une pinte de sa meilleure bière.


Soldat 1 : … Tu sais que ça craint Morley…

Soldat 2 : Dis pas d’connerie, je suis certain que la commandante sait c’qu’elle fait.

Soldat 1 : C’est vraiment pas l’impression qu’elle donne, on a perdu tellement de gars…

Soldat 3 : Y’a pas à chier, on aurait dû attendre les renforts c’est tout, à mon avis elle va se manger un blâme.

Soldat 1 : Si on s’en sort ! J’suis certain qu’ils sont encore sur nos traces, ils ne tarderont pas à arriver sur Banaro…

Soldat 2 : Les gars stop. J’ai entendu que des mecs des forces spéciales arrivaient en renfort. Ça va le faire…



Gorgée après gorgée, la pinte se vidait et les bribes d’informations fusaient. Ils étaient donc traqués, mais par qui et surtout pourquoi ? Généralement c’est plutôt la Marine qui traque la vermine et non l’inverse, intéressant… Azerios commanda une seconde pinte, toujours l’oreille tendue, difficile de se concentrer avec un tel bordel. Les soldats changèrent alors de discussion, abordant des sujets sans réel intérêt pendant un temps. Mais l’un d’entre eux semblait comme en état de choc, revenant sans cesse sur des éléments qui s’étaient produits pendant cette supposée chasse.


Soldat 1 : Je ne comprends pas pourquoi ils s’acharnent… C’était censé être qu’une banale affaire de saisie d’armes de contrebande…

Soldat 3 : Vous pensez qu’ils ont un rapport avec ces nouveaux rookies de Frost ?

Soldat 1 : Ne parle pas d’un empereur comme ça à la légère Morley !

Soldat 2 : Bande de lavettes… C’est qu’une saisie d’arme qui a mal tourné.

Soldat 3 : Ah ouais ? Et leur jolly Roger c’était quoi ?

Soldat 1 : J’le savais… Bordel…

Soldat 2 : Ça ne veut rien dire. Peut être des fanatiques dur Frost. De ce que j’ai entendu, la cargaison venait du Crypto Syndicat, donc rien à voir.



Frost hein ? Mauvaise nouvelle, le rookie avait un arrière goût amer de la mission que les Intrépides Libres avait mené au nom d’un des quatre empereurs des mers sur Orange. Qu’est ce qu’un Yonkō avait à voir avec un simple croiseur, ça n’avait aucun sens. Si la cargaison d’arme appartenait au Crypto Syndicat alors ça n’avait clairement aucun rapport avec lui. Depuis leur arrivée sur Grand Line, Azerios avait pu interroger Émilia sur cette organisation et elle n’était clairement pas affiliée à un Empereur.

Sans doute ces types avaient ils participé au mauvais coup de filet, une vente d’arme qui aurait potentiellement mit en relation un syndicat du crime et des hommes d’un empereur, pas le genre de business que le premier venu peut fouler aux pieds sans encombre.

Sa seconde pinte terminée, le jeune homme aperçu Kutcham qui lui fit signe de le rejoindre ce qu’il fit. Le trio se retrouva à l’extérieur. Valnor n’avait pas obtenu d’informations pertinente, mais le Mink par contre avait surpris une conversation entre deux dockers, le croiseur semblait avoir lourdement été attaqué, d’après eux c’était un miracle que les soldats n’aient pas péri par le fond.


J’ai entendu de soldats discuter. Apparemment ils auraient interrompu une vente d’armes et les acheteurs ou vendeurs ne semblent pas disposés à lâcher l’affaire.

Tout ça pour des caisses de fusils ? Non, ça doit être plus dangereux encore…

Leur commandant semble avoir été dépassé par l’ampleur du truc…

Faut quon grimpe à bord ! Je veux savoir ce que cest !

Et comment qu’on va grimper à bord ! Mais je prends Valnor, toi Kut’ tu nous couvriras, un Mink ça ne passe pas inaperçu.

Et comment va-t-on passer inaperçu nous ?

Je crois que la réponse vient de nous tomber toute cuite.



Le jeune homme hocha la tête en direction de la taverne, les trois soldats venaient de la quitter sûrement pour regagner le croiseur. Ils venaient de gagner leur ticket d’entrée pour ce dernier.


Dernière édition par Azerios le Ven 23 Juil 2021 - 14:19, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Azerios
Azerios
Modérateur

♦ Localisation : Banaro
♦ Équipage : Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 3945
Popularité: -179
Intégrité: -75

Mer 21 Juil 2021 - 15:41

Le croiseur était effectivement bien endommagé, sa coque était griffée comme si des bêtes sauvages avaient tenté de l’attraper. Aux abords du bâtiment quatre soldats étaient stationnés, ils saluèrent deux hommes qui revenaient de leur permission avant de les laisser grimper à bord.

Casquette enfoncée sur la tête, l’uniforme n’étant pas tout à fait à leur taille, ne pas s’être fait repérer relevait du miracle. Azerios et Valnor arrivèrent sur le pont du navire en silence, la lueur des lanternes laissait paraître quelques silhouettes d’hommes, rincés, blessés, ces gars la en avaient bien bavé.


*Hé ben… Une belle bande de loques…*


Le rookie de South Blue avait fait ses classes sur ce type de navire, il y avait même officié en tant que charpentier, ce qui lui permettait d’en connaître presque les moindres recoins. Ils se mirent rapidement en quête de découvrir ce que ces marines avaient bien pu confisquer.

Ils réussirent sans trop de difficulté à se faufiler au niveau du pont inférieur, la fatigue et le moral au plus bas des soldats occupants ce bâtiment leur permettait d’ailleurs de se mouvoir de manière totalement incognito. Au terme d’une petite marche rapide qui ne dura que quelques minutes, le duo de pirates arriva devant ce qui devait être la pièce des scellés. Un soldat, fusil en main, gardait l’entrée. Il avait lui aussi l’air exténué et releva à peine la tête à l’arrivée des deux hommes.


Qui va la ?

C’est le commandant qui nous envoie vous relever.

Ça fait… Ça fait déjà cinq heures ? …

C’est exact. Va te reposer tu l’as mérité.



L’homme ne se faisant pas prier, quitta l’étroit couloir. Valnor resta alors à l’extérieur afin de faire le guet pendant que son complice entra.

C’était une pièce spacieuse, remplie de caisses de bois de différentes tailles. Sans doute la fameuse saisie d’arme, mais ce n’est pas le détail qui retint le plus son attention. En effet au fond de la pièce, solidement attaché se trouvait un homme.
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Azerios
Azerios
Modérateur

♦ Localisation : Banaro
♦ Équipage : Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 3945
Popularité: -179
Intégrité: -75

Mer 21 Juil 2021 - 15:42

C’était un homme jeune d’aspect, un cyborg pour être plus précis, blessé, les yeux bandés et un épais cordage le tenait fixement au mât. Il resta silencieux, et haussant les épaules, le jeune rookie entreprit alors de chercher quelque chose susceptible d’avoir de la valeur. Caisses après caisses, il découvrit toutes sortes d’armes de contrebande. Il y en avait pour tous les goûts, canon lourds, grenades, pistolets, fusils… Cet arsenal aurait pu renforcer l’équipage du Loup Solitaire, mais un problème de logistique allait se poser, ils ne sortiraient certainement pas du navire avec des caisses d’arme sur le dos.


Qui va là… Qu’est ce que tu cherches…


Le prisonnier avait remarqué que quelque chose clochait. Le charpentier fouillait dans les caisses, de plus il ne s’était pas annoncé. Il se tourna alors vers lui, même si logiquement l’ennemi de son ennemi peut potentiellement être son ami, il n’avait pas de bon pressentiment concernant cet homme, mais il voulait comprendre. Pourquoi s’acharner à traquer un petit croiseur avec tant de hargne, peut être savait il quelque chose, il décida de lui lever le linge qui occultait sa vue.


Je ne fais que passer.

Votre commandant… Elle ne sait pas dans quoi elle s’est fourrée.

Et dans quoi s’est elle fourrée ?

Hmm… Dans quelque chose de gros. De beaucoup trop gros pour un simple sous fifre de la Marine.

Le Crypto Syndicat ?


Le prisonnier resta de marbre, Valnor entra alors dans la pièce.

Alors ça donne quoi… C’est qui lui ? T’avais pas parlé d’une cargaison d’armes ?

Tout est là. Pas mal de gros calibres, de munitions et autre. Mais je doute que le supposé rookie de Frost en ait après ça…

Vous êtes qui putain…

Je te l’ai dit, on est que de passage.

Doit y avoir autre chose ici. Ce type ?

Je ne pense pas… Et si tu nous éclairais un peu ?

J’ai que d’all à vous dire moi. Je ne suis que le coursier, les gars et moi on livre la marchandise et on récupère le cash c’est tout.

Quel rapport avec un Yonkō ?

C’est l’acheteur, il clame haut et fort qu’il est rookie de Frost. Nous tant qu’ils paient rubis sur l’ongle, ils peuvent bien être ce qu’ils veulent.

Et je suppose qu’il ne s’agit pas seulement de fusils et de grenades…



L’homme resta muet, probablement que cette vente d’arme cachait autre chose. Autre chose que la Marine elle même ignorait, sans doute ce commandant était il arrivé au mauvais endroit au mauvais moment.


Aze… Ils ont demandé du renfort, j’ai entendu un type parler au denden quand on descendait. Ça risque de sentir mauvais sous peu…

Ouais je sais… Si tu parles on te laisse filer. Qu’en dis tu ?

Ces types sont des cinglés. Si je parle je suis mort.

Et si tu ne parles pas tu finiras à moisir dans une prison de la Marine. Autant tenter ta chance non ?

Tsss… Les armes n’étaient qu’un bonus. La marchandise était en réalité plus… Exotique.

Et où se trouve cette marchandise…  Exotique ?

Dans certaines caisses de munitions. Je crois qu’il y avait cinq spécimens, dans le chaos on a réussit à en planquer trois que l’acheteur a dû récupérer. Il y en a deux ici dans cette pièce…

Et qu’est ce que c’est au juste ?

Je parle de fruits démoniaques… n’avez-vous jamais entendu parler de ces fruits qui en échange d’incroyables pouvoirs vous maudissent ?



Des fruits du démon ? Azerios en avait déjà entendu parler à plusieurs reprises. L’idée de se procurer l’un de ces fruits lui avait traversé l’esprit à de nombreuses reprises. Mais outre le fait que ces derniers soient extrêmement difficile à trouver ou extrêmement coûteux, la contrepartie était assez radicale. En croquant dans l’un de ces fruits, jamais plus il ne pourrait nager, ce qui peut paraître réellement ironique pour un pirate.  Saisit par l’excitation et malgré le regard désapprobateur de Valnor, le jeune homme s’approcha du prisonnier, dégaina sa lame pliante et s’affaira à couper ses liens.


Et ces fruits… Quels seraient leurs effets ?

Je n’en sais rien, comme je l’ai dit je ne suis qu’un coursier… J’ai juste pu les apercevoir.

Tu ne penses quand même pas…

Indique moi la où les caisses concernées.



L’homme resta hésitant pendant quelques secondes, et sans doute poussé par son instinct de survie se mit à déambuler dans la pièce des scellés entre les différentes caisses d’armes à la recherche du précieux butin.


Dernière édition par Azerios le Ven 23 Juil 2021 - 14:23, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Azerios
Azerios
Modérateur

♦ Localisation : Banaro
♦ Équipage : Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 3945
Popularité: -179
Intégrité: -75

Mer 21 Juil 2021 - 15:43

Le jeune cyborg finit par s’arrêter devant une longue caisse de bois numérotée B450. Après un bref regard en direction du rookie, il tapota cette dernier avec son doigt. Azerios utilisa alors sa lame pliante pour ouvrir ladite caisse en faisant levier, afin d’en découvrir le contenu. Le conteneur était rempli d’une multitude de petites boîtes métalliques, remplies de munitions. Aux premiers abords il n’y avait rien d’intéressant, mais après avoir sorti plusieurs petites boites, ils découvrirent un petit coffret de bois.


En voilà un… Le coffre est solidement verrouillé, c’est mon boss qui avait la clé, mais ces abrutis de la Marine l’ont tout bonnement fait sauter dans la précipitation…

On réglera cette question plus tard. Tu semblais dire qu’il devrait y en avoir un autre ?

Vous êtes sûrs de ce que vous faites ? Je veux dire… L’acheteur vous traquera, lui qui se faisait une joie de pouvoir offrir ça à son maître…

Encore faudrait il qu’il nous attrape… Ou même qu’il sache… Je t’écoute, l’autre fruit, où est-il ?



Le jeune pirate se surprenait lui même à s’impatienter pour trouver le second fruit. Sa curiosité attisait sa convoitise, s’emparer d’un fruit du démon semblait déjà inespéré, mais alors deux… Le cyborg toujours hésitant se remit à chercher, scrutant les caisses de munitions lorsqu’un bruit sourd raisonna plus loin dans le navire. Le bruit venait de l’autre côté de la cloison, quelqu’un était en train de se diriger vers eux.

Ils se figèrent tous trois, sabre en main droite, Azerios confia le petit coffret à Valnor et se précipita en silence aux abords de la porte tandis que ses compères se cachèrent parmi les caisses.

La poignée tourna, la porte s’ouvrît et un soldat entra dans la pièce, fixant le mât (ou aurait dû se trouver leur prisonnier ligoté) l’air béa. Sans lui laisser le temps de comprendre et d’éventuellement alerter tout le navire, le rookie de South Blue se plaça rapidement dans son dos, passa son bras autour du coup afin de l’étouffer. Il le relâcha des lorsqu’il eut perdu connaissance, d’autres finiraient par arriver, le temps leur était donc désormais compté.


Faut se tirer d’ici…

Ouais… Je suis plutôt d’accord. Toi tu viens avec nous.



Le trio sortit de la pièce en silence, prenant le soin de refermer la porte derrière lui, puis s’engagea dans le long couloir qui menait au pont. Une fois arrivés en bas de l’escalier en colimaçon qui menait au pont, ils furent interrompus par des bruits de pas, plusieurs personnes étaient en train de descendre, impossible de passer par là. Ils rebroussèrent alors chemin pour éviter de tomber nez à nez avec d’autres soldats, acculés ils n’eurent d’autre choix que de se réfugier au pont d’artillerie. Plusieurs marins étaient présents mais dormaient, le trio tenta une traversée silencieuse mais la porte de l’autre côté était verrouillée.

Ils ne tarderaient pas à remarquer l’absence de leur prisonnier il fallait faire au plus vite. Cherchant des yeux un échappatoire, la seule solution tomba alors sous le sens : la fuite à la nage. Les écoutilles semblaient suffisamment larges pour qu’ils puissent se hisser au travers pour quitter l’intérieur du vaisseau.


Va falloir qu’on s’extirpe par là.

Sérieux…



Valnor sortit le premier, c’est lui qui portait le butin après tout. Il se dégagea de l’écoutille, se tenant au cordage avant de descendre pour disparaître dans les profondeurs de la baie. Azerios hocha la tête en direction du prisonnier pour lui dire de passer mais ce dernier refusa et lui retourna la politesse. Sans doute n’avait il pas confiance, mais peu importe, il n’y avait plus aucune seconde à perdre, il se hissa alors hors du navire à son tour et descendit doucement le long du cordage. Il avait presque atteint la surface de l’eau lorsqu’une cloche tinta plus haut.
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Azerios
Azerios
Modérateur

♦ Localisation : Banaro
♦ Équipage : Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 3945
Popularité: -179
Intégrité: -75

Mer 21 Juil 2021 - 15:43

Surpris par le son de cette cloche, le rookie releva brusquement la tête en direction de l’écoutille. Le cyborg, manifestement apeuré, regrettant d’avoir laissé passer sa chance de passer en deuxième, essayait de sortir coûte que coûte via l’ouverture. Des voix hurlèrent alors derrière lui, sûrement les marins qui dormaient précédent au niveau du pont d’artillerie. Les paroles étaient à peine perceptibles, mais le sens de ces différents cris était évident, ils le sommaient de s’arrêter. Que faire ? Il leur avait donné les indications demandées, le laisser tomber ici et maintenant serait manquer à sa parole et Azerios le savait. Il tenta de remonter, peut être pouvait il encore l’aider.

Le cyborg tenta dans un ultime sursaut de s’extirper du navire mais quelques tirs fusèrent. Des balles le transpercèrent de toutes parts, lui ôtant en un instant sa dernier étincelle de vie. Le charpentier vit alors une lueur de désespoir dans son regard avant de le voir s’écrouler dans l’ouverture de l’écoutille. Il fallait l’avouer, cette situation était satisfaisante, aucun témoin ne pourrait dire à qui que ce soit que les Intrépides Libres venaient de mettre la main sur un tel trésor. Tant pis pour l’hypothétique second fruit, poussé par son instinct de survie, il ne demanda pas son reste et s’enfonça dans l’abîme obscure, le plus silencieusement possible.

———


Après quelques minutes de nage, le rookie avait regagné la plage un peu plus loin, et sans trace de Valnor ou de Kutcham, s’était résolu à regagner le Loup Solitaire.

Après une marche rapide mais prudente, il arriva au navire et découvrit avec soulagement que ses deux hommes étaient sains et saufs. Tout le monde s’était rassemblé dans la salle commune, autour de la table. Sur cette table était posé un petit coffre, ouvert, que le jeune homme reconnu tout de suite. Valnor avait donc réussit à ouvrir le coffret. En effet, il remarqua alors, posé sur la table un petit fruit à l’aspect atypique. Un fruit arrondit jaune pâle, aux motifs étranges, sa tige ressemblait à un tout petit palmier.


Alors c’est ça un fruit du démon…

La question maintenant c’est qu’est ce qu’on en fait ?

« On » ? Je pense que cest à Aze que reviens la décision.

Oh ? Pourtant il l’a dit lui même, ce n’est pas le capitaine.

Je te trouve un peu tendu Rey Je dis juste que cest lui qui la trouvé. Cest pourtant la règle à bord.

Je ne suis pas tendu et puis Valnor aussi était là lorsqu’ils l’ont trouvé.

Oh ? Et tu lui tiendrais tête, si là tout de suite il décidait de croquer dedans ?

Et si c’était le cas Kut’ ? Tu ferais quoi ?

Vous auriez tort…



Une inexplicable tension s’était installée autour du devenir de ce merveilleux trésor. Reyshu semblait prêt à en découdre, Kutcham avait posé sa main sur le manche de l’une de ses lames. Valnor avait alors posé sa main sur sa masse d’arme, et en réponse Djaymily avait empoignée sa carabine. Il fallait intervenir et calmer le jeu avant que les choses ne tournent mal inutilement.


Vous déconnez ou quoi les gars ? On se calme de suite.

Tsss je suis tout à fait calme.

C’est pas l’impression donnée Rey’…

On se détend. Sans Aze ce fruit n’aurait jamais atterrit ici, c’est à lui qu’il revient de décider.



Le tatoué attrapa alors le fruit, le fixa quelques secondes avec une lueur d’avidité dans le regard puis le tendit a Azerios. Regardant une à une  toutes les personnes présentes autour de la table, le rookie finit par saisir le fruit. Il souhaitait qu’à bord le principe d’égalité soit respecté aussi avant de faire quoique ce soit, il proposa un vote à main levée.

Il demanda d’abord qui serait favorable à ce qu’ils vendent ce butin, seul Reyshu leva la main. Lorsqu’il demande qui serait favorable à ce qu’il mange le fruit, Djaymily et Kutcham levèrent la main sans réfléchir. Valnor hésita un instant, jeta un regard à Reyshu avant de lever la main à son tour. Poussant un profond soupir, l’homme poisson finit par lever la main.

Vous faites chier. Imaginez un seul instant le fric qu’on aurait pu en tirer…

On l’amassera autrement ce fric pas d’inquiétude Rey’.

T’es sûr de vouloir faire ça Aze ?

Non. Mais que gagne-y-on lorsqu’on prend aucun risque ?

Probablement rien. Allé fais pas durer le suspens, mords dedans !



Sous le regard curieux de ses compagnons, le rookie porta alors le fruit à sa bouche. Plus question de faire machine arrière, des l’instant où il aurait mordu dedans, jamais plus il ne pourrait nager. Le risque en valait il l’a chandelle ? Et si il obtenait des pouvoirs ridicules ? Un stress intense se fit ressentir, tandis qu’il ouvrir la bouche pour mordre le fruit à pleines dent.

Une texture particulière dans la bouche, comme si il venait de mordre dans un paquet de farine. Un goût vraiment âpre, aucune saveur fruitée, il eu même du mal à déglutir. Une sensation étrange parcouru son corps un court instant.
Puis plus rien. Le néant.


Alors ? Comment tu te sens ?

C’est… C’est vraiment degeulasse. À part ça je ne sais pas trop quoi vous dire…

Déception vraiment, ahah…



Avait il acquis une compétence particulière ? Comment le vérifier ? Et surtout comment savoir de quelle genre de capacité il pouvait bien s’agir ? Un millier de questions trottaient dans la tête du pirate. Une façon de savoir si il s’agissait bien d’un fruit du démon serait de sauter à la mer et de voir la réaction de son corps. Mais il n’en ferait rien, si ce fruit lui avait réellement octroyé un pouvoir alors il ne tarderait probablement pas à le découvrir. En tous cas on pourra dire que cette histoire aura mît un grain de sable dans la machine bien huilée que fût jusqu’à présent l’équipage des Intrépides Libres, c’était bien la première tension depuis leur départ d’Hinu Town.


———



Le lendemain ils apprirent que des pirates avaient prit d’assaut le croiseur de la marine, forçant ce dernier à reprendre sa course folle pour leur échapper. Levé aux aurores, le rookie s’entraina, ses blessures presque entièrement cicatrisées. Il n’avait qu’une hâte, que le reste de l’équipage débarque enfin. Il repensa au fait d’avoir consommé le fruit du démon, toujours aucune trace d’un quelconque pouvoir.
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1