-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à capuche
29.97 € 59.99 €
Voir le deal

Un combat fratricide, l'affrontement qui devait être! [Ft Ouroboros]

Une journée tout ce qu'il a de plus basique, une bonne douche, une tasse de café. Sur la table de ma luxueuse chambre d'hôtel de nombreux avis de recherche ainsi qu'un bien étrange fruit. Kitsuna Locaille Cinq millions cinq cent mille berries, Klaus Van Dragan vingt-trois millions de berries et le dernier, leur capitaine, pour la modique somme de trente-cinq millions de berries, Edward Minaro alias le serpent.

Pour bien comprendre comment je m'étais retrouvé dans cette chambre, il fallait revenir a quelques jours en arrière.

Je venais de procéder à l'arrestation d'Hakeem " Le Demon " Balor, un criminel notoire qui s'était fait connaître pour ses méthodes brutal de meurtre après s’être emparé d'un Meitou particulièrement puissant et convoité, ainsi qu'Oliver Yao, son second. Satisfait de ma mission, j'avais été invité a me rendre a Marie-joie afin de répondre a une convocation, certainement pour faire mon rapport et remettre au passage de mes mains l'arme que j'avais récupéré après mon combat contre Balor.

Je traversais ses longs couloirs, pas un mot, pas un bruit alors que le quartier général semblait bien étrangement bien vide. Je ne croisais qu'un homme devant la porte du bureau, ce bon vieux Sam, cela faisait un bon moment que je ne l'avais pas vu. Celui-ci toujours armer de son sandwich me demander de le suivre dans la pièce. Un bureau plus ou moins commun, bien que celui-ci se trouvait être d'une taille démesurée. A ma grande surprise, aucun responsable que j'avais déjà croisé. Uniquement un homme portant des cicatrices sur le visage, de voir vêtu ainsi que d'un air sombre.

Rapidement, celui-ci m'expliquait s’appeler Alfred Van Bottenberg et être le directeur du Cipher Pol numéro neuf. Celui-ci me demandait de poser l'arme, et de m'installer au bureau, chose que je fis sur-le-champs. Celui-ci s'installer face a moi et reprit:


" - J'ai entendu beaucoup de bien de vous monsieur Minaro, de plus, on m'a venté vos capacités qui sont pour le moins uniques. Un prestidigitateur agent du Cipher Pol ? Bien que de mon côté, je suis plutôt... Intriguer par votre parcours, votre dossier et pour le moins intéressant, mon prédécesseur lui-même avait reconnu que vous feriez un bon Agent de terrain. De plus, Samuel ici présent s'est porté garant de votre performance pour la mission qui vous sera confiée, et nous comptons sur vous pour faire abstraction de tout sentiment. "


Un peu, rapidement, je répondais, pour le moins intrigué :


" Sauf votre respect, nous parlons de quel genre de missions ? "


Celui-ci croisait les mains, alors qu'il reprenait d'un air froid :


" Nous avons l'intention de vous intégrer au Cipher Pol numéro neuf, celui qui vous offre une garantie et pratiquement carte blanche pour accompli vos futures missions. Comme vous le savez, votre frère s'est trouvé particulièrement dangereux et actif ces derniers temps. Cela fais plusieurs fois qu'il échappe aux griffes de la justice et a récemment acquis d'extraordinaire pouvoir, nous ne pouvons nous permettre de le laisser encore agir a sa guise. Nous souhaitons utiliser votre connaissance sur la manière de penser de votre frère, afin de pouvoir lutter contre son pouvoir, il vous sera remis une arme bien plus puissante encore. Comme vous l'avez compris, votre mission est simple, arrêter l'intégralité de l'équipage de l'Ouroboros. Des questions ? "

Je gardais mon calme, ne disais rien. Alors comme ça, j'allais devoir affronter mon propre frère ? Je me doutais qu'un jour, cela finisse par arriver, mais je ne pensais pas que cela serais aussi tôt. Que devais-je faire ? Je ne pouvais pas refuser, mais est-ce que j'allais vraiment pouvoir le faire ? D'un autre sens, si mon frère devait voir son équipage tomber, autant que cela soit de ma main. Devant mon silence, le directeur prenait la parole a nouveau:

" - D'après nos renseignements, le roi du pays de l'absurde aurait pris la curieuse décision d'invité le directeur d'une confiserie d'une île voisine. Celle-ci serait tenue par Edward et sa clique, qui devrait donc s'y trouver d'ici cinq jours. Vous devrez donc préparer le terrain, et vous aurez a disposition autant d'homme que vous le jugerais nécessaire. Je crois savoir que le commandant Connor vous a la bonne n'est-ce pas ? Si l'accepter, votre mutation au sein du Cipher Pol neuf prend effet dès que vous franchirez la pièce. "

Je me contentais de me lever, hoché la tête, tout en reprenant :

" C'est avec honneur que j'accepte. "


" Bien... Vous pouvez disposer. "


Je sortais de la pièce, l'air pour le moins sérieux... Pour la première fois de ma vie, j'allais devoir faire passer ma mission avant tout le reste, y compris mes sentiments personnels. Mon frère, toi, qui avais toujours aspiré, a la tranquillité, comment a, tu fais pour en arriver là ?

C'est donc de cette façon que je prenais la bateau, cap sur le royaume de l'absurde. Je passais les jours qui me restaient à préparer le terrain. Une évacuation de masse était prévu le jour J, alors qu'une centaine de marine, ainsi que cinq Agent du CP9 avait été dépêcher pour cette mission, moi compris.

Des pièges avaient été préparés, alors que je n'avais rien laisser au hasard, au sujet des informations que l'on m'avait transmises. Je mangeais ce curieux fruit, alors que je sentais une curieuse sensation dans mon corps... Je prenais une nuit entière afin de prendre la mesure de ce nouveau pouvoir. Nous étions enfin le jour J.


PNJ Présent lors de ce post:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
La vie de chef d'entreprise est des fois pavée de surprise. L'Ourobonbon marchait à plein régime depuis pas mal de temps, grâce au fait notamment que seuls quelques personnes savaient qui en était le propriétaire. Mais là, ça allait être la consécration. Edward allait être inviter par le roi de l'absurde en personne pour lui faire goûter ses confiseries et obtenir un contrat à plusieurs millions de berrys par an. Rien que ça, et autant dire que pour des bonbons, ça fait beaucoup, genre vraiment beaucoup.

Enfin bref, c'est donc avec une joie non dissimulée qu'il allait répondre au courrier de manière positive et se préparer à partir sur l'heure. De toute manière, il savait très bien qu'il pouvait laisser les rênes de la machine à Klaus et ses comparses sans problème. Pour l'occasion, il se déplacerait uniquement avec Kitsuna et Lola. Deux personnes capable de se défendre suffisamment pour anticiper un retournement de situation conséquent, dont la navigatrice, et ça irait. Puis de toute façon, sur une île en partie sous l'égide de gouvernement mondial, il ne serait pas judicieux de se trimballer avec un équipage complet vu que le but n'était pas de se battre. Ca ferait juste plus suspect et ça faciliterait juste le fait de les repérer. De même, l'As de Pique étant trop reconnaissable, le petit équipage se servirait juste d'un des bateaux de transport de marchandises de la fabrique et ça irait bien. Après tout, il serait bien plus dur à croire que le capitaine de l'Ouroboros s'est déplacé en personne dans un tout petit bateau plutôt que dans sa corvette.

Enfin bref, il était donc maintenant temps de donner ses consignes, c'est donc pour ça que l'homme en costard allait aller dans sa salle de repos, là où était ses camarades concernés.

"- Les gars. Grande nouvelle ! On est invité par le roi du royaume de l'absurde pour mettre en place un contrat plutôt juteux avec son pays. On part de plusieurs millions de berrys par an tout de même. Du coup, Klaus, j'aimerais que tu gères les opérations d'ici pendant mon absence avec Jim, Baptum et Monti. Lola et Kitsuna, vous venez avec moi. Tout le monde est ok ? "

Voilà, c'était fait. Comme à son habitude, le jeune homme allait demander s'il y avait des objections. Depuis quelques temps, Kitsuna semblait plutôt remontée sans que ses tentatives de la calmer ne marche alors bon, il valait mieux la jouer fine et ne pas être trop autoritaire. Elle pourrait bien craquer à n'importe quel moment sinon. Ce voyage serait d'ailleurs peut-être enfin l'occasion de régler les choses une bonne fois pour toutes, qui sait. En espérant que ça marche surtout car bon, ça commençait à en faire un certain nombre de tentatives infructueuses. Tout ça pour une petite expérience en plus, c'était vraiment pas cool.

Enfin bref, il ne restait plus qu'à se préparer et cette petite aventure pourrait commencer. En espérant que ce coup-ci, ça ne parte pas en cacahuète. Mais il n'y avait pas de raison ... si ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro


Cap sur l'absurde
Un combat fratricide, l'affrontement qui devait être! [Ft Ouroboros] 51pg

Petit moment de vie:





Je ne sais plus combien de temps cela fais que je suis sur bateau commandé par mon capitaine Edward Minaro. Ma vie ici devient de plus en plus mon nouveau quotidien et je chérie chaque instant passé sur les mers. Mon premier devoir sur ce navire est de faire à manger. Moi je mange pas de viande mais tout le reste de l'équipage adore cela alors j'ai beaucoup travailler pour réussir tout leur petit plat. Au début j'avoue que mes cuissons de viande n'étaient pas parfaite mais j'ai rien lâcher et certain membre sont souvent venue m'aider ou me donner des conseils. Aujourd'hui plus de viande cramé ou de semelle morte, mes plats sont comme je les veux et j'adore voir mes compagnons se régalés à chaque repas. L'ambiance sur le bateau quand on est pas dans des missions périlleuse est si différente. C'est comme une grande famille qui partage tout plein de moment ensemble. Depuis que j'avais appris à utiliser l’électro qui est apparemment un dont très commun chez les Minks, je l'utilisais pour cuisiner en faisant griller certain aliment avec l’électricité qui sort de mes griffes. Bon en vrai la première fois c’était un accident et c’était du charbon que j'ai créer. Heureusement Klaus m'a pas laissé en galère et m'avais offert un entraînement personnel pour que j'apprenne à utiliser mon électro. Enfin bref, la vie suis son cour sur notre beau bateau voguant sur cette mer totalement inconnue pour moi. Chaque destination est une découverte et chaque jour une nouvelle aventure.



A la fin d'un repas alors que je débarrasse les assiettes et les couverts, notre capitaine prend la parole pour nous annoncer quelque chose. Nous somme inviter au Royaume de l'absurde pour un échange commercial si je comprends bien. Une histoire de bonbon que un roi voudrait. J'avoue que je suis genre TOTALEMENT perdue. Déjà à quel moment on fait dans le commerce de bonbon nous ? Et puis c'est quoi le royaume de l'absurde ? Les gens autours semblent enjouer de la nouvelle, je suis la seule à être perdue a rien comprendre. Mes questions n'eurent pas le temps d'être résolue car mon capitaine annonce les équipes et m'indique que je serais avec Kitsuna et lui pour débarquer sur l'île pendant que les autres gardent le bateau. Bien sur même si je ne comprends rien a tout ça je réponds d'un « oui capitaine » franc et sincère. Klaus éclate de rire juste à côté de moi. Purée pourquoi il voit toujours quand j'essaie de cacher un truc en restant sérieuse. Il dit alors à Edward qu'il va falloir mieux expliquer pour moi parce que ça se voit que j'ai absolument rien compris. Je vous laisse deviner l'état de ma tête, rouge tomate bien sûr. Edward soupire en me regardant.



Edward – Je préfère vraiment la Lola de mission que la cuisinière gamine. Kitsuna tu te charge de lui expliquer le principal avant qu'on arrive.


Ouf, il repart. Alors autant je vois que Kitsuna est un peu outré qu'on lui refile la patate chaude, autant moi ça m'arrange clairement ! J'adore mon capitaine mais alors quand il s'agit de nous apprendre des choses ou de m'expliquer quoi que ce soit, on voit qu'il pourrait pas être prof d'école quoi. Une fois j'ai eu le malheur de lui demander de m'expliquer ces histoires de grand corsaire, Yonko et tout ça. Bah je ferais plus jamais l'erreur ! Au début pas de soucis il me raconte tranquillement mais après il voulait tellement être sûr que je lui demande plus que j'arriverais pas à vous dire si c'était un contrôle ou un interrogatoire pour me faire avouer mes pêcher les plus sombre. Je suis sûr qu'il a fait exprès pour que j'aille vers d'autre personne pour quand je comprend pas quelque chose. Je suis plus une toute toute nouvelle pirate mais j'ai encore tellement de chose à apprendre et découvrir. Et je crois que lui n'a aucune envie de devoir s'occuper de la partie pédagogie. Heureusement du coup cette fois c'est Kitsuna qui va m'expliquer cette histoire de bonbon et de royaume absurde.



Nous voilà donc en route pour le royaume de l'absurde. Normalement tout devrait bien se passer car il s'agit juste d'un voyage amical pour une histoire de bonbon. J'ai hâte de découvrir une nouvelle île et de rencontrer plein de gens si différent. C'est rare qu'on parte dans une aventure sans qu'on doive avoir peur pour nos vie. Cette fois tout porte à croire que ce sera enfin une aventure paisible. Et puis on va juste vendre des bonbons, je vois mal ce qui pourrait mal tourner...








Dernière édition par Lola Coelho le Mer 30 Mar 2022 - 17:02, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Le soleil s'était levé, alors que tous les préparatifs étaient mis en place. Toute la partie portuaire du royaume avait été évacuée. De nombreux membres de l'équipage de marin se trouvaient être déguisés en civil, afin de ne pas paraître trop suspect. Des pièges étaient mis en place, j'avais tout fais pour n'ohmmètre aucun détail. Je connais mon frère comme ma poche, je savais qu'il ne se laisserait pas berné. C'est un malin, un manipulateur avec un léger penchant pour la couardise. Il n'aime pas les risques et je devais donc tout mettre en place pour qu'il n'en voit aucun avant que l'heure ne soit venue.

J'étais accompagné par pas moins de quatre agents du Cipher Pol numéro neuf, j'avais eus carte blanche pour monter cette opération telle que je l'avais imaginé. Mon frère est maintenant surnommé le Serpent, alors que j'ai toujours été beaucoup plus dans les cieux. J'avais eu des informations sur ses nouvelles capacités et surtout sur son point faible. Celui était armé d'un meitou vivant et si je n'avais encore jamais vu ce genre de prodige de mes propres yeux, je connaissais l'amour de mon frère pour les choses rare et chères.

Cette mission, je ne devais pas l'échouer, je n'en avais pas le droit. Aussi bien pour moi que pour lui. Si je devais échouer, c'était la potence qui attendrait mon frère a coup sur, alors qu'un arrangement pourrait me permettre de lui permettre de finir sa vie en prison. Celui-ci serait chassé tel un animal pour le restant de sa vie, et je n'ai jamais cru qu'un homme seul puisse vaincre une armée. J'aime l'impossible, mais en se mettant le gouvernement a dos, Edward avait franchi des limites et il n'y avait plus que moi pour l’arrêté.

Alfred n'était pas idiot, il savait pourquoi je ferais tout pour réussir cette mission. J'avais la raison la plus absurde qui soit de ne pas échouer, une tentative désespérée de sauver la vie de mon frère. Ce royaume était parfait pour ce moment, un moment qui devait être. C'étais mon devoir, ma mission. Je fais ce qui me semble nécessaire, je joue avec les apparences dans une divine comédie dans un monde qui n'aime pas laisser une place aux rêveurs. Qu'importe qu'on me pense fou, qu'importe que cela sois impossible, la défaite n'étais pas une option pour moi.

J'avais revêtu un masque de corbeau, alors que je patientais assis sur une énorme horloge. Je jouais avec mes pièces, attendant qu'un bateau arrive sur le quai. Tout était en place, j'étais prêt, même si je devais lui briser bras et jambes. Je l’arrêterais, avant qu'un autre ne s'en charge . J'observais un bateau a l'horizon... L'opération allait pouvoir commencer, alors que je voyais enfin des silhouettes sortir du navire.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
Le bateau était donc désormais bientôt sur les rivages du royaume de l'absurde. Après s'être plus ou moins dédouané des explications envers Lola en laissant faire Kitsuna, il s'était tranquillement mit dans la sorte de toute petite cabine qui servait de chambre dans ce bateau bien moins luxueux que l'As de Pique, il fallait bien l'avouer. Mais bon, ce n'était pas très grave, ça ne serait qu'un détail dans la signature de ce deal historique avec le roi de l'absurde qui aurait bientôt lieu.

Pour l'occasion, le jeune homme avait revêtit son plus beau costume blanc. Il voulait que tout soit parfait et tout le serait, c'était écrit. C'est ainsi que lorsque le port fût enfin en vue, c'est avec le sourire que le jeune homme allait enfin sortir de son trou, mais en prenant quand même son sabre. Au cas où. Son pouvoir d'hypnose serait très probablement utile si le dirigeant de cet endroit était trop radin ou autre.

Enfin bref, quelques instants plus tard, le bateau était enfin amarré et le capitaine allait donner ses instructions.

"- Kitsuna, reste sur le bateau s'il te plait. Même si c'est pour une signature et qu'on devrait pas avoir de problème, je préfère que tu surveille et que tu sois prête à partir le plus vite possible en cas de pepins. "

Avoir toujours quelqu'un sur le bateau était devenu obligatoire pour Edward avec toutes les embrouilles qu'il avait pu avoir ces derniers mois. Souvent, c'était Jim qui s'en occupait mais pour le coup, comme il n'était pas venu, c'était à la minks de s'en occuper. Puis n'oublions pas qu'elle était navigatrice, elle serait la mieux placé pour gérer un départ anticipé.

Enfin bref, il était l'heure de se mettre en route pour le palais. Pour le coup, la lapine et Edward n'avait jamais vraiment discuté et c'est donc sans surprise que le silence allait régner pendant les quelques minutes de calme qui allait suivre. Jusqu'à ce moment. Celui que n'avait pas vraiment vu venir le Serpent pour le coup.

La vision d'un homme au masque de corbeau, tout de noir vêtu, assis sur une horloge, une pièce à la main. cette vision qui allait faire rire un poil l'homme en blanc.

"- Tu as toujours eu ce sens de la mise en scène Alaaric. Mais descend de ton toit et viens me dire ce que tu me veux maintenant. Je me doute bien que ta présence, surtout dans cette posture, ne peut pas être le fruit du hasard. "

Le capitaine de l'Ouroboros savait très bien que son frère avait signé chez le gouvernement mondial et qu'il y avait de fortes chances qu'il soit là pour se battre. Mais il voulait l'entendre de sa bouche.

C'était ironique. Lorsqu'ils avaient prit la mer, c'était ensemble. Et c'était désormais en étant chacun d'un côté radicalement opposé de la loi qu'ils se revoyaient devant une Lola qui pour le coup serait sans doute déboussolée.

Pour l'instant, ce n'était pas lui qui donnerait le premier coup, mais Edward était d'ores et déjà prêt à ce qui pouvait se passer dans les prochains instants. Son épée ne servirait peut-être pas qu'à hypnotiser quelqu'un finalement.

  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro


Une odeur de piège
Un combat fratricide, l'affrontement qui devait être! [Ft Ouroboros] 51pg

Tension dans l’air:





Nous sommes accueilli par ce qui semble être le frère de mon capitaine. Aucun des deux ne le dis mais mes sens de Minks ne me trompe pas, ils ont la même odeur corporel. Je traîne assez avec mon capitaine pour connaître son odeur et ce type dégage la même. C’est l’avantage d’être mi animal c’est que notre nez est plus sensible, mais bon après c’est pareil avec les mauvaise odeur malheureusement. Je sens une grosse tension entre les deux frère qui se regardent insensément semblant même oublier ma présence. Je ne savais pas que mon capitaine avait un frère avant cette rencontre. En même temps il n’était pas du genre a raconter sa vie quand nos voguons sur les mers. Il est calme, discret et réservé sur sa personne. Donc cela ne m’étonnait pas vraiment qu’il ne nous ai jamais parler de son frangin. Avant d’y être forcé je leur avais pas trop parler de Kaiba non plus en soit. La piraterie nous pousse quand même à laisser dernière nous notre vie d’avant même si parfois elle nous rattrape.



Mais alors que j’écoute les deux frère dans leur combat d’imposition verbales, quelque chose me perturbe, il y a plein de gens autour de nous qui observe la scène. Tout sont habillé en civil et en tenue de travailleur mais… ça sent rien. Quand j’avais débarqué sur Orange c’était la première chose qui m’avais choqué. L’odeur du poisson, le caoutchouc des bottes usé des marins et les odeurs d’épices des cuisiniers au marché qui récupérait le poisson frais. Mais là rien, je renifle plus fortement pour user de mes sens de Minks et tout ce que j’arrive a sentir émanent de toute ces personnes, c’est une odeur de savon et de shampoing. Ils sont tous lavé et super propre ce n’est pas normal et je comprends vite de quoi il s’agit, nous somme au milieu d’une embuscade et c’est gens ne sont en aucun cas des civiles. Je dois avertir le capitaine mais sans me faire remarquer sinon on va perdre le seul effet de surprise qu’on peut gagner. Ils ne doivent pas savoir que j’ai compris leur plan sinon on perd notre seule avantage.



Mais comment avertir mon capitaine sans me faire remarquer. Si je lui parle je serais griller et si je lui donne un petit coup je suis pas sur qu’il comprenne et que ce soit si discret que cela en plus. Je vois qu’une seule solution et qui ne me plaît pas beaucoup mais vu la situation je vais mettre mon égo de côté. Personne ici ne semble bien me connaître ou des très loin donc ils ne savent pas mon comportement réel alors je peux jouer de ça pour faire de la comédie. Et puis maintenant je ne fais plus les mêmes erreur, en bateau je suis peut être la cuisinière mignonne et rigolote, mais ici en mission je suis une pirate et toute ces personnes doivent au moins savoir qui je suis si elle essaie d’arrêter Edward et son équipage. Je me rends au près de mon capitaine et m’appuie sur on épaule pour commencer mon jeu d’actrice. Il a pas du sentir que les personnes autour de nous n’ont pas les bonnes odeurs vu que les humains n’ont pas vraiment un odorat autant développé que celui des Minks. Je vois qu’il est plus que étonné de l’attitude que je prends mais il me connaît et va sûrement vite comprendre que je joue la comédie et il va se demander pourquoi.



LolaHooo alors comme ça z’êtes le frangin de mon capitaine. Enchanté moi c’est Lola la cuisinière lapine de notre équipage.


Je vois du coin de l’œil que Edward est plus que surpris car je ne parle jamais comme cela. Mais bon il devrait comprendre que j’attire son attention sur quelque chose normalement. Son frère est étonné que je sache leur lien de parenté et me le fais remarqué aussitôt. Je fais un rire narquois avant de me retirer de l’épaule de mon capitaine en susurrant rapidement et discrètement un «embuscade» dans le mouvement et en continuant de rire juste après pour cacher le chuchotement. C’est bon j’ai transmis l’infos mais je dois quand même continuer mon jeu pour ne pas faire remarquer un changement d’attitude.



LolaVous savez nous les Minks nous sentons plus de choses que vous les humains, et votre odeur ne cache en aucun cas sa ressemblance avec celle de mon capitaine. Tout comme l’odeur fétide de ces pêcheurs qui pourrait me bloquer à vie avec uniquement l’odeur du poisson dans mes narines.


Je montre du doigts les faux pêcheurs en annonçant cela. J’ai dis le mots embuscade et la je lui montre de qui je parle. Je ne peux rien faire de plus pour le moment capitaine. J’espère que vous avez compris sinon j’aurais juste passer pour une prétentieuse.








Dernière édition par Lola Coelho le Mer 30 Mar 2022 - 17:04, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
A peine arrivée, mon frère se montrait accompagner d'une bien étrange lapine, semblant se comporter comme a moitié humaine, et si en temps normal, j'en aurais saisi toute la beauté, l'heure n'était pas a l'enthousiasme. J'avais déjà croisé des Minks, comment oublier la montagne qu'était Shoga ? Le renard titanesque.

J'écoutais les remarques de mon frère, alors que j’ôtais a moitié mon masque d'une main. Je soufflais un instant, prêt a en découdre de ma plus belle répartie:

" - C'est tout ce que tu a, a me dire ? Pour quelqu'un qui aspire a la tranquillité, te voilà devenu bien plus célèbre que moi, ne trouve tu pas ça ironique? Qui auraient cru que c'est toi qui serais devenu le mauvais garçon. "

La lapine prenait a son tour la parole, se présentant, parlant ensuite de son odorat. De mon côté, j'avais un léger doute sur le message caché, mais a vrai dire qu'importe. Elle pouvait avoir déjà compris, il était déjà trop tard. Je connaissais le point faible de mon frère, et a l'instant même ou il était rentré dans ce port, il avait perdu de sa toute-puissance. Je faisais un léger geste de la main, alors que le signal était donné. Tous les civils présents prenaient un sac de farine, qu'il lançait dans la direction du serpent. J'étais curieux de savoir comment il garderait son intelligibilité maintenant ?

De mon côté, je prenais une dernière fois la parole, ce qui serait un seul et unique avertissement :


" Edward Minaro, le Serpent.... Parce que tu es mon frère, je t'offre cette unique chance, rends toi ou considère que je ferais tout ce qu'il faut pour le faire. "

Le nuage de farine était encore dans l'air, alors que pour la première fois, j'usais de mon nouveau pouvoir afin de manipuler des couteaux cachés dans les affaires des civils. J'avais dix doigts, alors que dix couteaux se mettaient à voler et a se déplacer. Mes fils étaient pratiquement invisibles a l’œil nu. Ceci se dirigeait droit vers Edward et sur sa partenaire. Je pensais avoir un peu de temps avant qu'Ed' ne comprenne ma technique. Je devais en finir rapidement.

Je savais qu'il ne se rendrait pas, alors je n'avais plus qu'a l'arrêté moi-même. De plus, je commençais déjà a avoir mon idée... Peut-être que cette lapine pourrait m'être utile.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
Dès le départ, ça partait mal pour Alaaric. Sa manière de parler était toujours insupportable qu'avant, c'était clair. Il se pensait réellement capable de soumettre Edward avec l'accumulation de pouvoir qu'il avait fait ? Non mais il se prenait pour qui ?! Et il croyait sincèrement que c'était de ridicules couteaux et un nuage de farine qui allait suffire ? Il était l'heure de lui faire comprendre le fossé qu'il y avait entre eux !

Assez rapidement, le jeune homme avait formé une coque de sirop autour de lui sur laquelle se fracassèrent les ridicules coutelas de son frère. Que tout le monde lance en même temps de la farine sur lui ... C'était tellement évident que le corbeau allait essayer en profiter pour attaquer avec ses jouets. Depuis toujours, il avait eu cette fascination pour ces objets. Pour sa part, Edward ne voyait pas en quoi se battre avec une arme aussi peu puissante qu'un couteau était une bonne idée. Et il prouvait l'inefficacité de ces objets sur l'instant.

"- Tu m'as prit pour qui exactement ? Tu croyais vraiment qu'une offensive aussi grossière allait fonctionner contre moi ? "

Rapidement, il allait déployer ses bras pour faire valser la coque en des tas de projectiles qui seraient sans doute facilement évitable mais idéal pour servir de diversion. Mais alors qu'il pensait être en sécurité, les couteaux se remirent à bouger par eux-mêmes pour attaquer de nouveau Edward qui allait se coup-ci seulement pouvoir faire un pas de côté pour esquiver alors qu'un couteau allait tout de même légèrement lacéré sa veste sous son incompréhension la plus totale. Et par malchance, quelque chose semblait avoir fait changer de direction les morceaux de la coque en sucre qui voltigèrent juste au loin.

"- Qu'est-ce que ... "

A sa connaissance, Alaaric n'avait pas de contrôle télépathique des objets ou autre, le fait que les couteaux qui étaient pourtant au sol se remettent à attaquer était une anomalie. Il fallait trouver la raison ... Surtout qu'apparemment Lola avait vu juste, tous les civils présents semblaient bel et bien être des hommes à la solde du magicien, compte tenu qu'ils avaient tous attaqué avec les sacs de farine.

Il ne restait plus qu'une seule solution pour neutraliser un maximum de personne rapidement.

"- Vague sucrée ! "

Une gigantesque quantité de sirop se projeta du corps du Serpent pour se solidifier autour de tous les malheureux qui ne réussiraient pas à s'en échapper. Ce qui pour le coup impliqua une très grande partie des hommes présents. C'était déjà ça, le jeune homme pourrait respirer un peu plus pour essayer de comprendre ce qu'il se passait.

Mais alors que le jeune homme semblait enfin avoir un peu de répit, un autre événement imprévu allait arrivée. Lola allait lui sauter dessus pour tenter de le griffer dans le dos. Bien que le jeune homme allait réussir à esquiver assez facilement grâce à son haki de l'observation, il allait quand même voir rouge.

"- Lola ?! Comment as-tu osé ?! "

La lapine avait intérêt à avoir une excuse béton car sinon, elle ferait aussi bientôt des victimes de la journée. Et si j'étais elle, je m'activerais à répondre car si ce n'était pas le cas, le retour se ferait vite et ça ne serait pas qu'un simple coup de griffe pour le coup.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro


Contrôle
Un combat fratricide, l'affrontement qui devait être! [Ft Ouroboros] 51pg

Quel pouvoir:





Je ne suis pas sur que mon capitaine ai compris mais pas le temps de vérifier, les choses sérieuse ont l’air de commencer alors que les deux frères se font des échanges verbal. Une attaque combiné est alors effectué avec de la farine sur mon capitaine. Je ne comprends pas vraiment le but de la manœuvre car pour moi la farine c’est pour faire du pain donc je vois pas trop le rapport dans un combat. Le frère nous fais maintenant une dance aérienne de couteau que j’esquive en bondissant sur mes pattes de lapines agiles. Les deux se chauffent petit à petit sans vraiment prêter attention à moi. J’ai clairement l’impression d’être de trop dans ce combat de frangin. En tournant la tête je vois que notre adversaire me regarde dans les yeux et me souris bizarrement.



A ce moment quelque chose de bien étrange ce passe en moi. Mon corps commence à bouger alors que je ne lui demande rien. J’ai beau forcer c’est comme si quelque chose le dirigeait à ma place. J’arrive à résister un peu mais ça me demande tellement d’énergie que je tiens à peine quelque secondes avant de reperdre ma force. C’est pas vrai encore un fruit du démon bizarre j’en ai marre moi aussi je veux le mieux d’abord ! Par contre le soucis c’est que je suis clairement en train de me mettre en position de combat là enfaîte ! Bordel et mes griffes étaient déjà dehors pour esquiver et repousser les couteaux du coup j’arrive plus à les rentrer. Attends… je vais pas attaquer mon capitaine quand même ! Ho putain oui !! Il a esquivé heureusement mais j’ai l’air bien conne moi là.



EdwardLola comment as-tu osé !?

LolaVous croyez que je suis suicidaire ou quoi !? Je contrôle rien là c’est quoi encore c’est histoire j’en peux plus moi d’être la lapine de la farce !


Je sais pas si c’est une bonne idée de m’énerver sur mon capitaine mais bon j’y peux rien moi si son frangin m’utilise comme d’un pantin là. J’arrive pas à reprendre le contrôle ça m’énerve et je suis sur que l’autre va essayer de me faire attaquer encore et encore jusqu’à que mon Capitaine crève ou me bute moi. C’est vraiment un truc de lâche son machin là !



LolaJ’te jure si je me libère tu vas m’entendre toi las bas !


Pourvue que le capitaine ne tombe pas dans le panneau alors que je hurle sur son frangin. Si il m’attaque c’est finis de moi j’ai aucune chance de survie contre lui. Mais bon il le sait quand même que je serais jamais assez bête pour l’attaquer. Tout ça pour une histoire de bonbon à la base en plus… la prochaine fois, comme moi, je mets tout le monde au légume dans ce maudit bateau !







Dernière édition par Lola Coelho le Mer 30 Mar 2022 - 17:05, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Pour la première fois, j'allais assister a une démonstration grandeur nature des nouveaux pouvoir de mon frère. Pour moi qui l'avais connu depuis toujours, il me semblait très étrange de le voir produire cette espèce de liquide... C'était vraiment du sucre ? La couleur ne me semblait pas vraiment ni naturelle ni appétissante. Quoi qu'il en soit, celui-ci ne tardait pas avant de faire imploser sa carapace, bien entendu, je profitais de ce moment inattention pour frapper a nouveau.

D'un pas celui-ci parvenait à esquiver mon attaque, il avait de sacrés réflexes. Je n'avais jamais eu souvenir de voir mon frère cultivé d'une manière ou d'une autre sa capacité a se mouvoir, mais dans le fond cela n'avais rien de très surprenant. J'ai toujours aimé me dépasser, jouer avec mes limites, les transcendé, pendant que lui aspirer a nul autre qu'une tranquillité sans fin.

Tranquillité ? Je commençais a avoir de sérieux doutes sur son tempérament.D'un pas, celui-ci parvenait à esquiver mon attaque, il avait de sacrés réflexes. Pourtant, j'ai toujours été celui qui était bien trop sûr de lui. Il me semblait avoir changé, même si dans le fond, j'attendais toujours de voir si mon frère était toujours dans cette étrange masse de sucre.

Le pouvoir fait tourner les têtes, alors je suppose que briser sa nuque pouvait être une option pour la remettre en place. Le serpent projeté une masse de sucre qui emporta sur son passage une dizaine de soldats, belle tentative, mais nous gardions toujours l'avantage.

D'un mouvement de main, voici maintenant que cette petite lapine lance une attaque sur son propre capitaine, la vilaine fille ! Encore une fois, Edward montre ses réflexes en esquivant pourtant une attaque de dos. Décidément, son habilité a anticipé les attaques allait finir par devenir un vrai problème.

Le gibier parle, alors qu'elle se remet a attaquer son capitaine a plusieurs reprise. D'un seul geste, voici que la nuque du serpent se retourne complètement, laissant apparaître sur son corps d'étrange stigmate de sucre. Pourquoi ce geste ? Une diversion bien sûr, alors que je lance un signal alors que des snipers postés se mettent à tirer les balles enduites de farines.

L'île entière était un traquenard, un piège taillé pour qu'Edward Minaro ne s'en sorte pas, pas sur ses deux jambes du moins. Je restais à mes gardes, je me doutais qu'il ne me laissera pas tranquillement posté sur mon horloge assis bien tranquillement pendant encore longtemps. Je replaçais mon masque. Si je devais me battre contre Edward, je ne le ferais pas comme son frère, mais comme un Agent du CP9. Voilà ce que j'avais finalement décidé.

Je sentais que la lapine cherchée par tous les moyens de résister a mon emprise, mais qu'on soit bien clair, elle était aussi une cible. Que vas-tu faire Ed'? Te contenter d'esquiver les attaques? Où prendre le risque de blesser ta camarade? Montre-moi le genre d'homme que tu es devenu.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
Le haki de l'observation était décidément un avantage bien utile. Non content de procurer une capacité relativement rare capable d'énumérer de manière relativement précise le nombre de personnes dans une zone, elle permettait d'avoir une capacité d'anticipation et donc d'esquive extrêmement appréciable. Pour le moment, Edward ne maitrisait qu'assez peu ce pouvoir mais il pouvait déjà se rendre compte de l'avantage qu'il lui conférer déjà. Il avait clairement hâte de le contrôler pleinement pour en voir les limites.

Ce pouvoir l'aida déjà à esquiver avec une assez grande facilité les assauts de la lapine le temps qu'elle puisse donner ses explications sur la raison de son attaque. Elle ne maitrisait plus son corps ? C'était une capacité très étrange qu'Alaaric avait là et c'est avec sourire qu'il allait y réagir après s'être contenté de créer une vague de sirop pour bloquer Lola également alors que des tirs de sniper allait se faire entendre. Fort heureusement, Edward allait s'en sortir assez bien. Seules deux balles allaient légèrement le frôler au niveau du bras et de la jambe. Pas grand chose par rapport à ce qu'il avait vécu par exemple contre Judas ou il avait failli se faire détruire d'un coup de poing.

"- Tiens donc, toi aussi tu as obtenu une capacité plutôt sympathique. Je comprends mieux le coup avec les couteaux de tout à l'heure. "

Il perdait par son action sa seule allié du moment mais bon, c'était à moindre frais. Il savait très bien que dans ce combat, Lola, non contente d'être nettement moins forte au combat que lui, risquait de devenir un handicap en servant d'arme à son adversaire. Le jeu n'en valait pas la chandelle. Il la regarda d'air air pour le coup assez neutre.

"- Pas contre toi Lola, mais au moins comme ça, tu ne serviras pas d'arme à Alaaric. "

La vague avait été suffisamment faible pour qu'elle garde conscience. C'était déjà bien du point de vue d'Edward. Surtout vu la configuration qui n'était pas du tout à son avantage, notamment avec ces fichus snipers. Car la prochaine fois, il s'en tirerait peut-être un peu moins bien.

Il était temps qu'il y aille un peu plus fort, il ne laisserait pas les choses s'empirer de la sorte. Il n'avait jamais été la proie et ce n'était pas aujourd'hui que ça allait changer.

"- Aller, fini de jouer. "

D'un coup, le jeune allait sortir son fameux O no Toge pour lui donner une forme hybride, mi-sabre, mi-cobra royal. Sous cette forme, sa lame pouvait prendre la taille non négligeable de trois mètres et demi. Et après avoir faire une démonstration de ses facultés sucrées, le jeune homme allait montrer ses capacités de bretteur en se mettant à effectuer des charges éclairs dans toutes les directions pour découper tout ce qui se présentait devant lui, les bâtiments en les coupant en deux de manière horizontale pour débusquer les snipers, les soldats de la marines qui ne pouvait rien faire d'autre que de commencer à paniquer et a crier sous cette danse macabre qui se produisait devant eux, alors que de plus en plus de débris et de sang coulait avec les secondes qui passait, jusque d'un coup, le jeune homme s'arrêta net pour faire un sourire à pleine dent à son frère pour dégainer son sabre dans sa direction.

"- Tornade Serpentine ! "

Cette tornade d'air puissante et violente allait d'ores et déjà commencer à engloutir et découper les quelques personnes et objet qui avaient eu le malheur de se trouver sur son passage. Jusqu'à maintenant, Alaaric ne s'était contenté que de rester passif et assis. Arriverait-il à se sortir d'une technique qui était capable de détruire un navire en quelques secondes ? Il était maintenant temps de le savoir.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro



Rage de Minks

Un combat fratricide, l'affrontement qui devait être! [Ft Ouroboros] 51pg


colère:







Je n'arrive pas à croire ce qui est en train de se passer. Déjà je me fais manipuler comme une marionnette, et maintenant mon propre capitaine décide de m'immobiliser comme si j'étais un handicap pour lui. Bon avec le pouvoir de l'autre la oui je suis un handicap en fait. D'ailleurs même piégé dans le sucre,  je sens que son pouvoir me tire encore comme si lui aussi essayait de me sortir de ce piège en bonbon. Mais pourtant aucun des deux ne prête plus attention à moi. Le capitaine se mets a attaquer les marines puis lance une énorme attaque sur son frangin. Et là ! Son attaque est comme couper en plus dans le ciel par un truc invisible que j'arrive pas à voir. Ce serait le même pouvoir qui me contrôle ? Je tente alors de toutes mes forces de péter le sucre car j'ai aucunement envie de rester piéger la dedans mais rien y fait c'est trop dur et trop compact. Aïe!! Mais il va arrêter de me tirer dessus l'autre crétin l'as bas ça fais mal ! Vous me prenez pour un jouet ou quoi les deux là vous commencez à me saouler !! Hein ? Dans l'énervement mes pattes se sont électrifiées et c'est bizarre… on dirait qu'une fine couche de sucre à fondue à cause de ça. Attends mais oui ! Le sucre ça fond quand je cuisine. Il suffirait que j'arrive à faire assez d'électricité et je pourrais sortir de là... Il continue de tirer je vais vraiment lui exploser sa tronche s' il arrête pas de me faire mal comme ça...



LolaEt toi l'humain !! Tire moi encore une fois et je viens t'exploser le crâne !!!



Et il fait quoi en réponse ? Il éclate de rire et me tire encore...aïe...aïe...AÏE!!! Ho putain cette fois s'en est trop tu vas voir ce que tu va prendre.



La lapine en rage de sa situation fais alors fondre une fine couche de sucre autour d'elle grâce à son electro qui se dégage de son corps alors remplie d'une rage folle. Elle est plus que furieuse qu'on se joue d'elle comme cela. A vrai dire, elle a clairement péter un câble ! Alors qu'elle sent que le frère de son capitaine tire encore un grand coup sur elle avec son pouvoir, elle explose le sucre qui, a cause de la chaleur de l'électricité, avait en partie fondu et donc c'était fragilisé. La lapine se fit alors projeter dans les air en direction du frère de Edward à une vitesse assez folle car il essayait assez fortement de réutilisés la lapine. Mais du coup le résultat est qu'il vient de projeter la lapine folle de rage dans sa propre direction. A vrai dire, même Lola ne s'y attendait pas du tout et va devoir improvisée.



LolaJ'avais dis que j'allais t'éclater !! Electricaaaaaal...Punch !!!



Alors, la lapine hurle belle est bien un nom inventé pour un coup de poings électrique mais ce n'est pas du tout ce qui se passe en fait. Elle a sûrement crié cela pour faire genre qu'elle maîtrisait son action, mais en réalité, absolument pas ! Projetée à cette vitesse et avec uniquement quelques secondes de réflexion, elle n'a clairement pas eu le temps de se mettre en position d'attaque. Non ce n'est pas le poings ardent de la lapine qui vient attaquer le frère, mais c'est son crâne. La tête de lapine vient s'écraser contre la tête de son manipulateur. Dur de dire qui attaque qui a ce moment et sûrement que les deux se sont autant fait mal l'un que l'autre. Le frère fût alors assommé et projeté un peu en arrière après ce coup de boule qu'il s'est en partie auto infligé. La lapine quant à elle fût projetée dans le sens opposé et vint s'écraser au milieu des marines tous surpris de ce qui vient de se passer à l'instant. Au final, Lola a belle est bien réussi à "éclater la tête" de son ennemie tout en s'explosant la sienne par la même occasion.



Lola....je...je t'avais dis que *tousse* j'allais t'éclater… humain...







Dernière édition par Lola Coelho le Mer 30 Mar 2022 - 17:06, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Assez vite, je réalisais la réaction de mon frère. Celui-ci n'avait aucune once de compassion pour son allié qu'il n'hésitais pas une seconde a sacrifier pour sa victoire. Celui-ci n'hésitais pas une seule seconde avant d'enfermé celle-ci dans une masse de sucre. De mon côté, je me contentais de regarder.... Celui-ci racontais que le jeu était terminé, alors qu'il commencés tout simplement a attaquer tout ce qui bouge sans aucune distinction.

Les cris de douleurs se faisait entendre, alors qu'il tranchait des bâtiments.... Ma seule question a ce moment, c'est se sentait-il fort a couper de la pierre? Des objets ne se défende pas et peut-être qu'affronté un adversaire a sa taille lui ferais le plus grand bien. Il me faisait un bien étrange sourire, alors qu'il me lançais une sorte de vague d'air. Je me relever alors que d'un mouvement de pied, j'envoyais ma propre vague d'air pour contré la sienne:


" Ryankaku "

La vagues dispersé, elle abimer les bâtiments sur les deux extrémité, blessant au passage l'un des Agent du CP9 présent sur les lieux. Je prenais alors la parole:

" - Je ne sais pas qui tu tente d'impressionner, mais si c'était ça ta démonstration de force, tu n'a rien fais qui m'a fais trembler. Je suis même plutôt déçu... Soit le pouvoir t'est monté a la tête, soit tu a perdu la raison mon frère. A mes yeux, les hommes que tu a abattu pour flatté ton égo ont bien plus de courage que toi qui ne te bas que pour toi même. A partir de maintenant, c'est moi ton unique adversaire. "

Je tirais sur les fils de la lapine, alors que celle-ci dans sa rage semblait avoir brisé le sucre. Elle se mettais a hurlé le nom d'une attaque. Je m'attendais donc a un coup de poing, quel ne fut pas ma surprise lorsque ce fut son crane qui allait s'écraser contre le mien, brisant mon masque au passage. Celle-ci partais s'écraser au sol de l'autre sens, alors que les brisures de mon masque m'avais légèrement entailler le front, ce qui réussi a me faire sourire dans cette comédie.

Elle m'avais fais mal mine de rien, sacré tête dur. Mon frère l'avait attaqué sans aucune pitié et elle lui restait visiblement fidèle, ca n'était pas un équipage qu'il s'était forgé mais une secte? Qu'importe. C'est de cette façon que les marines avait décidé d'attaqué la lapine, alors que de mon coté, je descendais enfin du toit. Je sortais un sac de farine d'une manière magique, mimant même mon tours, alors que je le vidé tout simplement sur moi. Si je n'avais pas réussir a le recouvrir de farine, je supposais me recouvrir moi-même serais bien plus simple.

Je restais silencieux, l'air grave, alors que d'un regard ont pouvait comprendre mes intentions. Je me jetais d'une pirouette vers l'avant , alors que j'attérissais a ses pieds, avant de prendre impulsion sur le sol pour tenté un gros coup de pied droit dans la mâchoire. Celui-ci ne se battais visiblement pas au corps a corps, et il était temps pour moi de lui donner un petit aperçu de mes capacités.

On ne m'avait pas offert un sabre dôté d'une grosse puissance, on ne m'avais pas donner le pouvoir de créer des bonbons... On m'avais offert a la naissance des bras et des jambes, et c'était grâce a ma propre force que je viendrais a bout de mon frère.

Je sautais dans les airs, alors que je croisais les mains, avant de lancé des fils croisés entre eux tranchant comme le plus pur des sabres.... Je gagnerais ce combat, quoi qu'il arrive.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
C'était assez impressionnant. Alaaric avait réussit à couper la tornade en deux, pas mal. Ce n'était pas un bon choix car il avait par la même condamné les pauvres âmes étants à sa droite et à sa gauche mais bon, au moins, il avait réussit à se défendre.

Puis vint encore un discours. Encore. Il fallait qu'il change vraiment de disque. Toujours la même rengaine depuis toujours. Il n'était pas impressionné par les capacités d'Edward. Parce qu'il croyait vraiment que ce petit aperçu était vraiment tout ce dont le Serpent était capable ? S'il pensait que ce niveau de puissance lui avait suffit pour venir à bout d'un commodore de la marine, pour vaincre des centaines de marine qui en voulaient à sa vie, ou à quasiment détruire l'ile d'Orange, il se trompait lourdement. Mais c'était tant mieux, qu'il sous-estime Edward. Au final, la chute ne serait que plus brutale.

Surtout qu'après son monologue plein d'assurance, il allait se prendre un coup de tête mémorable de la part de Lola. Qu'importe les circonstances, cette scène était d'un ridicule peu commun et attestait juste d'une chose, il maitrisait encore mal son pouvoir. Aucun utilisateur d'un pouvoir au monde un tant soit peu à l'aise n'aurait fait une erreur pareil en tirant vers soi trop fort pour quasiment s'auto fracasser le crâne au passage. Si le but d'Alaaric était de le faire mourir de rire, il était en bonne voie.

Enfin bref, après ce petit interlude, l'agent du gouvernement semblait vouloir passer rapidement à autre chose et il allait se recouvrir de farine, signe qu'il allait enfin tenter de combattre par lui-même, sans subterfuge. Bon, évidemment, il trichait en se recouvrant du point faible d'Edward mais bon, qu'attendre de plus ? Il devait s'être rendu compte qu'il n'avait aucune chance de gagner sans ça. C'était en soit la décision la plus logique.

Le tatoué allait ensuite enfin descendre pour passer à l'attaque avec ses fils dans une attaque en croix après un coup de pied en descente que le Serpent se contenta de bloquer en plaçant ses bras en croix devant sa tête. Très stylisé, mais peu efficace. Le pirate n'eut simplement qu'à se baisser pour arrivé dans la zone triangulaire du bas qui était en sécurité et l'affaire était réglé. D'autant plus que ce léger mouvement lui fournissait un parfait pied d'appui pour charger en direction de son adversaire après avoir lâché son épée au sol pour avoir les mains libres.

S'en suivit un très violent échange de coups de poings et de coup de pieds entre les deux frères. Se rendant coup pour coup. Les impacts étaient si violent que l'on croyait presque entendre des ondes de chocs à chaque coup. Pour le coup, on aurait presque dit un combat de Mix Martial Art. Chaque coup des deux côtés étaient pensés pour faire mal. Des droites, des uppercuts, des coups de pieds circulaires, tout y passait. Jusqu'au moment où le capitaine de l'Ouroboros allait enfin arriver à son objectif, attraper les deux bras de son frère avec force.

"- Apophis ! A toi ! "

D'un coup, le sabre allait reprendre sa forme reptilienne pour sauter avec vélocité sur sa cible et le mordre au poignet. Sur l'adrénaline de la douleur, Alaaric allait réussir à lancer ses jambes vers l'avant pour coller un double coup de pied dans la mâchoire d'Edward, le faisant lâcher sa prise sur l'instant pour se tenir la joue alors qu'une trainée de sang allait se mettre à couler depuis ses lèvres.

Le jeune homme allait donc de nouveau prendre la parole, après un léger rire.

"- Tu as de la ressource, c'est vrai, mais profite bien. Dans à peine quelques minutes, le venin d'Apophis commencera à faire effet et tu commenceras à perdre l'équilibre. Puis ton regard commencera à s'obscurcir et je suppose que tu connais la finalité du venin du cobra royal, n'est-ce pas ? "

L'homme aux yeux rouges jubilait. Il venait de marquer un point non négligeable dans cet affrontement. Bien sûr, la dose injectée par cette unique morsure n'était en réalité pas suffisante pour créer des dommages irréversibles, mais encore une ou deux morsures du genre et ça ne serait plus la même musique. D'autant plus que même si elle n'était pas en quantité léthale, la neurotoxine serait très suffisante pour suffisamment engourdir Alaaric pour qu'il ne soit rapidement plus capable de se donner à cent pour cent. Autant dire que son heure était donc compté. Jamais il ne l'emporterait, c'était désormais écrit.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro


La danse du sang
Un combat fratricide, l'affrontement qui devait être! [Ft Ouroboros] 51pg

Petite démone:





Ha la vache il à la tête dur le frangin. C’était pas du tout ce que j’espérais faire mais au moins je lui ai exploser le crane comme promis. En revanche maintenant j’ai d’autre soucis sur les bras. Je suis pas une pro mais je crois savoir que une vingtaine de sabre pointer dans ma direction c’est pas bon signe. Le regard des soldats me laissent perplexe, personne ne semble effrayer de moi. Ça veut dire que je ne suis toujours pas connu des marines et donc que je n’ai pas de prime. Si je dois devenir la plus terrible des Minks de ce monde, il va falloir mettre les bouchez double pour que ces poltrons se décide à enfin me prendre en compte. Je suis si insignifiante comparé à monsieur Edward c’est cela !?



CommandantRends toi Minks ! Tu interfère contre le CP9, est-ce que tu as la moindre idée de contre qui tu bats !? Tu nous prend pour des amateurs!?

LolaLe CP9 ? Mais je sais pas ce que c’est moi d’abord.


La lapine annonçant cela se relève avec un regard de petite fille. Comme si elle avait fais une bêtise mais sans faire exprès. Elle sait a ce moment que aucun marine ne la connaissait autrement que «la Minks des Ouroboros», et peut être c’était pour elle l’occasion de montrer au monde qu’elle n’est pas juste une peluche qui accompagne Edward Minaro. Son objectif est de devenir la plus terrible des Minks et elle avait décidé de laisser tomber son humanité quand cela est nécessaire. Alors, aujourd’hui, ici sur ce port, elle allait enfin montrer sa nouvelle identité.



CommandantTon capitaine ne pourra pas vaincre un agent du CP9, ce combat est hors de ta porté.

Lola Mais moi je voulais pas faire du mal au monsieur la bas.

Lola continue son attitude d’enfant pour tromper ses ennemis. Comme personne ne la connaît encore autrement que par son métier en cuisine, c’était le moment idéal pour une action terrible et perfide. Et cela marchait bien car un des marines s’approcha pour s’assurer que la Minks n’était pas justement une petite fille perdue ici.



SoldatTu es esclave du pirate ? Chef elle a l’air inoffensif.

CommandantNan ne t’approche pas d’elle !!


La clairvoyance du chef était arriver trop tard. Alors que le marin avait tourné le dos à la lapine, il n’avait pas vu que celle si avait déployé ses griffes. Sans même avoir le temps de comprendre qu’il allait mourir, l’arrière de sa tête fut transpercer d’un coup de griffe sanglant. La lapine arbore un sourire alors démoniaque lorsque le corps inerte du soldat tombe au sol. Du points de vu des autres marines, le corps tombant laisse alors découvrir derrière lui la lapine souriante avec sa patte dégoulinante de sang. Le pauvre soldat n’aura que le temps de cracher un peu de sang en appelant à l’aide son capitaine avant de tomber et de s’endormir à jamais. «..ch..che..f...».



LolaJe vois que vous avez enfin compris ce que je suis. Dommage c’était trop tard pour lui.

CommandantEspèce de monstre ! Te cacher sous ton apparence pour attaquer c’est…

LolaTerrible n’est ce pas !? A présent laissez moi vous expliquer ce qui va se passer. Bientôt vous serez comme cette homme au sol. Un seul d’entre vous sera peut être sauf, ou du moins, juste pas mort. La question est de savoir, qui va arriver à me stopper, ou qui va courir assez vite !


L’esquade comprends que la lapine va passer à l’attaque et se mets en position de combat. Pour le moment la peur n’est que peu présente car les soldats ne sont pas des tendre de cœur non plus. Cette mission consistait à attraper Edward Minaro, donc les marines qui accompagne cette quête se doive d’être au niveau. Le style de la lapine se dessine petit à petit dans son esprit. Créer la peur, jouer de sa mignonnerie et user de perfidie afin de faire connaître son nom dans tout l’océan. Les gentils pirates sont souvent sous estimé même si ils sont puissant. Mais Lola a promis de devenir la plus crainte de tout les Minks, elle doit donc faire en sorte que son nom n’évoque pas autre chose que le sang et la terreur. Si elle pousse assez loin ce côté terrible, peut être Kaiba pourra alors enfin l’arrêter et mettre fin à leur deux destins mêlées et tragique.



LolaLaissez moi vous présentez ma dernière idée… Je l’ai appeler : la danse du sang.


La lapine se mit alors à courir à fond pour que les marines eux aussi viennent au corps à corps. Cinq d’entre eux viennent pour arrêter la jeune intrépide. Mais alors qu’ils sont tous sur le point d’attaquer la Minks, leur regard croisent alors celui de la jeune fille. Elle leur sourit et ses yeux transpirent d’une joie étrange et terrifiante.



Blood… !



Esquivant les attaques des marines, la lapine profite de chaque secondes pour griffer, transpercer et lasserez les cinq marines. Certain, perturbé par la dance macabre de la lapine, se feront du mal les un aux autres. Le mots danse collait parfaitement à la situation car d’un point de vue extérieur, on ne voit que Lola virevolter, esquiver et en même temps attaquer. Une danse terrible qui à sa fin, laissera cinq corps tomber au sol dans une marre rouge. Bien que cette attaque ne marche que une seul fois car Lola à usé ici surtout d’un effet de surprise vu que les marines ne connaissait pas son niveau. Les 14 autres et le commandant seront sûrement plus dur à abattre. Mais au mains la lapine à posé le ton et ne quittant pas des yeux le commandants, elle donne un coup dans l’air pour enlever le sang sur sa patte.



...Danse !



Devenir démoniaque me fais beaucoup plus progresser qu’être une gentille lapine. J’espère que ce sera assez terrible pour toi Kaiba. Si tu dois me stopper un jour, il va falloir que tu te bouge car j’ai enfin compris comment je devait agir pour être la pirate que je suis. Mon rêve est toujours celui de trouver mes origines, mais, en chemin je vais aussi me faire un plaisir de montrer au monde ce qui a été engendrer par le racisme de mon peuple. Alors ce sera à toi de m’arrêter pour de bon.



LolaApprochez les humains, je vais vous montrez pourquoi vous ne devrez plus jamais oubliez qui je suis.







Dernière édition par Lola Coelho le Mer 30 Mar 2022 - 17:09, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
L'affrontement faisait rage entre nous deux. Des coups comme a la bonne époque... Combien de fois nous avions pu nous battre en tant qu'enfant ? Pourtant, cette fois, c'était en tant qu'agent de la justice que j'affrontais mon frère. Ce moment frère qui ne semblait ne pas avoir une once de remords pour les vies qu'il avait arrêtée pour son seul profit.

Si mon péché était celui de la vanité... Le sien était sans équivoque celui de l'avarice. A mes yeux, son but avait changé.... Il ne voulait plus la tranquillité, mais bien le pouvoir. Ou bien l'avait-il toujours voulu ? Lui qui se voulait être un enfant sage, cacher peut-être ses rêves de grandeur et si c'était la lumière qu'il désirait, je ne lui laisserais pas ce privilège. L'histoire ne retiendra le nom que d'un seul des frères Minaro. Le mien, Alaaric Minaro, celui qui est destiné a devenir le plus grand des magiciens.

Nous nous rendions coup pour coup, alors qu'il finissait par m'attraper le bras, tout en demandant a son serpent de mordre. Juste après la morsure, je lui envoyais les deux jambes droites dans la mâchoire. Je regardais la morsure, mais dans le fond, je n'en avais rien a faire. Un lâche usant de stratagèmes pour accéder a la victoire, alors que moi, j'aime la difficulté et affronté l'impossible. Celui-ci riait, alors que cherchant a m'intimider, alors que je lâchais a mon tour un léger rire.

" - A qui crois, tu avoir à faire ? Peut-être qu'a force de triche, tu finiras par être mon égal, mais la vérité est que tu ne caches que ta propre faiblesse a travers tes stratégies. Nous ne sommes pas pareils, tu cherches la facilité, alors que moi, je préférais mourir qu'avoir une aide extérieure pour te mettre ta raclée. Je ne te battrais pas grâce a du poison, mais avec ma propre force. "

D'un coup de doigt, je prenais le contrôle de son sabre que je lui lançais droit dans le visage. Non recouvert de farine cela ne serais que d'une faible utilité, mais assez pour lui détourner l'attention une seconde. Et c'est tout ce dont j'avais besoin. J'avancer très rapidement avec mon soru face a mon frère, avant de prendre position, les deux paumes posées sur son torse. S'il ne tombait pas, en tout cas, il le sentirait passer celui-ci :

" ROKUOGAN! "

Une vague de puissance traversa le corps du serpent de part et part. Celui se retrouvait projeté, alors que je perdais un instant l'équilibre. Le poison commencer déjà a se répandre dans mes veines. Je reprenais assez vite mes esprits, alors que j'enlever mon veston. Mes couteaux ne serait plus d'aucune utilité contre lui. Je vais le mettre en bouillie a l'ancienne, a grand coup de poing.

Le combat entre les marines et la lapine se poursuivait, mais pour le moment une seule chose m'importais... Mettre fin aux agissements du serpent.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
Des mots. Encore et toujours. Alaaric se prenait vraiment pour le chevalier blanc et il agissait vraiment comme s'il était contre le sorcier noir. Il se devait de gagner à la loyale contre le tricheur manipulateur qu'était son frère. Arthur contre Mordred, Robin des bois contre le sheriff de Nottingham ou bien Luffy contre Barbe Noire, qu'importe son inspiration, mais il en faisait vraiment trop. Edward avait des capacités, et il n'allait pas se priver pour les utiliser. Le poison était une manière de gagner comme une autre et s'en rendre compte était au final l'une des seules différences entre les deux frères. Edward n'était plus un gosse qui croyait au contes de fée et au fait que la justice triomphait toujours.

Et aujourd'hui, plus que jamais, il démontrerait la triste réalité une fois encore en gagnant une fois encore car lui, contrairement à Alaaric, ne se limiterait jamais aux moyens classieux de se battre.

Le combo de l'agent qui allait suivre était bien pensé et le coup final pas trop mal, il allait même faire s'écraser le capitaine de l'Ouroboros contre un mur, mais hélas, contrairement à ce qu'airait peut-être pû espérer les forces du bien, il était encore loin d'avoir dit son dernier mot. Et après avoir reprit sa respiration, il allait enfin répondre.

"- Si c'est ça ta fameuse force avec laquelle tu pensais vraiment pouvoir me mettre KO, il va falloir réviser tes plans. "

Au fond, il était vrai que la fatigue commençait à se faire sentir et Edward ne serait sans doute pas capable d'encaisser encore longtemps ce genre d'assaut, mais à ce stade, il s'agissait plus d'une guerre d'égo qu'autre chose. Edward était tout simplement incapable de concéder une éventuelle similarité entre son niveau de puissance et celui de son frère et il donnerait tout ce qu'il pourrait pour ne pas craquer le premier, c'était une question d'honneur pour lui.

La rage au ventre, il allait attaquer de nouveau avec brutalité, enchainant une série de coups de sabre puissante qui allait se finir par un coup de genou puissant dans l'abdomen d'Alaaric qui allait pouvoir lui couper le souffle avant de se faire projeter à son tour dans les décombres des maisons aux alentours qui payaient cher cet affrontement fratricide.

Soudain, alors que le combat s'approchait du dénouement final, quelque chose allait venir contrarier les plans du pirate. Il allait se rendre compte de l'approche inexorable de deux vaisseaux de la marine qui allaient sans doute encore créer un surnombre encore plus important. A ce rythme, il ne pourrait plus tenir très longtemps et son combat lui avait déjà prit trop de ressources.

Après quelques secondes de réflexion, il se rendait à l'évidence. Il fallait qu'il parte maintenant, avant que les bateaux n'accostent sinon ça deviendrait presque impossible pour lui de s'en sortir.

Mais avant ça, il allait laisser un cadeau aux agents du CP9 sur place. Edward se placa sur le plus haut toit possible en utilisant des sauts rapides puis il allait concentrer du sucre dans sa main en prenant un dernier élan pour se mettre à tourner sur lui-même, si vite que son concentré de sucre allait se mettre à produire de la fumée avant qu'il ne le lâche pour s'écraser sur la ville.

"- Météore sucré !!! "

A son grand désarroi, usant de ses dernières forces, Alaaric allait accomplir un dernier exploit. Il allait créer un mur de fils gigantesque pour protéger ses hommes. Bien sur, une telle utilisation de son fruit du démon, en plus du poison, allait avoir raison de lui qui tomba de fatigue très peu de temps après, mais cette démonstration avait été très impressionnante.

"- Aujourd'hui, tu ne me captureras pas, mais au moins, je peux reconnaitre que tu n'auras fait les choses à moitié pour essayer en tout cas. A la prochaine mon frère. "

Sans se retourner, il allait ensuite se diriger vers Lola qui allait attraper au vol, utilisant ses bras comme grapin pour se déplacer en les agrandissant puis en le remettant à taille normale pour arriver à toute allure peu après au nouveau du bateau dans lequel attendait Kitsuna qui, s'étant rendu compte de la présence des bateaux de la marine, avait déjà commencé à faire les manœuvres pour partir alors que le capitaine, très peu soucieux des réactions de ses collègues pour le coup, allait s'écrouler dans le lit spartiate se trouvant dans la cabine.

Depuis un moment déjà, il avait dépasser ses limites et c'était seulement sa volonté qui l'avait maintenant en éveil. Cette fois encore, il avait eu chaud. Mais ce n'était que le début. Et la prochaine fois, c'est avec une victoire indiscutable et sans bavure qu'Edward battrait son jumeau. Mais pour l'instant, il était l'heure pour lui de se reposer.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro


Éclipse Sucrée
Un combat fratricide, l'affrontement qui devait être! [Ft Ouroboros] 51pg

Dernier souffle:





D'un coin de l’œil on voit tous que les deux frangins se préparent à user de leur dernier pouvoir. Le bataille touche à sa fin pour eux mais... moi j'ai encore du boulot ici clairement. Les soldats ont l'air méfiant mais sont d'un air joviale comme si tout se passait bien. Je suis peut être qu'une lapine mais je suis pas une idiote, ils attendent d'autre gens et ils gagnent du temps. Ça veut dire que je dois en finir le plus vite sinon on va être submergé. Ce qui m’inquiète c'est pas les poltrons mais le chef d’escouade, j'ai aucune idée de son niveau de combat. Il ne bronche pas malgré ma petite danse et mes menaces, je ne lui fais absolument pas peur. Être en combat comme cela me donne des émotions que j'ai pas en mer ou au calme. Je ne serais comment l’expliquer mais, l'idée d'être terrible et monstrueuse me donne une patate d'enfer ici. Comme si Kaiba avait ouvert une petite porte en moi qui me dis d'être un monstre et de kiffer ça. Avec le recul je sais pourquoi il a fait ça en faite. Cette abrutie m'aime encore et il préférait avoir une excuse pour pas pouvoir m'arrêter de suite. Il préfère me voir devenir une grande pirate plutôt que devoir me tuer ou m'arrêter. Je l'aime pas comme il m'aime mais, je peux pas rester insensible à ce qu'il a fait. Peut être c'est pour cela que je tire maintenant autant de plaisir à terrifier des humains.



CommandantEn joue !


Bordel ils me visent tous ! J'apprends à peine à esquiver les attaques de sabres alors esquiver des balles j'ai aucune chance. J'en m'en suis déjà prise à Orange et j'ai pas envie de vivre cette expérience. Mais il ne tire pas. C'est pour m'empêcher de bouger mais leur patron ne donne aucun ordre de feu. J'avoue que ça m'arrange parce que je suis plutôt allergique au bal de fusil, comme beaucoup de gens enfaîte. Mais c'est pas mal, j'ai l'impression que Edward prépare un truc, faut que je gagne du temps en espérant une ouverture.



CommandantDes rumeurs circulaient sur une Minks cruel et enragée. Tout ce qu'on sait c'est qu'elle c'était surnommé patte de sang et attaquait les gens au corps à corps. Je suppose que tu es cette Minks. Mais donc si tu attaque uniquement avec tes griffes, tu n'as donc aucune chance contre des balles.

Lola - ... Dis voir, avant qu'on s'entre tue potentiellement, comment tu t'appelle ?

CommandantHein ? Je pensais que tu t'en foutais de nos noms vu que tu ne dis que « humain ».

LolaC'est vrai pour les moins que rien, mais toi tu es pas un moins que rien, je respecte la force et l'esprit, donc tu mérite que je t'appelle par ton nom, avant que je te tue évidemment.

CommandantTu semble bien confiante, ou alors tu bluffes, mais fort bien, mon nom est Bima, et c'est le nom de celui qui t'arrêtera en même temps que ton capitaine.

LolaÇa j'en suis pas sur, mon capitaine à un caractère plutôt, sucrée vois tu.


Cette fois c'est moi qui avait gagné du temps. Pendant que nous parlions, je voyais que Edward préparait son attaque météorite. Je vais avoir une petite fenêtre pour attaquer avant qu'on se casse d'ici. Je pourrais m'enfuir, mais la plus terrible des Minks ne peux pas être une personne qui fuit devant le moindre petit fusil. Chaque fois que je me bats, je dois attendre des minuscules fenêtre pour m'en sortir. Il me tarde de ne plus devoir user de cela, mais en attendant, l'attaque du capitaine va les distraire quelques secondes, c'est ma fenêtre pour m'en sortir. Tout les regards se tournent vers la boule sucré qui dans son mouvement viens cacher quelque instants le soleil, une éclipse sucré et délicieuse qui me donne mon opportunité !



Alors que le port est plongé quelque petits instant dans le noir et que les regards des soldats se tournent vers la boule sucrée qui se fait arrêter par le pouvoir de Alaaric, la lapine avait déjà entamé son attaque frontal. Les soldats entendirent les pas rapides de la Minks, mais, bien trop tard. La lapine avait déjà bondi sur un premier soldat pour lui planter ses griffes au visage. Usant du corps de ce dernier, elle saute sur un autre en réitérant l'action. Les fusils sont alors de trop car Lola se trouve sur des coéquipier et donc tirer voudrait dire tuer un allier en même temps. Déjà deux soldat tombent à terre alors que Lola cours contre les autres. Le chef hurle alors de se replier et qu'il se charge lui même de la Minks. Lola ne pourra pas tous les avoir cette fois. Elle saute alors sur un des marines pour l'utiliser comme tremplin et s'élancer sur le chef qui n'avait pas bougé alors que sa troupe prenait la fuite. La lapine arrive d'en l’air, les griffes déployés.



Electrical... Tsume !



Pour la première fois en combat, Lola remplie sa patte d’électricité avant de griffer le marine qui avait eu le réflexe de se protéger le visage. Son bras se fait griffer et électrocuté mais le marin ne semble pas trop souffrir et ne bouge pas vraiment de sa position alors que Lola retombe en face de lui.



CommandantJ'avoue que ça picote un peu. Mais tu me sous estime gamine, qu'est ce que tu croyais ? J’accompagne une mission du CP9, tu ne gagneras pas autant facilement. Regarde, l'attaque de ton ami vient d'être stopper, vous avez perdue.

LolaHahaha, je vois pas pourquoi vous l'appelez mon ami, jamais je ne serais ami avec lui, c'est mon capitaine parce que j'en ai besoin. Et je suis sa cuisinière parce que je le suis utile, ni plus, ni moins. Vous pensez trop au équipage ou l'amitié est magique je crois. Mais vous oubliez une chose, on est des pirates, et les pirates, c'est souvent des méchants !


Avec le sourire au lèvre, Lola passe à l'attaque. On pourrait qualifier cela de son premier vrai combat car il y a des échanges de coup des deux côtés et des esquives. Une chose est sûr, Lola est potentiellement plus forte, mais ce marine à beaucoup plus d’expérience en la matière qu'elle. Ce qui donne un combat assez égal entre les deux. Mais dans la folie de la bataille, Lola lors d'un petit arrêt pour reprendre son souffle aperçoit son capitaine foncer vers elle. C'est donc l'heure de la fuite, mais hors de question de partir sans finir ce combat, il faut donc terminer cela en quelques secondes. Le chef ne manque pas l'information lui non plus et sors son épée pour mettre fin rapidement à la cuisinière.



CommandantC'est finis pour toi, même si ton capitaine s’enfuit, toi tu resteras ici, morte ou vivante.

LolaAlors montre moi ce que tu as dans le ventre !


Electrical...



Lola fonce droit sur son adversaire qui lui prépare son épée pour empaler la lapine dans sa course. Mais alors qu'il pensait dissuader la lapine de foncer droit devant, elle ne stop aucunement sa course et d'une manière presque volontaire viens s'embrocher le coté sur l'épée du soldat qui en est le premier étonné. Lola tout en s’enfonçant l'épée en courant, regarde le marine avec à nouveau son sourire démoniaque. Elle plante alors, presque en câlin, ses griffes à hauteur du cœur du marine. Ses griffes ne sont pas du tout assez longue pour atteindre le point vitale, mais lorsqu'elle fût dans cette positon, elle regarda alors dans les yeux du chef qui venait de comprendre le but de la manœuvre.



CommandantMerde !


...Surprise !



Il était trop tard, l’électricité de la lapine traversa alors ses pattes pour rentrer directement dans le marine touchant son cœur de pleine face. Lola dans sa folie avait préférer s'auto blesser pour vaincre son ennemi. L’électricité stoppa net le cœur du marine qui tomba en suite au sol laissant la lapine debout avec encore l'épée dans ses cottes. Les quelques marines restant avait fuis mais en restant assez proche pour assister au combat. Lola se tourne vers eux, et retire d'un coup net et sec l'épée qui dégouline de rouge.



LolaJ'espère que vous avez bien retenue les humains. J'ai hâte de vous revoir hahaha !


Au même moment, la main de Edward vient attraper la lapine qui jubilais devant les regards terrifier au loin des soldat qui avait assister à la défaite de leur chef, Le capitaine emporte la lapine dans le bateau pour enfin se retirer de ce lieu et reprendre la mer. Cette fois Lola n'avait aucun regret, même sa blessure était un succès car c'était une façon bien terrible de gagner et c'est exactement ce qu'elle voulait maintenant. Kaiba pensait-il que cela irait autant loin ? Dur de la savoir, mais Lola semble belle est bien partie dans un chemin de folie et de meurtrie. La réalité est bien loin d'elle maintenant alors qu'elle plonge de plus en plus dans le sang. Peut être que un jour elle reviendra à la raison, mais pour le moment, elle prend trop de plaisir pour se rendre compte de sa chute aux enfers, un enfer rouge et sanglant...








KlausTu pourrais essayer de pas te blesser toute seule ! C'est pas toi qui dois tout recoudre après.

LolaHihi pardon c'était ma seule solution.


Le calme est revenue sur notre bateau. Après que Edward mais attrapé, mon excitation est retombé et j'avoue que j'ai un peu regretté le coup de l'épée par après. Bah ouais je suis pas un monstre à ce point ! Ça fais super mal une épée !! Bien que je sois contente de l'effet de style que ça m'a donné. Voir la terreur dans les visages de ces humains, il y a quelque chose de...magique. Je suis heureuse même si Klaus me gronde car, pour la première fois, j'ai l'impression de vraiment ressortir victorieuse d'une bataille. Bon je ne peux pas en dire de même de monsieur mon capitaine, combattre son frère comme ça, c'est autre chose. Je sais même pas si quelqu'un est vraiment sortit vainqueur de leur combat. Dans tout les cas, moi je suis contente ! Et en plus, on a trinqué avec Klaus car c'était ma première vrai cicatrice. Oui c'est débile mais c'est une façon de décompresser. Cette marque sur mon coté restera à vie pour me rappeler ce jour, le jour ou j'ai enfin trouver mon équilibre, bon c'est un équilibre plutôt macabre mais je peux pas mentir, je m'y sens bien dedans. Et pis bon, c'est pas comme si j'allais finir couverte de cicatrice dans tout les sens plus tard hein.








Dernière édition par Lola Coelho le Mer 30 Mar 2022 - 17:11, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Mon attaque n'avait pas porté ses fruits, du moins pas autant que je l'aurais espéré. Je sentais déjà ma vue se troubler sous l'effet du poison, cependant, je n'avais pas le choix. Je devais le faire, c'était plus qu'un devoir, c'était une question d'honneur. Pour notre nom, celui qu'il avait choisi de noircir sans aucune forme de regret.

J'avais tort d'avoir voulu sauver mon frère. On ne sauve pas quelqu'un qui ne veut pas l'être, et si je devais l’arrêter a coup-de-poing droit dans la figure, je le ferais sans aucune forme de regret. L'affrontement repris, alors que peu a peu, je sentais mes forces me quitter et le serpent prendre l'avantage. Celui-ci finissait par me mettre un puissant coup dans l'abdomen, assez puissant pour m'envoyer volé dans les décombres. Un instant, je fermais les yeux inconscients.

Est-ce que j'avais perdu?.... Est-ce que j'avais encore échoué?.... Suivant mes instructions, les marines demandées a tous les navires de la marine présents dans le secteur d'intervenir au plus vite. Je ne laisserais pas mon frère s'en sortir aussi facilement. Je me relevais encore une fois difficilement.

Mon frère avait grimpé sur un toit afin de préparer sa plus puissante attaque... Il avait l'intention de tout détruire. D'un sursaut d’orgueil, j'envoyais toutes mes dernières forces afin de produire des fils qui serviraient de bouclier dans le but de contenir la puissance de cette attaque gigantesque. Cela dit, j'étais encore un jeune utilisateur de fruit du démon, mais ma défense bien que brouillon suffit à contrer cette attaque. J'avais épuisé mes dernières forces, alors qu'il prenait encore la parole et se dépêchait de décamper.

Il embarqua avec lui sa lapine qui de son côté avait fait des ravages dans les rangs de la marine. Ceux-ci partir dans leur bateau sans se faire attraper par je ne sais quel miracle. C'est a bout de forces que je voyais le bateau du serpent se faire la mal, alors que malgré la fatigue j'en tremblais de rage.

Edward, jusqu'ici t'arrêtais était une mission de l'état, mais cette fois, tu a réussi a rendre ça personnel. La guerre fratricide ne faisait que commencer, et la prochaine fois, c'est toi qui mordras la poussière.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro