AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -30%
Maillot domicile du PSG saison 2020 / 2021
Voir le deal
62.97 €

Et on reprend la mer

Azeglio
Azeglio
Modérateur

♦ Localisation : Lyndbrook / Grand Line
♦ Équipage : SandStorm Pirates

Feuille de personnage
Dorikis: 4913
Popularité: -223
Intégrité: -114

Lun 11 Oct 2021 - 13:49

Les SandStorm Pirates:
 

Reyshu
Djaymily
Azerios
Kutcham
Valnor



Contacts sur l'île:
 

Ernesto
Biggs


Pour remettre les choses dans leur contexte :
Ernesto est l’un des rabatteurs d’Amber Frost, chargé de mettre la main sur des combattants de tous horizons afin de les mettre à contribution sous le pavillon des Sunset Pirates. Il est responsable de la capture et l'emprisonnement d'Azerios sur Mangrove Works. Libéré par L'Exsangue et les hommes du Fléau en déroute, Ernesto est ligoté et jeté en fond de cale afin de faire office de guide pour regagner Grand Line.
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Azeglio
Azeglio
Modérateur

♦ Localisation : Lyndbrook / Grand Line
♦ Équipage : SandStorm Pirates

Feuille de personnage
Dorikis: 4913
Popularité: -223
Intégrité: -114

Mer 13 Oct 2021 - 11:09

Et on reprend la mer Sans_t24

Une odeur rance planait dans l’air ce matin là, comme une odeur de poisson pourrit. Quelques jours que les navires étaient à quai et quel spectacle, si on avait dû trouver un mot pour imager Lyndbrook, le premier qui viendrait en tête serait "Merdier". Véritable cour des miracles, cette île était une sorte d’immense poubelle à ciel ouvert, une agglomération de tous les rejets de cette société bousillée. Des truands, des contrebandiers en nombre, l'impression qu'on serait susceptible de vous trancher la gorge à chaque coin de rue, mais surtout un nombre incroyable de pavillons noirs flottaient dans la baie. En bref, l’endroit idéal pour dégoter un plan juteux et s’en mettre plein les poches. "L’Accord’Eon", voilà le nom de l’auberge miteuse dans laquelle la bande de pirate avait posé ses valises, et il faut bien l’avouer, sans la présence empreinte de gaité de Didi et les Louves, cet endroit aurait parût bien trop lugubre. Les gars buvaient, festoyaient, se foutaient sur la gueule gentiment, profitant d’un instant de répit avant de reprendre la mer pour les rapines à venir.

Azerios avait relâché Ernesto, après tout il avait rempli sa part du marché en nous menant ici, donc bien obligé de remplir la leur. D’ailleurs cette décision n’avait pas fait l’unanimité, ce qui avait conduit à son élection officielle au rang de capitaine. Sans nouvelle des Intrépides Libres, et en l’absence d’un vrai meneur, laisser s’échapper le "rabatteur" du Fléau à qui les Sandstorm Pirates devaient leur petite virée forcée dans ce marécage infâme qu’est Mangrove Works avait été la goutte d’eau. Pas mal de gars avaient perçu ça comme une sorte d’insulte, de manque de respect et Valnor avait lancé un ultimatum à tout le monde. Un vote, pour élire le capitaine, pour choisir celui qui mènerait la barque à l’avenir. Résultat serré, mais le charpentier avait finit par être désigné, ce qui laissait un peu de temps pour réfléchir à la suite, car nul doute que Valnor ne lâcherait rien et s’engouffrerait à la premier occasion pour l’évincer. En y repensant le laisser derrière les barreaux sur Boréa aurait probablement été préférable.

Avant de partir, Ernesto avait précisé au groupe qu’il les mettrait en relation avec quelqu’un qui pourrait leur mettre le pied à l’étrier pour fêter leur retour sur Grand Line. Quelqu’un qui de manière fortuite cherchait des gars pour un coup, frapper fort et s’en mettre plein les poches, voilà l’objectif sur le court terme, ça permettrait de contenter la majorité des hommes et d’asseoir sa position de capitaine et Azerios le savait. Et l’homme du Fléau avait tenu parole, un homme était venu les trouver pour leur proposer du boulot. Un petit gars à la barbe bien fournie, grisonnante, à la moustache retroussée et aux yeux dorés. Long manteau sombre et chapeau dans le même ton, le genre à passer inaperçu dans la populace de Lyndbrook. Un certain Charles Biggs, un pirate avec de la bouteille, qui préparait un coup juteux sur Alabasta, et qui cherchait des hommes prêts à tout, la proposition avait été faite et une réponse était attendue. Quelle proposition ? Ils n'avaient eu droit qu'aux grandes lignes, à savoir qu'il s'agissait d'un cambriolage musclé sur Alabasta et que la marine serait potentiellement de la partie. L'équipage en avait d'ailleurs longuement discuté et la décision avait été unanime.


C’est la bonne décision à prendre Aze.

Je le sais et peut être que ça calmera les quelques dissensions de ces derniers temps…

Je garde un œil sur lui ne t’en fais pas. Et les Louves ?

Aux dernières nouvelles elles devaient en discuter, rien ne les oblige à nous suivre. Je me méfie quand même de ce type…

D’après Elio, c’est un vieux de la vieille et il fiable.

En parlant de ça, on est prêts à appareiller ? Le cabestan ça va ?

Tout est prêt, les recrutements récents ont porté leur fruits. Ce jeune est vraiment déterminé à quitter ce trou.

Je peux comprendre ouais…


Une vingtaine de minutes qu’Azerios patientait non loin de la criée en compagnie de Djaymily et Charles Biggs finit par arriver, pipe au bec avec son éternel air sceptique.

Bien le bonjour jeunes gens. Alors, votre verdict est il tombé ?

On veut en être ouais.

Excellente nouvelle ! Nous levons l’ancre dans trois jours, à l’aube.

C’est bien beau tout ça, on sait ou on va, on sait également qu’on aura probablement affaire à la marine, on sait qu’on va s’en mettre plein les poches et on sait toujours pas qui est-ce qu'on va braquer ?

Patience patience, vous aurez les détails finaux quand nous serons en route. J’ai horreur de la concurrence, je ne partage qu’avec ceux qui roulent avec où pour moi… Dans trois jours, quai numéro sept à l’aube. Soyez ponctuels.



L’homme plein de galanterie salua respectueusement Djaymily de son chapeau miteux avant de prendre congés et de disparaître dans la foule de la bourse aux poissons qui se tenait la. Les informations sur le coup à venir étaient maigres mais le jeune rookie était prêt à prendre le risque. Il voyait bien que Djaymily était sceptique, elle lui avait fait part de ses inquiétudes la veille, craignant qu’il s’agisse d’un traquenard et qu’ils finissent de nouveau prisonniers et mis à contribution au service du Fléau. Ce n’était pas improbable, après tout c’est Ernesto qui les avait mit en relation avec Biggs, seulement Azerios ne le permettrait pas, au départ de Mangrove Works, il s’était juré que jamais plus il ne serait dans cette situation et jamais plus il ne laisserait le moindre de ses hommes se faire capturer. Donc si les choses devaient tourner à l'embuscade afin qu'Ernesto prenne sa revanche, il s'assurerait alors personnellement à ce que ce dernier soit hors course de la manière la plus définitive qui soit.


———


… La veille du départ


Les hommes se préparaient à reprendre la mer, inspectant les différents postes du navire, l’état des provisions et des stocks de munitions. Pas de nouvelle des Louves depuis la veille, peut être n’avaient elles pas encore pris leur décision, aujourd’hui Azerios n’avait aperçu que "l’Amirale", cette géante antipathique et son fichu balais dans le cul, qui se dirigeait vers la ville mais aucune trace des autres à "L’accord’Eon". Il se dirigea donc en direction de leur goélette afin de savoir si elles suivraient ou non. Perdu dans ses pensés, sur le chemin, il tomba nez à nez avec Arya.


Arya ! Je venais vous annoncer qu’on prépare notre départ. On a accepté le deal, départ pour Alabasta demain.

Tiens... Salut Aze. Je crois qu'Eden te cherchait justement à ce sujet.
lui répondit la jeune femme en hochant la tête en direction de la goélette des Louves.

Très bien, je te suis.


Tous deux prirent la direction du navire pour y retrouver Eden. Difficile de prévoir comment allaient tourner les choses avec Biggs, mais dans tous les cas, ce coup, si toutefois le succès était au rendez-vous, serait un moyen rapide de se faire du cash et semble-t-il de se faire un nom. Si il y avait bien une chose sur laquelle le jeune pirate avait ouvert les yeux lors de sa captivité dans le Nouveau Monde, c’est que le danger était bien réel. Non il n'avait clairement pas le niveau pour y naviguer. L’objectif sur le long terme apparaissait donc désormais clairement, limpide comme jamais, réunir des hommes, des navires, des berrys et lorsque Grand Line aurait tremblé sur le passage des SandStorm Pirates, lorsque la soif de richesse et de gloire des hommes serait enfin étanchée alors il pourraient se lancer à la découverte et à la conquête du Nouveau Monde. Et seulement dans ce cas-là, armés et parés pour voguer dans ces eaux dangereuses, ils pourront se lancer dans la libération des nombreuses îles, jusqu’alors étouffées, écrasées sous le joug de ces foutus empereurs.
https://www.onepiece-requiem.net/t22639-itsuake-a-la-recherche-daventurehttps://www.onepiece-requiem.net/t22660-itsuake-rookie-de-south-
Page 1 sur 1