-40%
Le deal à ne pas rater :
Couette anti-Acariens – 220 x 240 cm – Blanc
20.99 € 34.99 €
Voir le deal

Coliseum [Ring 3 : Boulder vs Tozan .]

Il est huit heures du matin, sur l'île du croisant de Lune, la fête commence. Des feux d'artifices explosent dans les cieux, les habitants hurlent de joie, le festival peut commencer.


Coliseum [Ring 3 : Boulder vs Tozan .] Z471


Le roi de l'île, du haut de son palais, Sir Giorgio IV du nom déclare devant le peuple tout entier l'ouverture du festival.


Coliseum [Ring 3 : Boulder vs Tozan .] 2pdm


- Je vous souhaite un bon festival, profitez de ce jour unique...



Ce jour est spécial, car le roi dans son immense générosité a déclaré que ce jour est consacré aux festivités. Le roi a fait construit un Colisée exprès pour ce jour unique dans l'année, durant cette journée les habitants profitent des festivités, la nourriture est gratuite, des attractions qui se trouvent partout sur l'île le sont elles aussi, ils peuvent danser, boire à en perdre la raison, ect... Durant cette journée, tout est permis, ou presque. Le roi a jugé utile d'offrir cette journée pour remercier les habitants de leur dur labeur, il faut dire que les habitants sont tous des mineurs et qu'ils doivent travailler sept jours sur sept, en plus à part le jour du Coliseum, il n'y a pas de jour férié sur l'île. Ce jour férié est nommé "la journée du peuple", c'est assez ironique quand on sait que sans le travail du peuple, l'île serait incapable de fournir les minéraux qui octroi le statu quo de roi à Giorgio. Oui, l'île du croisant de lune est principalement une exploitation minière, sur l'île, on peut y trouver des métaux assez rares, métaux qui sont revendus aux différents royaumes voisins... C'est principalement grâce ou à cause de cette immense fortune que le royaume peut se passer du gouvernement mondial, le royaume possède sa propre armée qui militairement n'a rien à envier au gouvernement mondial, de plus leur commerce marche du feu de Dieu, pourquoi donc s'embêter à faire alliance avec une puissance mondiale qui prend un pourcentage sur les récoltes ?


Au colisée :



Le Colisée est blindé, les spectateurs sont aux nombre de dix mille, ils attendent avec impatience que le spectacle commence. Le Colisée est scindée en huit terrains, c'est une immense arène de combat, en même temps, le roi a mis dix ans pour le faire construire.


Coliseum [Ring 3 : Boulder vs Tozan .] Wilp



Il est fraîchement terminé, il n'est pas encore souillé par le sang des combattants, mais ça ne serait tardé. Tous les terrains sont similaires, il n'y a pas de différence majeure entre eux. Les spectateurs se trouvent dans les tribunes qui font le tour du Colisée, le présentateur se trouve dans une petite tribune juste en dessous, juste en face de celle de la famille royale, il peut commenter le tournoi sans être exposé directement aux dangers. La famille royale est placée tout en hauteur dans une immense tribune, cette dernière fait presque la moitié de celle des spectateurs. Dans cette tribune, il y a des invités de marque, des nobles, des amis proches de la famille royale, la famille royale, ect... Le roi adore ce genre de jeux macabres, la reine ainsi que la princesse sont elles aussi friand de ce genre de spectacle.



Coliseum [Ring 3 : Boulder vs Tozan .] Wc7u



- Mesdames et Messieurs, je me présente, je me prénomme Galba !



La foule se met à hurler dans les tribunes, car Galba est un show man extrêmement connu sur l'île, c'est un peu la star du moment.


- On se calme, les bichons. Je serais votre présentateur, votre fouteur de merde, votre confident, votre amant. Dit-il en faisant un clin d'œil à un groupe de femme dans les tribunes. - Je vais vous présenter les participants du Colisée, mais avant, je vais vous rappeler les informations importantes...


Galba se tourne vers le roi qui siège dans la tribune royale aux côtés de sa famille, la tribune royale se trouve en face de celle du présentateur. Galba s'agenouille devant lui, tous comme les autres spectateurs, le roi Giorgio affiche un sourire hautain.


- Mon seigneur, nous vous remercions pour cette journée unique, cette journée si chère à notre cœur... Vive le roi Giorgio ! Vive la reine Agrippine ! Vive la princesse Plotine !


Les spectateurs hurlent leur nom, ils sont fiers de leur famille royale. Le roi s'avance vers le bord de la tribune royale, il ne dit rien, il se contente de lever les mains vers le peuple. L'excitation est à son comble. Galba se relève, tout comme le reste du peuple.


- Merci, votre majesté. Alors, reprenons le tournoi. Je vous rappelle les règles, il n'y en aucune, hormis le fait de s'attaquer à toute personne ne faisant pas partie des combattants, ce qui inclut la disqualification d'office, et même la peine de mort, cela dépend du rang de la personne outragé. Le tournoi se déroulera de cette manière : il y aura deux tours, le premier se déroulera sous forme d'une mêlée dans chacun des groupes, le vainqueur de ce groupe accédera au deuxième tour, celui-ci se déroulera sous forme de combat singulier dans l'arène principale ! Pour finir, le vainqueur du tournoi remportera la maudite somme de soixante millions de Berry offert par notre souverain !


Le peuple acclame une fois de plus leur souverain.


- Tout le tournoi sera retransmis sur les îles voisines grâce à des Escarméra, la bravoure des participants seront connus de tous... Ou leur défaite. Mais trêve de bavardage, je vais laisser les différents combattants faire leur entrée sur les différents rings. Vous vous demandez comment je vais pouvoir commenter huit terrains en même temps ?! Ne vous inquiétez pas, je serais assisté par sept magnifiques créatures qui joueront le rôle de présentatrices... Le Colisée est tellement grand que les différents terrains n'auront pas les échos des différents commentaires, ce qui permet au public de chaque terrain de profiter pleinement des combats sans être dérangé... De toute façon, seuls les meilleurs combats mériteront d'être commentés par ma personne !


Coliseum [Ring 3 : Boulder vs Tozan .] Txy9



Tandis que Galba s'abreuve de l'admiration de ses fans, les combattants qui se trouvent dans leur cellule respective, ils se préparent à entrer sur leur ring respectif. Mais avant de leur entrée, ils peuvent décider de passer par la salle de l'armurerie pour s'équiper avec différentes armes, pour les blessés, il n'y aura pas d'inquiétude à avoir, car il y a huit infirmeries disponibles, une pour chaque terrain.


Quelques minutes plus tard :

Une centaine de combattants se trouvent sur les différents rings, le roi déclare le tournoi ouvert. Les coups d'épée, les tirs de fusil, les coups de boucliers, voilà ce qu'on entend dans le Colisée. Le roi est confortablement assis au fond de son siège, il regarde les combats avec un sourire satisfait.


Dernière édition par Shoga le Mar 11 Jan 2022 - 7:47, édité 1 fois
    C’était la première fois que Tozan se retrouvait sur un ring prêt à en découdre avec d’autres guerriers pour un seul et unique objectif : gagner. Il avait vu là une opportunité de se mesurer à des adversaires de taille pour savoir où est-ce qu’il en était de son apprentissage et du développement de ses nouvelles techniques de combat qu’il a pu développer grâce à son fruit du démon de l’ébéniste.

    La foule était en délire, l’attente de l’ouverture des hostilités était plus que longue. Cela faisait déjà plusieurs heures qu’il s’était enregistré et qu’il s’était préparé dans sa cellule respective avant de monter sur le terrain. Cette attente faisait monter la pression chez la plupart des combattants, tout le monde se dévisageait et certains avaient déjà l’air fatigués d’être sous la pression de l’attente de se battre. Tozan était patient, il décelait la même patience chez certains autres combattants à travers des regards échangés très furtivement, c’était sans doute ceux qui avaient déjà l’expérience du combat et qui savaient d’ores et déjà gérer leurs émotions.

    Quoi que certains avaient l’air plus que pressé d’entamer les combats, c’était le cas chez ce petit gars avec ses gants de boxe qui entreprenait déjà du shadow depuis plusieurs heures. Tozan se contentait de quelques étirements et de modeler et remodeler discrètement sa petite masse de bois tel une boule anti-stress, non pas parce qu’il paniquait mais pour se familiariser avec ses nouveaux pouvoirs qui lui permettait de modeler le bois à son bon vouloir, il voulait juste se familiariser avec les fibres de bois qu’il tenait en main pour pouvoir les utiliser pendant le combat.

    Le coup de sifflet retentit enfin, la foule était en délire devant les premiers combattants qui rentraient en contact. Tozan se rua sur ses nouveaux adversaires. Le tournoi commençait seulement et le nombre de participants diminuait à vue d’œil, une importante quantité se faisait éjecter hors de la zone par l’effet de foule et par la violence des coups que les combats provoquaient. Tozan faisait partie de ceux qui en envoyait le plus en dehors, mais plus les minutes avançaient plus les combattants devenaient résistants et difficile à éjecter, il allait bientôt falloir se mesurer à certains d’entre eux !
      Les combattants ne sont plus qu'une trentaine, ils ne restent que les meilleurs. Mais parmi eux, seul deux d'entre eux se démarquent du lot, le boxeur torse nu et le fana du bois avec ses longs cheveux noirs. Le boxeur s'amuse à assommer ses adversaires avec un seul coup, c'est le défi qu'il s'est lancé à lui-même pour progresser durant ce tournoi.


      Coliseum [Ring 3 : Boulder vs Tozan .] Clut

      - Vous n'avez aucune chance !


      Boulder est une personne confiante, même énormément, ce qui lui pose problème dans sa vie de tous les jours. En revanche, lorsqu'il combat, le gamin aux pectoraux saillant oubli ses complexes pour se concentrer uniquement sur le combat. Mais alors qu'il s'amuse à vaincre ses adversaires lui barrent le chemin jusqu'à Tozan, un clown à la chevelure enflammée tenant un ballon rouge gonflé à l'hélium interpelle le boxeur.

      - Bonjour, Georgi... Tu veux un ballon ?

      Boulder s'arrête, et il regarde ce clown au demeurant très effrayant, le clown bave.

      - Je ne m'appelle pas Georgi, et je ne veux pas de ballon ! Dit-il en prenant sur lui-même.

      Le clown se met à rigoler, son rire est glauque.

      - Tu es sûr que tu ne veux pas un ballon... ? Le clown tend le ballon rouge vers le gamin torse nu. Il flotte, et bientôt, tu flotteras aussi ! Dit-il en se ruant sur le mini-boxeur, celui-ci réagit à temps.

      - Dégage, espèce de malade ! Boulder charge son bras droit vers l'arrière. Iron punch ! Le gamin lui décoche un direct surpuissant dans l'estomac du clown, celui-ci valdingue jusqu'à tomber dans la flotte entourant le ring.

      - Il ne reste plus beaucoup de participants.

      Du côté de Tozan, celui-ci doit faire face à deux hommes extrêmement inquiétants.

      - Je vais te poignarder lentement et je vais y prendre plaisir... ! Dit le tueur au masque de hockey en jouant du poignard.

      - Nyuyuyu ! Je vais te lacérer, je vais te découper, je vais t'étriper... Je suis ton pire cauchemar ! Clame l'homme à la peau brûlé tout en aiguisant ses griffes d'acier sur le terrain pierreux.

      Le public applaudit les combattants, pour le moment seul Rocky a su se démarquer des derniers combattants encore en lice.


      Dernière édition par Shoga le Mar 11 Jan 2022 - 8:07, édité 2 fois
        Le public est en délire, les combats vont très vite, ils ne restent déjà que quelques combattants dans l’arène. Seul les plus forts sont encore debouts, Tozan en fait partie. Il continuait d’envoyer hors du ring des combattants en essayant d’utiliser le plus possible les pouvoirs du fruit du démon pour apprendre à les utiliser en combat réel, ce qu’il n’avait encore jamais expérimenté jusque-là. Il essayait de donner dans un laps de temps très court une forme de bouclier rigide à sa boule de bois avec laquelle il a décidé de se battre. Son but était d’attendre qu’un adversaire lui saute dessus pour pouvoir déployer ce bouclier en bois rigide au dernier moment et sous l’effet de l’impact projeter son adversaire. Cela lui permettait donc d’améliorer ses réflexes et sa vitesse d’exécution car il fallait modeler le bois pour qu’il prenne sa forme de bouclier puis le rigidifier pour pouvoir repousser l’adversaire.

        Tozan se retrouva face à deux adversaires qui avaient décidé de s’allier pour en finir avec lui car il représentait une menace. Ces deux individus aux regards assassins tenaient tous les deux des lames acérées prêtes à être utilisées contre l’homme maitrisant le bois. Seulement ces derniers n’avaient pas prévu ce qui allait leur arriver. En effet, Tozan avait réfléchi à une contre-attaque… Les deux vicelards se ruèrent sur lui, il réalisa quelques esquives pour voir comment il se débrouillai face à deux adversaires attaquant en même temps et de manière aléatoire. Il décida d’utiliser sa technique qu’il pensait au point, il modela soudain la boule de bois qu’il avait dans la main pour en faire une surface molle qu’il projeta devant lui pour parer les coups de ces adversaires. Les lames utilisées vinrent se loger dans le bois mou, alors il durcit automatiquement les fibres de bois et tira en arrière la matière, ce qui les désarma instantanément. Tozan n’eut plus qu’à profiter de leur désorientation pour frapper d’un coup puissant la tête d’un des deux adversaires avec le bois qui contenait les lames, ce qui le blessa et le mit KO, il fonça dans le deuxième l’épaule en avant pour le projeter hors du ring.

        A peine une seconde plus tard, un impact violent vint se loger dans son flanc, il eut juste le temps de tourner la tête pour voir le visage de son assaillant avant de se faire projeter à travers l’arène. C’était un petit boxeur avec une force de frappe surpuissante, Tozan n’avait jamais encore ressenti son corps vibré ainsi après avoir reçu un coup. Il eu juste le temps de se relever afin d’esquiver de nouvelles attaques, le boxeur l’assena de combo de boxeur : JAB JAB CROCHET UPPERCUT.

        Tozan n’eut d’autres choix de parer son uppercut avec ses deux avant-bras, ce qui le fit reculer d’un mètre et crisper le visage à cause des vibrations que l’impact provoquait dans ses bras. S’il ne trouvait un moyen de parer ses coups plus efficacement ou de mettre un terme à ce combat il aurait bientôt du mal à utiliser toutes ses capacités. Il ne restait qu’eux deux sur le ring, ils les avaient tous terrasser, il ne s’en était même pas rendu compte pendant qu’il combattait ses deux précédents assaillants. Tozan se dit que pour parer ses coups il allait avoir besoin d’une protection, il repensa au bois qu’il avait utilisé pour contrer les coups de lames et se dit que cela pourrait encore fonctionner pour absorber les coups de poings puissants de son adversaire.

        Après une demi-pause pour analyser les ouvertures de Tozan, le boxeur l’assaini de nouveaux enchainements. Il réussit à les esquiver non sans-mal. Quand il trouva le moment opportun il jaillit de sa poche la boule de bois et la déploya comme une planche de bois molle au moment où son adversaire déploya un coup puissant. Le poing du boxeur se logea dans le bois, l’impact libéré se dispersa alors dans le bois provoquant des ondulations à travers la matière jusqu’à ce que les ondes s’estompent. Tozan profita de la surprise de son adversaire pour dévié le bois et le poing absorbé pour lui décocher une énorme droite dans la mâchoire, qui le coucha à terre. La foule cria d’euphorie en voyant un des deux combattants restants couché sur le sol de l’arène. Le boxeur, dans un gémissement se releva aussitôt et refonça sur Tozan avec cette fois-ci de la colère dans ses yeux et dans ses mouvements, personne ne devait l’avoir battu à son propre jeu auparavant. Tozan exécuta de nouveau sa technique, il réussit à bloquer une dizaine de ses coups sans prendre de dégâts. Puis il se baissa vivement, caché par la masse de bois, et de sa lame plantée dans son bras il sectionna les deux jambes du boxeur qui se retrouva aussitôt à terre dans l’incapacité de se battre d’avantage…
          Le public acclame Tozan, il montre sa joie envers celui qui est le seul encore debout sur le ring, même son dernier adversaire est couché au sol. Ce dernier peste, il refuse de perdre, mais soyons honnête, ce n'est pas avec ses blessures qu'il arrivera à vaincre Tozan... ni même à se relever. Le boxeur frappe le sol de toutes ses forces, il enrage de ne pouvoir terminer ce combat, ce qui le fait pleurer. "Snif… Snif… J'aurais tellement voulu te vaincre… Snif… J'aurais tellement voulu remporter ce tournoi… !" Il regarde son adversaire avec des yeux remplis de larmes, "C'est moi le meilleur, tu comprends, hein ?! Je ne perds jamais, je vais gagner ce tournoi, même si je dois en crever !!!" Dit-il en pleurant.

          Boulder tente de modeler l'une des dalles du stade qui forme le ring, sa capacité de lithomancie est pratique, malheureusement, il l'utilise un peu trop tard. Toutefois, il parvient à modeler un poignard avec une dalle. En revanche, il perd connaissance juste après, ses blessures sont trop profondes, il n'a pas supporté la douleur. Boulder a perdu connaissance, son visage est baigné dans les larmes et le sang. Ce pauvre gosse n'a pas eu de chance, il s'est cru supérieur à son adversaire à tel point qu'il l'a sous-estimé.

          La présentatrice hurle de toutes ses forces, "Le vainqueur est Tozan !!!" Le public acclame une fois de plus le vainqueur. La présentatrice invite ce dernier à rejoindre ses appartements. Entre temps, des médecins arrivent sur le ring pour sauver ceux qui peuvent l'être encore.


          HPR :

          Bravo Tozan, tu es qualifié pour la deuxième manche, tu peux mettre ce combat en demande de récompense ^^
              Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum