Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Coliseum [Ring 5 : Rocky vs Helena De Ruyter.]

Il est huit heures du matin, sur l'île du croisant de Lune, la fête commence. Des feux d'artifices explosent dans les cieux, les habitants hurlent de joie, le festival peut commencer.


Coliseum [Ring 5 : Rocky vs Helena De Ruyter.] Z471


Le roi de l'île, du haut de son palais, Sir Giorgio IV du nom déclare devant le peuple tout entier l'ouverture du festival.


Coliseum [Ring 5 : Rocky vs Helena De Ruyter.] 2pdm


- Je vous souhaite un bon festival, profitez de ce jour unique...



Ce jour est spécial, car le roi dans son immense générosité a déclaré que ce jour est consacré aux festivités. Le roi a fait construit un Colisée exprès pour ce jour unique dans l'année, durant cette journée les habitants profitent des festivités, la nourriture est gratuite, des attractions qui se trouvent partout sur l'île le sont elles aussi, ils peuvent danser, boire à en perdre la raison, ect... Durant cette journée, tout est permis, ou presque. Le roi a jugé utile d'offrir cette journée pour remercier les habitants de leur dur labeur, il faut dire que les habitants sont tous des mineurs et qu'ils doivent travailler sept jours sur sept, en plus à part le jour du Coliseum, il n'y a pas de jour férié sur l'île. Ce jour férié est nommé "la journée du peuple", c'est assez ironique quand on sait que sans le travail du peuple, l'île serait incapable de fournir les minéraux qui octroi le statu quo de roi à Giorgio. Oui, l'île du croisant de lune est principalement une exploitation minière, sur l'île, on peut y trouver des métaux assez rares, métaux qui sont revendus aux différents royaumes voisins... C'est principalement grâce ou à cause de cette immense fortune que le royaume peut se passer du gouvernement mondial, le royaume possède sa propre armée qui militairement n'a rien à envier au gouvernement mondial, de plus leur commerce marche du feu de Dieu, pourquoi donc s'embêter à faire alliance avec une puissance mondiale qui prend un pourcentage sur les récoltes ?


Au colisée :



Le Colisée est blindé, les spectateurs sont aux nombre de dix mille, ils attendent avec impatience que le spectacle commence. Le Colisée est scindée en huit terrains, c'est une immense arène de combat, en même temps, le roi a mis dix ans pour le faire construire.


Coliseum [Ring 5 : Rocky vs Helena De Ruyter.] Wilp



Il est fraîchement terminé, il n'est pas encore souillé par le sang des combattants, mais ça ne serait tardé. Tous les terrains sont similaires, il n'y a pas de différence majeure entre eux. Les spectateurs se trouvent dans les tribunes qui font le tour du Colisée, le présentateur se trouve dans une petite tribune juste en dessous, juste en face de celle de la famille royale, il peut commenter le tournoi sans être exposé directement aux dangers. La famille royale est placée tout en hauteur dans une immense tribune, cette dernière fait presque la moitié de celle des spectateurs. Dans cette tribune, il y a des invités de marque, des nobles, des amis proches de la famille royale, la famille royale, ect... Le roi adore ce genre de jeux macabres, la reine ainsi que la princesse sont elles aussi friand de ce genre de spectacle.



Coliseum [Ring 5 : Rocky vs Helena De Ruyter.] Wc7u



- Mesdames et Messieurs, je me présente, je me prénomme Galba !



La foule se met à hurler dans les tribunes, car Galba est un show man extrêmement connu sur l'île, c'est un peu la star du moment.


- On se calme, les bichons. Je serais votre présentateur, votre fouteur de merde, votre confident, votre amant. Dit-il en faisant un clin d'œil à un groupe de femme dans les tribunes. - Je vais vous présenter les participants du Colisée, mais avant, je vais vous rappeler les informations importantes...


Galba se tourne vers le roi qui siège dans la tribune royale aux côtés de sa famille, la tribune royale se trouve en face de celle du présentateur. Galba s'agenouille devant lui, tous comme les autres spectateurs, le roi Giorgio affiche un sourire hautain.


- Mon seigneur, nous vous remercions pour cette journée unique, cette journée si chère à notre cœur... Vive le roi Giorgio ! Vive la reine Agrippine ! Vive la princesse Plotine !


Les spectateurs hurlent leur nom, ils sont fiers de leur famille royale. Le roi s'avance vers le bord de la tribune royale, il ne dit rien, il se contente de lever les mains vers le peuple. L'excitation est à son comble. Galba se relève, tout comme le reste du peuple.


- Merci, votre majesté. Alors, reprenons le tournoi. Je vous rappelle les règles, il n'y en aucune, hormis le fait de s'attaquer à toute personne ne faisant pas partie des combattants, ce qui inclut la disqualification d'office, et même la peine de mort, cela dépend du rang de la personne outragé. Le tournoi se déroulera de cette manière : il y aura deux tours, le premier se déroulera sous forme d'une mêlée dans chacun des groupes, le vainqueur de ce groupe accédera au deuxième tour, celui-ci se déroulera sous forme de combat singulier dans l'arène principale ! Pour finir, le vainqueur du tournoi remportera la maudite somme de soixante millions de Berry offert par notre souverain !


Le peuple acclame une fois de plus leur souverain.


- Tout le tournoi sera retransmis sur les îles voisines grâce à des Escarméra, la bravoure des participants seront connus de tous... Ou leur défaite. Mais trêve de bavardage, je vais laisser les différents combattants faire leur entrée sur les différents rings. Vous vous demandez comment je vais pouvoir commenter huit terrains en même temps ?! Ne vous inquiétez pas, je serais assisté par sept magnifiques créatures qui joueront le rôle de présentatrices... Le Colisée est tellement grand que les différents terrains n'auront pas les échos des différents commentaires, ce qui permet au public de chaque terrain de profiter pleinement des combats sans être dérangé... De toute façon, seuls les meilleurs combats mériteront d'être commentés par ma personne !


Coliseum [Ring 5 : Rocky vs Helena De Ruyter.] Txy9



Tandis que Galba s'abreuve de l'admiration de ses fans, les combattants qui se trouvent dans leur cellule respective, ils se préparent à entrer sur leur ring respectif. Mais avant de leur entrée, ils peuvent décider de passer par la salle de l'armurerie pour s'équiper avec différentes armes, pour les blessés, il n'y aura pas d'inquiétude à avoir, car il y a huit infirmeries disponibles, une pour chaque terrain.


Quelques minutes plus tard :

Une centaine de combattants se trouvent sur les différents rings, le roi déclare le tournoi ouvert. Les coups d'épée, les tirs de fusil, les coups de boucliers, voilà ce qu'on entend dans le Colisée. Le roi est confortablement assis au fond de son siège, il regarde les combats avec un sourire satisfait.


Dernière édition par Shoga le Lun 20 Déc 2021 - 17:02, édité 1 fois
    Si le tournoi faisait des heureux parmi les participants, l’une des combattantes arborait, quand à elle, une mine digne de quelqu’un qui attendait son tour à la préfecture un jeudi matin pluvieux. Cumulé à ses habits noirs, on aurait pu penser que c’était la gothique de service s’il y avait plus d’eyeliner et de crânes sur les vêtements. L’air bougon, Helena admirait ce qui se passait dans les gradins et sur les rings.


    - J’ai sacrifié mon week-end pour ça?


    Ce genre d’opérations de com’ destinées à montrer au monde que la Marine c’étaient eux les plus beaux, les plus badass et autres, c’était normalement la régulière qui s’en occupait, pas l’élite! Helena avait bien une idée sur pourquoi c’était elle en particulier qui avait été envoyée sur place, mais se gardera bien de le dire à haute voix ou même de le penser. S’il y avait des têtes qu’elle reconnut parmi les participants, l’idée d’avoir raté une occasion de se lever à 10h et passer la journée en peignoir au coin du feu à lire des bousins avec une quantité industrielle de chocolat chaud, pour à la place venir faire le zouave dans un tournoi à la noix, était bien plus agaçante. Le seul point positif était que ce n’était pas un de ces tournois louches en underground où les participants devaient porter des vêtements chelous…

    Ce n’était cependant pas n’importe quel tournoi. Les habitants de l’île travaillent dur comme fer tous les jours et le tournoi était apparemment le seul jour de repos vraiment permis dans l’année, aussi le roi local prenait bien soin de laisser carte blanche à ses sujets lors de leur rare journée libre. Helena ne pouvait s’empêcher de se demander comment ce royaume n’avait pas encore été renversé avec de telles conditions de vie, avant de se rappeler que la Révolution ne pouvait pas mettre ça sur le dos du Gouvernement Mondial, donc ils s’en foutaient sans doute un peu. La politique… A y réfléchir, c’était sans doute une raison sur pourquoi la Marine insistait pour participer; toute occasion de montrer aux nations indépendantes que l’armée du Gouvernement Mondial avait des pointures dans ses rangs et que lesdites pointures pouvaient venir casser la baraque un jour était bonne à prendre.

    Le ring auprès duquel Helena attendait dans le Colisée se vida de ses participants suite à la fin du combat précédent; c’était à son tour d’aller se castagner. Restait à voir ce qui l’attendait en face; sans fruit du démon, Haki et autres joyeusetés, Helena ne pouvait compter que sur son sabre et ses réflexes. Pouvoir faire une belle entaille dans une plaque en acier était incroyable pour le commun des mortels, mais face à des gens qui peuvent transformer leurs poils de bras en cobras ou leurs pellicules en shurikens, ça n’allait pas aller bien loin!


    Dernière édition par Helena De Ruyter le Lun 3 Jan 2022 - 8:28, édité 1 fois
    • https://www.onepiece-requiem.net/t22167-helena-de-ruyter
    • https://www.onepiece-requiem.net/t22155-helena-de-ruyter
    Le tournoi commence, les participants s'en donnent à cœur joie, les gars ne font preuve d'aucune retenue...même envers les femmes. Les coups d'épées retentissent dans toute l'arène, ainsi que des cris, les pauvres guerriers s'assassinent sans hésitation. Beaucoup sont déjà morts, les plus faibles ont péri de la main des plus forts, le ménage est fait. Les derniers guerriers encore debout sont des montagnes de muscle, des athlètes, que des soldats d'élites de leur pays. Enfin, presque tous… Au milieu de ce champ de bataille se trouve un petit bonhomme en jupette et armé de gants de boxe, le petit gars est seul dans son coin, il frissonne de peur. Les combattants s'entretuent devant lui, et les corps tombent à ses pieds, ce qui le terrorise.


    Coliseum [Ring 5 : Rocky vs Helena De Ruyter.] 0c7j

    - Je... je...je… Glups !


    Le pauvre gosse est apeuré, un homme aperçoit la proie facile tremblotant dans un coin, ce type couvert du sang de ses ennemis sourit. Il s'approche en traînant son glaive sur le sol pierreux du ring, son bouclier est tâché de sang, bouclier qu'il brandit devant lui. "Ziahahaha ! Qu'est-ce que tu fais tout seul, hein ? Mon petit chou, je vais te donner un coup de main ... Ziahahaha !" Dit-il en se léchant les babines. Rocky, le petit boxeur en jupette, se met en garde. Ses poings tremblent, le gamin claque des dents, des larmes coulent de ses yeux.

    Le Spartiate envoie un coup d'épée à la verticale s'abattre sur le corps frêle de sa cible, la masse de fer s'enfonce dans le ring, le Spartiate soupire. "Il a esquivé !" Peste-t-il en regardant son adversaire derrière lui, l'enfant sautille sur place en donnant des coups de poings dans le vide, son adresse est extraordinaire pour un mioche d'à peine treize ans. "Tss… Tu vas voir, salaud." Le guerrier retire sa masse d'acier du sol, puis il fonce sur son ennemi, Rocky lui décoche un crochet surpuissant. Le guerrier est étalé au sol, son visage est en sang.

    Les autres combattants attaquent Rocky, celui-ci semble combattre d'instinct, ses coups sont redoutables. Chaque adversaire est mis K.O en un seul coup, le gamin a presque vaincu la moitié des guerriers encore en lice, ceux qui restent sont ceux qui n'ont pas encore croisé le chemin de Rocky. Ce qui est extraordinaire avec ce gamin, c'est qu'il ne semble pas s'être rendu compte qu'il possède une puissance hors du commun, en ce moment même, il est guidé par son instinct de survie. Le gamin arrive devant une blonde à forte poitrine, et il se met à rougir devant elle, mais ça ne l'empêche pas de l'attaquer.
      La mêlée n’avait aucun sens. Il était compréhensible qu’avec une seule journée de festivités par an, il fallait expédier le plus de duels possibles, mais quelle était la logique d’envoyer autant de gens à l’abattoir? La foule était tant assoiffée de sang? A moins que ce ne soit l’organisateur qui l’était? Ou il y avait un motif plus sombre à ce tournoi… Un trident passant à quelques centimètres de la tête de De Ruyter la rappela à l’ordre; sens ou pas sens, tout ce beau monde était là pour se mettre sur la gueule dans la joie et la bonne humeur. Être d’accord avec ou pas n’avait pas vraiment sa place dans la réflexion quand les perdants finissaient à l’hôpital ou la morgue. Fort heureusement, la 101ème division avait appris à Helena une compétence vitale : le style de combat « agiter son épée en criant très fort », c’était bon pour les gugusses qui faisaient la police sur les Blues, pas les soldats dignes de ce nom. Et avec de bons instructeurs, chaque soldat de l’élite était entraîné à se battre au mieux de ses compétences, sa morphologie et tout le toutim. Ça incluait les gnomes avec des flotteurs.

      Tel un frelon surdimensionné, Helena glissait à travers le champ de bataille. Pirouettes, roulades, saute-mouton; tout était bon pour esquiver. Les rares coups qui la touchaient étaient vite déviés par son sabre réglementaire, sabre qui frappait de taille et d’estoc ses opposants. Lesdits opposants ne faisaient d’ailleurs pas long feu; il suffisait généralement d’un ou deux coups pour les mettre à terre. Le style d’Helena, bien que peu développé encore, était très beau à voir et efficace, mais lent face à de tels groupes. Pourvu que les vendeurs de bretzels et de hotdogs dans les gradins ne tombent pas à court avant que les spectateurs n’en aient marre! Le problème ne se posa cependant pas; le fait qu’il y aie des grosses pointures excepté elle faisait que le menu fretin se faisait vite anéantir. Très vite, seuls les combattants capables de tenir une arme par le bon bout étaient encore présents. Et dans le lot, il y avait… Un gamin. Le lecteur pourrait penser qu’Helena serait impuissante voire révoltée qu’un enfant soit présent parmi ce carnage, mais il n’en était rien : s’il était là, il savait à quoi s’en tenir, enfant ou pas enfant. Et puis, des histoires de pirates de 11-12 ans, il y en avait par tonneaux. Le gamin était plus ou moins apeuré, mais il cachait bien son jeu; une esquive et un crochet plus tard, un épéiste qui pensait avoir trouvé une proie facile découvrait les joies d’un traumatisme crânien.

      Le microbe boxeur n’était pas sexiste, cependant. Tombé face à Helena, son premier réflexe fut de frapper; son direct arracha d’ailleurs des applaudissements de la foule, étant le premier à vraiment mettre un coup qui touchait sa cible à Helena. Touchée au sternum, la caporale chuta en arrière; mais une rapide roulade et les choses étaient revenues à la normale.



      - ...Il semblerait que je ne puisse pas m’accorder le luxe d’avoir des scrupules aujourd’hui.


      Secouant sa cape pour en retirer la poussière, Helena partit à l’assaut. Bien sûr, si elle pouvait finir ce match sans tuer cet enfant, ce serait bien; mais si le pire était à venir… La division du commandant Aran avait de bons psychologues. Autre point qu'on lui avait appris dans l'élite, tiens; si c'est pas les proches ou les copains, les sentiments, ça reste à la maison.
      • https://www.onepiece-requiem.net/t22167-helena-de-ruyter
      • https://www.onepiece-requiem.net/t22155-helena-de-ruyter
      La majorité des combattants sont déjà hors-jeu, certains sont morts, d'autres sont en train de mourir à cause de leurs blessures. Le jeune garçon est prêt à recevoir Helena, son dernier coup de poing lui a donné assez confiance en lui pour oser prendre les choses en main. Il sautille sur place en donnant des coups de poing dans le vide de plus en plus rapide, ses coups fusent, son visage se fronce, il est déterminé. "Hahaha, je suis enfin le plus fort !" Se vante-t-il, prendre la grosse tête à cause d'un coup donné, ça prouve son inexpérience.

      Mais alors qu'il donne des coups dans le vide de plus en plus rapides, son corps se transforme progressivement en insecte, des ailes lui pousse dans le dos. Après quelques secondes, le gamin s'est totalement transformé en insecte, plus précisément, en Cousin. Ce n'est pas une forme hybride, ni même sa forme humaine, c'est sa forme entièrement insecte. Voir un Cousin d'un mètre soixante pourrai en choquer plus d'un, mais c'est encore plus impressionnant de voir ce même Cousin faire des mouvements de boxe.

      L'insecte s'envole dans le ciel, juste avant qu'Helena ne puisse le toucher, ce dernier vole dans tous les sens. Le public est bouche-bée, il ne dit plus rien, c'est sans doute la première fois qu'il voit un Zoan version insecte. Le roi croise les bras, il hausse un sourcil, puis il grimace. "Je me demande ce qu'il peut faire, c'est un moustique, non ?" Demande-t-il à sa femme. Cette dernière agite rapidement un éventail devant elle, "Oh ! La sale bête, je vais l'écraser avec du papier journal !" Peste-t-elle à son mari. La princesse s'amuse en voyant le Zoan, "Mère, père… Je le veux, je le veux, je le veux !!!" Hurle-t-elle en agitant les pieds du haut de son trône.

      Le roi et la reine se regardent en souriant, puis le roi répond à sa fille sur un ton aimable. "Ma chérie, tu mérites mieux que cet insecte injecte. Ta collection d'esclave ne te suffit pas ? Ton paramécia ne te suffit plus ? Tu veux ajouter à ta collection un Zoan ? d'accord, mais ce serait un fauve, un magnifique fauve..." Dit-il à sa fille. La reine termine sa phrase, " ... Comme ton père, ce grand fauve." Les deux époux s'embrassent sous le regard de leur fille qui s'esclaffe de joie. Le bonheur touche cette famille de privilégiée.

      De retour au combat. L'homme-cousin se transforme en forme hybride, ce dernier s'amuse à contempler les participants sur le terrain, ça le fait rire. "Bzzzbzzzbzzzbzzz !!! Désolé de vous avoir fait attendre, mais lorsque je me transforme, j'ai besoin d'un petit temps d'adaptation ! Peu importe, je vais vous tuer, vous tuer !!!" Dit-il en fonçant à pleine vitesse sur le ring, il frôle le sol, les corps des participants sont projetés en dehors du terrain à cause de sa vitesse phénoménale. Il s'approche d'Helena, le Cousin lui envoie une centaine de coups de poing avec une grande vitesse en utilisant ses six pattes. Avant même que les coups ne s'approchent d'Helena, ces derniers brisent le sol à chaque impact, c'est une forme d'échauffement.
        Le mini-boxeur s’était hype tout seul après avoir réussi à mettre un chtard à Helena. Ses petits coups de poing dans le vide étaient cependant sans danger… Jusqu’à ce qu’il se mette à se transformer. Évidemment, il avait un fruit du démon. C’était évident qu’il y avait un truc, à y réfléchir; même en étant bagarreur comme pas possible, réussir à survivre à un tel chaos à 12 ans? Même les pirates jeunes les moins célèbres avaient toujours un ou plusieurs atouts dans leur manche pour compenser leur manque d’expérience de la vie! Au moins, maintenant, on savait ce que c’était, le truc en question. Si le public s’enjaillait devant un tel retournement de situation, la famille royale exprimait sa joie de façon beaucoup moins intensive, exception faite du plus jeune. C’était le clou du spectacle, après tout.

        S’excitant tout seul à nouveau , l’enfant-moustique commençait vouloir épater la galerie. Voltigeant partout devant les gradins comme l’excité de service qu’il était, le petit boxeur hurlait à tue-tête qu’il allait massacrer tout et tout le monde. Super, il se contrôlait encore moins maintenant que les émotions lui étaient montées à la tête. L’avantage des gens qui laissent les émotions les contrôler, cela dit, c’était qu’ils en devenaient prévisibles. Son vol en rase-mottes et ses coups de poing qui fracassaient le sol, ça épatait peut-être la galerie, mais pas Helena. Il suffit de deux pas chassés pour éviter le projectile insectoïde!

        Le gamin-moustique semblait ne pas se soucier d’avoir raté un de ses derniers adversaires tant il était emporté par son élan; tel un Stuka au rabais, il fauchait quelques-uns des survivants à chaque passage, manquant de peu de finir dans les gradins à chaque fois. Très vite, il ne restait plus que lui et le surquota mammaire de North Blue dans l’arène. Sauf que si tous ces rigolos s’étaient fait avoir, ça allait être une autre paire de manches de gérer un officier de la Marine d’élite. Oui les caporaux ça compte.



        - J’ai quelques scrupules à tuer un enfant, aussi…


        L’hypothèse de la force instoppable qui rencontrait un objet inamovible allait être démontrée. Une fraction de seconde avant qu’il ne la touche, le bras d’Helena se tendit, la garde de son sabre arrêtant net la tête du moustique géant.

        Le bang supersonique qui en résultat fit décoller le sable du sol et les choses les plus légères avec. Dans l’arène, cheveux, capes et vêtements amples se soulevèrent, ainsi que les divers chapeaux à l’exception de la casquette de De Ruyter (qui était restée vissée sur sa tête pour une raison énigmatique mais scénaristiquement valide), Le cousin géant s’étala au sol avec une marque en forme de gare imprimée en 3D sur sa tête. De son côté, Helena ne semblait avoir rien, exception faite de son arme, d’un de ses gants et une de ses manches que l’air sous pression avaient réduits en morceaux; un coup de chance, son uniforme était garanti à vie chez le tailleur. On ne pouvait cependant pas en dire autant de son arme à elle, mais vu la quantité de glingues que les autres combattants avaient laissé au sol, trouver une épée ou autre serait très simple.



        - Mémo pour plus tard : mettre la punition de sa vie à Carlo s’il mange un fruit du démon aussi ennuyeux avant ses 18 ans.
        - C'est noté, patronne !
        - Mais comment ont-ils fait pour m'entendre d'ici, ces deux-là ?!?
        • https://www.onepiece-requiem.net/t22167-helena-de-ruyter
        • https://www.onepiece-requiem.net/t22155-helena-de-ruyter
        Le public hurle le nom d'Helena de Ruyter dans les gradins, son combat l'a époustouflé, surtout le dernier. La présentatrice acclame Helena, les souverains applaudissent doucement, ils sont satisfaits de ce combat. La petite princesse boude, elle n'a pas aimé qu'Helena remporte le combat, ce qu'elle voulait, elle, c'était de voir le Cousin gagner. De son côté, la présentatrice déclare Helena de Ruyter vainqueur de ce terrain, elle est donc conviée à rejoindre ses appartements. Entre temps, une équipe médicale arrive sur le ring, elle sauve ceux qui peuvent encore l'être, comme Rocky.

        Le boxeur a retrouvé sa forme humaine, il est marqué par le coup d'Helena. Il gît sur le terrain, il est inconscient, il bave. Il est vite emmené à l'infirmerie réservée pour les combattants, il a fait un très beau combat, mais son inexpérience lui a coûté la victoire… Cet idiot aurait dû attaquer la de Ruyter à distance au lieu d'aller au corps-à-corps, mais que voulez-vous, la fougue de la jeunesse est imprévisible. Rocky s'en sortira avec un mal de crâne et quelques bandages. Concernant les autres participants, peu d'entre eux sont encore vivants, la plupart ont péri lors des éliminatoires.


        Hrp :

        Félicitation, tu es qualifié pour la deuxième manche, tu peux mettre ce rp en demande de récompense.
            Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum