AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-14%
Le deal à ne pas rater :
Apple MacBook Air (2020) 13,3″ au meilleur prix
974 € 1129 €
Voir le deal

Une nouvelle journée banale, ou presque..

Tensui
Tensui

♦ Localisation : Alba (East Blue)

Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 3
Intégrité: 3

Mar 2 Nov 2021 - 15:45

Une nouvelle journée commence, une nouvelle journée de travail barbante pour Tensui, même après les évènements de la veille il ne s’est pas encore décider que faire, comment devenir quelqu’un d’important ?

Bref.. Pour l’instant il faut aller au travail, Tensui se lève donc d’une très mauvaise nuit durant laquelle il est resté éveiller à réfléchir.  La fatigue se ressent dans sa tête, il sait d’avance que sa journée ne sera pas très bonne. Après une bonne douche et un petit déjeuner accompagné d’un café sans sucre, Tensui se met en chemin pour aller à la banque de Glaschù, il est 7h quand il sort de chez lui, son appartement est au bord du port, il voit donc tous les marins sortirent leurs poiscailles fraichement pêchées et les premières étales s’ouvrirent pour pouvoir vendre le résultat de leur pêche. Il admire quelques secondes la mer et l’horizon et se met en route après avoir habitué ses yeux à la lumière du soleil qui se lève. Il emprunte quelque rue de Glaschù jusqu’à arriver  sur une place ou il y a un marché encore plus animé que le port ; des marchands qui crient plus fort les uns que les autres pour vendre leur produit.

"Du bon poisson !! Il a été pêcher ce matin, venez chercher du bon poisson !!"

"Mon poisson est meilleur !! Venez chercher votre poisson chez moi !! Il est frais, il est bon mon poisson !!"

"Hé toi, t’insinues que mon poisson est pas frais ?!!"

"Ouai ton poisson il est pas frais !! Regarde comment il tire la gueule !! Mesdames et Messieurs son poisson il est pas frais, venez le chercher chez moi !!"

La dispute entre les 2 marchands continuent dans le brouha du marché, c’est une scène habituelle au marché de Glaschù, personne n’y prête réellement attention. Pendant ce temps Tensui continue son chemin vers son travail. Il marche encore pendant une quinzaine de minutes jusqu’à arriver à la banque de Glaschù aux environs de 7h30. Il sort donc un énorme trousseau de clé, met une première clé dans une serrure, puis une deuxième, une troisième, etc.. cela continua pendant 2 à 3 minutes, la banque était fermé et très sécurisé et c’était Tensui qui était responsable de l’ouverture de la banque ce matin. Après cette épreuve qui était d'ouvrir la banque, il se dirige vers l'accueil pour allumer les lumières, se dévoile alors un grand hall d'entrée avec des dorures au plafond, de beaux lustres, et surtout des escargophones de surveillances partout, absolument partout. Tensui se met donc à faire toutes les tâches administratives nécessaires avant l'ouverture au public de la banque. Toujours aussi barbant, toujours aussi ennuyant. Il accueil ensuite les autres employés avant l'ouverture et s'installe dans son bureau avec un café.

Un employé va retourner la pancarte devant la porte pour afficher que la banque était enfin ouverte. A 8h les premières personnes qui viennent à la banque sont des hommes d'affaires, des patrons, etc, qui viennent faire leurs comptes, Tensui en accueil un vers 8h15 dans son bureau, il tient une société de location de bateau sur le port et est venue déposer ses Berrys gagnés et faire ses comptes avec Tensui. Il est temps pour Tensui de se concentrer et de sortir son boulier, et c'est partit pour 2 minutes de concentration totale et du bruit des claquement du boulier. Pour ses clients c'est toujours un moment mystique et sans même qu'il est besoin de le dire, ses clients savent qu'il ne faut pas le déconcentrer dans ces moments-là.

"Voilà c'est finis, tout roule on dirait. Aucun négatif que du positif."


Après l'avoir regarder sans interruption pendant ces 2 minutes qui semblent toujours interminables pour les personnes qui viennent consulter Tensui, le client soupir de soulagement et montre un léger sourire.

Après 30 minutes à parler chiffres et paperasses, l'entrepreneur repart satisfait de la banque.

Après une matinée très longue pour Tensui, la banque ferme le temps du déjeuner. Notre banquier se dirige alors en ville pour aller à "L'auberge du poissonnier", une auberge quelconque d'Alba, prendre un sandwich au thon, comme d'habitude. Une fois repu, et un peu reposé, Tensui retourne à la banque, refaire les mêmes choses que ce matin, seulement, l'après-midi à la banque est plus agitée ce sont les marins et les marchands qui viennent à la banque. Il retourne donc dans son bureau et reçoit des clients toute l’après-midi…

Vers 16h, notre banquier en plein calcul et en pleine concentration, entend du grabuge et des cries qui proviennent du hall. Pris de colère après avoir été déconcentré, Tensui se lève et décide d’aller voir ce qui se passe. Il tomba sur un jeune homme armé de deux sabres qui veut braquer la banque. La banque est bondée en plein milieu d’après-midi, beaucoup de civil prennent peur, et le brigand avait pris une cliente en otage.

"Qu’est-ce que vous allez faire vous tous hein ? Hé toi derrière le guichet, dépêche-toi de sortir toute la maille !! Tu sais pas qui je suis ?!! Je suis Yugo, vous entendrez bientôt parler de moi sur toute l’île !!"

La femme en charge du guichet ne réagit pas, elle était tétanisée par la peur, un autre client réagit :

"Je le connais !! Il a braquait ma boutique il y a 2 semaine !! Sa tête à été mise à prix il y a peu, 2.000.000 de Berrys si je me trompe pas !!"

Après avoir entendu tout cela Tensui, se retourna vers Yugo et avança doucement vers lui.

" Qu’est-ce tu fais toi le gringalet ?"

Tensui n’entend rien, il était en rage après avoir été déconcentrer dans son travail, il en prend même pas le temps d’analyser son adversaire comme à son habitude à cause de sa colère. Il sort ses 2 dagues et continue de s’approcher.

"T’es con ou quoi ?!! Tu veux qu’elle meurt ?!! T’es rien qu’un mec de bureau tu fais pas le poids face à moi avec tes cure dents !! "

"Tu vas la fermer oui ? Tu me déranges. 2.000.000 de Berrys ? C’est parfait pour me lancer dans ma carrière de chasseur de primes."

Tensui se jette de rage sur Yugo et lui assène des coups partout, Yugo lâche son otage et tente tant bien que mal à bloquer les attaques rapides de Tensui. Après cette pluie de coup, Yugo perd du sang, beaucoup de sang mais il tient encore très bien debout et est prêt à en découdre sérieusement contre Tensui.

« Héhé, enfin un adversaire à ma taille.. On dirait que je vais devoir être sérieux aujourd’hui. »

L’atmosphère avait totalement changée, les deux adversaires se faisaient face au milieu du grand hall. Les gens avaient arrêter de paniquer et était devenus comme spectateurs du combat. Les deux jeunes homme étaient en garde prêts à en découdre. Tensui commence donc par se jeter sur son adversaire tout en se baissant et tente de trancher les articulations des jambes de Yugo, mais il arrive en partit à esquiver et n’a donc qu’une blessure assez profonde mais pas de quoi être immobilisé. Yugo fou de rage se relève et se remet en position de combat et attaque Tensui avec ses sabres, tel un chat Tensui esquive absolument tous les coups, on dirait une danse tellement il a l’air gracieux, pendant ce temps, notre banquier en profite pour glisser des coups de ses dagues un peu partout sur le corps du malfrat. Au bout de 2 minutes comme cela, Yugo ne tient plus et s’écroule par  terre.

Tensui toujours en rage sort son pistolet et s’apprête à asséner le coup de grâce au malfaiteur. Des applaudissements perturbent le banquier et il sort enfin de sa rage avant de tirer, tous les clients de la banque tapent dans leur mains pour acclamer la victoire de Tensui.

Après ses évènements Tensui décide donc d’emmener Yugo à la marine afin d’empocher sa première prime. Une fois arriver sur place, Yugo est fait prisonnier et on apprend qu’il n’est pas natif d’Alba.

"Halala encore un étranger d’Alba ? Ca va pas faire avancer la situation de l’île cette histoire.. Bon viens avec moi, je vais te donner la prime puisque tu as ton permis de chasseur de prime. C’est ta première fois en plus, c’est plutôt bon pour un début. Merci en tout cas, et tiens voilà la prime."

Le marine tend les 2.000.000 de Berrys à Tensui, qui les prends et s’en va exténuer, sans dire un mot.

*Quelle longue journée, il est temps de rentrer. Qu’est-ce que je vais pouvoir faire avec tous ces Berrys ? Bon déjà faut rentrer, je suis claqué, on verra plus tard…*
https://www.onepiece-requiem.net/t23481-une-vie-trop-paisible-tensuihttps://www.onepiece-requiem.net/t23493-fiche-technique-de-tensu
Page 1 sur 1