Le Deal du moment :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy ...
Voir le deal
599 €

Doscargot

Hello. C'est encore moi. Pour Beth cette fois-ci.

Demande de quête

Cherche : Un peu de tout
Noms des participants : Beth, Lewis
Difficulté : Ça va mais pas à l'abri que ça prenne des années, surtout à la vitesse à laquelle on poste
Type de RP : Flashback
Récompense voulue : Pas de grands changements in fine, si ce n'est que les anciens docks fantômes sont fermés et que de nouveaux docks sont ouverts et que cette fois-ci, aucun risque que la police locale tombe dessus à l'improviste. Un moyen d'accentuer la hausse de la criminalité et pour l'Ambassade du GM, de pointer du doigt la mauvaise gestion de la révolution auprès d'une royauté de plus en plus à l'écoute... Aussi, un ajout officiel des docks fantômes sur la fiche d'île (aujourd'hui seulement une brève les mentionne).

PNJ présents (sinon supprimer la ligne) :
- https://oprannexe.forumactif.com/t1013-royaume-doscar-la-famille-royale-de-doscar
- https://oprannexe.forumactif.com/t1012-royaume-doscar-la-section-gouvernementale-du-royaume-doscar
- https://oprannexe.forumactif.com/t1016-armee-revolutionnaire-la-base-revolutionnaire-de-doscar

Situation initiale : https://www.onepiece-requiem.net/t13676-fiche-d-ile-royaume-doscar

Doscar, terre indépendante de Grand Line. Fortement indépendante. Si bien qu'en réalité le GM n'y est pas le bienvenu et que c'est plutôt la révolution qui mène la danse. Une situation qui ne peut pas vraiment être inversée, mais du moins altérée. C'est ce que pense Kyozu Vagner, l'Étoile en charge de la Politique. Et pour ce faire, il missionne Beth d'aller là-bas pour une petite visite de courtoisie. Pourquoi ? Officiellement car elle est belle et qu'il faut charmer un peu la famille royale, quoi de mieux qu'une jolie figure de la Marine. Histoire de montrer qu'on est pas que des brutes épaisses comme l'Élite le laisse à penser. Officieusement, histoire de relâcher un peu la pression en faisant tomber quelques têtes et en faisant un peu le ménage derrière le Cipher Pol.

Intrigue : Arrivée sur place, elle est accueillie par son contact au sein du Cipher Pol, Thomas Lewis. Une connaissance indirecte, puisque sa sœur est sous le commandement de l'Amiral, ce qui leur permet facilement de briser la glace. Après que l'homme lui a transmis ses informations, fait le point sur la situation actuelle, les deux icônes se rendent par des chemins souterrains jusqu'aux docks fantômes que le Cipher Pol a ouverts. Or Beth a pour mission de les faire fermer. Ou du moins, de les exposer au grand jour pour incriminer la police locale, commandée par un ancien révolutionnaire du nom de Visaro. Et semer le doute en démontrant que la révolution n'hésite pas à cacher des éléments compromettants aux dirigeants... ce qui n'est pas totalement faux, mais c'est toujours plus facile de fabriquer de fausses preuves que d'en trouver des vraies.

Tandis que Beth se rend donc auprès de la famille royale et entreprend de charmer le prince pour gagner sa confiance, Thomas cherche un moyen d'engluer Visaro dans l'affaire. Potentiellement en l'amenant sur les lieux du crime et en constatant sa réaction. Et comme il est fort probable que le chef de la police essaye de garder ça sous le tapis le temps de trouver une solution, par peur de se faire taper sur les doigts, il ne restera plus qu'à infiltrer, parmi le flot de contrebandiers, des prisonniers de guerre relâchés sous condition et devant prétendre être des pirates suffisamment longtemps pour attirer l'attention. Tandis que ceux-ci ont pour ordre de prendre d'assaut un restaurant prestigieux et d'y mettre la zizanie. Restaurant au sein duquel dînent justement le prince et l'Amiral. Et dans lequel Olga la Nettoyeuse attend sagement que l'officier de la Marine daigne aller aux toilettes pour la prendre au piège.

Situation finale : Évidemment, ça canarde dans tous les sens. Entre la bande armée servant de chair à canon pour le GM, l'Amiral tenue de jouer aux héroïnes et briller devant le prince, Olga qui sort un peu de nul part, bien décidée à faire tomber un maximum de têtes dans le camp adverse, les citoyens qui usent de leur arme à feu à tout va et Visaro dans les parages avec ses hommes. Et aussi Thomas Lewis...

Mais, coup du sort, alors que la Nettoyeuse parvient à acculer Dessign (en vérité, une ouverture volontaire de l'Amiral), le prince-héritier intervient inopinément et lui ordonne de se replier. Les criminels infiltrés dans la ville sont, fortuitement, tous morts et leurs traces amènent jusqu'aux docks fantômes. Visaro est sur la sellette et les relations révolution-Doscar un peu entachées.

Pour Beth, la mission est un franc succès : elle a réussi à semer le doute dans le cœur purement révolutionnaire d'Alexander en gravant dans sa mémoire un visage ennemi qu'il ne peut détester. Et en réussissant à le séduire suffisamment pour qu'il la préserve d'une triste fin, sinon qu'il n'espère la revoir... Par ailleurs, un nouveau chef de la police local est nommé parmi les éléments les plus prometteurs, comme par hasard un agent du CP6... qui restera aveugle à la création de nouveaux docks fantômes.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10696-sweetsong-montrez-moi-ce
  • https://www.onepiece-requiem.net/t10652-a-sweetsong-ou-l-effet-papillon-100-fini
Coucou,

Une quête sympathique que voilà.

Seulement, il faudrait y apporter quelques ajustements pour que je la valide.
- si tout pouvais faire l’effort, à l’avenir, de poster tes demandes avec le personnage concerné, ce serait bien. Je sais, ce n’est pas formellement obligatoire, mais ça rend les choses plus lisibles.
- si tu pouvais me définir une difficulté conforme avec le formulaire de demande de quêtes.
- si tu pouvais m’indiquer si tu souhaites que les pnjs de l’annexe soient joués par le pnjr.
- le déroulement de la quête en lui même est beaucoup trop simple à mon goût. Le royaume est très indépendant, sous tutelle révolutionnaire et très fâché avec le gouvernement mondial. Rien que le fait que Thomas Lewis soit déjà infiltré sur place nécessiterait, à mon sens, un rp pour le justifier. Et pour beth, tout envoyée diplomatique qu’elle soit, elle ne sera absolument pas libre de ses mouvements pour autant. Bien au contraire, elle représente l’ennemi, il serait bien plus logique que les Doscariens soupçonnent un coup fourré et la fassent suivre. Bref, l’idée est cool, mais je trouve le royaume vraiment trop naïf et trop passif.

Je reste à ta disposition pour éclaircir tout ça.

Bon courage.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Oui, okay.

J'ai mis à jour avec du gras. Comme la quête n'a pas de grosses répercussions, je pense pas que ça pose problème que ce soit assez linéaire, si ? On n'a pas l'intention de s'étendre sur trois RP. Déjà que l'île n'est pas jouée à cause de son trop gros lot de contraintes...

Demande de quête

Cherche : Un peu de tout
Noms des participants : Beth, Lewis
Difficulté : Moyenne
Type de RP : Flashback
Récompense voulue : Pas de grands changements in fine, si ce n'est que les anciens docks fantômes sont fermés et que de nouveaux docks sont ouverts et que cette fois-ci, aucun risque que la police locale tombe dessus à l'improviste. Un moyen d'accentuer la hausse de la criminalité et pour l'Ambassade du GM, de pointer du doigt la mauvaise gestion de la révolution auprès d'une royauté de plus en plus à l'écoute... Aussi, un ajout officiel des docks fantômes sur la fiche d'île (aujourd'hui seulement une brève les mentionne).

PNJ présents (sinon supprimer la ligne) :
- https://oprannexe.forumactif.com/t1013-royaume-doscar-la-famille-royale-de-doscar
- https://oprannexe.forumactif.com/t1012-royaume-doscar-la-section-gouvernementale-du-royaume-doscar
- https://oprannexe.forumactif.com/t1016-armee-revolutionnaire-la-base-revolutionnaire-de-doscar

Voulez-vous qu'ils soient joués par PNJ Requiem (sinon supprimer la ligne) ? Non merci je voudrais supprimer la ligne, le RP est déjà suffisamment lent comme ça.

Situation initiale : https://www.onepiece-requiem.net/t13676-fiche-d-ile-royaume-doscar

Doscar, terre indépendante de Grand Line. Fortement indépendante. Si bien qu'en réalité le GM n'y est pas le bienvenu et que c'est plutôt la révolution qui mène la danse. Une situation qui ne peut pas vraiment être inversée, mais du moins altérée. C'est ce que pense Kyozu Vagner, l'Étoile en charge de la Politique. Et pour ce faire, il missionne Beth d'aller là-bas pour une petite visite de courtoisie. Pourquoi ? Officiellement car elle est belle et qu'il faut charmer un peu la famille royale, quoi de mieux qu'une jolie figure de la Marine. Histoire de montrer qu'on est pas que des brutes épaisses comme l'Élite le laisse à penser. Officieusement, histoire de relâcher un peu la pression en faisant tomber quelques têtes et en faisant un peu le ménage derrière le Cipher Pol.

Intrigue : Arrivée sur place et escortée à l'ambassade, elle est accueillie par son contact au sein du Cipher Pol d'ores et déjà présent pour les intérêts de la mission, Thomas Lewis, mis au courant de la situation de l'île grâce à ses quelques contacts avec Hagénor Scroumoun. Une connaissance indirecte, puisque sa sœur est sous le commandement de l'Amiral, ce qui leur permet facilement de briser la glace. Après que l'homme lui a transmis ses informations, fait le point sur la situation actuelle, les deux icônes se rendent depuis les sous-sols de l'Ambassade par des chemins souterrains jusqu'aux docks fantômes que le Cipher Pol a ouverts. Or Beth a pour mission de les faire fermer. Ou du moins, de les exposer au grand jour pour incriminer la police locale, commandée par un ancien révolutionnaire du nom de Visaro. Et semer le doute en démontrant que la révolution n'hésite pas à cacher des éléments compromettants aux dirigeants... ce qui n'est pas totalement faux, mais c'est toujours plus facile de fabriquer de fausses preuves que d'en trouver des vraies.

Retour à la surface pour les deux compères. Tandis que Beth se rend donc auprès de la famille royale, sous escorte de l'armée locale, et entreprend de charmer le prince pour gagner sa confiance, Thomas cherche un moyen d'engluer Visaro dans l'affaire. Potentiellement en servant d'appât pour l'attirer sur les lieux du crime et en constatant sa réaction. Et comme il est fort probable que le chef de la police essaye de garder ça sous le tapis le temps de trouver une solution, par peur de se faire taper sur les doigts, il ne restera plus qu'à infiltrer, parmi le flot de contrebandiers, des prisonniers de guerre relâchés sous condition et devant prétendre être des pirates suffisamment longtemps pour attirer l'attention. Tandis que ceux-ci ont pour ordre de prendre d'assaut un restaurant prestigieux et d'y mettre la zizanie. Restaurant au sein duquel dînent justement le prince et l'Amiral, seulement protégés par un petit contingent de gardes royaux à l'extérieur.. Et dans lequel Olga la Nettoyeuse attend sagement que l'officier de la Marine daigne aller aux toilettes pour la prendre au piège. Malheureusement, face au flot de criminels, le contingent de soldats sous les ordres d'Alexander ne fait pas le poids et le restaurant est pris d'assaut.

Situation finale : Évidemment, ça canarde dans tous les sens. Entre la bande armée servant de chair à canon pour le GM, l'Amiral tenue de jouer aux héroïnes et briller devant le prince, Olga qui sort un peu de nul part, bien décidée à faire tomber un maximum de têtes, les autres clients qui usent de leur arme à feu à tout va et Visaro dans les parages avec ses hommes. Et aussi Thomas Lewis...

Mais, coup du sort, alors que la Nettoyeuse parvient à acculer Dessign (en vérité, une ouverture volontaire de l'Amiral), le prince-héritier intervient inopinément et parvient à la faire fuir (en réalité, le traquenard à la base commandité par le prince est reporté indéfiniment). Les criminels infiltrés dans la ville sont, fortuitement, tous morts et leurs traces amènent jusqu'aux docks fantômes. Malheureusement, c'est un drame pour la population aussi bien que pour la politique locale, car la défense de l'île, réputée imprenable, a été violée impunément. Visaro est sur la sellette et la révolution contrainte de réparer les pots cassés, quand bien même le peuple leur reste entièrement favorable.

Pour Beth, la mission est un franc succès : elle a réussi à semer le doute dans le cœur purement révolutionnaire d'Alexander en gravant dans sa mémoire un visage ennemi qu'il ne peut détester. Et en réussissant à le séduire suffisamment pour qu'il la préserve d'une triste fin, sinon qu'il n'espère la revoir... Par ailleurs, un nouveau chef de la police local est nommé parmi les éléments les plus prometteurs, comme par hasard un agent du CP6... qui restera aveugle à la création de nouveaux docks fantômes.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23363-tempora-si-fuerint-nubil
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23349-potius-mori-quam-foedari
Bonjour,

Navré du retard.

Cette quête est validée.

Amusez-vous bien.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson