Le Deal du moment : -38%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
27.99 €

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Un trésor fort convoité!

Rappel du premier message :

Grâce aux indications des locaux, Max et Kuro arrivent enfin dans une colonie de Zoniens. L'endroit est fait de bric et de broc et ça ne plait pas du tout à la mini pirate. Grâce aux Glaiseux, il savent qu'ils doivent chercher une maison avec un crocodrille empaillé sur le toit. Et comme aucun de nos héros n'est une lumière, ils mettent un temps fou à trouver.

La baraque en question est tout aussi misérable que les autres et surtout, il n'y a personne. Après de longues investigations, la nouvelle Team Rocket finit par trouver un mot cloué sur la porte. Malheureusement, comme personne ne sait lire, ça ne leur sert pas à grand chose.

Heureusement, Kuro est un peu plus lettrée que les deux autre, elle reconnait les idéogrammes qui forment le mot "bar". La fine équipe se met donc en quête du bar pour trouver le vétérinaire qui soignera Grocochon. Mais, encore une fois, ils ont toute les peines du monde à trouver.

Et quand finalement, ils y arrivent, ils sont fatigués et surtout assoiffés! Heureusement, Kuro sait se faire discrète dans ces cas-là.

Bonjour les crados! C'est Max, Grocochon et Kuro! On cherche un vé… , un vé… La musicienne, n'arrive visiblement pas à trouver le bon mot. Un médecin pour animals! Vous pouvez nous dire s'il est là? Ha... et on voudrait deux bières bien fraîches, siouplé!



Dernière édition par Kurogane Shinobu le Ven 25 Mar 2022 - 13:51, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t15540-les-kuronneries
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9849-kuro-confusion-savon
Grosse erreur, Healscare pensait envoyer Kuro superviser la chasse et le choix de nourriture de l’oursonne. A la place, la gamine compris : ”supervisé le campement”. La voyant commencer à déplacer les buissons les cailloux et autre chose son couvert de décorations et d’énergie, il se facepalma le visage avant de s’improviser une tente. Il arracha quelque solide branche des arbres à proximité et avec d’habile coup de hache, les tailla en pointe pour les enfoncer dans le sol et dans les fissures de la roche. La structure posée, il sortit ses deux bâches, pliées serré dans son sac, pour en faire un toi et l’autre pour un tapis de sol. Enfin, il recula pour constater son œuvre. et appuyer un peu sur les poteaux pour vérifier la solidité. Satisfait du résultat, il ignora bien évidemment toutes les remarques de la gamine.

Kuro - Perturbe les énergies feng-shui de l'endroit.

Feeng-shui… Healsacre secoua la tête en soufflant en entendant de tels inepsy. La voyant faire de plein de choses inutiles sur leur bivouac, le nain s'attela aussi au feu de camp. Au moins l'entrée d’un désert regorgé de caillou idéale pour préparer un feu et y poser une broche artisanale. Il fit donc un cercle de pierre, creusa du pied un petit troue au milieu pour le fouiller et planta deux Y de bois dans le sol de part et d’autre du feu. Enfin, il s’assit par terre, couteau en main pour retirer l’écorce d’une solide tige de bois presque droite. Entre temps, Ren, parti chercher du bois pour le feu revient avec un tas de branchages et et même des gros rondins pour faire des sièges. Le chasseur disposa les grosse branche en une petite pyramide avant de glisser les petite brindille au milieu. N’attendant plus que Bunker qui ne tarderait pas à rentrer, il alluma le tout pour se chauffer et s’éclairer avec la nuit tombante.

Un trésor fort convoité! - Page 2 Camp10

Suivant les ordres de son maître, Bunker était partie chasser de quoi manger. Assidue à sa tâche, elle s'était un peu enfoncée dans la forêt pour y trouver plus de gibier. Avançant doucement museau au sol en zigzagant, l’animal cherchait une piste. Chasseur naturel qu’elle était, elle réoriente régulièrement ses oreilles pour percevoir les petits sons que ferait de petits animaux tout en s'efforçant de capter les vibrations du sol.

Silencieuse, elle renifle une piste, avance dans sa direction avec de tomber sur ce qui semble être l'entrée d’un terrier. Elle passe au-dessus et essaye de repérer les galeries avec les odeurs et les sons à travers la couche de terre. Pensant entendre trouver la galerie principale, Bunker se mit à creuser frénétiquement. Très vite à atteignit le trou mais les lapins  à l'intérieur s'enfuirent très vite. Pourtant rapide, elle n’essaya pas de les poursuivre. Les lapins étaient beaucoup trop agiles, et vif pour qu’elle les rattrape à la course. Elle continua de les poursuivre jusqu’à un autre terrier. mais malheureusement son attention fut captée par un arbuste remplie de baie rouge sucrée. Raffolant de cela, L’oursonne se mit à les dévorer à pleine pattes s’en foutant au passage partout sur la bouche.

Bunker - aaaaowwww

Satisfaite de son petit amuse bouche, le grizzli se mit à chercher une nouvelle piste, les lapins étant trop fatiguant à poursuivre pour le peu de viandes qu’ils avaient. Concentrée sur son environnement,  elle entendit de petits clapotis près d’elle. La, un cours d’eau devant lequel buvaient deux petits sangliers. Les petits devaient sans doute être séparés du troupeau de tout à l’heure et perdu dans la forêt, l’occasion étant trop bonne Bun leur sauta de dessus, les écrasant de ses deux grosse pattes griffues.

GRROINKK

L’un fut tué sur le champ, la patte étant presque plus grosse que lui, l’autre eut encore le temps de couiner avant de se faire croquer. Bunker dégusta sa proie fraîchement attraper et ramena l’autre au au camp victorieuse et fier de présenter le tout à son maître.

Scare - Ahaha, on attendait plus que toi ma grande !

Healscare se saisit du marcassin, l’ouvrit en deux au couteau et la vida très très TRÈS grossièrement avant de l’enfiler sur sa broche pour le poser sur le feu. Il envoya bien sûr les tripes à Bunker, ravit d’avoir encore plus à manger et sortit son fidèle pot d’épice pour assaisonner la viande en la saupoudrant un peu par-dessus. L’avantage du jeune marcassin, c’est qu’il n’a presque pas de poile, il suffit de frotter la viande avec un peu de sable pour retirer la crasse puis verser un peu d’eau à même le feu pour que la viande soit prête à déguster. Attendant que la peau se mette à croustiller il regarda Kuro sortir un petit sachet de fruit sec.

Kuro - Kuro, ne mange pô de viande. Kuro est végétarienne. C'est comme ça, c'est la Loi. Mais c'est pô un souci. Kuro a toujours de quoi manger.
Ren - Et dire que je croyais qu’on pouvait pas être plus casse-couille.
Scare - Ah bah ça en fera plus pour nous !

Se frottant les mains devant cette annonce. Healscare profita du feu pour préparer une petite bille de marquage dont il à le secret avec l’aide de bunker. Il sortit ses casseroles et se mit à la préparation, un peu éloigné du feu pour que ses compères ne se posent pas de question quant au liquide en train de bouillir. avec du papier d’artificier et du sable, il créa donc une bille qu’il rangea dans sa sacoche. Testant la peau du repas du bout de son couteau, il en coupa le coupa en deux pour en donner la moitié à Ren qui n’attendit pas plus pour croquer dedans. Le nain en fit de même et profita de ce bon repas.

Scare - *snif snif *

soudain dérangé par une forte odeur de tabac, persuaddé que quelqu’un les observait, le chasseur leva les yeux pour chercher l’intru du regard avant de voir la gamine une clope au bec. Il leva un sourcil devant cette situation farfelue avant de voir le violon tenu en main. Tout a coup excitée à l'idée de manger en chanson autour d’un feu de camp, il reconnut immédiatement la chanson et la suivit de sa grosse voix booster à la testostérone.

Scare - Je m'en vais de bon matin,
Livrer le bon rhum de Binks.
Les vagues dansent et je chevauche,
Les flots au gré du vent.
….


Complètement excité par la chanson, le barbue attrapa l’épaule de Ren et de bunker avant de se balancer de droite à gauche tout en chantant et en battant la mesure avec son pied. On est bien loin de la discrétion normalement conseillée en milieu hostile mais bon… Comme Kuro leur demanda une chanson pour continuer, Scare commença à entonner une chanson bien de chez lui, Malheureusement inconnue par l’enfant, il se rabattit sur un Wellman, beaucoup plus international.

Ren - Ça ira pour moi, à moins que tu ne saches jouer ‘La dernière rose de l'été’ d’Heinrich Wilhelm Ernst.
Je prends le premier tour de garde.


Apparemment pas trop décidé à participer à la bonne ambiance du groupe Ren parti s’assoir un peu plus loin pour “monter la garde”. Quelle idée saugrenue, A quoi bon quand on a un ours dans les parages qui nous alertera au moindre problème. Comme Kuro partit également se coucher, il les imita en allant se blottir dans sa couche utilisant sa cape comme couverture et Bunker comme oreiller.

Un trésor fort convoité! - Page 2 Lever_10

Réveillé par les premières lueurs du jour, Healscare se leva et s’étira, Voyant ses deux amis dormir il partit en quête d’eau. Une longue traversée du désert les attendait et il leur faudra des réserves conséquentes. N’ayant malheureusement que 3 gourdes sur lui, il devra s’en contenter. Il partit donc en quête de la rosée matinale pour remplir ses récipients. Au moins comme ça, il n'aurait pas de temps à perdre à stériliser l’eau. La végétation dense des marais et leur grande feuille était idéal pour cela et sa récolte fut vite terminée.

Ren -  Allez les petits potes !.
C’est l’heure de devenir riche !.

Scare - Mouai, enfin j'espère que vous avais assez d’eau…

Sous l’impulsion de Ren, Le nain roula rapidement ses deux bâches avant de les enfoncer dans son sac. Il piétina le feu de camp et remit sa cape ainsi que sa capuche pour se protéger du soleil et de la chaleur. Je sais, cela parait contre intuitif de se couvrir d’une épaisse cape de fourrure pour parcourir le désert, mais cela fournissait un bon isolant pour l'intérieur, et l'amplitude du vêtement fermé crée une ventilation agréable pour la transpiration. Certes plus chaud qu’un vêtement prévu à cet effet, l'efficacité était tout de même la.

Ren - Tu connais les bestioles qui peuplent ce désert Scare ?
Scare - Hum, je ne connais pas spécialement ce désert mais on peut trouver des Scorpion, des araignées, des scarabés et des tonnes d'autres arthropodes. On doit trouver aussi plusieurs espèces de lézard, serpent et petit reptile… On trouve presque pas de mammifère dans le désert à cause de leur thermorégulation, idéale en milieu tempéré mais peu efficace en terrain extrême. Surtout que les gros mammifères consomment beaucoup plus d’eau donc forcément c’est plus compliqué ici. La plupart des bestioles du désert sont assez petites…
Bunker - aaooooooowww

Pendant que Healscare faisait son petit monologue au grand desespoire de Ren qui lui avait posé la question… Le groupe progressé difficilement dans le sable. Même les gros panards du nain s’enfonçaient dans le sable. Dans un râle presque agonisant, Bunker tomba au sol, épuisé par le soleil sur son épais pelage. Sans être trop étonnaient, il vint tout de même s’agenouiller à côté d’elle pour la faire boire et voir son état. En prenant sa température, il se rassura, elle était juste épuisée mais pas en danger. Le nain retira donc sa cape pour l’étaler au sol avant de poser Bunker dessus. Le nain retira aussi sa chemise, laissant apparaître son gros corps musclé et velu ainsi que sa cicatrice dans le dos pour couvrir la tête de l’animal. En tirant sa solide cape par la capuche, il pouvait comme cela tracter l’oursonne mal en point sans trop de difficulté, le sable aidant. Ils reprirent leur marches dans les dunes avant de voir au loin un nuage de sables apparaître.

Scare - Ca ?! je sais pas ce que c’est…

Au vue de la condition de Bunker, s’enfuir n’allait pas être une solution envisageable. Scare s'apprêta à prendre son fusil avant de se rappeler son petit problème de munition. Il le lâcha pour se saisir de ses tomahawks et plisser les yeux très forts jusqu'à les transformer pour voir ce qui arrive au loin. Voyant enfin les animaux, Healscare fronça un sourcil, certe il connaissait le concept de kangourou, mais la, il avait des gants de boxe. Surpris Scare se secoua la tête pour être sûr qu'il hallucinait pas à cause du soleil mais non. Il avait bien devant eux des kangourous armés de gants de boxe qui leur fonçaient droit dessus.

Ren - Bon, on les tape ?
Scare - Avec plaisir !

Avec le même sourire malicieux que son compagnon Scare Fonça avec Ren au milieu de la horde. Une vingtaine d'individus pour trois… 2,5 ? Personne, le combat s'annonçait excitant. Clignant des yeux pour reprendre sa vision normale ses deux hache en main il dévala la dune. Arrivant à leur hauteur, il mit un genoux à terre pour glisser sur le sable et asséner un terrible coup hache dans le torse d’une des créatures tous en armant son bras gauche pour lancer sa seconde arme dans la tête d’un autre. Il retira son arme de droite a deux mains, se tourna pour le retirer et le planté dans un kangourou derrière lui.

PIF PAF POUF

Il se prit trois patates du dos, suffisamment fortes pour le faire se tordre de douleur et serrer les dents. Enervé, il retira son arme d’une seule main, enclencha une rotation de la hache en continuant de se prendre des coups de poing et se tourna pour asséner sa terrible frappe du faucon vers le bas, découpant en deux sa cible. Les deux parties tombant de chaque côté, elles lui ouvrirent la vue sur son autre tomahawk planté bien droit dans la tête d’un des animaux. Il courra pour le récupérer esquivant quelques coups et s’en prenant d’autre avant de sauter par-dessus les bêtes pour tenter une frappe bondissante contre une bête un peu plus grosse derrière.

Scare - AAAAAAAAH !

J’aurrai adoré vous dire qu’il atteignit sa cible pour la coupé en deux… mais bon, comme tous ceux qui ont vu les kangoo junior, je sais que ses animaux sautent haut, très haut. Quatre d’entre eux, sautèrent aussi, arrivèrent à hauteur et l’enchaînèrent de coups de poing. En l'air avec son attaque déjà amorcé , Healscare dù se résoudre à encaisser tous les coups avant de retomber au sol. Une fois par terre, il fit de grand mouvement de hache devant lui pour faire reculer les créatures. Il cracha une petite gerbe de sang à cause des coups dans la bouche avant de faire tourner ses deux tomahawk autour de lui, une fois à droite une fois à gauche en se mettant comme à danser en sautillant sur ses pieds.


Dernière édition par Healscare Nesingwary le Mer 27 Avr 2022 - 20:02, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23579-healscare-nesingwary
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23564-scare-l-ermite-grincheux
Kuro ne pigeait rien à ce qu'il se passait, ils avaient l'air mignons tout plein ces kangourous! Sauf qu'en fait non, ils voulaient se battre! Et étrangement, pas avec la pistolera. Etaient-il galants, ou misogynes, nul ne le savait mais ils ignorèrent l'humaine pour aller s'en prendre à Bunker! Et ça, c'était hors de question pour la pistolera! N'écoutant que son courage, elle se précipita dans la mêlée!

"Yahaaaaaaa!

Evidemment, Kuro fit du mieux qu'elle put. C'est à dire qu'elle sauta sur le dos d'un de ces marsupiaux et lui tira les oreilles. Elle aurait pu utliser ses révolvers, mais à cet instant précis, elle avait agi sans réfléchir. Comme d'habitude, en somme! Et très vite la situation dégénéra. Les adeptes du noble art se tournèrent vers Kuro et y virent enfin une adversaire. Les coups pleuvaient, mais la petite esquivait son trop de mal. Après tout, il n'étaient que trois, les autres étaient aux prises avec Ren et Scare. Seulement, Kuro ne contre-attaquait pas! Elle ne savait pas comment faire! Elle ne s'était jamais battue, après tout! Si seulement elle avait une arme comme un bâton, elle pourrait leur taper dessus! Ce fut alors l'illumination, elle se saisit de ses pistolets et en trois tirs à la tête, elle régla l'histoire.

"Ha ha!" fit-elle triomphalement. "Z'avez vu, Kuro a gagné aussi! Et en plus Kuro a protégé Bunker!"

Kuro fit une petite danse de la victoire et se grilla une cigarette mentholée afin de se récompenser de ses durs efforts. Puis la joyeuse bande se remit en route. Kuro était bien, comparé à ses comparses qui souffraient de la chaleur. Était-elle trop stupide pour avoir chaud? Ou sa bêtise avait quelque chose de rafraichissant, nul ne le sait. Mais elle n'avait pas encore touché à sa gourde. Et elle n'hésita pas à en donne un bon peu au plantigrade épuisé. Puis soudain, elle demanda de but en blanc.

"On cherche quoi comme repère cette fois?"!

En espérant que, sur le chemin, ils ne tombent pas sur d'autres bestioles!
  • https://www.onepiece-requiem.net/t15540-les-kuronneries
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9849-kuro-confusion-savon


Un Trésor Fort Convoité


Flashback - Quête
✘Feat. Kuro & Healscare




Décidément, cette île grouillait de bestioles en tout genre. Nous avions déjà rencontrés des moustiques géants, un gros crocodile, des phacochères de la taille d’un petit ours et maintenant ça, des kangourous gantés comme des boxeurs. Était-ce nous qui étions malchanceux ou cette île qui était hostile aux humains ? Je penchais plutôt pour la seconde option, et je doutais que les ennuis s’arrêteraient là. Enfin, revenons-en à nos moutons, ou nos kangarous plutôt.

Du côté du nain, le sang giclait en tout sens sous les coups de ses hachettes. Ses pieds tournoyaient en même temps que son corps dans une danse tranchante, faisant reculer pattes à pattes les kangourous boxeurs qui frappaient frénétiquement devant eux malgré l’écart qui les séparaient de Scare. Déjà, la majeure partie des assaillants bondissants était au sol ou en fuite, mais quelques irréductibles ne lâchaient pas l’affaire. Ainsi, voyant l’un d’entre eux contourner le ronchon barbu, je m’élançais sur lui. Bondissant aussi haut qu’ils en étaient capable, je me retrouvais au-dessus de l’animal, la tête à l’envers dans un mouvement de rotation qui me fit tomber dans sa direction. Armant un pied, je l’écrasais sur la tête du kangarou alors qu’il s’apprêtait à bondir sur le nain, il fut envoyé tête la première dans le sol, s’enfonçant d’une trentain de centimètres avec les pattes en l’air.

Du côté de la fausse-gamine insupportable, quelque chose d’étrange se passa, presque surnaturel même. En effet, alors que plusieurs kangarous s’approchaient d’elle et de Bunker, ils l’ignorèrent complètement pour se concentrer sur l’oursonne. Avait-elle du répulsif anti-kangourou ou un truc du genre ? Car, bien que petite, elle restait plus grande que Scare qui avait pourtant très vite été repéré par les bagarreurs bondissants. Ou bien, leur instinct animal leur avait fait comprendre que, même au combat, l’enfant-adulte serait insupportable ? Quoi qu’il en soit, en quelques tirs précis, elle se débarrassa de ses assaillants, ne laissant même pas l’honneur à l’oursonne d’en croquer un. Il faut dire que la pauvre bête semblait peiner sous ce soleil de plomb.

Enfin, nous vînmes à bout de nos opposants, ce qui me laissa transpirant et haletant, m’obligeant à attraper une gourde pour boire quelques gorgées rafraîchissantes. Je m’approchais alors d’Healscare en levant une main pour un ‘tope-la’.

« Bien joué mon petit pote ! » m’exclamais-je tout sourire, ma main un peu trop haut pour que le nain puisse l’atteindre sans sauter, que j’étais taquin. « Et toi aussi gamine. » dis-je alors un peu plus fort pour que Kuro m’entende.

Je bus une nouvelle gorgée, plus courte cette fois pour ne pas manquer trop vite. L’eau était précieuse mais, le dernier point sur la carte était indiqué dans une zone gribouillée ressemblant à une oasis, nous pourrions ainsi remplir nos gourdes une fois l’endroit atteint. Cependant, avant d’en arriver là, nous devions nous rendre à l’endroit supposé de la seconde clé. Je sortis la carte alors que nous nous regroupions, faisant signe à mes deux compagnons de s’approcher, pliant les jambes pour me mettre à leur hauteur et qu’ils n’aient pas à se mettre sur la pointe des pieds.  

« J’arrive pas trop à dire si c’est censé représenter des rochers ou autre chose, on dirait un genre de triangle. » soufflais-je en me grattant le menton de deux doigts d’un air perplexe. « Remettons-nous en route, on verra bien si on tombe sur quelque chose qui y ressemble. »

Reprenant notre route, Scare nous guida au travers du désert, parcourant une distance qui, dans ce sable et sous cette chaleur harassante, semblait interminable. À l’affût, nous évitions les endroits habités par les bêtes féroces du désert ou qui nous semblaient louches. Nous avions encore suffisamment de force pour les affronter, mais il était plus intelligent de les conserver le plus possible en cas d’imprévu. Nous étions déjà tombés contre de drôles d’énergumènes la veille, des bouseux comme pas possible à l’accent incompréhensible et, quelque chose me disait qu’ils n’étaient pas les seuls à la recherche du trésor. Je me souvenais de ce qu’avait dit l’indic sur ceux qui avaient donnés l’info, une bande de la même famille que le propriétaire du trésor, ils ne pouvaient pas être que deux.

De longues minutes avaient passées, et nous nous arrêtions alors, en vue de ce qui ressemblait au dessin sur la carte. À quelques centaines de mètres s’élevaient deux immenses rochers qui se croisaient en leur pointe, formant comme un grand triangle avec le sol. Je me tournais alors vers mes compagnons de chasse au trésor en pointant la direction puis la carte.

« Il semblerait que nous soyons arrivés, la clé devrait se trouver quelque part sous ces deux rochers, ou dans le coin je sais pas trop. » fis-je avant de plisser les yeux pour observer l’endroit à cette distance, n’y voyant pas grand-chose hormis trois points noirs qui bougeaient en direction de la grande ombre octroyée par les deux rochers croisés. « Scare, c’est des gens là-bas ? À tout les coups, c’est des potes des deux benêts d’hier. »

Encore des obstacles, enfin cela dépendrait de leur réaction lorsqu’ils nous verraient à leur tour. Tout ce que j’espérais, c’était de ne plus avoir à entendre cet accent horrible. Je croisais alors des doigts, priant en mon fort intérieur pour que ces personnes soient un peu plus intelligentes que les deux bouseux de la veille.


Le clan D'Alton:





© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


  • https://www.onepiece-requiem.net/t23776-ft-ren-aoncan
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23748-ren-aoncan-aka-mazino
Ondulant tel un serpent, les kangouroue se firent avoir par la danse hypnotik. Dans le cercle formé autour de lui, la plus courageuse des bestioles tente un assaut. Healscare l’esquiva en sautant vers la droite et lui donna un coup de hache dans le dos avant de reprendre son mouvement de bolas croisé avec ses tomahawk. Il esquiva le second sur la gauche et le trancha de la même manière. Il continua sa dense mais les bêtes sauvages semblaient de moins en moins sur d’elles. entre ceux qu’avait éclaté Ren, ceux à terre à cause de Kuro, et ceux trancher en plusieurs morceaux, il n’en restait plus des masses debout, et le reste prit la fuite.

Kuro - Ha ha! Z'avez vu, Kuro a gagné aussi! Et en plus Kuro a protégé Bunker!
Ren - Bien joué mon petit pote ! Et toi aussi gamine.

Scare avait eu raison de confier Bunker à kuro, elle s’en était sorti comme une chef. Au mot “petit” sa veine du front se tendit et au vue de la main trop haute, le nain hésita à checker avec ou sans sa hache, il choisi donc simplement de lui éclater le bras en frappant le plus fort possible. Ils se rafraîchirent tous dans leur gourde respective et l’expert en survie eut un petit rictus en voyant leur seule et unique réserve d’eau à ce point là. Ils se réunirent tous autours de la carte que ce grand Ren eut l'amabilité de se baisser.

* Je vais m’le faire ce grand dadet! avant la fin de cet aventure je vais lui mettre un coup de crosse là où je pense…  *

Ren - J’arrive pas trop à dire si c’est censé représenter des rochers ou autre chose, on dirait un genre de triangle.
Scare - Ouai on n’importe quoi d’autre, ça pourrait même être une tache d’encre
Ren -Remettons-nous en route, on verra bien si on tombe sur quelque chose qui y ressemble.
Scare - Ouai mais, Laisse moi juste préparé le repas de ce soir avant, on mange du kangourou

Comme les bestioles encore debout avait pris la fuite, il se dit qu’il y avait peut être un coup à jouer pour le repas du soir. Il savait bien que l’idéal pour le gibier c’était de le mettre au frigo dans les 24h, mais pour manger quelque heure plus tard, cela ne poserait pas de problème. Scare s’agenouilla devant le plus gros des bestiaux au sol, constata que la saignée était déjà suffisante et sortit donc son couteau à dépecer pour éviscérer rapidement sa proie. il ne fit pas dans le détails, et tailla en gros quitte à laisser pas mal de viande derrière lui… il fit ca vite, en moins de 10 minute, le sac de viande dans une de ses bâche était près. Bunker elle aussi avait été remotivée par la viande et s'était levée faire un casse-croûte avant de retourner dans la cape.

Scare - Je suis prés ! et on aura de quoi manger ce soir. haha

Dit il en se frottant les mains avant de se remettre à tirer Bunker, un sac de viande sur l’épaule. Il reprit la route en tête de file, toujours pour guider ses amis. Avec tout ce qu’il transporté, la chaleur, et le fait qu’il n’est plus de protection contre le soleil, Healscare n’était pas au top. Après une longue marche sous le soleil qui faisait déjà presque cuire la viande, il aperçurent enfin un mont rocheux semblable à leur objectif au détour d’une dune. Deux rochers formant une arche à leur pointe, rappelant vaguement l’idée du triangle sur la carte.

Ren -Il semblerait que nous soyons arrivés, la clé devrait se trouver quelque part sous ces deux rochers, ou dans le coin je sais pas trop.
Scare - J’vais regardez ça !

Ren essayait de plisser les yeux, comme si en se concentrant très fort dessus, il pourrait y voir mieux. Du coup c’est exactement ce que Scare fit, il se concentra, plissa les yeux, et les rouvrit avec des pupilles de faucon. Il lâcha tout son fardeau, et joua de sa pupille pour zoomer vers le massif et analyser tout en détail. Concentré sur la pierre, il mit un peu de temps avant de voir trois têtes qui apparaissaient immenses dans le coin de ses yeux. Il cligna pour dézoomer d’un cran pour voir de quoi il s’agissait.

Ren - Scare, c’est des gens là-bas ? À tous les coups, c’est des potes des deux benêts d’hier.
Scare - Trois meuf, le même look que les deux blaireau qu’les paysans d’hier

Healscare fit tourner son fusil devant, arma le verrou et se jeta à plat ventre sur la dune. L'œil dans le viseur aligné sur la mir, il ajusta son tir. Il ne voulez pas spécialement les tuer avant qu’elle ne montre de signe d’hostilité mais il n'allait pas les laisser approcher. Elle était environ à mis chemin entre eux et les rochers, soit presque 150m, Pas trop de vents mais un gros courrant ascendant à cause de la chaleur au sol, en prenant en compte la diffraction du désert, il ajusta son canon du mieux qu’il put.

Scare - STOP !

Les trois meuf semblait commencer à parler entre elle suite au allégation mais ne voulait pas s'arrêter. Healscare se permit d’attendre les quelque seconde qui le séparé de la distance d’un tir précis, ajusta son canon et tira ! La casquette de celle de droite s’envola, trouée. Par réflexe, elle mit sa main pour l’attraper sur sa tête avant de réaliser et de se jeter au sol, partiellement caché dans les reliefs du sable et des petits rochers. Les deux autre l'imitèrent, l’une sortant un lance pierre et l’autre un fusil.

Scare - J’AI DIT STOPE !
Gummy sue - Woa l’otre ! y ma gossé la tête sui-ci
Dakota - TA OSÉ TIRER SUR MA FRANGINE
Debby - Ouai y ta tellement tiré dessus
Scare - QU’EST CE VOUS VOULEZ !

* Bon ca fait deux fois qu’on croise ses singes, il fait chaud, j’ai vraiment pas envie de me battre et Bunker et mal en point, enfaite j’ai juste envie de monter le camp et bouffer. *

Dakota - DONNE LA CLÉ!  et ont vous laisse en vie haha, peut être
Scare - QUELLE CLE ?!
Dakota - CELLE QUE TA CAROTTE À MES FRANGIN
Scare - donc il sont avec les débiles d’hier

BANG bang!

A moitié cachée dans le sable et derrière les rochers, la plus grande des trois qui avait sorti son fusil profita de la discussion pour tirer à son tour. Cachée par les dunes et parce qu’elle n'avait pas une aussi bonne vue que lui, la balle éclata du sable à côté de sa tête. Toujours près à tirer, Healscare avait déjà réarmé son fusil pour tirer en réponse, mais la balle percuta la pierre.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23579-healscare-nesingwary
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23564-scare-l-ermite-grincheux
Kuro était plus que ravie de voir que tout allait bien, que ses deux compagnons savaient vers où se diriger. Le soleil tapait dur et la pistolera avait fini par enlever son manteau et le tenait au dessus d'elle pour se protéger des rayons cuisants. Quand tout d'un coup, une étrange structure en forme de triangle découpa l'horizon. Et très vite la situation tourna au vinaigre. Et les canons des armes à feu remplacèrent les lignes de dialogue. La mini pirate adorerait participer mais… ses pistolets avaient une portée efficace moindre que les fusils du nain, ou des bouseuses.

Enfin, Kuro n'avait as vraiment compris le concept de portée d'une arme. Elle savait juste que, d'expérience, plus le canon est long et gros, plus on tire loin. Et donc avec ses petits jouets, elle allait devoir se rapprocher si elle voulait pouvoir être efficace. Alors, annonça simplement au petit homme.

"Dis, Scare, tu peux couvrir Kuro?

Sans attendre sa réponse, la pirate passa à l'action. Elle bondit par dessus la dune et fonça comme une dératée en direction des trois sœurs. Elle zigzaguait afin d'être une cible difficile dont il était difficile de prévoir les mouvements et pourtant alors qu'elle arrivait enfin à portée de tir...

"Poc!"

Une pierre lui toucha la tempe droite. Sonnée, la flingueuse bascula. Heureusement, elle n'était pas encore inconsciente, alors elle fournit un dernier effort pour aller se planquer derrière un gros rocher. Kuro entendait les balles claquer contre la pierre alors qu'elle dodelinait dangereusement de la tête. Ses paupières se faisaient de plus en plus lourdes. C'est alors qu'elle eut comme un sursaut, ce regain de forme ne serait sans doute qu'éphémère, mais elle en profita pour sortir de son couvert tout en mitraillant en direction des trois blondes pour les dissuader de tenter quoi que ce soit. Et finalement, voilà la plus charmante des femmes à avoir tenu un revolver à quelques pas de son objectif. Et c'est à ce moment que les tireuses embusquées sortirent de leur tanière, mal leur en prit! Une volée de plomb made in Kuro les renvoya vite fait à leur cachette, avec quelques blessures en prime!

Seulement, maintenant que Kuro était à deux pas de son objectif, le bruit creux d'une arme sans munitions se fit entendre par deux fois.

"Oups!"




  • https://www.onepiece-requiem.net/t15540-les-kuronneries
  • https://www.onepiece-requiem.net/t9849-kuro-confusion-savon


Un Trésor Fort Convoité


Flashback - Quête
✘Feat. Kuro & Healscare




Le nain grincheux ne perdit pas de temps pour mettre en joue les jeunes femmes et de tirer un coup de semonce. Et voilà comment une situation dégénère en quelques secondes. Certes, les trois inconnues étaient affiliées aux deux abrutis de la veille, mais il y aurait peut-être eut moyen d’être plus discret. Enfin, à présent c’était fait, et je me retrouvais là, à couvert derrière la dune, à lancer des coups d’œil entre deux échanges de tirs. Moi, je n’étais pas équipé d’armes à distance, ni d’armes tout court, considérant mon corps comme en étant une. Toutefois, à cette distance, je n’étais pas particulièrement utile au combat. Il fallait que je m’approche, et Kuro me donna l’opportunité idéale.

La pistolera s’élança dans la direction des bouseuses en zigzaguant, l’appât parfait. L’attention de nos opposantes détournée, je sortis à mon tour du couvert de la dune, m’élançant en restant baissé pour éviter d’attirer leurs regards. Je passais du couvert d’une dune à un autre, m’approchant petit à petit jusqu’à un rocher à une vingtaine de mètres de mon objectif. Jetant un nouveau coup d’oeil derrière mon abri, j’aperçus une Kuro en mauvaise posture. Frappée à la tempe par une pierre, elle s’était également planquée derrière un rocher.

Les deux femmes armées respectivement d’un fusil et d’un lance-pierre martelaient l’abri de l’enfant-adulte de leurs projectiles. Ne m’ayant toujours pas repéré, je repris ma route discrètement jusqu’à la dune derrière laquelle se cachaient les trois bouseuses, sûrement des sœurs au vu de leur air de ressemblance. Me faufilant alors en restant de ce côté-ci de la dune, je fus bientôt prêt à intervenir, faisant un signe à Scare de me couvrir.

À quelques pas, Kuro s’était rapprochée au point d’avoir presque passé la dune, ses revolvers braqués sur ses cibles. Seulement, alors que ses doigts pressaient les détentes, aucune détonation ne retentit, seul le bruit métallique du mécanisme qui tourne dans le vide. En mauvaise posture, les trois sœurs se tournèrent vers elle, en la visant pour les deux armées à distance. La troisième s’approchait de la presque-adulte en faisant rebondir sa batte en métal dans sa main, celle-ci brillant sous le soleil.

« Crisse j’allé péter une coche, viens ti là que j’te cogne. » fit celle armée d’une batte en s’approchant.

« Braies pas com’ça Gummy Sue, osti d’niaiseuse t’vas capoter ma c’est moi qu’vas la shooter la p’tiote. » répondit celle avec son lance-pierre, une copie conforme de la batteuse, des jumelles sûrement.

« Tabarnak fermez vos trappes les guidounes ! J’m’en câlisse d’vos chicaneries, c’moi qui la bute. » fit la plus âgée des trois, braquant son fusil dans la direction de Kuro.

J’avais profité de leur chamaillerie pour remonter la dune jusqu’en haut, vérifiant que l’attention des trois sœurs bouseuses était sur notre camarade de chasse au trésor. Me relevant , je bondis au-dessus du groupe, amorçant un mouvement de rotation qui me fit tourner sur moi-même dans mon vol plané. Levant une jambe, je vins m’écraser au milieu des sœurs, celles-ci réagissant au quart de tour en bondissant en arrière. Mon coup de pied rotatif s’écrasa au sol en soulevant un nuage de sable qui recouvrit l’endroit où nous étions sur plusieurs mètres, couvrant Kuro, moi et les trois bouseuses. Au grand malheur de Scare qui devait se galérer à viser dans cette purée de poix.

Les yeux plissés, je tentais d’y voir quelque chose hormis l’orange du sable qui m’entourait. Après quelques pas, j’aperçus enfin une silhouette, trop grande pour être l’un de mes compagnons d’aventure. Sans réfléchir plus que ça, je m’élançais sur elle en lui décochant une droite en plein ventre. L’inconnue fut projetée hors du nuage de sable et je me mis à sa poursuite. Sortant finalement du brouillard désertique, je me retrouvais à une dizaine de mètres des évènements précédents, aucun de mes camarades en vue. Face à moi, la prénommée Gummy Sue faisait tourner sa batte en métal dans sa main, visiblement contrariée.

« Osti de tabernouche, c’est qu’t’es pas mal toi, ça t’dis pas de devenir mon chum ? » me lança-t-elle accompagné de clin-d’oeil dérangeants.

« C’est pas avec tes chicots pourris que tu vas me séduire. » répondis-je légèrement gêné en haussant les épaules.

« Mange un char de marde ésson très bien mes chicots ! Crisse de tarlais, va te crosser ! » s’écria-t-elle dans un charabia incompréhensible, mais qui semblait signifier sa contrariété.

« Bon, j’imagine qu’on va se battre. » dis-je alors en m’avançant vers Gummy Sue, frappant mon poing dans ma paume ouverte.





© Fiche par Ethylen sur Libre Graph'


  • https://www.onepiece-requiem.net/t23776-ft-ren-aoncan
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23748-ren-aoncan-aka-mazino
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum