Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Vouloir & Valoir.


Être à la botte d'une Impératrice n'est pas évident, car il faut être serviable sans en faire trop. Ou moins. J'ai le devoir de répondre parfaitement à ses attentes sans prendre le moindre initiative au risque de la décevoir. Si elle me demande d'agir d'une manière ou d'une autre, alors j'exécute son ordre simplement comme un vulgaire pantin. Avant de m'engager, j'ai mesuré le pour et le contre. Après une longue réflexion, j'ai considéré que vaut largement le coup de jouer les serviteurs quand cela me permet de jouir de son titre à l'avenir pour l'éternité. Je ne fais absolument pas tout ça pour rien. Je reste une femme déterminée, ambitieuse et entreprenante. Je compte œuvrer pour bon nombre de projets, secret ou non. Cela dit, je reconnais que je ne suis pas à jour dans mes connaissances. Le Nouveau Monde m'échappe totalement. Si je veux m'illustrer sur cette partie du globe, je dois le faire avec mon statut durement acquis.

Comme la dernière fois, je monte les escaliers qui me mènent au Temple des Anciens. Cette fois-ci, je suis là pour faire le rapport de ma première vraie mission. Je m'efforce de garder de ma superbe malgré ce qui m'est arrivé. Oui, suite à une opération de sauvetage en ma défaveur, je m'en retrouve une seconde fois meurtrie. Aidée d'une béquille rudimentaire, je m'avance inlassablement vers ma destinée. Même si mon cerveau s'inquiète de l'entretien que je m'apprête à passer, je prends sur moi le stress qui tente de m'envahir et je cherche à présenter une allure fière et sereine. Autour de moi, seuls quelques vieillards m'observent gravir les dalles de marbres.

J'arrive à présent dans un espace thermal et de bien-être. C'est à cet endroit que je dois voir ma supérieure. À côté de l'entée, la Capitaine TSUJI Ayumi des Pirates du Lotus Écarlate m'attend. C'est la samouraï que j'ai secouru quelques jours auparavant. La Déesse-Enfant m'a demandé de lui délivrer des criminels de renoms gardés dans un convoi de Marines lourdement protégé. Je n'ai malheureusement pas réussi à sauver qui que ce soit, et en plus, j'ai perdu mon bâtiment. Alors, pour garder la tête haute, j'ai libéré l'épéiste qui a été prisonnière auprès de forbans cherchant les faveurs de Teach. Ça fait deux fois que je protège les intérêts de Kiyori. Seulement, il faut largement plus pour que je puisse entrer dans son estime. Du temps et des victoires, c'est tout ce que j'ai besoin. En me voyant arriver, ma future camarade, je l'espère, m'accueille. D'un air satisfaite, elle s'exprime.

— « J'attendais ce moment avec impatience! »

Ne voulant pas freiner ses ardeurs, je la mets toutefois en garde.

— « Ne vends pas la peau de l'ourse avant de l'avoir tué, Ayumi. »

Serrant des dents, elle se rappelle de cette triste vérité qu'elle n'est pas encore acceptée. Et que les caprices de l'Impératrice passent avant tout. Retrouvant son sérieux, l'épéiste me répond sobrement.

— « Tu as raison. »

Avant de franchir le pas de non-retour, je pousse un dernier soupire. Je vérifie si je n'ai rien oublié. Une fois rassurée, j'ouvre la porte qui nous emmène dans une cour. Au fond de cet espace de détente se prélasse la Yonkō. Posant un genou au sol, je m'exprime solennellement.

— « Votre Sainteté. »

Elle me fait signe de me relever.


Dernière édition par Nakajima D. Aoi le Mer 20 Avr - 21:28, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation
Il était difficile de dire si les vertus tant vantées des eaux du Temple des Anciens étaient vraies ou non. Quoi qu'il en soit, la Déesse semblait avoir décidé que tel était le cas et comme ses contemporains le savaient, son avis était toujours péremptoire. Se prélassant telle l'Impératrice qu'elle était dans une immense cour privatisée, seule Lionada était autorisée à demeurer auprès d'elle. Les deux n'étaient après tout quasiment jamais vues l'une sans l'autre. Une visite vint cependant troubler la tranquillité de la Yonkô. Alors que la jeune femme se prélassait, un cigare au prix exorbitant fumant non loin d'elle dans un cendrier, elle vit approcher deux guerrières. Sans un mot, elle attendit que ces dernières avancent et lui rendent hommage comme elle le méritait. Après quelques longues secondes à se délecter de cette vue, elle autorisa d'un bref et autoritaire signe de la main les femmes à se redresser.


« Aoi D. Nakajma, une fois encore, je suis déçue. Ne t'étais-tu pas engagée auprès de la Déesse ? Ne devais-tu pas lui ramener ce qu'elle avait demandé ? »


Malgré son air calme et son visage aux traits angéliques, Kiyori semblait manifestement agacée. La commandante de la sixième flotte était partie libérer des prisonniers sous les ordres de sa Déesse mais elle revenait bredouille. La clémence n'était pas la qualité première de l'Impératrice, et sa propension à condamner les échecs était bien connue.


« Explique-toi. Sois rapide et concise. »


S'il était vrai que la pirate rousse ne revenait pas réellement les mains vides, elle n'avait pas pourtant accompli sa mission première. Il allait falloir qu'elle se montre à la fois très diplomate et très persuasive si elle voulait s'assurer un jour de rentrer dans les bonnes grâces de l'Impératrice. Malheureusement pour elle, les choses ne commençaient pas bien.


C’est moi je veux c’est moi je dis alors on fait !

Vouloir & Valoir. Kiyori
  • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t219-
  • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t219-

Je garde la tête haute malgré la sévérité de ma supérieure.

— « L'Amirale HALMA s'est chargée de tuer les prisonniers... »

Je pourrais m'arrêter là, mais la Déesse Enfant attend plus d'explications.

— « Pardonnez ma hardiesse, mais je ne peux ramener les morts à la vie. Je suis bien consciente que je ne réponds pas à vos attentes, mais je n'allais pas rester les deux pieds dans le même sabot. La Capitaine TSUJI est une excellente compensation. »

Je m'arrête là. Il ne vaut mieux pas que je m'avance sur la fidélité, car c'est certainement un sujet fâcheux. Je veux pourtant lui montrer toute ma bonne volonté, mais il faut que ça soit à la hauteur de mes capacités. Il n'y a aucun intérêt d'essayer de mentir puisque de toute manière Kiyori le détectera certainement. Je reste franche afin de lui prouver ma bonne foi. Les erreurs et les échecs peuvent être réparés à condition de le vouloir. Et il faut faire la différence entre une personne sans volonté et une personne comme moi. Malgré l'impossible, je cherche toujours un moyen d'avancer. Il faut qu'elle le reconnaisse.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation
Se redressant légèrement, la Déesse-Enfant fronça les sourcils. Ses doigts dansèrent lentement autour de son cigare tandis qu'elle le remettait au bord de ses lèvres. Inspirant lentement une grande quantité de fumée, elle toisa longuement ses deux femmes qui lui faisaient face.


« Des excuses ? Est-ce là tout que tu as à m'offrir en plus de te prétendre digne de décider ce qui a ou non de la valeur aux yeux de la Déesse ? »


Reposant le tabac encore fumant, la Yonkô baignait dans un nuage de fumée. En dépit de ses traits doux et fins, elle semblait en colère, ou agacée pour être plus conforme à la réalité.


« Ta détermination et ton sens de l'improvisation forceraient le respect de bien des gens, c'est un fait, mais pour obtenir ma confiance il faudra plus que cela. Pourquoi devrais-je te donner ta chance après un tel échec ? »


Il allait à présent réellement falloir que la Reine Écarlate trouve le moyen de se vendre auprès de l'Impératrice. Quelques menues excuses et un semblant de cadeau en guise de compensation ne seraient cependant pas suffisante pour cela. Kiyori était une Déesse et les voies des divinités étaient connues pour être impénétrables.


C’est moi je veux c’est moi je dis alors on fait !

Vouloir & Valoir. Kiyori
  • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t219-
  • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t219-

La remontrance est sévère si bien que j'ai l'impression d'être prise entre deux étaux à ne plus savoir quoi faire. Kiyori est sans doute une gamine capricieuse, mais elle me tient en laisse sans aucune difficulté, et ce, dès l'instant où je suis entrée à son service. Rien à faire!! Je lui suis soumise jusqu'au bout tant qu'elle dégage cette aura de dominance qui vient confronter mes ambitions. C'est comme si mes objectifs, mes aspirations, mes rêves volent en éclat. Il n'y a pas la place pour mon avenir à ses côtés d'après ses remarques. Comment puis-je donc répondre à ses attentes face à l'impossible?! Me dévouer corps et âme au point de me sacrifier pour finalement ne pas réussir??? Je n'ose même pas détourner la tête pour voir l'état d'Ayumi. Je me sens écrasée par un poids. Est-ce le doute? La crainte?? Les remords, peut-être?! Comment puis-je me sentir aussi ridicule? La lutte dans mon esprit est terrible, mais je n'oublie pas de garder en mémoire que tout ça n'est pas gratuit. Si je m'incline aujourd'hui, ce n'est uniquement pour que demain je m'élève à mon tour de façon plus rayonnante. Après autant d'effort, je ne peux pas me permettre le moindre déraillement. Je cumule déjà beaucoup trop d'échec en trop peu de temps. Tout ça à cause de Red!

Le visage ferme, j'essaie de me ressaisir et trouver l'équilibre dans l'attitude à adopter.

— « Pour obtenir vôtre confiance, comment pourrais-je agir sans une seconde chance afin de réparer cet échec? Ne pouvant pas accomplir le devoir que vous m'avez confié, non pas que la tâche était trop dure ou que vous me demandez l'impossible, je ne me permettrais pas de remettre en cause vôtre jugement, mais malgré la malchance, qu'aurais-je dû faire? »

Si seulement elle pouvait percer mes sentiments et voir que ce n'est pas mon intention de lui déplaire ou de lui faire perdre du temps. J'aimerais vraiment qu'elle se rende compte que je ne suis pas n'importe qui et qu'elle peut m'utiliser à condition qu'elle le désire. Je n'ose pas lui demander de m'enseigner. Après tout, je ne peux pas deviner pour elle les solutions qui lui satisfassent si elle m'en propose pas. Et pourtant, si elle m'explique quelles sont les limites, qu'est-ce que je dois faire en cas d'erreur, comment surmonter l'impossible, alors je serais d'autant plus efficace pour agir selon sa volonté.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
  • https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validation