Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

C'était mieux avant !

Miaou C'était mieux avant ! 466668754
C’est un rp que j’attendais de jouer depuis très longtemps, et j’ose enfin me lancer ! Si ça me plait et si ça fonctionne, j’espère lui donner des suites.

Demande de quête

Cherche : Tranches de vie, beaucoup de discussions politiques, enquête et Cipher Polisations
Noms des participants : Caramélie d’isigny
Difficulté : Caramélie fera des efforts, mais principalement d’ordre intellectuel. Pour moi en revanche, pour l’écriture, j’évalue ça en compliqué ! Very Happy
Type de RP : Présent
Récompense voulue : Acter le début de changements politiques à Goa

PNJ présents :
* Don Armando Adamo Rojas Martinez Mendoza
* Dame Euphémia Eustass, femme du précédent. Elle ne possède pas de fiche pnj mais est mentionnée dans celle de son mari, je ne pense pas qu’elle ait besoin de plus.
* Réglisohpie d’Isigny, la sœur aînée de Caramélie. Pas de fiche pnj non plus, mais si elle m’inspire pour une suite en écrivant cette histoire j’en ferais peut être une pnj accompagnatrice.
* Dame Candice Clarcin de Batiolles (pnj crée pour l’occasion et destinée à devenir récurrente dans l’intrigue, cheffe d’équipe du CP5 et de Caramélie pour la mission). Elle pourrait être ajoutée à la liste des membres du CP5 et/ou des nobles de Goa.

Spoiler:


PNJ destiné à mourir lors de la quête:
* Don Armando Adamo Rojas Martinez Mendoza


Situation initiale : https://www.onepiece-requiem.net/t10572-fiche-d-ile-republique-de-goa
La quête se base sur le contexte de Goa depuis la révolte de 1625, qui m’a en partie inspirée pour la création de Caramélie et dans lequel je voudrais enfin mettre mon grain de sel.

- Jusqu’en 1625 Goa était la monarchie plutôt immorale mais puissante et incontestée, telle que montrée dans le manga.
- En 1625 la révolution, représentée par Raphaelo di Auditore et sa confrérie d’assassins (dont la série de rp géniaux m’ont motivée), a poussé l’un des princes à assassiner sa parenté et à prendre le pouvoir dans un bain de sang.
- Une révolte en a suivi, menée par le même révolutionnaire qui a poussé les habitants de la décharge et les opprimés en général à se soulever et à ravager la ville.
- Le vice-amiral Keegan Fenyang de la marine est intervenu pour écraser non sans difficultés la révolte ainsi que le roi usurpateur, et empêcher la révolution de mettre la main sur l’île. Un buster call a rasé l’ancienne décharge où vivaient les plus pauvres, rien que ça. Suite à un arbitrage du GM pour réconcilier les différentes factions, l’usurpateur a été banni et Fenyang nommé gouverneur. Il a proclamé la république, a décrété l’abolition des privilèges, et doit depuis gérer la reconstruction et les différentes factions en place.

- Nous sommes en 1628 et je remarque que la situation n’a pas changé. Une partie de la ville basse est toujours en ruine, la décharge n’existe plus, mais rien n’a vraiment été joué pour réparer tout ça et montrer si Goa suit un nouvel élan. Pire encore, même après cette date certains rp continuent de parler du royaume de Goa… comme quoi la transition est loin d’être actée Very Happy
Je me permets donc de considérer que l’état de Goa a stagné, que le gouvernorat n’a pas été si performant que ça, ou du moins qu’il s’est heurté à la dure réalité. D’ailleurs très honnêtement, la marine doit être assez détestée pour ses exactions au moment de mater la révolution avec le Buster Call. Elle s’est également mis à dos à la fois l’ancienne noblesse et les pro révolutionnaires, sans parler du retournement un peu malhonnête de faire nommer l’arbitre gouverneur de l’île !


Intrigue :

- Caramélie est intégrée à l’équipe de dame Clarcin de Batiolles, nouvellement en charge du Cipher Pol à Goa. Leur mission comprend la collecte d’informations, l’identification des résidus d’éléments révolutionnaires, et leur élimination de manière propre et radicale. Elle implique également, de manière plus discrète, l’évaluation du gouvernement Fenyang,  de l’opinion populaire, et de guider  si besoin l’un ou l’autre vers une situation stable et favorable au Gouvernement Mondial qui s’inquiète de la montée de l’impopularité de son gouverneur et de l’éventualité d’un nouveau soulèvement.
Ce dernier ordre est suffisamment -et peut être volontairement- vague et ouvert à l’interprétation pour inciter dame Clarcin de Batiolles, monarchiste assumée, à utiliser son mandat et ses unités pour favoriser ses confrères aristocrates et à encourager en sous-main la constitution d’un mouvement politique royaliste organisé. Elle constitue notamment son équipe autour de quelques membres du CP issus de l’aristocratie de Goa, dont Caramélie, afin d’en faire des moteurs de cette organisation.

- De retour dans sa ville natale après une longue absence, Caramélie va avoir un aperçu de Goa trois ans après la révolution. Faute d’action majeure, la reconstruction de la ville et l’apaisement de sa population n’ont pas beaucoup progressé. Les rancœurs n’ont pas été étouffées, tandis que l’économie est toujours chancelante ce qui accentue les autres symptômes. Dans ce contexte l’ancienne noblesse de Goa commence à s’organiser, et à manifester le désir de reprendre un rôle important dans la vie politique de son pays !

- Alors qu’un rapprochement est sur le point de se faire entre les monarchistes -fortement encouragés en secret par les agents du CP5- et l’ambitieux ministre Don Armando Adamo Rojas Martinez Mendoza, vice-gouverneur et royaliste à ses heures, on retrouve ce dernier assassiné. Les spéculations vont de bon train quant au potentiel coupable, tant beaucoup de gens auraient eu un mobile pour vouloir sa mort. Il n’en fallait pas plus pour mettre le feu aux poudres ! C’est l’occasion d’accabler ses ennemis et de crier au meurtre politique, voire à la purge !

- C’est l’élan qu’il manquait aux monarchistes qui, décident de passer à l’action et de revendiquer leur retour !
Spoil : le meurtre de Don Armando est en réalité le fait de sa femme qui ne supportait plus son horrible mari. La vérité est découverte après une enquête du CP, mais dissimulée par les agents du gouvernement qui ont plutôt intérêt à laisser croire à une autre version.


Situation finale : Je voudrais officialiser la brève suivante :

[1628] C’était mieux avant !
Trois ans après la révolte, Goa a encore du mal à panser ses plaies. La reconstruction et le repeuplement de la capitale n’ont pas beaucoup progressé, tandis que les rancœurs s’enflamment de plus belle entre les différentes factions, avec en point d’orgue l’assassinat du ministre Mendoza qui déchaine les passions ! Dans ce contexte, l’ancienne noblesse de Goa commence à s’organiser et à manifester le désir de reprendre en main la vie politique de son pays. Ils sont de plus en plus nombreux à réclamer ouvertement la fin du gouvernorat provisoire et le retour de la monarchie.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21492-l-envers-du-journal#2313
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21479-caramelie-la-critiqueuse
Salut Caramélie.

Très bon exposé du contexte de Goa, et aucune objection à tout ça. Par contre, je vois pas trop la quête. Dans le sens ou finalement, avec la proposition et l'assassinat ou ton personnage n'est pas moteur, on a juste une évolution cohérente du contexte de Goa. Limite tu pourrais le proposer comme ça et ce serait validable. La quête pour moi, c'est plutôt ce que va faire ensuite le CP5 (et surtout caramélie) a partir de ce contexte de poudrière, et comment tu comptes faire évoluer le coin.

Tu vois ce que je veux dire ? (limite ce serait une quêté si c'est toi qui allait assassiner Mendoza ^^)

Bref, ce bout la est validé, pas de soucis. Mais la suite c'est quoi ? Celle qui va te faire jouer ton équipe du CP5 contre la volonté du gouvernement mondial pour rétablir une royauté dont le GM ne veut pas revoir ^^


  • https://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-termine
Miaou Smile

Je suis tout de même forcée de faire valider certains éléments comme la mort d'un pnj notable, et j'aimais mieux m'assurer que ma vision de l'évolution des choses était acceptable ^^ Et puis les changements c'est bien de les écrire, c'est mieux de les jouer ! Même si au départ Caramélie sera plutôt témoin qu'actrice (récit à la première personne oblige). Parce que pour moi son rôle va se limiter à ça: redécouvrir Goa, beaucoup rencontrer et parler avec des gens, assister à un changement des mentalités, enquêter sur la mort de Mendoza. Le reste ce sera un contexte qui évoluera pendant l'histoire ! Smile

Ensuite, comme c'est un projet que j'espère jouer dans la durée (peut être même en fil rouge entre deux aventures), je n'ai pas voulu me poser de barrières en dressant une feuille de route rigide et en me fixant sur un plan déjà établi de A à Z. Je la ferai valider étape par étape si ça te convient, au moins tant qu'il n'y a pas de changements d'importance j'aime autant ça ^^ Je ne dirais pas que je n'ai pas de plan, mais qu'il est encore assez vague pour que je ne veuille pas me bloquer si j'ai une meilleure inspiration ensuite ! Vu ma manière de cogiter en général, le gros de mes idées pour la suite me viendront en écrivant cette première partie, en apprivoisant l'intrigue et en m'attachant aux personnages Smile

Le plan, dans la tête de Caramélie et de sa supérieure (surtout de sa supérieure, c'est elle le cerveau et elle verra au départ Caramélie comme un de ses outils) dans les grandes lignes, ce serait:
- Aider le camp des monarchistes à se regrouper, s'organiser et se motiver
- S'acquitter avec zèle de leur mission de traque des révolutionnaires, ce qui facilitera d'autant la vie des précédents
- Profiter de leur rôle d'observatrices extérieures pour signaler que le gouvernement provisoire n'est plus très bien accepté (même pas besoin de mentir pour le coup, encore qu'elles ne seront pas les dernières pour motiver leurs amis aristocrates à protester, ce qu'ils feront plus tôt que prévu à cause de la mort de Mendoza), et que le peuple de Goa aimerait bien se gérer lui-même
- S'arranger pour que les monarchistes forment un groupe fort et influent au moment de la transition
- La passation de pouvoir je l'imagine comme quelque chose de progressif et surtout avec une volonté démocratique. Peut-être avec l'instauration d'une chambre de députés en charge de l'élaboration d'une constitution et d'une version définitive de mode de gouvernement, qui serait l'occasion d'une joyeuse rivalité entre élus aristocrates et bourgeois ^^

Il y a peu de chances que ça se passe comme elles le prévoient. La preuve avec la mort de Mendoza qui sera déjà un imprévu contrariant ! Mais l'intention de départ ce serait ça panda13
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21492-l-envers-du-journal#2313
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21479-caramelie-la-critiqueuse
Ok, c'est bon.

Par contre

- S'arranger pour que les monarchistes forment un groupe fort et influent au moment de la transition
- La passation de pouvoir je l'imagine comme quelque chose de progressif et surtout avec une volonté démocratique. Peut-être avec l'instauration d'une chambre de députés en charge de l'élaboration d'une constitution et d'une version définitive de mode de gouvernement, qui serait l'occasion d'une joyeuse rivalité entre élus aristocrates et bourgeois ^^

Note que la volonté du GM, a priori c'est de tout faire pour que Goa ne redevienne jamais un royaume indépendant, mais reste désormais un simple appendice du GM avec son gouverneur, sa garnison de marine, et pas l'ombre d'une famille royale. Du coup une section du CP qui se lancerait dans la transition inverse aurait intérêt à faire preuve d'une sacré discrétion pour ne pas se retrouver salement mise en cause.


Bon jeu o/


  • https://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-termine