-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 Series – Disque SSD 1 To 2,5″ SATA III à 71,99€
71.99 € 99.99 €
Voir le deal

Les anges bronzent mal aussi

Ah les vacances.

Quoi de mieux que des vacances ? Rien, vraiment. Rien du tout. Ou si, des vacances qu'on partage avec un être cher. Et plus particulièrement un être aimé.

C'est pour ça que, lorsque j'ai trouvé mon premier ticket d'or dans une tablette de chocolat que je mangeais et que j'ai lu ce que ça offrait, je me suis empressée d'engager Alfred pour qu'il en trouve un deuxième. Pourquoi ? Pour pouvoir passer du temps avec Red loin de tous les mauvais sentiments que m'inspire ses choix à son retour sur Armada. Alors oui, il a réussi à convaincre l'autre grognasse de changer le nom de son rade en lui filant des sous... En lui faisant croire que c'était moi qui lui avait filé ces fameux sous, celle là, je l'ai encore en travers de la gorge mais j'ai choisi de ne pas remettre ça sur le tapis... Tout en gardant cela sous le coude au cas où l'information soit utile...

Enfin bref, après plus d'une centaine de tablette de chocolat éventrée et distribuée dans l'atterrissage et l'envol du dragon, j'ai fini par aller l'offrir à Red, toute contente. Et à peine lui ai-je remis que la reloue s'est pointée et a agité un ticket d'or sous notre nez, toute contente de partir en croisière avec son amoureux...

Et c'est qui qui se fait enflée dans cette histoire ? C'est encore moi.

Vacances de merde.

Sauf que non. Il est hors de question que la brune me gâche ce moment. Heureusement, le bateau est gigantesque, vraiment, et j'ai bien fait en sorte de me prendre la cabine la plus éloignée de sa tronche.

Et là tout de suite, je compte bien rester là à profiter des chaleureux rayons du soleil au bord de la piscine tout en sirotant un délicieux cocktail absolument pas sans alcool.

A défaut de pouvoir profiter de celui qui fait battre mon cœur, je vais juste profiter de la paix.

LA PAIX.
Et encore mieux : l'absence de Jeska.


Les anges bronzent mal aussi 1425067977-izya-sflagopr Les anges bronzent mal aussi 1465207581-signizya Les anges bronzent mal aussi 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-terminee
Le Cuisino est un navire immense, tout y est démesurément grand, affreusement ostentatoire et horriblement cher. Heureusement que je dispose d’un accès « all inclusive » comme ils disent! Sinon je n’aurais pas assez d’une vie pour payer tout ce que je m’offre : des massages, des soins beauté, de repas gastronomiques, des cocktails avec un petit parasol dedans bref, du luxe! Et j’adore ça!

Présentement, je profite d’un immense toboggan qui me catapulte à une vitesse hallucinante dans un bassin. Je me suis retenue de crier comme une gosse, mais j’ai apprécié ce petit plaisir régressif. Grâce à de jolies brassières, je ne me noie pas dans la piscine. Mais l’eau m’affaiblis pas mal et je peine un peu à sortir du bac. Me voilà donc agréablement secouée et rafraîchie. Nom d’un biscotte que c’est bien. Ce serait encore mieux avec un Red qui me passerait de la crème solaire sur le dos, mais il est parti accomplir un définitif pour la propriétaire des lieux. C’est alors que je la vois. La dragonne lézarde au soleil paresseusement. Je tenterai bien une approche, mais je connais aussi le tempérament d’Izya.

Je profite donc qu’un serveur passe par là pour commander une tablette de leur meilleur chocolat, et une belle coupe de fraises à la chantilly. J’espère que le cacao me suffira à l’amadouer le temps qu’on puisse parler un minimum. Car c’est une opportunité rare, l’ange est hors de ses bases, elle n’a pas besoin de prétendre être la Reine céleste, ou la cheffe d’Armada. Là, c’est juste une nana assez banale qui bronze au soleil. Je m’approche donc d’elle.

"Bonjour, Izya. Ça vous dirait qu’on discute un peu, toutes les deux."
Je vois à l’expression de dégoût sur son visage qu’elle est ravie de ma visite. "Écoutez, vous comptez beaucoup pour Red, donc vous comptez beaucoup pour moi. Ce serait bien pour lui qu’on s’entende un minimum. Non? Et puis… j’ai amené du chocolat!" Lui dis-je dans un grand sourire.

J’espère vraiment pouvoir parler avec elle, sans passer par un intermédiaire, ni se heurter au statut qu’elle pense avoir.


Les anges bronzent mal aussi V8az

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir."


Dernière édition par Jeska Kamahlsson le Jeu 23 Juin 2022 - 12:21, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Clairement, je manque de m'étouffer dans mon verre. Pour autant, je garde le liquide en bouche, me redresse, reprend mon souffle, finit enfin ma gorgée avant d'éloigner mon verre de ma bouche pour le poser sur la table et enfin faire face à la brune importune.

- Je compte pour toi ? Vraiment ? Tellement que tu as d'abord refusé la demande que je t'ai faite de changer le nom de ton bordel, puis tu es allé demander deux cent millions de berrys pour enfin cesser d'insulter mon peuple ? Je me demande bien qu'est ce que ça aurait été si je n'avais pas compté pour toi !

Je me renfonce dans mon transat, ignorant totalement ce qu'elle vient de ramener même si mon regard caché de mes verres solaires se tournent rapidement vers le chocolat. En temps normal, cela aurait pu tout désamorcé... Si la personne qui l'avait amené ne me provoquait pas autant de colère du moins.
Mais là, entre sa demande franchement lèche cul et ce chocolat pour tenter de m'amadouer... Non, qu'elle aille au diable.

Enfin, non. Si je fais ça je vais encore passer pour la méchante... Et puis, y'a au moins un truc qu'elle a dit qui est vrai : je compte beaucoup pour Red, assez pour qu'elle se sente obligée de tenter une approche, fusse-t-elle totalement intéressée. Et futile.

Mais soit, faisons semblant de lui laisser une chance.
C'est donc allongée sur mon transat, les yeux mi clos sous mes lunettes et le visage tourné vers le soleil que je fais l'effort ultime de relancer la discussion.

- Enfin, tu veux discuter, alors vas-y, je t'écoute. Qu'est ce que tu veux me dire ?

Et parce que je risque d'en avoir franchement besoin, je récupère une nouvelle fois mon verre et le tourne dans ma main, me tenant prête à en prendre une gorgée à chaque fois qu'elle dit une connerie.

Je devrai peut être commander un autre verre ?


Les anges bronzent mal aussi 1425067977-izya-sflagopr Les anges bronzent mal aussi 1465207581-signizya Les anges bronzent mal aussi 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-terminee
Je soupire, j’ai l’impression d’écouter un vieux vinyle rayé sauter sur la platine qui me répète le même refrain. Cette idiote semble incapable de comprendre que c’est son attitude méprisante à mon égard qui nous a mené là. Son refus de venir me voir en personne, l’impudence de son laquais, sa « demande », parlons-en de sa demande! C’était carrément un ordre! Comme si j’étais sa subordonnée! Encore heureux que je n’ai pas son mauvais caractère, sinon face à un affront pareil qui sait ce que j’aurais pu faire à son cadran ou à ses gens? Mais bon vu comment elle l’a mauvaise je regrette presque de ne pas lui avoir demandé plus de berries.

Et après avoir craché son venin, voilà que la Reine des Capricieuses se renfonce dans son transat et boude comme une enfant gâtée qui n’a pas eu son douzième cadeau du jour. Même mon petit Sakazuki ne tente pas ça avec moi. Et si d’un côté je suis heureuse de constater que j’ai bien éduqué mon petit bout d’ange mais aussi qu’il a plus d’intelligence et de maturité que l’adulte que j’ai en face de moi, de l’autre, le comportement d’Izya me désole. Je ne m’attendais pas à autant de bêtise crasse et de fierté mal placée concentrée en une seule et même personne.

"Vous êtes une personne incroyable Izya Tahgel." Je me reprend. "Incroyablement toxique, en vérité. Et je m’y connais en substances nocives. Tout ce que vous avez fait depuis que Red est rentré c’est de lui causer des soucis inutiles et instaurer une ambiance pourrie sur Armada. Je pensais que vous auriez au moins l’intelligence de comprendre que vos petits caprices nuisent aux projets de notre capitaine, mais même ça, c’est trop vous demander, n’est-ce pas? Vous êtes incapable de mettre votre fierté de côté pour le bien d’autrui, pas étonnant que notre chef vous ait écarté du poste de second de l’équipage. Vous en étiez indigne."


Les anges bronzent mal aussi V8az

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir."


Dernière édition par Jeska Kamahlsson le Jeu 23 Juin 2022 - 12:17, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Allez, cul sec. Vu ce qu'elle dit, ça vaut au moins ça.

Ça en vaut au moins trois, et d'ailleurs je fais immédiatement signe à un serveur que je vois passer avec un plateau de me ramener ses deux verres. Je sais pas ce que c'est mais c'est surement alcoolisé.
Allez hop, deux autres pour la route.
Oui, là ça va mieux. J'écarquille un peu les yeux sous la puissance de l'alcool, c'était franchement déguelasse le dernier mais c'est pas pour le goût que je l'ai bu.

Non mais sérieusement, c'est l'hôpital qui se fout de la charité en face de moi, hein ?

Héhéhé. Le poison qui me balance que JE suis toxique, non mais c'est la meilleure. D'autant que j'ai fait quoi depuis que je suis revenue la première fois des Allods ? Je lui ai juste fermé mon cadran à elle et Red pour dire que j'étais pas contente. En quoi c'est toxique ? Elle aurait préféré quoi ? Que je lui pète sa grande gueule de privilégiée ? Non mais c'est du délire !

Assise en tailleur sur mon transat, je dévisage un long moment la brune en face de moi qui ne comprends rien à rien.

- Ton problème Jeska, c'est que t'es complètement aveugle. T'as beau avoir retrouvé la vue, t'es pas foutu de voir les évidences : Je suis reine, et de ce fait j'ai des responsabilités, des responsabilités qui m'obligent parfois à mettre certains problèmes comme toi de côté pour aller en gérer de plus gros. Quand je suis revenue d'Armada la première fois, j'ai du affronté un gros con qui m'a mise au tapis de longues heures avant qu'à mon réveil je découvre le bordel que Red avait foutu sur son île que j'avais remise sur les rails en son absence, et au moment où j'ai voulu me renseigner en détails sur le problème j'en ai eu de plus gros à gérer.
Pour autant des libres capitaines sont venu pleurer chez moi que je fasse quelques chose, m'agitant sous le nez que Red m'avait remplacée alors même que je n'avais rien fait.

Sauf qu'ils font erreur, tous. Red n'est et n'a jamais été mon capitaine : il est mon ami, mon égal, le lien qui nous unit va bien au delà qu'une relation de chef à subordonné. Et c'est bien pour ça que je me suis permise de lui faire comprendre mon mécontentement concernant ton arrivé dans le conseil des libres capitaines avant de vite repartir.

Et finalement, je n'ai pas pu me poser sur Armada à mon deuxième retour que Red m'attendait de pied ferme. Tu dis que je suis toxique, que je suis indigne d'être la seconde de Red ? En attendant, c'est toi qu'il a rétrogradé, pas moi. Je nui à ses projets ?! A cause de qui il est obligé d'aller renflouer Thriller Bark pour se faire pardonner auprès des Libres Capitaines plutôt que d'aller casser la gueule de Teach ? Oh, mais c'est toi ça ! Et qui lui a donné l'idée de Thriller Bark ? Ah bah ça c'est moi. Tu vois, je suis tellement toxique que c'est grâce à moi qu'il te sauve la mise. Et à coté de ça, je ne te connais pas. Tout ce que je sais c'est que tu es une traitre. Tu as eu ta place sur Armada uniquement parce que tu couches avec Red, parce qu'il te l'a offert sur un plateau, alors non, désolé, je ne te fais pas confiance et je ne veux pas de toi dans mon cadran.
En quoi ça empêche Red de quoi que ce soit ? En quoi je lui suis toxique ?
Finalement, la seule chose que je t'ai demandé, c'est du respect pour mon peuple. Et même ça, il a fallut te payer pour l'avoir !

Alors maintenant que les choses sont clair, et que tu sais que je ne peux pas t'encadrer, j'aimerai si possible pouvoir profiter de cette croisière sans être obligée de supporter ta présence. Présence qui est uniquement dû au fait que tu couches avec la personne qui compte le plus pour moi ici.


Je me rallonge enfin sur mon transat alors que je commence a bien ressentir les effets de l'alcool qui pourraient me faire déraper à n'importe quel moment si elle m'énerve trop.

- Ah, et si tu veux bien partir, tu me fais de l'ombre.

Même si ma peau ne peut pas bronzer, j'adore profité de la chaleur du soleil, alors qu'elle aille jouer ailleurs cette pauvre tâche.


Les anges bronzent mal aussi 1425067977-izya-sflagopr Les anges bronzent mal aussi 1465207581-signizya Les anges bronzent mal aussi 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-terminee
"Ne serait-ce pas là le fond du problème d’ailleurs? Que je vous fasse de l’ombre?"

Je ne suis même pas en colère. Je ne sais pas, peut-être que je le devrais? Mais non je n’y arrive pas, tout ce que je vois, c’est une petite boule rouge de rancœur, de fierté mal placée et d’incapacité pathologique à la remise en question. J’aimerais pouvoir l’aider à résoudre ses problèmes, mais pour ça, il faudrait déjà qu’elle admette en avoir. Oh, flûte, je crois que je suis en train d’avoir pitié d’elle…

"Après tout, ça à dû être dur pour vous. Perdre quelqu’un de si important, avec qui vous entreteniez un lien si particulier et lui tourner le dos sans même vous donner la peine de constater son décès. Retourner sur Armada pour préserver l’héritage de Red pour qu’il vous dise lors du conseil des Libres Capitaines que les choses ont changé en son absence. Et bien qu’il ait eu la diligence de ne pas s’y opposer, le fait est que ce sont les modifications que vous avez opéré qui ont conduit, en partie, à cette situation et qui le contraignent à une opération fastidieuse de renflouage afin d’avoir la paix chez lui. Tranquillité qu’il aurait pu avoir si vous étiez réjouie de son retour au lieu de vous opposer à lui et de liguer d’autres membres influents d’Armada contre lui. Et tout ça pour quoi? Pour vous rendre compte qu’au final si Ragnar et ses hommes collaborent avec Armada, c’est plus grâce à l’aide que Red et moi lui avons apporté pour la libération de Parisse, de Winter Island et de prisonniers que pour l’attaque de Jotunheim. Et puis… vous avez perdu les Précieuses… Oui, je comprends que pour vous l’année écoulée ait été particulièrement difficile. Tous ces efforts pour un résultat si médiocre. Vous vous attendiez à quoi, des félicitations? N’y a-t-il que vous qui ne voyez pas l’ampleur du désastre, Izya?"

Je reprend mon souffle.

"Alors oui, il m’a choisi pour redresser la barre, et ce lien si particulier que vous pensiez avoir, c’est avec moi aujourd’hui qu’il le tisse. Je peux comprendre que pour vous c’était difficile à accepter que quelqu’un qui vous ressemble autant puisse prendre si facilement cette place que vous croyiez vôtre. Mais je ne suis que le reflet de la personne que vous auriez du être si seulement vous n’aviez pas tant merdé. Et c’est terriblement puéril de votre part de m’en vouloir pour cela. Car au fond, ce n’est pas moi que vous blessez, c’est Red."


Les anges bronzent mal aussi V8az

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir."


Dernière édition par Jeska Kamahlsson le Jeu 23 Juin 2022 - 12:21, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Cette fois je me suis levée. L'alcool agissant, mon impatience me rattrape et me transforme en hybride de dragon couvert de pointe. Et s'il me reste un tant soit peu de réserve, je le garde uniquement pour ne pas serrer ce pauvre petit cou dans ma patte griffu.

- Pauvre débile ignare, tu ne sais rien de ce que j'ai vu, tu ne sais rien de ce que j'ai vécu. Tu crois quoi, je n'ai pas été vérifié son cadavre avant de tourner les talons ?! Et ce que j'ai fais sur Armada, je l'ai fait selon les plans de qui hein ?! Ce que j'ai changé, je l'ai changé selon ses envies ! C'est ce qu'il a toujours voulu, un conseil des capitaines libres et égaux ! Quant aux Précieuses, je n'étais pas présente, sinon jamais ça ne se serait passé ainsi ! Et je compte bien faire la peau à Nakajima dès que j'en aurai l'occasion !

Trop concentré sur le fait de garder mes mains vers le sol pour ne pas la toucher et lui faire du mal, je ne maîtrise plus mon haki royale qui s'échappe de mon corps sous ma colère.

- Tu dis avoir redressé la barre ? Qu'as-tu fais, hein ? Qu'as-tu fais pour Armada à part demander à Red de te payer une maison close pour y élever ton gosse au milieu de trainées ?! Et tu crois pouvoir me ravir ma place auprès de Red ? Mais vas y, essayes, ne te gène pas ! En attendant, il m'a lui même avouée que j'étais la personne la plus proche de lui, et même si comme tous les hommes il devient stupide devant des femmes qui lui offrent leurs culs, il finira par se lasser de toi ou se rendre compte à quel point tu es une pauvre fille insipide, perfide et manipulatrice et te jettera ! Ou alors tu le trahiras et il te tuera pour ça ! Et compte sur moi pour l'y aider quand le moment viendra.

Car de nous deux Jeska, celle qui met en péril Armada, ce n'est pas moi qui était là lors de sa construction et qui l'ai toujours défendue, mais toi qui débarque et qui croit pouvoir imposer tes règles et ta façon de faire parce que Red t'a donné un peu de pouvoir qu'il n'avait pas à te donner. La moindre des choses quand on arrive quelque part, c'est de se renseigner sur comment ça fonctionne plutôt que de faire comme si c'était la merde et de faire de la merde pour prouver ses dires.
En attendant, je t'ai donné une occasion de montrée patte blanche et tu m'as ris au nez. Et tu as continué en demandant un somme exorbitante. Et après ça tu veux qu'on s'entende ? Tu viens me voir pour parler, tu commences par me balancer tes absurdités mielleuses pour tenter de me manipuler puis tu me craches à la gueule que c'est moi la mauvaise parce que je tombe pas dans le panneau ? Faut arrêter de prendre les gens pour des cons hein.

- Excusez moi, Mesdemoiselles, tout va bien ?
- Pour moi, tu n'es qu'un jouet, un putain de jouet qui tente l'air de rien de gagner du pouvoir en ayant séduit une pointure de ce monde. Alors profite, profite tant que ça dure. Mais au moindre faux pas, je te jure que je ne te raterai pas !
- Vous voudriez peut être en discuter ailleurs ?
- Et si par miracle je me trompais, alors tant mieux pour toi. Mais avant de venir pleurer d'être la pauvre victime de la méchante dragonne bouhbouh elle est trop vilaine, regarde un peu tes actes dans un miroir et ce qu'il renvoi.
- Non mais vraiment Mesdemoiselles, vous faites peur à tout le monde...
- Toi, LA FERME !

Et cette fois, la vague de Haki part, assommant tous les autres benêts aux alentours. Super... Ça faisait tellement longtemps que je n'avais pas croisé Tetsuda...


Les anges bronzent mal aussi 1425067977-izya-sflagopr Les anges bronzent mal aussi 1465207581-signizya Les anges bronzent mal aussi 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-terminee
J’éclate de rire. La Princesse de Pacotille souffre d’incontinence du haki en plus!  Et si sa démonstration de force me secoue, je ne me laisse pas démonter et je n’en laisse rien paraître.

"Kouhouhouhouhou! Je ne pensais pas que vous puissiez avoir autant d’humour, Izya. Moi? Vouloir votre place? Vous plaisantez n’est-ce pas? Vous plaisantez, hein?"

Je vois à son visage mi draconique mi courroucé  mi incrédule qu’elle ne comprends pas vraiment ce qui me fait me gondoler. La larme à l’œil, je me sens donc obligée de lui expliquer.

"Vous vous croyez sans doute spéciale. Mais dans cette histoire vous n’êtes rien que la pauvre fille verte de jalousie qui toute en est réduite à tenir la chandelle entre l’homme qu’elle aime et sa rivale. C’est ça, votre place. Celle de la spectatrice mon bonheur. Et vous pensez que je vous envie? Laissez moi rire! J’ai pitié de vous! Vous me faites tellement de peine que lorsque j’ai réalisé l’importance que vous aviez aux yeux de Red, je lui ai donné ma bénédiction pour que vous puissiez avoir une romance tous les deux. Vous comprenez maintenant? Je n’ai pas envoûté Red, je ne vous l’ai pas enlevé. Il a toujours été libre de ses choix. Vous avez beau vous pavaner sur Armada sous prétexte que vous êtes là depuis sa création, vous prétendre Reine des Anges, avoir un nom connu, et vous persuader que vous partagez un lien unique avec lui, au final c’est moi qu’il aime. Et si vous l’aimiez un tant soit peu, vous auriez la décence de vous effacer plutôt que de lui pourrir la vie avec vos manigances et vos caprices d’enfant gâtée!"

Je déplie soigneusement l’emballage du chocolat et j’en casse un bout que je porte à ma bouche. Nom d’une biscotte, il est délicieux! Quel gâchis de le laisser à cette pimbêche! Et pourtant, je laisse choir le reste de la tablette sur le transat de la dragonne.

"Je vous le donne, je vois bien que vous lorgnez dessus depuis tout à l’heure. En plus, il y a de fortes chances que vous le trouviez à votre goût, il est amer comme vous."

Et je tourne les talons.


Les anges bronzent mal aussi V8az

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir."


Dernière édition par Jeska Kamahlsson le Jeu 23 Juin 2022 - 12:24, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
Les anges bronzent mal aussi Unknown


Mais jeska ne va pas loin. A peine tournée les talons que son regard tout neuf se pose sur un mur mobile qui vient d'apparaitre en travers de la promenade du solarium. Un mur mobile formé par les torses bombés du Corsaire le plus célèbre de tous les temps, immortalisé et dupliqué en nombre par le premier Végapunk. Un mur suffisamment multicolore et lumineux pour heurter la rétine neuve et sensible de la pirate. Visiblement, même le sobre et sombre Kuma à eu droit à une mise à jour d'été...

S'il n'y avait pas cette petite lueur rougeâtre dans leurs yeux qui rappelle qu'a tout moment ils peuvent vous découper à grands coups de laser, on pourrait presque les prendre pour des Pacifistas en vacances.

A l'intérieur du soudain cercle de serveurs cyborgs, outre une poignée de pauvres gens évanouis et bavant, et qui sont en train d’êtres pris diligemment en charge par l'équipe d'accueil, un autre que vous deux est encore debout, et il est si tristement connu dans votre milieu que vous ne pouvez manquer de le reconnaitre. L'amiral Tetsuda en personne.

Et malgré le cocktail qu'il tient à la main (Probablement pour éviter le port de la chemise de rigueur) il n'a l'air ni content ni détendu... Enfin, rectification, maintenant qu'il sourit méchamment en vous reconnaissant toutes les deux, il a l'air vraiment content. Vous étes clairement le rayon de soleil qui illumine une triste journée de grisaille pluvieuse.

De sa main libre une poignée de gouttelettes tombent sur le pied qu'un Pacifista consciencieux vient de déplacer pour protéger le pont, et qui se met immédiatement à fumer.

-Alors les ptites pirates... On s'énerve on s'énerve et on oublie les règles ?
  • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marin
  • http://oprannexe.onepiece-forum.com/t246-les-amiraux-de-la-marine
Si certain pouvaient encore avoir des doutes sur les ressentiments que j'avais envers cette trainée, cette fois c'est officielle, je la hais. Dire qu'il y a encore quelques minutes, une part de moi essayait de me persuadé que je pourrais lui laisser sa chance... Après tout, ne lui ai-je pas autoriser à me parler plutôt que de l'envoyer paitre selon ma première intuition ? Et ceux malgré une ouverture de sa part plus que malhonnête ?

Et elle ose dire que je manigance contre elle ? Que je tourne autour de Red et fait tout pour les séparer ? Mais pauvre fille, qu'est ce que je t'ai fait en fait ?
Rien, absolument rien mis à part lui avoir interdit l'accès à mon cadran. C'est encore mon droit le plus stricte non ? Quant à Red, depuis le conseil des capitaine c'est à peine si je lui ai parlé alors de là a dire que j'essaye de les éloigner... Justement, je fais tout mon possible pour ne pas me mêler de leur putain de romance à deux balles.

Alors là, debout, je l'écoute en serrant les poings de toutes mes forces, mon haki les recouvrant et les noircissant à vu d'œil tandis que s'échappe de mon corps de petits nuages noir crépitant qui viennent s'entasser au dessus de nos têtes pour venir gâcher le ciel bleu.

Et alors que ma colère atteint son paroxysme, lorsque je relève la tête dans le but de foudroyer cette pouffiasse que je ne supporte plus, je remarque soudainement qu'on est plus les seules debout sur le pont.

Et quand finalement je le vois, lui, l'amiral qui a tenté de nous empêché de nous enfuir d'Impel. Je plante alors longuement mon regard dans le siens, me souvenant très clairement de cette journée où il a failli tué Tahar et a prit le bras de Red dans la même journée. Serais-je capable aujourd'hui de rivaliser avec lui ? Pourrais-je lui péter la gueule à lui, toutes cette armée de Pacifista et Jeska ?
L'alcool coulant dans mon sang j'hésite, et j'ai presque envie de tenter l'expérience. Mais je suppose qu'il me manque encore un verre de plus pour tenter la chose. Après tout, si je meurs ici, je ne pourrais pas me foutre de la gueule de Jeska le jour où elle se rendra compte que j'ai raison et qu'elle n'est qu'un jouet, un doudou réconfortant parce que Red a vécu une sale expérience avec le Malvoulant. Et avec un peu de chance, une fois qu'on l'aura buter, il reviendra à la raison et se rendra compte que j'avais raison.
Oui, j'aime l'idée d'avoir raison.

Alors je ne dois pas crever ici, ni même la tuer ici, sinon je serai encore la méchante de l'histoire, hein ?

Je change alors de forme, redevant une ange en maillot souhaitant simplement bronzer, j'enlève alors le chocolat de la peste de mon transat et le jette par terre parce qu'il est hors de question que j'accepte quoi que ce soit d'elle avant de me rallonger et remettre mes lunettes de soleil. Et au vu du danger autour, elle se noircisse immédiatement pour que je puisse totalement ignorer le danger : pratique.

- On est des pirates Tetsuda, pour nous les règles sont faites pour être brisées. Et je suis sure que ma capitaine est d’accord.

Ma capitaine, alias Sainte Adela Otero Nibal y Milcar. Après tout, ces lunettes en sont la preuve, j'ai "perdu" aux épreuves truqués de la dragonne Céleste.
Je me rajuste alors sur mon transat, ayant même oublié l'orage qui risque de foudroyer tout le monde au dessus de nos têtes.

- Et de toi à moi, Amiral... On sait tous les deux que tu ne seras pas capable de me retenir si l'envie me prenait de partir. Alors plutôt que de se battre tous les deux, fait plutôt en sorte que c'est pétasse ne puisse plus m'approcher et je te promets que je ne briserai plus les règles... Sauf si ma capitaine me l'ordonne, bien évidemment.

Puis, je soulève tout de même une dernière fois mes lunettes pour fixé celle qui m'a provoquée et poussée à bout.

- Tu vois Jeska, je ne me suis jamais opposée à ce que tu donnes ton cul à Red si ça lui fait plaisir. Pour autant moi, ton cul et ta tête, je ne veux pas les voir. Alors arrête ta paranoïa et fous moi la paix.

Et sur ces mots, je remets mes lunettes et reprend ma séance de bronzette. Du moins en faisant semblant, parce que tous mes sens sont en alerte, enfin sauf mes yeux vu que mes lunettes sont noir et opaque, au cas où je doives me transformer subitement pour me foutre sur la gueule avec un Amiral et une armée de Pacifista.

Vraiment... Sympa la croisière. Tout ça à cause de cette pauvre naze, ça m'enrage.


Les anges bronzent mal aussi 1425067977-izya-sflagopr Les anges bronzent mal aussi 1465207581-signizya Les anges bronzent mal aussi 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-terminee
Un amiral, rien que ça… nom d'une biscotte, et pas seul en plus! Monsieur Tetsuda arrive avec une palanquée de Pacifistas en chemise à fleurs. je décide de la jouer profil bas. Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. La vitesse et l'aplomb avec lequel Izya change d'allégeance est magnifique et confirme tout le mal que je pense d'elle. Quant à moi, j'essaie de rester zen, mais lorsqu'elle me traite de pétasse, je dégoupille. Un tentacule de poison vient gifler la malotrue qui se redresse aussitôt et me fonce dessus! Avde d'en découdre, je me jette aussi sur cette satanée rouquine. Quand, tout d'un coup, alors que j'allais enfin donner à cette idiote la correction qu'elle mérite, j'entends :

"Allez, à l'eau!"

Je ne comprends que trop tard que le haut gradé nous a poussé, Izya et moi, en direction de la piscine. On est tellement surprises qu'on n'a pas le temps d'utiliser nos capacités de vol que nous voilà déjà dans l'eau chlorée. Et le pire dans l'histoire, on n'a pas pied! Sauf que moi, j'ai des brassières et pas la dragonne. Ha ha ha! Elle va se noyer et ce sera bien fait! Sauf que non, cette fichue peste s'est grippée à mes cheveux pour ne pas couler. Je crie de douleur, alors qu'elle m'entraine vers le fond ce qui me fait boire la tasse et je dois faire de mon mieux pour retrouver la surface en cahotant. Sauf que la furie s'agite toujours et rend tout plus compliqué. Veut-elle juste respirer? Ou fait elle tout pour me tuer? Je ne sais pas, mais très vite, une situation qui aurait pu s'arranger en vingt seconde si on avait daigné coopérer, s'envenime.

On se bat. Comme des chiffonnières. L'eau réduisant drastiquement notre force, on se cogne peu, privilégiant les coups bas comme les tirage de cheveux, les griffures et les morsures. Et après une bonne vingtaine de minutes, notre affrontement prend fin car on a réussi à exploser les brassières et que cette fois, on va vraiment finir noyées. Repêchées par des Pacifistas, je crache péniblement l'eau dans mes poumons. Mais je suis assez fière de moi, j'ai une belle touffe de cheveux roux dans la main malgré un beau cocard sur l'œil gauche et un gout de fer dans la bouche, je ne pense pas avoir fait pâle figure. Il suffit que je porte mon regard sur l'autre pour m'en convaincre. Un belle marque de griffure sous l'œil droit et une pas mal de cheveux noirs en main, elle me lance des regards plein de défi. Elle veut remettre ça? Quant tu veux, reine de pacotille!

Mais pas de suite, car notre état avancé de fatigue et un amiral courroucé ne nous le permettraient pas.




Les anges bronzent mal aussi V8az

"Il n'y a pas pire aveugle que celui qui refuse de voir."
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
  • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson