Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Deep Blue

Hello ! Je viens faire une demande un peu particulière pour un navire prototype qui s'articulerait autour d'une quête "voyage test". Si cette demande est validée, elle conduira à la création des PNJs qui vont bien pour le piloter (PNJ accompagnateurs inclus) et de l'équipage de marine dont ils feront partie. Seikyuu et le Morgan J. Blake devraient faire partie du projet ultérieurement !


Demande de création de navire

Le Deep Blue


Deep Blue Deepbl10


Contexte HRP : Vous l’aurez compris, l’idée est de proposer un “Léviathan 2.0” version sous-marine. L’objectif serait donc de faire une quête assez longue et de remonter Grandline jusqu'à Marie-Joie avec le navire sous-marin.
Le but final est de permettre de développer un petit peu la sous-marine et la scientifique pour attirer de nouveaux joueurs et d’avoir un projet qui puisse faire le parallèle avec Armada côté bleu (développement d’une grande base sous-marine par exemple vers laquelle pourraient être envoyés de nouveaux joueurs qui souhaiteraient développer quelque chose et jouer avec d’autres marines).

Les caractéristiques du navire sont inspirées de celles des sous-marins russes de classe Akoula. Les répartitions d'effectifs, quant-à-elles, sont inspirées de ce qui se fait actuellement à bord des SNLE français.

Contexte RP : La marine vient de prendre le contrôle du chantier naval de la M-Boat de Zaun… Et tombent nez-à-nez avec un prototype de sous-marin jamais vu jusqu’alors, que l'industriel fabriquait en secret. Réquisitionné, perfectionné et complété par des équipements de pointe spécifiques à la sous-marine, ce prototype doit désormais faire un voyage d’essai sur la première moitié de Grandline, jusqu’à Marie-Joie... Exactement comme le Léviathan avant lui. Si ce dernier s’avère concluant, cela pourrait devenir le nouveau bâtiment standard de la sous-marine... Et donner à cette dernière un avantage certain dans sa lutte contre la piraterie.
Le gouvernement, porté par Ike Basara, décide d’en confier le commandement dans un premier temps à un vétéran de la sous-marine, le temps que la relève ne fasse ses preuves, et de le truffer de soldats d’élites avec pour objectif secondaire de tester les capacités de traque et d’élimination de pirates du sous-marin.

Nombre de navires : Un.

Taille du navire : Moyen.
Longueur : 110m.
Maître-bau : 13,6m.
Tirant d'eau : 10,4m.

Système de navigation : Propulsion à hélices alimenté par deux moteurs hybrides vapeur / électrique utilisant la combustion de charbon comme source de chaleur et approvisionnés en oxygène par l'air ambiant. La navigation peut s'effectuer grâce au moteur électrique mais seulement durant quelques heures. Ensuite, une phrase de navigation sous moteur à vapeur est nécessaire pour permettre le rechargement des batteries.

Le Deep Blue est capable d'effectuer des plongées courtes (quelques heures au maximum). Lorsqu'il navigue en plongée, il se sert d'une combinaison de son périscope, de son sonar, de projecteurs qui lui permettent d'éclairer les fonds marins et de cartes sous-marines. Lors de sa plongée, il peut se déplacer furtivement grâce aux moteurs électriques. Si les batteries ne sont pas rechargées, il peut toujours déployer un snorkel pour alimenter en oxygène les moteurs thermiques.

Structure : Structure en métal. Peinture/revêtement granit marin sur la partie inférieure de la coque pour éviter d'attirer les monstres marins.

Système d'armement : 8 tubes lance torpilles chargés.
Salle de torpilles avec une capacité de 32 torpilles, soit un totale de 40 armes à bord. Le sous-marin était initialement armé avec des torpilles (simples, sans guidage) récupérées du temps où le chantier naval de Las Camp armait les plus offrants, dont la M-boat qui avait fait l'acquisition d'un certain nombre de munitions pour le développement de torpilles. Avec le passage de Las Camp et du chantier naval de la M-Boat à la marine, la production de ces munitions est désormais encadrée par le gouvernement.

Lorsque le Deep Blue navigue en surface et détecte un bâtiment ennemi (au sonar ou à l'œil), il peut plonger et se mettre quelques heures maximum en immersion. Grâce à son sonar, il se positionne par rapport au navire détecté avant de remonter à l'immersion périscopique. De là le périscope est hissé, la cible est confirmée et ses mouvements sont anticipés avant que les torpilles ne soient tirées.

Équipage : Environ 135 marins répartis ainsi :
- Environ 80 de larbins, répartis entre la sous-marine (division Nemo) et la scientifique pour les opérations de maintenance et de navigation.
- Une troupe d’environ 50 larbins d’élite, dont certains provenant de la division Willy.
- Des officiers de commandement (PJs + brutes). Le capitaine serait pour le moment un PNJ brute qui dirigerait le plus gros groupe de larbins.

L’équipage est divisé en deux équipes qui se relaient pour assurer le bon fonctionnement du sous-marin nuit et jour (rotation de douze heures). Ces équipes sont à nouveau divisées en trois groupes qui assurent chacun un quart (rotation de quatre heures). En cas d’alerte, les trois groupes sont mobilisés en même temps. L’emploi du temps est divisé ainsi pour réduire les risques psychologiques et respecter le rythme biologique des soldats. Le jour et la nuit sont également respectés et le sous-marin alterne entre deux types d’éclairage intérieur (rouge ou blanc) selon la période de la journée.

Raines prendrait le grand groupe de larbins + une brute pour le commandement.
Seikyuu l’autre groupe + une brute pour le commandement ?
A voir pour les PNJs, je pense qu’il y a une possibilité de flexibilité.

Équipement : Le sous-marin dispose d'une armurerie ou sont disposés des armes classiques des marins : sabres et fusils.
Il dispose également d’une vingtaine de Scaphandres Autonomes de Combat (SAC).
Pour rappel, le SAC est un bijou de technologie n'entravant nullement les mouvements de l'opérateur. D'une autonomie de 1 à 2h pour les modèles les moins développés à une autonomie de 10 heures voire le double ou le triple pour les modèles de haute qualité, le SAC présente de nombreux dispositifs modulables permettant d'embarquer armes, outils et missiles sur mesure. L'entretien reste proche de celui d'un cyborg malgré une plus grande facilité à s'approvisionner en pièces, le SAC pouvant être produit en moyenne ou grande série selon le modèle contrairement aux cyborgs.

Santé à bord : Présence de douches et d’une “salle stérile” de type bloc opératoire et dotée d’équipements de radiologie. L’équipe médicale est constituée d’un médecin et de deux infirmiers (faisant partie du groupe le plus large de larbins).
L’un des infirmiers est formé aux fonctions d’anesthésiste, et l’autre aux fonctions de
manipulateur radio, assistant de bloc opératoire.
Le commandant et son second sont formés pour assister le médecin dans ces opérations.

Restauration à bord : Quatre membres d’équipage (groupe de larbins le plus larges) sont chargés de la restauration à bord (ils sont cuisiniers, boulangers, etc). Quand le sous-marin se ravitaille, l’équipage en profite pour manger des produits frais qui sont préparés et conservés (réfrigération, congélation, salaison). En cas de problème de ravitaillement, il y a tout de même les rations super nutritives de la marine.
Il y a deux salles de restauration : une pour l’équipage et un petit carré pour l’équipe de commandement.

Divertissement : Une petite salle de musculation est à la disposition des soldats.
Sinon, des évènements thématiques sont régulièrement organisés pour garder la morale au plus haut (soirée films, tournois de tarot, etc).
De manière générale, avec les exercices réguliers qui sont effectués, ils n’ont pas le temps de s’ennuyer !

Prototype : Le sous-marin en lui-même est un prototype Zaunien récupéré par la marine. Mis-à-part les trois sous-marins de classe Hyper possédés par la sous-marine, des bâtiments de cette taille ne sont pas produits, car difficiles à naviguer à l'œil… Et puis, il y a la question des monstres marins.
Le génie Zaunien, et plus particulièrement celui de Wayne Lee, pallie ce problème : le sous-marin est équipé d’un prototype de sonar particulièrement avancé qui lui permet de détecter les menaces dans toutes les directions et sur une portée de 5km. Bien que ce sonar ne permette pas de naviguer exclusivement aux instruments, il apporte une aide non négligeable. Depuis son passage aux mains du gouvernement, sa coque est également revêtue de granit marin, lui garantissant une furtivité totale en mer.
Finalement, la dernière innovation majeure se trouve au niveau de la propulsion.

Que seriez vous prêt à payer / faire pour l'acquérir ? Formation auprès de la sous-marine par Raines suite à son contact avec Ike Basara et sa mission pour Sissi. Coopération possible avec Alcea qui pourrait servir de coordinatrice entre Baqara et le Deep Blue.

Merci par avance !


Dernière édition par Alex Raines le Jeu 7 Juil 2022 - 11:57, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24208-fiche-technique-d-alex-r
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24201-alex-raines-termine#254163
Bonjour, c'est moi qui vais m'occuper de cette demande.

Il y a deux problèmes dans cette fiche. Pour commencer, nous ne trouvons pas extrêmement cohérent que des gens inconnus de la sous-marine obtiennent le commandement d'un tel navire, un prototype qui plus est. Le deuxième est que votre sous-marin est simplement bien trop en avance sur son temps.

Pour le premier point:
Nous pensons que cela peut se régler par plusieurs choses. Il faudrait déjà que vos personnages rejoignent la sous-marine. C'est une jeune filière qui a besoin d'officiers talentueux en devenir donc voir vos personnages y aller est une bonne chose et ne pose pas de soucis. Vous aves visiblement fait beaucoup de recherches ou vous connaissez bien le milieu de la sous-marinade, vous savez donc qu'on ne confie pas le commandement d'un tel navire à n'importe qui, et cela, même pour le cas de navires déjà rodés. Ici nous parlons d'un prototype qui doit coûter littéralement une petite fortune, le confier à deux inconnus peu gradés ne semble pas très crédible quand il existe pléthore de membre de l'amirauté ou même d'officiers plus connus dans la sous-marine. Ce que nous proposons serait, dans un premier temps, de faire de vos personnages des officiers plus ou moins en formation dans la sous-marine en laissant le contrôle à quelqu'un de plus qualifié, un ingénieur/superviseur qui vous servirait de capitaine. Derrière cela, avec un peu de temps et quelques rps, en jouant réellement votre progression dans ce milieu vous pourriez obtenir comme souhaité le commandement du navire.

Deuxième point:
Le moteur stirling prototype de Zaun, le sonar ou le système anaérobie sont bien trop avancés. Le soucis c'est que l'univers de OP est certes dans une sorte de flou quant aux avancées scientifiques, mais là vous allez beaucoup trop loin. En l'état, votre sous-marin a une tête de navire de la deuxième guerre avec sa forme non albacore, mais pour le reste, c'est clairement un navire qui lorgne sur ce qui se fait de nos jours. L'anaérobie est une technologie de pointe, le moteur stirling très avancé également et les sonars, même si c'est très vagues sont également des inventions particulièrement pointues, bien trop pour l'univers dans lequel nous évoluons. Dans un monde où les voitures et avions n'existent pas, votre navire est comme une sorte de vaisseau venu du futur. Vous comprendrez donc que pour les trois choses citées plus haut ce ne sera pas possible.

En revanche, nous autorisons les torpilles, si elles ne sont pas filo-guidables et sans sonar, donc des troncs d'arbres (ce qui reste évidemment très fort). Aucun problème non plus pour le granit qui recouvre la coque et protège des monstres marins, pareil pour le sas et la SAC.

De manière globale, voyez votre sous-marin comme un navire normal mais avec la possibilité d'aller sous l'eau lors du combat pour obtenir un avantage incroyable sur ses adversaires. Dans le monde d'OPR où 99% des gens naviguent à la voile et se battent avec de vulgaires canons, le simple fait d'être sous l'eau et balancer des torpilles vous rend presque invincible lors d'une bataille navale.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Hello Ambrosias et merci du retour rapide.

Pour le premier point, pas de souci. Cela rejoint mon interrogation dans ma demande par rapport à comment obtenir le commandement de ce sous-marin, haha.

Vu que Seikyuu et le DC de Jack sont de l'élite, serait-il envisageable que je sois envoyé en formation dans la sous-marine et qu'ensuite je choisisse de les avoir à bord (dans l'esprit de mener une force de frappe anti-pirate et du coup de récupérer des soldats d'élite spécialisés dans la traque de criminels) ? Je comptais utiliser mon bon pour une promotion de la mission de Zaun pour demander un bump jusqu'à Commodore (qui n'est plus un si petit grade que ça), cela pourrait être envisageable de faire des RPs de mon côté pour un rattachement à la sous-marine et en attendant de jouer avec un Capitaine PNJ de la sous-marine (et éventuellement le remplacer dans quelques temps). Je n'envisageais pas la chose car le but était de fonder un équipage de PJ et je n'étais pas sur qu'avoir un capitaine PNJ (plus gradé que moi notamment) en accompagnateur était faisable mais si c'est le cas j'imagine qu'il n'y a pas de problème !

Si le RP de Koneashima (event Zombie War) est validé, Raines aura rencontré (et fait, je l'espère, une impression correcte) Ike Basara, à l'initiative de la sous-marine. Peut-on envisager que suite à la mission de Zaun, il y a une proposition de Basara pour envoyer Raines dans la sous-marine avec objectif à moyen terme de prendre en charge ce navire ?

Pour le deuxième point je ne comprends pas vraiment. Le sonar du bateau est une technologie validée sur le forum et l'identité même des sous-marins de Zaun, ça a été joué plusieurs fois en RP et j'ai repris uniquement des éléments de l'annexe. Le cycle de Stirling, quant à lui est un bête cycle de moteur à vapeur de locomotive, et il y en a dans le manga et sur le forum. Le seul point qui serait à mon sens discutable est une technologie de liquéfaction de l'oxygène qui date de la fin du XIXème. Mais avec ce qu'on a vu de ce que pouvait faire Végapunk dans le manga, comme tu dis, et le fait que l'île de Zaun soit très avancée technologiquement (intérêt d'avoir une dictature autoritaire et technocrate) je pensais que ça pouvait passer. Pour les torpilles rien à rajouter, je ne les voyais pas guidées non plus.
Le point techno qui m'embête le plus c'est vraiment le sonar car il y a tout un lore développée à Zaun sur ça... Et que c'est un point dur de pourquoi il n'y a pas de gros sous-marins sur le forum (la navigation à l’œil trop pénible).
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24208-fiche-technique-d-alex-r
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24201-alex-raines-termine#254163
Si Raines est dedans il pourra se débrouiller pour faire venir les autres oui, aucun problème. Tant que vous jouez bien la chose, notamment avec Ike Basara, qui est une très bonne idée. Faut juste pas que ça sorte de nulle part. Pour l'officier au dessus de vous temporairement, soit vous posez un pnj que vous pourrez faire bouger en quête, soit vous en faites un pnj accompagnateur haut gradé, bien qu'avec peu de dorikis. Vous pouvez prendre un vieux type de la marine à la retraite rappelé par Basara car il sa confiance, un ingénieur de la sous-marine réputé, c'est comme ça vous va.

Pour la suite alors effectivement il y a bien des sonars à Zaun, mais la chose est rudimentaire. Nous voulons bien autoriser un sonar expérimental, mais comme dit, rudimentaire. Cela veut donc dire avec peu de portée, un gain de traitement très bas et assez directionnel avec un large baffle sur l'arrière (l'opérateur devra faire tourner la base). Pour une chose de la sorte on serait donc sur quelque chose comme 5 km au maximum pour la portée. En revanche un sonar de la sorte ne permet en aucun cas de réellement naviguer sous l'eau, vous devrez utilisez des cartes maritimes avec les fonds pour éviter de vous les manger si vous êtes trop proches du littoral. La plupart du temps vous serez en surface et je maintiens que votre doctrine doit être de voir la chose comme un navire classique qui passe en immersion pour le combat. De même, vu la piètre qualité du sonar et les torpilles rudimentaire elles aussi, il vous faudra être à l'immersion périscopique pour engager un navire hostile. Le sonar vous permettra de vous positionner et de repérer les bâtiments aux alentours une fois sous l'eau, mais ne serait-ce que par question d'équilibrage, pas de combat ainsi.

Pour le moteur, la base est ancienne, oui, en revanche cette application pour des sous-marins ne l'est pas du tout. Même aujourd'hui, tout comme pour l'anaérobie, c'est une technologie peu répandue. En fait ces deux choses là permettraient de donner une immense autonomie à votre navire une fois en plongée, ce que nous ne souhaitons pas.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Pas de souci pour le premier point du coup, ça peut se construire en quête. Nous avons également discuté avec Alcéa d'une possible implication de son perso (qui est une CP pionne de Basara). Si on rajoute la formation de mon perso, plus la présence de PNJs plus expérimentés le temps de quelques RPs, ça peut le faire ?

Je repars à la charge sur le sonar. De la fiche de Wayne Lee, l'ingénieur de la M-Boat :

Sa vie bascula quand il fit la rencontre de Malfada Kripke. Ingénieure plus expérimentée, elle fut subjuguée par les travaux de Lee sur le son et lui alloua des financements dans un seul but : Dompter "la vue" des dauphins, trouver un moyen innovant de navigation pour les submersibles.
Chose faite en 1625 quand Lee mit au point le premier prototype de sonar. Une version  portable vit le jour fin 1626 assurant à la M-Boat le monopole dans la détection de submersibles. Jusqu'à ce qu'un modèle soit chipé...
Et de la demande de Loth :

https://www.onepiece-requiem.net/t17908-sonar

En 1625-1626, la M-Boat développe un sonar qui lui donne le monopole dans la détection des submersibles. Une version portable permet de pulser une onde dans toutes les directions avec un rayon d'1 à 5 km. Il me paraissait donc pas trop déconnant qu'après 2 ans de développements supplémentaires, sur une machine fixe et bien plus volumineuse, et sur un engin prototype il y ait un modèle largement plus perfectionné.

J'ai beaucoup de mal à comprendre l'idée de "le navire navigue hors de l'eau comme un bateau classique et plonge pour le combat", et pour cela j'aimerais plutôt comprendre le point de vue du staff à ce niveau là, et d'exprimer de manière claire le point qui pose problème.
De ce que j'en comprends, l'idée c'est qu'il n'y ait pas un navire invincible qui puisse couler d'autres bateaux sans moyen de riposter ou de le voir.

Du coup j'aurais plutôt proposé l'inverse : le sous-marin navigue sous l'eau à la manière d'un sous-marin normal. On enlève l'histoire de la propulsion anaérobie donc de temps en temps il doit naviguer avec son schnorkel déployé pour alimenter les moteurs en oxygène (et doit complètement remonter de temps à autres pour les réserves en oxygène pour l'équipage). Et dès qu'il passe en phase d'attaque il sort complètement de l'eau ? Vu que les torpilles ne sont pas guidées il vaut mieux qu'il se mette à hauteur ? Ou alors on réduit encore un peu plus l'efficacité des torpilles et on rajoute quelques canons sur le dessus pour qu'il se batte comme un vrai bateau ? Ce serait quelque chose d'acceptable ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24208-fiche-technique-d-alex-r
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24201-alex-raines-termine#254163
Salut,

Après passage sur le canal général du discord j'ai vu ceci:
Spoiler:

Si je n'étais pas assez clair je vais entrer plus dans les détails pour que ça le devienne. Ce que je te disais c'est que dans le monde de One Piece, la plupart des gens utilisent des bateaux à voile. Le nec plus ultra ce sont les roues à aube et de plus en plus des hélices. Du côté de l'armement on est sur du très basique avec des canons plus ou moins puissants. Face à ça on y oppose un navire qui va sous l'eau et balance des torpilles (vu la tronche des bâtiments en face un tir réussi = un navire coulé). Étant immergé dans un monde où les sonars n'existent quasiment pas, le simple fait de repérer votre navire est rendu impossible pour la plupart des gens. Et quand bien même on les détecte, il faut pouvoir leur faire des dégâts. En dehors de quelques fruits bien adaptés et pourquoi pas des HP puissants ou quelques autres exceptions, vous n'avez absolument personne qui peut riposter. On a donc un navire qui ne craint quasiment rien et peut détruire à peu près tout le monde. Le simple fait d'avoir cela est un avantage exceptionnel et si tu as bien lu ce que j'écris au dessus je ne cherche pas à vous en empêcher.

Comme écrit plus haut, la façon d'utiliser votre navire c'est comme un navire standard. Vous naviguez en surface, pas en immersion, ça c'est digne des sous-marins modernes, loin de ce qui doit se faire dans OP. Vous évoluez comme les autres, et selon les besoins ou avant d'aller au combat quand vous repérez un adversaire, vous allez sous l'eau avec quelques heures d'autonomie maximum. C'est à ce moment là qu'intervient votre sonar expérimental qui vous aide à traquer les navires au dessus pour vous positionner avant de remonter à l'immersion périscopique. De là vous hissez votre périscope, vous confirmez que c'est la bonne cible et vous anticipez son mouvement pour tirer. Vous avez fait feu en étant invisibles et impossibles à attaquer pour la majorité des gens, pnjs comme pjs. Le staff vous autorise l'application de cette doctrine. Cela vous offre un avantage énorme et donne de l'intérêt à la sous-marine. En revanche, hors de question de faire l'inverse.

Pour votre sonar, nous restons sur quelque chose d'expérimental mais nous accordons le caractère omnidirectionnel avec une portée de 5km. Je vous fais grâce également de rentrer dans les détails de la chose car si on va par là, comme c'est clairement un truc bas de gamme, vu le gain de traitement vous n'allez pas voir grand chose même dans la portée accordée. On va dire que c'est du manga, on s'en fiche de tout ça, vous avez un sonar qui marche bien et vous donne de bonnes indications dans la zone de 5 km autour de vous. En revanche, comme dit plus haut, ce n'est pas avec cela qu'on navigue. Votre sonar n'est pas fait pour repérer les fonds ou cartographier la zone, pour ça vous avez vos cartes maritimes, il est bien trop expérimental pour une chose pareil (c'est par ailleurs une technologie de pointe de nos jours la modélisation 3D de la zone avec un sonar, et les sondeurs pour le fond n'utilisent pas du tout les mêmes fréquences que les sonar faits pour le combat). On ne va pas aller plus loin, sinon de toute façon on va vite arriver au fait qu'un sous-marin ça utilise un sonar passif et non pas actif, plus discret et super performant (bien plus efficaces que des actifs la plupart du temps en réalité). On va éviter également la notion de résurgence des rayons ou de la bathy en fonction de la température, la salinité et l'immersion. C'est un sonar de manga qui marche comme dans les films jusqu'à 5km, point.

Si je résume: ok pour un sonar omnidirectionnel de 5km de portée ; vous avez un navire normal qui va sous l'eau au besoin, mais pas le contraire.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544
Hello Ambrosias,

J'ai édité les points durs pour être raccord avec ce qui a été dit. Tu peux faire une revérification ?

Merci par avance !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24208-fiche-technique-d-alex-r
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24201-alex-raines-termine#254163
C'est bon pour moi je valide !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23698-fiche-technique-ambrosia
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23692-ambrosias-proteger-servir-et-traquer#250544