Le Deal du moment : -25%
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
Voir le deal
127.47 €
-41%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 – SSD interne – 1 To – 2,5″ SATA 6 Gb/s à 59,99€
59.99 € 101.07 €
Voir le deal

La première fois, c'est douloureux [PV EDWARD]




Être libre n'est pas une sinécure, la vraie liberté se taxe de folie, se teinte de démence pour certains, et l'on a tendance à confondre les deux. La liberté à cette différence, que les fous sont libre qu'en apparence, et souvent bien emprisonnés dans leur tête. Ni l'un, ni l'autre, ne motivait le jeune utopiste et inventeur en armement et biomécanique. Lui, ce qu'il voulait, c'est détruire tout un système basé sur l'argent, en inondant le marché, saturant l'économie mondiale de menue monnaie, que tout à chacun disposerait de manière égalitaire; Une sorte de balance. La justice avait cette différence à l'égalité, qu'elle supposait de ne pas traiter tout le monde de la même manière. Il en allait ainsi de l'équilibre du monde, et de sa profonde inégalité, et remettre de l'ordre, faire sauter la roue de son ornière, et lui faire emprunter un  nouveau chemin, plus beau et plus droit. Son image du monde lui donnait des sombres pensées, et il voulait que l'on trace un nouveau monde... Pour cela, il se devait de devenir pirate, d'entrer dans un équipage, et de convaincre ses nakamas qu'ils devaient trouver le One Piece. Et ensuite il disposerait du trésor comme il faudrait, et ferait du faible le fort, du cafard le lion, du négligeable une unité remarquable .

Pour commencer, il devait passer le cap des jumeaux par ses propres moyens. Et embarqua clandestinement dans un navire pirate qui flottait au port jouxtant la cascade qui menait à la cour des grands. Il avait perdu suffisamment de temps sur Kage Berg et dans les Blues, préparant son plan et fabriquant le Leviathan, une arme de précision mortelle, et qui devait son nom à une créature des abysses, plus enceinte à l'ombre, la pénombre des fonds marins, comme aux combats les plus intestins. Dissimulée dans un étuis de contrebasse, le pirate se faisait passer pour un musicien la plupart du temps, bien qu'il n'est pas trop le sens de la mesure de ses artistes, ni du tertiaire, ni du secondaire. Chacun son domaine d'expertise, après tout.

Il ne connaissait rien du monde des pirates, de leur code, de leur dogme, de leur façon bien personnelle de considéré la liberté, ou la justice. Tout un nouveau monde à appréhender... Tout ce qui faisait de lui un débutant, le poussèrent vers cette situation dangereuse, ou il se fit chasser par tout l'équipage de pirate sur le navire. Il avait fallut un certains moment avant qu'ils ne découvrent qu'ils avaient un "invité" à bord, et encore plus de temps pour trouver sa position exacte.

Au début on avait même pensé à une histoire de spectre, mais finalement le capitaine avait ramené tout le monde à la raison en prononçant les mots "passager indésirable", et "chasse à l'homme"; Ils n'étaient plus très loin des côtés déjà à ce moment là, et la traque mit du retard à l'arrivée sur la terre ferme.

Nox se trouvait sur le pont inférieur quand on le découvrit, près d'une réserve de nourriture, entrain de se restaurer. Cela faisait plusieurs heures qu'on le cherchait, et qu'on passait au crible le navire, et il dût combattre une dizaine de pirates avide de le capturer, pendant plusieurs heures, et il commençait à voir les blessures légères se multiplier sur so corps. Il était à présent sur le point supérieur, chassé par le capitaine en personne.

- Pourriture, tu t'invites à bords et tu sème la zizanie, la planche n'attends plus que toi, c'est une question de minutes ! Cracha l'homme à la moustache pointue, et aux bajoue couvert d'un couche de poil dissimulant des tâches de rousseurs.

- Je vous conseille de me laisser passer, et descendre à la prochaine île, je ne vous importunerait plus, et on sera quitte, si je vous laisse la vie sauve. FIt Nox, pas impressionné pour le moins du monde. Lui qui avait connu l'enfer de l'"élite, ne craignait plus grand chose.

Il attrapa le fusil qui était dans son étui, sans être réellement gêné par la puissance des vagues, et de la marée, ou des mouvements imprévisibles du pont supérieur. Cela voulait surement dire, que ... "PORT EN VUE, PORT EN VUE !!!" fit la vigie, criant en sonnant la cloche sur le nid de coucou qu'il occupait. Lui qui était inconscient de ce qui se tramait en dessous de lui, venait de donner des indications très utiles à Nox, qui tira une munition spéciale entre lui et le groupe de pirate qui essayait de l'encercler, provoquant un nuage de fumée noir et opaque, ou tout semblait plus gris, plus difficile à discerner.

Une volée de balles tentèrent de le toucher malgré tout, et on entendit des cris de toute part, tandis que sautant par dessus le bastingage, étui en main, le pirate trentenaire ne s'échappe en sautant par dessus le bastingage. Une balle ou deux le touchèrent, et son sang se répandit dans l'eau du port, tandis qu'il gagnait la plage avec le peu de conscience qu'il lui restait.

Des formes floues l'encerclèrent alors, qui semblaient plus curieuses qu'agressive, cette fois. sa conscience s'échappait en même temps que l'hémoglobine, et on l'emporta alors qu'il avait l'impression de voler sur un nuage cotonneux, le nuage de l'inconscience, les rivages du rêves.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24443-gnons-et-gros-gnons-nox#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24427-la-liberte-apporte-le-devoir-d-etre-meilleur-nox-de-beaufroi
Ce jour-là, Edward était en repos. Une fois n'est pas coutume, après sa virée sur l'île en fête, le jeune homme avait décidé de se reposer un peu avant sa future entrevue avec le malvoulant. Il avait été énormément usé, que ce soit physiquement ou mentalement ces derniers mois et prendre quelques heures pour se remettre de tout ça était un minimum par rapport à ce qu'il avait vécu.

Le jeune homme avait simplement décidé de faire une petite balade en forêt pour se retrouver un peu seul avec lui-même. Au passage, c'était dans cet endroit qu'il avait trouvé son fruit du démon, ce qui finalement avait été le début de son envolée. C'était donc assez réconfortant pour lui d'y venir pour se rappeler l'enthousiasme et la confiance que cet événement lui avait donné à l'époque. Au passage, la météo n'était pas très loin de ce jour-là en plus. Il faisait ciel bleu, on pouvait entendre quelques oiseaux gazouiller de plaisir quant à la douce chaleur qu'il faisait, le tout agrémenté de l'odeur de caramel qu'Edward dégageait quand il faisait chaud, on peut dire que les conditions étaient réunies pour passer un bon moment.

Soudain, alors qu'il était en pleine quiétude, à rêver dans le creux d'un arbre, il allait entendre des pas venir dans sa direction. Et à en juger par le bruit de la foulée qui se voulait plutôt rapide et les cris qu'il entendait, il n'y avait pas de doute que c'était encore le début de nouvelles embrouilles qui commençaient.

"- Capitaine ! Un homme blessé vient d'échouer sur la plage ! On fait quoi ?! "

En cet instant, Edward eut envie de simplement connecter deux neurones et de réfléchir un peu mais il n'en fit rien. Soufflant, il allait répondre d'une manière calme comme à son habitude.

"- Soignez-le et appelez-moi quand il est réveillé pour que je m'entretienne avec lui. "

Aussitôt dit, aussi fait. Le messager allait tout simplement faire passer le message et l'inconnu allait être envoyé à l'infirmerie et laissé aux soins de Klaus. Il avait quelques blessures par balles mais fort heureusement, sa vie n'était pas en danger. Elles s'étaient logées dans des endroits peu létales et un médecin confirmé comme Klaus pouvait très aisément remettre en état cet homme qui se réveilla quelques heures plus tard, alors qu'il allait voir le capitaine de l'Ouroboros assit sur une chaise devant son lit.

"- Bonjour. je m'appelle Edward Minaro et tu es sur Innocent Island, dans l'infirmerie de ma fabrique de bonbons. "

Le jeune homme allait ensuite reprendre son monologue simplement après avoir fait un espèce de petite sourire pour mettre en confiance son interlocuteur.

"- Et toi, qui es-tu ? "

La réponse attendue était claire et le jeune homme avait intérêt à être collaboratif après les soins qu'il avait reçu, sinon ça se passerait d'un coup moins bien. Mais on en était pas encore là, il fallait toujours le bénéfice du doute non ?
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro

Dans ses rêves, kaléidoscope des idéaux anciens et usés, terreaux des volontés à venir, et des plus puissantes racines de notre psyché, il volait. Loin de tout, sans autre problème que d'orienter sa course dans l'espace. Dans le voile cotonneux de l'inconscience, il s'était fait un cocon de douceur, sans douleur, sans soucis, insouciant et inconscient. A mesure que le temps filait, voyait-il les nuages en dessous de lui se disperser pour lui donner la vision d'une terre qui approchait à toute vitesse, affolant ses sens, malmenant ses angoisses, forgeant un caractère d'urgence, l'alertant sur un danger, finalement, bien imaginaire. Pour lui, tout ça était pourtant foutrement réel, chaque détails à sa place, sans exubérance, ni anachronisme, ce rêve pourtant simple de voler se transformait en cauchemars à mesure que le sol se faisait fourmillant de détails, qui des toits des maisons, qui des routes traversant les villages, et la mer qui entourait, bordait chaque île de ce monde. Le seul indice qu'il avait, venait d'une certitude qu'il n'avait jamais sauter. Il ne savait pas comment il était arrivé là, en tout les cas, des souvenirs lui manquaient.

Prise de conscience.
Réveil.

La lumière aveuglante du soleil lui souffla une vision pourtant aiguisée. Double tranchant, sa capacité à mieux voir, le desservait autant qu'elle était un aide salutaire dans les combats, une arme à la main. Il mit par reflexes ses mains devant ses mirettes, et en fit d'une la visière qu'il lui manquait, pour mieux observer son environnement. D'abords analyser la situation. Il était dans une pièce blanche, une sorte d'infirmerie ? Et un homme était planté à son chevet, bien enfoncé dans son siège, semblant pourlécher quelques plans tous plus fumant les uns que les autres. Il ne semblait pas dangereux, mais il avait une flamme dans ce regard rougeoyant, qui le mit mal à l'aise. Il n'aurait su dire pourquoi, cet homme en face de lui, donnait l'impression d'être dangereux. Une odeur de caramel lui mit l'eau à la bouche, tandis que son "sauveur" faisait son laïus, l'estomac de Nox se tordit, et un bruit gênant pour lui comme son auditoire, se fit entendre.

- Moi ? Nox de Beaufroi, simple inventeur utopiste déambulant sur Grand Line depuis au moins ... J'ai dormis longtemps ? Fit-il en essayant de se relever, encore tout groggy et roide de l'anesthésie, perclus de douleur en différent point de son corps. Globalement, le médecin des Ourobouros avait fait du bon travail, mais il fallait bien laisser du temps à son corps pour se remettre de ses mauvais traitements, un temps que Nox voulut bien lui laisser au prix d'efforts inutiles pour se mettre sur ses pieds.

Après ce spectacle navrant, presque honteux même, Nox se tourna vers Edward : Je m'interroge sur vous. Êtes vous le genre de bon samaritain du genre à sauver les chats coincés dans les arbres ? Ou bien un opportuniste qui voit en moi une manière de gagner son pain ? Drôle façon de dire merci, j'en conviens, mais je préfère pas tourner autours du pot, à me répandre en reconnaissance, alors que de toute façon, elle vous est acquise ... Son sourire mi figue, mi raisin brilla comme le verre polie de ses lunettes, qu'il rechaussa de manière automatique. Il faut dire que le verre à double convexe, avait surtout l'intérêt de lui permettre de ne pas trop en voir, tout en reposant sa vue naturellement exacerbée.

Il s'attarda sur son interlocuteur, avec son costume d'homme d'affaires, ses cheveux mi longs noirs corbeaux... A dire vrai, cette tête lui disait quelque chose, maintenant.

- Minaro ... Ce nom me dit quelque chose. Et ce n'était sûrement pas à cause des douceurs empaquetées dans sa fabrique.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24443-gnons-et-gros-gnons-nox#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24427-la-liberte-apporte-le-devoir-d-etre-meilleur-nox-de-beaufroi
Et bien on peut dire que cet homme était sûr de lui. Il avait une confiance phénoménale et n'hésitait pas à déblatérer des phrases bateaux comme accuser Edward d'être un sauveur de chat. Comme s'il n'avait que ça à faire.

Enfin bref, ce qui allait être un peu plus intéressant, c'est que le jeune homme déclara subitement que le nom de Minaro ne lui était pas inconnu. Il serait donc impossible à berner et le jeune homme allait donc changer de stratégie et y aller de front, histoire de ne pas créer une méfiance malsaine pour rien.

"- Il y a des chances oui. Car je suis également un pirate primé à 91 millions de berrys actuellement. "

Le jeune homme allait sourire ensuite pour désamorcer une quelconque ambiance bizarre puis aller reprendre la parole.

"- Mais vous savez, les racontars sont hautement exagérés. On va dire que je suis juste quelqu'un prêt à me salir les mains pour obtenir la liberté. Mais je vous rassure, je ne suis pas du tout un psychopathe ou je ne sais quoi. je vais même vous dire, en soit, on vous a soigné car vous êtes atterri sur nos côtes et on ne se voyaient pas vous laisser mourir comme ça. Pirate ne veut pas toujours dire salopard j'ai envie de dire. "

Le jeune homme allait donc rigoler un peu puis aller un peu laisser se reposer son invité inattendu. Visiblement, il n'avait pas l'air très dangereux puis le jeune homme n'allait pas non plus plus s'attarder que ça sur un événement de ce genre. Si le jeune homme voulait taper la causette plus tard, ça serait à son aise mais le capitaine de l'Ouroboros n'allait pas plus que ça rester rester dans cette infirmerie.

"- Enfin bref. Je vois que vous avez l'air en bon état de rémission donc je vais vous laisser vous reposer. Si vous avez faim, le restaurant se situera à votre droite et le repas est servi pour l'équipage à dix-neuf heures. Si vous voulez vous joindre à nous, vous êtes le bienvenue. "

Sans plus de sommités, le jeune homme allait donc y aller. Il verrait bien si ce Nox répondrait à l'invitation dans ce cadre bien plus chaleureux qu'était la salle de restaurant de la fabrique. Et dans le pire des cas, il partirait sans manger. Même si ça serait dommage, vu qu'à défaut d'avoir l'air menaçant, ce bonhomme pourrait peut-être se révéler plus intéressant. Qui sait.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro
Edward Minaro, pas un nom qui datait de l'époque où Nox était dans l'élite. Un nom qui avait grandit en même temps que ses idéaux de liberté, et sa soif de justice. Un peu comme si le monde et lui était en phase, il se transformait à mesure que le Beaufroi grandissait, s'affirmait. Un pirate à 91 millions, voulait-il l'avoir dans ses connaissances, dans son carnet d'adresse ? Après tout, il était un déserteur de la marine, recherché surement par quelques bureaux obscurs du Cipher Pol, ses connaissances de l'armée, ses connaissances scientifiques, en faisant un danger pour la gouvernance mondiale. Pouvait-il juger ? Pouvait-il sincèrement se permettre d'évincer pareille invitation ? Il avait tant à apprendre sur le monde "d'en bas",  l'underground qui vivait sous la surface de la légalité. Peut-être que ce Minaro pouvait être un bon professeur ? Il se reposa sur son lit, les bras croisés, en pleine réflexion.

Finalement, ses réflexions le menèrent vers la somnolence, et la rêverie. Des rêves peuplés de pirates, de dangers nombreux, et finalement une victoire sur son principale ennemis : Le gouvernement et son capitalisme rongeant toutes les couches de la société. Alter mondialiste convaincu, il se réveilla sur ses entrefaites, presque déçu que tout ceci ne soit qu'un rêve. La victoire, s'il voulait l'obtenir, il ne devait pas chômer.

Il se leva, toujours aussi roide mais les pieds bien plantés au sol, une infirmière qui passa par là lui intima de se reposer encore un peu, il lui dit qu'elle ferait mieux de lui trouver une aide pour qu'il puisse marcher sans risques. Remontant ses lunettes à montures d'argent qui cachèrent un instant son regard bleu océan, myriades et dégradés de bleu s'entrechoquant comme autant d'étoiles brillant dans le ciel, et sa détermination convaincu et sembla faire même son petit effet sur la dame, une petite rousse aux yeux verts. Pas une trace de l'équipage du serpent, autrement. Il lui demanda de le mener vers la salle du réfectoire.

Le repas était finie depuis moins de dix minutes, et il croisa nombres d'hommes à l'aspect singulier qui allaient vers d'autres occupations, que de se renseigner sur le 'petit nouveau'. Bien que solitaire, l'homme de science savait son objectif impossible sans un solide équipage pour le soutenir. On ne devenait pas le propriétaire du One Piece, et par conséquent le 'Roi des Pirates' sans avoir des bras avec sois.

- Monsieur Minaro, j'ai bien réfléchis à vos paroles ...Fit-il en préambule, approchant de la table ou Edward était presque seuls, avec ses plus fidèles alliés, et ses proches les plus soudés... Et je vous dois, si ce n'est toute la vérité, quelques explications sur mon arrivée sur vos côtes. Comme je l'imaginais, mon nom ne vous dis pas grand chose, je suis pourtant derrière les armes qui vous chassent aujourd'hui le plus hardiment, ayant été un sergent de la scientifique, et ingénieur principal d'un projet avorté. Je suis donc un déserteur recherché par la marine. Et un pirate, à mes heures perdues ...

Il s'assit à la table du pirate, et se servit d'une viande qui semblait juteuse et parfumé, se rendant compte qu'il avait une faim de loup que maintenant. Tout en mangeant, il disait : Pour autant ... Je suis un novice ... dans les arts de la piraterie ... Peut être pourrions nous... nous rendre service ? Fit-il en souriant de manière énigmatique, comme toujours.

Minaro avait le choix maintenant, soit le prendre sous son aile, soit chasser l'ancien chien du gouvernement repentis, et reconvertis en utopiste plein de rêves et d'espoirs pour l'avenir de l'humanité.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24443-gnons-et-gros-gnons-nox#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24427-la-liberte-apporte-le-devoir-d-etre-meilleur-nox-de-beaufroi
Le moment du repas. Un des moments préférés d'Edward à vrai dire. Il aimait bien manger et c'est pourquoi il avait aménager cette cantine dans la fabrique. D'autant plus que ça donnait cette impression de pouvoir sur les autres. Il gérait tout ce mécanisme bien rôdé, de la fabrication des bonbons à la simple nourriture qu'il donnait à ses employés et d'un côté, ça pouvait être grisant. Mais encore, ce n'était pas le plus important. En agissant de la sorte, il contrôlait également que ses hommes aient une alimentation saine et varié, chose essentielle pour être en pleine forme lors des sorties en mer finalement.

Mais bref, alors qu'il était donc en train de discuter calmement avec Klaus à sa table, une présence allait lui faire plaisir. Son invité venait le rejoindre et allait avoir des paroles pour le coup digne d'intérêt. Il était un ancien scientifique marine récemment reconverti et donc novice dans les arts de la piraterie. C'était très intéressant ça.

"- Et bien d'accord. je te propose donc un accord si tu veux. Tu rejoins nos rangs et tu travaillera avec Klaus en tant que soutien sur la maintenance de nos machines. Et en échange, je t'accorde ma protection et je m'occuperais personnellement de toi pour faire de toi un vrai pirate. Qu'en penses-tu ? "

Le jeune homme sourit. Il était à vrai dire content à l'idée d'enseigner un peu ses trucs et astuces. Il était quelqu'un de relativement qualifié pour être pédagogue quand on y pensait bien. Toujours a expliquer les plans et a gérer tout et n'importe quoi. On pouvait facilement dire que personne dans l'Ouroboros en tout cas ne serait plus à même d'avoir ce rôle que lui en tout cas.

Puis on allait pas se mentir, par rapport à sa situation, Nox n'avait que très peu de raisons de refuser cette proposition qui était on ne peut plus honnête pour le coup. Mais bon, c'était à lui de voir maintenant.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro