Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

[Mission] Les agents du GM et la relique perdue

Dead End. Il fallait que ce soit une île pirate. Franchement, marché sur ces pontons de bois moisissant par les raclements de la mer en contrebas et l'impossibilité au soleil de venir sécher l'atmosphère humide de la grotte m'agace déjà. Enfin, depuis que je suis sous les ordres de l'étoile Basara, l'humidité, ça me connait puisqu'une grande partie de mes missions consistent maintenant à vérifier que la sous marine reste un lieu où les traitres ne font pas long feu. Et pour l'instant, ça marche bien : le simple fait qu'ils savent que le gouvernement, via mes yeux, les observent de très près les rend fort loyaux et obéissant.

Mais aujourd'hui, bien que j'agisse une nouvelle fois sous les ordres de l'homme de ma vie qui n'est autre qu'Ike Basara, je ne suis pas là pour veiller sur son jouet préféré. Non, aujourd'hui mon étoile bien aimée a choisi de m'envoyé sur une nouvelle mission qui a la base a été remonté par une chef d'équipe du Cipher Pol 2, et une mission qui pourrait bien changer le destin d'une île qui résiste encore et toujours au gouvernement mondial.

Cette île, ce n'est pas Dead End, mais Hungeria, et notamment la ville de Nakamura habité par un peuple de long bras aux croyances débiles, mais qui peuvent nous servir à condition que ma mission réussisse : car ce peuple s'est fait volé sa statuette sacré il y a quatre ans, et depuis la petite statuette dorée représentant une femme long bras à genou et main vers le ciel passe de main en main sans jamais revenir dans des mains affublés de bras possédant deux coudes. Ni dans les mains du Gouvernement Mondial d'ailleurs. Mais c'est là que j'entre en scène.

Je suis donc là,  logeant au Hibou de Nuit, l'établissement le plus propre de la ville mais pratiquant évidemment la prostitution... Et attendant mon comparse qui doit venir me rejoindre. D'après les dire de Basara, il aurait directement demandé au Cipher Pol 9 de me prêter main forte. Et c'est dans un des obscurs troquets que j'ai décidé de l'attendre...

Pourquoi un endroit pareil ? Parce que malgré le manque d'hygiène flagrant de l'établissement, c'est tout bonnement le meilleur endroit de laisser trainer ses oreilles... Pour apprendre par exemple que la vente aux enchères qui devait avoir lieu dans trois jours aura un jour de retard, la faute à des détenteurs de marchandises en retard... Un temps précieusement gagné pour nous, car il serait de bon ton que nous arrivions à récupérer la statuette avant qu'elle soit à la vue de tous...

Mais en attendant, restons dans les couleurs locales. J'ai même ressortie ma vieille tenue de pirate pour l'occasion. Enfin, faudra vite que je me reteigne les cheveux en violet en rentrant avant de revoir mon âme sœur, je sais qu'il les préfère comme ça.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t11490-les-secrets-de-l-agent-am
  • https://www.onepiece-requiem.net/t11379-
Après une certaine période de pause, j'étais de retour au travail. J'avais décidé d'abandonner ma carrière de magicien une bonne fois pour toutes, je ne savais pas si je regretterais, mais j'avais compris qu'a vouloir être deux face d'une même pièce, je finirais sur la tranche de cette pièce sans pouvoir trancher. Parfois, j'avais encore mes vieux réflexes de chercher mes cartes, avant de me rendre compte que je ne les avais plus. Dans le fond, qu'importe, puisque j'étais désormais affublé d'une nouvelle volonté, celle d'accomplir mon devoir quoi qu'il arrive.

Une fois encore, j'avais été dépécher par le CP2, afin de rechercher une ancienne relique appartenant a la tribu des long bras, une tribu qui avait encore des croyances archaïque, mais qui sais, peut-être pourrais-je tourner cette situation a mon avantage. Assez étonnament bien que la mission été sous la responsabilité du CP2, j'étais bien une agent du CP7 qui serait ma coéquipière.

On m'avais fourni une fiche, qui au final ne comportait pas grand-chose, l'information principale été surtout son nom Alcéa et son nom de code, Agent Amaryllis. Je ne savais même pas qu'on pouvait avoir un nom de code, mais je suppose que c'était plutôt cool ? Je me rendais alors en bateau sur Hungeria, une île qui n'avait pas vraiment bonne réputation hormis pour ses hôtels de charmes. Je devais rejoindre ma partenaire de mission dans un des obscurs troquet de cette ville, c'est donc tout simplement de cette façon que je m'y rendais.

Nous savions déjà qu'une enchère aurait lieu sur dead end, une île de pirate, au final, nous n'avions qu'a la voler et disparaître sans laisser de traces? Cela me rappellera une autre vie, mais j'étais plutôt habitué de ce genre d'opération, peut-être que c'était aussi la raison pour laquelle on m'avait envoyé sur cette mission... Bref, je m'égare.

La première étape pouvait paraître stupide, mais nous devions faire du repérage, connaître les systèmes de sécurité, et surtout savoir comment les contourner. J'avais déjà préparé le matériel de base pour faire du repérage, une bonne vielle paire de jumelles et surtout un thermos qui nous serais grandement utile, car la nuit s'annonce longue.

Une fois arrivé, je rentrais très simplement dans la taverne. Une fois la porte ouverte, je prenais directement la direction du bars, je tendais mon thermos en direction du tavernier pour lui demander de remplir celui-ci avec du café. A la suite de ca, je partais rejoindre celle qui semblait être mon équipière avec un léger sourire :


- Bonjours! Prête a une bonne nuit de repérage ?

Est-ce que j'omettais volontairement de prononcer mon nom ? Je n'étais pas fou, je ne voulais pas que mon nom sois entendu... Simple précaution. Je lui donner un autre thermos vide, tout en lui disant: :

" - Nous aurons besoin de café ! De beaucoup de café ! Va demander a le remplir de café!

Un bateau nous attendait déjà pour faire la route. J'avouais être plus ou moins ravi de cette mission, j'étais surtout curieux savoir si j'avais perdu la main, mais je suppose que c'était comme le vélo, voleur un jour! Enfin... Vous m'avez compris.  
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro
- Du café ?

Je le regarde, levant un sourcil. Quel genre d'agent du Cipher Pol a besoin d'un thermos de café pour rester éveillé ? Pas moi. A un moment, quand on travaille pour le Gouvernement Mondial, j'estime qu'on doit être à même de contrôler son besoin de sommeil sans artifice. Alors, jetant un regard dédaigneux au thermos tendu, je me relève enfin en ignorant totalement le geste de l'agent, le laissant en plan avec son don.

- Très peu pour moi.

Je fais alors tomber quelques berries sur la table pour payé le thé que je viens de finir, ne donnant que le strict nécessaire à ces salauds de pirates que je refuse d'engraisser plus que de raison avec l'argent des honnêtes citoyens qui payent mon salaire, et me dirige alors vers la sortie, attendant juste ce qu'il faut l'autre agent pour qu'il comprenne que oui, on fait bien équipe ensemble et qu'il ne s'est pas trompé de personne, qu'on le veuille ou non...

Au fond, plus je fais de mission en équipe, et plus les autres membres du Cipher Pol me déçoivent... Est-ce trop demandé que d'être un peu dévoué à la tâche au point d'être capable de tenir une nuit sans café ? D'autant que si je me souviens bien de son dossier, l'Agent Minaro est un chef d'équipe du Cipher Pol 9, celui que j'espérais rejoindre quand j'en ai appris l'existence durant mes classes... Mais bien sûr, c'était surtout parce que je n'osais rêvé pouvoir servir directement le plus bel homme du monde entier. Alors même si les autres agents me sont tout à fait inférieur, je sais qu'Ike Basara compte sur moi pour le représenté en toute circonstance.
Alors je n'ai certainement pas le droit à l'erreur.

Donc à peine sortie de l'Obscur Troquet, je me tourne vers l'agent et lui tend ma main.

- Ce sera Pétunia pour cette fois. Et vous ? Comment dois-je vous appeler ?

L'anonymat est une chose importante quand on fait partie des puissances invisible de ce monde. Alors il est important qu'il reste un atout, surtout quand nos missions nous font surfer sur les limites de la légalité...
Après, peut on réellement parlé de légalité sur une île de pirates ? Alors oui, Wrath est un corsaire, mais personnellement, je pense qu'il ne vaut pas mieux que les autres forbans des mers. Si ça ne tenait qu'à moi, toutes ces raclures de Corsaires iraient pourrir au bout d'une corde.

- Ah, et j'ai appris que notre affaire aurait lieu dans quatre jours au lieu de trois, cela nous donne un peu plus temps pour nous préparer.

Autre chose d'important aussi quand on est en mission, toujours faire attention aux oreilles qui pourraient nous écouter.

- Cela dit, nous pouvons commencé par aller voir en centre ville ce qu'il en est...

Je n'ai pas réussi à savoir si l'objet de nos convoitises devait arrivé avec le navire en retard où s'il était déjà là. Et bien que la deuxième solution nous offrirai plus de temps pour agir, la première pourrait quant à elle nous offrir un autre environnement de larcin... Voler dans un navire étant plus simple que de voler un objet dans une salle de vente aux enchères.
Nous devons donc avant toute chose repérer la statuette que nous devons récupérer.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t11490-les-secrets-de-l-agent-am
  • https://www.onepiece-requiem.net/t11379-
Si je devais avouer que cette mission avait pas mal réussi a m'excité, a me rappeler une époque bien plus légère, je devais bien avouer que l'attitude de ma commère n'allait pas tarder a refroidir mes ardeurs. J'allais moi-même demander au barman de remplir mon thermos de café. Qu'elle le pense ou non, un repérage sans café, c'est comme un dessert sans sucre, du poisson sans citron, ou de la viande trop cuite... Ca n'a aucune saveur. Celle-ci sortait avant moi, alors que je finissais de faire remplir mon thermos.

Le café ne sert pas a rester éveiller, non malheureux qui tombera sur le récit de mes mémoires... C'est bien plus que ça, c'est une façon de voir la vie, c'est la note d'amertume nécessaire a toute forme de vie, c'est la robe noire de la nuit, c'est une méthode de pensée, voilà ce qu'est véritablement le café lors d'un repérage. Aucun repérage ne peux se faire sans café, que cela soit dit et graver dans la pierre. Que je sois damné le jour ou je romprais ma promesse.

Celle-ci dehors, je ne tardais pas a la rejoindre, alors qu'elle se présentait sous le nom de pétunia, alors que je reprenais en lui serrant la main :


" Mihael Kheel, mais mes amis m’appellent Crow. "


Visiblement, l'affaire se passerait plus tard que prévu... En soit, cela n'était pas une mauvaise nouvelle, nous aurions plus de temps, nous devions nous préparer a toute éventualité. Elle proposait d'aller voir au centre-ville, alors que je prenais a nouveau la parole :

" - Bien sur, après tout ce que femme veux ... "


Je prenais un léger sourire. La mission pour le moment semblait simple, et il n'y avait pas cinquante façon de savoir si la statuette se trouvait la chambre d'enchère ou non... Je n'avais qu'a espérer ne pas avoir trop perdu la main.

La route se faisait plutôt en silence, elle ne semblait pas me porter grand intérêt et de mon côté, je devais bien avouer que j'aurais préféré partager ma mission avec Caramélie. Je devais bien avouer qu'elle avait quelque chose qui me plaisait bien, de plus cette mission lui aurait peut-être montrer que même si je n'étais pas agent depuis enfant, je n'en été pas moins compétent. Enfin bref... Nous baladions, alors que nous étions non loin maintenant de la maison. Je buvais un peu dans mon thermos, alors que je prenais la parole :

" La belle maison que voila, je pense que je vais aller voir ça de plus près. "

J'avançais assez simplement avant de passer un instant a côté d'un muret. Assez maladroitement, je faisais tomber une pièce par terre après avoir été sur de n'être pas regarder a ce moment la, alors que je me baissais pour la ramasser. Dans tour de maîtrise digne du magicien que j'étais... enfin, que je fus, voilà donc que c’était un clone en fils qui se relevait a ma place, alors que me voilà désormais cacher derrière le muret. Bien sûr, mon clone restait la planter comme un piquet quelques instants avant de tourner les talons, alors que de mon côté, j'étais encore là.

Le repérage allait pouvoir commencer.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22580-alaaric-minaro-funny-lit
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21936-sweet-dream-presentation-alaaric-minaro