Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
Voir le deal
65.97 €

TITRE À METTRE & TITRE À METTRE.

Akane est rassurée de savoir que Tatiana demande enfin de l'aide pour repartir. Elle ne la connaît pas plus que ça, mais pour le peu de temps passé avec elle, la rousse n'a cessé de remarquer certain détail dans son comportement. Elle ne peut pas imaginer ce qu'elle fuit, ce qu'elle redoute le plus, mais aussi, ce qui lui donne la force de parcourir les mers dans des conditions déplorables. Elle ne peut que supposer, concevoir ou appréhender des bribes d'information. Rien n'est réellement sûr, mais elle ne doute pas une seconde que la pirate souffre encore. Compatissante à ce sujet, la guerrière éprouve silencieusement de la peine. Autant, momentanément, elle peut venir la soutenir face à un danger soudain, autant, sur le long terme, elle ne peut strictement rien faire pour l'encourager ou agir comme une psychologue. Déjà qu'avec Roza c'est toute une aventure, alors si elle doit constamment veiller sur l'évolution mental de ses protégées, alors elle peut arrêter tout de suite de faire sa quête...

« Je suis ravie que tu souhaites voyager avec nous. Nous serons plus tranquilles pour faire connaissance. »

À l'approche des trois jeunes femmes, les membres d'équipage sont rassurés de les retrouver. Il faut dire que quelques uns sont encore un peu paniqués face au monstre volant et souhaitent repartir au plus vite. Cela dit, depuis seulement quelques minutes, il semblerait que le combat entre Ptéroraphus et le Chasseur de Légendes soit terminé. D'ici pas longtemps, le navire devrait pouvoir reprendre sa route. Le trio s'empresse alors de rejoindre le Capitaine de la Caravelle. La samouraï négocie donc pour Tatiana, lui faisant comprendre qu'elle est naufragée et qu'elle ne dispose plus de moyen de locomotion. Comme tout le monde ne souhaite pas s'éterniser ici, il comprend facilement que la fille aux cheveux arc-en-ciel ne désire pas non plus de rester sur cette île ad vitam æternam. En échange de quelques services, ça ne lui pose aucun souci. Les trois demoiselles peuvent enfin se reposer et laisser cette soirée mouvementée derrière elles, ne se souciant plus de leur avenir. Désormais, il reste quelques jours avant de pouvoir mettre les pieds à Las Camp.











« Si tarder. »
« Après. »

Ne











« Je suis désolé. »

En








Au moment où elle termine sa phrase, elle réalise que la rousse remonte la pente un peu plus loin dans leur direction.





























— « Êtes-vous bien accrochées? »






« Tatiana? »






reperd de l'altitude en





AL-KÂTIB Afaf, le Chasseur de Légendes.
Chasseur de Monstres, Conteur & Philosophe.







« Ça . »

La rousse

« Roza... »



La jeune NAKAMURA arrache .









« Je m'appelle Akane. »

« Et moi, Roza. »






Elle découpe alors un bon morceau.






e montrant bienveillante, Akane tient à mettre l'accent que



« Non seulement on l'a vu, mais on l'a également senti. »


« Akane. »

Akane n'a pas l'intention de parler d'insouciance

Si l'étrangère est autant sur la défensive, c'est aussi qu'










pour déceler bien des choses

NAKAMURA


En contrebas,

Alors

« Roza »


« Akane. »


Tatiana...







pour n'importe quelle situation.

sa curiosité le pousse à regarder davantage.

D'une discrétion sans faille, il escalade cette montagne à l'allure d'un tronc dans le seul but d'atteindre le repère de la créature ailée.

d'une extrême patience

West Blue

Agacé que des inconnus fassent beaucoup trop d'agitation, il se contente de voir










— « CITATION. »








« Courage, vous allez y arriver! »

« ATTENTION!! »

prouesses





« Je ne crois. »

Tatiana







Karambit


« Pfffuh. »



« Au moins.... Fuhh, tu faisais moins la maligne à Hinu Town... »


« Bonjour. »

enre de hasard improbable. Qui aurait imaginer une rencontre sur une île méconnue en plein milieu de nulle part?
Codage by NAKAJIMA D. Aoi
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22295-la-samourai-chasseresse#
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22267-nakamura-d-akane-samourai-silencieuse-l-ouragan-rouge