Le Deal du moment : -45%
TEFAL – Marmite 36 cm – Inox, Tous feux ...
Voir le deal
29.49 €

Le Culte de Poséidon et le Forgeage pélagique !

Salut !

Comme promis en présentation, je viens vous soumettre deux éléments que j'ai fait apparaître dans le background de Zrosh : le Culte de Poséidon et le Forgeage pélagique.

Je suppose que ça servira pour l'annexe en réalité ? Ou la fiche de l'Île des Hommes-Poissons. A noter que si vous avez une meilleure image, je suis preneur, et si vous préférez ne pas en mettre, je ne vous en voudrais pas.

Pour le moment, je vous propose que le culte, je suis dessus depuis 12h30, j'ai un peu mal au crâne, je reviendrais plus tard pour proposer le reste. ^^'

Merci par avance !


* * *


  • Le Culte de Poséidon


    Le Culte de Poséidon est une très vieille religion réservée uniquement aux Hommes-Poissons et inconnue de ceux-là à quelques exceptions près.
    Elle est tellement ancienne que nul ne saurait dater son origine. Certains avancent qu’elle était là avant le Siècle oublié, d’autres qu’elle a été créée quand les Hommes-Poissons ont eu connaissance de l’existence de Poséidon.

    Les cultistes se reconnaissent entre eux en se saluant le visage tourné vers le haut, les mains à son hauteur, tournées l’une vers l’autre. Leur position forme ainsi un trident, fameux symbole représentant l’Arme antique.

    En réalité, il n’a d’ecclésiastique que le nom et l’organisation. Il s’agit plutôt d’un ramassis de congénères suprémacistes extrémistes désireux d’avoir l’emprise sur un pouvoir incommensurable, et ce, dans l’unique but d’asseoir leur domination sur la surface. Surface peuplée, d’après eux, de races inférieures car inaptes à la vie sous-marine sans artifice. Ce seul fait légitimerait leur supériorité et en conséquence, la soumission des autres races leur serait un dû.

    Puisque le Culte de Poséidon est inconnu de la grande majorité du peuple concerné, et puisqu’il a été décrété interdit il y a très longtemps de cela, ses fidèles estiment que les fondateurs sont parvenus à leurs fins. Leur revanche sur ces faibles sans-branchie dominant par la ruse a dû choquer le pouvoir pélagique en place, d’où leur interdiction et la volonté de le dissoudre.

    De plus, les fidèles fraîchement recrutés sont davantage des petites frappes haineuses et racistes (que leur supérieur dévoient par l’usage de drogues psychotropiques) que de réels fanatiques. Ils le deviennent par la suite ou sont évincés du Culte (comprendre éliminés, tués, assassinés).

    Seulement voilà, le Culte de Poséidon existe encore aujourd’hui. Et s’il a réussi à traverser les siècles dans l’illégalité et le tabou, c’est grâce à leur organisation, à leur contrôle et à leurs dogmes.


    ORGANISATION

    Du fait du petit nombre de fidèles, leur organisation est un système pyramidal bien plus étiré verticalement qu’horizontalement.

    Le chef du Culte de Poséidon porte le titre de Hado Pélagos. Son identité n’est connue que de ses quatre disciples, les Cardinavals, qui eux aussi ne sont connus que par leurs titres : Gulf, Benguela, Kuroshio et Circum Polaris.

    Chacun d’entre eux est associé à une branche spécialisée du Culte :
    - Gulf est le responsable des Eauracles, les prêtres qui représentent la branche principale du culte.
    - Benguela est le responsable des Algrécolteurs, les récolteurs du culte.
    - Kuroshio est le responsable des Moines mertiaux, le poing armé du culte.
    - Circum Polaris est le responsable des Nizmârins, les assassins du culte.


    Les Eauracles sont les adeptes les plus nombreux mais peut-être les moins fanatiques. Ils arpentent le monde tout en usant de psychotropes qu’ils tirent de la Sargassum Varechalmus (couramment appelée varechalm), une sargasse endémique à Calm Belt dont ils brûlent des morceaux séchés pour s’ouvrir au “vrai monde” et à l’appel des Rois des Mers. Leur but est le même que celui du culte : localiser Poséidon.

    Les Algrécolteurs, eux, sont suffisamment fanatiques pour accepter de passer leur vie à la risquer à récolter la varechalm pour les eauracles et les hauts gradés.
    C’est la branche la plus maigre après celle des Nizmârins puisque le recrutement est difficile, le danger de la tâche qui les attend étant inversement proportionnelle à ses charmes. Pourtant, ils sont un rouage capital au bon déroulement de la mission.

    Les Moines mertiaux sont l’épée du Culte et ont plusieurs missions qui finalement se recoupent en une seule : nourrir les Rois de Mers en attendant le retour de Poséidon. Et pour cela, tous les moyens sont bons : humains un peu trop dissidents ou fanfarons, confrères s'acoquinant avec les humains, etc. En fait, toutes les impurs qui font des cibles faciles.
    Ils frappent vite et fort pour éviter de se faire prendre. Dans le cas contraire, ils ressemblent en tous points à des hommes-poissons racistes qui ne sont pas affiliés au culte. Ils se font alors passer pour tels. S’ils osent vendre ne serait-ce qu’un bout de mèche …

    Les Nizmârins forment la branche la plus fanatique, la fidèle et la plus secrète du culte. Ce sont le bouclier de l’ordre, et celui-ci a plutôt une forme de … surin, puisque ce sont des assassins. Leur rôle est simple : pister les membres du culte sujets de suspicions de la part de leur supérieur pour les éliminer avant tout faux pas. Si un cultiste de Poséidon aperçoit une ombre dans la sienne, il sait qu’il va mourir.

    Parmi ces fonctions, il existe une hiérarchie propre. Mais chaque membre ne connaît que celui du grade inférieur (s’il y en a un), le sien, celui du grade supérieur, celui de Cardinaval et de Hado Pélagos (sans pour autant pouvoir mettre un nom ou un visage sur ces derniers, sauf pour ceux qui en dépendent directement).


    CONTRÔLE

    Outre l’ordre que font appliquer les Nizmârins, le Culte a une règle bien spécifique : “chaque adepte ne connaît que son supérieur. S’il a des subordonnés, ceux-là, au nombre de six maximum, ne doivent avoir aucun lien entre eux.”

    Ainsi, si un fidèle tombe aux mains de l’ennemi, il leur sera difficile de remonter la chaîne. Et si les Nizmârins l’apprennent, ils viennent donner la mort au supérieur en question pour briser cette chaîne devenue visible. Le Culte est interdit, il doit demeurer secret. Au moins jusqu’à l'avènement de Poséidon.

    Malgré cela, en des temps difficiles, il n’est pas rare qu’un initié occupe deux rôles, toujours dans l’optique de rester en nombre réduit. Il est notamment fréquent qu’un moine mertial doit également devenir eauracle si le Poséidon de l’époque demeure introuvable.


    DOGMES

    Là encore, les fidèles ont quelques principes à respecter. Ils ont traversé les siècles en même temps que le Culte lui-même, et les remettre en question serait se rendre coupable d’hérésie, et donc de peine capitale rendue par les Nizmârins.

    Ces dogmes sont les suivants :

    - En attendant l’avènement de Poséidon, tous les Eauracles doivent partir à sa recherche. Une fois trouvé, ils deviennent son premier rempart.
    - Si Poséidon est un homme, c’est le signe que le peuple doit se replier sur lui-même pour se ressourcer et se renforcer. Il ne doit réagir qu’en cas de légitime défense. Dans ce cas, cette règle ne tient plus jusqu’à ce que la réplique soit terminée..
    - Si Poséidon est une femme, c’est le signe que le peuple doit partir en conquête et mettre un terme au règne des humains.
    - Les ressources de la surface sont impies, celles de la mer sont sacrées.
    - Les membres du Culte ne doivent donc consommer que des ressources de la mer.
    - Une vie marine éteinte, quelle qu'elle soit, ne doit pas être gâchée.
    - Si elle a été prélevée par un sans-branchie pour son profit, alors celui-ci l’a pervertie et en est devenue impie.

    C’est pour toutes ses raisons que les cultistes ne mangent pas de poisson, par exemple. Et si certains portent des vêtement ou des babioles en cuir de poisson ou de Roi des Mers, c’est pour que la force de l’être qu’ils étaient auparavant imprègnent son porteur. Ils se servent généralement de carnes échouées.

    Aussi, il n’est pas rare que les moines mertiaux soient formés à l’art de la forge pélagique. Ces derniers prélèvent des minerais issus uniquement de milieux marins et les forgent à leur goût à l’aide des cheminées hydrothermales des dorsales du plafond océanique. Leurs créations servent in fine à armer leurs confrères et même les Nizmârins.
    Ajouté par Zrosh Ryleh


Dernière édition par Zrosh Ryleh le Dim 4 Sep 2022 - 16:28, édité 3 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24737-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24734-
Et re !

Me revoilà pour la seconde partie !

Merci encore ! ♥

PS : Pareil, j'ai trouvé que cette image de concluante même si pas ouf (en même temps, c'est un truc hyper précis, et je suis déjà étonné que quelqu'un ait pensé à l'illustrer tout en ayant le talent adéquat !). J'ai hésité entre ça, un digital art de cheminées hydrothermales et rien. N'hésitez pas à me dire, au cas où !


* * *


  • Forgeage pélagique


    Le Forgeage pélagique est un art exclusivement réservé aux Hommes-Poissons. Ils sont assez peu à le pratiquer car il n’est pas si évident que cela à mettre en place et les conditions de travail sont difficiles à maîtriser. Les forgerons pélagiques sont très souvent des Hommes-Poissons fanatiques qui croient en d’éventuels pouvoirs que la mer leur accorderait, notamment grâce à l’apprivoisement des forces titanesques de la nature qui imprègneraint la pièce ainsi forgée.

    Cette technique leur est exclusivement réservée puisqu’elle nécessite de s’enfoncer dans les profondeurs abyssales, à même le plancher océanique en fait, le long des dorsales piquées de cheminées hydrothermales. Ici, la pression y est colossale, le froid terriblement mordant et les proches environs, sous peu qu’on s’approche trop près, toxiques à cause des gaz acides rejetés par le manteau bouillonnant de la planète.
    Même si la chaleur et l’acidité des fumeurs s’estompent très vite avec un peu de distance, ils auraient tôt fait de ronger la bulle émise par les coraux à bulle et qui protègent de la mort ceux incapables de survivre dans de telles conditions. Aussi, forger sur une cheminée hydrothermale demande de s’en approcher de près.

    En théorie, il suffit d’aménager un creuset à même un évent pour fondre le métal, une enclume pour battre ce dernier très près d’un point chaud (les températures chutant rapidement), et éventuellement un soufflet adapté pour maîtriser la température du manteau bouillonnant. Une fois la pièce forgée, le forgeron n’a qu’à tendre le bras pour la refroidir et la renforcer naturellement par la morsure immédiate des profondeurs glaciales.
    Le tout, en évitant bien évidemment les émanations gazeuses.

    En pratique, apporter le matériel sur place est très compliqué, notamment du fait du poids du matériel et de celui des matériaux nécessaires. De plus, la pratique reste assez dangereuse pour des raisons évidentes. Mais les forgerons pélagiques ne sauraient tarir d’éloges à propos de pièces forgées de cette façon !

    Ajouté par Zrosh Ryleh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24737-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24734-
Salut Zrosh,

Effectivement c'est sur annexe que le culte sera le mieux, avec les autres églises. Mais du coup si tu pouvais rajouter quelques pnj, ce serait parfait.

A la lecture tout colle, y'a juste un point qui m'étonne.

- Exploiter et consommer les ressources de la mer est une hérésie.

-Aussi, il n’est pas rare que les moines mertiaux soient formés à l’art de la forge pélagique. Ces derniers prélèvent des minerais issus uniquement de milieux marins

Je suppose que l'idée c'est de dire que les Hommes poissons doivent se tourner vers la chasse et la vie en surface ? Mais d'un point de vue isolationnisme et rejet de la surface, est ce que l'inverse serait pas plus pratique ? J'entends "ne consommer que des ressources venant de la mer"



  • https://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-termine
Salut Red !

Effectivement, tu as raison !
Je modifierai ça et proposerait des PNJs quand je serai devant le PC !

Merci pour tout !
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24183-salut-les-labradors-alor
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24181-bah-alors-t-es-trop-jeune-pour-me-connaitre-tss
Salut !

J'ai effectué les modifications, et voilà les PNJs ! J'ai préféré proposer les quatre Cardinavals plutôt que Hado Pélagos, pour laisser plus de "mystères" autour de sa personne.

Par contre, niveau dorikis, PP/PI et prime, j'ai pas trop su juger vu que le Culte est sensé être secret ... Si y'a quoi que ce soit, n'hésitez pas à me le dire !

Merci par avance !



Elmer "Gulf" Flots-noirs
Chef des Eauracles



Les eaux m'ont annoncé votre venue. Et votre échec. Alors je vous le dis de vive voix : repartez. Poséidon nous attend.

Comme tout chef de chaque branche du Culte de Poséidon, bien peu connaissent son véritable nom, et les légendes qui circulent à son sujet sont entourées d'une aura mystiques.
On le dit notamment capables d'approcher les Rois des Mers sans ciller. Les croyants les plus médisants affirment que c'est grâce au Haki royal, ou à ses nombreuses méditations sous l'emprise du varechalm, une algue rare de Calm Belt à la combustion psychotropique ; les plus pieux sont convaincus que c'est un fait qui lui a permis d'accéder à son titre.

Quoi qu'il en soit, les Eauracles ne mettent pas sa parole en doute, puisqu'il tiendrait ses indices quant à la position de Poséidon des monstres marins eux-mêmes.

C'est un homme assez solitaire, presque mysanthrope, qui apprécie le calme. Pour autant, il est toujours entouré de deux moines mertiaux absolument silencieux (5000 dorikis), pour garder un oeil sur lui pendant ses voyages méditatifs.

Avant d'accéder au titre de Gulf, Elmer n'était pas du genre violent. Il parcourait le monde à la recherche de l'Arme antique en évitant d'attirer le regard et les rixes.



Niveau évalué :
Dorikis : 3500
PP : 60
PI : -50
PRIME : 10 millions
Localisation : Île des Hommes-Poissons
Créateur du PNJ : Zrosh Ryleh

Habiletés/Pouvoirs :
Piètre combattant, c'est un Homme-Poulpe qui utilise des techniques à distance du karaté des hommes-poissons.





Shangr "Benguela" H'yla
Chef des Algrécolteurs



LES ALGRECOLTEURS NE FORMENT PAS LA BRANCHE LA PLUS FAIBLE DU CULTE ! ON EST PAS CES BABILLARDS DROGUES D'EAURACLES ! ON VA EN CALM BELT ! ET ON Y SURVIT !

Shangr est un ancien moine mertial que la dévotion et son supérieur ont poussé à devenir Algrécolteur, par manque de personnel.

Mais au final, ce piège est devenu une opportunité puis une évidence pour l'Homme-Poisson-Ogre ! Sûr de ses capacités, il n'a jamais compris la raison de la prise de psychotropes des Eauracles (ce qui lui vaut quelques éclats de voix en présence de Gulf). Et ce, même si découvrir tous les pouvoirs insoupçonnés des algues a été une révélation pour lui ! Malgré le fait qu'il soit fort en gueule, c'est un atout qui permet de motiver (de gré ou de force) ses nouveaux initiés.

A la fin de sa formation, il est devenu chimiste spécialisé dans les effets des ressources marines et a intégré ce savoir à son style de combat à mains nues.

Dans sa jeunesse, il était un moine mertial très véhément, très raciste et il s'en prenait facilement aux humains, ce qui lui a valu la haine des humains et une sacrée prime de la part du Gouvernement mondial. Et puis il y a eu sa reconversion en algrécolteur puis son accession au titre de Benguela. Donc la récolte de varechalm en Calm Belt a été une mission, puis un défi, et enfin un amusement, où si besoin, il peut user de ses talents de combattant. Depuis, il n'apparaît que très rarement sur la terre ferme et la Marine l'a un peu oublié.



Niveau évalué :
Dorikis : 7000
PP : -750, surtout chez les humains
PI : -500
PRIME : 420 millions quand il était moine mertial
Localisation : Calm Belt principalement
Créateur du PNJ : Zrosh Ryleh

Habiletés/Pouvoirs :
Bon combattant, c'est un Homme-Poisson-Ogre qui manie désormais mieux les potions et le Chemical Juggling à base d'algues plutôt que le karaté homme-poisson ou le Haki de l'Armement.





Ashutosh "Kuroshio" Masanori
Chef des Moines Mertiaux



Votre haine n'est pas une fin en soi. C'est un catalyseur : restez de marbre ou souriez, mais frappez d'autant plus fort.

Kuroshio est le chef le plus fourbe de tous. Il hait viscéralement les humains autant que tous les cultistes, mais il traite avec eux et sait se faire apprécier. C'est même le mot d'ordre de son style tout à fait personnel de combat : refouler toute sa haine pour la laisser déferler dans ses coups, décuplée par la frustration de ne pas pouvoir en faire montre en public.

Officiellement, c'est un combattant qui œuvre pour la paix entre les deux peuples. Officieusement, cela lui permet de venir en aide aux siens victimes du racisme humain et d'aider à faire s'échapper ses hommes qui seraient dans le collimateur des hommes pacifistes qui traquent les Hommes-Poissons problématiques.

Bien sûr, sur son temps libre et en toute discrétion, il se fait un malin plaisir de corriger sévèrement les humains qui se pensent supérieurs à eux.

Deux choses exceptionnelles sur son compte : c'est le seul chef qui a hérité de son titre alors que son prédécesseur était encore en vie, et il est presque le seul a avoir refusé un rôle de Nizmârins, d'assassins du Culte de Poséidon.
Il faut dire que lui comme les autres chefs connaît tout le potentiel de sa manière d'agir, et il sait qu'il serait bête de s'en priver. Il essaie d'inculquer son mode de vie à ses disciples mais bien souvent, le racisme l'emporte sur la paix de façade, à son plus grand désarroi.



Niveau évalué :
Dorikis : 6500
PP : +150
PI : +50
PRIME : Aucune
Localisation : Grand Line principalement
Créateur du PNJ : Zrosh Ryleh

Habiletés/Pouvoirs :
Karaté des Hommes-Poisson, Haki de l'Armement, Mentra





O. K. Corail "Circum Polaris"
Chef des Nizmârins



Nous sommes les oreilles discrètes et les mains vengeresses des eaux trahies.

Oggy Khoggy était un assassin d'une petite bande de racaille homme-poisson. Comme tous les autres, il a été recruté grâce à son racisme et son sentiment suprémaciste. Seulement, à défaut de savoir dans quelle branche il allait être expédié, mauvais combattant qui refusait de se droguer de varechalm pour entrer en transe, il est devenue Algrécolteur. Assez fanatique pour tout juste accomplir cette mission aussi risquée de pénible, il traçait ainsi son chemin puisqu'aucun nouvel initié ne peut devenir Nizmârin, assassin du Culte.
C'était pourtant sa destinée.

Une fois, de retour de récolte en Calm Belt, il allait rencontrer son Eauracle associé pour lui livrer le varechalm, sauf que ce dernier était en train de traiter avec un humain. Oggy lui livra la marchandise sans broncher mais non sans le pister des jours durant, malgré sa taille immense, pour s'assurer de la véracité de ce dont il était témoin.
Quelques jours plus tard, il s'avéra que son Eauracle allait même jusqu'à dénoncer les membres du Culte à la Marine. Son sang ne fit qu'un tour.

Malgré la pluie, il escalada un bâtiment depuis lequel il banda son arc ... à vide ! Il estima la trajectoire de son projectile absent et relâcha la corde. L'eau qui gouttait à la corde fusa en traits d'eau aussi effilés qu'acérés en direction de l'Eauracle et du Marine tout en se mêlant à la pluie. Dans la seconde qui suivait, les deux corps s'affalèrent dans une flaque de sang délavée par l'eau céleste.
Il ne serait plus de ce monde si un Nizmârin qui traquait l'Eauracle n'avait pas vu Oggy effectuer le salut du Culte (les paumes face à sa tête et le visage face au ciel pour représenter un trident) avant et après avoir commis son acte. Quand celui-ci fut rapproché à l'ancien Circum Polaris, il embrigada aussitôt le géant aquatique tout en ignorant qu'il le succéderait à sa mort.

Après tout, Oggy est un membre très zélé, qui applique les dogmes à la lettre : ses vêtements et son arme sont par exemple fabriqués avec des matériaux marins bruts : bois flotté, corail, etc. Et puis c'est un assassin à distance, ce qui se révèle fort pratique quand le traitre du Culte est un Moine mertial, donc un expert du combat rapproché !



Niveau évalué :
Dorikis : 9500
PP : 100
PI : -50
PRIME : 150 millions
Localisation : Partout dans le monde
Créateur du PNJ : Zrosh Ryleh

Habiletés/Pouvoirs :
Haki de l'Armement, maîtrise du Mentra, excellent sniper grâce à sa capacité de décocher des flèches d'eau de taille variable selon son environnement

  • https://www.onepiece-requiem.net/t24737-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24734-
Archivage (joueur disparu) Le Culte de Poséidon et le Forgeage pélagique ! 1150099090


Le Culte de Poséidon et le Forgeage pélagique ! Unknown
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24389-ft-d-hitoshi#255717
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24342-manger-5-champignons-et-legumes-par-jour-hitoshi#255347