-35%
Le deal à ne pas rater :
-35% LG – TV OLED 55″ 139 cm – OLED55C2 à 1299€
1299 € 1999 €
Voir le deal

Les mémoires d'un chasseur de primes VII

Gold Island

Les mémoires d'un chasseur de primes VII Gold-Island-Infobox

C’est sur cette île que le grand capitaine Woonan, que dis-je, l’illustre capitaine Woonan aurait caché son trésor. Un trésor amassé sur toutes les mers du globe, il aurait amassé un tiers de la fortune mondiale, ce qui n’est pas rien. Les exploits de Woonan lui valurent une prime à la hauteur de 60 000 000 de Berry.

Les mémoires d'un chasseur de primes VII Woonan-Bounty

Il a suivi ses rêves, et il est mort comme un vrai pirate, le sabre à la main. Quel est le point commun entre Monkey D Luffy, Gol D Roger, et Woonan ? Ils viennent tous d’un patelin nommé East Blue, considéré comme la plus faible des mers, je ne sais pas pour vous, mais une mer qui est capable de donner au monde trois légendes, elle n’est en rien faible.

Mais ne nous égarons pas. Dans la région d’East Blue, la légende du trésor du capitaine Woonan est connue de tout pirate qui se respecte. Les chasseurs de primes ne sont pas en reste, tout comme tous ceux étant attirés par l’argent. Mettre la main sur cette richesse serait inespéré, la personne qui trouvera ce trésor sera immensément riche et célèbre. C’est d’ailleurs à cause de cette légende que notre histoire commence. Un équipage de mercenaire avide d’argent a entendu parler de la légende, il veut vérifier si elle est vraie ou fausse. Leur navire vogue jusqu’aux côtes de Gold Island, ce serait sur cette île que Woonan avant de rendre l’âme aurait caché son trésor. Les mercenaires débarquent, ils sont au nombre de trois, ils marchent tous les trois en ligne.

Celui a l’air patibulaire et au teint de cadavre se nomme Rufus, c’est un homme-poisson de type Tétra-Vampire. Rufus, surnommé « Le Vampire », est primé pour 10 000 000 de Berry. Il est notamment connu pour sa haine des humains, une rumeur raconte qu’une nuit dans une taverne de Cocoyashi, il aurait saigné tous les clients en les vidant de leur sang. Mais ça reste une rumeur, est-ce possible qu’un poisson puisse vider un homme de son sang, oui.

Les mémoires d'un chasseur de primes VII N2lyvh

J’ai hâte de planter mes crocs dans la chair de ces abrutis d'humains.

Le rouquemoute aux cheveux gras qui s’amuse à picoler se nomme Papaya, c’est un ange, il vient de l’île de Skypeia. Son surnom est « Le déchu », il aurait fait partie de l’armée de Dieu, mais sa conduite indigne lui aurait valu l’exclusion de l’armée. Ses problèmes de boissons n’arrangent rien, lorsqu’il boit, il devient violent. À cause de ses excès de violence, le voilà primé à 12 000 000 de Berry.

Les mémoires d'un chasseur de primes VII Ttg24b

Hic*… Qu'ils se ramènent, je vais leur apprendre la vie… Hic*… !

Le grand monsieur qui doit bien mesurer 12 mètres de haut s’appelle Barbaric, c’est un géant sans pitié. Il fait partie de la confrérie Blade Brothers, c’est le second de Bellator, la chef de la confrérie. Le Barbaric parcourt les mers depuis des siècles, il doit bien avoir 200 ans. Cet homme a connu tout type d’ère, celle du gouvernement, l’âge d’or de la piraterie, mais il ne s’est jamais distingué lors des ères. Il a été éclipsé, selon lui, par les petits jeunes comme Roger ou Barbe Blanche. Mais la vérité, c'est qu’il n’avait pas le niveau pour espérer briller, il est donc resté un minable pirate sans envergure durant des années. Il n’a connu le succès qu’après la fin de l’ère de Monkey D Luffy, si on peut appeler une ère. Ce n’est que récemment qu’il est devenu une réelle menace pour le gouvernement grâce à Bellator, cette femme a su trouver en ce géant un énorme potentiel latent. À force d’entraînement, d’encouragement, Barbaric est devenu Barbaric surnommé "Le barbare".

Les mémoires d'un chasseur de primes VII 59vp

Shashasha, personne n’arrive à la cheville du grand Barbaric !

Les trois hommes se mettent à rire, tout en avançant vers une chaîne de montagnes, c’est là-bas que le trésor se trouverait.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23272-fiche-du-chasseur
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23270-the-hunter
Un autre bateau accoste sur l’île, il est à côté de celui des criminels. Il est plus petit, et moins imposant. Une vingtaine de gars descendent du navire, ils sont armés. Le chef du groupe se met devant eux, et il annonce la couleur, en prenant un air sévère.

Les mémoires d'un chasseur de primes VII P3l6mu

— Sur cette île se trouvent trois pirates, trois salopards qui pensent être loin de tout. Nous sommes les chasseurs et eux les proies, nous allons les débusquer et les attraper. Le plan est simple, on les traque, on les défonce, puis on les attrape. La méthode du Baroque Works est la meilleure, nous sommes les plus forts ! Suivez-moi, la gloire nous attend !

Les chasseurs de primes avancent dans la forêt à l’aveugle, comme l’île est inhabitée, il n’est pas dur de pister les seuls hommes présents sur l’île. Je ne compte pas les chasseurs, car ce serait étrange qu’ils se pistent eux même. Le meneur s’appelle William Cunningham, c’est un pisteur avéré, c’est grâce à lui qu’ils arrivent à retrouver la trace du géant Barbaric et de ses hommes. Bon, en même temps, un géant ça laisse des traces quand ça marche, d’énormes empreintes de bottes pour être plus précis.

— Ils ne sont plus loin, souvenez-vous du plan.

Dans l’organisation du Baroque Works, Will est un rang supérieur à ses soldats, c’est un Bronze, tandis que les autres ne sont que des Cooper. Les soldats de type Cooper ont besoin d’un meneur d’hommes pour les aider à survivre sur les Blues, William remplit ce rôle. Celui qui est surnommé « Le rouquemoute » conduit ses hommes jusqu’aux pirates, ces derniers marchent sur un terrain terreux en plein milieu de la forêt, tranquillement. Les chasseurs se dispersent dans les feuillages, ils observent leurs proies, William attend le bon moment pour donner le signal.

— Patience, ils n’ont pas encore remarqué notre présence.

Pendant que les chasseurs épient les pirates, une autre embarcation arrive sur l’île, elle est plus modeste que la dernière. Deux chasseurs indépendants arrivent sur l’île, ils descendent de leur bateau de pêche. Ils regardent les deux autres navires, les pisteurs se regardent.

Les mémoires d'un chasseur de primes VII Wm93ob

— Ils sont ici.

Les mémoires d'un chasseur de primes VII Ja4ubh

— Yep, c’est parti !

Les deux hommes ne sont autres que Hunter et Cerotis, deux chasseurs que la confrérie aimerait voir morts. Hunter ne perd pas de temps, il piste les pisteurs qui eux-mêmes pistent les pirates. Hunter et Cerotis ne perdent pas de temps, ils retrouvent les chasseurs planqués dans les feuillages, nos deux traqueurs indépendants décident d’attendre avant d’agir.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23272-fiche-du-chasseur
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23270-the-hunter
Les pas lourds du géant font trembler la terre, ses partenaires décollent du sol à chaque pas. Le géant s’arrête, puis il se penche vers ses potes.

Hum… Je crois que nous devrions nous séparer pour avoir plus de chance de trouver ce trésor.

L’homme-poisson n’est pas d’accord avec cette proposition, tandis que l’ange trouve que c’est une bonne idée.

Je ne le sens pas, si nous nous séparons, nous diviserons par trois nos chances de trouver ce trésor. Il ne peut être à trois endroits à la fois, autant chercher en équipe pour avoir plus de chance.

L’ange le regarde avec un air narquois.

Il est con, ce mec ? Si nous nous séparons, nous aurons trois fois plus de chance de trouver le trésor !

Rufus montre les canines, ses dents sont aussi pointues que des dents de requin. L’habitant du ciel sort un flasque d’alcool de la poche arrière de son jean bleu, il retire le bouchon, et il regarde l’habitant des mers avec mépris.

Tu devrais fermer ta bouche, cache tes vilaines dents, ou brosser les de temps en temps, le jaune ce n’est pas à la mode en ce moment.

Les deux hommes vont en venir aux mains, mais ils sont arrêtés par leur chef, il plaque sa main devant eux.

Cela suffit, vous pourrez vous battre après la fin de l’expédition. Mais pour le moment, nous nous séparerons pour trouver ce trésor ! Si tu ne veux pas être seul, Rufus, tu n’as qu’à venir avec moi.

Rufus croise les bras, il tourne le dos à la main, tout en grimaçant.

Je n’ai pas peur, c’est juste que je trouve débile de diviser notre productivité.

Papaya en profite pour le vanner.

Pff… Lopette.

L’homme-poisson voit rouge, il ouvre la gueule grande ouverte, sa bouche s’étire, on peut voir toutes ses dents. Ses yeux sont rouges sang, ses pupilles ont disparu, il se met à pousser un cri strident. L’ange termine sa gorge de Whisky, puis il referme sa flasque, tout en essuyant le filet de Whisky qui coule sur sa lèvre inférieure. Son visage reste impassible, comme s’il n’en avait rien à faire, et c’est le cas. Il regarde de haut le monstre, pour lui faire sentir qu’il ne l’intéresse pas.

Je ne sais pas pour toi, mais je n’arrive pas à te sentir, je crois que je vais te planter un pieu dans le cœur avant la fin de l’expédition.

Rufus n’est pas un vampire, mais un homme-poisson de type Tétra-vampire, voilà pourquoi il se prend pour un vampire. C’est comme si un homme-requin-tigre se prenait pour un Tigre, c’est un peu le délire. Le barbare en a marre de leurs enfantillages, il donne un coup de poing sur le sol, ce dernier se fissure en deux, l’onde de choc fait s’écrouler une falaise. Les deux assassins sont stupéfaits et terrifiés, ils savent qu’ils en ont trop fait.

Cela suffit !!! Si vous voulez vous entretuer, pas de problème, mais faites-le en silence !

Rufus recule, il saute dans un arbre, il est perché sur l’une de ses branches. Son instinct de survie prend le dessus, il est à l’affût du moindre geste, son, déplacement suspect. Papaya grimace de douleur, il serre les poings, tout en ayant le dos incliné, il touche presque le sol avec son visage. Deux excroissances gonflent sur ses deux omoplates, son maillot blanc devient de plus en plus petit, il est tiré vers le haut. Il se déchire pour laisser apparaître deux ailes d’ange digne d’un Bilcan, des ailes blanches, des ailes magnifiques. Papaya retire ce qui reste de son maillot.

Ça ne sent pas bon, là !

Il déploie ses ailes, il s’envole dans les airs, il fend les cieux le plus loin possible de la trajectoire de Barbaric.

Vous n’avez aucun respect pour l’un ni pour l’autre, vous m’énervez !!!

Le géant plaque ses dents en main au sol, la terre se soulève. Il est incliné, puis il ouvre la bouche en grand, une lumière bleue s’accumule dans sa gorge. Elle grossit de plus en plus jusqu’à remplir complètement son gosier. Les chasseurs du baroque Works sont planqués dans les feuillages, Hunter et Cerotis sont à quelques mètres derrière eux.

Yaaaaaaaahhhhh !!!!!!

Le géant pousse un cri strident, une vague sonore sort de son gosier, c’est une vague bleue qui fend l’air jusqu’à s’écraser contre une falaise, la détruisant entièrement. Les chasseurs sont terrifiés, le souffle de l’explosion a détruit tout espoir dans leur possible capture. Hunter et son camarade ne sont pas comme ces idiots du Baroque, eux, ils se sont renseigné sur Barbaric et ses capacités. Hunter est quand même époustouflé, Cerotis transpire, même s’il s’est préparé en amont, jamais, il n’aurait pensé voir une telle puissance en action. Les hommes de Williams ont peur, ils lui posent des tas de questions.

Ça suffit, j’ai besoin de réfléchir à un plan B, alors vos gueules !

Dit-il en s’allumant quatre cigarettes à la fois, il en a besoin pour évacuer le stress.

J’ai trouvé, on va prendre en otage l’un de ses hommes, il n’osera jamais tirer sur l’un de ses hommes !

Le groupe semble être soulagé, ils retrouvent de l’espoir dans cette traque.

Nous allons capturer le patibulaire, l’autre est trop risqué, il vole.

Les hommes regardent Will en train de fumer ses quatre tiges, il a l’air sûr de sa stratégie. De leur côté, Hunter et son compagnon restent calmes.

On fait quoi ?

On ne change rien à nos plans, on attend qu’ils baissent leur garde, puis nous les attaquons.

T’as vu, il y a un ange et un monstre avec lui.

Je m’occupe de trancher les ailes du volatile, toi, explose le monstre. Ils nous faut agir rapidement et efficacement, aucune erreur ne doit être commise, notre premier coup sera le dernier. Une fois liquider, nous nous occuperons du géant, si nous arrivons à le tuer avant qu’il n’ouvre sa gueule, ce serait formidable. Mais au cas où nous devrions bouger en permanence, ne jamais rester immobiles. Tu as remarqué, lors de son cri, il était immobilisé pendant quelques secondes, il ne pouvait plus bouger à cause du rayon qui sortait de sa bouche. Ça veut dire qu’il ne peut pas fermer la bouche ni faire quoi que ce soit durant que le rayon n’a pas fini sa course. Je vois trois possibilités pour le vaincre :

1) La première étant de le tuer en un seul coup, un coup assez puissant pour assassiner un géant. Nous devons frapper vite et fort dans un point précis, le cœur ou le cou me semble être approprié. Un arrêt cardiaque ou même lui transpercer le palpitant serait bénéfique, c’est plus risqué de le décapiter d’un seul coup.

2) Nous le combattons normalement, nous nous arrangeons pour ne jamais rester dans sa trajectoire, toujours en restant mobile. Il se fatiguera, il fera une bêtise, et nous serons là pour frapper le moment opportun. Je ne te cache pas que cette solution est risquée, si nous n’éliminons pas ses camarades, nous aurons deux problèmes sur le dos, c’est donc hasardeux.

3) Les amateurs planqués un peu plus loin passent à l’attaque, ils arrivent à isoler un ou deux des criminels. Si un des deux gêneurs n’est pas pris, tu t’en chargeras Cerotis. De mon côté, je vais combattre Barbaric en un contre un. Il sera fier de sa force, il pensera que je suis fou, et il ne prendra pas au sérieux. Je ne commettrais pas cette erreur, et lorsqu’il utilisera son souffle, j’en profiterais pour lui trancher la gorge avec ma lame extensible.

Ces trois solutions peuvent marcher, mais chacune comporte des risques. La première est la moins dangereuse, c’est aussi la plus irréaliste, car seule la chance peut nous permettre d’atteindre tous nos objectifs ou une préparation minutieuse, ce que nous n’avons pas fait pour cette option. La deuxième est la plus suicidaire, il y a trop de facteurs qui rentrent en compte, on n’a pas le droit à l’erreur, sinon, c’est fichu. Tu m’as compris, la dernière est la plus favorable.


Cerotis regarde les criminels.

Mais tu es sûr que les autres vont assurer ?

Hunter regarde les criminels.

Je n’en sais rien, c’est le seul défaut dans mon plan, si ces idiots sont incapables de se battre contre un seul des primés, on devra agir au plus vite.

Hunter et Cerotis ne lâchent pas leurs cibles, ils ne daignent même pas regarder leurs alliés, car ce serait un manque de professionnalisme de perdre leurs primés. Rufus reste sur sa branche, tandis que l’ange survole l’île en restant au-dessus de Barbaric. Le géant retrouve son calme.

Je me suis emporté, c’est fini, revenez !

Rufus retrouve son calme, Papaya souffle de soulagement, il redescend lentement. Barbaric se redresse, il est en mouvement. C’est le moment idéal pour frapper, William donne l’assaut, ses hommes sortent de la forêt. Ils chargent les trois primés, Rufus est le premier à être pris pour cible.

Mais vous êtes qui ?!

Il se retrouve à 1 contre 21, mais cela lui plaît. Il demande aux autres de ne pas le déranger, un petit combat lui fera du bien. Barbaric est surpris, tout comme l’habitant du ciel, Rufus aussi. William envoie ses gars pour pourfendre l’homme-poisson avec leur sabre.

Pour le Baroque Works !

Le « Vampire » sourcille.

Vous êtes des chasseurs ? Pas de problème, je vais vous éclater !

Barbaric et l’ange font confiance à leur ami, ils continuent leur expédition.

S’il veut se faire tuer, ce n’est pas mon problème.

Dis l’habitant du ciel en volant à côté de Barbaric.

En tout cas, le problème de séparation est réglés. Nous allons chercher le trésor, Rufus s’occupe des gêneurs, tout est parfait.

Hunter et Cerotis décident de passer à l’action, ils sortent des feuillages, ils foncent sur leurs adversaires.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23272-fiche-du-chasseur
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23270-the-hunter
Rufus esquive chacun des coups d’épée des chasseurs de primes, il se meut avec aisance, tout en passant derrière ceux qui assènent les coups. Il déchire le dos, la nuque, l’arrière du crâne avec ses griffes. Les pauvres chasseurs se font déchirer, ils poussent des cris de douleur. Les traqueurs refusent de mourir, déjà rien que la vision de leurs camarades en lambeau est déjà dure à supporter, alors le fait de savoir que ce sera leur tour prochainement, cela les énerve. L’homme-poisson prend plaisir à massacrer les ennemis, il affiche un grand sourire, ses dents carnassières font sourciller William. Le chef du groupe a les bras croisés, il fume sa cigarette.

Ce type me rend malade, je vais lui trancher la gorge, et ce sera réglé.

William décroise les bras, il prend son arme qui est dans son fourreau. Il fonce sur l’homme-poisson, celui-ci termine de déchirer le visage d’un Cooper, ce dernier a les marques de quatre griffes sur le visage, il tombe à genoux en hurlant de douleur. Le « Vampire » se met à rire à gorge déployée, ses ongles sont couverts de sang.

Vous les humains, vous êtes la race inférieure, vous n’êtes pas équipé pour survivre à cette époque de trouble !

C’est ce qu’on va voir !

Le Cunnigham saute sur l’ennemi, il lui balance un coup vertical, celui-ci est bloqué par les ongles de l’homme-poisson. Rufus plisse les yeux, il regarde le rouquemoute dans les yeux, l’autre lui jette un regard terrible, toujours en tirant sur sa clope.

Tu m’as cassé un ongle, salopard.

Je vais te trancher la tête, la poiscaille. Tu parlais de race inférieure, mais les hommes-poissons sont faibles et lâche, vous n’êtes bon qu’à servir d’esclave aux humains, comme toutes les autres races qui marchent sur cette terre ! Nous sommes la suprématie, nous sommes et serons toujours l’avenir, la race humaine domine ce monde !

Les paroles racistes du Bronze énervent le « Vampire », ce dernier le prend personnellement, il a toujours vécu le racisme à cause de ses origines. Ses pupilles deviennent similaires à celle d’un prédateur marin, ses iris se changent, on dirait un requin.

Tu vas morfler, salopard !

Le criminel assène une pluie de coups de griffe sur William, mais le raciste n’est pas un amateur, il parvient à se protéger des attaques avec sa lame. Il recule de plus en plus, il mord sa cigarette.

Putain, le fils de pute, il est fort.

Le Cunnigham repousse l’homme-poisson avec son Katana, ses bras sont poussés en arrière, laissant son torse sans protection. Le rouquemoute envoie un coup de sabre dans son buste, le blessé se met à crier, tout en étant projeté en arrière. Rufus git au sol, Will fume l’intégralité de sa tige en une fois, il relâche la fumée.

Pauvre looser, reste à ta place, homme-poisson de merde.

Le Cunnigham regarde les environs, il constate que la moitié de ses hommes sont morts, il n’en reste plus que dix.

Ho, vous foutez quoi, là ?! Bougez-vous le cul, il reste les deux autres en… Arg !

Rufus est passé derrière le raciste, il tient un morceau de chair dans sa bouche. Le rouquin à la moitié du trapèze gauche arraché. Le roux plie les genoux, il n’ose pas toucher la blessure, il réalise ce qui vient de lui arriver.

Pu… Bâtard !

Rufus crache le morceau de chair par terre, les autres chasseurs de primes sont effrayés.

Tu as un gout dégueulasse, c’est parce que t’es roux ou tous les humains sont fades ?

Le chasseur peste.

Les vannes sur les roux, t’as pas mieux… ?

Le Cunnigham se relève, il pisse le sang, il sait qu’il va y passer dans peu de temps. Il brandit son Katana, il fronce les sourcils.

J’espère que je ne vais pas choper une merde, vu l’état de tes chicots, je vais choper le tétanos.

Rufus saigne du torse, ses tripes sont prêtes à sortir. Les deux se regardent, un silence s’installe. Le silence dure une minute, personne n’ose intervenir. Soudainement, les deux se jettent sur leur adversaire respectif, le Bronze saute très haut dans les airs, il se place devant le soleil.

Je vais t’empaler !

Le soleil éblouit les yeux de l’homme-poisson, ce dernier ferme les yeux, il se lance. Il ouvre la gueule, sa mâchoire se disloque, mais il en a toujours le contrôle. Le traqueur retombe sur l’homme-poisson de type Tétra-Vampire, sa lame se plante dans son torse, les deux gars retombent violemment au sol. Le sabre s’enfonce dans la terre, William est le vainqueur.

Sous-race, vous n’êtes rie… Arg !!!

Un violent coup de griffe vient déchirer le visage du chasseur, celui-ci se met à hurler, il se met à courir dans tous les sens, tout en mettant ses mains sur son visage.

— Je suis aveugle, putain de merde !!!

William tombe au sol, il ne bouge presque plus. Rufus retire la lame de son torse, un jet de sang surgit après coup. L’homme-poisson se tient debout, il crache du sang, puis il se rapproche petit à petit de son ennemi. Il titube, son regard est faible, sa main droite est posée sur sa blessure à la poitrine.

Tu vas me le payer… pourriture humaine.

Rufus se retrouve devant un Cunnigham sans défense, il lève sa main gauche en l’air, il veut pourfendre le ventre de l’ennemi.

— Je vais te sortir les trip… Arg.

Une dizaine d’épées transpercent le dos de l’homme-poisson, les Coopers en ont fini avec lui. Ils retirent leur lame, Rufus tombe à genoux, puis il s’allonge au sol. William git au sol, il pousse des hurlements, le corps de l’ennemi est à ses pieds. Un Cooper essuie sa lame, il s’approche de son ami, ensuite il crache à côté.

— Mon pauvre Cunnigham, tu nous auras finalement été d’une aide précieuse. Je dois bien l’avouer, tu possèdes une force que nous n’avons pas, mais sache que tu n’as été qu’une chèvre, un appât. Ton rôle s’achève ici, et personne ne saura jamais qui a réellement vaincu Rufus, notre parole fait loi. Nous les Coopers, nous allons prendre du galon. Merci, Cunnigham.

Les Coopers laissent le Bronze se vider de son sang, ils partent à la poursuite des deux autres criminels. De leur côté, Hunter et Cerotis se retrouvent face à face avec eux.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23272-fiche-du-chasseur
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23270-the-hunter
Barbaric et Papaya se trouvent en face de Hunter et de Cerotis, le géant reconnaît Hunter, son regard devient terrifiant. Papaya remarque l’expression de Barbaric, il se demande ce qui est en train de se passer.

Vous êtes qui, vous ? Vous venez aussi pour le trésor de Woonan ?

Cerotis regarde l’ange, il crache par terre.

On vient pour vos têtes, bande de crétins, on s’en fout d’un hypothétique trésor. Pourquoi on se casserait le cul à chercher une rumeur alors qu’on a devant nous des primes en chair et en os ?

L’ange n’aime pas le ton de Cerotis, il sort une flasque de Whisky de son pantalon, puis il boit celle-ci. Une fois terminé, il jette la flasque par terre, il lâche un petit rot.

Toi, je vais t’éclater la gueule, petit enfoiré… Hic*… Je vais te faire regretter le jour où tu es né… Hic*… Merde, j’ai pu de bibine.

Papaya s’envole dans les airs, il regarde Cerotis.

Je vais t’apprendre à ne pas sous-estimer les Blade Brothers, rien qu’en entendant ce nom, même les plus courageux prennent la fuite !

Cerotis se met à rire.

Hihihi, pauvre idiot ! Si tu savais combien de membres des Blade Brothers, nous avons assassiné, c’est toi qui prendrais peur !

Papaya est surpris.

Comment ça ? Vous avez tué nos frères ?

Barbaric ne lâche pas du regard Hunter.

Papaya, c’est Hunter et Mono Cerotis, ces deux hommes ont envoyé nos frères au cimetière.

L’ange est étonné.

C’est donc lui, Hunter. Il a l’air fort, très fort. Mais son pote, il a l’air plus faible. C’est lui que je vais tuer en premier, une fois que Rufus nous auras rejoints, nous pourrons prendre la tête des deux chasseurs sans prendre le risque de finir blesser. Cela nous handicaperait dans nos recherches. Je dois vite tuer Cerotis, nous serons trois sur un, aussi puissant qu’il soit, Hunter se fera tuer.

L’ange fonce en direction du Mono, ce dernier saute dans les airs, il dépasse l’ange. Le chasseur a sauté très haut dans les cieux, Papaya est surpris.

Je ne pensais pas qu’il avait autant de puissance dans ses jambes.

Cerotis prend appui contre un arbre, il se propulse contre l’arbre. Il tend le pied droit, ce dernier percute le visage de l’habitant du ciel. Il se retrouve couché à terre, la pommette gauche en sang. Il se relève, l’habitant du ciel soupire.

Je t’avais pris pour un nul, mais tu n’es pas mauvais.

Le Mono a plus d’un tour dans son sac, tout comme l’ange. Papaya s’envole dans les airs, il est dans les cieux. Il fonce en piquet sur l’adversaire, Cerotis recommence la même tactique que tout à l’heure, il saute très haut dans les airs pendant que le criminel rase le sol. Mais Papaya bat des ailes, il brasse de l’air, air qu’il envoie sur le sol. Cette technique fait grimper en flèche le tueur, il met un coup de poing dans le menton de Cerotis pendant que le chasseur s’élève lentement dans les airs. Il n’a pas eu le temps de prendre appui sur un arbre, le coup l’a élevé encore plus haut dans les cieux. Papaya passe devant un Mono paralysé, sa vitesse est remarquable. Il donne un coup de poing ascendant dans le ventre de l’ennemi, le Mono s’écrase au sol. Hunter reste les bras croisés, Barbaric aussi. Ils s’observent, tout en surveillant le combat. Le chasseur se relève, il a souffert. Il est couvert d’égratignure, il a plusieurs plaies mineures, et il a mal partout.

C’est un Zoan, lui aussi ? Non, il n’a pas changé d’apparence, il a juste deux ailes dans le dos, ça doit être un Paramécia.

Le criminel flotte dans les airs, on dirait un archange, sa beauté et sa silhouette splendide font de lui un bellâtre.

Tu n’as pas le niveau, et tu vas mourir.

Cerotis se frotte le bout de son nez avec son index droit.

J’ai pas envie de mourir, mais si ça devait arriver, je t’emporterais avec moi !

L’ange sourit.

Mauvais joueur.

Le Bilcan fonce sur son ennemi, il veut l’achever le plus vite possible.

Cerotis fera la même erreur que la dernière fois, il sautera pour esquiver mon coup, et je l’attraperais en vol pour le sangler contre mon torse. Une fois dans l’incapacité de bouger, je monterais le plus haut possible, par la suite, je le terminerais avec un piquet afin qu’il s’encastre dans le sol, il faut que je le lâche avant l’atterrissage, sinon, je vais morfler.

Le Mono ne saute pas, il reste en position. Ce qui perturbe le criminel, il continue de foncer sur l’ennemi. Cerotis se transforme en forme hybride cheval, le bellâtre est encore plus surpris.

Prend ça !

Crux !

Cerotis joint ses deux sabots et frappe le torse de l’adversaire, ce dernier envoie un direct dans le ventre de Cerotis. Les deux adversaires reçoivent l’attaque de leur cible, ils s’envolent. Le Mono atterrit dans des hautes herbes, l’ange s’encastre dans un arbre, celui-ci s’éffondre après coup. Le Mono est sérieusement touché, il a trois côtes brisées, ainsi que des organes internes touchés. Le criminel se relève, il a une marque en forme de croix sur le torse. Il crache du sang.

Tu es un Zoan, pas étonnant que tu aies pu me blessé aussi facilement. Le Zoan est la catégorie parfaite pour le corps-à-corps, vous devenez une machine de guerre en mangeant ce type de fruit. Mais sache que je ne suis pas un Zoan, mais un ange. Je maîtrise parfaitement mon corps, c’est grâce à ça que je peux voler. D’ordinaire, les ailes des anges sont atrophiées, ils ne peuvent plus les utiliser. Mais avec le retour à la vie, j’ai pu retrouver mon héritage.

Cerotis a du mal à se relever, il souffre comme pas possible. Il tient debout, heureusement que sa résistance lui a permis de survivre à l’attaque. L’armure du chasseur est fissurée, elle tombe en lambeaux. Cerotis est à bout de force, il a tout donné. Il doit continuer le combat, s’il flanche, Hunter aura affaire à deux adversaires, et ce sera la défaite assurée pour lui.

Même si je dois y laisser ma peau, il est hors de question de reculer !

Le traqueur fait mine de rien, il fait comme s’il n’avait aucune blessure. La blessure en croix de l’ange est légère, il a mal, mais cela ne l’handicap pas. Le criminel s’avance vers le Mono, il lévite dans les airs. Alors que le combat est sur le point de reprendre, la dizaine des membres du Baroque Works arrivent, ils perturbent le combat. Barbaric ne voit pas Rufus, l’ange non plus. L’un des Coopers se met en avant.

Rendez-vous, le Baroque Works vous l’ordonne ! Ne faites pas les malins, nous avons éliminé Rufus, si vous ne voulez pas subir le même sort, obéissez !

Barbaric et l’habitant du ciel sont étonnés, comment Rufus aurait-il pu perdre contre des amateurs comme eux ? La colère des criminels va s’abattre sur eux.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23272-fiche-du-chasseur
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23270-the-hunter
Barbaric et l’ange décident d’éliminer les gêneurs, Hunter et son ami ne font rien, les chasseurs se contentent de rester sur leur garde. Barbaric ouvre la bouche, puis il se met à pousser un cri strident. Une énergie bleue s’accumule dans la bouche du monstre, Hunter ordonne à Cerotis de se mettre à couvert. Le balafré se tient prêt à encaisser le coup, mais la tête du pirate se tourne en direction des chasseurs du Baroque Works. « Bone Breaker » regarde légèrement les Coopers, il sait qu’ils vont y passer, mais en quoi est-ce son problème ? Je veux dire, pourquoi un chasseur solitaire qui a utilisé le Baroque Works pour faire diversion se soucierait d’eux ? Ce n’est pas le travail de Hunter d’être le protecteur du Baroque Works, si leurs membres ne sont pas capables de se défendre seuls, qu’ils meurent, voilà ce que pense Hunter. Le meneur du groupe des dix chasseurs pointes son sabre sur Barbaric.

Hé, gros porc ! Qu'es-tu en train de faire ?

Cerotis qui tient à peine debout tente de prévenir les gars, mais à peine ouvre-t-il la bouche qu’il sent une douleur au plexus.

Putain, je ne dois pas plier le genou. Si je montre ma faiblesse, l’autre volatile me tuera. Je dois faire comme si je n’avais aucune blessure, comme si ses attaques n’étaient rien pour un gars comme Mono Cerotis.

L’ange tourne son regard vers son ennemi, il plisse les yeux.

Il tremble, non ? Oh, j’ai compris.

Papaya pointe du doigt les dix chasseurs.

Cerotis, tu te soucies d’eux ?! Regarde ce que Barbaric va faire, il va les pulvériser !

Le visage de l’ange se déforme par l’envie, par la vengeance, ce type n’a rien d’angélique. En effet, Papaya faisait partie de l’armée de Dieu, il n’y a pas si longtemps. Mais son caractère trop inflexible, ainsi que son problème de boisson, lui valut le bannissement. En apparence, l’ange est un type sympathique, mais lorsqu’il révèle son véritable visage, on découvre un être manipulateur et sadique. C’est justement à cause de son caractère que « Dieu » le banni du Paradis. Tout ça à cause d’un malheureux incident. Papaya faisait sa patrouille de routine à Angel Island sur Skypéia, tout était normal. Mais un équipage d’explorateur venant d’en bas s’est rendu sur Skypéia, il n’avait aucune intention menaçante, il voulait juste découvrir le monde. L’ange fut pris d’un accès de colère lorsqu’il aperçut des êtres inférieurs foulés la terre de « Dieu », il massacra tout l’équipage, puis les pendit en place publique. Ce jour marqua le début des aventures de l’ange déchu Papaya, il n’eut d’autre choix que de descendre sur la mer inférieure, « Dieu » ne voulait plus de lui dans son royaume. Cet homme, enfin, cet ange, n’a rien à envier à Rufus en termes de sadisme. Si on devait le comparer à l’homme-poisson, ce serait comme comparer le jour et la nuit. L’un avait un complexe d’infériorité, et l’autre a un sentiment de supériorité.

Vous autres les humains n’êtes bons qu’à divertir les races supérieures, ce n’est pas pour rien que vous vivez sur cette mer impure. La mer bleue est le déchet de la mer blanche. Alors, vous qui vivez dans les ordures, comment osez-vous vous comparer aux dieux ?!

Cerotis sourcille.

Son visage a changé, il n’a plus cet air serein. Il ressemble à un monstre marin prêt à mordre. Tiens, il a laissé une ouverture. Je crois avoir compris, lorsqu’il est épris de passion, il doit relâcher sa garde ?

Cerotis lève légèrement son bras droit pour le positionner devant son torse, il se sert d’une pièce métallique de son armure, ce qu’il en reste, et du soleil qui réfléchit dans celle-ci pour prévenir Hunter. Le mastodonte est aveuglé par une lumière réfléchissante, il tourne son regard dans la direction de la lumière. Cerotis tape deux fois sur son torse avec sa main, Hunter comprend le signe.

Il veut échanger d’adversaire. Je vais en profiter pour tuer l’ange, l’autre géant est occupé.

La lumière bleue grandit dans la gueule du monstre, Hunter que Barbaric met plus de temps à charger son attaque que précédemment. Le balafré émet deux hypothèses :

Première hypothèse : plus une attaque est grosse, plus elle met du temps à charger. Deuxième hypothèse : il ne peut pas lancer deux attaques successivement, il doit avoir un délai à respecter pour lancer une deuxième offensive. Dans tous les cas, c’est ce qui causera sa perte !

Pense-t-il. Hunter s’enfuit, il utilise son Milky-Dial pour créer une route de nuage. Avec ses Jets bots, il surfe sur la route. Cette dernière est proche de l’ange, Papaya ne remarque que trop tard de l’avancée de son ennemi. Barbaric est trop occupé à charger son attaque pour se rendre compte que son adversaire est partie, lui, ceux qu’il veut tuer, ce sont les dix chasseurs.

Un Dial ?

Tu as baissé ta garde, amateur !

L’ange riposte, il envoie un coup de poing à son adversaire. Hunter saute juste à temps, il tourne sur lui-même et il se sert de la propulsion de ses Jets bots pour envoyer un coup de pied dans le visage de l’adversaire. Ce dernier a le nez brisé, ainsi que quelques dents. Il traverse une dizaine d’arbres, l’ange se met à hurler. Il déploie ses ailes, puis il s’envole dans les airs.

Barbaric, qu’est-ce que tu fous ?!

Hunter se rapproche de son adversaire, celui-ci se croyait en sécurité dans les cieux, hors de portée de son adversaire. Mais il n’y a rien de plus facile pour un combattant polyvalent de s’adapter à la situation, Hunter a créé une route de nuage qui monte plus haut que la première. Le voilà derrière l’ennemi, Papaya grimace.

Va-t’en !

Le coup qu’il a reçu l’a déstabilisé, il a perdu confiance en ses capacités. Il décide de s’envoler plus haut dans les cieux, Hunter le suit. Les deux atteignent une grande hauteur, cela ne dérange pas l’ange habitué à vivre dans le ciel. Hunter, il n’a pas l’habitude de se trouver à une si haute altitude. Il commence à manquer d’air, il décide de ne pas poursuivre son adversaire. Ce dernier monte assez haut pour être à l’abri de son ennemi, il y a un kilomètre qui les sépare. Hunter chute, il tombe dans le ciel. L’ange se met à sourire, son visage est déformé par l’envie apparaît.

Tu vois la différence entre la race supérieure et les humains, vous n’êtes pas fichu de respirer dans le ciel !

Papaya fonce en Piquet sur l’ennemi, sa vitesse n’a jamais été aussi grande, il étend ses bras devant lui pour percuter Hunter. Le chasseur tient dans sa main gauche une fiole de pétrole, il la débouche avec son pouce. Le liquide sort de la fiole, il a juste le temps de le toucher. Une bulle se forme du bout des doigts du pisteur, il la laisse sur place. Hunter continu de chuter, le déchu se rapproche de plus en plus, il passe à côté de la bulle. Hunter fait un geste de la main, le pétrole s’écrase au milieu du dos de Papaya, le fruit des bulles est pratique. L’autre ne sent rien, la pression de l’air est trop forte pour qu’il ne puisse sentir une bulle se coller à lui. Hunter attend que l’adversaire soit proche de lui pour utiliser sa lance, cette fameuse lance détonante qui contient un Eisen-Dial. Il l’envoie sur l’ennemi, celui-ci est surpris.

Quoi ?!

Cet idiot est tombé dans le panneau, Hunter à volontairement décider de détruire sa route de nuage pour faire croire à l’ennemi qu’il était sans défense. La lame extensible transperce le thorax du déchu, ce dernier crache du sang, le bout de la lame sort du dos de l’ennemi. Une explosion surgit, la lame détonante a la capacité de créer des explosions à chaque coup qu’elle donne. Les organes de l’adversaire sont brûlés, mais ce n’est pas le pire. La détonation touche le pétrole, celui-ci s’enflamme. Le liquide brûle le dos du volatile, ses ailes se font emporter dans la déflagration. Il brûle, l’habitant du ciel ne contrôle plus rien, il hurle de douleur. Il chute, il passe à côté de Hunter. La vitesse de Papaya est plus grande que celle de Hunter, voilà pourquoi il s’écrase avant lui. L’ange percute le sol, le choc est violent. Mais il n’est pas mort, il arrive légèrement à se relever. Mais il est dans un état catastrophique, il n’arrive même plus à parler tellement que ses organes sont calcinés. Hunter retombe sur le corps de l’ennemi, il le frappe avec un coup de genou dans le dos, le choc est si puissant qu’il en fissure la terre. L’ange crache du sang, il rend son dernier souffle.

— Heureusement que j’ai pu stopper ma chute avec mes Jets bots, sinon, j’aurai sans doute fini comme lui.

Hunter à le genou qui tremble, mais rien de bien méchant. De son côté, Barbaric finalise son attaque, les chasseurs restent devant lui, ils ne savent pas quoi faire. Cerotis passe à l’action, il réunit ses dernières forces pour passer en mode cheval-humain. Il fulmine, le voilà devant Barbaric, et il lui donne un violent coup de pied dans le menton. Le géant tire son attaque, mais sa mâchoire se ferme soudainement. L’attaque explose en pleine bouche, le géant recule, puis il tombe en arrière. Cerotis n’a plus de force, il s’écroule au sol.

Merde, je suis fichu.

Le meneur des chasseurs est surpris.

Une explosion, il nous aurait tirés dessus ? Ce gamin nous a sauvés, je ne le supporte pas !

Barbaric se redresse, il se met à hurler. Ses dents sont en miettes, il saigne de la bouche. Il regarde Cerotis qui git au sol, il lui porte un coup de poing surpuissant. La terre se fend en deux, Hunter ressent la secousse.

Cerotis !

Mais les chasseurs tiennent le Mono, ils prennent la fuite avec lui.

On se replie, on se replie ! Nous sommes quittes, petit gars !

Hunter hurle sur Barbaric, il se retourne.

Comment oses-tu !

Hunter tient l’ange dans sa main droite, il l’affiche aux yeux de l’ennemi.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23272-fiche-du-chasseur
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23270-the-hunter