-25%
Le deal à ne pas rater :
-130€ sur l’Ecran PC DELL S3422DWG
399.99 € 529.99 €
Voir le deal

Charlie et la rêverie~~

Charlie O. Valentine

Age : 24 ans
Sexe : Femme
Race : Humaine
Métier : Musicienne, conteuse, bouffonne… Troubadour ?
Groupe : Civil
But : Parcourir le monde pour trouver toujours plus d’histoires incroyables à raconter
Équipement : Un violon, un carnet contenant ses écrits, ses brouillons, ses chansons… et bien évidemment une plume pour y écrire. Elle y tient plus qu’à sa propre vie.
Parrain : Personne
Ce compte est-il un DC ou un "reroll" ? Nope
Si oui, quel @ l'a autorisé ?
Codes du règlement :

Description physique

« Tiens-toi correctement ! » est sans doute la phrase est sans aucun doute la phrase que le père de Charlie lui a le plus répétée quand elle était gamine, tandis que « Fais attention ! » la talonnait de près. Quant à « Je t’aime »… eh bien la jeune femme ne se souvient tout simplement pas l’avoir entendu de la bouche de feu son paternel. Toujours est-il qu’aux yeux d’un officier de la marine tel que lui, la posture qu’elle adoptait instinctivement n’avait rien de convenable -et pour être honnête il est difficile de l’en blâmer. Tantôt arquée en arrière, tantôt courbée en avant, tantôt carrément de travers, Charlie semble tout bonnement incapable de se tenir droite. Personne n’a jamais su si cette particularité était volontaire de sa part, pour attirer l’attention sur elle, travailler sa souplesse ou simplement agacer son autoritaire de père.

A l’instar de son buste, l’ensemble de ses membres semblent animés de leur volonté propre. Il lui arrive souvent de voir un bras ou une jambe se plier dans un sens qui n’a pas l’air tout à fait naturel. Comme si elle était foutue différemment. Comme si ses articulations pouvaient pivoter à trois cent soixante degrés. Comme si le corps de Charlie souhaitait traduire, à sa manière, la liberté qui l’habitait. Autant que son esprit, son corps ne semble obéir à aucune règle. De cette « souplesse » -si tant est que l’on peut l’appeler ainsi- émane une aura étrange, comme incommodante. Il est difficile de ne pas être mal à l’aise lorsque l’on rencontre la jeune femme pour la première fois, et plus d’une personne a commis l’erreur de penser de prime abord qu’elle était atteinte d’un handicap affectant sa motricité. Le doute est d’autant plus permis que Charlie a été affublée d’une maladresse presque pathologique. Gauche -et comiquement gauchère- Elle est la première à se prendre les pieds dans le tapis ou à faire tomber tout ce qui lui passe dans les mains. Ironiquement, cette impéritie n’est en rien liée à sa motricité… particulière comme on pourrait s’y attendre, mais à son incapacité chronique à rester concentrée plus de trois secondes et demie sur la même chose.

La seule exception notable à cette inévitable maladresse et lorsque Charlie s’adonne à une représentation. Alors, c’est le jour et la nuit. Qu’il s’agisse d’un conte, d’une poésie, d’un morceau de musique ou d’une improvisation d’un genre nouveau, elle devient alors empreinte d’une grâce et d’un charisme jurant avec force avec ses habituelles nonchalance et excentricité. L’habileté qui lui fait cruellement défaut dans les tâches quotidiennes envahit alors ses doigts et l’assurance qui lui manque d’ordinaire sa voix. Voix qu’elle est capable de faire monter pour l’occasion dans des octaves bien plus aigus que son habituel ton rauque et distant. Et si la jeune artiste sait passer inaperçue le reste du temps, elle devient dans ces moments capable de capter sans mal l’attention de tout un auditoire, figeant le temps l’espace d’un instant, révélant ainsi le charme qui sommeille en elle.

Le charme de Charlie, si elle s’y fut un tant soit peu intéressée, toute la face du monde aurait changé. La jeune femme avait tout pour devenir l’archétype de la femme répondant à tous les critères de beauté : du haut de son mètre soixante-cinq, elle possède une silhouette fine pourtant dotée de formes généreuses, un visage finement ciselé et un regard noisette profond à vous noisetier noyer dedans. Seulement voilà, elle n’a jamais prêté attention à un quelconque jeu de séduction et n’accorde que très peu d’importance à son apparence. Une tenue souvent aussi négligée que sa posture, une longue chevelure aux élans chaotiques, jamais coiffée. Chevelure qui semble d’ailleurs également éprise de la liberté qui exsude de chacun des pores de Charlie ; toujours en désordre, même sa couleur semble n’en faire qu’à sa tête. A l’origine d’un blond extrêmement pâle -à la limite du blanc-, elle a cependant connu -et connait toujours- des épisodes divers et variés à mesure que la jeune femme s’amuse à la teindre au gré de ses envies du moment.

Encadré par cette chevelure changeante, un visage expressif souvent éclairé d’un joyeux et franc sourire. Et lorsque ce n’est pas le cas, une indéchiffrable expression s’empare la plupart du temps de ses traits tandis que son regard semble se perdre au loin, comme déconnecté de la réalité pour dériver dans une autre dimension à laquelle elle seule aurait accès. Lorsque vous êtes confrontés à cet air absent, se battre devient alors vain : vous avez perdu -probablement irrémédiablement- son attention. Et cela risque d’arriver plus souvent que vous ne le pensez…

Description psychologique

Si une chose est certaine, c’est que Charlie fait partie de cette catégorie marginale de ceux qui rêvent, au grand dam de son paternel, qui non content d’avoir hérité d’une fille alors qu’il désirait ardemment un fier et fort homme pour prendre sa succession, s’est vu affublé d’une gamine inattentive et maladroite, toujours la tête dans les nuages. Pas des rêves de grandeur. Pas des rêves de conquêtes, ni des rêves de gloire. Non. Des rêves d’évasion. Des rêves de rêves. Des rêves qui vous transportent. Dotée d’une imagination débordante, la jeune femme a passé la vingtaine d’années qui ont composé sa vie à la travailler, la sculpter selon ses désirs, arpentant ses chemins sinueux et infinis dès que l’ennui commençait à se faire ressentir -c’est-à-dire extrêmement souvent- pour imaginer, se remémorer, embellir des histoires et des mélodies qu’elle se délectait à retransmettre ensuite. Ou pas.

Car la jeune fille a toujours eu la fibre artistique. Extrêmement douée pour raconter des histoires et jeune prodige de la musique, il semblerait qu’elle ait été faite pour divertir les foules. Il est d’ailleurs assez difficile d’avoir des interactions d’une forme différente avec elle. La plupart du temps, Charlie est trop perdue dans ses pensées pour vous répondre, éprouvant de grandes difficultés à concentrer son attention plus de quelques instants. Elle ne porte que peu d’intérêt aux interactions sociales usuelles, sauf si c’est pour que vous lui contiez une de vos aventures. Vous n’existez qu’au travers de ce que vous vivez. Les noms s’oublient, les exploits s’inscrivent à jamais dans les légendes. Elle préfèrera souvent la compagnie de son esprit ou du carnet qui ne la quitte jamais à celle de ses congénères.

Et si sa propension prononcée à ne vous écouter qu’à moitié -déconnectant très souvent des conversations sans crier gare- peut avoir tendance à agacer, la petite blonde n’en est pas pour autant antipathique. D’un naturel souriant, elle est habitée d’un éternel calme dont elle ne semble capable de se défaire que lorsqu’elle joue un morceau ou conte une histoire qui lui tient particulièrement à cœur. Plus d’un badaud a été surpris par la ferveur qui peut alors s’emparer de Charlie, envahie par une passion aussi envoûtante qu’effrayante.

L’inconvénient de passer le plus clair de son temps dans son monde imaginaire pratiquement infini, c’est que lorsque l’on se retrouve à nouveau confronté à la réalité il est alors difficile d’accepter que l’on vous pose des barrières. Charlie n’en fait qu’à sa tête, et elle ne supporte pas qu’on lui impose des règles. Elle est obsédée par l’idée de parcourir le monde à la recherche des histoires les plus extraordinaires pour pouvoir les conter, et elle va être extrêmement affectée par tout ce qui se met en travers de ses désirs d’évasion. C’est sans doute le trait de sa personnalité qui lui a valu le plus de confrontation avec ses parents, désespérés devant leur incapacité à lui inculquer une quelconque discipline.

Vivre autant déconnectée à cet autre effet pervers que Charlie est relativement inconsciente des tenants et des aboutissants du monde dans lequel elle vit. Enfermée dans son esprit rêveur d’enfant, elle ne s’est jamais intéressée à ce qu’il se passait et à l’importance des choix et des décisions de tout un chacun, comme spectatrice d’un univers dont elle ne serait finalement que la voix off. Cela a pour conséquence que la jeune conteuse a du mal à prendre les choses au sérieux, à se rendre compte de la gravité de certaines situations ainsi que de la teneur des rapports qu’elle est supposée entretenir avec celles et ceux qui l’entourent. Il lui arrive ainsi régulièrement de s’adresser bien trop familièrement à des personnalités à qui elle devrait normalement bien plus de respect.

TODO :
-Veut vivre sa vie pépouze sans se soucier des autres
-Mais est prise au piège par son empathie
-Plutôt tendance à éviter les conflits
-Fidèle

Biographie

Votre biographie doit raconter votre vie, pas seulement un évènement précis. Essayez d'être large tout en zoomant sur les évènements importants, qui ont fait de votre personnage ce qu’il est. Ne vous perdez pas en longueur pour autant, afin de ne pas décourager votre lecteur. Si votre fiche ne rentre pas dans un seul post, c'est déjà beaucoup trop long. Attention, la biographie est l'un des éléments déterminants pour votre futur niveau. Essayez d'être agréable à lire, imaginatifs, créatifs.

[Comptez une trentaine de lignes minimum.]

Informations IRL

  • Votre prénom / pseudo : T. / Oké / Okéoké / 3Oké
  • Êtes-vous majeur ? Et vacciné o/
  • Vous aimez / n'aimez pas : J’aime écrire mais pas les descriptions physiques
  • Votre personnage préféré (de One Piece) : Chopper et Luffy pour leur bêtise, Robin
  • Vous vous définiriez comme : Je suis le Tout. Et le Rien.
  • Vous faites du RP depuis : Oof… Euh… 15 ans ?
  • Vos disponibilités (approximatives) : Quand le vent de l’inspiration me porte (assez souvent (plusieurs soirs par semaine) même si j’ai une vie sociale un peu chaotique)
  • Comment avez-vous connu le forum ? J’ai créé internet
    Hello Charlie et bienvenue !  Charlie et la rêverie~~ 3966657152

    Si tu as des questions ou besoin de quelque chose, n'hésite pas à passer par le discord du forum, comme tu as pu le constater c'est là que le contact est le plus facile.

    Poste aussi dans ce topic pour signaler quand tu auras terminé ta présentation qu'on vienne te valider. Pense à ajouter ton avatar, nécessaire avant toute validation 😉

    A bientôt !


    Charlie et la rêverie~~ Unknown
    • https://www.onepiece-requiem.net/t24389-ft-d-hitoshi#255717
    • https://www.onepiece-requiem.net/t24342-manger-5-champignons-et-legumes-par-jour-hitoshi#255347