Le deal à ne pas rater :
Cdiscount : -20% sur 2 jouets, -30% sur 3 jouets, -40% sur 4 jouets
Voir le deal

Bons Baisers de Dressrosa

Minuit, au large de Dressrosa

La première chose qu'on a vu de Dressrosa c'était deux lumières dans la nuit, au large, loin au dessus des vagues, aussi brillantes que les fanaux d'un phare. Mais ce n'était pas un phare, c'était des yeux ! Des yeux jaunes, perfides, suintant de haine et de méchanceté inhumaine.

Et quand le ciel s'est ouvert pour laisser place à une lune gibbeuse et blafarde, ce n'est pas l'étrave d'un navire qu'on a vu surgir des vagues, mais un monstre gigantesque, une masse sombre de chitines et de tentacules, filant droit vers les cotes de Dressrosa, précédé d'un véritable tsunami de vagues scélérate.

Et pendant qu'a terre, les cultistes se révèlent et scandent de sinistres litanies à la gloire de leur terrible et monstrueuse divinité et lui enjoignent de prendre les âmes de tous ceux qui vivent ici, les braves gens de Dressrosa se saisissent de leurs armes en se demandant malgré tout.

Qui pourrait bien leur venir en aide contre,


L’Innommable




Dans sa demeure engloutie, l’Innommable vous attend.

Adoré et vénéré par une secte d’illuminés de Grand Line, l’Innommable fait l’objet de bien des mythes et légendes sur les mers. Tantôt homme-poisson, tantôt Dieu ancestral, personne n’ose mettre de mot sur cette entité.

Qui aurait pu penser que le sang versé par ses adorateurs suffirait à venir troubler son profond sommeil ? Désormais des secousses agitent tout le Nouveau Monde tandis que des tsunamis se soulèvent. Au fond des mers des yeux qui sont restés clos trop longtemps s’ouvrent tandis qu’une faim insatiable s’éveille.



Les Cultistes de L'Innommable
Les Cultistes de l’Innommable, aussi bizarre que ça paraisse, cherchent le vrai nom de leur divinité. Celui qui le trouvera et le dira à haute voix étant promis à une sacré récompense. On estime généralement que c'est ce qui les conduit à passer les nuits de pleine Lune a psalmodier des longues litanies à la recherche du vrai nom de celui qu'on ne doit pas nommer. Leur tendance à sacrifier curieux et jeunes filles a l'aide de lames dentelées très peu pratique avant de se livrer a des débauches orgiaques étant surtout une astuce marketing.

Stats : Bande de larbins à 6 dorikis.
Pouvoirs : Ne peuvent pas dire son nom, robes et bougies, incanter à haute voix sous la lune



Niveau évalué :
Dorikis : XxX
PP : Ce n’est qu’un mythe
PI : Ce n’est qu’un mythe
Localisation : Dans un temple sous-marin du Nouveau Monde, entouré d’une épaisse bulle d’air
Créateur du PNJ : Staff

Habiletés/Pouvoirs :
- Karaté aquatique (parfaite maîtrise)
- Vision nocturne
- Rugissement strident
- Retour à la vie et Armement pour ses tentacules
    En terrasse, en ville,

    La nuit à Dressrosa c'est comme la journée à Havana. L'alcool coule à flot dans les verres pendant qu'on s'égorge en feutré dans la moindre ruelle. Une ambiance détendue, festive, joyeuse, ou le moindre faux pas ou regard en coin déplacée peut provoquer une avalanche de duels mortels. Un coin sympa en somme, parfait pour que méme un pirate recherché puisse y prendre un verre en terrasse sans être emmerdé ou obligé d'envoyer au cimetière une meute de jeunes chasseurs de primes avides de gloire et de pognon.

    Enfin, d'habitude en tout cas.

    - Hé Boss, tu sais ce que c'est la différence entre une paire de couilles et des cultistes ?
    - Non...
    - Ils se baladent toujours par deux et on les laisse jamais rentrer ! ARF ARF ARF !
    - Et ça t'es venu comme ça ?
    - Ah non non. Y'a un rapport. Juste derrière toi.

    - Bonjour monsieur. Désolé de vous déranger. Auriez vous un moment pour parler de Celui Qu'On Ne Peut Pas Nommer ?
    - Chtulhu Fhtagn.

    - C'est vrai qu'ils sont deux...
    - Ouaip, toujours par deux ils vont...
    - Sans vouloir présager de votre apparence, il me semble que vous pratiquez la profession de pirate. Avez vous déjà pensé au salut de votre âme immortelle ?
    - Chtulhu Fhtagn.

    - Il a un souci de prononciation votre pote non ?
    - Moi mon âme immortelle ira rejoindre les copains en enfer, et ça me va très bien...
    - Et plutôt que finir en enfer ou elle sera gâchée pour tout le monde, vous ne préfériez pas l'offrir à Celui Qui Possède Dix Milliers de Noms pour qu'il s'en repaisse en dévorant le monde ?
    - Chtulhu Fhtagn.

    - Euh...
    - C'est vraiment ça votre fond de commerce ? Je veux dire, niveau alternative au baratin habituel sur le paradis, un dieu qui ne promet que se faire dévorer après la mort. Vous devez pas vendre grand chose. Et puis dix milliers de noms ça semble peu pratique niveau marketing...
    - Oh mais il ne s'agit pas uniquement de se faire dévorer après la mort. Hélas il est rare que nous trouvions des volontaires assez dévot pour cette partie la de la cérémonie. Mais ne vous inquiétez pas, cette pénurie n'est heureusement plus un probléme.
    - Chtulhu Fhtagn.

    - Plus un probléme ?
    - Boss ? Est ce que tu vois la même chose que moi la bas ? Ou alors c'est un truc que j'ai bu ?
    - CONTEMPLEZ ET ADMIREZ LA MAGNIFICENCE DE CELUI QUE NUL NE PEUT NOMMER !
    - CHTULHU FHTAGN !

    - Je crois qu'ils la voient...
    - Ouais. Et moi aussi. Je crois que la soirée va prendre l'eau...


    • https://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
    • https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-termine
    Opération reconquête!

    Voilà l'ordre de mission du jour! Je suis a Dressrosa, avec comme objectif avoué de récupérer mon homme. Bien qu'en fait je ne l'ai pas vraiment perdu. C'est juste que depuis l'arrivée d'Izya sur Armada, entre Red et moi, il y a de la friture sur la ligne. Je ne m'entends pas du tout avec sa meilleure amie, certainement à cause du fait qu'elle nourrit des sentiments amoureux pour lui. Le souci, c'est que je ne veux pas mettre Red dans une situation où il aurait à choisir entre elle et moi, sans doute car je redoute plus que tout qu'il se tourne vers la dragonne et qu'il me laisse comme une c.. bref, vous voyez le tableau. Or ces derniers temps j'ai un peu laissé exploser ma jalousie, et je crains d'avoir perdu des points auprès de mon aimé. D'où la nécessité d'une opération reconquête!

    Bien évidemment, je pourrais m'excuser et avouer avoir mal agi, mais… je suis fière comme un paon! Plutôt que de m'abaisser à la contrition, j'opte pour une approche indirecte. Je vais lui montrer à quel point je suis une nana exceptionnelle! Et c'est lui qui va regretter de m'avoir si mal traitée! Mais pour ça, il faut que je soit en beauté! J'enfile ma plus belle lingerie et j'opte donc pour une magnifique robe rouge sang pas trop moulante afin qu'elle suggère plus qu'elle ne montre que j'assortis avec de ravissants talon-hauts noirs. Exceptionnellement, je me laisse aller à teinter mes lèvres couleur carmin et à habiller mon regard avec un peu de mascara et de fard à paupières. C'est par-fait! Ca me donne un petit coté femme fatale qui ne devrait pas le laisser indifférent.

    Mais je ne peux pas me contenter d'une belle toilette pour amadouer Red! Il me faut aussi de l'alcool! Je pourrais tenter d'acheter local et apporter une bouteille de tequila, mais connaissant les goûts de mon capitaine d'amour, une belle bouteille de rhum vieux sera plus adaptée. Ce qui devrait nous occuper jusqu'à la soirée ou j'ai réservé une table dans un très bon restaurant et une suite dans l'hôtel le plus luxueux du coin! Bref, le planning de l'après-midi est déjà plein. Il n'y a pas de place pour le %@ç&€! de monstre qui vient de se pointer!

    "Non!" hurlé-je. "Non, non, non et re-non!" continué-je.

    J'avance d'un pas furieux, à tel point qu'on pourrait croire que mes talons vont percer le pavé. Je claque violemment la bouteille de rhum sur la table près de mon aimé avant de chopper un cultiste par la soutane et le soulever en le dardant d'un regard furieux.

    "J'ai des choses de prévues ce soir!" tempêté-je. "Et votre petite invocation de divinité antédiluvienne contrarie mes projets avec Red! Alors je vous ordonne de cesser toute activité surnaturelle et de ramener immédiatement votre dieu dans son lieu d'origine ou dans la dimension parallèle la plus proche."

    Avant que je ne me mette vraiment en colère!

    • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
    • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
    - Dites *hips* les gars... z'êtes sûre que mon âme sera sauvée avec vous ?
    - Bien évidemment !
    - Chtulhu Fhtagn.
    - J'sais pas parce que... *hips* Ton pote là... Il est bizarre. Son âme va être sauvée aussi ?
    - Pas bizarre non, il pratique justement un rituel pour notre dieu.
    - Chtulhu Fhtagn.
    - Je croyais que vous z'aviez besoin de moi pour le rituel !
    - Oui ! Aussi ! Ne vous inquiétez pas et venez avec nous, s'il vous plait.

    Je dévisage les deux hommes encapuchés de mes yeux nimbés de brouillard alcoolisée. N'ayant rien de mieux à faire sur Dressrosa et Red ayant décidé une fois de plus de m'ignorer totalement, j'ai choisi de passer mon après midi à boire ces délicieux cocktails dont je ne sais absolument pas la composition si ce n'est qu'ils étaient sucrés et alcoolisés. Genre vraiment pas mal.

    Et puis y'a ces deux types là qui sont venu et qui m'ont raconté des trucs sur un dieu dont j'ai pas compris le nom, parait qu'il en a des milliers -encore un mec chelou- et qu'ils m'ont dit qu'ils avaient besoin de moi. Alors moi, sympa, comme d'habitude, j'ai dit oui, et puis en plus ils voulaient sauver mon âme, soit disant qu'elle est en danger sinon.
    Bon, c'est vrai que je me sens pas particulièrement en danger là, mais comme ils m'ont promis de me payer mes cocktails, j'ai pas pu résister. Surtout parce que, croyez le ou pas, ma bourse avait disparu ! sparu !

    - Dites, c'est vraiment nécessaire les chaines là ? Non parce que je vais avoir du mal à bouger avec ça...
    - C'est nécessaire oui, mais ne vous inquiétez pas, vous n'aurez pas à les garder longtemps...
    - Chtulhu Fhtagn.
    - Bon, si vous le dites.
    - Regardez ! Le voilà !
    - CHTULHU FHTAGN !
    - Hein ?

    Etrangement attachée par des chaines de métal enroulée autour de mon corps à une fontaine sur un place en bord de mer, je plisse les yeux pour regarder dans la direction qu'indique les deux types que je dois aider et qui montre une espèce de forme immense et... je plisse les yeux mais non, c'est trop loin, et puis bon, j'ai mal au crâne. Par contre ce que je vois, c'est le couteau dentelé dans la main du cultiste qui tentait de prononcer un mot sans y arriver. Un couteau qu'il tourne vers moi tandis que son pote commence à marmonner des trucs sous sa capuche mais vraiment, je comprends plus rien.

    Jusqu'à ce que le couteau s'approche de ma gorge, là j'ai comme l'impression qu'il y a un truc pas net qui se passe. Mon haki me protégeant de quelconque éraflure, je fais de gros effort pour tenter de comprendre ce qu'il se passe.

    Mais tout ça c'est vraiment trop bizarre.

    - Euh... Je... C'était une mauvaise idée je crois... Vous pouvez me détacher s'il vous plait ? Je voudrais retourner boire un coup, je crois que j'en ai encore besoin.

    Oui, soigner le mal par le mal semble une bonne solution...


    Bons Baisers de Dressrosa 1425067977-izya-sflagopr Bons Baisers de Dressrosa 1465207581-signizya Bons Baisers de Dressrosa 1lmh
    • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
    • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-terminee
    Haaaa Dresrosa quelle magnifique ile de merde pour se cacher. La seule zone qui avait l’air sauvage et non peuplée se trouvait au milieu du territoire de poisson combattant particulièrement agressif, du coup, aucun moyen d’aller accoster là-bas. Je me retrouve encore à me cacher au milieu de la foule d’une cité, royaume énorme. Après ma dernière mésaventure, j’étais particulièrement tendu quand j’étais entouré d’autant de gens. Je ne savais pas sonder tout le monde, il y avait trop de gens. Du coup, on s’était installé près de la côte. Là c’était plus calme, enfin pas vraiment, mais il n’y avait personne dans la mer à surveiller et pour ma paranoïa c’était déjà mieux que rien.

    La soirée était fraîche et relativement calme. Enfin ça s’était avant que des hurluberlus habillés en noirs avec des capuches pointues se mettent à passer devant eux.

    « Hé Yuki, matte un peu les types qui passe. »
    « Oui, je les ai senti arriver. »
    « Ils sont trop louche, regardent leurs vêtements »
    « Oui, mais ils ne sont pas dangereux, c’est tout ce qui m’importe. »
    « Oui, si tu veux, mais plus loin j’en vois qui dansent quand même en rond autour d’un feu en psalmodiant comme si ils voulaient invoquer quelque chose. »
    « Quoi ? Ils ne vont rien nous faire, relax. Tu as peur de quoi ? De leur danse de la pluie ? C’est vrai que la soirée sera plus agréable sans pluie, mais tout de même. »
    « Ne rigole pas c’est la pleine lune et plein de chose bizarre se passe lors de la pleine lune. »
    « Allez, arrête ! On a combattu plus dangereux que des superstitions. »
    « Non, on ne rigole pas avec ça. Je ne le sens pas aujourd’hui. »

    Un peu plus tard les exclamations de joies de la bande de danseur du dimanche réattirèrent mon attention. Ils semblaient tous fixé la mer. Lorsque je me tournai également de ce côté un frisson parcouru mon échine. Peut-être que Bouly avait raison pour une fois et que certaines légendes existaient. En tout cas, la lueur surnaturelle et l’aura qui semblait provenir des profondeurs de la mer, ne me disais rien qui vaille.


    Bons Baisers de Dressrosa 229f206b0ad68563dc50c5d95741feb2Bons Baisers de Dressrosa Kuroko.no.Basuke.600.1903798 Bons Baisers de Dressrosa Steamp10
    "C'est en forgeant que l'on devient forgeron, c'est en voyageant que l'on se forge un nom"
    • https://www.onepiece-requiem.net/t2613-fiche-de-yukikurai
    • https://www.onepiece-requiem.net/t2519-bakasaru-yukikurai-presentation-terminee
    - Qu'est ce que vous dites ? Les femmes de Dressrosa n'arrivent pas à la cheville de leur réputation et ne sont pas au gout de votre monstre ?!

    - Hein ?

    Le regard surpris du cultiste le plus proche me confirme qu'il n'a pas encore fait le lien entre le coin ou nous trouvons et la question. Pauvre garçon, sans surprise, l'éducation du culte de l’innommable est moins exhaustive que celle du Cipher Pol du point de vue des particularisme culturels locaux. Heureusement que ma remarque n'est pas vraiment destiné aux porteurs de bure, mais plutôt aux gens qui nous entourent, et qui m'ont très bien entendu.

    - Quoi ?! Elle te plait pas ma sœur ?
    - Oh ben si bien sur, elle me plait euh... Beaucoup ?
    - QUOI ?! ELLE TE PLAIT MA SŒUR ?!

    Et le temps de comprendre qu'il a fait une gaffe, le moinillon débutant se retrouve a regarder le manche du cran d’arrêt que le type le plus proche vient de lui planter en pleine poitrine.

    - On va leur apprendre à se moquer des femmes de Dresssrosa !
    - A MORT !

    Et en quelques secondes la menace venue de la mer est oubliée pendant qu'une marée de lames jaillit autour de nous pour se ruer sur les pauvres cultistes désemparés devant ce soudain déferlement de violence. A Dressrosa il y a des réflexions que personne ne peut se permettre, même quand on est une bande d'adorateurs dévoués et fanatiques d'un monstre chtonien surgi des profondeurs glauques et abyssales pour ravager le monde et moissonner les âmes des innocents.

    - Joli, mais pour le monstre et Izya on fait quoi ?
    - Le monstre on va s'en occuper, mais pourquoi Izya ?
    - Parce qu'elle est la bas, juste devant la vague et le monstre.
    - Si elle se fait mouiller je connais un monstre qui regretter les abysses...
    - Ouais mais elle est attachée...
    - Je parie quand même pas sur le monstre...
    - On pourrait l'aider non ?
    - Ouais, Cherche des trucs à jeter.
    - Jeune Homme ? Si vous savez jeter des choses très fort, alors il y a les pièges à fées juste la !
    - Les pièges à fées ?
    - C'est une spécialité locale. Vous voyez ces tonneaux ? Ils servent à piéger les fées qui viennent voler nos alcool. Ce sont de petits êtres assoiffés attirés par les tonneaux, ils rentrent dedans et hop, ils sont coincés.
    - Et si on les jette ?
    - Les tonneaux explosent et des fées furieuses vont s'attaque immédiatement a tout ce qui trainera dans les parages !
    - Bon, faisons ça alors. Fais péter les tonneaux Wilson moi je lance.


    • https://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
    • https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-termine
    - Je veux partiiiiiiiiiir !
    - Vous ne pouvez pas ! Vous devez nous aider !
    - Non non non ! Il est beaucoup trop dégoutaaaant ! J'ai pas signé pour ça mouuuaaa !
    - Si si, juste là !
    - Ah. Zut.

    Et l'instant d'après, une flamèche sort du ma bouche pour venir carboniser le parchemin.

    - Là, y'a plus de preuve ! Détachez moiiiiii !
    - Tricheuse ! Vous méritez ce qui vous arrive !
    - Ah ouais ?! Je mérite d'être attachée là ? Vraiment ?
    - Oui ! Vous êtes une vil pirate sanguinaire !
    - N'importe quoi ! J'ai des PP neutres ! Je sauve des gens moi monsieur ! La preuve, j'étais encore prête à vous aider gracieusement !
    - Gracieusement mon cul ! On a du payer vos consommations !
    - Gnagnagna ! Libérez moi ou je me libère moi même !
    - Si tu le pouvais, tu l'aurais fait !
    - Bah non ! Parce que, encore une fois, je suis sympa et je crois en la bonté des gens ! Mais vous, vous êtes que de vils mécréants totalement débiles !
    - Vite ! Il se rapproche ! On doit partir !

    Et l'instant d'après, les deux cultistes prennent leur jambe à leur cou en me laissant en plan, attachée alors que leur espèce de monstre marin soit disant divin se dirige droit sur moi dans une vague qui menace de m'immerger totalement.
    Heureusement, à Dressrosa, il n'y a pas que des raclures.

    - Madame, madame ! Mangez ça ! Ça vous aidera !

    Et sans même que j'ai le temps de dire quoi que ce soit, à savoir "c'est très gentil à vous mais vous en faites pas ça va aller", un bonbon chelou atterri dans ma bouche et manque de m'étouffer. Quelques raclements de gorges plus tard et le voilà collé à une de mes dents tandis que j'écarte les bras violemment avec mon haki pour me libérer et partir à toute jambe de l'ombre du monstre qui est déjà au dessus de ma tête.

    En bon réflexe, je me transforme et décide de cracher un feu démentiel sur le monstre qui semble grouiller de petit parasites à la surface de sa peau, le faisant s'agiter dans tous les sens.
    Mais au lieu du feu, c'est de la toile que je tire. Une toile qui se colle alors au monstre, me reliant à lui et, d'un geste de sa tentacule collée, m'envoie valser dans des habitations.

    Franchement, je ne sais pas ce qu'il y avait dans ces cocktails, mais c'est fort... très très fort.

    Et quand je me relève alors, je regarde un peu mon environnement et suis très surprise de voir que les débris sont attirés vers le plafond... C'est quand même super bizarre ça !
    Cela dit, le monstre ne compte pas me laisser de répit et crie déjà à l'infamie et la destruction ! Aussi je repars à l'assaut et... Mais pourquoi il est à l'envers ? Et pourquoi y'a pas de sol après la maison ?
    Mais... Mais je marche au plafond ?! Et mes pattes ?! Mais c'est quoi ce délire en fait !

    Dans un reflet d'une fenêtre, je vois alors l'horreur de ma situation : je suis une araignée géante ! Mais c'est quoi ce bordel !

    Et pire que ça ! Les gens crient sur mon passage ! Non mais ils ont pas compris ! Je suis gentille bordel !

    Raaah, il est hors de question que je reste sous cette forme ! Alors utilisant mon fruit d'amour, je me concentre... Je me... Cons. tre. Concentre ! Et hop !
    ...hop...

    On a dit concentre.

    Transformation dragon !

    Malheureusement pour moi, j'ai l'impression que cette forme d'araignée n'a pas tellement envie de me quitter. Pour autant, j'ai quand même réussi à me transformer... Un peu.
    Je crois que le résultat est pas fou même si au moins maintenant je rivalise en taille avec le monstre... Et presque en pattes aussi, enfin lui a des tentacules tandis que moi j'ai plein de pattes.

    Mais je crache du feu ! Et des toiles en même temps, c'est dégueu. Et pas efficace vu qu'elle crame en même temps que je les tire. Ça donne un gout vraiment horrible en bouche, un peu comme ce maudit bonbon.

    Mais je devrais quand même réussir à mater cette chose horrible... Enfin j'espère !

    Cela dit, on se demande quand même qui est le plus horrible des deux...

    Bons Baisers de Dressrosa Unknown

    Bonbon:


    Bons Baisers de Dressrosa 1425067977-izya-sflagopr Bons Baisers de Dressrosa 1465207581-signizya Bons Baisers de Dressrosa 1lmh
    • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
    • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-terminee


    Entre Red qui me zappe, Izya qui arbore enfin l'apparence extérieure de ce qu'elle est à l'intérieur, et monsieur l'antédiluvien qui sème la pagaille, Dressrosa est en train de devenir un beau capharnaüm. Il va falloir que quelqu'un se dévoue pour remettre de l'ordre dans ce bazar. Et c'est une mission pour…

    Quelqu'un d'autre.

    Heureusement, il y a le petit Yuki que je vois du coin de l'œil là-bas au loin, c'est une révolutionnaire, un homme bien. Lui les soucis, ils les règle ici. Où que soit le ici d'ailleurs. C'est ça qu'est bien avec ces combattants de la Liberté. Ils sont empathiques. Pas comme moi qui envisage clairement de laisser tout se beau monde se faire tentaculer par celui-qui-a-trop-de-noms.

    Je balance sans ménagements mon cultiste au loin et je repars dans la direction opposée à tout ça, récupérant la bouteille d'alcool au passage. Une paire de Soru et de Geppou plus tard, me voilà au sommet d'un clocher a siroter du Rhum en regardant la ville se faire ravager comme au dîner-spectacle, mais sans le repas.
    • https://www.onepiece-requiem.net/t7858-les-techniques-de-jeska
    • https://www.onepiece-requiem.net/t7775-jeska-kamahlsson
    Non, mais c’était quoi ce bordel ? Les cultistes avaient apparemment réussi à invoquer un monstre. Rapidement la situation fut hors de contrôle. Des citoyens de Dressrosa vennaient régler leur compte aux invocateurs du Dimanche. Les pauvres se faisaient purement et simplement trucider. Pas que ça me dérangeait, mais quand même un peu.

    Une vague énorme précédait le monstre. C’était le danger le plus urgent. La foule en colère allait se faire balayer si je ne faisais rien. Je me précipitai donc sur la plage et entrepris de lancer suffisamment de lame d’air et poing d’air pour briser la vague. Ce fut tout juste assez pour la ralentir. Du coup tous les protagonistes furent bons pour un bain d’eau de mer jusqu’au hanche.

    J’étais soulagé, sauf que le monstre semblait vouloir continuer à nous rendre visite, malgré la mort de ses adeptes. Que faire face à ce monstre géant sorti d’on ne sait où ?

    J’allais plonger dans la mer quand je me rendis compte que quelque chose de noir et d’ignoble lui crachait du feu à la tronche sans lui faire beaucoup d’effet.

    « Dis les monstres se battent souvent entre eux ? »
    « Depuis quand, je suis expert en monstre ? »
    « Depuis que tu y crois, voyons ! »
    « Aucune idée, peut-être une bataille territoriale ? »
    « Ou bien c’est Izya ? »
    « Elle est pas rouge ? »
    « Les cultistes réussissent souvent leur coup ? Non. »
    « Non. »
    « Du coup rien n’a de sens aujourd’hui.
    Mais sinon, je crois que c’est Red là-bas qui balance des trucs sur la chose. »


    « Du coup, on fait quoi ? »
    « Si ils n’arrivent pas à l’arrêter, on ne fera pas mieux. Autant réfléchir. »
    « OK réfléchir à quoi ? »
    « A un moyen de le faire partir. Si on trouve son point faible, ils pourront le vaincre. »
    « Ou le faire partir. »

    Tout en réfléchissant, nous rapprochâmes de Red dont les projectiles semblaient au mieux enquiquiner la bête.

    « Il a peut-être faim faudrait viser sa bouche. »

    Red était incrédule, mais il tenta quand même le coup. Problème c’était son dernier tonneau. Ce n’était pas avec un seul tonneau qu’il allait être rassasié.

    « Peut-être qu’il veut récupérer ceux qui l’ont invoqué. »
    « Haha! Ça se tente. »

    Red se mit alors à balancer les cadavres des cultistes sous nos yeux ébahis. Ça ne semblait pas avoir beaucoup plus d’effet que le reste, mais ça avait l’air satisfaisant. Du coup, je me joignis à Red pour balancer les corps à la mer, enfin surtout au monstre de la mer.

    Soudain le monstre s’arrêta les yeux écarquillés. Il fit demi-tour et repartit d’où il venait en poussant un hurlement inhumain.

    BBBBBBBBBBBBAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH PPPPPPPPPPPPPPPPPPOOOOOOOOOOOOOOOOOMMMMMMMMMMMMMMMMM !

    Le pauvre venait d’avaler un des membres de sa secte et son goût était infecte. Frustré que la nourriture servie à son réveille soit si mauvaise, il décida de retourner se coucher.


    Bons Baisers de Dressrosa 229f206b0ad68563dc50c5d95741feb2Bons Baisers de Dressrosa Kuroko.no.Basuke.600.1903798 Bons Baisers de Dressrosa Steamp10
    "C'est en forgeant que l'on devient forgeron, c'est en voyageant que l'on se forge un nom"
    • https://www.onepiece-requiem.net/t2613-fiche-de-yukikurai
    • https://www.onepiece-requiem.net/t2519-bakasaru-yukikurai-presentation-terminee
    Avez vous déjà manger un adepte d'un culte occulte en toge noir qui passe plus de temps à travailler sa prononciation qu'à se laver ?

    Et bien l'innommable vous le diras, ça à vraiment un goût dégueulasse.

    A moins que ce soit pour une autre raison que finalement, il décide de retourner se terrer dans la mer ? Les brûlures du dragaraignée ? Ou la piqûres des petites fées qui atterrissent sur son dos et le poignardent de toute part ?

    Non, décidément, les conditions ne sont pas réunit pour qu'il puisse enfin asseoir sa domination sur le monde.

    Alors, méprisant tous ces vaillants participants qui osent le défier, il retourne sans un mot de plus noyer sa patience dans le fond des océans.

    Un jour, son heure viendra. Mais pas demain, demain, c'est journée plongée...