Le deal à ne pas rater :
SITRAM – Batterie de cuisine 15 pièces – Inox
63 €
Voir le deal

Briser des chaînes - FT Tatiana Ibramovich






Briser des chaînes.Tatiana Ibramovich



Assit sur un tonneau en bois dont le contenu devait contenir de l’eau, Loki Whitemane qui ne fut pas habillé en clown mais d’un look ressemblant à un mafieux, attendait depuis une petite heure sa grande sœur. La Mink renarde, porteuse du prénom de Sherry changeait -loin des regards des curieux- sa tenue classique en un accoutrement qui se voulait être plus esclave. Non désireuse de porter un tel costume, Loki avait réussi à convaincre la demoiselle de s’habiller de la sorte car un déguisement de mafieux ne conviendra aucunement à cette dernière.

De passage sur Manshon en ayant eu vent que les jumeaux Lie et Truth auraient été aperçu dans ce bourbier, dont précisément à l’intérieur du Nid, le frère ainsi que la sœur Whitemane avaient décidé de s’y rendre afin de les retrouver. Depuis leur fiasco à Suna Land après leur fuite contre les autorités, l’équipage pirate de Loki ne fut toujours point formé. Un an fut déjà écoulé et l’artiste de cirque se demanda si la voie de la piraterie lui conviendrait. Peut-être que son sort était simplement de faire rire la galerie en oubliant bien sûr ses parents qui furent mis aux fers par la Marine.

Au moment où ses pensées se tournèrent sur Xander et Alleria (ses parents), sa colère augmenta à vitesse grand V. Si bien que son regard malicieux témoignait une redoutable envie de faire couler du sang. Fort heureusement, l’animosité de son être disparut lorsque Sherry sortit de l’ombre pour rejoindre Loki. D’une tenue assez légère voire misérable et d’un collier en fer dont une chaîne -servant de laisse- était accrochée sur ce dernier, Loki remit son borsalino sur ses cheveux de neige puis sauta de son perchoir.

« Interdiction de me vendre. » grogna de mécontentement la renarde qui foudroyait Loki de son regard émeraude.

« Je préfère jeter mon âme en enfer si cela peut te rassurer. » dit-il pour détendre sa sœur. Une action qui rassura pour le mieux la Mink détenant une taille bien plus importante que le faux mafieux d’un mètre soixante.

Débutant la marche, Loki se dirigea dans un des bâtiments particuliers du Nid, celui où les hommes et femmes marchandaient leur argent pour obtenir des êtres humains considérés comme esclaves. Bien avant sa naissance, sa mère Alleria naviguait dans les mers dangereuses pour libérer les propriétés des esclavagistes. Elle suivait les traces d’un fameux Homme Poisson, capitaine de l’équipage des Pirates du Soleil. Loki aussi aimerait être comme sa mère et ce fut l’une des raisons de pourquoi l’artiste de cirque désirait être pirate.

Entrant donc dans le fameux établissement pour ensuite prendre place sans s’occuper de ses voisins et voisines, Loki se rendit compte qu’il venait d’arriver en plein milieu de la vente aux enchères. Un homme d’une obésité morbide et d’un visage absolument répugnant -qui ferait même peur à un véritable porc- venait d’acheter par une somme astronomique une gamine rousse à peine majeur.

« Elle est à vendre la renarde ? » demanda un homme d’une quarantaine d’année qui relookait Sherry de la tête aux pieds.

Gardant son sang-froid, le clown qui détenait le nom du Dieu Nordique de la Malice fit un faux sourire à l’intéressé.

« Non. Je viens juste de l’acheter à un vendeur particulier. » répondit avec professionnalisme le faux mafieux qui incita ensuite l’homme à se taire en posant son index ganté sur les lèvres grasses de ce dernier. « Inutile de gaspiller votre salive, mon esclave n’est pas à vendre. »

Ne s’occupant plus de l’homme qui ne manqua aucunement de gronder son mécontentement à ses voisins d’en face, Loki reprit son attention à la vente aux enchères. Il était désireux de savoir où les esclaves étaient retenues afin de briser leurs chaînes.

Briser des chaînes - FT Tatiana Ibramovich 100x1010


©️ Jawilsia sur Never Utopia

  • https://www.onepiece-requiem.net/t24990-ft-loki#260885
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24949-on-recolte-ce-que-l-on-seme-loki-whitemane



Briser des chaines.
flashback • 1628 • PV Loki Whitemane


Tatiana avait passé pas mal de temps à récolter quelques informations, dans cette ville de criminels. Parce qu’il fallait dire ce qu’il était: il y en avait pas mal. Même si elle était une pirate, que la plupart étaient considérés comme de très mauvaises personnes, elle n’était pas l’une d’entre elles. La jeune femme avait entendu parler d’une vente d’esclaves en ville et forcément, Tia’ ne pouvait pas rester là à ne rien faire. Même si c’était risqué pour elle étant donné qu’elle était, elle-même, une esclave en fuite. Tatiana ne s’embêterait pas, cette fois, à vouloir garder ces distances pour éviter les problèmes, bien au contraire même. Avec un peu de chance, elle arriverait à s’en sortir sans se faire prendre. Où il y aurait d’autres personnes qui avaient décidé d’agir comme elle. L’espoir fait vivre. C’était ce qu’on disait.

La jeune femme était arrivé dans cette grande pièce, parmis ces personnes qui désiraient achetés des esclaves pour faire de ces pauvres personnes ce qu’ils en voulaient. Elle se rappelait que trop bien, ce que cela faisait d’être esclave et elle sentait un frisson lui parcourir l’échine rien qu’à l’idée que ces pauvres personnes risquaient de vivre autant de monstruosités qu’elle avait subi. La pirate était caché sous sa longue cape, encapuchonné pour cacher son visage. Son regard passait d’une personne à une autre, voulant enregistrer dans sa mémoire chacun de ces putains de visage. Son attention se dirigea sur l’estrade, là où il montrait les esclaves en ventes, comme du simple bétail, pour constater une jeune fille, rousse. Elle était mignonne comme tout avec ces long cheveux roux et cette gamine n'était surement pas encore majeur. C’était comme ça, à chaque fois… Les adolescents étaient achetés et vivaient dans un enfer. Tatiana crispait la mâchoire, se pinçant la lèvre, alors que son regard se posa sur l’acheteur. Horrible.

Il n'y avait aucun doute sur le fait que la pirate avait terriblement envie d'égorger cet enfoiré comme un porc… Mais ce n’était pas le moment. Agir au milieu de ces types ne l’aiderait pas à libérer les esclaves. La jeune femme se faufilera discrètement entre les personnes, alors que son regard se posera sur une esclave renarde et son maître, plissant le regard, alors qu’elle finirait par reporter son attention sur la petite esclave qui allait être emmener à nouveau vers sa cage. Ils achetaient, mais ne récupérait pas encore leur dû. Et si elle faisait bien attention, Tatiana pourrait suivre la petite esclave pour retrouver les autres. C’était en tout cas ce qu’avait la pirate en tête, elle anticiperait par la suite.


  • https://www.onepiece-requiem.net/t24657-tatiana-ibramovich-ft#25
  • https://www.onepiece-requiem.net/t24651-tatiana-ibramovich-aka-tia