Le deal à ne pas rater :
Manga Spy x Family Tome 13 édition Collector : où le précommander ?
14.50 €
Voir le deal

Corsaire en devenir ? [=> Ouroboros ]

Amis du jour, bonjour. Comment allez-vous ? Bien ou bien ? ... Hum ? Je vous écoute ? ... Rhooo ... Il faut vraiment que je reprenne depuis le début là ? Rhoo ... Bon, c'est parti alors.

Comme vous le savez tous sans doute, Edward avait depuis quelques temps une nouvelle ambition, celle de devenir capitaine corsaire. Un statut qui lui offrirait une immunité qu'il n'avait plus depuis la mort de Teach en somme. Pour se faire, il n'avait ni plus ni moins qu'assassiné Apache, dernière commandante encore fidèle de feu le Malvoulant, et capturer le sous-amiral Moth Rinaro, Dans le but de le faire répondre de ses actes devant le gouvernement mondial. Cependant, la pêche n'était pas finie. Presque, mais pas encore. Pour compléter son triumvirat, il voulait également livrer Shin Kona, complice de Moth et également sous-amiral à la solde de Apache.

Pour se faire, ça allait être bien plus compliquer que pour son compère. Si ce dernier avait facilement été dupable par la fausse alerte de la soit-disante disparition de l'héritière du Mal Incarné, Il serait bien plus difficile d'entourlouper un autre sous-amiral, en lui confiant que Moth avait également disparu. Il serait sans doute plus sur ses gardes, et c'est d'ailleurs ce qui s'avéra. Bien qu'il ne rechigna pas trop à organiser une rencontre, il prévint directement qu'il y viendrait armé et prêt à combattre, vu que quelqu'un s'amusait visiblement à décimer peu à peu toute les têtes d'affiches du peu de forces restantes de Teach. il souligna par ailleurs un certain étonnement que Moth ait été enlevé et qu'Edward n'ai pas subi d'attaque. Un point clairvoyant.

Il se devait donc d'être lui-même sur le pied du guerre, prêt à se battre. Mais vous connaissez bien Edward à force, il ne l'aurait jamais fait sans une stratégie bien rodée, et c'est donc dans la salle de réunion de son quartier général que nous le retrouvons, avec ses lieutenants Kitsuna et son nouveau capitaine de flotte, Arès. Klaus lui ne devait pas arrêter sa mission de concocter les bonbons et c'est ainsi qu'il ne pointa pas le bout de son nez de métal.

"- Le plan est simple. Je vais discuter avec Shin et tenter de l'amadouer pour faire une entrevue en tête à tête. J'en profiterais pour tenter de le capturer moi-même. Pendant ce temps, je vous confie à vous deux la tâche, avec vos hommes respectifs, de décimer les sous-fifres et détruire le bateau de Shin afin de lui couper une éventuelle retraite et de faire en sorte que personne ne puisse lui venir en aide si le combat tourne en sa faveur. Dès que ça sera fait, je compte sur vous pour venir de vous même me prêter main forte, toujours dans l'éventualité qu'il soit difficile à capturer vivant pour moi seul. Des questions ? "

Dans cette salle assez noblement décorer, et orné de tapisseries rouges et d'argenterie, cette disposition donnait presque un air de mafia à l'équipage pirate. C'était assez amusant de voir de quel manière cette joyeuse troupe, qui ne se composait au départ que de cinq personnes, avait autant grossit, au point de se permettre un luxe pareil et de même avoir une flotte supplémentaire à sa solde.

Mais trêve de rêverie, il était maintenant temps de voir si tout le monde avait bien compris, surtout une certaine nouvelle certaine recrue, certes très efficace et sanguinaire, mais dont les manières de faire pouvait laisser planer le doute sur sa capacité à appliquer un plan nécessitant un poil de coordination et d'entraide.


Dernière édition par Edward Minaro le Sam 3 Juin 2023 - 18:38, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro
Oui ! Moi j'ai une question capitaine !

Rétorquais-je la main levée comme pour demander la parole de mon humeur jovial.  

Pourquoi chassons nous d'autres pirates ?

Disais-je en affichant ma mine de chien battu et hébété en penchant ma tête sur le côté. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi et l'intérêt que ca pouvait apporter à l'équipage des Ouroboros de commettre de tels actes. Bon, on parle juste de livrer un pirate à la marine, mais impossible pour moi de comprendre la finalité du projet. Peut-être étais-je encore trop naïve de ne pas comprendre ?
En tout cas, le plan était claire comme de l'eau de roche : couper toute retraite possible à un copain pirate et prêter main forte au capitaine pour sa capture. Rien de bien compliquer jusque là.

J'avais cette intuition de désespérer mes camarades autour de moi en posant une simple question. Peut-être logique pour d'autre, mais pas pour moi. Suis-je si bête que ça ?

Ai-je dit quelque chose de mal ?

M'interrogeais-je à voix haute à l'attention de tous. Mes oreilles étaient dressées fièrement sur ma tête et je ne pouvais m'empêcher de remuer ma queue pensant que ma question était TRÈS pertinente pour le groupe.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22386-fiche-technique-kitsuna-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22341-kitsuna-larocaille-presentation-terminee
Arès est assis sur une chaise autour de la seule table se trouvant dans la splendide pièce, il a les bras croisés, tout en regardant son capitaine. Ce dernier explique le plan et le rôle de chacun, Arès grimace. Edward termine sa phrase, et il demande si quelqu’un a des questions. La Minks pose sa question, Arès sourcille en entendant la question de la jeune canidé, pour lui, c’est simple, les pirates doivent s’entretuer, c’est la vie qu’ils ont choisie. Mais il se tait, afin de ne pas créer de tension inutile dans l’équipage, ce qui est une mauvaise idée avant une bataille.

— J’ai une question. Notre rôle est bien de supprimer les potentiels alliés de ce Shin ? Cela ne me dérange pas. En revanche, j’aurais espéré plus d’action, un bon duel à mort contre un type plus fort que nous, ça me fait vibrer.

Dit-il en affichant un air sadique.

— J’espère qu’il y aura des gars puissants dans les larbins. Par contre, j’aimerais revenir sur notre association. Je fais partie de ton équipage pour atteindre mon objectif qui est de devenir un empereur. En te suivant, je suis certain de pouvoir acquérir une certaine réputation. Tu bénéficies de mes services, nous sommes tous les deux gagnants, et sache que je respecte toujours mes engagements, tu n’auras aucune trahison de ma part, si tu me restes fidèle. Mais j’ai un deuxième objectif, et si je ne peux pas le réaliser à cause de tes ambitions, je vous tuerais tous. Je dois retrouver une personne de mon île natale, celle de Protogonos, j’ai un compte à régler avec elle. Je sais qu’elle est partie de l’île en même temps que moi, et c’est pour ça que j’écume les mers, afin de la retrouver. Je préfère te prévenir, capitaine, pour que tout soit clair entre nous.

Arès décroise les bras, puis il prend une bouteille de vin sur la table, et il boit cul-sec, ensuite, il rote. Il s’accoude sur le rebord de la table, et avec un air hautain, il regarde Edward.

— Dis-moi qui je dois éliminer, et je te ramènerai sa tête, ainsi que celle de sa femme et de ses enfants. Je vais te donner un conseil, capitaine. Les trois couillons que nous allons éliminer, nous devons aussi nous occuper de leur famille, pour anéantir tout esprit de vengeance. Tu es le capitaine, je ne sais pas comment tu fonctionnes, pas encore, mais c’est à toi de décider.

Le commandant de flotte s’adosse au fond de sa chaise, il débouche une deuxième bouteille, mais il n’est pas encore bourré.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Edward souriait. Il avait décidément recruter un véritable fou furieux en tant que capitaine de flotte. Un mec capable de menacer son propre capitaine, titulaire de plusieurs centaines de millions de prime, juste pour rappeler qu'il comptait bien également profiter de cette alliance pour gagner lui aussi en puissance et accomplir ses objectifs. Un véritable pirate. Edward respectait ça.

"- Ne t'inquiète pas Arès. En tant que personne ayant littéralement accepté de bosser pour quelqu'un qui se faisait appeler l'incarnation du mal, et ce uniquement pour profiter de sa puissance pour gagner en influence, je respecte ton point de vue. Tu représenteras l'Ouroboros par la crainte que tu prodiguera a tes ennemis, et tu serviras les intérêts de l'équipage. En échange, tu as évidemment quartier libre sur tes propres objectifs. En revanche, nous avons une règle à laquelle je ne te conseille pas de déroger. Nous n'attaquons pas les gosses. Jamais. S'ils veulent venir venger leurs pères dans quelques années, nous saurons les accueillir. Mais jusque-là, je t'interdis de faire du mal à des enfants, même s'ils viennent à t'attaquer. "

Le capitaine de l'ouroboros allait ensuite tourner la tête vers sa navigatrice.

"- Et Kitsuna, c'est simple. Nous traquons d'anciens alliés de Teach, pour les vendre au gouvernement dans l'objectif simple de rejoindre de rang des corsaires. J'ai fais un mauvais calcul en me tournant vers un empereur en les croyant intouchables. Nous allons changer notre fusil d'épaule et faire en sorte d'entrer sous l'égide des marines, comme ça, nous aurons la paix un bon moment. "

Oui, c'était calculé, et clairement hypocrite, Edward le savait bien. Il privilégiait la survie pour le moment, et en tant qu'ancien de la flotte du Malvoulant, il était désormais une cible de choix pour tout ceux qui essayaient de grignoter les restes des forces de l'ancien empereur pour gagner en notoriété.

"- Est-ce que tout est clair maintenant ? Le rendez-vous approche et il est important que tout soit prêt pour la bataille. "

Alors qu'Arès serait sans doute bien impatient de se battre et commencerait à aller stimuler ses hommes, Edward en profiterait un instant pour glisser un dernier mot à la mink avant de partir.

"- Je suis désolé d'encore te mettre en danger Kitsuna. C'est la dernière fois, tu as ma parole. "

Il n'oubliait pas le temps passer avec celle qui avait à ses yeux plus d'importance que la plupart de ses hommes. L'unes de ses plus anciennes alliées. Cette fois serait la dernière. Après ce coup-là, il l'enverrait très probablement prendre des vacances bien méritées pour profiter un peu et enfin avoir quelque chose en retour de ces précieux moments qu'elle avait sacrifié dans le but de protéger les intérêts du Serpent.

La rencontre était désormais imminente et Edward était maintenant plus prêt que jamais.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro
Les mots d'Arès était vraiment barbare encore une fois en plus de son attitude d'alcoolique. Rien à voir avec le beau Edward ! Pourquoi vouloir tuer une femme et des enfants en plus de la cible ? Vraiment, je ne comprenais pas son résonnement. Heureusement que mon capitaine est préventif sur le sujet... Ensuite, ce même capitaine répondait à ma question. Ce fut court, mais efficace ! Au moins, pas besoin d'un long discours Minaro savait comment je fonctionnais depuis le temps.

- Hum.. Je vois. Une idée digne de mon capitaine !

M'enthousiasmais-je en remuant la queue les yeux illuminés d'une telle prestance.

Tout est clair !Je ne penses pas avoir d'autres questions... !

Et puis le temps presse. Je ne voulais pas retarder mes camarades et encore moins Edward dans ses plans. Alors que nous étions tous en train d'emprunter la porte de sortie pour aller effectuer nos préparatifs respectifs, Minaro en profiter pour me faire part de son inquiétude vis-à-vis de moi. C'était très touchant, vraiment. Je ne m'attendais pas à cette petite attention. Mais d'un autre côté, cela me peinait profondément. Je n'étais pas capable d'être comme Lola, je n'étais pas capable d'être comme Doc, ni comme Arès... Tuer des innocents, tuer des personnes s'en avoir reçu de coups de leur part... Etant jadis esclave... Ce n'était pas ça, être pirate pour moi.

Et comme un éclair qui venait de traverser mon esprit, je saisissais l'épaule de mon capitaine avant qu'il ne parte.

- Capitaine... Ne soyez pas désolé pour moi. C'est plutôt à moi de m'excuser de mon comportement depuis un très long moment. Je n'ai cessé de mettre mes camarades en danger à ne vouloir me battre, je n'ai cessé d'être un fardeau...

Après une profonde inspiration pour éviter de me mettre à pleurer comme une enfant, j'exprimais ma pensée et mon désir.

- S'il vous plait, ne m'écartez d'aucun champs de bataille. Ce serait une honte pour moi de ne pouvoir vous être utile.

Un sourire sincère, les oreilles dressées et la queue droite, en plus du pouce levé au ciel. Il était grand temps pour moi de mûrir et de montrer enfin les crocs. Il était temps pour moi de prendre de l'assurance et qu'on puisse enfin compter sur moi. Je ne voulais plus mettre mes camarades dans l'embarras de ma faute et encore moins Edward. Ô mon capitaine, Edward, toi qui as-t-en fait pour moi depuis le jour où nous nous sommes rencontrés. Depuis le jour où tu m'as libéré d'un destin tragique...
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22386-fiche-technique-kitsuna-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22341-kitsuna-larocaille-presentation-terminee

Un retour tant attendu
Corsaire en devenir ? [=> Ouroboros ] 51pg


Les changements du temps






Alors que la réunion de préparation se termine. Le comité guidé par Edward, qui se dirigent vers les préparatifs, sortent de la salle de réunion et tombe alors sur quelqu’un qu’il ne pensait pas voire ici. Seul Edward était au courant du retour d’une personne partie il y a bien longtemps. Tobi, Lucie, Thays et Cordon sont face à la porte alors que Lola tourne le dos en étant assise sur le rebord de la barrière qui donne face à la mer qui reflète la lumière du soleil, cachant presque la fourrure de la lapine alors que Tobi s’avance de quelques pats pendant que les autres restent sérieusement à leur place sans perdre la face.

TobiBien le bonjour, laissez-moi nous présentez dans les règles de l’art, nous sommes ici pour vous aider dans votre quête. Connu sous le nom de l’équipage Chigau, nous sommes sous le commandement de notre capitaine. Supernova, capitaine de la première flotte de l’As de pique et héroïne de la grande guerre du Malvoulant… j’ai nommé, ma Dame, Lola Coelho !


Ouais, Lola pense que c’était un peu trop abusé niveau présentation mais Tobi insistait car il trouvait que sa Dame doit être plus être mis en avant. A la fin de ce discours, Lola se retourne et se lève de la barrière ou elle était assise. Ce qui laisse à tout le monde la possibilité de la reconnaitre personnellement ou de renom. La plus étonnée est bien sur Kitsuna car Edward était le premier au courant et que le nouveau de la bande ne connaissais pas la lapine personnellement. Même si dans Grand Line, les supernovas ont une grande réputation. Lola ne dit rien alors que le temps se fige autour de ces retrouvailles bien singulière. Edward est assez fier de sa petite surprise, presque comme un cadeau pour Kitsuna qui n’avait jamais digéré la disparition de Lola. Mais la lapine a changé et ça se voit. Son regard est plus sombre mais aussi plus sérieux, plus mature, plus aguerrie. Ses bras sont beaucoup plus mutilés qu’à l’époque où elle n’avait que quelques cicatrices. Aujourd’hui on ne peut que voir toute ses coups de couture qui ont dû être effectué et ça n’échappera surement pas au regard de Kitsuna. Lola se dirige alors devant le nouveau, Arès, elle l’observe sans rien dire, lui fais tourner la tête avec sa patte comme si elle étudiait la personne. Mais il ne se laisse pas faire autant que cela et repousse la patte de Lola, ce qui l’a fait légèrement rigoler en coin, avant de reprendre son sérieux et de se retourner vers son ancienne amie qui la pensait peut-être morte. Lola ne sourit pas mais viens poser sa patte sur la tête de Kitsuna comme pour lui faire comprendre que tout va bien. Lola ne joue plus dans la cour des grosses émotions enfantine et elle le démontre bien à cet instant en posant sa patte comme signe de réconfort sérieux, solide et puissant.

LolaT’en fais pas, cette fois je serais là pour assurer vos arrières.


Elle regarde alors Edward sans encore enlever sa patte de la tête de Kitsuna et lui demande ce que vaut ce nouveau membre de l’équipage. Le Serpent affirme bien sûr que c’est un atout pour le futur et qu’il à totalement sa place ici. Cependant, Lola est piquée de nostalgie et veut s’assurer que cette personne n’est pas un poids dans le groupe, comme si elle faisait encore partie de l’équipage d’il y a quelques temps. Elle se positionne face à lui et le fixe dans les yeux. Avoir combattu dans la guerre à donner pas mal de fil à retordre à la lapine qui redouble de méfiance maintenant. Elle sait plus que n’importe qui à quel point ce milieu est rempli de traitre et d’espion, elle en est une elle-même. Et pour son prochain rapport secret, il faudra bien qu’elle parle de ce nouveau dans l’Ouroboros, elle doit donc savoir ce qu’il vaut. D’un air très sérieux, Lola demande alors à Arès de la frapper le plus fort qu’il le peut. Elle l’appelle même « le bleu », histoire de le motiver à bien donner de la patate dans son coup. Si Kitsuna cherche à venir s’interposer, elle sera arrêtée par le bras de Edward, peut être aussi curieux de la tournure de ce test. Arès ne se fait pas demander et envoie directement son poing le plus rapidement sur la tête de la lapine. Une droite en plein visage que le pirate prend un plaisir à envoyer dans la tête de la lapine qui semble se la raconter un peu trop. La tête de Lola tourne avec le poing mais son corps reste sur place. Alors que Arès retire sa main, peut être tonné que la lapine n’ai bougé que le haut de son corps, Lola tourne sa tête alors qu’un seul petit filet de sang sort de sa bouche, là où a touché le poing. Filet que Lola, en souriant, essuie d’un coup de bras en indiquant à Edward que ce nouveau lui plaît bien. Alors, elle retourne s’adosser à la barrière où se trouve Lucie, qui se colle contre sa copine, Thays qui porte Cordon sur son épaule et Tobi qui se tiens à la droite de Lola. Les présentations et les retrouvailles sont terminé pour Lola, elle attend maintenant de voir ce que les autres lui réserve.



  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Après avoir envoyé un violent direct dans le visage de la belle Lola, cette dernière éclate de rire et rejoint l'une de ses amies. Celui que l'on surnomme le "Hérisson" sourit à son tour, il aime ce genre de personne, il sent qu'il va bien s'entendre avec elle. Il commence à se diriger vers la sortie pour aller chauffer ses gars pour la future bataille, mais il entend les plaintes de Kitsuna et il ressent la compassion d'Edward, depuis qu'il est devenu un Zoan, il a développé ce genre de sens. Il s'arrête devant Kitsuna, il croise les bras, lançant un regard intimidant.

- Pathétique.

Voilà ce qu'il dit à Kitsuna devant Lola et Edward. Arès n'a pas sa langue dans sa poche, même s'il risque de se faire défoncer par Lola pour avoir insulté son amie, il refuse de se taire.

- Tu as l'air forte pour une femme, alors pourquoi tu flippes ?

Le Protogonien ne connaît pas la peur, enfin si, mais il ne comprend pas pourquoi quelqu'un de fort comme Kitsuna à peur de se battre. C'est à cause de sa culture, c'est la loi du plus fort qui règne sur Protogonos, les membres de ce peuple naissent dans une culture martiale abominable où seuls les plus forts survivent. Une guerrière comme Kitsuna qui semble être sensible et qui a des valeurs qui ne sont pas militaires est étrangère au Protogonien.

- Un guerrier ne doit jamais montrer ses faiblesses et ses peurs, tu dois les combattre ! Si tu veux être considéré comme une guerrière digne de ce nom, tu dois abattre tes ennemis sans la moindre hésitation. Inspiré la peur dans leur cœur avec un seul regard, lorsqu'ils te voient, ils savent qu'ils vont mourir. Mais comme tu sembles vouloir combattre, je vais m'occuper de toi sur le champ de bataille, reste près de moi, et tu verras que tu progresseras... Ou tu mourras. Si tu veux devenir plus forte, faire honneur à ton capitaine, tu dois vivre l'enfer, tu dois accepter de ramper sur le sol couvert de cadavre et de tripes, tu dois survivre à tout prix. Tu es un monstre, tout comme le lapin derrière ?

Il ne connaît pas les Minks.

- Je vais te poser quelques questions, ça me permettra de jauger ta détermination. Je le fais pour moi, sur un champ de bataille, j'aime pouvoir compter sur de vrais guerriers. Es-tu prêt à survivre par tous les moyens ? Pour survivre, serais-tu prêt à manger de la chair humaine ? À dévorer une personne implorant ta clémence, serais-tu capable de manger un de tes hommes pour te permettre de vivre une journée de plus ? Réponds.

Le Mandrill attend la réponse avant de partir chauffer ses hommes. Lola et Ed doivent être sur les fesses, car Arès met la pression à Kitsuna, mais c'est une bonne chose, il ne cherche pas à la rabaisser, mais à la préparer au pire. Il regarde Edward.

- D'ordinaire, je ne laisse pas de survivants, mais si tu désires laisser vivre une potentielle menace, je t'obéirai. Qui sait, peut-être que les gamins deviendront puissants et qu'ils nous offriront un bon challenge.

Arès a encore la main qui tremble à cause du coup de poing qu'il a donné à Lola, même s'il cache sa fébrilité.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Des enfants. Les lieutenants de L'Ouroboros, chacun à leur manière, c'était vraiment tous des gosses. Edward ne pût s'empêcher d'exploser de rire lorsque Lola, pour tester son homologue, lui demanda de lui coller une patate de forain dans la tête, surtout après avoir reçu une présentation limite seigneuriale par son homme de main. C'était vraiment une cassure avec la petite déclaration émouvante, et pleine de détermination de la louve qui, visiblement, partait dans une optique où elle voulait désormais être plus combattive.

Ce qui allait en revanche un peu plus agacer Edward, ça allait être les mots que le mandrill allait avoir pour Kitsuna. Il voulait la mettre à l'épreuve, comme lui avait été mit à l'épreuve par Lola. Mais vous commencez à le comprendre, le capitaine avait un petit penchant protecteur envers son amie et, dans un élan paternaliste, allait reprendre les choses en main avant que ça ne dégénère.

"- Dis-donc Arès, je te trouve bien grossier avec ma navigatrice. Elle sait très bien que dans mon équipage, on ne mange pas ses petits camarades. Après, si le but, c'est de la mettre mal à l'aise pour qu'elle te frappe à son tour comme tu as Lola t'a incité à la frapper, saches que notre lapine préférée n'est pas un exemple à suivre. "


Après un petit sourire, Edward allait reprendre.

"- Si vous voulez vous battre, vous en aurez très bientôt l'occasion, avec une bonne centaine de marines. Alors concentrez-vous un peu les enfants. "

Même s'il ne le montrait pas très souvent, l'homme en costard était aussi du genre à aimer taquiner. il savait que, surtout Arès et Lola, les protagonistes présents seraient un poil piqué au vif de se faire traiter de gosses mais bon, c'était aussi ça, le rôle de capitaine, non ?

Mais l'heure des enfantillages était révolue. Alors que chacun prenait sa position, un navire allait s'approcher pour accoster pour le rivage de cette île déserte qui avait été choisit pour cette confrontation avec Shin. L'Ouroboros allait donc également sortir de l'As de Pique, leur bateau, pour également prendre place. Pour faire bon genre, Edward allait seulement sortir avec une dizaine de ses membres alors que les autres s'étaient tout simplement cachés dans le bateau, prêts à sortir dès que le signal d'Edward serait lancé.

Également entouré par ses hommes, le sous-amiral allait sortir de son bateau et allait s'approchait d'Edward, sous le bruit des vagues qui avait pour effet de rendre cette rencontre encore plus solennel.

"- Edward Minaro, enchanté. "

"- Enchanté Edward. Alors, pourquoi cette rencontre ? "

"- Comme tu le sais, de nombreux anciens alliés de notre empereur sont portés disparus. Dont tout de même Apache et Moth Rinaro. J'ai donc juste estimé qu'il fallait qu'on s'organise pour essayer de comprendre ce qu'il se passe, et surtout pour rassembler nos forces pour se réorganiser. Mais tu le veux bien, je préfèrerais qu'on en parle seul à seul, dans la salle de réunion de mon bateau. "

"- Je comprends. Mais si tu le veux bien, je préfère que nous allions sur mon bateau, on y sera mieux. "

Ok, C'était la galère. Shin semblait voir un mauvais coup arriver, il n'aurait pas proposer une telle chose sinon. Pour donner le change, Edward n'allait cependant pas avoir d'autre choix qu'accepter, au risque de tomber lui-même dans un piège.

"- Aucun problème. Je te suis. "

Le Serpent allait donc embrayer le pas pour suivre le sabreur à l'intérieur de son galion qui, il faut bien le reconnaitre, était très beau. Dans la lignée de ce qu'était capable de fournir la marine à ses hauts-gradés en somme. Il n'en attendait pas moins du bateau d'un sous-amiral ceci-dit. Le trajet fût sans un bruit, dans une ambiance assez pesante. Les deux semblaient savoir qu'ils croiserait le fer dans quelques instants. La question était surtout de savoir qui ferait tomber le masque en premier.

Lorsqu'ils furent installés, Le ripoux allait enfin casser le silence, d'un air malicieux.

"- J'ai une question ceci-dit. Si ce que tu dis est vrai ... Pourquoi Moth est en ce moment-même probablement en train de mettre à sac ton navire pour essayer de retrouver l'homme de paille qu'il avait envoyé pour ta rencontre avec lui. "

Prenant un air plus violent, sous la grande surprise d'Edward, il allait encore plus enfoncer le clou.

"- Et si tu ne veux pas subir le même sort que ton équipage, tu vas me dire ce que tu as fait d'Apache, ici et maintenant ! "

Edward allait souffler un grand coup. Il avait donc était devancé par les deux sous-amiraux qu'il pensait avoir dupé facilement. tant pis. L'affrontement était désormais inévitable. Il comptait sur ses lieutenants pour mettre hors d'état de nuire Moth désormais. Alors qu'Après une petite phrase bien placé, il n'allait plus perdre de temps et retourner la table sur son adversaire, pour dégainer son sabre et l'attaquer avec vélocité, en espérant que ça se passerait bien pour ses camarades.

"- La même chose que ce que je vais devoir te faire mon ami ! "
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro

Retour de force
Corsaire en devenir ? [=> Ouroboros ] 51pg


La bataille approche






Edward rappel à Arès que je ne suis pas un exemple à suivre. C’est vrai, j’ai mon propre style de vie et de pensé qui ne convient qu’à moi. En revanche, autant j’accepte les pics de la part de ce satané serpent, mais je ne peux pas laisser un nouveau m’appeler « la lapine » avant d’aller faire peur à Kitsuna. Elle est aussi une Minks, et s’il y a bien une chose que je ne supporte pas, c’est qu’on touche à un membre de ma tribu, qui plus est, une amie. Avant que le nouveau ne parte se préparer pour la bataille, je le suis loin du regard de Edward et Kitsuna. Il remarque rapidement ma présence et se retourne alors que je me rapproche de lui. Je le saisis d’un seul coup par le col et le plaque contre le mur le plus proche. Je n’arrive pas à retenir ma force, je suis trop en rogne et le mur se fissure comme pour former la silhouette de ce perturbateur.

LolaEcoute moi bien le nouveau, tu touches à Kitsuna, ou tu cause des soucis aux enfants, je te tue sur le champ.


Je me calme et le repose au sol. Moi aussi j’ai été prétentieuse et borné avant de rencontrer le Malvoulant. Quand on affronte un adversaire qui peut nous anéantir par un simple clignement d’œil, on change vite de tempérament et de regard sur la vie. Arès n’a sans doute jamais connu cela. Quand on affronte que des gens faciles, on se croit vite immortel, j’en ai fait les frais. Autant souffler un bon coup. Je m’excuse alors de mettre emporter en lui expliquant que je protège chaque membre de ma tribu comme ma propre famille. J’en profite d’ailleurs pour lui expliquer ce qu’est un Minks, histoire qu’ils ne nous insultent plus en nous traitant de simples animaux. Mais alors que notre discussion se calme, mon nez me chatouille. Plusieurs odeurs approchent, des odeurs que je ne connais pas. Je me retourne et ordonne à Tobi, Lucie, Thays et Cordon de rejoindre Kitsuna à l’abris vers les enfants. Je serais plus à l’aise de me battre si je sais que les petits sont protégés. Alors que le bateau de la marine approche, nous restons en position avec Arès. On a plus le temps d’aller chercher des hommes de mains ou de se préparer. Le but c’est qu’on reste assez discret jusqu’au signal…Hmm ?... Cette odeur ? Elle fonce sur nous !!

Lola se retourne d’un coup mais trop tard alors que le point armé du haki de l’armement vient la percuter en plein dans le foie. Lola n’a pas le temps de bien voir son assaillant alors qu’elle se fait projeter un peu en arrière avant d’atterrir sur ses pattes. Elle se relève, crache au sol un peu de sang et regard cette homme. C’est un marine, un sous amiral qui n’avait pas été prévu au programme. Après avoir frappé, l’homme s’allume une cigarette en annonçant à Lola et Arès que l’aventure se termine ici pour eux. Il en profite pour annoncer son identité en indiquant que c’est celle de la personne qui les tuera, comme s’il parlait de lui à la 3ème personne. A cause du point de haki, les cotes de Lola qui ont été brisé mettent un peu plus de temps à se reformer. Lola voit alors Arès se rapprocher du Sous amiral. Elle pourrait intervenir mais elle à envie de voir ce que vaut ce nouveau dans un vrai combat. Au fond d’elle, elle se dit que peut être un combat perdu l’aidera à mieux voir le futur. Et de toute façon, elle ne peut pas bien bouger le temps de quelques minutes, histoire d’avoir de nouvelle cote toute neuve.

LolaHeureusement que tu m’as frappé en premier, laisse-moi quelques minutes et je viens te régler ton compte, en attendant, j’ai hâte de voir ce que vaut mon partenaire du jour.





  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Arès est salement recadré par le capitaine et Lola, l'un va "gentiment" le remettre à sa place, tandis que l'autre le plaque contre un mur avec une force titanesque. Le pirate contracte ses muscles, il arrive à peine à résister à la pression exercée par la lapine, alors qu'il utilise toute sa puissance. Le pirate n'en croit pas ses yeux, il ne peut rien faire. Il a l'impression de revivre ce qu'il a enduré après sa défaite contre Barbe Verdure, le supernova à One shot Arès d'un seul coup, ce qui lui a valu l'exploit de frôler la mort à mainte reprise sur la table d'opération d'un médecin de campagne. Le pirate qui vaut 30 millions de Berry est impuissant, et il n'aime pas ça. Il commence à se transformer en Mandrill, faisant pousser ses crocs pour mordre la Minks. Mais celle-ci lâche le commandant de la 2ème flotte de l'Ouroboros, elle s'excuse pour son impulsivité. Elle explique au nouveau qu'il ne faut pas s'amuser à provoquer ses amis, et encore moins ceux de sa tribu… Tribu qu'elle explique au Mandrill, celui-ci découvre ce qu'est un Minks. Il arrive à faire la différence entre un animal et un Minks. Subitement, plusieurs odeurs arrivent jusqu'à la pirate. Arès, qui s'est partiellement transformé en Mandrille, bénéficie de l'odorat développé du primate, ce qui lui permet de sentir les odeurs que la lapine détecte. Edward part du navire, il va à la rencontre des sous-amiraux. Arès et Lola attendent le signal, mais en voyant que le "Serpent" part sur le navire ennemi, le Mandrill soupir.


- Tss... Ça ne sent pas bon.


Il regarde la Minks, puis il se réjouit.


- Si je m'entraîne avec ce genre de type balèze, je vais progresser à coup sûr. J'en ai marre de la piétaille, enfin un vrai défi.


Pense-t-il. Après quelques minutes de silence, Lola est projetée sur plusieurs mètres. Le pirate est surpris, il n'a pas vu le coup venir. Pourtant, la rapidité du Mandrill n'est plus à démontrer. Son adversaire est un sous-amiral, un haut gradé de la marine. Le Protogonien sourit, il saute en arrière pour lui octroyer quelques mètres de distance entre lui et son ennemi. Il dégaine son glaive de son fourreau, puis il se met en position de combat.


- Tu es un de ses chiens habillé en uniforme blanc et bleu… J'ai buté un de tes camarades, il n'y a pas longtemps. Je crois que c'était un commodore, c'est un type important pour vous, un commodore ? Il s'est fait rétamer comme une merde. Alors, il est logique que je passe au grade supérieur, si une merde de commodore ne m'arrive pas à la cheville !!!


Dit-il en se transformant en forme hybride. Il ressemble à un Mandrill, mais avec des traits humains. Il se voit doter d'une queue de singe, et d'un épais manteau de fourrure recouvrant son corps. Il bondit sur son adversaire, ce dernier bloque le coup de glaive en enduisant son avant-bras gauche de Haki de l'armement, ce qui surprend le primate. Celui-ci prend appui sur le bras de son ennemi en forçant sur son épée, il passe au-dessus du sous-amiral, et une fois derrière Moth, il en profite pour lui envoyer un violent coup de poing.


- Crève !!!


Il utilise toute sa puissance dans un violent direct, frappant le dos de l'adversaire. Un craquement retentit. Mais alors que tout le monde sur le bateau ou aux alentours pensait qu'il s'agissait du dos du sous-amiral, c'est en réalité les phalanges gauches du primate qui se sont brisées lors de l'impact. Il tire une tronche étonnée, en plus d'avoir un ultra mal à la main. Le sous-amiral tourne la tête vers son adversaire qui tient son épée dans sa main droite et qui a les phalanges de la main gauche boursouflées.


- T'es qui ?


Le primate s'énerve, il n'aime pas qu'on se moque de lui. Il fait un bond fulgurant dans les airs, il retombe devant l'ennemi avant de le charger de toute sa vitesse. Il lui envoie une multitude de coups d'épée à divers endroits, mais le marin les bloque sans difficulté en utilisant un doigt couvert de Haki, comme il l'avait fait pour son dos. Le primate transpire comme un bœuf, il a pourtant une précision digne d'un sniper, il ne rate aucun de ses coups, mais ils sont tous parés par l'adresse de l'ennemi. Celui-ci voit que la lapine commence à se remettre sur pied, il constate que s'il affronte les deux énergumènes en même temps, cela pourrait jouer en sa défaveur. Il décide de terminer le gêneur, c'est pour cela qu'il lui envoie un coup de latte dans les côtes avec son pied gauche. Arès voit la partie droite de son armure exploser sous l'impact, les côtes sont brisées, et le pauvre pirate est projeté contre le bord du navire qu'il traverse sans problème. Il se rattrape en utilisant sa queue de primate, évitant ainsi de finir noyé. Le sous-amiral ne daigne pas s'occuper de sa cible, il pense qu'elle est morte. Il se tourne vers la lapine, sans se douter que le Mandrill intervienne au moment propice pour venir en aide à Lola.


- Hihihi... Cet enfoiré est fort. Mais putain, ce que je m'amuse !


Pense-t-il en guettant son ennemi.

Techniques:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Très rapidement, les bruits des lames s'entrechoquant avec violence allait résonner dans les cieux, alors que les ondes du combat allaient peu à peu mettre l'espèce de salle à manger dans laquelle le combat prenait place, pour le moment, à sac. De ces échanges se dégageait une sensation clair, les deux protagonistes avait plus ou moins le même niveau. Ce n'était pas la force brute qui déterminerait le vainqueur, mais l'endurance et la stratégie.

De temps à autres, lors des estocades, Edward tentait des feintes en usant de l'imprévisibilité des transformations en serpent de sa lame, pour tenter de décontenancer l'adversaire ou mieux, de le bloquer, mais pour l'instant, rien n'y faisait. De son côté, Shin tentait d'user de son haki de l'armement pour prendre l'ascendant, en pensant avoir un avantage du fait que le capitaine de l'Oubororos ne le maîtrisait pas, mais ça faisait également chou blanc.

Sur le plan physique, l'homme en blanc avait un petit avantage mais c'était compensé par une de ses craintes. A force de n'être devenu qu'une sorte de bureaucrate ces derniers temps, le Serpent avait assez peu progresser dans son art à l'épée et c'est donc sans surprise que sur l'aspect maîtrise et technique, il avait du mal à tenir la cadence.

Soudain, après un coup dans le ventre qui allait propulser le ripoux contre une chaise avant de l'écraser contre le mur, Edward allait reprendre son souffle. Il était temps pour lui de passer au niveau supérieur, et donc utiliser une de ses bottes secrètes. Apophis allait reprendre sa forme de serpent et mordre son propriétaire afin de lui injecter sans modération une dose de venin qui serait léthale pour toute autre personne qu'Edward.

"- Tu es fou ou quoi ?! Tu as décidé de te suicider ?! "

"- Ne dis pas de bêtises. Tu vas juste bientôt comprendre pourquoi on m'appelle le serpent. "

Lâchant son arme qui ne tarda pas à tranquillement aller se cacher dans l'ombre, Edward allait de nouveau charger sur son adversaire, cette fois-ci en transformant ses mains en épées tranchantes, et empoisonnées. Le second round était lancé, et ce coup-ci, la supernova était sûr de s'en sortir avec le petit bonus auquel il venait de faire appel.  

Techniques :
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro

   

Un combat de vitesse
Corsaire en devenir ? [=> Ouroboros ] 51pg


A toi de jouer !






Je peux observer mon compagnon de combat s’acharner contre ce marine. Il a du beau potentiel c’est clair. Une bonne hargne en plus mais malheureusement, ce type à l’air trop puissant pour lui. Je vois ce sous amiral me regarder d’un air assez en colère, on dirait qu’il a une dent contre moi et s’approche en tournant le dos à Arès, comme si leur combat avait déjà pris fin. Pour le moment je ne bouge pas, je scrute le regard de cette homme qui me dévisage comme si j’avais tué sa famille toute entière. Bon, c’est peut être pas impossible, j’ai tué tellement de marine donc va savoir si j’ai pas pris la vie de son frangin ou un truc comme cela. Il se pose en face de moi, comme pour me défier très sérieusement. J’ai de la chance qu’il m’ai frappé car, comme il m’a attaqué, j’ai le droit de me défendre sans que cela brise mon contrat avec Alaaric. Mais j’aimerais juste comprendre une chose là...

LolaPourquoi tu semble me haïr ? Je le vois dans ton regard.


Ma phrase l’énerve encore plus et il prends le lead en me fonçant dessus, armant son poing de Haki pour m’en remettre une comme avant. Si j’ai bien appris une chose pendant mon combat contre Alaaric, c’est que mes pouvoir ne servent pas à grand-chose contre du Haki armé. Mais heureusement, Jeska m’avait appris comment m’en servir. A l’époque je n’avais pas la puissance de m’en servir. Mais aujourd’hui les choses sont différent ! Je cours moi aussi contre ce marine qui ne veut pas me parler. Et alors, j’infuse à mon tour du Haki dans mon poing que je recouvre d’os. Cela ne l’étonne pas alors que nos deux poings s’entrechoquent dans un gros vacarme faisant légèrement trembler le sol juste sous nos jambes. On ne prends pas le temps de jubiler, il continue ses attaques alors je dois suivre son rythme effréné. C’est un duel de rapidité et de force, j’attaque, il contre, il attaque, je contre… Aucun de nous deux ne semblent prendre l’avantage alors que nous nous échangeons coup pour coup. On se frappe autant fort que possible, mais aucun de nous deux ne fléchis. Sans le vouloir, on bouge dans tout les sens, on rebondi coutre les murs, on saute en l’air et on court en suivant le mouvement de nos poings mutuels. Après ce long échange intense, nous reculons en s’éloignant l’un l’autre d’un saut en arrière. Ce combat va pas être facile.

MothIl n’y a pas de pitié pour une traîtresse comme toi.


Traîtresse ? Ça fais longtemps qu’on m’avait pas appelé comme cela. Les seuls personnes qui m’ont nommé ainsi sont les membres du Malvoulant vu que j’avais rejoins Red pour les éliminer. Pourquoi ce marine m’appelle de cette manière… Il serait lié au buisson puant ? J’avoue que ça m’arrange, si il y a bien des gens que je veux tuer avec joie, ce sont les suiveurs de cette ancienne calamité ! Je fonce en première cette fois. Mais quelques choses a changé, alors que jusqu’à là nous avions un combat totalement égal, il arrive à m’esquiver de plus en plus en prenant de moins en moins de coup. Me dit pas cette enfoiré est un utilisateur du Haki d’observation. Putain celui là je le maîtrise pas encore et mes sens animal ne sont pas à la hauteur de ce pouvoir. Je perds gentiment le fil du combat sans pour autant me faire complètement submerger. J’arrive à voir du coin de mon regard Arès qui semble s’être relever après ce coup violent. Je sais qu’il veut participer mais quand je vois à quel point je galère…

MothPetit arrogante ! Ne pense pas pouvoir regarder ailleurs !


Putain la patate ! Je sens mon corps s’envoler contre une montagne, ou un mur je sais pas trop. Le tout éclate en morceau mais le coup m’a fais moins mal que celui par surprise. Je me relève rapidement mais je sais qu’il me faut accélérer si je veux passer à travers son observation. Je regarde Arès qui reprends son souffle, il a l’air en colère contre lui même. Je ne sais pas quoi lui dire ou quoi faire. Je pense pas que ce combat ne soit impossible pour moi, je pense même que je peux gagner. Mais je sais très bien ce que ça fait de gagner un combat sans y avoir participer pour de vrai, il n’y a rien de plus frustrant. Je vais ralentir ce maudit marine pour que Arès puisse aussi venir s’amuser avec nous. Il me fonce déjà dessus et je décide de ne pas bouger. Il sort même sa lame et arrive à mon niveau, près à me transpercer. Heureusement pour moi, mes os sont plus solide ! Au dernier moment, j’attrape sa lame avec mes pattes recouvertent d’os. Je peux pas m’empêcher de sourire à ce moment car je sais qu’il va souffrir !

LolaAlors on croyait pouvoir me tuer si facilement ? On va ralentir le rythme, sinon je vais te tuer trop vite !


A ce moment, les bras de Lola envoie un courant d’électro en direction de ses pattes en os. Le courant passe alors dans l’épée du marine qui reçoit la décharge dans ton son corps. C’est un coup douloureux et qui paralyse un peu les membres. Ce n’est pas un coup pour gagner un combat directement, mais ce n’est pas l’attention de la lapine qui souhaite juste ralentir son ennemi pour que le nouveau de la bande puisse repartir sans être complètement frustrer. Lola n’est pas souvent généreuse, mais Arès ressemble à la lapine il y a quelques années. Alors autant lui offrir la chance de briller. Même si il ne peut tuer cette homme, il pourra peut être le blesser ou au moins lui envoyer de bonne patate avant que Lola puisse essayer de le battre. Ce coup de paralysie ne durera pas longtemps et ne fait que ralentir le marine. Il retrouvera vite sa vitesse mais Lola à déjà prévu cela. Elle attrape le marine par le bras et l’envoie balader en plein dans le même bateau que Arès à percuter. Lola éclate de rire, annonçant à Arès que c’est à son tour de s’amuser. Elle lui dit même que si il gagne assez de temps, le combat sera gagner pour sûr. Que prépare la lapine se demande sûrement le jeune combattant. Pas le temps de le savoir, l’ennemi est déjà debout !




  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Arès se relève de l'attaque de Moth, celui-ci combat avec Lola, tout en ignorant son précédent ennemi. Le primate souffle comme un bœuf, le coup qu'il a reçu était d'une force colossale. Étrangement, le pirate sait que le marin s'est retenu ou qu'il n'y a pas été à fond. Celui que l'on surnomme le "Hérisson", à cause de sa longue chevelure hirsute, se remet tranquillement de ses blessures. Il est étonné qu'il soit encore en vie après ça, il constate qu'en mangeant le fruit du Mandrill, que sa résistance a augmenté. Arès regarde Lola et Moth se battre, il se pose contre le bord du navire sur lequel il a atterri. Devant lui, plusieurs marins se battent contre l'équipage d'Edward, mais tout cela n'intéresse pas le Protogonien. Sa blessure lui rappelle le traitement qu'il a subi en arrivant sur Grand Line, cet enfoiré de Barbe Verdure lui a éclaté le torse avec une seule attaque. Il ne peut s'empêcher de faire une comparaison entre le pirate à la barbe verte et le sous-amiral au dos d'acier. Ses phalanges gauches sont brisées, ses côtes droites sont en miette, mais ce qui lui fait le plus de mal, c'est son impuissance. Les iris d'Arès changent, elles se transforment en iris de Mandrill. Le visage du pirate devient plus poilu, sa mâchoire s'agrandit, tout comme son nez. Il se transforme en Mandrill au fur et à mesure que grandit son impuissance, comme un système de défense. Il pose sa main droite sur les côtes du même côté, laissant ballotter sa main gauche dans le vide.


- Les enfoirés, ils sont si forts ! Ce n'est pas juste, même si j'ai progressé, je ne suis pas encore le meilleur !


Arès est visiblement frustré par sa force.


- En venant sur Grand Line, je pensais pouvoir trouver des personnes à ma hauteur… Mais, je me trompais, tous ceux dont j'ai croisé le chemin étés soient trop faibles, soient trop forts. Qu'est-ce que je dois faire ? Abandonner ? Vivre reclus sur une île d'une des quatre Blues en me satisfaisant de cette vie de misérable en asservissant des paysans ? Jamais.


Il regarde Lola neutraliser Moth, ce dernier est jeté dans sa direction.


- Je sais que je n'ai aucune chance, mais mon sang de Protogonien bout à l'intérieur de mes veines… PLUTÔT CREVER QUE DE SE RENDRE !!!


Hurle-t-il en accomplissant sa transformation. Le Mandrill double de volume en augmentant sa masse musculaire, Moth fait pâle figure devant cette armoire à glace. Le pirate s'approche du sous-amiral, tout en balayant d'un revers du poing les misérables qui lui barrent le passage. Le marin voit ce qu'il l'attend, un bon uppercut dans la mâchoire. Le corps du sous-amiral s'envole, il n'a pas pu se protéger avec du Haki, cette fois. Arès change de forme, il devient plus fin, plus svelte, en une fraction de seconde. Il saute dans la direction du prétentieux qui n'a pas encore terminé sa course. Lorsqu'il surplombe le gradé, le pirate est déjà en train d'effectuer un salto avant. Et, avec sa queue de Mandrill, il percute le torse de Moth, ce dernier s'encastre dans le bateau où se trouve la lapine. Mais, ce n'est pas terminé, le Mandrill exécute un tour complet sur lui-même avant d'envoyer un projectile enflammé avec sa main droite, l'attaque frappe de plein fouet le marin… Brûlant ses habits, mais est-ce suffisant pour brûler la chair d'un homme qui combat Lola d'égal à égal ? Arès retombe sur l'un des mâts du navire, il crache du sang, tout ce cirque a réveillé ses blessures. Mais, ce n'est pas un souci, pour le moment. Il regarde ce que Moth va faire, tout en ayant conscience que Lola ne le laissera certainement pas agir à sa guise et le marin le sait. Moth se relève, ses vêtements sont calcinés, il ne lui reste qu'un pantalon et une moitié de chemise. Il crache par terre, puis il tourne son regard énervé vers le primate, ce dernier ravale sa salive, tout en faisant un sourire arrogant. Mais, il n'oublie pas la lapine, contre qui il semble avoir une certaine rancœur au point de se focaliser sur elle, ce qui énerve le "Hérisson". Moth brise ce silence interminable et pétrifie d'effroi, certainement, les deux pirates qui lui font face avec une phrase.

- La plaisanterie à assez durée, vous allez mourir.

Arès grince des dents, il sort ses crocs de Mandrill, tout en reprenant sa forme musclée.


Techniques:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Edward entendait bien les bruits assourdissants de combat qui semblait se produire à l'extérieur. Ses amis étaient en difficultés et il se devait d'en finir vite s'il voulait aller leur porter secours. Ca serait beau hein ? Et bien hélas, on y était pas encore. Malgré ses assauts répétés, Shin esquivait et parait encore et toujours les coups du Serpent qui sentait petit à petit la fatigue alors que ses mouvements perdait peu à peu de la vitesse. Petit à petit, Le fait de tenir se rythme était de plus en plus compliqué.

Une simple ouverture, c'était tout ce dont le jeune homme avait besoin. Il avait inoculé suffisamment de venin dans son propre corps pour prendre un avantage décisif s'il parvenait ne serait-ce qu'à érafler son adversaire. Il fallait qu'il trouve une solution et vite face aux mouvements fluides du vice-amiral. Malgré les racontars, force était de constater que cet homme n'avait pas voler son grade de sous-amiral. Edward comprenait pourquoi même un fou furieux comme Teach avait veiller à l'avoir sous son emprise. Il avait clairement le niveau pour avoir sa place parmi les meilleurs pirates de grand line. C'était super frustrant.

Cependant, le capitaine de l'Ouroboros n'avait pas dit son dernier mot et s'il devait passer par des méthodes drastiques, il le ferait sans soucis. C'est ainsi que lors d'une énième rixe qui laissait encore une fois penser qu'aucun des deux ne prendrait l'avantage, il allait prendre une décision osé, mais efficace. Il allait tout simplement laisser un coup le transpercer au niveau du flanc gauche, surmontant l'immense douleur produite pour utiliser son logia afin de concentrer cette zone là en sirop pour y bloquer l'épée de Shin. Surpris, il ne pût se défendre face à l'attaque violente venant de la main droite d'Edward, toujours transformer en lame.

Edward collait ensuite un coup de pied à son opposant pour l'éloigner. Il se mit à rire directement. Il transpirait, il voyait flou à cause de cet effort surhumain, mais il avait réussit à injecter son poison.

"- Tu es vraiment un lâche, sacrifier ton propre corps pour porter un seul coup ! "

Voyant son adversaire commencer à se tenir l'épaule, la zone touchée, Edward souriait alors qu'une gerbe de sang commençait à perler au coin de ses lèvres.

"- Ca valait le coup, tu vas bientôt comprendre pourquoi tu as déjà perdu. "

Le jeune homme était confiant en son arme secrète. Jusqu'à présent, ce poison avait toujours était un facteur décisif dans tout les combats. Il n'avait plus qu'à attendre maintenant. En subissant, à l'instar de ce nouveau violent coup de lame qu'il venait d'encaisser sans rien pouvoir y faire à cause du début d'hémorragie. Les prochaines minutes seraient longues. .
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro

   

Un contrôle parfait
Corsaire en devenir ? [=> Ouroboros ] 51pg


Le retour de la lune






Parfait, Arès a gagné assez de temps pour que je me prépare. Ce type peut trop prédire nos mouvements, alors on va faire monter ce combat dans un stade supérieur ! On va voir si ton Haki sera capable de suivre mes mouvements. Je sens l’électricité bouillonné dans mon corps alors que ce lui ci produit un son pétillant et craquelant le sol. Le marine qui prenais son plaisir à combattre Arès se retourne vers moi après sa phrase de provocation. Son regard laisse comprendre qu’il sait déjà ce que je prépare, ce qui me fais encore plus sourire car je sais qu’il a peur ! Cette fois je ne perdrais pas le contrôle, cette fois je serais maîtresse de mes actions et de mes mouvements.

LolaAdmire la puissance de ma tribu…..haaaaaAAAAA !!


La lapine hurle et déploie tout sa puissance en ouvrant ses bras alors que l’électricité fusent de partout autour d’elle créant un sol instable dans la zone entourant la lapine. Ses yeux commencent alors à perdre leur couleur et à virer au rouge sang alors que ses cheveux grandissent de plus en plus en prenant la couleur même de la lune. Le corps entier de la lapine semble s’allonger lui aussi alors que l’électricité commence à entourer la lapine telle une aura de puissance. Le marine est frustré et ça se voit dans son regard, cette transformation, Lola l’avait utilisé durant la grande guerre et avait fait beaucoup de dégât, il sait que le combat va devenir encore plus compliqué qu’il ne l’était déjà. D’un dernier hurlement, Lola fais exploser son aura créant une légère onde de choque dans le champ de bataille alors que sa transformation en forme Sulong est maintenant achevé. La lapine sourit en direction du marine et se tiens droite, totalement assuré de la suite des événement. Le silence plonge un instant, interrompu de temps à autre par le bruit des petit éclairs qui parcours le tour du corps de Lola en se dissipant dans l’air.

sans crié gare, la lapine fonce à la vitesse d’un éclair juste à côté du marine qui n’a pas le temps d’esquiver et ne peut que parer le coup de pied qui lui arrive dans les côtes et le propulse sur le côté à quelques mètres. Sans laisser le temps d’une pause, la lapine suis le corps du marin dans les airs et l’attrape avant même qu’il touche le sol pour l’envoyer contre terre avec la force de ses bras. Le sol tremble et prends la forme du dos du marine qui crache un peu de sang. Son regard n’est pas effrayé mais en colère, comme si il avait honte de lui alors que la Minks le regarde d’un air effroyable, souriant et sanglant. Le marine ne perds pas de son panache et attrape le bras de la Sulong pour à son tour l’envoyer balader dans l’autre sens. Lola réussi à se remettre debout après avoir rouler un peu sur le sol pendant que le marine se relevait de son côté. Les deux se font à nouveau face à face. Le marine prends le temps alors de rappeler à la lapine que cette transformation est une erreur et qu’elle a perdu son propre contrôle. Ceux à quoi la lapine réponds d’abord d’un grand rire avant de prendre la parole.

LolaLes Minks peuvent apprendre à contrôler cette forme, je ne suis plus la même que sur Treize et Toreshki ! Tu va vite le comprendre.


Le combat reprends alors et cette fois, l’égalité est encore plus parlant qu’avant. Le Haki de l’observation est mis à mal par la forme rapide du Sulong. Les deux combattants sont donc encore plus rapide dans leur actions et ne prennent que très peu l’ascendant sur l’autre. L’échange est fulgurant, chaque coup fais résonner le sol tel une détonation alors que les deux s’échangent coups pour coups. Mais Lola n’est pas une combattante d’honneur, et alors que Moth l’attrape en clef de bras, la lapine se laisse faire volontairement. Le marine mets toute sa force pour briser le bras de la lapine. Il jubile de son action, annonçant que la victoire lui appartient. Mais d’un coup, il sent quelque chose de chaud couler le long de son dos et son ventre. Un objet dur, froid et pointue vient de le traverser le ventre. Il lâche la lapine et découvre en reculant en titubant qu’un os allongé est planté dans son corps. Lola éclate de rire alors que son bras se remets en place tout seul. Comme le marine avait brisé le bras de Lola, elle avait pu allonger la partie encore connecter à son corps pour venir transpercer le marine. Moth arrache d’un coup sec cette pointe d’os. Le sang coule beaucoup et Lola sait très bien qu’a partir de ce moment, le combat est déjà gagné. Ne reste plus qu’à voir combien de temps le marine tiendra avant de mourir inexorablement de la perte de son sang. La lapine rigole cruellement et admire le marine se vider de son sang. Il reste debout et recommence le combat dans un tel état. Les coups sont surprenamment toujours autant puissant, comme si le marine sait ce qu’il attends et que du coup, il donne tout ce qui lui reste pour emporter avec la lapine.

La vache ! Il tape encore fort le fumier ! Pourtant je l’ai transpercer avec mon os mais il arrive encore à me tenir en égalité. Ce mec est vachement fort. C’est pas bon ça, je sais tenir ma forme Sulong éveillé mais pas encore sur un long moment. Si je continue trop longtemps, je vais perdre le contrôle et je ne sais pas ce qui pourrait arriver. Je vais devoir vite en finir ou alors il me faudra perdre ma transformation. Le problème, c’est que je ne me suis jamais remis normal par moi même ! Seul le coma ou la fin d’un combat m’a fait redevenir normal. Je n’ai pas la moindre idée de comment le faire volontairement. A moins que… Ça pourrait le faire mais je vais avoir besoin de Arès et sa force. Il faut que je lui passe le message assez vite ! J’attrape difficilement le poings du marine qui à encore tout sa force malgré son hémorragie alors que je hurle vers Arès.

LolaArès ! C’est le moment de brillé !! J’ai besoin que tu nous envoie tout les deux le plus loin possible dans le ciel ! Utilise toute ta force et envoie nous dans les cieux !!





  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Arès regarde le combat de Lola, il est surpris lorsqu'il voit que la lapine se donne à fond. La Minks ne se laisse pas faire, elle veut abattre l'ennemi. Elle se transforme en Sulong, une forme bestiale dans laquelle les Minks libèrent toutes leurs puissances ainsi que leur nature destructrice. La pirate massacre le sous-amiral, ce dernier a du mal à tenir la cadence. Malgré ses lacunes, Moth parvient à tenir tête à Lola un bref instant. Il arrive à lui briser un bras grâce à une clé de bras, le Mandrill croit que le combat est fini, tout comme le sous-amiral... Mais, à la surprise générale, Lola poignarde son adversaire avec un os.


- Oh, pas bête !


S'écrit Arès, il commence à admirer la lapine. Le marin perd du sang, le Protogonien sait ce qu'il en est.


- Il va mourir d'un instant à l'autre, mais pour éviter qu'il se soigne, il faut l'occuper.


Lola parvient quand même à se faire avoir, mais elle tient bon. Elle attrape le poing de Moth et hurle à Arès de les projeter dans les cieux. Le Mandrill gonfle les pecs, les biceps et ses triceps, avant de sauter sur le pont du navire Moth et Lola s'affronte. Le « Hérisson » s'approche des deux hurluberlus. Il jette un regard hautain à Moth qui est pétrifié de peur. Puis, d'un coup sec, il envoie un violent uppercut chargé d'une frappe d'air.


- C'est parti !!!


La frappe projette les deux combattants jusque dans les airs, le plus haut possible. Les pirates et les marines, qui se battent sur le navire des sous-amiraux, n'en reviennent pas. Arès a fait son boulot, mais il reste encore des nuisibles. C'est pour cela qu'il ne fait preuve d'aucune pitié pour les larbins sans défense. Il saute sur le navire de la marine, puis il arrache un mât avec lequel il écrase sans difficulté les soldats, les pirates fuient sur le navire de leur capitaine. Pas moins d'une centaine de marins se font écraser par la force du primate, ce dernier termine par encastrer le mât dans l'une des cabines du navire. Le Protogonien est épuisé, il attend le retour de la lapine et de son capitaine sur le navire de celui-ci.

Technique:
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Les instants qui suivirent ne furent à vrai pas les plus agréables de la vie d'Edward. Il économisait au maximum son énergie, parant les coups dangereux, encaissant les plus anodins. Il jouait ce combat comme une partie d'échec. Il sacrifiait une partie de ses ressources, lentement, pour mettre en place sa stratégie finale.

Ce fût donc un soulagement quand il sentit peu à peu son adversaire perdre à son tour de l'entrain. Il commençait à suer, ses yeux se perdaient dans le vide. Il commençait à perdre sa lucidité.

"- Qu'est-ce que ... "

Rigolant difficilement à cause de ses blessures, Edward allait prendre son fameux petit sourire satisfait, celui que toutes les personnes tombant dans ses pièges détestait tant.

"- Je te l'avais bien dit. Mon venin se répand dans tes veines, tu es condamné. "

Il était maintenant temps pour la supernova de reprendre l'offensive, alors que son adversaire se confondait en raillerie. En n'acceptant presque pas d'attaquer ses dernières minutes, Edward avait réussit à faire croire à Shin qu'il n'en avait plus sous la pédale. Cette fausse information avait permis d'éteindre sa méfiance, cependant, ce n'était pas tout. En profitant de la surprise, Apophis allait sortir de l'ombre pour mordre le vice-amiral au niveau de la cheville. Une nouvelle belle injection de l'un des venins les plus mortels sur terre, celui du cobra royal.

Alors que Shin se raidit de surprise et de douleur, l'occasion était enfin là. Edward allait former dans sa main une lance simpliste mais terriblement efficace et robuste qui, d'un coup sec et violent, allait se loger dans l'abdomen de son adversaire, avant d'être tourné, pour amplifier encore plus la perforation. Le regard de Shin se figeait dans une expression d'horreur alors qu'il regardait son propre sang couler à flot lorsque Edward, sans hésitation, allait retirer son arme, afin d'amplifier le flux sanguin.

Tombant à genoux, Le ripoux voyait son adversaire créer de ses mains une gigantesque masse grâce à son sirop, froidement. Edward avait déjà côtoyé la mort et il ne montrerait aucune pitié. C'était lui ou Shin, et s'il devait en finir avec lui pour réaliser ses objectifs, il le ferait.

"- Tu es vraiment la pire chose qui pouvait arriver à Teach ! Un lâche ! Un traitre ! Tu n'es pas digne d'avoir été dans son équipage ! "

Sans autre réponse qu'un souffle froid et déterminé, le capitaine de l'Ouroboros allait écraser son arme avec violence sur le crâne de Shin qui allait se fendre. Le Serpent avait gagner ce combat. Ce n'avait pas été sans mal et très bientôt, il s'effondrerait sans doute lui aussi de fatigue et de douleur alors qu'il compressait avec peine son flanc blessé. Mais ce n'était pas encore le moment, il devait rejoindre ses alliés pour s'assurer qu'ils allaient bien.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro

   

Je serais Reine
Corsaire en devenir ? [=> Ouroboros ] 51pg


Lola Coelho






Parfait ! Arès nous a envoyé baladé dans le ciel exactement comme j’en avais besoin. L’autre marine me repousse un peu mais ne peut pas non plus arrêter notre ascension. Ce coup sera le dernier de cette bataille. Aujourd’hui je sais que je vais ressortir gagnante de ce combat ! Après toute ces années à perdre, toute ces années à douter, aujourd’hui c’est moi qui vais montrer au monde ce que vaut une membre de la tribu des Minks. Pas n’importe qu’elle membre… Mais la futur reine de ce peuple !

L’électricité s’intensifie autour du corps de Lola. Comme si elle concentrait toute son énergie de Sulong dans son aura d’électro. Plus les deux combattants montent dans le ciel, plus le courant monte dans le corps de la lapine et plus la lumière devient aveuglante, comme un soleil prenant place dans les nuages. Moth n’est pas bête et comprends que la Minks s’apprête à terminer ce duel. Il essaie de jeter la lapine plus loin pour échapper à l’attaque qui se prépare. Mais alors qu’il attrape le bras de Lola, celle ci plante son autre main dans le trou qu’elle avait fait avec sa poussé d’os. Les os de la pattes de Lola poussent pour se crocher, se planter et s’agripper directement dans le corps de Moth. Il tir de toute ses forces pour arracher le bras de la lapine de son ventre, mais plus le courant d’électro monte, plus ses muscles sont raidit par l’intensité électrique. Son regard perds alors de sa sûreté pour gagné un regard de frustration alors qu’il n’arrive pas à s’échapper de cette attaque. La lapine quant à elle sourit de plus belle alors que son aura électrique devient de plus en plus instable. Moth profite de ces dernières secondes pour demander à la lapine : Mais qui est-tu à la fin !? La lapine éclate de rire alors que l’explosion est sur le point d’arriver.

LolaMoi ? Je suis Lola Coelho ! La futur Reine des Minks !!


Alors que Lola hurle ouvertement pour la première fois son objectif, l’électricité ne peut plus tenir et explose. La lumière devient brûlante pour les yeux alors que la seule chose qui ressort de ce bruit assourdissant d’électricité, c’est le crie de douleur de Moth qui s’arrête petit à petit alors que la vie quitte son corps. Après quelques instants, la lumière retombe, la boule électrique disparaît, le corps inerte de Moth tombe à terre, complètement carbonisé. Vient alors la lapine, pendant sa chute, son corps reprends sa forme normal car elle a envoyé toute sa puissance dans ce coup pour que sa transformation en Sulong prenne fin. Lola atterrit accroupi au sol de justesse. Sa respiration est rapide car elle a puisé dans un beau paquet de son énergie. Mais elle arrive à se relever, elle est amoché serte, mais moins que son adversaire qui a définitivement perdue. Elle s’approche de quelques pat vers le corps de Moth.

Ce jour marque le début de tout. Toi, un piètre marine qui suivait les ordres d’une ordure, tu as eu l’honneur d’être anéanti par la futur Reine. Il était tout de même coriace le type, si je n’avais pas développer toute ces techniques au fil du temps, il m’aurait battu pour sûr. Je prends la peine de fermer ses paupières pour indiquer que ce fût un beau combat. J’ai toujours eu du respect pour les personnes fortes. Je sens l’odeur d’Edward se rapprocher de nous, lui aussi à dû en finir avec son adversaire. Je me retourne et marche en direction de Arès qui s’occupe de terminer les petites frappes qui restent. Je croise alors au loin le regard de Edward qui nous rejoint. Il peut sans doute voir derrière moi, le cadavre de ce sous amiral. Je pense que cette fois je n’aurais plus besoin de prouver à Edward ma force. Aujourd’hui marque un nouveau départ dans notre histoire. Je sors des jus de carotte alcoolisé de ma poche pour célébrer ce moment. Après tout, il s’agit de la première victoire de la flotte de l’As de pique, il faut fêter cela. Alors j’envoie une de ces petites bouteilles à Edward et j’en garde une pour la donner à Arès quand il aura finit de se défouler. Bien sûr, la politesse est de mise et j’attends les deux autres pour trinquer à notre victoire.

Mes plans vont changer maintenant. Si j’accompagne Edward dans son rang de Corsaire, je serais amener à pouvoir communiquer avec la marine sans devoir gruger. Les informations que je cherche n’ont jamais été aussi proche. Encore un peu de patience, l’heure du retour d’un peuple Minks unifié approche. L’histoire ne fait que commencer !


  • https://www.onepiece-requiem.net/t22909-ft-lola-coelho#244342
  • https://www.onepiece-requiem.net/t22907-presentation-lola-coelho-termine
Arès regarde Lola qui achève Moth, il est impressionné par la force de la Minks. Il détourne le regard à cause de l'électro. Moth a perdu, il est tombé sous les coups de la lapine. Arès souffle de soulagement, le capitaine Edward sort à son tour. Les pirates acclament le nom d'Edward et de Lola, le primate n'est pas oublié, lui non plus. Lola envoie une bouteille alcoolisée à son nouveau compagnon, celui-ci la débouche avec les dents, puis il la déguste tranquillement. Ses blessures lui font mal, mais il a l'habitude. Arès regarde autour de lui, les pirates font la fête. Le primate se sent bien, il a enfin réussi à faire tomber une personne plus forte que lui, même si c'est Lola qui a presque tout fait. Arès n'a pas l'habitude du breuvage aux carottes alcoolisé.

- C'est étrange comme goût, mais ce n'est pas mauvais.

Arès regarde Lola.

- C'était bien joué, beau travail d'équipe.

Le "Hérisson" se tourne vers son capitaine.

- Qu'est-ce qu'on fait, maintenant ? Je propose qu'on brûle leur navire avec les quelques survivants dessus, on pourrait décapiter les deux sous-amiraux et envoyer leur tête à la base de la marine du coin avec nos avis de recherche dans leur bouche.

Arès est enthousiasmé par son idée, il est même prêt à s'occuper des décapitations. Pendant qu'il propose son idée, un médecin, appartenant à l'équipage d'Edward, examine les blessures du primate. Arès se laisse faire, il attend la réponse de son capitaine. En tout cas, le pirate se rend compte qu'il doit encore faire énormément de progrès pour tuer un adversaire du niveau de Moth, un sous-amiral. Ce genre de défi le motive à devenir plus fort et à prendre la tête de Barbe Verdure.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25050-fiche-technique-d-ares
  • https://www.onepiece-requiem.net/t25013-ares-dieu-de-la-guerre
Une sacrée claque. Edward allait salement être surpris lorsqu'il sortit du bateau, pensant devoir rassembler ses forces pour en découdre avec Moth, pour finalement se rendre compte que ses capitaines de flottes avaient très bien réussit à faire le taff sans lui. C'était déconcertant. Ils semblaient même moins blessés que lui, c'était quand même un monde.

Alors qu'il recevait les ovations de ses camarades, Edward allait donc se contenter de s'asseoir tranquillement dans un coin pour se remettre un peu. Les temps avaient vraiment changé depuis ses affrontements où Edward devait pratiquement être le seul à endosser le rôle de protecteur de son équipage. Ou avaient-ils tout simplement toujours été capable de se débrouiller sans lui ? Cette pensée donnait un pincement au cœur du Serpent. Était-il incapable de faire confiance ? Je ne dirais pas ça. Il était surtout protecteur avec des gens qui avait fait leurs premiers pas dans la piraterie à ses côtés. Il était logique qu'ils grandissent peu à peu. Tels des enfants qui n'auraient bientôt plus besoin de leur père pour les défendre dans le monde cruel et changeant de la piraterie.

Alors qu'il était dans cet état songeur, Apophis revenait vers lui et lui glissait lentement sur le bras. Il lui devait encore une fière chandelle. Edward prenait une nouvelle décision, il devrait peu à peu se libérer de cette canne qui l'avait trop souvent sauver. Il fallait vraiment qu'il gagne en force pour s'occuper de ses adversaires par ses propres moyens, sans avoir systématiquement besoin du pouvoir de son sabre.

Soudain, le jeune homme allait être réveillé par la voix rocailleuse d'Arès qui allait lui proposer du grand n'importe quoi. Soufflant, le capitaine allait répondre.

"- Je te rappelle que notre but est de se faire bien voir, pas de provoquer le gouvernement mondial. Emmener les deux sous-amiraux à Klaus, histoire qu'il les mettent dans des boites de conservation a côté d'Apache. Les autres, fouiller le navire pour trouver des traces de mes échanges avec eux pour prouver qu'ils travaillaient bien pour Teach. Si vous avez besoin d'aide, je serais dans ma cabine. "

Péniblement, la supernova allait ensuite se lever pour aller se retirer. Son surplus émotionnel lui ordonnait clairement d'aller simplement se soigner lui-même et de s'isoler pour encaisser ses humeurs. Il n'allait même pas dire un mot à Kitsuna qu'il allait simplement saluer du regard avant de se diriger vers l'As de Pique. Son travail arrivait à terme. Jamais Edward n'avait été aussi proche de son objectif. Et alors qu'il s'endormait après s'être mit quelques bandages sur ces blessures, le Serpent ne voulait plus que rêver de ce jour très proche où il deviendrait corsaire.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21925-ft-edward-minaro
  • https://www.onepiece-requiem.net/t21903-edward-minaro