AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -29%
-28% sur PHILIPS HD6553/71 Senseo Original Gris
Voir le deal
49.99 €

Ma petite récompense à moi

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
Yamamoto Kogaku
Yamamoto Kogaku
••• Commandant d'élite •••

♦ Équipage : The Dawn Swift

Feuille de personnage
Dorikis: 9650
Popularité: +1156
Intégrité: 1059

Sam 17 Sep 2011 - 7:19

Rappel du premier message :

FAIT

Spoiler:
 


Dernière édition par Yamamoto Kogaku le Jeu 4 Mar 2021 - 23:06, édité 65 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t2499-yamamoto-kogaku-dit-lame-fini-test-rp-finihttps://www.onepiece-requiem.net/t2619-fiche-de-yama
Robina Erwolf
Robina Erwolf
Administrateur

♦ Localisation : Ilot Flottant
♦ Équipage : Bientot

Feuille de personnage
Dorikis: 2800
Popularité: +78
Intégrité: 58

Jeu 29 Avr 2021 - 19:32

Coucou tout le monde, je vois que vous êtes nombreux à attendre votre récompense du convois 4, je viens donc vous donner vos dorikis. panda13
Pas mal de monde alors on va faire ça petit à petit et chacun aura son petit commentaire. Ma petite récompense à moi - Page 9 1490882484

Cependant je ne vous mettrais que votre propre commentaire sur votre récompense sinon on va avoir un post aussi long que le convoi que je viens de lire et on n’a pas envie de ça je pense. Ma petite récompense à moi - Page 9 695731864
On commence sur les chapeaux de roues alors c’est partis Ma petite récompense à moi - Page 9 3538577670

Yamamoto Kogaku :

Je ne ferais pas de commentaires sur vos rps à tout les deux, Yama comme Ethan.
Vous avez jonglé avec ce que vous pouviez faire alors que vous étiez venus pour ajouter du jeux et vous amuser avec des joueurs que vous n'auriez pas forcément croisés si vous n'aviez pas participés à ce convois, c'est tout à votre honneur.
Mais ce qui s'est passé sur le discord a créer de la tension, un fossé entre vous et les autres joueurs, vous aviez perdus le gout de jouer et vous vous êtes enfermés dans votre petit scénario avec la poule.

Attention, je ne vous fais aucun reproche, on vous en a bien assez fait sur discord. J'ai juste trouvé dommage que deux joueurs aussi expérimenté que vous ayez été mis de côté. A cause de ça, vous avez du trouver autre chose pour jouer. C'est bien triste.

Pour Yamamoto, 9422 dorikis de base. C'est compliqué de rp sur les blues avec d'aussi gros dorikis.
Pour le tout je te donne 90 Dorikis.

Ce qui fait un total de 9512 Dorikis, pas de gain de PP et PI.

_________________
Ma petite récompense à moi - Page 9 Hannem10
https://www.onepiece-requiem.net/t21186-termine-robina-erwolfhttps://www.onepiece-requiem.net/t21190-un-robinet-qui-coule
Kaito Yamamoto
Kaito Yamamoto
Donneur de Récompense

♦ Localisation : Sur North Blue
♦ Équipage : Les Intrépides Libres

Feuille de personnage
Dorikis: 1590
Popularité: -39
Intégrité: 3

Dim 6 Juin 2021 - 18:45

Oy, oy ! Il n'y a pas eu de demande, mais point de jaloux, tout le monde prend son gain o/
Oui messieurs dames, c'est bel et bien moi qui vient m'occuper de vos petites mésaventures sur ce désormais célébrissime convoi 11 ! Sans plus attendre donc, allons-y o/

Ici, vu l'ampleur du RP et de la disparité de styles d'écritures et de situations, on va partir sur du commentaire global bien comme il faut, avec deux-trois points à noter plus spécifiquement ~

POINT FORME :
On va passer très vite sur le point orthographe/tournure/etc..., les éventuels concernés (en soi tous, évidemment, mais certains plus que d'autres) se reconnaîtront, mais dans l'ensemble, les fautes diverses sont oubliables ou négligeables par rapport à tout le reste.

Je ne puis que vous conseiller ici d'être plus attentif dans vos écrits et plus généralement d'y offrir au moins une petite relecture pour repérer les oublis ou répétitions de mots. Concernant les mauvaises tournures de phrase, penser à relire celles-ci au moins une fois ou deux si vous avez un doute ~

POINT FOND :
Ici, on assiste à du lourd. Du titanesque même, si je puis dire ! C'est un véritable jeu de puissance qui se joue sur les deux plans du RP et il faut le dire : cela donne des frissons. D'excitation, de panique, de surprise, tout ce que vous voulez. Vous montrez ici chacun à votre façon que le Nouveau Monde est un véritable terrain de jeu où les les forces en œuvre sont surnaturelles, à mille lieux de ce qu'elles seraient sur les Blues ou même Grand Line.

On va décortiquer cela en deux parties vu qu'il y avait deux zones d'affrontement, mais avant cela, je tiens à souligner un point qui vous pénalise finalement pas mal : la partie convoi en elle-même est anecdotique. Bien sûr, je ne peux blâmer personne sur ce point, la tournure de rp a fait qu'au final, c'était des enchaînements d'affrontement et certains n'avaient même pas lieu directement sur le convoi en lui-même donc difficile d'y interagir. Cependant, il est dommage de constater que la fuite des prisonniers a très vite été mise entre parenthèses et que leur sort importait peu. Sur ce point d'ailleurs, je vais te décevoir Eleanor mais il faudra malheureusement ne pas compter sur la présence de Kelt à tes côtés. Je cite précisément :

@Boïna Halma a écrit:
Alors qu'ils cherchent encore un bateau salvateur, les prisonniers sont soudains saisis aux jambes, bloqués puis recouvert, transformés en quelques instants en statues de métal inerte.

Ainsi, il a été expressément indiqué l'immobilisation de tous les prisonniers, qui auraient pu être libéré entre-temps, mais considérant qu'aucune interaction ou point n'a été relevé à leur propos durant le laps de temps où tous les partis en présence était sur le convoi, Kelt, Rebecca et Shishi ainsi que tous les péons avec eux n'ont finalement pas bougé, ce qui rend malheureusement invalide sa récupération à la fin.

Ce petit détail, ayant néanmoins son importance, éclairci, passons aux deux scènes qui se sont joués dans ce chaotique affrontement !

Aoi, Jakku, Ayzami, Garo & Yamamoto, ou la bataille navale qui a tourné au pugilat : De ce côté du convoi, on assiste à un début fracassant côté marines avec littéralement l'explosion du navire d'Aoi en un coup, montrant la maîtrise du combat naval de la part de la 102ème d’Élite et leur monstrueux navire. On peut regretter l'absence évidente de réplique de la part des Ombres du Chaos mais la situation fait que cela est cohérent et cruellement logique, snif.

La suite annonce alors une vraie bataille navale, avec Shoti Shota qui doit faire face, dans une semi-obscurité, au navire de la 102ème d’Élite, à laquelle on assistera malheureusement pas du fait de l'absence très rapide de Yamamoto. Pas de reproche, loin de là, c'est simplement très triste que cela n'ait pu être réellement joué au final, d'autant que Shoti Shota aurait certainement pu jouer un rôle éventuelle pour se lier au convoi lui-même, mais ça aura finalement été avorté. On se dira qu'on aura finalement raté une bataille navale d'anthologie ! 'o'

Passons donc plutôt sur la partie la plus intéressante, Aoi versus la 102ème d'Elite ! Enfin, disons plutôt Jakku et Ayzami. Ici, la Reine Rouge s'impose comme une puissante menace en agissant seule et en apparaissant comme réel danger à l'intégrité du bateau de la marine. Ainsi, Ayzami, aidée par Jakku qui se trouve également à commander ses troupes dans le même temps, en viennent à devoir l'affronter avant toute chose. Ici, le combat est parfaitement menée, avec une balance des puissances très bien orchestrée, on sent bien que cette chère Ayzami aura malheureusement trop peu de chance de vaincre Aoi en 1v1, obligeant Jakku à intervenir directement. Finalement, la pirate montrera bien que ses pouvoirs sont dangereux au possible et que même un homme comme Jakku aura besoin de s'y reprendre à plusieurs fois s'il veut espérer s'en défaire. Je salue également l'intervention de Garo, qui montre bien que même à faibles dorikis, on peut apporter son utilité dans un combat.

On regrettera cependant que cet affrontement s'est révélé plus court par rapport à l'autre scène qui s'est joué sur ce convoi, le rendant un peu moins inoubliable qu'il n'aurait pu l'être. En somme, on a eu là droit à un combat fort bien menée des deux côtés (avec un bon rapport de puissance de la part de chacun) mais qui aurait pu gagner à s'allonger un peu plus pour pouvoir réellement montrer toute l'étendue de chacun de vous.

On passe très vite sur la conclusion, elle est logique et cohérente avec ce qu'il se passe de l'autre côté, chacun repart de son côté comme après la fin d'une guerre : un gagnant officiel (la marine, qui a toujours son bateau et ses hommes vivants pour une partie), mais deux camps meurtris par un affrontement d'une grande violence.

Eleanor, Ethan, Rafaelo & Judas feat Boïna, ou la rencontre des légendes et l’avènement de celles à venir : De ce côté-là du convoi, le ton a très vite été donné : une amirale est sur le bateau, et elle ne fera pas de cadeaux à cette terrible intrus qu'est Eleanor. Nulle besoin de revenir sur la partie prisonniers, très vite expédiée par tous même si je salue ce très sympathique affrontement entre Ethan et Shishi bien chorégraphié – un affrontement entre deux sabreurs puissants, cela ne pouvait qu'être fantastique. Peut-être un peu trop rapidement expédiée, mais les circonstances font que cette conclusion est assez cohérente et Ethan a bien profité de ses éléments de surprise (aka son bras mécanique) pour prendre l'ascendant, donc c'en est finalement négligeable.

Nous disions donc que le ton était donnée, et il ne faudra que peu de temps avant que l'inévitable n'arrive : Eleanor vs Bonny. Un affrontement titanesque à l'image des deux monstres de puissance que sont les deux femmes, dont on connaît l'issue par avance tant l'amiral est surpuissante par rapport à l'exsangue. Et sur ce point, il n'y a pas à chipoter : c'est géré de bout en bout. La menace Boïna est réelle et même la pirate la ressent dès le départ. L'affrontement en lui-même est épique, et même si Eleanor fait montre d'une force que peu sur ce bateau peuvent espérer rivaliser, l'amirale mène largement le combat. Et enfin, la conclusion, cruellement triste pour Eleanor qui s'en tire finalement grâce à la chance et au choix de préférer sauver ses hommes plutôt que d'éliminer cette menace qu'est la cyborg.

Pendant ce temps, on assiste à l'apparition surprise et surpuissante de Rafaelo, montrant très vite qui il est en détruisant un navire. C'est logique, bien orchestré, et montre qu'elle aussi est une menace qu'il ne faut pas sous-estimer. Malheureusement, circonstances obligent, ses plans d'origines seront vite chamboulés par Ethan, réquisitionné par Boïna pour s'occuper de l'assassin, mais surtout par Judas, son ami. Un lien indéfectible semble lier les deux êtres et on comprend très vite pourquoi le chasseur de primes est prêt à tous les risques pour lui venir en aide dans cette histoire, quitte à devenir un criminel aux yeux du monde.

De ce côté du convoi, ce n'est finalement pas un combat épique qui se joue, mais un combat psychologique, où les idéaux sont mis à rude épreuve : Ethan, prêt à se battre en l'honneur de ceux qui seront morts dans cet affrontement, Rafaelo qui doit abandonner son objectif pour choisir de sauver son ami tout en remettant en cause les choix d'Ethan, et Judas qui doit choisir ce qui est le mieux entre sa famille et son amitié, et choisit finalement la seconde solution en espérant que cela lui permette de garder la première sous le coude. C'est appréciable de voir ce petit jeu de réflexion entre ces trois êtres au milieu de leurs violents échanges. Là aussi, le rapport de puissance est bien menée et chacun apporte sa petite pierre dans ce combat qui en devient très agréable à lire. La conclusion, au final, arrive en demi-teinte et à la manière d'Eleanor, est cruellement triste, cette fois pour chacun. Ce soir, il n'y a pas vraiment eu de vainqueur ou de perdant : seulement des hommes et des femmes qui ont fait de leur mien pour survivre dans le chaos qui s'est formé et en ressortent avec des pensées et des décisions plein la tête.

Au global de tout cela : Ce que l'on retient de tout cela, c'est que les affrontements étaient très bons, excellents même. Un régal à lire, à imaginer, avec un jeu de puissance bien menée pour chacun de vous. On regrettera cependant que deux parties intéressantes de ce convoi aient été écourté ou expédié/négligée, à savoir la bataille navale et le sauvetage des prisonniers. Avec cela en plus, nulle doute que cette bataille aurait été absolument parfaite sur tous les plans ~

J'aimerai finir ce petit commentaire du convoi en faisant remonter de chacun de vous une petite phrase qui m'a marqué parmi vos postes, représentants de la maîtrise de votre personnage – qui, au passage, est le cas de chacun d'entre vous, aussi je ne puis ici que vous conseiller de poursuivre en ce sens o/ - ou qui m'ont fait beaucoup rire/attiré mon intérêt. Et voici donc :

Yamamoto a écrit:
C’est que plutôt démonter et remonter une arme à feu le plus vite possible avec un bandeau sur les yeux, on fait pareil avec un pirate. C’est excellent pour apprendre de leur anatomie.
>> C'est à ce moment-là que j'ai compris à quel point la marine d’Élite pouvait être incroyablement effrayante :v

@Judas a écrit:
Curieux de n'avoir vu aucun révolutionnaire cette fois-ci, non ? Eux qui sont toujours sur les mauvais coups. J'glousse. C'est mon petit côté tenders, j'croustille sous la dent, et j'suis savoureux à l'intérieur.
>> J'ai beaucoup trop ri sur ça, beaucoup trop.

Garo a écrit:
le petit trouble fête bondit sur le pont comme un diable sortant de sa boite et jeta son colis surprise sur une des projections volcaniques d'Aoi qui est alors entrain de sortir d'elle et persuadant alors Garo que son explosif pourrait faire de sacrés dégâts.
>> Imaginer la scène était amusant, Garo agissant presque comme le petit diablotin qui vient te poquer h24 jusqu'à ce que tu craques. Sauf que là, il avait un tonneau prêt à exploser x)

Ethan a écrit:
Il devait offrir à ces soldats un dernier combat d’envergure. Le dernier avant de mourir au fond de cette mer féroce et sans pitié. Prenant une expression déterminée, le gradé de la marine s’adressa à l’ensemble des bleus autour de lui. Il souhaitait les accompagner le plus longtemps possible.
>> C'est ainsi qu'on reconnaît pour moi les grands combattants. Ils ne se battent pas pour eux mais pour les autres, qu'importe les circonstances, qu'importe ce qu'il en coûtera. L'honneur et le respect avant tout !

@Rafaelo a écrit:
Le véritable honneur n’était pas une idéalisation grandiloquente de la chevalerie de jadis. C’était un acte quotidien, c’était de faire en sorte que chaque pas trace le sillon de la Cause. La Cause du peuple, la Cause de tous. Elever l’humanité, y participer chaque jour. Parfois, il fallait se salir les mains. Parfois il fallait trahir. Mais jamais le Crédo, jamais la Révolution.
>> De manière générale, le dévouement de Rafaelo à la cause ressort facilement à chacun de tes posts, mais je trouve que cela se reflète particulièrement dans cette ensemble de phrase. La Cause n'est pas fanatique, elle est humaine avant tout, et c'est ça le plus important.

Aoi a écrit:
Au diable les émotions dans la piraterie me dira t-on, hum? Je ne vais pas renier ma personnalité pour un statut. Je refuse de sacrifier un bout de ma nature. Pourtant, dans mon for intérieur, je reste convaincue d'avoir ma place parmi ses sièges de domination. Peut-être que je dois encore faire preuve de patience?
>> Joli dialogue d'introspection (j'aurai bien mis tout le paragraphe mais restrictions budgétaires tu comprends tousse Bref, c'était sympathique à lire et montre autant l'ambition que toute la complexité de la situation d'Aoi, je trouve ~

Eleanor a écrit:
certains en profitaient même pour chasser du gros poisson en bande. Jadis, un fameux pirate au chapeau de paille aurait conclu une alliance avec une autre supernova pour débouter un Yonkou, disait-on.
>> L'usage de référence est plus que validé et c'est d'autant plus plaisant quand celle-ci est comprise parce qu'elle est placée efficacement o/

Jakku a écrit:
-Alors ce sont des ennemis. Ou en sommes nous du branle bas ?
-Tous les hommes sont à leur poste Colonel !
-Chronomètre ?
-Sept minutes et vingt trois secondes Colonel !
-C'est encore plus de deux minutes de trop. Vous transmettrez mon mécontentement à l'équipage.
-A vos ordres Colonel !
-Et vous vous ôterez deux jours de solde. Vous avez sept secondes de retard sur mon propre comptage.
-Oui Colonel !
>> Franchement, le sérieux de Jakku en est presque effrayant, mais c'est ce qui le rend si imposant, si charismatique. Même si cela se ressent sans difficulté sur l'ensemble de tes postes, je trouve que ça ressort tout particulièrement dans ce dialogue avec un Jakku se montrant sévère et son subordonné qui accepte cela sans discuter, sans hésitation, en sachant qu'il en sera de même pour le reste de l'équipage, et ça c'est beau.

Ayzami a écrit:
Au détour du pont, la jeune femme faisait un signe de la main à ce brave Yamamoto, elle ne le connaissait pas bien, mais elle savait que c'était un pro et son manque d'uniforme réglementaire le prouvait !
>> J'ai bien ri sur ça x) Y a un certain décalage entre l'admiration qu'elle a pour Jakku – qu'on ressent sur tout le reste du RP -, hyper à cheval sur l'étiquette, et celui qu'elle a pour Yamamoto, pourtant très décontracte, et c'est rigolo à constater x)

Et c'est donc sur ça que j'en termine avec mon commentaire o/




Passons donc aux gains de dorikis et en PP/PI, messieurs dames !
Je vais pas passer par quatre chemins, mais au vu de ce vous avez proposé, même si c'est tout à fait perfectible comme souligné dans mon commentaire, je vous applique à chacun le bonus multi et vous toucherez ainsi tous la max de ce que vous pourrez atteindre ! Ma petite récompense à moi - Page 9 1433839424

Bon, j'aurai aimé mettre la max à tous, mais malheureusement par manque de posts et de ce fait d'interactions, on part ici sur une note sans bonus multi de 60% soit 132 que je monte à 138 dorikis avec le bonus Nouveau Monde ! (because les chiffres ronds)
Concernant les gains en PP/PI :
→ Ici, étant lié à Jakku et Ayzami, on part sur le même tarif, donc un Participer à une défense de convoi majeur que j'accorde à +15 PP/PI (la moitié de ce qui est prévu de base) vu que ça n'aurait pas pu être réellement joué malheureusement ~

Ce qui nous fait :
9650 Dorikis
+ 1156 PP
1059 PI

Voili voilou, bon jeu à toi et n'hésite pas si commentaire il y a besoin ~
https://www.onepiece-requiem.net/t22479-kaito-yamamoto#240789https://www.onepiece-requiem.net/t22486-ft-kaito-yamamoto#240803
Contenu sponsorisé



Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9