Le Deal du moment :
Machine expresso automatique avec broyeur – ...
Voir le deal
245.99 €

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Un retour miraculeux

Rappel du premier message :

A bord du Mécakraken, 20000 lieues sous les mers...

- Non mais c'est pas vrai ! Keiko, Milo, qu'est ce que vous foutez là ?!
- C'est simple : en temps que bras droit et première de tes accompagnatrice, je vais là où tu vas.
- Je t'avais dit que je te suivrai quand tu m'as engagé. Alors je te suis. Surtout vers une île remplie de poisson...
- Je pensais pourtant avoir été clair ! J'avais dit "les utilisateurs de fruits restent sur les navires !" Qui va s'oocuper de l'équipage si vous y êtes pas !
- T'inquiète... Alfred est avec eux.
- Mais... Alfred devait venir avec nous !
- Roh ça va, on a échangé. Et puis tu avais accepté de faire venir Senna.
- Oui... Mais elle, elle a demandé gentiment pour venir !
- Oh ça va, de toute façon on est là et en plus on ne prend même pas de place. Et à moins que Red veuille faire demi tour pour nous ramener, on reste avec toi.
- Vous me fatiguez...
- De toute façon ça y est, on arrive.

Sous cette annonce de Red, tous mes compagnons se précipitent vers les hublots pour mieux voir ce dont il est question : un royaume totalement engloutis par les eaux grouillant de vie marine. Lentement, je quitte mon siège pour me rapprocher de Daenerys qui est assise près d'une vitre.

- Ça va ? Pas trop angoissée ?
- Je... Je sais pas trop...

La sirène bleue déglutis bruyamment alors qu'elle voit cette île pour la première fois depuis de trop longues années. L'île où elle est née et où elle doit avoir une famille. Malheureusement, le sort à fait d'elle un animal esclave de dragon céleste avant même qu'elle soit en âge de conserver ses souvenirs. Pour autant, si l'on en croit ce que nous a dit Red, il ne sera pas si difficile que cela de retrouver sa famille : de part son pouvoir si précieux et particulier, qui fait d'elle l'arme antique "Poséidon", elle est une descendante de la lignée royale de cette île. Apprenant cela, Daenerys nous a alors demander de rencontrer cette famille, chose que nous n'avons pas pu lui refuser, au grand damne de son protecteur Matsuya, qui est bien silencieux depuis qu'on a entamé ce voyage...

Laissant la sirène a ses pensées, je me tourne vers lui, puis regarde dans la même direction que lui.

- Tu as peur qu'elle ne veuille plus jamais quitté sa famille hein ?
- Fous moi la paix.
- A mon avis, tu t'inquiètes pour rien. Elle t'aime beaucoup trop pour se séparer de toi.

L'ancien corsaire ne dit rien, par contre ses joues se parent d'un jolie rouge qui veut tout dire. Bien sûr, je pourrais le taquiner plus que ça sur le sujet, mais mon empathie m'indique qu'une autre personne dans ce sous marin est légèrement tendue. Je laisse alors mes compagnons à leurs émotions pour m'approcher du capitaine de ce vaisseau.

- Tu n'as jamais recroisé Toji depuis Impel, non ? On sait si il est toujours dans le coin ?

Toji, alias l'ancien capitaine de Red lorsqu'il était dans la marine. C'est à cause de lui que Red a été viré et je sais que c'est quelque chose qu'il porte dans son cœur comme un regret. Et je dois dire que ça m'attriste un peu en vérité. Car finalement, si Toji n'avait pas été un si gros ripoux, est ce que nous en serions là aujourd'hui ? Red serait surement devenu amiral plutôt qu'Empereur, et moi je serai peut être morte en 1625 des mains de cet affreux Tetsuda... Mais bon, c'est du passé tout ça et puis, on est pas tellement là pour remuer ces vieilles histoires...

- Tiens, voilà la zone aéré... C'est toujours aussi petit...

Juste le temps que la manœuvre d'amarrage soit faite et nous pouvons arrivé dehors, dans la petite zone commercial où sont autorisés les Touristes, et où la panique est vite généré alors qu'on met pieds à terre.

- Ce qu'il y a de bien c'est qu'on a pas besoin de s'annoncer pour avoir droit à un guide privé, je suppose que la garde va pas tarder à arriver avec tout ce remue ménage.

Devant nous, les civils crient, pleurent, paniquent : courant dans tous les sens en sonnant l'alerte à l'Empereur.

- Qu'est ce qu'ils leur arrivent ?! dit Daenerys, inquiète, chevauchant son Requin volant.
- Ils lisent trop les journaux. T'en fait pas, ça devrait aller mieux quand ils se rendront compte qu'on n'a rien cassé.


Un retour miraculeux - Page 2 1425067977-izya-sflagopr Un retour miraculeux - Page 2 1465207581-signizya Un retour miraculeux - Page 2 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-
Bon, rien de vraiment probant pour l'instant. Évidemment on pourrait supposer que le fait que le général nous envoie un véhicule du palais est le signe que tout se passe bien la bas et qu'on est invité à rejoindre la fête. Mais le probléme c'est qu'évidemment ça pourrait tout a fait être l'inverse, et le voyage serait le prétexte pour me noyer en douce sur le trajet.

Mais bon, si on se prend trop la tête on n'avance pas. Et pour l'instant, Izya est toujours en vie et en bonne santé...

- Patron !
- Baker ?
- Devinez qui viens d'arriver en ville ? Toji en personne !
- Quand ?
- Y'a pas un quart d'heure, le temps que je vous retrouve. Mais la garde locale l'a intercepté tout de suite.
- Alors il est au palais ?!
- Faut voir. Tora est resté la bas pour le suivre, on a qu'a le rejoindre.
- En avant.

A nos cotés Gwen est encore en train de faire une tentative tout a fait louable de rester impassible. Mais clairement l'info l'a touché aussi. A moins qu'elle l'ait reçu quand le garde est venu lui faire son rapport et que je l'ai loupé ? Hum... Ne sous estimons pas la sirène. En tout cas si les gardes et donc le général est au courant, tout change. Est ce qu'ils m'ont baladés en attendant le retour de Toji ? Est ce que son arrivée signifie qu'ils ont le moyen de le joindre depuis le début et que Gwen est la meilleure menteuse du monde ? Ou que le général cache beaucoup de choses à tout le monde et que personne n'est au courant du lien entre eux ?

Et s'ils l'ont appellés c'est pour quoI ? Un piége ? Un atout au cas ou ?

Mais pourquoi ne pas le faire arriver discrètement alors ? Toji est un putain d'hommes poissons, il pouvait se pointer directement au palais. Pourquoi direct au port ?

- Il était seul ?
- Pas du tout. Il était accompagné. Une môme et une vieille.
- Une môme et une vieille ?
- Une vieille que j'avais déjà vu d'ailleurs. Elle était avec les révos, quand on est allé libérer Mandrake avec Izya.
- Toji vient de se pointer ici comme une fleur avec un membre de l'AR ?
- J'aurais pas mieux dit patron.
- Bordel... J'aime pas ça du tout...

Baker et Gwen en remorque nous remontons vers l’amarrage du Mecakraken, longeant les parois de la bulle quand toute une série de bulles d'airs viennent soudain se greffer sur celle de la zone, débarquant Izya et compagnie, immédiatement suivie du général et d'une troupe d'hommes poissons et de tritons divers avec en commun le même air paniqué sur le visage.

Même sans Haki je sais déchiffrer Izya comme personne..

Et la, ça sent fort l'orage.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t17349-red
  • https://www.onepiece-requiem.net/t2638-red-termine
“…Répètez-moi tout ça, en une phrase.”

“Deux gardes ont essayé d’arrêter Izya car ils voulaient garder la princesse au palais. Puis Toji, qui est entouré d'alevins hyperactifs, vient d’arriver sur le quai, d’où le changement de trajet de Red.”

Ok, ok, respire, respire Gwen ! Bon, tout ça expliquait pourquoi les deux légendes qu’elle se retrouvait à accompagner semblaient clairement offusquées. Red avait montré plus d’émotions aux quelques paroles de Baker que depuis son arrivée sur l’île et même si cette histoire de membre de la révolution était inquiétante—

“Informe ma famille que la femme âgée aux côtés de Red est un membre de la révolution, et que lui et Toji ne semblent pas à priori actuellement travailler ensemble. Sa surprise de son arrivée était sincère.”

—la sirène avait finalement quelque chose pour apaiser ses doutes de complots, mais prudence, Daenerys était à nouveau là, suivant un peu plus loin avec le reste des autres membres des équipages des pirates. Tant qu’elle “chuchotait” ses émotions avec l’espadon qui suivait leur lot de l’extérieur de la bulle, ça devrait faire l’affaire.

Après tout, l’humain et l’ange qui discutaient depuis un moment entre eux étaient les seuls assez proches pour “écouter”, et ils ne pouvaient pas comprendre le poisson !

“Et pour le logement ? Le nombre de plaintes pour avoir mis en place un lieu de logement… confortable pour nos hôtes ne cesse de grimper.”

“Informez Tobio. Je sais qu’il ne peut pas venir, mais… il était l’un des proches de Son Altesse. Même à distance, si mon supérieur dit que nos hôtes doivent rester dans la zone de commerce, ils le resteront.”

“Ok ! Et on fait quoi pour les élections et les émeutes à Coral Hill et la place de la Thoncorde ? On a déjà une bonne treintaine de blessés !”

Silence, silence sépulcral pendant quelques instants.

“… Elections ? Émeutes ?!”

“Oh, j’oubliais ! Le conseil a finalement voté de faire de Mizuki notre reine car c’est la plus âgée et voilà ! Le Général dit non, mais ils l’ont finalement fait craquer et voilà, des élections comme concession entre les deux partis.”

Et juste comme ça, toute la tension qu’avait pu quitter Gwen lors du petit échange avec Red revint décuplée.

“Sont-ils tous fous ?!?! Je- ce— (colère, ébahissement, inDignAtiOn, PEUR—)”

“Gwen ? Gwen ! Tes émotions deviennent peu claires, du calme !!”

“(-DéGOûT, fRUstration ! Résignation… détermination) —con… convoquez notre parti et faites pression sur le Général pour mobiliser toute la police !!! Et si la Garde Royale pleure à cause de leurs “rivalités”, communiquez-leur en toute courtoisie que les Dollyns retireront tout support à l’armée pour les cinq ans qui suivent ! Mobilisez tous nos messagers aussi, je veux être à jour sur la situation en temps réel à partir de maintenant. Et découvrez le nom et prénom du sot qui a osé communiquer au public une telle nouvelle sans l'avis de tout le parlement, ceci est un outrage contre les fondations mêmes de notre constitution ! Nagez vite, je vous prie !!!”

L’espadon n’attendit pas une seconde de plus avant de filer, laissant une sirène tout aussi agitée que prête à en découdre derrière lui.

— “Madame Tahgel.” Attirant son attention une fois sa conversation avec Red finie, Gwen s’approcha de la reine céleste d’un air tout aussi contrarié que désolé. “Mes plus plates et misérables excuses pour le traitement que vous avez reçu au palais.” Inspiration, puis la consul s’inclina respectueusement bien bas, ne relevant pas la tête avant plusieurs secondes. “Je ne puis promettre que cela ne se reproduira pas, mais comme j’ai dit à votre camarade, tant que vos dessins soient pacifiques je compte agir pour assurer l’entente de nos deux partis. On vient de m'informer que Daenerys a été mise dans une posture bien délicate et... je suis là pour aider.” Malgré l’intimidation qu’elle ressentait, la sirène regarda l’ange droit dans les yeux, cherchant à transmettre l’honnêteté de ses paroles avant de se tourner vers l’empereur. “Et si vous souhaitez rencontrer monsieur Arashibourei en privé, je peux, une fois qu’on l’aura trouvé, très bien tous vous guider à votre hôtel afin de discuter la situation au calme… dites-moi seulement vos souhaits.”
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27463-gwen-dollyn-fiche-techni
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27431-gwen-dollyn-presentation
- Un problème Princesse ?
- Oui. Soit disant parce que Daenerys est une princesse elle a pas le droit de dormir ailleurs qu'au palais. Sauf qu'il y a pas de parking pour le mécakraken au palais.
- Et ils veulent pas qu'on y séjourne aussi ?
- Euh si, ils sont prêt à nous aéré tout un étage de ce que j'ai compris...
- D'accord mais du coup, qu'est ce qui va pas ?
- Ce qui va pas ? Mais c'est toi qui voulait pas aller au palais avec moi ! Et en plus cette pauvre Consul a déjà fait préparer nos chambres à l'hôtel.
- Ah bon ?
- Oui, et même que le poisson dit qu'il y a des gens qui s'en plaignent.
- Tu parles poisson toi ?
- Je l'entends tout du moins. Mais les poissons me comprennent quand je leur parle, j'ai découvert ça avec le Requin ce qui est plutôt pratique.

Et pendant que je parle à Red, j'entends du coin de l'oreille les dernières informations de monsieur poisson... Alors ils en ont vraiment rien à faire de ce que je leur ai dit sur Daenerys ? C'est quand même dingue ça !

- Je sens qu'on a pas fini d'avoir des problèmes...

Et avant que la délégations de garde mené par le général arrive sur nous, je crée un nuage sous les fesses de ma protégée sirène pour la rapprocher de moi sans effort. Celle ci est immédiatement suivit de Matsuya que j'ai enguirlandé durant tout notre trajet depuis le palais, créant un climat de malaise tout le chemin.

Mais avant que j'en dise plus, la Consul se tourne vers moi.

- Oh, ils m'ont pas "mal" accueilli, simplement ils ne voulaient pas que je reparte alors que je savais que vous aviez fait préparer un logement pour nous. Ça et le fait qu'ils ont du mal à imprégner que Daenerys est sous ma responsabilité.
- Je... Je suis désolée...
- Mais non, ne le soit pas. C'est eux qui n'ont pas compris l'importance que tu avais...
- Y'a des chances que ce soit plutôt l'inverse...
- Hm... Surement oui. Mais du coup, Consul, si nous logeons tous au palais est ce que ça vous simplifierait la tâche pour faire face aux plaintes que vous avez reçu ?
- De toute façon il est pas question qu'il en soit autrement maintenant que le conseil à demander une élection.

Le général nous rejoint à ce moment là et au vu de son expression et de son agacement, il n'est pas du tout content de la tournure des choses.

- C'est stupide. Je vous ai pourtant clairement indiqué que Daenerys n'était pas faite pour ce genre de responsabilité.
- Vous n'avez aucun droit de présumer de ce qu'elle est indiquée à faire ou pas, c'est une princesse de l'île des hommes poissons, la troisième héritière de sa majesté feu-Manboshi.
- Et vous ?! Lui avez vous simplement demandé son avis avant de la placer dans une telle situation de stress !
- S'il vous plait...
- Elle est de sang royale ! Sa place est auprès de sa famille et de son peuple !
- Elle n'a pas grandit en princesse ! C'est à peine si elle a vu une heure son frère et sa sœur ! Vous ne pouvez pas la catapulter dans ce monde sans prendre son passé et ses envies en considération !
- Arrêtez...
- Vous n'êtes pas reine ici, ce sont nos lois qui priment et en temps que Princesse de sang royal elle doit vivre au palais avec sa famille !
- Hin, parce que vous pensez être de taille à m'imposer quoi que ce soit...
- Serait-ce une menace ?!
- Je ne menace que ceux qui ont le culot de m'imposer leurs opinions débiles ! Êtes vous un débile général ?
- Vous...
- ASSEZ !

Nos regards noirs se tournent de concert vers Matsuya qui ose nous hurler dessus. Et pour cause : Daenerys est déjà en larme de cette situation et je sens grâce à mon mantra qu'elle fait de gros effort pour ne pas exploser... Hm... Je suppose qu'appeler des Rois des Mers incontrôlable dans un environnement pareil n'est pas spécialement la meilleure des idées.

- Si ça peut calmer les choses, installons nous au palais. Pour le reste, on verra ça plus tard...
- Soit.
- Très bien. Pouvons nous raccompagner immédiatement la Princesse Mizuki au palais ? Je vous assure qu'elle sera bien traitée.

Je jette alors un coup d'œil à l'ancien Corsaire qui garde son bras autour des épaules de la sirène toute chamboulée. Vu l'état de Daenerys, il serait effectivement mieux qu'elle aille se reposer dans un endroit calme. Et si effectivement le fameux Toji Arashiboureï est ici, j'ai peur que nous ne soyons pas au calme tout de suite, ne sachant pas trop comment les retrouvailles entre vieux camarades vont se dérouler...
Alors d'un commun accord, Matsuya hoche simplement la tête pour me transmettre son approbation avant que je ne reprenne la parole.

- Très bien, vous pouvez l'escorter, mais Monsieur Tsumakuni reste avec elle et vous devez promettre de ne rien faire pour les séparer. Et si j'apprends que quoi que ce soit s'est mal passé, je n'hésiterai pas à remettre les responsables à leur place, compris ?!
- Des menaces, encore... Mais je suppose que c'est normal pour une pirate. Soit, vous avez ma parole.

Et l'instant d'après, une bonne partie de la délégation venu à ma poursuite repart accompagné de Daenerys sur le dos de son Requin avec Matsuya.

- Dire que ça devait être des retrouvailles sympa... Enfin, si j'ai bien compris maintenant faut gérer les tiennes, non ?
- Il semblerait...

Avec Keiko et la consul toujours à nos côtés, nous repartons à la rencontre de l'ancien capitaine de Red...

- Tiens j'y pense, il est où Milo ?

Il semblerait que le chat ait décidé de faire sa propre visite du quartier commerçant... Et déployant mon empathie autour de nous, je réussi à vite le détecter et de ce que je ressens, il est plus qu'heureux là où il est... Espérons qu'il ne fasse pas de bêtises...


Un retour miraculeux - Page 2 1425067977-izya-sflagopr Un retour miraculeux - Page 2 1465207581-signizya Un retour miraculeux - Page 2 1lmh
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3825-
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3683-

-Mais mais !… vous z’allez où vous ?

-Nous ? Ben visiter pardi. Tu crois quand même pas qu’on allait venir ici et se contenter d’une chambre au palais ?

-L’île regorge de choses spectaculaires que je vous propose de visiter.

-Oh mewci madame, vous etwe twes adowable. Pas vwai Mlle Tulipe ?
-Le seigneur vous le rendra c’est sûr.

-C’est donc entendu, on te laisse gérer le reste hihihi.

Et voilà donc pénélope, Miss mary et les 2 pingouinnes du dimanche qui se font la malle bras dessus bras dessous, toute contente de leur coup.

Et moi… Moi … Moi j’me retrouve dans une chambre excentrée du palais, du genre dortoir mis a disposition pour l’occasion, avec 40 morveux tonitruants sur les bras. Surexcités qu’ils sont les mômes ! J’ai tout juste réchappé à une avalanche de câlins et de bisous baveux que j’ai eu droit à une horrible chansonnette de remerciement. C’est a peine si j’ai pu retenir mon Haki à temps. Pouah !

Moi ca m’a bien plu
Roh ca va toi hein, merci !
Je suis sûr que ça t’a plu à toi aussi.

Hihihi je l’savais.


BREF ! Tout seul donc, puisque tous mes confrères poiscailles se sont barrés à notre arrivée et clairement je ne saurais pas dire de qui ils ont le plus peur entre moi et l’armée d’mioches qui m’accompagne.

Sauf que des mioches y en a de tous les âges. Enfin… plutôt du jeune ado d’la douzaine qui joue les mentor au plus jeune des têtards sans pattes, suppléments couche culotte. Et ça… ben ça…. Ben ça j’ai jamais affronté quoi merde ! On fait quoi là maint’nant ?!
Et vas-y que j’ai faim. Et caca. Et pipi. Et Mathéo il a mis du sable dans ma culotte. Et vomi. Et je t’aime. L’horreur !
En d’autres temps j’aurais au mieux gueuler à les paralyser de terreur, au pire vendu au marché aux esclaves. Mais là… ben j’peux pas. J’ai envie hein n’allez pas croire, mais ça s’rait… comment dire… pas… bien ?


Alors me vl’à avec mes deux seuls bras à gérer tout ça. Les emmerdes pleuvent sur moi au même titre que les dessins illisibles gribouillés au crayons. Et moi j’sais plus où donner d’la tête. Alors en bon vieux militaire j’m’affaire. Je déculotte, lave, reculotte. Je gronde, recadre, met à contribution les éléments les plus débrouillards. Et déjà y a de plus en plus de ventre qui grondent, alors j’lance la tambouille après avoir envoyé en éclaireur les plus vieux à la recherche de marmites d’eau chaude et de bouffe. Oui oui il est beau ton dessin. Ah c’est moi ça là ?... bon… ben merci j’imagine… Ca m’fera toujours du papier pour le prochain cul sale vous not’rez. Normal que t’arrive plus a respirer toi, c’est ce qui arrive quand on a un crayon de couleur planté dans chaque narine. Voilà ça va mieux? Et même pas merci… Pfff ! Et arrêtez de martyriser ce chat et reposez le par terre, chuis sûr qu’il a trainé dans des endroits dégueulasses, sinon il aurait pas 2 queues c’est logique. QUOI ENCORE ?! Non l’histoire ça sera plus tard ! Oui c’est promis...

Promis ?
Roh tu vas pas t’y mettre toi aussi
T’as promis hihihi


Et déjà on m’tend un p’tit bout d’choux tout en sourire et en couche pleine. Je l’tiens à bout d’bras quelques secondes silencieusement… soupire… puis final’ment j’le pose sur la table à langer improvisée et j’me remets au turbin. Un discret sourire aux lèvres qui échappera à tout l’monde.

Pas à moi hihihi
Gnagnagna !..
  • https://www.onepiece-requiem.net/t154-fiche-de-toji
  • https://www.onepiece-requiem.net/t115-marine-toji-arashibourei
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum