Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

De quel bois êtes vous fait ?

De quel bois êtes vous fait ?  Jakku_12

- T'as vu, la 102 ème recrute !

- Ouai, mais t'as aucune chance d'entrer ...

- Et toi donc, c'est l'élite de l'élite quand même !

- Parait que c'est leur slogan ouai, mais tu sais, le marketing de nos jours... S'ils recrutent c'est qu'ils sont pas si bons que ça non ... ?

Lex passait comme un fantôme invisible et incolore derrière l'attroupement qui s'était formé devant l'affiche accrochée accrochée au tableau du QG du BAN. Il était revenu là pour rencontrer le Kaiser, suite à ses récentes aventures et mésaventures ... Il avait changé. Cheveux longs, son regard posée dévoilait une nature plus mature et plus profond sur les choses. Plus observateur aussi. Par exemple, grâce aux exercices pratiqués dans le cadre monacale, il entendait presque le cœur des hommes qui parlaient battre à toute vitesse, comme lors d'une course ou celui qui irait le plus haut, oserait le plus blasphémer, serait le grand gagnant. Tout ça pour dire que ses recrues se présenteraient certainement à l'examen de sélection de la brigade d'élite du Colonel Jakku Katar, une pointure dans son domaine.

Il fallait dire qu'il y'aurait peu d'appelé et encore moins de sélectionné, cela donnait envie d'en être. Après tout, il y irait peut être, si ses deux compagnons étaient également les bienvenus.

Qui ne voudrait pas d’un ancien lascars et d’un aveugle dans son équipe ? Lex avait ce goût prononcé pour l’éclectique, le surprenant, le fantasque. Tout ce qui sortait de la norme ; Et même s’il n’allait plus forcément à contre courant, il avait appris à se jouer de ses courants et d’en être un maillon, toujours électron libre, mais gravitant dans des sphères ou ses compétences, son expérience, et sa philosophie pouvait être utile.

Il en avait découpé, des troncs ; Il les avait débités avec une précision chirurgicale, comme un médecin l’aurait fait avec un patient ; Le bois lui parlait, ses veines étaient comme autant de mots laissés là par la nature elle-même.
Sachant que l’on habitait sur elle, autant respecter autant que possibles ses volontés. Et s’il avait apprit à dévier son sens, à faire de son centre sa volonté première, il n’allait jamais en contradiction avec le sens du vent, les marées et les planches de bois. Kaiser fut surpris de son évolution, lui qui était un tire au flanc n’utilisant ses dons que sous les coups de pression des sergents, il avait du répondant…

- Si tu te penses prêt pour l’aventure, la vraie, essaye d’entrer dans la 102ème ! Le Colonel Katar est fort de nombreuses victoires, c’est un peu un genre de modèle … Si ça sort de mon bureau je nierais et te jetterais dans la cage aux lions, compris ?

Un fin sourire sur le visage.

Un fin sourire sur le visage tandis que le navire de l’élite le menait aux larges.

[…]

Froid polaire, grottes inquiétantes et monstres à foison ! Bienvenue dans le secteur de La Flaque, qu’on appelle aussi la zone morte ! Allez tout le monde descend, vous priez pas, pas tous en même temps.

La flaque avait toujours été un mystère entourée de crainte et de légendes. Laissant les plus zélés passer devant, notre charpentier se plaça dans le peloton du milieu, et d’un pas tranquille, portant des Getas sous sa robe de bure aux couleurs de la marine,  posa un premier pied sur la terre ferme de La zone morte.

Baek trainai derrière lui Bonzo, qui éructait presque sa crainte, freinait des deux pieds, s’accrochait aux rambardes, et à tout ce qui pouvait lui éviter le danger. A un moment, il croisa le regard du « patron » ; Lex. Et ce qu’il dut y lire, restant secrets de tous même des dieux, lui donna encore plus la frousse et il se fit un raison. Il repoussa les bras de son camarade monial qui se faisait étaux, et se reprit, roulant des mécaniques, et enroulant sa pose et sa démarche de par son passé de lascar.

- Bon, c’est bien gentil tout ça, mais il est ou le colonel ? Fit à vois haute Lex, plus pour lui-même, question rhétorique dont la réponse n’était connu que d’un homme …

Le navire eut le temps de repartir au loin dans d’autres galeries aveugles de la Flaque. Drôle d’endroit pour une première rencontre, mais Lex n’était pas du genre à se formaliser, ou à flancher aux premières épreuves ou la première embuche sur son chemin.

Il reconnu quelques visages.
Un fin sourire s'affichat tandis qu'il restait alerte.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23546-lex-regalia-blue-as-fuck
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23540-trough-darkness-behind-blue-eyes
- Ici le Colonel Jakku Kattar.

La voix qui tombe sur le groupe de recrue provient d'un escargophone de surveillance accroché à la paroi rocheuse, une bestiole massive en uniforme d'officier, à l'air solennel et dont les yeux brillants doivent retransmettre sur un écran lointain, l'agitation, l'indiscipline, et l'absence de salut immédiat qui font la différence entre une bandes de trouffions mal dégrossis et de vrais soldats d'élites.

- Je serais bref. Comme vous pouvez le constater, vous venez d'être débarqués dans la zone d'entrainement de la base G-0. Vous êtes tous des postulants à l'intégration dans la 102eme d'élite, et l'exercice que vous allez faire aujourd'hui déterminera votre position au sein de notre corps d'élite, et qui s'est récemment couvert de gloire lors des batailles d'Hungeria et d'El Jezada...

Des batailles qui ont fait de la 102eme la division de la marine la plus décorée a titre posthume, rappelant à tous que donner sa vie pour le gouvernement est le premier devoir du marine. Mais des batailles qui ont aussi saignés à blanc les effectifs du corps expéditionnaire, ce qui entraine ce besoin croissant de nouvelles recrues pour regarnir nos formations. Un besoin tel qu'il est improbable de ne pas embaucher tous ses volontaires, du moment qu'ils savent tenir un fusil, marcher au pas en cadence, et serrer les rangs quand leurs voisins se feront faucher par l'ennemi.

Néanmoins, il convient malgré tout de les tester, pour savoir quels sont ceux qui méritent de commander les autres, et pour savoir s'il faut les verser dans le corps des vétérans ou dans celui de la vulgaire chair à canons.

- La manœuvre est simple. Devant vous s'étend un parcours d'entrainement labyrinthique que vous allez devoir traverser en une journée. Il contient de nombreux obstacles, des ennemis, des pièges, et un danger omniprésent et tout à fait mortels pour les imprudents, les faibles, et les idiots. A vous maintenant de montrer que vous êtes dépourvus de ses tares...

Colonel Jakku Kattar, terminé.


Et s'ils attendaient un bisou ou qu'on leur souhaite bonne chance, ils n'avaient qu'a s'engager dans la régulière.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattar
Une journée pour se sortir de ce guêpier, lui semblait bien large, il fit une moue dubitative en se retournant vers Baek, qu’il héla, tandis que ça se pressait, ça donnait des coups de coudes, une véritable tohu-bohu, sans aucun sens ni aucune préparation… Et s’il ne voulait plus civiliser que la plupart des candidats, c’était grâce aux nombreuses méditations qu’il avait gagné en recul, et surtout, sur l’analyse de son environnement.

- Baek, Bonzo, on reste là pour le moment … J’ai pas envie de me coltiner la piétaille et les roturières à la petit semaine. On vaut mieux que ça, parole de Regalia.


Bonzo tira une tête de trois pieds de long, mais un fin sourire ironique s’était dessiné sur son visage, indiquant à l’homme du peuple qu’il se fichait d’où il venait, tant que ce dernier ne soit avec lui. Il étira les deux bras vers le ciel, et semblait chercher quelque chose dans la caverne… Non, il va quand même pas … Et si, Lex s’était trouvé le coin le plus confortable de la caverne et s’installa à la manière d’une ménagère pour le pique nique, ôtant la veste blanche de son Kimono, et en faisant une petite boule, les lunettes encore sur le nez, ronflait à moitié … Je te rappel qu’on n’est pas venu pour glander ! Lui rappela Baek et ses yeux vides étrangement expressifs.

- Une heure … Tu cartographie au plus possible la zone, emmène Bozo en soutiens, moi je vais me reposer un peu, le voyage m’a cassé, je suis boat lagé…


C’est ainsi que Baek fit le tour qu’on lui avait demandé de faire, et posa sa main avec une intention particulière, lui révélant tout ce qu’il y’avait à savoir sur la géologie, les gens, les premiers à tomber face aux pièges, quelques pièges ne lui échappèrent tpas, et grâce à sa mémoire eidétique, n’oublia aucun détail.

- Bon, plus qu’à attendre 45 mn ….


- Tu sais le patron, quoi qu’on en dise, il est pas con … Je pense qu’il a encore la main mise.
- Crétin, arrête de parler comme ça, on dirait un artiste qui essaye compter fleurette … Baek retourna s’assoir proche de Lex. Qui se réveilla, un peu en avance.

- L’ambiance pour dormir elle est pourrie ici … Venez on y va … Qu’est-ce que t’as remarqué, mon ami l’illuminé ? Eh c’est un labyrinthe classique, pour le moment. Il y’a quelques pièges, mais rien qui ne semble mortel … Oui j’entends encore geindre quelques petit gars … Ah la la .. Un vrai héro doit faire une arrivée remarquée, ils vont me piquer la vedette à force … Sont solides comment les murs ? Rien de particulier mais des pièges pourraient s’y trouver … Je pense pas qu’il soit aller jusque là.

Lex regarda le den den, qui le mata à sont tour. Ils étaient tous partie bille en tète, sans réel plan d’attaque, se disant qu’improviser c’était pas si mal. Lex, lui, ne laissait plus rien à au hasard.

- Baek en reconnaissant, tu sonde les murs. Tu seras nos …Enfin t’as compris quoi ?? Oui chef.

Bonzo en couverture au cas au sa vienne par derrière … Il fit jouer ses bras comme un réveil musculaire, se chauffant.

- Quand à moi, je casse du caillou, à la mode de chez nous.


Comptait il aller tout droit et briser les murs larbinrithique ? C’était apparemment prévu au programme. Destruction, mais méthodique.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23546-lex-regalia-blue-as-fuck
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23540-trough-darkness-behind-blue-eyes
- Monsieur ? On dirait qu'un groupe ne semble pas avoir compris l'exercice. Ils ne bougent pas du point de débarquement.
- C'est toujours pareil, il y'en a qui croient que le fait de dire que c'est un test est en fait un test, et que pour le réussir il faut faire l'inverse de ce qui est demandé et attendre ici.
- Vraiment ?
- Souvent c'est des anciens sbires du Cipher Pol, ils aiment bien se compliquer la vie, alors que tout ce qu'on leur demande c'est juste d'obéir. Mais ils sont tellement habitués aux consignes implicites et a double sens qu'ils sont incapable d’exécuter un ordre simple.
- Après c'est aussi stratégique. Partir après les autres ça peut être une façon de voir revenir ceux qui se sont trompés de routes.
- Et d'éviter de tomber dans des pièges...
- Oui mais ils seront notés à la performance, arriver dernier c'est prendre le risque de finir chez les pontonniers.
- Je n'ai pas dit que c'était malin. J'ai dit que c'était une stratégie.
- Et du coup on fait quoi ?
- Utilisez la parade Titanic.
- A vos ordres Colonel ! Rien ne va plus, le bateau coule !

Et sur le quai souterrain ou trainent encore Lex et ses hommes, un sourd bruit de pompes se met soudain à se répercuter sur les parois de la grotte. Un bruit de pompe dont l'action devient vite évident a ceux des hommes qui sont restés avec le sergent au cheveux blancs, persuadés qu'il avait l'air de savoir ce qu'il faisait.

- Hé mais ! L'eau monte ! Il faut bouger d'ici !

- Et activez les Crocofista.  

Et dans les profondeurs ténébreuses de l'eau de la Flaque, de nombreux points rouges et cruels se mettent soudain à briller. Des points qui vont par deux, et qui se fixent sur les soldats retardataires d'un air... Gourmand ?


Dernière édition par Jakku Kattar le Mer 3 Juil 2024 - 11:41, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattar
L’eau coulait depuis des trouées dans les murs, remplissant la salle au fur et à mesure … Ce fut Lex qui le remarqua le premier, ses sens affutés comme d’autre le font d’un rasoir ou bien d’une lame. Il avait longuement travaillé ses sens, les premières des armes à la disposition du marine.

- Bon, ne traînons pas plus, mise en place du plan « Bulldozer» dit-il à ses deux confrères.

Baek appuyait sa main contre le mur, et analysait sa structure, savoir s'il se cachaient des pièges, quand à Lex, il arma son poing en prenant trois pas d’élan et frappa de toutes ses forces sur le premier mur qui lui faisait face. Un fracas et une sensation de tremblement se fit sentir dans les environs proches, tandis qu’un trou assez grand pour qu’un homme passe s’ouvrit sous les poings ensanglantés du Maine d’Elite, une fois la poussière de gravats retombés.

- On y va, plus le temps de niaiser !
Dit-il, laissant passer Bonzo et Baek en premier, il vit les plus faibles, les plus peureux ou les plus prudents combattre des crocodiles de métal.

Ouf, juste à temps.
Il faut dire que la vigie de l'ancien Colonel Yamamoto avait le sens du timing, et il continua donc son chemin sur la route annexe qu’il créait. Toujours prudent, avec la même méthode, l’organisation de la traversée était simple mais efficace. Baek utilisait ses dons pour localiser les meilleurs chemins, tandis que le Regalia frappait, histoire d’éviter de prendre les moins bons itinéraires ; En tout cas, pas l’un de ceux crées par le colonel Jakku, et l’équipe tordue qui avait réussie son coup pour une grande poignée de participants : Les égarés dans de sombres allées et des tunnels plus glauques encore.

-Il y’a un truc qui cloche là, Lex-sama, fit Baek en posant sa main sur une des parois. Je ne saurais dire quoi…

- C’est un piège ? Une fosse ? Des épieux acérés !? Sn enthousiasme et ses sourires n’allaient pas du tout avec la situation qu'il évoquait.

- Non, c’est autre chose … C’est… Rien.

- Rien, je peux gérer … Ses poings saignaient en gouttes à gouttes faisant le même bruit que les perfusiosn d'un hôpital.

Il arma le droit, et frappa.

Quelques secondes plus tard il sentit le sol se dérober sous ses pieds en même temps que le pan de mur, et il lui semblait chuter, vers les profondeurs de la caverne et, plus grave, de la flaque.

Alors la sa pue …. Heureusement, ses Nakamas avaient fait le nécessaire, et Baek, tenant les chevilles de Bonzo, retenaient Lex par les pieds. Les bras croisés, le marin d’élite ne semblait pas plus perturbé que ça.

-Ca va patron ? Fit le bonze à lunette.

- Ça ira mieux quand j’aurai vue sur autre chose que ma mort au fond d'un trou ! Cria-t-il, plus énervé de sa propre bêtise qu’autre chose.

Apparemment le plan ne se passait pas exactement comme prévu.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23546-lex-regalia-blue-as-fuck
  • https://www.onepiece-requiem.net/t23540-trough-darkness-behind-blue-eyes
- C'est une méthode intéressante mais ça ne nous dit pas grand chose sur leur efficacité ailleurs que dans du travail de sape.
- Quels sont vos ordres Colonel ?
- Libérez les Bluegoris !

De quel bois êtes vous fait ?  1000

Bestioles semi aquatique vaguement apparentés aux hommes poissons, les Bluegoris sont depuis des lustres de fidèles auxiliaires de la marine. Enfin fidèles Disons obéissant. Et depuis que la chute d'Impel Down les a libérés de leur postes de matons, gardiens, bourreaux, de la prison, ils servent régulièrement de mains d'œuvres corvéables a merci ou de troupes de choc. Et bien qu'il ait été compliqué de leur expliquer le concept d'entrainement et d'exercice, une fois leurs haches remplacés par des bâtons, ils font une force d'opposition tout a faire redoutable pour l'entrainement, et pour mater les officiers trop orgueilleux ou trop habitués a des victoires faciles contre leurs petits camarades humains.

Voyons voir ce que vaut ce sergent Lex quand il s'agit de taper sur plus réactif que des murs.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14450-dossier-de-jakku-kattar
  • https://www.onepiece-requiem.net/t14339-jakku-kattar