-50%
Le deal à ne pas rater :
BODUM Bistro Set : Théière filtre 1 L + 2 gobelets double paroi en ...
19.99 € 39.90 €
Voir le deal

Illya de l’eau dans le gaz

** Dans les recoins sombres d’une taverne mal famée du Nouveau Monde **

Tandis que les flammes des bougies vacillaient au rythme des chandeliers poussiéreux, les rires gras des marins et le tintement des verres se mêlaient à une cacophonie familière. Illya poussa la porte dans un grincement sinistre, ses yeux verts balayant la salle avant de se fixer sur une silhouette singulière dans un coin sombre. Morlet, l’y attendait, attablé devant un ragoût fumant et un verre de vin rouge, affublé de son manteau bigarré et de son chapeau extravagant à plumes. Son regard, dissimulé sous le large bord de son couvre-chef, n’était qu’une lueur silencieuse parmi les ombres, une flamme rougeoyante et malicieuse. L’ancienne équipière du Malvoulant traversa la taverne, ses bottes boueuses martelant le sol de bois usé. Elle s’assit face de lui sans un mot, ses doigts impatients tambourinant légèrement sur la table. Morlet leva à peine les yeux, les traits de son visage masqués par la pénombre.

« - Toujours aussi ponctuelle. » murmura-t-il d'une voix rauque.

Illya lui répondit avec un sourire glacial.  

« - Et toi toujours avec ce chapeau de plouc. J’espère que tu as ce pour quoi je te paie. »



D’un geste volontairement lent, Morlet tira un petit parchemin de sa veste et le déroula sur la table, révélant une carte détaillée de Nursery agrémentée de notes griffonnées. Il posa un doigt long et fin sur plusieurs points stratégiques.

« - Patrouilles... toutes les six heures... créneau faible... minuit. » dit-il succinctement, ses mots presque inaudibles dans le brouhaha ambiant.

Illya hocha la tête, ses yeux verts parcourant chaque détail de la carte, absorbant l’information avec une précision froide. La pirate était expérimentée et cela se ressentait. Morlet, sans un mot, sortit ensuite un audio-dial qu’il plaça devant elle.

« - Voici le code de désactivation des pacifistas. Il fonctionne avec l’ensemble des modèles présents sur l’île. »

L’homme sortit un deuxième coquillage blanc de sa poche.

« - Pour les pupilles… »

Illya haussa un sourcil, saisissant les audio dials qu’elle manipula entre ses doigts fins.

« - Parfait » murmura-t-elle.

«  Avec ça, entrer sera un jeu d'enfant. »

Morlet, un léger sourire énigmatique se dessinant sur ses lèvres.

« - Ne meurs pas... trop vite. »

Illya glissa le parchemin et les deux coquillages  dans sa poche, jetant une bourse de berrys sur la table.

« - À la prochaine, Morlet » dit-elle en se levant.

Ce dernier, sans un mot, glissa la bourse dans sa veste. Ses yeux suivirent Illya alors qu'elle s’éloignait, sa silhouette disparaissant dans la foule bruyante. La porte de la taverne claqua derrière elle, laissant Morlet trinquer seul.

« - Pour Teach. »


Dernière édition par INDRA le Mar 9 Juil 2024 - 13:30, édité 4 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
** Aux abords de Nursery **

La nuit était tombée, étendant son voile opaque sur le Nouveau Monde. À bord de son navire furtif, Illya scrutait l'horizon, les yeux fixés sur le brouillard épais entourant Nursery. L'île se dessinait faiblement, une silhouette imposante et mystérieuse enveloppée dans un épais nuage de vapeur. La lumière de la lune se reflétait sur les eaux agitées de la Marmite, cette étrange mer éternellement en ébullition. Le navire s'approchait silencieusement de l'île, naviguant habilement à travers les eaux bouillonnantes. La Marmite dégageait une chaleur suffocante, irradiant à la surface et créant un écran de vapeur dense qui se mêlait à la brume nocturne. Illya passa une main sur son front dégoulinant de sueur. Heureusement, ce n'était pas une femme qui craignait de se salir les mains. L'odeur de soufre imprégnait l'air, grattant la gorge de la jeune femme. La timonière ajusta les voiles pour réduire sa vitesse, seule à bord, elle avait ordonné à son équipage de rester en retrait pour ne pas attirer l'attention. Elle vérifia une dernière fois la présence les Audio-Dials donnés par Morlet, les accrochant à sa ceinture.

« - Nous y sommes... »  murmura-t-elle pour elle-même, ses yeux verts brillant d'excitation et de détermination.








Le navire pénétra alors dans le brouillard dense. La visibilité se réduisit à quelques mètres à peine, mais Illya continuait à avancer, suivant le trajet définit par Morlet, lui permettant de passer sous les radars grâce à certains angles morts. Le silence était oppressant, seulement interrompu par le bruit constant de l'ébullition. Elle se glissa vers la proue, son regard fixé sur la silhouette massive de la forteresse de Nursery qui se dessinait vaguement à travers la brume. Les murs, faits d'un alliage impur de granit marin, se dressaient tels des géants silencieux, parés de canons à obus et de lasers. Les faibles lueurs des torches et des projecteurs perçaient à peine la brume, créant des ombres dansantes et inquiétantes.

Sans un bruit, Illya se fondit dans les ombres de la forteresse, prête à accomplir sa mission de destruction.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
** Dans un laboratoire de Nursery, près de la Crèche **

Les laboratoires de Nursery étaient plongés dans une activité frénétique. Des ingénieurs et des scientifiques allaient et venaient, échangeant des données, ajustant des machines, et surveillant les multiples écrans affichant des flux de données complexes. Au milieu de cette fourmilière, Ambroise Charlotte se distinguait par sa stature imposante et sa présence autoritaire. Médecin Général des Armées, il était en plein cœur de l'atelier de réparation secondaire. D'ordinaire dédié à la recherche médicale et biologique, il se trouvait aujourd'hui au milieu d'une tâche bien différente. Travaillant en sous-effectif, il avait été assigné à la réparation d'INDRA, ce vieux modèle de Pacifista, quasiment pendant le buster call de Jaya. La silhouette imposante d’INDRA était allongée sur une table de réparation massive. Composé d’un alliage aux teintes émeraude, son exosquelette était marqué de profondes rayures et d'impacts de balles. Des sphères cuivrées placées à chacune de ses articulations permettaient des mouvements fluides.

" - Quelle vieillerie... C'est fascinant. "








Ambroise ajusta son cache œil, les mains trifouillant les entrailles métalliques d'INDRA. Bien que biologiste de formation, ses compétences en ingénierie cybernétique étaient incontestables. Il avait d'ailleurs contribué à de nombreux développements majeurs dans le domaine des prothèses cybernétiques.

" - Connectez le générateur de secours, et raccordez-le à la bobine Tesla. " ordonna Ambroise à l'un des techniciens.

Le technicien acquiesça et s'exécuta rapidement. Un léger bourdonnement se fit entendre alors que l'énergie parcourait les circuits endommagés d’INDRA.

" - C'est une miracle d'avoir réussi à trouver ces pièces de rechange. "

Ambroise, quant à lui, se pencha sur le torse du Pacifista, inspectant les circuits internes et ajustant délicatement des composants avec des outils de précision. Le scientifique retira ses gants souillés par l'huile noire avant de passer sa main sur le torse d'INDRA.

" - Cet alliage c'est vraiment quelque chose," murmura-t-il pour lui-même, admirant la robustesse du matériau malgré les dommages visibles.

" - Si seulement nous avions réussi à le reproduire à grande échelle.
- Pourquoi ce ne fut pas le cas ?
- Cela nous aurait coûté bien trop cher. C'est d'ailleurs la raison d'arrêt de ce programme. Il est le dernier encore en activité. Du moins s'il redémarre... "

Après ce qui sembla être une éternité, les réparations principales furent enfin terminées. Ambroise fit un dernier tour de vérification, s'assurant que chaque composant était à sa place et fonctionnait correctement. Il se redressa finalement, essuyant une fine couche de sueur de son front, étalant un peu de graisse sur son visage.

" - Réactivez-le, " dit-il d'une voix ferme.

" - Nous devons nous assurer que tout fonctionne avant de le remettre en circulation ."

Le technicien activa les commandes, et un courant électrique parcourut le corps d'INDRA. Lentement, les lumières dans ses yeux s'allumèrent, passant lentement du rouge au vert. Les sphères cuivrées à ses articulations commencèrent à bouger, testant la fluidité de leurs mouvements. Ambroise observa attentivement chaque réaction, prêt à intervenir au moindre signe de dysfonctionnement. Mais INDRA répondit parfaitement aux commandes, se redressant finalement sur la table de réparation.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
« - Système en cours d’activation… calibrage des fonctions principales… 100%. »

La voix mécanique d’INDRA résonnait dans le laboratoire, chaque mot, ponctué par le bourdonnement électronique de ses circuits, se fit plus fort. Le médecin général des armées s'approcha du Pacifista, observant attentivement chaque mouvement. INDRA était maintenant debout, ses articulations cuivrées se mouvant doucement.

« - Lève ton bras droit à 90 degrés et le gauche à 45 degrés. » ordonna calmement Ambroise.

Le Pacifista s’exécuta en en s'arrêtant exactement à l'angle demandé. Le médecin vérifia avec un rapporteur avant de hocher la tête, satisfait. Il continua avec une série d'exercices simples, testant chaque articulation et observant les réponses du Pacifista.

« - Tout me semble on ordre, je pense qu’on va pouvoir s’attarder sur la psyché. INDRA, réponds-moi. Quel est ton objectif ?
- Question non pertinente car trop ouverte. Reformulation attendue. »

Un sourire sec se dessina sur les lèvres gercées du scientifique.

« - Ici c’est moi qui détermine ce qui est pertinent ou non. »

INDRA resta immobile.

« - Puisque tu es si malin on va tenter autre chose. »

Ambroise se pince le menton.

« - Imagine que tu rencontres un pirate, un marine, un révolutionnaire, et un civil qui mange une pizza à l'ananas. Qui arrêtes-tu ? Réponds clairement en justifiant ton choix. »

Le Pacifista resta silencieux pendant un moment, ses systèmes internes analysant la question.

« - Le Révolutionnaire. Leur idéologie représente une menace plus grande, insidieuse, pour la stabilité du monde. »

Ambroise hocha la tête et prit quelques notes.

« - Réponse logique et cohérente. Il semble que ton réseau neuronal n'a subi aucun dommage significatif. »

Le médecin se redressa, observant le Pacifista de haut en bas une dernière fois.

« - J’aimerais, avant de te renvoyer sur les mers, faire un dernier test grandeur nature. Pars en reconnaissance sur Nursery, patrouille sur 50% de l’île, et revient ici en te désactivant pour le reste de la nuit. »

INDRA acquiesça, ses yeux émettant une légère lueur verte avant de se tourner vers la sortie.

« - Oh j’oubliais ! Une dernière chose. Nous avons utilisé les dernières pièces de la série YASKA en notre possession pour te réparer. Désormais, si tu es blessé en mission, nous ne pourrons plus te réparer.
- Et donc ?
- Rien… »

Ambroise le regarda partir, une petite fierté dans les yeux.


Dernière édition par INDRA le Jeu 11 Juil 2024 - 18:07, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
INDRA quitta le laboratoire et se dirigea vers l'extérieur, ses pas réguliers résonnant dans les couloirs immaculés. La nuit était tombée depuis de longues heures désormais et les scientifiques se faisaient rare. A l’extérieur, la Marmite continuait de bouillonner, délivrant d’immenses jets de vapeur. Cette barrière naturelle tranchait avec la fraîcheur nocturne. En approchant du port, INDRA observa les structures imposantes des Veuves de pirates. Elles étaient sept, érigées à des endroits stratégiques de la côte.

« - Installations stratégiques. Nécessité d’aller les inspecter. »

INDRA marcha quelques minutes avant de gravir une colline et atteindre la première veuve. Un Pacifista y était posté pour surveiller et monitorer les systèmes, épaulé un soldat de la scientifique endormi sur une chaise, une bave translucide roulant de sa bouche jusqu’à son cou. Depuis la rébellion des Pacifistas, lors de l’attaque d’En Marche, il avait été décidé que les Pacifistas seraient sous surveillance humaine pour certaines tâches. Malgré la fatigue et l’épuisement des scientifiques, la peur viscérale d’être de nouveau trahi était toujours là. Le Pacifista posté à la première veuve vient à la rencontre d’INDRA.

« - Veuillez vous identifier.
-I.N.D.R.A. série YASKA, modèle IX-197. »







Le Pacifista analysa le code et, après quelques secondes, émit un bip grave.

« - Accès refusé. Statut de patrouille en cours : PX-347 et Pupille P-097.
- Ordonnateur Ambroise Charcotte. Code d’identification : COCOTTEdu44. Demande rapport de mission.
- Code valide, accès autorisé. »

Série de bip plus aiguës.

« - Tous les systèmes fonctionnent à pleine capacité. Aucune anomalie détectée. La surveillance humaine complémentaire est opérationnelle. »

Un ronflement sonore approuva ses dires.

« - Temps restant avant relève : 4h, 21 minutes et 43 secondes. 42. 41. 40. 39…
- Fin du rapport. »

Le Pacifista se redressa et retourna aux écrans de monitoring.

« - Calcule de l’itinéraire jusqu’à la Veuve n*2… »


** Pendant ce temps, à quelques pas de là **




Illya, vêtue d’une combinaison noire, se déplaçait à pas de chat sans le moindre bruit. Sa chevelure rousse était cachée sous une épaisse capuche qui ne laisse apparaître qu’un regard vert de prédateur. Elle avançait doucement vers l’une des Veuves de pirates, scrutant les alentours avec vigilance. En s’approchant, elle aperçut un Pacifista stationné aux côtés d’un marine, tandis qu’une pupille marchait à proximité, surveillant les environs. Illya se tapit dans l’ombre, contrôlant sa respiration. Elle sortit les Audio-Dials de Morlet, qu’elle activa quand elle fut assez près. La voix du défunt Salmanazar sortie d’outre tombe.

« - ID : 4528NUR-UUM-963210MLK-GDTER40. »

Le Pacifista émit un léger bip avant de se figer, son corps se relâchant complètement.

« - Mise en veille forcée… »

La pupille, ayant entendu le message, commença à s’agiter avant de clignoter et de s’effondrer, désactivée.

« - Il faudra que je lui demande où il a obtenu ses dials… »

Le marine sursauta, les yeux écarquillés.

« - Qui êtes vous ?! »

Illya le rejoignit d’un bond, son gouvernail en bois d’Adam fermement tenu dans ses mains. D’un mouvement rapide et puissant, elle abattit son arme sur le crâne du marine dans un craquement sinistre. Le coup fut net et précis, ne laissant aucune chance au malheureux qui s’effondra comme une poupée désarticulée. Désormais seule, la jeune femme apposa sur la Veuve un explosif, sur lequel était dessiné le Malvoulant entouré d’un cœur.

« - Identification… »

La timonière sursauta, INDRA se trouvait devant l’entrée, ses prothèses oculaires braquées sur elle.


Dernière édition par INDRA le Dim 21 Juil 2024 - 14:07, édité 5 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
“ - Je pensais pourtant avoir désactivé l’ensemble des Pacifistas du secteur…”

Illya observa rapidement celui qui lui faisait face, il ne ressemblait à rien de connu. A vrai dire, il ne ressemblait à rien tout court. Son alliage vert tirait sur le caca d’oie tandis que ses membres graciles manquaient cruellement de muscle. Son identification ne semblait pas instantanée, contrairement aux nouveaux modèles. La jeune femme supposa, à juste titre, qu’il s’agissait là d’un vieux modèle.

“ - Supernova Illya, primée à 100 millions de Berrys, morte ou vive. “

Les yeux du Pacifista virèrent instantanément au rouge, diffusant une lueur morbide dans la pièce. Ses bras mécaniques se soulevèrent, paumes en avant, viserent la jeune femme, et se chargèrent en énergie.

“ - Initialisation… Gada. “

La supernova sortit rapidement de sa poche les audio-dials qu’elle enclencha sans tarder.

“ - ID : 4528NUR-UUM-963210MLK-GDTER40. “

La pirate se détendit.

“ - Voilà qui devrait faire l’affaire. “

Pourtant, au lieu de se désactiver comme il l’aurait dû, INDRA relâcha l’énergie emmagasinée en un rayon laser destructeur.

“ - Qu’est-ce que… “

BOOM !

L’explosion souffla les vitres de la pièce, soulevant un nuage de poussière. La partie haute du corps d’Ilya en émergea, la chevelure roussie à certains endroits. Si cette dernière ne s'était pas protégée avec son bras enduit de haki, elle aurait été grièvement blessée. Ce réflexe venait peut-être même de lui sauver la vie.

“ - Alors on fait de la résistance ? “

Si Illya faisait la fière, tomber sur un vieux modèle n'arrangeait pas ses affaires. La jeune femme était venue saboter des installations, perdre son temps à affronter une antiquité ne faisait pas parti du plan.

“ - A la niche ! “

Illya récupéra son gouvernail placé dans son dos, le serra à pleine main, et l’envoya percuter le Pacifista de plein fouet. La puissance du choc claqua dans l’air tandis qu’INDRA s’encastra dans une console, libérant étincelles et odeurs de brûlé.

“ - Bois d’Adam détecté…
- Tu l’as dit bouffi. "

Frustrée de ne pas avoir éventré son adversaire du premier coup, la supernova récupéra le gouvernail qui lui revint tel un boomerang. Cette cuirasse caca d’oie était plus solide que prévu.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
" - C'est parti ! "

Illya envoya de toutes ses forces son gouvernail tournoyer vers INDRA. L'arme, prenant de la vitesse, se mit à tourner de plus en plus rapidement jusqu'à ce que les différentes poignées ne soient même plus visibles.

" - Gouvernail Kempo : 3ème mouvement ! "

Le Pacifista calcula la trajectoire de l'arme et pu l'esquiver de justesse, juste avant qu'une fois dans son dos elle change de direction et vienne le lacérer en tournoyant. Des débris de sa cuirasse volèrent dans les airs.

" - Pas de l'ombre... "

Avant qu'INDRA ne puisse réagir, la Supernova se glissa dans son dos et repris le gouvernail d'une poigne ferme.

" - 2ème mouvement ! "

VLAM !

D'un coup net de l'épaule gauche à la hanche droite, elle venait de le lacérer d'un ample mouvement, comme si son arme était devenue une lame. Des composants tombèrent au sol dans un bruit métallique. Prudente, la jeune femme reprit sa position initiale d'un bond. Essuyant les gouttes de sueur sur son front, elle observa son adversaire toujours debout.

" - Ne jamais sous-estimer les pirates du Malvoulant ! "

De son côté, le programme neuronal d'INDRA tournait à plein régime. Les probabilités n'allaient pas dans son sens, et son temps de réaction était bien trop long pour lui permettre une quelconque contre-attaque.

" - Mesures d'urgence. Initialisation... "

Le programme d'INDRA allégea significativement les contraintes qui pesaient sur le Pacifista. L'objectif était simple : gagner quelque en soit la finalité. Le robot pu également réduire son temps de réaction au stricte minimum. Les calculs seraient plus simples, moins poussés. Et Illya apprit cette leçon de la meilleure des manières : dans la douleur.

" - Pas de l'ombre... "

Le programme d'INDRA reconnut instantanément cet enchaînement de mots. La partie haute du corps du Pacifista se retourna à 180° et cueilli la timonière d'un violent coup de poings au visage. Le robot y mit tout son poids, envoyant Illya s'écraser contre un mur qui se fractura sous le choc. La jeune femme cracha du sang, prise d'un vertige.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
** Amerzone - Quelque part, à un moment **



“ - Illya ? “

“ - Illya ! Lève-toi. “

La jeune femme ouvrit péniblement les yeux. L’odeur crasseuse et nauséabonde des marécages ne laissait aucun doute quant à l’île sur laquelle elle se trouvait : Amerzone. A ses côtés se tenait Apache, visiblement agacée que sa future timonière se retrouve le visage dans la boue. La jeune femme se releva, enlevant une partie de sa crasse au visage d’un revers de main. Un groupe de culs-terreux lui faisait face, des sourires mauvais laissant apparaître des dents jaunes et pourries (quand il y en avait).

“ - Se faire un masque de boue dans un moment pareil… C’est bien une gonzesse.
- En tout cas avec ce déhanché je lui ferai bien un chiar. “

Illya enrageait. Toute sa vie elle avait été rabaissée par les Amerzonien en raison de son sexe. Elle avait dû travailler plus que n’importe quel homme sans relâche depuis petite, et même maintenant, même après avoir attiré l’attention d’un Empereur, elle n’était qu’une “gonzesse”. Apache observait la scène d’un œil amusé. Si le Malvoulant l’avait envoyé dans ce trou perdu ce n’était pas pour rien, et les Amerzonien allait l’apprendre à leur dépend. Les épaules d’Illya s’affaissèrent. La jeune femme savait qu’ici elle ne serait jamais rien de plus. Toute la pression qu’elle avait accumulée ces dernières années s'envola, il ne lui restait alors que le fruit de ses efforts, le fruit de ses entraînements.

“ - Pas de l’ombre. “

Avant que le petit groupe ne puisse réagir, la jeune femme était parmi eux, un couteau à la main, les phalanges blanchies par sa force. Elle ne s’arrêta de frapper que lorsqu’ils furent tous au sol, baignant dans une mare de sang.

“ - Bienvenue à bord. “
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277
** Retour au présent **


Les articulations douloureuses, les genoux tremblants, le goût de l'acier dans la bouche, Illya se releva. La jeune femme avait trop sacrifié pour échouer maintenant, elle avait trop à perdre.

" - Gada. "

Une série de rayons lasers furent envoyés en sa direction. Si elle put en esquiver la plupart, pour le dernier elle se servit de son gouvernail comme bouclier, sentant la chaleur lui brûler les mains. Au loin, elle entendait son deuxième audio-dial réciter en boucle le code de désactivation. Si leur affrontement avait été détecté par quelques Pacifistas, ces derniers venaient s'éteindre par vague autour d'eux. Il lui restait peu de temps avant que les scientifiques ne s'en mêlent.

" - Pas de l'ombre. "

Cette fois encore INDRA pivota le haut de son corps à 180 degrés.

CRAC

Dans un craquement sinistre, il avait senti le bois lacérer son dos et arracher les derniers composants encore en place. Un liquide noirâtre coula au sol dans un bruit gluant, comme un ballon rempli d'eau que l'on explose au sol. La jeune femme l'avait trompé en énonçant à voix haute le mauvais nom de sa technique.

" - Alerte. Intégrité menacée. Dommage structurel. "

INDRA recula, vacillant. De son côté, la timonière avait l'oreille interne complètement en vrac suite à son dernier coup. La belle rousse luttait contre les vertiges, vomissant de temps à autre une bile odorante. Le Pacifista n'attendit pas plus longtemps, avant de réagir. Tandis que son bras droit formait un angle parfait à 90 degrés, la paume face à la pirate, le gauche parti en arrière dans un angle identique.

" - Gada. "

La partie haute du corps du Pacifista tourna rapidement sur elle-même, envoyant des rayons destructeurs à 360 degrés tout atour de lui. Seule sa tête et ses jambes restaient immobiles. Ouvrant la bouche, INDRA se mit à charger un rayon plus destructeur que les autres. Il était temps d'en finir.

" - Merde ! "

La jeune femme tenta bien de se rapprocher du robot, sans succès. Les rayons lasers envoyés à toute vitesse et de façon imprévisible rendait l'approche impossible. Pire, Illya ne fit que se blesser davantage après que sa jambe gauche fut transpercée. Un éclat lumineux attira son attention.

" - Les Veuves ! "

D'un bond, Illya se retrouva derrière la Veuve. Effectuant quelques branchements, tout en évitant les projectiles toujours lancés par INDRA, la jeune femme pu redémarrer les systèmes. Une courte musique mélodieuse retentit à son démarrage.

" - Veuve numéro 2 mise en route, pour un monde meilleur. ♫
- Mon cul... "

Sans un bruit, INDRA ouvrit sa bouche, dévoilant la masse terrifiante d'énergie qu'il allait libérer. En même temps, Illya, debout, ajusta la position du canon, prête à tirer. Les moments qui suivirent se déroulèrent dans un silence absolu, comme si le monde lui-même s'était figé. Un faisceau de lumière aveuglant émergea de la bouche d'INDRA, tranchant l'air avec une puissance incommensurable. C'était comme si chaque atome dans l'air se mettait à trembler. Presque simultanément, la Veuve délivra un tir d'une force destructrice. Pendant un instant, la scène sembla se dérouler en noir et blanc, INDRA et Illya figés dans leurs positions respectives.

Puis, vint le choc, le retour à la réalité.

Le rayon lumineux d'INDRA se heurta à la Veuve, la faisant exploser et projetant Illya loin derrière comme une poupée de chiffon. La puissance du tir réduisit la Veuve en miettes, envoyant des débris métalliques et des étincelles dans toutes les directions. Illya, malgré sa résistance, fut éventrée, le corps fracassé contre des débris au loin. De son côté, le Pacifista ne s'en tira mieux. Le tir de la Veuve frappa son plastron, l'anéantissant et laissant un trou béant là où se trouvait autrefois son torse. Le Pacifista s'effondra, ses systèmes internes exposés et ses prothèses oculaires libérant des volutes de fumée noire. Le silence se réinstalla lentement, seulement interrompu par le crépitement des circuits endommagés et les gémissements d'Illya, désormais hors de combat.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277


** Quelques instants plus tard **



Dans une salle d'opération de Nursery, immaculée, le Médecin Général Ambroise Charlotte s'affairait avec précipitation autour du corps mutilé d'INDRA. Du moins, ce qu'il en restait. La pièce était remplie de l'odeur métallique de l'huile, dont une grande partie coulait de la table jusqu'aux carreaux blancs du sol. Des outils cybernétiques et des instruments médicaux étaient dispersés sur les tables, tandis que des écrans montraient les systèmes internes du Pacifista, dévoilant les dégâts catastrophiques qu'il avait subis. Les mains du scientifique, précises et rapides, s'activaient pour reconnecter les circuits et stabiliser les systèmes vitaux d'INDRA. La tête avait été séparée du corps afin d'accéder plus facilement aux données.

« - Allez, tiens bon. » murmura Ambroise, le visage marqué par la concentration et la détermination.

« - On n'a pas passé deux jours à te rafistoler pour que tu nous claques dans les doigts maintenant. »

Il inséra une sonde dans l'un des ports principaux d'INDRA, surveillant attentivement les lectures sur l'écran. Les lignes de code défilaient rapidement, chacune représentant une tentative de réactivation des systèmes critiques. À chaque échec, Ambroise ajustait ses méthodes, refusant d'abandonner. Un infirmier entra alors précipitamment dans la salle.

« - Docteur Charlotte, il y a des nouvelles concernant l'intruse. Il s'agit de la pirate Illya. Elle a survécu de justesse à l'explosion. Un navire pénitencier est en route pour l'emmener à Mile High Purgatory. »

Ambroise hocha la tête sans détourner les yeux de son patient cybernétique.

« - Que faisait-elle ici... et comment a-t-elle pu désactiver Pacifistas et pupilles ? Menez l'enquête ! Elle n'est peut-être pas seule ! Sortez de veille l'ensemble des Pacifistas et déclencher l'état d'urgence. »

L'infirmier acquiesça et sortit en courant. De son côté, Ambroise laissa tomber ses instruments. Il avait essayé l'ensemble des techniques traditionnelles sans succès. De plus, il lui manquait des pièces vitales pour terminer les réparations. Malgré tous ses efforts, les systèmes internes du Pacifista montraient des signes de défaillance irréversible. Son corps était arrivé au bout.
Son corps ... ?

« - Infirmier. »

Le ton était grave, l'infirmier sursauta. Il avait toutefois perçut autre chose dans ces paroles... De l'excitation ?

« -  Je pense que nous allons devoir tenter quelque chose d'extrême. »

L'infirmier le regarda, perplexe.

« - Que voulez-vous faire Docteur ?
- Transférer la conscience d'INDRA dans un corps humain. Une patiente est dans le coma depuis des années, sans amélioration et sans espoir de guérison. On la garde uniquement branchée pour satisfaire sa famille. C'est , je pense, notre meilleure candidate. »

L'infirmier blêmit avant de protester avec véhémence.

« - C'est insensé ! Vous parlez de jouer avec des vies humaines et des technologies inconnues. C'est extrême, même pour vous ! »

Ambroise fronça les sourcils, n'appréciant pas qu'un petit infirmier remette en doute ses décisions.

« - Les états de service d'INDRA parlent pour lui. La Marine se priverait d'un atout stratégique majeur si nous le laissions disparaître. »

Il s'agissait là de la raison officielle. Quant à l'officieuse... S'il parvenait à transférer la conscience d'un Pacifista dans un corps humain... Cela ouvrirait un champ des possibles incroyables. Imaginez, être en capacité de mettre un Pacifista dans la tête d'un pirate d'Armada ? Ou dans celle d'un haut dirigeant du culte de Kiyori ? D'un révolutionnaire ? Les possibilités étaient infinies. Le titre de Vegapunk se rapprocherait sérieusement.

L'infirmier secoua la tête, incrédule.

« - Et qui serait cette pauvre femme ? Quelle patiente allez-vous sacrifier pour cette expérience ?
- La patiente CODEX HS 0795.
- Vous plaisantez ?! Cette patiente est une noble ! C'est de la folie pure ! Son père vous fera exécuter !
- Pas si je réussi... La Marine sera obligée de me protéger pour conserver et continuer mes travaux. Maintenant aller me chercher cette patiente ou c'est vous que je vais faire exécuter. »

Après quelques minutes, la porte de la salle d'opération s'ouvrit avec un fracas sinistre, laissant entrer un lit roulant. Le silence pesant fut brisé par le bruit des roues, un grincement strident à chaque rotation. Le lit semblait avancer laborieusement, comme si même le métal lui-même refusait l'opération contre-nature à venir. Sous le drap blanc immaculé, le corps de la patiente était à peine perceptible. Le mot victime aurait d'ailleurs été un terme plus approprié. Ambroise observait en silence, ses yeux rivés sur le corps sous le drap. Son regard se posa sur l'étiquette attachée à une plaquette au pied du lit.

En lettres nettes et formelles, elle indiquait : " Vaniléa d'Isigny ".  


  • https://www.onepiece-requiem.net/t27278-ft-indra#281440
  • https://www.onepiece-requiem.net/t27258-indra#281277