Le deal à ne pas rater :
Blue Lock : où acheter le Tome 22 édition limitée du manga Blue ...
12 €
Voir le deal

[Carte au trésor] Sur les traces du cancer d'or

Avec son nouvel ami, Shoma se dirigea vers le centre-ville afin de trouver une épicerie ou un magasin ouvert afin de faire le plein. Cette tâche leur pris une bonne demi-heure et une bonne somme en moins dans leur porte-monnaie, mais c'était le prix à payer pour se lancer dans une aventure digne de ce nom. Niveau alcool, il était même en surcharge, mais Shoma était du genre à ne pas partager ce précieux liquide, alors afin de ne pas faire le radin, il acheta deux barils supplémentaire pour son hôte, ainsi il n'avait pas à couper dans ses réserves pour hydrater un gosier qui n'était pas le sien. Afin de transporter tous leur colis, Shoma paya les services d'un mendiant. Au lieu de lui donner de l'argent gratuitement, il mit ses bras à contribution et l'utilisa comme porteur, en échange de son travail, l'homme fut récompensé par un litre de rhum et une bonne vingtaine de pièce, de quoi le mettre bien un moment. Une fois le tout charger sur le navire, le petit groupe leva l'ancre et se dirigea vers l'île où devait se trouver le pirate nommé Black Jack.

Une fois en mer, le nouvel ami de Shoma sortit une fiche Wanted ainsi qu'un petit livre qu'il avait volé sur le navire. Le livre était complètement mouillé, car quand il avait fait le grand saut, il avait complètement oublié, qu'un livre n'était pas "waterproof". L'avis de rechercher concernait le pirate qui devait les mener directement au trésor. L'homme le plus proche apparemment. Black Jack avait une prime de vingt millions de berrys sur sa tête. Le maître de bord, questionna son ami sur le livre qu'il tentait de faire sécher, ce dernier lui expliqua qu'il s'agissait du livre du capitaine du navire de la marine, il y avait répertorié tous les renseignements qu'il lui fallait pour appréhender au mieux cette brute de pirate. En plus d'être très utile, Yuri était aussi très malin et savait prendre les bonnes décisions. Avec ce livre entre leurs mains, ils allaient pouvoir élaborer un plan d'action et ainsi accroitre leur chance de réussite, car battre une tête primé à vingt millions de berry était tout sauf facile.

Avant de penser au future, ils devaient déjà arriver à faire sécher complètement ce livre, car avoir des informations était une chose, mais ne pas pouvoir les lire en était une autre. Tandis que Yuri s'activait à faire de son mieux pour déchiffrer les pages mouillées, Shoma dans son coin s'entraînait à la maîtrise de son sabre. Il ne le maîtrisait toujours pas parfaitement et était encore bien loin d'une maitrise digne d'un grand bretteur. Le soin venu, les deux hommes se retrouvèrent sur le pont du navire. Il avait navigué toute l'après-midi et selon les dires de Yuri, il ne fallait que deux jours en mers avant d'atteindre l'île en question. Afin de faire passer la nuit plus rapidement, Shoma sortit quelques bouteilles de la cale et festoya avec son ami. Ils trinquèrent à leur réussite future avant de s'avaler une grosse portion de pain et de viande sécher mélanger à deux litres de rhum. Un repas modeste, mais excellent pour deux loups des mers.

Le lendemain, après une grosse cuite, Shoma et son ami furent réveiller par un poisson deux fois plus gros que le navire et qui semblait être en manque de nourriture. Pas de bol pour les deux pirates, pour ce poisson, un navire de cette taille était le repas idéal. Afin de ne pas finir en casse-croûte, Shoma se mit à la barre. Il n'était pas navigateur, mais en matière d'esquive, il en connaissait les bases. La première attaque du poisson fut repoussé, mais le livre d'information tomba à l'eau. Perdre un livre comme celui-ci était inadmissible et Yuri sauta à l'eau afin de le récupérer. Voyant le navire se débattre, le poisson changea de cible et plongea sous l'eau afin de gober cette petite saucisse qui venait de plonger dans son élément. Yuri avait réussi à attraper le livre, mais maintenant que le poisson se dirigeait dans sa direction, il n'avait plus le temps de remonter sur le bateau. Devant un tel dilemme, Shoma n'avait plus le choix. Il devait agir et vite.

Il lâcha la barre du navire, activa la manivelle afin de jeter l'ancre, attrapa son sabre jumeau, pris appuis sur le rebord du navire avant de s'élancer droit sur le poisson. La créature remonta à la surface à quelques centimètres seulement du pirate. Il ne lui restait plus que quelques secondes à vivre, le temps que le poisson s'avance sur lui et ne referme sa grande gueule. Shoma arriva à pic. Atterrissant à l'intérieur de sa bouche et avec un mouvement en demi-cercle trancha toute la partie haute de la gorge. Son attaque était fantastique et aurait cloué au sol un homme, peut-être même trois, mais face à la créature, ce n'était pas suffisant. La bête referma la bouche avant d'avaler sa seconde cible, mais quand il ouvrit de nouveau la gorge, une vague d'air lui traversa tous les corps.

Shoma venait d'en venir à bout. Heureusement pour lui, car sinon, ils auraient très bien pu finir leur vie ici même, dans l'estomac d'un monstre marin. Avec ce cadavre, ils avaient au moins de quoi faire des sushis pour le déjeuner. Afin de remonter sur le navire, Shoma avait besoin de l'aide de son ami, état un utilisateur de fruit du démon, il ne pouvait pas se risquer à aller dans l'eau. D'ailleurs ce dernier devait faire vite, car le poisson prenait de plus en plus l'eau et s'il ne voulait pas sombrer avec lui, il devait au plus vite rapprocher le navire. En parlant de risque, c'était la première et dernière fois qu'il jouait au héros, car s'il s'était raté, il se serait suicidé en se jetant dans l'eau.


Dernière édition par Mantle Shoma le Dim 15 Jan 2012 - 23:19, édité 2 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Avec un nouvel aliment à leur disposition, les deux aventuriers se lancèrent dans l'élaboration de nouveau plats à base de viande de poisson cru. Hé oé, abord d'un petit navire comme celui-ci, il n'y avait pas de place pour mettre une cuisine, même toute petite. Une fois de plus Yuri se montra très utile. En plus d'être un parfait petit espion, il avait quelques bonnes notions de cuisine. Quand on n'est un pirate solitaire, avoir des notions de cuisine était vitale pour ne pas manger des cochonneries tous les jours. Shoma n'avait pas à rougir, même s'il ne mangeait que des choses précuites, il n'avait pas de problème de santé. Son alimentation était constituée de pleins de choses mauvaises pour la santé, mais avec son activité, il n'avait aucun problème de cholestérols. Pas le moindre gramme de graisse superflu. Pour le repas du midi, Yuri prépara un petit plat à base de poisson, de riz et d'une sauce acheter en ville. Le résultat était plus que convenable et fit même des heureux. Shoma en redemanda plusieurs plats. Une fois de plus, ils se laissèrent aller à la boisson en fin de repas. Mise à part cet épisode, l'aventure en mer de nos deux pirates se déroula sans aucun souci.

Une fois sur l'île du Lotus, Shoma et Yuri se mirent en route vers la petite ville de "Fleur Town", cette ville, n'était pas bien grande, environ, une cinquantaine d'habitant ce qui était parfait pour un équipage de pirate. Fleur Town était le repaire idéal pour un capitaine pirate qui ne voulait pas attirer l'attention sur lui. Les informations qui se trouvaient sur le livre dérobé à la marine était très claire. Black jack était entouré par une trentaine d'hommes. Leur navire était très rapide et très lourdement armée, ce qui voulait dire qu'il fallait en premier lieu faire sauter leur moyen de transport, car si jamais ils devaient combattre en mer, il était clair qu'ils n'avaient aucune chance. De plus, Jack se battait avec deux bazookas. Il n'était pas habitué à mettre des gants en soi quand il voulait quelque chose. Spécialiste de la violence à outrance, Jack devait être considéré comme un ennemi très dangereux. Cette information tombait à pic pour Shoma. Il était en manque d'action depuis quelques temps déjà. Si ce jack était aussi dangereux que cela, alors le tuer ferait de lui, une personne encore plus dangereuse.

Après une demi-heure de marche à travers des chemins de campagne, Shoma et Yuri arrivèrent aux abords de la ville où devrait se planquer Jack. La ville était comme un petit bastion. Entourer par une muraille de pic en bois, un peu à la manière d'un camp romain, la ville était impossible à prendre de face. Passer par la mer était une possibilité, mais Shoma ne pouvait prendre ce risque. Entrer dans l'eau de mer était impossible pour lui. Dans la mer, il était aussi lourd qu'une enclume et ne pouvait rien faire mise à part couler et mourir. De plus avec le navire des pirates dans la baie, il était presque impossible de s'y infiltrer. En haut des pics de bois, des personnes montaient la garde. Arme en main, tatouages un peu partout sur la partie haute de leur corps, il n'y avait aucun doute possible, il devait s'agir des pirates de Black Jack. Entrer dans cette ville sans se faire remarquer, allait être une véritable mission impossible, mais avec un espion habitué aux missions d'infiltration, cette mission était de plus en plus passionnante.

Afin de préparer un plan d'action, Shoma et Yuri s'enfoncèrent dans un petit bois situé sur la gauche du village. Depuis leur nouvelle position, ils préparèrent un plan afin de réussir au mieux leur mission sans perte et contre-temps. Shoma proposa quelque chose d'assez simple. Pour commencer, ils allaient monter abord du navire pirate et y voler le maximum de poudre possible. Une fois le navire plein de poudre, ils s'infiltreraient à l'intérieur du mur d'enceinte grâce à son pouvoir et poserait un peu partout de la poudre à canon afin de faire sauter la ville et toute trace de leur passage. Le plan de Shoma était très intéressant, mais ne convenait pas à Yuri. Il était certes un ancien pirate qui venait de reprendre du service, mais une fois le trésor en poche, il ne voulait pas être pourchassé par la marine, donc sacrifier des innocents, ce n'était plus pour lui. Devant ce choix, plus qu'étrange pour un pirate, Shoma plia et modifia son plan. Il poserait la poudre, pendant que Yuri s'occuperait d'aller libérer les civils.

D'accord sur le nouveau plan, les deux hommes attendirent la tombée de la nuit pour agir. Avec des rames, ils progressèrent lentement en direction du navire des pirates. Heureusement pour eux, le plus gros de leur défense était à l'intérieur de la ville. Une fois collée au navire, Yuri suivi de Shoma montèrent à l'intérieur. Sur le pont principal, il n'y avait que deux hommes. Shoma se débarrassa du premier en lui tordant la nuque. Le second, voyant son ami se faire tuer allait crier et dégainer son sabre, mais un couteau provenant du second pirate se logea dans sa tête le tuant sur le coup. Le duo venait de faire ses premières victimes.

Une fois à l'intérieur, Shoma s'occupa du reste des pirates. Ils étaient au nombre de cinq. Comme on pouvait s'y attendre, la sécurité à l'intérieur du navire était très faible. Un pirate monta sur le pont principal afin de relayer l'un de ses amis tomba nez-à-nez avec Shoma. Réflexe, il utilisa son ombre comme un pic et le traversa la tête. Un coup sec et rapide qui ne laissa aucune chance au pirate. En entendant quelque chose tomber sur le sol, un pirate montra le bout de son nez, mais il fut accueillie par une main contre son épaule et un sabre à l'intérieur de l'estomac.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Les trois autres hommes se trouvaient plus bas dans le navire. Jouant aux cartes autour d'une table, ils ne se doutaient pas une seconde que leur navire était victime d'un abordage. Shoma entra dans la pièce où ils se trouvaient et utilisa son ombre afin de faire d'une pièce deux coups. Un coup qui réduit les trois hommes au silence. En dix minutes, l'affaire était réglée et ils ne leur restaient plus qu'à se servir dans la poudre. Après huit aller-retour, le navire était plein à craquer et ne pouvait plus rien contenir. C'est, alors qu'ils décidèrent de mettre les voiles en douce.

Une fois dans le petit bois, Shoma approcha du mur de bois et envoya son ombre de l'autre côté. Il n'y avait personne en vue alors il inter-changea à plusieurs reprises sa place avec son ombre afin de poser un peu partout à l'intérieur du village de la poudre. Le grand final qu'il réservait à ce village allait être phénoménale. Pendant qu'il disposait discrètement de la poudre, Yuri parcourait le village à la recherche des villageois. Il fallut vingt minutes à Yuri pour trouver les villageois. Ils étaient enfermer dans une grange. Grange qui était sous la surveillance de trois hommes lourdement armés. A lui seul, il ne pouvait pas agir et les libérer, alors il fit demi-tour et se mit à chercher son complice. Il mit la main sur Shoma qui était en train d'installer son dernier sac de poudre.

Visiblement, il avait besoin de l'aide de Shoma. Ayant donné son accord pour ne pas faire exploser les civils en même temps que le village, Shoma accepta, mais à une seule condition, il devait aller faire le tour des maisons et prendre tout ce qui était possible à voler, du moins chercher s'il n'y avait rien d'autre que les pirates qui détenaient le village n'avaient pas encore volé. Depuis le début, Shoma avait eu l'intention de faire main basse sur les richesses du village, il ne voulait pas le dire, mais maintenant qu'il n'avait plus le choix, il devait compter sur lui pour le faire. Étrangement, Yuri mit sa main sur sa tête et lui avoua qu'il avait eu la même idée. Ils n'étaient pas des pirates pour rien. Shoma donna quelques consignes de survie à son compagnon avant de partir en direction de la grange qui gardait les villageois entraver. Maintenant que les préparatifs étaient achevés, ils n'avaient plus besoin de la jouer agent secret. Ils allaient pouvoir y aller à la manière forte.

Au lieu de l'approche discrète ordinaire qui était recommandé pour ce genre d'opération, Shoma, lui opta pour une approche plus en beauté. Il monta sur le toit de la grande par l'arrière et se positionna au-dessus de ses cibles. Sabre en main, il attendit que les trois hommes se rapprochèrent, puis quand le moment idéal arriva, il se laissa tomber en contre-bas. Lame en direction du bas, il tomba directement sur le crâne d'un des pirate. La lame entra dans son corps, le tuant sur le coup. Surpris par l'attaque, les deux autres pirates tentèrent de reculer afin de contre-attaquer. L'un avec un bazooka, l'autre avec un sabre, mais trop rapide, Shoma les pris de vitesse. Le bretteur reçu un coup de lame au niveau de la gorge ce qui le décapita, tandis que le second eu droit à un pic d'ombre en pleine gorge. Rapidité, précision et efficacité. Shoma était vraiment un assassin hors pair.

Une fois la sale boulot terminer, Shoma ouvrit la porte de la grange et trouva les citoyens de la ville effrayées. Un vieil homme avança et demanda au pirate de ne plus toucher à leur femme. Qu'ils étaient prêts à être leur esclave, mais de ne plus toucher aux femmes. Visiblement, ils s'étaient passés des choses assez choquantes dans ce village. Il leur expliqua qu'il ne faisait pas partie de cette bande de pirate et qu'il n'était pas non plus un envoyé de la marine venue pour les libérer, mais ils avaient toujours du mal à le croire. Afin de ne pas passer la nuit ici, il leur donna un ultimatum. S'ils ne voulaient pas quitter cette grange, alors ils allaient les tuer simplement et purement afin de gagner du temps. Niveau négociation, il était vraiment très persuasif, vu qu'ils décidèrent tous de fuir en silence en direction de la porte principale du village.

Shoma avait oublié quelque chose, il n'avait toujours pas fait la peau aux pirates qui gardaient la porte du village, mais alors qu'il allait s'empresser d'aller les tuer, plusieurs détonations perturbèrent ses plans. Un navire de la marine avait repéré le navire pirate et venait d'ouvrir le feu. De sa position, Shoma ne pouvait voir le navire, mais il s'agissait de celui qui abritait le capitaine qui l'avait humilié deux jours plutôt.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Privé de matelot pour le défendre, le navire pirate ne tarda pas à prendre l'eau de toute part. Le navire de la marine était sans pitié. Une pluie de canon s'abattait sur le navire jusqu'à en faire une passoire. Les détonations du navire alertèrent les pirates du village. Le plan de Shoma tomait complètement à l'eau. Il devait faire vite s'il ne voulait pas être obligé de sacrifier toute cette bande d'incapable. Laissant derrière lui les habitants, le jeune capitaine se précipita en direction de la porte du village. Comme il le pensait, la porte était surveillée par plusieurs hommes. En haut du mur, trois hommes, deux armés de fusil, un armée d'un bazooka. En bas, deux hommes, tous les deux armés de sabre. S'il s'était occupé d'eux plutôt, il aurait pu les surprendre, mais avec cette attaque de la marine, les pirates commençaient à quitter leur poste avec de rejoindre leur capitaine. Shoma n'avait pas le choix. S'il les laissait progresser à travers le village, ils tomberaient sur les civils et ouvriraient le feu sur eux.

Après un saut sur le toit d'une petite maison, Shoma se mit à courir avant de se jeter dans les airs. Il retomba au beau milieu des deux hommes armés de sabre et s'occupa en premier lieu de leur cas. En un mouvement fluide et rapide, il se baissa coupa la main du premier pirate avec l'un de ses sabres, avec le second, il l'enfonça la lame dans les côtes du deuxième pirate, avant de ramener son premier sabre au niveau de la tête du pirate qui venait de se faire embrocher. Levant ensuite l'un de ses sabres avec souplesse, il enroula le filin qui retenait les deux sabres autour de la tête du pirate qui venait de voir sa main tomber sur le sol avant de resserrer l'étreinte et lui donne le coup de grâce. Tous deux venaient de perdre la tête.

Trop rapide pour cette bande de nabot, Shoma venait de se débarrasser de deux ennemis en un clin d'oeil, mais face à des pistoléros, il allait devoir en faire plus. Voyant deux de leur camarade mourir sous leur yeux par un ennemi inconnu, les pirates ouvrirent le feu sur ce fou qui ose se dresser contre leur équipage et leur domination. Pour ne pas recevoir une bonne rafale de plomb dans l'organisme, Shoma utilisa le corps de l'un de ses victimes comme bouclier, mais face à un bazooka, un simple corps humain ne représentait qu'un tas de faille frêle et inutile. Une fois le "clic" enclencher la roquette du bazooka explosa le corps en morceau, relevant une énorme couche de poussière. Heureusement pour lui, Shoma était un utilisateur de fruit du démon et savait parfaitement s'en servir. Quand la roquette fut lancée, il utilisa son ombre comme bouclier. Une explosion à cette distance ne pouvait être complètement stoppé, mais le plus gros des dégâts ne le toucha pas.

Alors que les pirates pensaient avoir réussi leur coup et s'être débarrassé de lui, Shoma qui avait terminé presque à genoux, les sabres plantés dans le sol se releva et retira sa couche protectrice. Il en avait déjà assez de cette bande de vieux mecs qui se prenaient trop au sérieux. Pour la marine ils étaient sans doute de terrible pirate, mais face à la colère d'un dragon, ils n'était que des pigeons qui tentent de voler là où ils ne le peuvent pas. Le temps était venu pour lui de leur montrer la différence de niveau qu'il y avait entre eux.

Shoma passa sa main droite au-dessus de son épaule gauche la lame est en direction du sol, tandis que sa main gauche se trouve sous le bras droit la lame en direction du sol. Il attendit que le nuage de poussière se dissipa, puis dans un mouvement rapide, il retourna ses deux lame créant ainsi une puissante vague de vent. S'en suivit, un mouvement des deux mains qui consista à viser les trois hommes. La puissante bourrasque de vent se dirigea directement sur la porte et les trois hommes. Malgré une riposte des trois hommes qui se mirent une fois de plus à tirer, ils ne réussirent pas à dévier l'attaque du pirate. La tête du dragon repoussa tout ce qui entra dans son sillon et défonça la porte par la même occasion.

Le dragon Crush du pirate venait de faire ses premières victimes. Les pirates se retrouvaient sous les morceaux de la barrière, incapable de boucher tellement les morceaux de bois étaient imposant. C'était d'ailleurs le signal pour les habitants de lever le camps. S'ils ne voulaient pas mourir, ici, ils devaient profiter de cette brèche pour fuir. En fuyant, le vieil homme qui avait confondu le pirate avec un de ses ravisseurs lui proposa de les suivre, mais Shoma n'avait que faire de leur survie. Torse-nu et légèrement blesser, il pointa la lame de son sabre au niveau du visage du vieil homme. C'était sa manière à lui de lui dire de fuir. Il n'était pas un héros, pas un messie, il avait simplement donné sa parole, alors qu'ils ne viennent pas prendre la confiance avec lui.

Alors que les villageois quittaient leur village, un boulet de canon arriva à quelques mètres seulement de Shoma, le renversant sur le sol. Le boulet était tombé sur un sac de poudre et avait fait sauter trois maisons par la même occasion. Ce n'était pas le moment pour tomber sur le sol. A l'autre bout du village, les pirates avaient montré le bout de leur nez et ne comprenaient pourquoi leur navire ne répliquait pas. De toute manière, il était trop tard et ce dernier était déjà en train de sombre au fond de la baie. Maintenant sans aucun moyen de navigation, les pirates commençaient à fuir en direction de Shoma. Ce qu'ils ne savaient pas, c'était qu'avant que le narine n'ouvre le feu, il avait fait de ce village une véritable bombe à retardement et cette explosion n'était que le début, une réaction en chaîne bien plus important n'allait pas tarder à se produire.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Abord du navire de la marine, l'ordre avait été donné de ne faire aucun prisonnier. Si Black Jack et ses hommes étaient maître du village, alors le village était considéré comme un danger potentiel. La marine ne négocie pas avec les pirates, c'était bien connu. Même si quelques personnes au sein de la marine n'acceptaient pas de tirer contre des civils, hausser la voie contre un supérieur et désobéir aux autres étaient considérés comme des actes de hautes trahisons, voir de mutinerie. Poster en haut du plus grand mat du navire blanc et bleue, le pistoléro expert qui avait déjà montré son habilité dans le maniement des armes plutôt dans la taverne se positionna et déploya une arme capable de tirer sur les pirates sans être débusqué. Un pistolet sniper, une arme formidable pour atteindre des cibles à longues distances. Une fois en place l'ordre de son supérieur arriva dans ses oreilles. Il avait carte blanche pour arroser tous les pirates qu'il avait à porter de tir. Il ne tarda pas à faire ses premières victimes. Les balles se logèrent à chaque fois dans les points vitaux de ses proies.

L'explosion qui cause la destruction de trois maisons prenait de plus en plus d'ampleur et se répandait à travers la ville, faisant exploser les uns après les autres les sacs de poudre. Quand cela arrivait, on pouvait voir des pirates sauter dans tous les coins, des morceaux de verres, de bois, de fer voltiger comme s'il n'existait pas de loi d'apesanteur. Les pirates désorganisé se mirent à courir, arme en main, laissant derrière eux alcool, nourriture et butin. L'instinct de survie était primordiale et ils s'encombrèrent aucun objet inutile, si ce n'est leur sabre. Shoma, lui marchait au beau milieu du chaos qu'il avait lui-même provoquer. Il aimait cette odeur de mort mélanger à la poudre. C'était un parfum qu'il adorait les soirs de pleines lunes.

Shoma était le dernier obstacle qui séparait les pirates de la liberté et tous se ruèrent sur lui afin d'atteindre l'autre bout du village afin d'éviter les tirs de canon et de ce tireur embusquer, mais lui, ne voyait pas cela de cet œil-là. Il s'était préparé à cette scène plus d'une fois, il était temps pour lui de jouer la dernière scène. Le grand final. Qui avait-il de meilleur pour finir en beauté que la destruction complète d'un équipage de pirate. Il n'y avait rien de meilleur. Malgré son envie de meurtre, il devait partager la scène, car de l'autre côté du village, la marine commençait à approcher. Ce n'était qu'une question de minute avant que les barques des premiers soldat n'atteigne la berge. Il devait faire vite et récupérer Black Jack au plus vite.

S'élançant contre ses adversaires, Shoma fit un carnage. Le premier ennemi qui lui fit face reçue en guise de bonjour, les deux pieds tranchés. Une fois en mouvement, il avait sauté avant de retomber accroupi et lui assener un coup sec et direct sur ses deux jambes. Le pauvre homme tomba sur le sol incapable de bouger. Ramper était sa seule chance, mais il perdait trop de sang. La mort n'allait pas tarder à avoir raison de lui. Le deuxième et troisième pirate tentèrent une attaque en duo, mais une fois de plus ce n'était pas suffisant. En balançant ses deux sabres, il les transperça. Une lame dans le cœur et l'autre dans l'estomac, ça ne pardonne pas. Deux hommes tentèrent de le prendre en attaquant sur les côtés, mais quand les pics d'ombre provenant du Kage Kage fruit se levèrent et leurs coupa les bras avant de les décapités, ils n'étaient plus que l'ombre de ce qu'ils étaient. Très bon jeu de mot d'ailleurs.

Un groupe de huit pirates l'attaquèrent tous en même temps. En duo ils n'avaient pas réussi et en un contre un, ils n'avaient aucune chance, alors ils se mirent tous sur lui. Pensant que leur supériorité numérique suffisait à faire le poids, ils étaient confiant, sans doute un peu trop. Afin de ne pas perdre de temps et de ne pas se laisser piquer la vedette par la marine, il se mit de nouveau en position. Il allait réserver à cette bande de guignol un sort commun. Il retira ses sabres du corps de ses victimes et lança une puissante vague d'air tranchante dans leur direction. Une vague verticale, une autre horizontale. Ils n'avaient aucune chance de survie et quand la lame explosa le toit d'une taverne située à l'autre bout du village, il ne restait que du sang et des cadavres sur le sol. Il n'avait pas encore de nom pour cette attaque, mais elle était vraiment classe.

D'un coup, une meute de pirate fit leur apparition. Ils étaient comme les autres, mise à part qu'ils possédaient tous des bazookas entre leur main. Seul face à cette bande de gros bill, Shoma sentait qu'il s'agissait de la dernière ligne droite. Au milieu du groupe, un homme long et assez gros pour tenir entre ses mains, deux bazookas qu'il arrivait à tenir sans aucun problème. Black Jack s'était lui, il n'y avait aucun doute la-dessus. Du sang coulait de son visage, ses vêtements étaient déchirés et un impact de balle semblait le faire souffrir au niveau du ventre. Malgré sa blessure, il était toujours capable de tenir des armes aussi lourdes, il était clair que sa capture n'allait pas être un jeu d'enfant.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Cinq contre un le combat était totalement déséquilibré. Voyant les cadavres de ses hommes sur le sol et un inconnu maculé de sang, Jack et ses hommes pointèrent leur arme sur le pirate. Première réaction, il prit ses jambes à son coup. Pour faire face à cette bande de malade, il devait faire en sorte d'utiliser son cerveau et non pas ses muscles. Il avait beau avoir réussi à repousser une attaque de gros calibre une fois, face à autant de bazookas, ses chances de victoires avaient considérablement diminué. Reculé pour mieux sauter, tel était la devise de Shoma face à ses adversaires. Il leur ferait la peau, mais pour le moment, il devait éviter de se faire arroser par une pluie de "modèle 42". Laisser s'enfuir une personne qui se dressait contre lui, n'était pas le genre de Jack. Il ouvrit le feu dès que le pirate se mit à bouger. Se dresser contre lui était inadmissible. Il n'avait pas une prime aussi élevé sur sa tête pour rien. Suivant leur capitaine, les quatre autres pirates ouvrirent le feu sur le rat qui prenait ses jambes à son coup.

Devant l'importance de l'attaque ennemi, Shoma n'avait pas d'autre choix que d'aller se cacher le plus loin possible. Pour le moment, il n'avait pas d'autre choix. De plus il ne pouvait pas se servir des maisons et autre construction comme cachète, les sacs de poudres n'allaient pas tarder à sauter. En pensant à cela, il eut justement une idée. Une idée qui tomba sans doute au mauvais moment, car alors qu'il réfléchissait à la manière de leur faire la peau, une roquette explosa tout près de sa position, ce qui l'envoya à l'intérieur d'une maison. Par chance il n'avait rien de grave, mais voyant le pirate projeter dans la maison, jack pointa ses armes dans la même direction et arrosa la maison au point de la faire disparaître. Par chance, Shoma réussi à s'extraire de la maison par une fenêtre à l'arrière, mais les coups répétés du pirate le blessa. Sur son torse, des éclats de verres, de métaux et de bois s'étaient incrustés, faisant couler son sang sur le sol.

Le nuage de poussière lever par l'attaque des armes à feu couvrait Shoma à l'arrière. Ne voulant pas laisser à son adversaire croire qu'il était toujours en vie, il s'efforçait de rester muet malgré la douleur qui dévorait son corps. Il ne pouvait pas fléchir maintenant, il en avait trop fait. Il retira tous les morceaux à la surface et se remit à bouger. L'idée qu'il avait en tête était d'utiliser les nuages de poussière et de fumée que causait les armes à feu de ses pirates afin de se mouvoir dans le noir et ainsi les assassiner sans être vu. S'il y arrivait, il pourrait ainsi atteindre ses cibles sans aucun problème et ainsi prendre sa revanche. Son plan pouvait être complété même sans l'aide des pirates, pour cela il n'avait besoin que d'un peu de feu et en parlant de feu, il en avait à porter de main.

Il quitta vite sa planque, profitant du nuage de fumée pour parcourir le plus de distance. Il arriva au niveau d'une maison qu'il était en train de bruler. Il attrapa un morceau de bois qui prenaient feu et se mit à courir à travers le village. Courir à découverts était un risque à prendre pour réussir son plan, mais comme il le pensait, les pirates mordraient à l'hameçon s'en se rendre compte de ce qu'il préparait. Dès qu'il montra le bout de son nez et passait derrière les maisons, il prenait soin de jeter une brindille de feu sur les sacs de poudre et disparaissait grâce à son ombre qui l'aidait à bouger plus vite et ainsi éviter les explosions. Après avoir couru en demi-cercle sous le feu ennemi, Shoma avait réussi. De leur côté, ils n'avaient plus de munitions, ils avaient tout utilisé afin d'avoir le jeune capitaine, mais avec la fumée et la poussière, ils ne voyaient plus rien.

L'odeur du bois brûlé mélanger à la poussière rendait leur visibilité complètement nul, ils ne tardèrent pas à manquer d'air frais. Ne voulant pas mourir ici, certains pirates rebroussèrent chemin. Sans air et visibilité, ils ne pouvaient pas combattre et encore moins recharger leur arme. En reculant en direction de la berge, ils tombèrent sur les soldats de la marine qui avaient braver le feu qui ravageait maintenant plus de 75% du village. Les pirates se retrouvaient devant une trentaine de marin armés de fusil, oubliant que leur arme étaient complètement vide, ils menacèrent les soldats de la justice avec, mais au lieu de céder à la panique, la marine réprima illico leur tentative d'agression et une pluie de plomb eut raison de ces brutes.

De tous les pirates qui s'étaient aventurés du côté de la berge, un seul réussi à fuir. Plus mort que vivant, il luttait afin d'atteindre l'autre côté du village, mais Cette fois, il tomba sur Shoma qui l'acheva. Un coup dans le dos termina le travail inachevé par la marine. Dans le nuage de fumée, une forme assez grosse se distingua. Il s'agissait de Jack. Voyant qu'il était complètement encerclé, il se mit à tirer avec ses armes dans tous les sens. Pas question pour lui de se laisser capturer, il était destiné à briller. Qu'importe si son équipage était annihilé, s'il restait en vie, il recruterait d'autre homme. Resta droit, ne bougeant pas d'un pouce. Autour de lui tous partait en couille. Les explosions des maisons, des murs ravageaient le terrain, mais lui était immobile tel une statue de marbre. Jack fini enfin par sortir du nuage de fumée. Du sang coulait de partout. La marine avait continué de tirer et avec son corps imposant, il n'avait pas pu éviter toutes les rafales.

Game Over, le jeu venait de prendre fin. Le puissant Black Jack, n'en n'avait plus pour longtemps s'il ne recevait pas très vite de l'aide. Shoma ne pouvait se permettre de le laisser mourir, il était un facteur clé dans la réalisation de son plan. Il envoya son ombre mettre le feu aux restes des sacs de poudre qui n'avaient pas encore explosé afin de lui laisser le temps de fuir avec Jack sur son dos. L'ombre finie par disparaitre après avoir provoqué l'explosion du dernier sac de poudre emportant avec elle une dizaine de soldat de la marine. Ne pouvant plus progresser dans le village en feu, le commandant chargé de l'opération de capture de Jack frappa l'un de ses hommes. Il n'avait rien contre lui, mais étant près de lui, il ne put s'empêcher de passer sa colère sur lui. Pendant ce temps, Shoma et son ombre s'occupait à extraire le gros corps de Jack loin du village.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Shoma passa toute la nuit à traîner le corps de Jack et à tenter de le maintenir en vie. Après une longue et pénible nuit, la santé du pirate n'était plus en jeu. Il était faible, mais pourrait au moins parler après une bonne nuit de sommeil, puis une fois qu'il aurait craché le morceau, Shoma s'occuperait de le faire rejoindre le reste de sa bande dans l'autre monde. Afin de ne pas être trouvé par la marine, il avait intentionnellement brouiller les traces de pas. Son ombre s'occupa de masquer toute trace de la direction qu'il avait prise. Au beau matin, alors qu'il était encore fatigué de sa journée assez éprouvante, Yuri pointa le bout de son nez. Ne l'ayant pas vu avait pensé qu'il était mort dans la destruction de la ville où pire encore, avait pris décider de fuir en voyant la situation hors de contrôle. Il s'était trompé sur lui. D'une part il se s'était pas enfui, mais il avait apporté avec lui un gros sac. Comme il le pensait, il était vraiment très utile ce type. Voleur expérimenté, il avait réussi à mettre la main sur le butin des pirate avant la destruction du village.

Visiblement, L'équipage de Black Jack était très actif. Le sac était tellement gros que Yuri avait eu beaucoup de mal à le transporter, mais devant l'importance du sac, il ne pouvait se résoudre de le laisser derrière et finir enseveli où pire encore détruit. Avec lui, Yuri apporta son petit lot de surprise. Le vieil homme qui avait tenté de convaincre Shoma de le suivre ainsi que cinq hommes du village. Ils avaient suivi le pirate afin de les remercier de les avoir libéré de la terreur, mais en voyant sur le sol leur bourreau, ils commencèrent à perdre leur sang froid et ordonna à Shoma de le leur livrer, chose qu'il refusa. Ce qu'il avait fait la nuit dernière n'était pas un geste héroïque, mais purement calculé. Maintenant, s'ils voulaient également se dresser contre lui, alors il n'hésiterait pas une seconde à leur faire la peau.

Fatigué et à bout de nerf, Shoma n'était pas en mesure de retenir ses coups s'il devait brandir son arme et son camarade Yuri le ressentait, alors il tenta de négocier avec eux. Têtu comme des mules, ils ne voulaient pas entendre raison, mais décidèrent d'attendre. Ils le savaient, ils ne pouvaient rien contre celui qui avait battu à lui seul toute une bande de pirate. Armé de patience, ils allaient rester avec eux jusqu'à temps qu'il ne désire plus garder ce porc à ses côtés.

Du côté du village, où du moins ce qu'il en restait, la marine avait pris possession de la baie. Les soldats avaient commencé à fouiller tout le village à la recherche des villageois où des corps. Ils n'avaient vu personne jusqu'à présent et se demandaient bien où avait bien pu passer toute la population du village. De son côté le chef des opérations avait fait de la berge son quartier général et commençait à écrire son rapport. Les nouvelles qu'il allait transmettre à ses supérieurs n'étaient pas glorieuses pour la marine, mais c'était son devoir d'alerter le gouvernement mondial de la destruction du village, de la disparition des villageois et de l'anéantissement de l'équipage de Black jack bien que celui-ci reste encore introuvable. De plus une question capitale rongeait l'esprit du colonel. Qui avait bien pu détruire le village et avec lui tout l'équipage de ce pirate réputé pour sa puissance de frappe. Pour qu'un colonel de la marine bouge à la rencontre d'un pirate, c'est que ce dernier était considéré comme bien trop puissant pour être stopper par équipage inférieur au sien.

Deux heures plus tard, Jack se réveilla. Il était pied et poing lié. Entouré d'ennemi, il se demandait ce qu'il faisait ici. Shoma appuya sur l'une de ses blessures afin de lui montrer qu'il n'était pas dans un rêve, mais bien dans la réalité et lui demanda de parler, de lui dire ce qu'il savait sur le pirate du Cancer. Préférant ne rien dire, Jack resta muet, mais ce qu'il ne savait pas, c'était qu'au jeu de la torture Shoma était un expert et puis, il y avait toujours cette bande de civil qui attendait le moment idéal pour le récupérer et ainsi le passer à tabac. Il ne fallut que cinq minutes avant que ce dernier ne parle. Il avoua tout. Il était bien à la recherche du trésor, mais en faisant sauter la ville, il avait fait bruler la carte qui indiquait l'emplacement du trésor.

Après cet aveu, Jack demanda de le laisser partir. Il n'était d'aucune utilité maintenant et si ce qu'il disait était vrai, alors il ne pouvait plus rien en tirer. Shoma accepta de le laisser partir, mais il ne serait pas libre, il irait directement entre les mains des villageois. Devant le revirement de situation, les villageois sortirent leurs armes et commençaient à approcher du gros porc. Voyant ce qui l'attendait, ce dernier modifia sa déposition et avoua qu'il avait la carte sur lui, mais qu'elle était impossible à déchiffrer, voilà pourquoi, il n'avait pas encore mis la main sur le trésor.

La carte était cachée dans son derrière, là où personne ne pourrait la lui voler. Sans aucun problème, Shoma enfonça sa main dans le pantalon de son otage et extirpa la carte. Bonjour l'odeur. Cet acte était considéré comme répugnant par toutes les personnes réunies autour de lui, mais pour lui, seul le trésor avec de l'importance. Il se laverait les mains une fois sa quête terminer. Comme l'avait dit Jack, la carte était impossible à déchiffrer. Ce dernier ajouta qu'il avait envoyé ses hommes creuser un peu partout, mais sans réussite. Selon lui, le trésor était trop bien caché pour être trouvé. Sur ce point, il n'avait pas tort. Alors que tout semblait perdu, le vieil homme s'incrusta dans la conversation. Il était prêt à apporter son aide au pirate en échange de l'otage. Tel était sa condition. Jack le supplia mainte et mainte fois de refuser, qu'il était fou et qu'il ne savait pas de quoi il parlait, mais Shoma voyant une étincelle dans le regard de l'ancêtre accepta.

Sans même regarder la carte le vieil homme expliqua sa théorie. Durant sa jeunesse, il avait trouvé une grotte cachée non loin du rivage. La grotte était si bien cachée qu'elle ne pouvait être vu que durant les soirs de pleines lunes. Un jour il y entra, mais fut stoppé par un nid de serpent. Il y en avait tellement qu'il ne pouvait plus faire un pas. Cette histoire remontait à déjà une bonne vingtaine d'année, mais de temps à autre, il essaye d'y entrer et à chaque fois, il y avait toujours autant de serpent. Il ne savait pas ce qu'il y avait à l'intérieur de cette grotte, mais il pensait que sans doute l'objet de la recherche du pirate pouvait se trouver à l'intérieur. N'ayant plus rien à perdre, Shoma décida d'aller y jeter un coup d'oeil. Jack ria, il affirma qu'il ne s'agissait que d'un mensonge et demanda à Shoma de ne pas tomber dans de tel piège. Il voulait simplement se débarrasser de lui et pendant ce temps lui faire la peau. Jack n'avait pas totalement tort, s'il y avait un nid de serpent, alors il y risquait sa vie, ce qui faciliterait la tâche à ces habitants qui récupéreraient par la même occasion Jack.


Dernière édition par Mantle Shoma le Mar 17 Jan 2012 - 21:30, édité 1 fois
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma
Décidé de voir ce qui se trouvait dans la grotte, Shoma suivit le vieil homme et avec lui, tout le petit groupe. Après une bonne heure de marche, ils finirent par trouver la grotte dont parlait le vieil homme. Les rayons du soleil avaient du mal à pénétrer à l'intérieur et plutôt que de prendre le risque de tomber sur des ennemis invisibles, ils décidèrent d'attendre la nuit pour s'y infiltrer. De l'autre côté de l'île, les habitants retournèrent à leur village et y trouvèrent les soldats de la marine en train de faire le maximum pour calculer l'étendue des dégâts. Voyant les habitants refaire surface, le colonel jeta son rapport, se leva et parti questionner les habitants sur ce qu'il s'était passé ici. Après une après-midi à recueillir des plaintes, il en conclut qu'une autre personne s'était occupé des pirates de Jack et qu'il était également en possession de ce dernier à l'heure actuel étant donné que son corps manquait à l'appel. Afin de mettre la main sur le pirate manquant, il envoya son plus proche lieutenant ainsi que quelques hommes à travers l'île avec l'objectif de le ramener mort où vif et si possible avec celui qui s'était mêler du travail de la marine. S'il y avait quelque chose qu'il détestait, c'était les personnes qui l'empêchaient de réussir ses misions.

Une fois la nuit tombée, la pleine lune éclairait assez la grotte pour permettre au petit groupe de pénétrer et y voir assez pour ne pas entrer dans un poids de serpent et ne pas les voir. Comme l'avait affirmé, il y avait bel et bien un nid important de serpent dans la grotte. Avec autant de bête, progresser à l'intérieur de la grotte en aussi grand nombre était impossible. Après avoir quitté la grotte, Shoma retira un pistolet qu'il avait volé à l'un des pirates de Jack et le passa à Yuri avec pour consigne de ne pas livrer le pirate au villageois tant qu'il n'était pas revenu et avant de partir à l'intérieur de la grotte, il ajouta que si ce dernier n'était plus en vie à son retour, il s'occuperait de lui et de tous les villageois personnellement.

A l'intérieur du pistolet il y avait quatre balles, assez pour permettre à Yuri de descendre quelques civils un peu trop en colère et Jack par la même occasion. La tension était à son comble à l'extérieur de la grotte. Jack dévisageait ses anciennes victimes, tandis qu'eux seraient leurs poings dans l'optique de lui faire la peau plus tard. Pendant ce temps, Shoma progressait dans la grotte jusqu'à atteindre le nid de serpent. Une fois devant les bêtes qui ne voulaient pas bouger d'un poil et même au contraire se dressait contre lui afin de chasser l'agresseur, il dégaina ses sabres et se prépara à faire de ces créatures des vermisseaux. Afin de ne faire le maximum de victime, Shoma lança une vague d'air sur le nid de serpent. La vague creusa un faussé dans le sol ce qui entraîna la chute de toutes les créatures dans le ventre de la terre. L'attaque avait endommager la grotte, mais pas assez pour la faire s'écrouler, mais à partir de maintenant, il allait devoir faire très attention.

Pour atteindre le fond de la grotte, Shoma du parcourir encore une bonne centaine de mètres. Celle-ci s'enfonçait sous la mer et au bout d'un long couloir étroit, il finit par trouver une porte. Elle était verrouillée de l'intérieur, mais un bon coup de sabre réussi à la faire tomber. De l'autre côté, un homme assis sur un siège avec autour de lui assez d'or pour remplir plusieurs sacs. Shoma avança et regarda de plus près la dépouille. Autour du coup du cadavre, il y avait une chaîne pleine de poussière. Il l'arracha, détruisant le reste du squelette. Il y retira la poussière et y découvrit un crabe le pendentif. Il venait de mettre la main sur ce qui restait du Cancer. Sur le sol, près du cadavre de pirate, un squelette jonchait le sol. Il s'agissait de celui d'un reptile, plus précisément, celui d'un serpent. Voilà ce qui pouvait pourquoi ce dernier était mort assit près de son butin. La morsure du serpent lui avait été mortel. Il avait ainsi terminé sa vie de pirate au fond d'une grotte avec toute la richesse qu'il avait laissé pour celui qui arriverait à le trouver.

Plusieurs coups de feu rappela le pirate à l'extérieur. Laissant derrière lui le trésor afin d'aller chercher Yuri pour qu'il puisse transporter le trésor, Shoma tomba sur une scène qu'il n'avait pas imaginée. Jack s'était défait de ses liens et avait réussi à désarmer son ami et avait ouvert le feu. Yuri avait reçu une balle au niveau du cœur et tentait de lutter contre la mort. Les civils étaient également sur le sol. L'un d'entre eux avait reçu une balle dans la tête, les deux autres étaient blessés, mais semblait ne pas être en danger de mort. Jack pointa son arme en direction du pirate et le remercia. Il n'avait pas réussi à comprendre la carte, car il l'avait mise à l'envers et quand ils étaient tombés sur la grotte, il réalisa qu'il avait envoyé ses hommes chercher à l'opposé de la véritable direction, raison pour laquelle il n'arrivait pas à trouver le moindre trésor, mais maintenant qu'il avait le trésor à sa porter, il n'allait pas laisser un inconnu le lui voler.

Shoma était vraiment très surpris de ce retournement de situation et baissa la tête avant de lever les mains en l'air comme s'il s'avouait vaincu, mais ce n'était que pour jouer le jeu de son ennemi.


"Que vas-tu faire maintenant ?"

"Ce n'est pas évident ? Je vais te tuer et prendre ce qui m'appartient."

"Me tuer ? En es-tu même capable ?"

"Meurt chien !"

"Ohh non. Pitiéééééé!"

(bruit de pistolet vide "clik, clik")

"ahahahhaha"

"Que, non, non."

"Eh oui, il n'y avait que quatre balles dans ce pistolet et si tu regardes autour de toi, tu as fait quatre victimes."

"Maintenant, c'est ton tour de mourir."

"Attend, attend, on eut toujours négocier, nonnnn."

"Les cafards, non, pas le droit de parler. "


Avec son ombre, le dragon borgne ne fit qu'une bouchée de ce porc et le démembra. Son corps n'était plus que le résultat d'une parfaite division. Les bras, les jambes et la tête se trouvaient éparpillé sur la plage. Une fois le cafard écraser, Shoma approcha Yuri et tenta d'appuyer contre sa plaie tout en sachant qu'il était trop tard. Son regard ne montrait aucune tristesse à l'inverse de Yuri qui lâcha quelques larmes avant de demander à son ami s'il était un véritable pirate. Shoma lui répondit avec un sourire qu'un pirate ne pouvait jamais raccrocher et qu'il était comme lui, un pirate, un vrai. Un pirate comme on n'en fait plus. Après un dernier sourire, Yuri ferma les yeux et quitta ce monde. Il lui sera la main une dernière fois avant de lui jurer de boire à sa santé un dernier verre de la bouteille qu'il aimait tant.

Devant les deux autres civils qui souffraient, Shoma se leva et leur donne le maximum de soin qu'il pouvait avec les plantes et autres lianes qu'il trouva. Ce n'était pas grand-chose, mais au moins, ils pourraient rentrer chez eux et se faire examiner plus longuement par un médecin qui avait plus de temps à leur accorder. Une fois cela terminer, il retourna dans la grotte récupérer son butin. Quand il en sortit, les civils étaient encore présent et lui demanda s'il voulait qu'il s'occupe de la dépouille de son défunt ami. Shoma leur tourna le dos et leur répondit avec un pouce levé en l'air qu'il était d'accord. En une journée, Shoma venait de mettre fin à la tyrannie d'un homme et avait sauvé un petit peuple, même l'étendue des dégâts était important. Le vieil homme lui demanda son nom avant de partir, il lui répondit qu'il n'était nul autre que le future seigneur des pirates, qu'il était le capitaine Mantle Shoma. Avant de disparaître, il se tourna et ajouta qu'il reviendrait sur cette île raser une fois de plus leur village, si ce dernier ne portait pas le nom de son ami. Oui, ce village devait maintenant porter le nom de Yuri-town. Cette ville et ses habitants lui devaient la vie et ce n'était que justice de lui rendre hommage.

Ce n'est que deux heures plus tard que la lieutenant envoyée par le colonel trouva les deux civils. Près d'eux, trois corps. Le vieil homme leur expliqua ce qui s'était passé et au lieu d'évoquer Yuri comme un pirate, il le présenta comme l'un des leurs qui avait perdu la vie à cause de Jack. Il évoqua également le cas de Mantle Shoma qui s'était emparé d'un trésor trouver dans cette grotte, qu'il avait également le butin que Jack avait volé à leur village et que c'était également lui qui avait joué au boucher avec le corps de Black Jack.


FIN
  • https://www.onepiece-requiem.net/t1129-mantle-shoma