Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

[FB 1623] Nomination et allégeance envers la Marine [Solo]

Nomination et allégeance envers la Marine

« Quand je regarde l'océan, je ne peux pas m'empêcher de penser à toi Marlène. Pourquoi le sort c'est-il acharné sur nous ? Nous vivions le parfait amour, notre famille allait s'agrandir, ma situation de marin me permettait d'être au plus près de toi, mais le destin c'est joué de nous ! Comme je le maudis, lui qui doit me regarder avec son gosier de métal, si nos routes pouvaient se croiser, je lui arracherais sa trompe immonde véritable aspirateur d'essence humaine. » Cross Jones n'était pas bien, une sorte de bile noire l'envahissait, mais il fut interrompu par un jeune homme, ce dernier portait les couleurs de la Marine. « Euh pardonnez-moi de vous déranger Lieutenant Jones, mais on vous demande auprès de l'état major ! » S'exclama-t-il avec beaucoup d'hésitation, le cyborg lui répondit d'une façon hautaine. « Comment... » Ne se laissant pas intimider, le mousse prenait de nouveau la parole. « L'Etat Major souhaite vous recevoir. » Poussant un long soupir notre trentenaire se lança dans un petit monologue, ne se préoccupant nullement de l'individu qui venait de le chercher. « Pffff, qu'est-ce qu'ils me veulent encore, j'ai passé les six derniers mois enfermer dans un laboratoire sous terre, cela ne fait que quatre jours que je suis libre de mes mouvements que déjà on ordonne ma présence. Misère. » Notre héros qui se trouvait à ce moment-là devant l'océan sur l'une des murailles de Marine Ford fut contraint de quitter son perchoir pour rejoindre l'Etat Major et comprendre la raison pour laquelle on le faisait venir, lui un simple lieutenant. Marchant d'un pas monotone, la tête basse, Jones arriva devant l'immense bâtiment central de la base. Cacher derrière ses lunettes noires, il ne croisa le regard de personnes, arriver dans le hall on lui indiqua qu'il fallait qu'il rejoigne le dernier niveau du Quartier Général de Grand Line, que des hommes l'attendaient là-haut.

Le DX-0 acquiesça d'un rapide geste de la tête pour dire qu'il comprenait les informations que l'on venait de lui donner lors de son entrée dans le bâtiment. Montant les marches des escaliers deux par deux, l'homme aux prothèses arriva au dernier étage en deux trois mouvements. Une grande porte garder par plusieurs marins siégeait au centre de l'étage, l'homme qui se trouvait derrière ces murs n'étaient autre que le Vice-Amiral en charge de ce bastion. Les gardes laissèrent passer notre barbu, ce dernier n'avait plus qu'à toquer à la porte et attendre que l'homme qui se trouvait derrière cette imposante porte daigne lui répondre. TOC TOC TOC, bruit qui fut le résultat de l'entrer en contact de la main de fer de notre héros et du bois composant principal de l'ouverture qui donnait sur le bureau du dirigeant de cette base. « Entrée » La voix qui disait ce mot fut puissante, la personne qu'il l'avait prononcé devait être imposante et sa carrure digne d'un taureau de combat. Appuyant sur un petit bouton, les lunettes de Jones disparurent, l'officier n'avait plus qu'à pousser les portes qui se tenaient devant lui. Le lieutenant entra dans la salle en saluant son supérieur hiérarchique. « Vice-Amiral vous m'avez fait demander ? » Disait d'un ton poli le cyborg. Relevant légèrement la tête, le DX s'apercevait qu'il n'était pas seul dans la salle, il y avait en plus trois hauts gradés autour du vice-amiral. Notre héros faisait pâle figure devant ces quatre hommes qui forçaient le respect de part leurs statues au sein de la Marine, mais également par leurs forces. Même si Cross avait reçu des améliorations technologiques, ces dernières ne faisaient pas le poids contre de telles puissances brutes. Ne disant rien, le trentenaire attendait que l'un de ces hommes acceptent de lui expliquer la raison pour laquelle il était convié à se joindre à eux aujourd'hui. « C'est donc lui le DX-0 » Demandait un officier au vice-amiral, ce dernier fit un geste de la tête qui signifiait oui.

L'atmosphère était lourde, l'homme-machine n'était pas à son aise, il aurait voulu se jeter par-dessus la fenêtre pour mettre un terme à son calvaire. Plongé dans un profond mutisme, le héros de notre histoire scrutait les coins de la salle, n'ayant pas le courage de rencontrer le regard de l'un de ses interlocuteurs. Mais ce silence pesant fut brisé par le Vice-amiral de Marine Ford. « Si vous êtes ici officier Jones, c'est pour recevoir une promotion à compter d'aujourd'hui vous n'êtes plus Lieutenant, mais Commandant. Ce grade vous offre la possibilité de voguer sur les mers à la tête de votre propre navire afin d'y faire régner la paix et de traquer les forbans. Néanmoins, ce n'est pas la seule raison qui nous a poussé à vous faire venir ici, il y a une autre raison et cette dernière est importante. Je laisse le soin à l'un des hommes ici présents de vous expliquer ce que nous attendons de vous, Cross Jones ou plutôt devrais-je dire DX-0. » La stupéfaction envahissait le corps du marin, il ne s'attendait pas à avoir une promotion, maintenant il était Commandant, lui qui venait de revenir du royaume des morts. Soudain l'un des hauts gradés prit la parole. « Commandant Jones, étant donné que vous avez désobéis à un ordre de l'un de vos supérieurs lors de votre accident, et que la Marine vous a sauvé, vous êtes dorénavant sa propriété à part entière... » Disait-il de sa grosse voix épaisse et rocailleuse, mais il fut coupé par l'un de ses frères d'arme. « Ce que mon collègue cherche à vous dire, c'est que vous êtes notre arme, il vous est donc impossible de refuser un ordre de mission quelque qu'en soit la nature. » Les mots de ce gradé étaient durs, Cross était relégué au rang d'arme de la Marine, il n'était plus un homme pour eux, mais une machine.

Jones était totalement abasourdi, il ne s'attendait pas à une telle rencontre ainsi qu'à cette révélation qui le confortait dans son idée : qu'il n'est plus un homme, mais un robot, un jouet à plusieurs millions de berrys. Peut-on continuer à vivre lorsque le regard des autres devient indifférent ? Non, mais le DX-0 avait une raison de vivre, retrouver les assassins de sa femme, cette volonté de vouloir punir ces hommes qui lui ont tout pris permettra à notre héros de supporter l'indifférence de ses frères d'arme. « Je comprends, à compter de ce jour je serais les bras de la Justice sur la terre comme sur les flots, je ne vis plus que pour une chose, éradiquer les maux des ennemis de la Justice. » Répliqua le cyborg pour faire plaisir aux quatre hommes. Le Vice-amiral était content de lui, il congédia le nouveau Commandant. Le trentenaire s'inclina une dernière fois et quitta le bureau pour retourner à sa médiation devant les flots avant de partir pour exercer le métier qu'il aimait tant autrefois.
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3843-commandant-jones
  • https://www.onepiece-requiem.net/t3605-demande-de-validation-cross-jones-100