AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -29%
Les Apple Airpods 2 avec boîtier de recharge en ...
Voir le deal
127 €

Braquage assez étrange [Solo]

Invité
Invité


Mar 6 Mar 2012 - 23:11

Thème :



Nous nous retrouvons pour un jour pas si basique que ça, c'était aujourd'hui que Kingyo allait pour la première fois tenter un braquage. Il était sur sa barque, la tête posée sur ses bras, il faisait une sieste au soleil ce qui était quand même bizarrement drôle pour un homme poisson . Arrivant alors au quai il alla comme à son habitude dans un bar, il prit un verre d'eau, regardant toutes les personnalités qui pourraient lui rapporter quelque chose d'intéressant . Il ne remarqua personne et continua de boire son eau quand soudain un homme de grandes tailles vint à lui, tapant sur le comptoir et renversant quelques faibles pirates, il se mit à rire et prit la parole d'une façon peu respectueuse :


«Mugamugamugamuga, ne serais-tu pas Kingyo Zetsudai ? La petite frappe des mers ! »


Le requin ne savait pas de quoi il parlait, il n'avait pas le sens de l'actualité, il ne savait pas qu'il était connu de nom pour avoir fait quelques petites choses par-ci par là . Le regardant d'un air ahurit, il se mit d'abord à réfléchir, se demandant bien pourquoi ce géant venait lui parler : *Putain la dernière fois qu'un gars m'a demandé un service en débutant comme ça, l'affaire c'est mal passé...* . King fit d'abord signe de son intérêt proche du zéros de son potentiel projet, mais l'homme en face de lui insistait, il voulait à tout prix discuter avec notre bel ami : «Bon allez ! Parle qu'on en finisse !» l'immense pirate s'éclaircit la voix pour ensuite dire : «Hé bien, mes amis et moi, nous avons décidé de braquer la banque de cette ville, nous avons besoin de pugiliste comme toi !»



«Vous me demandez de jouer les boucliers humains et de me sacrifier pour vous enrichir en gros ? »

Hé oui coco, c'était à peu près le plan de ce fameux pirate aux idées diverses . Kingyo le regardait avec un air fatigué et drôlement ennuyé . Se levant alors de son tabouret, il prit le chemin de la porte de sortie pour ensuite rétorquer : «Ne comptez pas sur moi !» Son but sur cette île n'était pas de foutre le bordel ou de frapper tout ce qui bouge, il lui arrivait parfois de ne pas vouloir se battre et même malgré sa fâcheuse habitude de se fourrer dans des ennuis pas possible . Pas la peine de vous dire que les différents pirates de la bande de ce "braqueur" de banque étaient complètement déçus .

Alors vous allez me dire, s'il ne se bat pas aujourd'hui, pourquoi c'était - il arrêté sur l'île ? Un entraînement, il voulait juste progresser pour ensuite rejoindre son équipage . Il arriva alors sur une petite plaine, il n'y avait aucun pirate et aucun civil, il regarda d'abord l'horizon, respirant premièrement un air pur, il devait profiter de ce petit moment de tranquillité : après ses exercices il devra se concentrer un maximum pour améliorer ses conditions physiques . Son entraînement commençait toujours par de petits échauffements, tel un sportif, il lui arrivait souvent de courir sur toute l'étendue du terrain tout en respirant comme il faut pour ne pas être essoufflé .



Kingyo était donc seul, soulevant un énorme rocher on pouvait voir sur son visage une concentration extrême, il suait, il tremblotait parfois pour ne pas faire tomber cette immense objet . Alors que l'ambiance générale était au calme un violent élément vint déranger notre héros : «BUYAH ... Petit requin rejoint notre bande !» ce petit détail effrayant dérangea énormément Zetsu, laissant alors tomber le rocher il manqua presque de se tuer, heureusement qu'il avait pu faire glisser ce cailloux géant pour ne pas être écrasé comme un vieil étron : «J'ai faillit mourir ... ça aurait été con pour une légende telle que moi...»


Dernière édition par Kingyo Zetsudai le Mer 7 Mar 2012 - 21:39, édité 4 fois
Invité
Invité


Mar 6 Mar 2012 - 23:12


Il suffit de quelques heures pour que notre héros reprenne son souffle, les hommes de l'énergumène était inquiet . Il se releva alors d'un bond, regardant avec un air haineux le chef de la bande : «Baka ! Tu as faillit me tuer !» Il se mit alors à le taper en plein front, le géant tomba sur le sol comme une petite balle rebondissante laissant ses sbires crier des «Sempai !» . King n'aimait pas ce genre de surprise, il ne voulait pas mourir comme une merde et ce genre de morts étaient souvent accompagnées d'une légende ridicule. L'autre imbécile se releva sans une égratignure : normal, Zetsu ne lui avait pas donné un coup puissant, il éclaircit sa voix comme au bar et dit d'une voix affolé : «Désolé, mais j'ai besoin de toi SharkBoy» . Ce garçon était une honte, il avait un groupe de mercenaire bien costaud, pourquoi avait - il besoin d'un gaillard comme notre requin .

«Non c'est non, vas recruter d'autres boulets ! »

Il se dirigea une nouvelle fois vers le centre - ville . Après un entrainement dur et surtout interrompue, il était toujours bon pour un homme d'aller se reposer dans une taverne, il entra dans le même bar que la dernière fois et cette fois il s'assit sur un des fauteuils de derrière . Il put enfin se reposer une bonne fois pour toute, alors que les discussions des différents pirates bordaient le sommeil de King, un bruit sourd vint interrompre ce bon équilibre, c'était le même clown qui dérangeait le requin depuis le début de la journée, il sauta King, les mains en avant disant en même temps : «REQUIN !!!», King stoppa sa course grâce à son pied magique, l'homme était chiant, il ne comprenait pas que notre héros ne voulait pas être dans une histoire interminablement chiante et contraignante, il en avait fait déjà assez : se faire trancher par un sabreur, se faire tabasser par des karatékas, 'fin bref son expérience dans le combat avait été dure et violente .

«Bon écoute, soit tu me lâches, soit je te bute...»


Un énorme froid se lança dans toute la pièce, Kingyo n'était pas du genre à plaisanter avec ce genre de gars. Le grand bonhomme repartit avec ses soldats, il était peut - être temps pour eux de préparer leurs attaques sur la banque, mais en tout cas ce n'était pas avec l'aide de notre boxeur des mers qu'ils allaient réussir leurs coups . La vie dans ce monde était compliqué, il y avait peu de personnes assez puissantes pour survivre dans ces terres plus folles les unes que les autres . King se leva de la table, laissant le bar intact, retournant au lieu de son entrainement il rangea les quelques affaires laissées après la peur qu'il avait eut lors de sa dernière altercation avec l'autre imbécile . Il allait enfin partir de cette maudite île, reprenant sa barque il jeta un dernier oeil vers la banque : celle - ci surplombait toute la ville, elle n'était pas si grande que ça mais c'était un véritable défis d'aller braquer un lieu comme celui-ci .

«Kufufufu... et si j'allais jeter un oeil ? Histoire de voir s'ils ont laissé un peu d'or derrière eux !»


Il monta la petite pente à une vitesse plus ou moins banal, il se mêlait à la foule, non pas de peur de se faire reconnaitre, puisqu'il n'était pas vraiment connu de la marine, mais surtout histoire de ne pas être détaché de la basse populace, dans ce cas il ne serait pas observé ou jugé . Arrivant enfin devant cette fameuse banque, il posa le pied devant la porte, il regarda à travers la serrure mais une main le poussa à l'intérieur du bâtiment : «HAHA je savais que tu allais venir !» Le crétin qui harcelait notre héros l'avait finalement introduit dans son affaire, les hommes de la banque furent d'abord choqué de cette entrée fracassante, bizarrement il n'appelait en aucun cas la marine, au départ on aurait pu penser que c'était par peur mais les brigands comprirent qu'il y avait encore pire que de simple matelot ...



Dernière édition par Kingyo Zetsudai le Mer 7 Mar 2012 - 22:39, édité 1 fois
Invité
Invité


Mar 6 Mar 2012 - 23:12


Cette journée avait était folle, Kingyo avait rencontré de sacrés pitres qui n'avaient pas peur de se ridiculiser en permanence . Il voulait être tranquille pour une seule journée, pourquoi avait - il donc droit à de l'action à tout va ? Zetsu se releva, balayant toutes les poussières qui s'étaient placés sur ses beaux vêtements, la situation le mettait, si je puis - je dire, sur les nerfs . Il regarda d'abord toute la pièce, fixant tous les insectes qui se trouvaient devant lui, l'homme qui l'avait emmenés jusqu'ici lui dit : «Allez frères ! Fonce jusqu'aux coffres» il n'eut pas le temps de discuter les ordres que le géant le poussa vers la pièce des trésors . C'est alors que deux personnages bien particuliers se pointèrent devant le groupe de malfrats . Ils avaient l'air puissant et froidement exécutif, l'un d'eux prit la parole pour dire une bêtise du genre : «Vous, les employés, allez - vous réfugier, on va s'occuper de ces déchets ... »


Alors que King courrait vers les coffres, un des gardiens se précipita vers lui, mais l'un des bandits tira, sans prendre de recul sur cet acte, avec un lance roquette . L'opposant de notre protagoniste fut gêné par le souffle de l'explosion, c'est ainsi qu'il continua sa course . Un homme frileux était devant lui, il le prit par le col, surement pour le prendre en otage ou pour le tabasser sur le coffre . Arriver à la salle du trésor, il lâcha le faible employé de banque, il observa chaque recoin de la pièce mais il était bien tard : les nombreuses caméras de la pièce avaient filmés sont visages . Il regarda l'homme qu'il avait prit en chemin, se rapprochant de son visage, il lui dit : «Bon ouvre ces coffres avant que je t'éclate le crâne sur les combinaisons pour les ouvrir...» l'homme ne sut quoi dire, tremblotant comme une feuille il se mit à ouvrir les différentes boîtes .


*Boom*


Un bruit sourd interrompu, de quelques secondes, l'action de l'employé de banque, de l'autre coté de la pièce on pouvait voir un combat entre un des gardiens et la bande de voleur, on pouvait dire qu'ils se débrouillaient plutôt bien . Malheureusement cette image ne fit pas tilt à notre héros, il n'y avait qu'un gardien, ou était passé l'autre ? Alors que Kingyo venait de rassembler tout le butin un homme rapide vint frapper au cou l'homme - requin. Ce dernier s'effondra sur le sol, il reprit ses esprits en quelques secondes, observant son agresseur . L'inconnu qui avait participé au cambriolage était aussi pâle que la neige, il regardait dans les yeux l'homme qui était censé protéger cet endroit, le protecteur de cette île dit d'une voix froide et expéditive : «Traitre, en aidant ce pirate tu déranges aux chartes !»


«Nonnnnnnn»


Son bras transperça le corps de la brindille qui avait si peur, il tomba violemment sur le sol, sans prononcer aucun mot ni gémissement, Kingyo essaya de se relever, mais l'homme à la violence froide le tapa brusquement à l'abdomen, l'envoyant sur un mur, brisant celui - ci et laissant place à une petite ruelle : «Déchet, vous ne méritez pas la vie ...» alors qu'il allait mettre fin à ses jours, un homme cria dans toute la salle que le premier garde était à terre, l'équipage qui accompagnait Zetsu ne tenait pas vraiment debout mais c'était tout de même une victoire . L'opposant de notre héros regardait ailleurs, il voulait voir si l'information était vraies, mais Kingyo profita de cette minute d'inattention pour le frapper fortement à la nuque : un coup comme celui-ci aurait dû assommer voir même tuer ... enfin seulement pour les personnes assez faibles . Bref il se relevait, avec un peu de difficultés, mais il se relevait quand même .


Sans qu'un mot ne soit prononcé par les deux guerriers, ils commencèrent l'affrontement, l'un était rapide et brutal, l'autre était un peu plus lent mais puissant . Kingyo aimait ce genre de combat, il ne savait pas s'il pouvait perdre la vie . C'est alors, après quelques minutes de combat, qu'un des sous-fifres de l'établissement annonça la venu de la marine, il n'y avait plus de temps à perdre, soit King en finissait rapidement, soit il était bon pour les prisons les plus sales du monde . Sortant son poing américain, il dit d'une voix provocatrice : «Bon et bien, voyons voir si j'ai progressé depuis le début de mon périple !» se jetant sur sa cible, le requin enchaîna deux à trois coups à son adversaire, ce dernier fut surpris de ce changement de vitesse qui n'était pas si fulgurant que ça ; c'était surtout que pendant un combat, chaque opposant observait et ''calculait'' automatiquement les caractéristiques de l'individu en face de lui .



Le combat avait duré une dizaine de minutes, Kingyo avait prit la victoire mais était en contrepartie en sang, on entendait déjà les pas de la marine aux alentours de la banque . Le protagoniste de cette histoire avait deux choix, sauver ses alliés ou récupérer le butin pour lui seul . D'un sourire horriblement expressif sur ses intentions il chuchota : «Je vous avais pourtant dit de ne pas me mettre sur le coup Kufufufufu» Depuis ce jour, la prétention des deux hommes fut égratignée par cette bande de malfrats, la banque, elle, ne sut expliquer cet incident et tout le système défensif de celle - ci fut changé, les pirates eux, ont été capturé et exécuté, l'île recherche en ce moment même la tête du requin sur les cassettes de surveillances, mais il n'a laissé aucune trace .

Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1