AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


[Flash Back][1624] Un clown au visage démoniaque et un cyborg se rendent sur la Route de tous les Périls ! [Pv Stark Lazar]

Cross Jones
Cross Jones
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line.
♦ Équipage : Rhino Storm.

Feuille de personnage
Dorikis: 1282
Popularité: -55
Intégrité: 34

Lun 26 Mar 2012 - 20:06

Un clown au visage démoniaque et un cyborg se rendent sur la Route de tous les Périls !

La mission de Misty Moutain n'était plus qu'un lointain passé. Le commandant Jones avait demandé aux villageois de créer une sépulture pour les marins qui étaient tombés au combat contre les brigands des montagnes. Il repartit avec un petit équipage, six survivants plus lui, cela faisait sept. Cette mini-escouade allait se rendre au Quartier Général de South Blue pour faire son rapport. La traversée dura deux jours et pendant cette durée, le DX-0 s'était montré bavard avec ses hommes, il n'était plus le même homme qu'au début de la mission. Malgré le décès de dix-sept hommes, une bonne ambiance régnait malgré tout, il ne fallait pas pleurer les morts, car cela faisait partie des risques du métier et puis ce n'est pas la première fois que des matelots sont morts et ce ne sera pas la dernière malheureusement. Les deux jours de traversée s'écoulèrent rapidement, une fois que le trentenaire posa le pied sur l'île du Quartier Général de South Blue il dit à ses hommes qu'ils devaient rejoindre la caserne de l'île, que leur chemin se séparait. Les adieux furent rapides, les sept individus se quittèrent sur des poignées de main. L'homme aux bras de fer se devait de faire son rapport au QG de la Marine, il se dirigea donc vers ce bâtiment qui se trouvait au centre de l'île. Une bonne demi-heure plus tard, le cyborg arriva à destination et fit son rapport au service qui se chargeait de cette besogne. Le marin retranscrivait tout ce que lui disait Cross, dix minutes plus tard, le secrétaire dit au commandant qu'il devait se rendre au troisième étage.

Le veuf se rendit donc au troisième étage, il fut accueilli par un colonel de la Marine qui lui demanda de bien vouloir le suivre dans son bureau, car il venait de recevoir une lettre venant d'en haut. Les deux hommes s'installèrent sur les chaises et la conversation commença. Le DX-0 ne savait pas pourquoi on l'avait convié ici, le colonel le rassura tout de suite en lui disant qu'il s'agissait d'une excellente nouvelle. Un léger sourire se dessina sur le visage du cyborg, car cela faisait un sacré moment que l'on ne lui avait pas annoncé une bonne nouvelle depuis sa renaissance. Le marin sortit une lettre qu'il lut à l'homme revenant de Misty Moutain. « Commandant Cross Jones [...], nous avons le plaisir de vous annoncer que vous êtes affecté sur le Leviathan qui est sous les ordres du Colonel Fenyang. » Dit l'homme. Jones ne put s'empêcher de lâcher un « oh » d'étonnement, le Léviathan était un navire de guerre de première catégorie, il en avait entendu parler lors de son séjour chez les savants de la Marine. « Mais où se trouve le Léviathan mon Colonel ? » Demanda le veuf. « Sur Grand Line, d'ailleurs vous devez partir maintenant, un navire vous attend au port, ce dernier doit se rendre sur la Route de tous les Périls. Vous devez rejoindre l'équipage du Colonel Fenyang sur l'île de Little Garden, vous pouvez disposer commandant Jones. » Répliqua le marin. Le trentenaire salua le colonel et quitta son bureau pour se rendre au port de l'île, pour le moment notre héros ne se rendait pas compte de la chance qu'il avait de servir l'illustre Alheïri Salem Fenyang, cet homme était un grand marin.

L'homme aux lunettes de soleil quitta le bâtiment du Quartier Général de South Blue pour se rendre au port. De nouveau le trajet dura une demi-heure et une fois qu'il arriva à destination, il regardait les différents navires de la Marine qui étaient amarrés au port. Comment savoir lequel était le bon ? Mais un homme surgissait derrière le cyborg et lui annonça qu'il s'agissait de cette caravelle et lui expliqua que celui qui dirigeait le voyage se nommait Stark Lazar. Jones lui demanda à quoi il ressemblait, l'homme lui répondit qu'il avait un physique des plus étonnants et non des moins banals. Le DX-0 se dirigea donc vers ce vaisseau et emprunta la passerelle pour arriver sur le pont du bateau. Il regarda autour de lui afin de trouver ce fameux Lazar, mais il ne voyait personne. Après cinq bonnes minutes à poiroter debout, il vit une silhouette, alors le veuf se dirigea vers cette dernière et remarqua qu'elle abordait un visage des plus clownesques. Sans hésiter, l'officier de la marine se présenta à cet étrange individu qui était un défenseur de la Justice et de l'oppresser tout comme lui. « Je suis le commandant Jones, vous devez être Stark Lazar le responsable de ce bâtiment ? » Demanda Cross tout en tendant la main vers cet homme. Pour une fois, l'homme-machine essaya de se montrer cordial au lieu d'être froid et distant avec tous les hommes qu'il rencontrait.


Dernière édition par Cross Jones le Lun 2 Avr 2012 - 11:14, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3605-demande-de-validation-cross-jones-100https://www.onepiece-requiem.net/t3843-commandant-jones
Stark Lazar
Stark Lazar
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line - Mile High Purgatory.

Feuille de personnage
Dorikis: 2250
Popularité: -94
Intégrité: 65

Mer 28 Mar 2012 - 0:25

    Les choses s’accéléraient depuis ma petite escapade sur le Royaume de Saint Urea. Les raisons m'y ayant amenées restaient encore obscures à mon sens, du moins, une partie. Ce dont je me souvenais après lecture du rapport de mes hommes, c'est que je prenais en filature un homme soupçonné d'agir au service de la Révolution avant de mystérieusement disparaître. De quelle manière j'avais bien pu perdre le contrôle sur cette mission, je n'aurais su le dire. Cela restera un mystère pour tous, tout autant que la direction prise par Marco Tronto, le présumé révolutionnaire. Ce fut donc le moral au plus bas que je rejoignais le Quartier Général de South Blue, afin d'y faire mon rapport et de prendre quelques heures de repos. J'étais sacrément lessivé par ces dernières quarante-huit heures. Malheureusement pour ma tronche, car les choses ne se déroulent jamais comme on le souhaiterait avec la Marine, une fois le rapport rédigé, l'on me pria de bien vouloir me rendre au bureau du colonel. Affaire importante à régler selon les dire d'la charmante secrétaire. Pas franchement emballé d'retourner sur une mission dans l'immédiat, mais tout de même contraint de découvrir ce que l'on attendait de moi, j'grimpais au troisième étage du bâtiment, direction l'bureau du colonel.

    Celui-ci ne tarda pas à dévoiler le pourquoi de cette convocation. Une nouvelle affectation prenant effet sur-le-champ, rien que cela. Et quelle affection, l'on me propulse en mer, sur Grand Line plus précisément, afin d'y rejoindre l'équipage du Léviathan, mes nouveaux camarades désormais. Mes compétences en tant que navigateur y seront requises, ce QG pouvait désormais se passer de mes services. Non mais quel enfoiré ! J'commençais à sérieusement me plaire ici et voilà que l'on m'annonce que l'on ne veut plus de moi et que l'on me balance sur Grand Line. J'suis au courant que c'est une bonne nouvelle, que j'vais pouvoir m'améliorer là-bas, faire de grandes choses, m'enfin quand même... C'est que j'avais mes petits repères sur cette île. Désormais, je répondrais aux ordres du Colonel Alheïri Salem Fenyang, Capitaine du Léviathan, l'navire à rejoindre. Là-dessus, l'on m'expliqua les moyens mis à disposition pour ce faire, soit une embarcation de la Marine dont je serais l'navigateur et il faut le dire, l'boss à bord. Mon jouet m'attendait au port, les hommes sous mon commandement pour la traversée de Red Line ayant tout préparé, il ne restait plus qu'à les retrouver. Eux et un certain Cross Jones, également propulsé sur le Léviathan. Un Commandant, intéressant.

    Sans plus perdre une minute, je quittais les lieux, m'attelant aux préparatifs et convoquant l'unité Bloody dans les plus brefs délais. Fixant rendez-vous sur l'bâteau où l'on pourra discuter plus sérieusement. J'sais déjà l'nom que j'vais lui refiler à mon bébé. Sur les lieux, j'donne les ordres aux Marines avant l'départ et me place derrière le gouvernail, ma place. Il ne reste plus qu'à attendre Jones, qui ne tarde pas à pointer l'bout de son nez. Un gars à l'allure comme je les aime, qui imposerait presque le respect. Serrant la main tendue avec enthousiaste, dévoilant un large sourire alors que je l'inspecte sérieusement, j'me dis que l'on ne risque pas de s'ennuyer durant l'trajet.

    - Ravi de vous connaître Commandant, bienvenue à bord du Joker, le tas de planches qui est censé nous faire traverser la route de tous les périls ! Sous-Lieutenant Stark Lazar, mais pour vous ce sera simplement Lazar ! Sur ce, j'pense que nous sommes parés pour prendre la mer, faites lever l'ancre les affreux ! Hissez-moi ces foutues voiles et au pas de course ! On va foutre le cap à tribord ! J'veux pas en voir un en train de glander ! Que l'on apporte de quoi désaltérer nos gorges !

    Sur ce, j'manipulais la barre de manière à ce que l'on prenne la direction indiquée, vers la droite. J'ai eu le temps d'étudier la route à suivre avant l'arrivée du beau brun et j'risque pas de me planter en cours de route, sauf si quelques complications viennent tout foutre en l'air. Il faut savoir qu'un véritable engin avançant sur l'eau comme le Joker, j'en ai jamais piloté auparavant. C'est une véritable première en situation réelle, il y a bien eu les tests et entraînements durant ma formation, sans plus quoi.


Dernière édition par Stark Lazar le Mar 24 Avr 2012 - 16:00, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t4057-stark-lazarhttps://www.onepiece-requiem.net/t4354-stark-lazar
Cross Jones
Cross Jones
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line.
♦ Équipage : Rhino Storm.

Feuille de personnage
Dorikis: 1282
Popularité: -55
Intégrité: 34

Mer 28 Mar 2012 - 23:17

Une fois que la poignée de main entre les deux marins fut faite, le navigateur se présenta au cyborg et fut heureux de l'accueillir sur son navire qui se nommait le Joker. Dès que les présentations furent effectuées, il était temps pour le bâtiment de la Marine de quitter le port et de se rendre sur Reverse Moutain. Tous les matelots s'attelèrent à leur tâche issant les voiles, prenant leur position, quant à Lazar il se mit à la barre. N'ayant rien à faire sur ce bateau, le DX-0 décida de rejoindre le capitaine au visage de clown et envisagea même de faire la conversation avec ce dernier, une grande première en soit. Jones était réputé pour être froid avec quiconque et de ne jamais parler lors des traversées. Mais il sentait en Stark un quelque chose que beaucoup de marins n'avaient pas, peut-être que cela venait de son physique des plus marginales ? Seule le cyborg avait la réponse. Il rejoignit donc le navigateur du Joker avec un léger sourire, le soleil était un son zénith, il activa donc ses lunettes en appuyant sur le petit bouton se trouvait sur sa tempe droite. « Sous-lieutenant Lazar avait vous déjà prit la Route de tous les périls en tant que capitaine et navigateur ? » Demanda d'un air interrogateur le veuf tout en regardant l'océan de South Blue.

Cela faisait maintenant six mois qu'il naviguait sur cette mer commençant à la connaître comme sa poche, le DX-0 avait un léger pincement au coeur, car il avait prit ses marques depuis ses derniers mois, mais la Marine décida de l'affecter ailleurs, ce qui n'était pas une mauvaise chose. Du fait que notre héros avait une vengeance à faire, retrouver les meurtriers de sa femme et de l'enfant qu'elle portait dans son ventre et ce n'est pas dans une simple Blue qu'il retrouverait le ou les coupables, mais sur Grand Line. Le souvenir de sa femme commença à le hanter de nouveau, n'écoutant plus son interlocuteur, il venait de replonger dans ses vieux travers, se remémorant la scène où il mourut en tenant la main de celle qu'il aimait. Les poings de l'homme aux lunettes de soleil commençaient à se serrer, les doigts en titane faisaient un étrange bruit différent de celui d'un craquement de phalanges. Mais le vent frais et l'air marin le firent revenir à la réalité, Cross s'excusa auprès du Sous-lieutenant lui disant qu'il fut victime d'une absence pour cause d'épuisement. Il est vrai que le cyborg n'avait pas chaumé ces dernières semaines, cela ne faisait que deux jours qu'il était revenu de Misty Moutain Island où il eu deux côtes cassés et plusieurs égratignures sur le torse, mais il en apparaissait rien, Jones était quelqu'un de fier et il ne voulait pas montrer aux autres qu'il souffrait comme un simple humain.

Tournant légèrement sa tête vers Lazar, il lui posa une nouvelle question et cette fois-ci il l'écoutera, car ce qu'il venait de faire était un manque de respect surtout qu'en plus ils étaient affectés au même endroit, c'est-à-dire sur le Léviathan. « J'espère que l'on sera bien accueillit sur le Léviathan, je n'ai jamais trop aimé les grands bâtiments où il y a une grande population de marins, la foule m'écœure un peu. Je ne sais pas si c'est votre cas Sous-lieutenant Stark ? » Dit le cyborg au navigateur qui prenait un grand plaisir à manipuler son vaisseau, le Joker. Le commandant Jones était vraiment admiratif des navigateurs, car il les trouvait très performant, il était même jaloux d'eux sur leur capacité à lire les cartes. Le vent marin commença à souffler de plus en plus fort, le ciel bleu était maintenant recouvert de nuage gris, au loin on voyait des nuages noirs. « Ce n'est pas une tempête qui se prépare là-bas ? » Demanda le trentenaire au clown démoniaque. L'homme aux lunettes de soleil espérait qu'il se trompait, mais il avait peur d'avoir raison sur ce coup, Reverse Moutain est un endroit difficile à prendre en cas de mauvaises météorologies, mieux vaut faire la traversée quand il fait beau, mais une fois que l'on est engagé plus moyen de faire retour en arrière. Mais, le commandant n'avait pas de bile à se faire, il était à bord d'un vaisseau dirigé par un brillant navigateur de South Blue, donc la route même si elle s'effectue dans de mauvaises conditions ne devrait pas se terminer mal.
https://www.onepiece-requiem.net/t3605-demande-de-validation-cross-jones-100https://www.onepiece-requiem.net/t3843-commandant-jones
Stark Lazar
Stark Lazar
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line - Mile High Purgatory.

Feuille de personnage
Dorikis: 2250
Popularité: -94
Intégrité: 65

Ven 30 Mar 2012 - 15:23

    Tandis que l'équipage exécutait mes quelques ordres, le Joker entamant alors son périple, chacun prenant son poste, l'marin destiné à rejoindre le Léviathan avec moi vint se positionner à mes côtés. Là était sa véritable place après tout, avec l'navigateur, assurant que l'on ne tente pas de me faire la peau. Bah ouai, il faut bien lui trouver une utilité quand même, étant donné que j'suis pas l'genre à piloter et me battre en même temps, lui s'en chargerait. Il avait la carrure et le style pour. Et puis, un gars qui se pointe devant moi en activant un truc spécial sur sa tronche lui permettant de se retrouver avec des lunettes classes d'vant les yeux, moi je trouve ça cool. Forcément, je l'accepte ! De plus il aime faire la discussion, que de bons points ! La question qu'il préféra poser en premier eut pour effet de provoquer un léger rire de ma part. L'pauvre, s'il savait que jamais dans ma vie l'on m'avait confié un engin de c'genre entre les mains, j'cois bien qu'il aurait demandé à embarquer dans un autre bâtiment. J'le comprends, moi-même j'ai des doutes quant à nos chances de réussir. On parle de rejoindre Grand Line, pas une des quatre mers à la con. Mais avant Grand Line, tentons d'atteindre l'unique continent sur ce monde, Red Line. Cette chose faite, on aura réalisé un grand pas en avant !

    - Tu voudrais savoir si j'ai déjà navigué et dirigé une embarcation sur la Route des tous les périls ? Tu tiens vraiment à le découvrir l'ami ? Pose-toi sérieusement la question, cela pourrait te mettre une pression supplémentaire inutile que d'obtenir cette réponse... tout comme ce serait susceptible d'amener à te rassurer ! Héhéhéhé...

    Ce que j'peux aimer jouer avec les gens ! M'agitant un court instant à ma barre, je pus remarquer que l'autre m'écoutait pas au final... Euh, il se croit où cet abruti pour oser me manquer de respect à ce point ? Il s'imagine qu'il est qui pour me faire chier avec une question et ne pas daigner en entendre la réponse ? C'est vraiment pas sympa de sa part et je m'apprête à lui faire remarquer lorsque un des matelots débarquent, tenant dans sa main un plateau d'argent sur lequel reposent deux verres. Le rafraîchissement que j'ai demandé, parfait ! Il peut s'estimer heureux l'autre, sans l'intervention du marin, il était bon pour une demi-heure de discussion sur le respect et la politesse. J'aime bien pourrir la vie des gens, sur terre autant que sur les flots, c'est dans ma nature. Saisissant le verre que l'on me tendait, je lâchais une main du gouvernail pour ce faire, à l'aise comme le serait une personne habituée à tenir la barre d'une seule main. Boire de l'alcool en mer, en pleine mission, il n'y a rien de plus délicieux. Davantage lorsque la boisson alcoolisée se trouve être de l'eau de vie. Un nom bien amusant pour un alcool qui aurait tendance à vous anéantir la vie plutôt que la bonifiait. 'Parlant de vie, l'Commandant Cross se réveille... J'espère qu'il acceptera le verre que le matelot lui tend à son tour.

    - Si la foule m’écœure ? Pas le moindre du monde ! J'dirais même que j'apprécie sa compagnie, du moment que cette dernière reste sous mon charme et fixe son attention sur ma personne. Après, si c'est pour qu'elle hurle le nom d'un autre enfoiré, j'ai plutôt tendance à vouloir faire un...

    Un massacre. N'étant pas certain que l'homme œuvrant pour la justice soit content d'entendre ce mot sortir de ma bouche, j'préfère le conserver au fond de moi, bien au chaud. C'est un des inconvénients à être un tueur quand tu bosses pour la Marine, 'vaut mieux retenir sa langue par moment. Je ricanais tristement en imaginant le nombre de pourritures ayant succombé sous mes coups. Malheureusement, je fus à nouveau stoppé dans mon élan par l'énonciation d'un mot qui ne me plaisait guère. Tempête en approche... Voilà que les complications arrivent déjà. On navigue à peine depuis quelques minutes, pas plus d'une heure en tout cas. Observant la masse noire formée par les nuages au loin, j'en déduis qu'elle ne nous frappera pas avant environ une bonne demi-heure encore, ce qui nous laisse largement le temps de nous préparer. En espérant que la mauvaise météorologie ne nous accompagne pas jusqu'à l'entrée de Grand Line, on risque légèrement de s'encastrer contre les rochers sinon. Poussé par l'vent soufflant fort, l'on continue d'avancer. Je n'ai pas pris la peine de répondre à la dernière question de Jones, la réponse étant évidente. D'ailleurs... nous y étions. Notre première perturbation ! Dès l'instant où la pluie éclata, tout s'accéléra et doubla en intensité.

    - On ne se relâche pas un instant les affreux ! Ce n'est qu'une petite pluie accompagnée d'un léger vent, le Joker ne sera pas affecté pour si peu ! Maintenons le cap et éventrons cette bourrasque comme un couteau s'enfoncerait dans du beurre !

    Quant au Commandant, il ferait bien de s’agripper à quelque chose, l'on risque d'être secoué dans très peu de temps. Le Joker chavirer de droite à gauche, salement remué par des rafales soufflant avec rage sur la zone, cherchant à tous nous couler. La pluie n'aidant à rien dans la confusion, m'empêchait de correctement voir la direction prise par le bateau. Une chance que j'ai eu l'occasion de boire avant, cela cogne dans ma tête, l'eau de vie c'est le bien. Je ne semble pas affecté par le temps, continuant de maintenir la barre, allant même jusqu'à chanter avec enthousiasme.

    ♪ Je vois des choses dans mon crâne que personne ne voit, j'entends ce saligaud de Crusty qui chante sur les toits, les soirs de pleine lune 'vaut mieux pas qu'on m'embête, mais à qui sont ces serpents qui sont sur votre tête ? ♪


Dernière édition par Stark Lazar le Mar 24 Avr 2012 - 15:59, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t4057-stark-lazarhttps://www.onepiece-requiem.net/t4354-stark-lazar
Cross Jones
Cross Jones
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line.
♦ Équipage : Rhino Storm.

Feuille de personnage
Dorikis: 1282
Popularité: -55
Intégrité: 34

Lun 23 Avr 2012 - 22:33

La route pour atteindre Reverse Moutain n'était pas un mensonge, à peine avait on prit la direction de ce mont qui est l'unique accès de Grand Line pour les navires n'ayant pas de revêtement en granit marin que la mer et le ciel faisaient des siennes. Le navire follement baptisé le Joker était secoué de gauche à droite par la houle, des gouttes d'eau tombaient du ciel, en l'espace de quelques secondes mes lunettes de soleil ne m'étaient plus d'aucune utilité. Je n'avais pas d'autre que de les désactiver, car elles me rendirent aveugle. Les précipitations étaient abondantes, le vent était puissant, tout le monde se cramponnait à son poste et pendant ce temps le capitaine du navire poussait la chansonnette. Il était follement heureux, tournoyant sa barre dans tous les sens, ses manœuvres me faisais peur, néanmoins le bâtiment continuait toujours d'avancer. Le gros de la tempête n'était pas encore arrivé, mais ce n'était plus qu'une question de temps, peut-être dix minutes voir moins. Les nuages noirs étaient menaçants et le ciel se mettait à gronder. Les dieux étaient en train de se fâcher et dans quelques minutes nous subirons leurs colères divines. Je ne savais pas quoi faire sur le navire aucun poste ne réclamait mon aide, je n'avais pas d'autre choix que de tenir compagnie au navigateur fou.

Sa chansonnette était des plus troublantes, les paroles étaient des plus sombres et des plus loufoques. J'étais en train de me demander si cet homme n'était pas un peu barge, sa façon de parler, sa manière de bouger, son look. J'avais l'impression que la Marine recrutait des individus de tous les horizons, c'était comme si elle disait aux volontaires : « venez comme vous êtes ». Mais bon ce n'est pas à moi de critiquer son système ni les autres marins, nous sommes peut-être tous différents, mais nous avons tous un point en commun celui de vouloir protéger l'opprimé de l'oppresseur. C'est ce qui fait après tout la force de la Marine, le fait d'avoir des hommes et des femmes de tous les horizons, chacun apporte quelque chose que l'autre n'a pas. Par exemple moi, je peux apporter justement un côté cybernétique à un équipage, la brigade scientifique m'a donné une nouvelle vie en m'offrant des membres d'une autre époque. Quand j'étais plus jeune, les Pacifistas et les prothèses que je porte malheureusement aujourd'hui étaient un univers que je ne connaissais pas et que je ne comprenais pas. Même aujourd'hui mes lacunes dans ce domaine sont toujours présentes et ceux malgré que je sois un prototype sortant tout droit des laboratoires de la Brigade Scientifique de la Marine.

Je regardais Stark, ce dernier maîtrisait plutôt bien son sujet malgré que la traversée soit des plus mouvementée nous avancions plutôt bien et vite. Néanmoins, je ne pus m'empêcher de poser une petite question au capitaine du vaisseau le Joker, à croire que je n'étais pas aussi serein que je pensais l'être. « Tu crois que l'on est obligé de passer cette tempête pour rejoindre Reverse Moutain ? » Lui dis-je d'un ton interrogateur. Je voyais un sourire béant sur son visage, le Sous-lieutenant était un sacré numéro, mais une chose était sûre on ne devait pas s'ennuyer avec lui, c'était un bon vivant. Je regardais droit devant moi, les bras croisés. « Si je peux me montrer utile, n'hésite pas à me dire où je dois aller, le laxisme n'a jamais été mon fort surtout quand tout le monde s'active. » Dis-je au navigateur sans le regarder. Effectivement j'étais le seul du navire à ne rien faire, je n'aimais pas cette situation, je suis plutôt du genre homme d'action, rester les bras croisés n'était pas mon fort sauf quand je suis allongé sur mon lit après avoir bu deux verres de whisky. Les vagues devenaient de plus en plus importantes, cette fois-ci nous étions en plein dans la tempête, des éclairs jaillissaient des épais nuages noirs, la pluie elle était toujours présente.

Beaucoup diraient que nous sommes fous de prendre la mer lorsqu'elle est dans cet état. Nous sommes des marins en principe nous ne sommes pas pressés, ce sont les forbans qui se jettent dans des tempêtes comme celle que nous sommes en train d'essuyer par manque de temps. Mais une vie sans adrénaline où le danger n'est pas présent est-ce une vie ? Je dirais que non, le risque nous permet d'avancer et de ne pas reculer ceux qui refusent justement de ne pas prendre de risques sont des faibles qui n'avanceront jamais dans la vie. Bien évidemment il est inutile de prendre des risques incongrus et mettre la vie d'autrui en danger, ceux qui le font sont des ignorants et des inconscients. Quand je vois Lazar je me dis qu'il fait partie des hommes qui prennent des risques, mais en réfléchissait malgré ses airs clownesques il n'en demeure pas moins un grand professionnel. Si je peux faire ce jugement c'est justement en analysant son comportement de tout à l'heure, il n'a pas hésité une seule seconde à dire à ses hommes de prendre leur poste et d'être les plus efficaces possibles, car nous étions sur le point d'affronter l'adversité. Soudain une vague beaucoup plus haute que les autres se présentait devant nous et s'abattait sur le Joker. Heureusement pour nous aucun matelots furent emportés par la vague, les choses sérieuses étaient en train de commencer.
https://www.onepiece-requiem.net/t3605-demande-de-validation-cross-jones-100https://www.onepiece-requiem.net/t3843-commandant-jones
Stark Lazar
Stark Lazar
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line - Mile High Purgatory.

Feuille de personnage
Dorikis: 2250
Popularité: -94
Intégrité: 65

Mar 24 Avr 2012 - 15:48

♪ Tititidu, dudududu, tudududududu, tu-tutu-tututu ! Mais allongé, dans les tournesols, oh la vie m'étiole mais dans mes rêves, je danse et je vole et j'oublie que je me suis... ♪ FOUTU DANS UNE SACREE MERDE ! BWAHAHAHAHAH !

Ce n'est pas ce qu'il y a de plus intelligent à hurler en cet instant critique, mais j'y peux rien, la suite de la chanson ne me revenait pas en tête. Au moins, cela a le mérite d'être une suite d'enfer ! Et bien que j'ai l'air d'être le seul à rire de la situation, je me trouve particulièrement drôle aujourd'hui. J'suis en forme ! Pas seulement parce que j'ai bu de l'alcool ! Un jour, un grand comique a dit, 'vaut mieux sourire à la vie plutôt que faire la gueule et qu'elle finisse par vous cracher à la gueule. À moins que ce soit l'autre fou dont j'ai ruiné la carrière en obtenant la promotion à sa place et en le ridiculisant d'vant tous les officiers supérieurs. Boh, peu importe, tous les deux étaient de drôles de types au final ! Le Joker avançait malgré les intempéries, l'équipage à son bord faisant un boulot monstre pour le maintenir sur les flots. Le vent, la mer agitée, la pluie, tout ceci ne cessera d'augmenter au fur et à mesure que nous traverserons cette tempête. Pour l'instant, j'dirais que l'on doit avoir tout juste pénétré à l'intérieur. Cela semble quelque chose d'important, on devrait passer un certain temps coincé à l'intérieur. L'important restait de ne pas relâcher sa vigilance. Large sourire sur la tronche, tenant fermement le gouvernail, je m'accordais tout de même l'temps de répondre aux questions de mon invité très spécial. C'est un Commandant après tout.

- Si c'est obligatoire, Commandant ? Vous tenez tant que ça à faire un détour monstre pour rejoindre le Léviathan ? Ce n'est déjà pas la porte à côté Grand Line, alors si en plus on prend le temps de contourner le moindre obstacle, on y sera pas avant une centaine d'années !

Évidemment, j'en rajoutais beaucoup trop histoire de bien lui faire comprendre que je ne souhaitais pas m'éterniser sur ces mers désormais vides d’intérêts. Le voyage pour atteindre Red Line seulement serait conséquent, inutile de dévier de notre route pour un peu de vent et de pluie. Vent qui se montrait plus efficace qu'auparavant, il en devenait même assez chiant. Il ralentissait notre progression, menaçant parfois d'nous faire dévier. J'en avais presque perdu le sourire. La mer elle aussi se décidait à se remuer avec plus d'intensité, manquant de faire basculer notre navire sur l'côté, nous promettant ainsi à tous une noyade certaine. Avec les vagues qu'il y a plus bas, si l'un de nous tombe à la flotte, il est foutu, c'clair. L'type ayant moins de chance de survie étant le Commandant et tous ses gadgets électroniques qui l’électrocuteraient une fois en contact avec l'eau. J'avais légèrement la vie de centaines de gens entre mes mains, une chance que les bateaux de la Marine c'pas de la merde. VRAOUM ! V'là maintenant que le ciel envoyait des éclairs ! Après s'être méchamment assombri, il bombardait la terre de sa foudre. L'on arrive à la moitié d'cette tempête, l'moment où les choses deviennent excitantes. Alors qu'un autre éclair grondait, je laissais échapper un sifflement admiratif. L'on continua d'avancer, résistant aux éléments se déchaînant contre nous. Jusqu'à ce que...

- WOUHOUUUUUUUUUUUU ! BORDEL ! J'AI CRU QUE J'ME RETROUVAIS DANS LA PARTIE INTIME D'EMMA ! AUSSI HUMIDE ET IMPRESSIONANT ! QUEL CHOC ! BWAHAHAHAHAH !

Ce qu'il venait de se passer ? Une énorme vague, bien plus grosse que les précédentes, venait de s'abattre sur le Joker, Cross et moi-même n'y échappant pas. Trempé d'la tronche aux pieds, l'espace d'un instant, alors que la vague me percutait de pleins fouets, je m'étais remémoré la soirée très intense passée avec Emma. Y'avait autant d'eau sérieux ! Tout dans ma poire, comme aujourd'hui ! Paix à son âme d'ailleurs. Bah ouai, je l'ai tué c'soir-là. J'ai pas supporté qu'elle tente de me noyer alors que je lui offrais un plaisir inégalable.

- Si vous souhaitez vous rendre utile Commandant, alors restez ici et attendez qu'un monstre se pointe pour lui faire la peau. Vous êtes le plus puissant sur ce bâtiment et les monstres marins ici, c'pas de la rigolade. Je compte sur vous pour m'éviter une mort douloureuse ! Bwihihihi...

Et ainsi, le Joker faisait son petit bonhomme de chemin...

***

Quelques jours plus tard.


Toujours en mer, sans espoir d’apercevoir l'entrée de Grand Line aujourd'hui. C'est long, comme prévu avant de partir. Heureusement, ces derniers jours n'ont pas été trop pénibles. Quelques agressions fâcheuses de monstres marins seulement, rien de bien méchant. Aucune perte à déplorer, je gère. Il est presque trois heures de l'après-midi en cette paisible journée. Nous voguons sur les flots, accompagné d'un soleil de plomb. Jusqu'ici rien de grave, jusqu'à l'arrivée d'un invité mystère. Surgissant des flots brusquement, nous faisant face, à quelques mètres seulement, un monstre marin plus dangereux que les autres était-là. Les marins commencèrent à s'affoler et il y avait de quoi. Les crocs que l'animal dévoila étaient impressionnants. Il ne ferait qu'une seule bouchée de nos hommes avec un armement pareil. Moi, j'pouvais pas quitter mon poste, ce n'était donc pas à moi d'le renvoyer d'où il venait. L'Commandant en revanche... lui qui aime se rendre utile, en voilà une parfaite occasion.

Spoiler:
 
https://www.onepiece-requiem.net/t4057-stark-lazarhttps://www.onepiece-requiem.net/t4354-stark-lazar
Cross Jones
Cross Jones
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line.
♦ Équipage : Rhino Storm.

Feuille de personnage
Dorikis: 1282
Popularité: -55
Intégrité: 34

Jeu 17 Mai 2012 - 12:57

Les dernières journées en mer furent mouvementées, mais à chaque assaut de monstres marins ou d'aléas climatiques, nous avons réussi à nous en sortir. Le navigateur Lazar faisait un remarquable travail, ses hommes aussi, tout le monde donnait du sien pour que cette traversée se passe dans les meilleures conditions. Aujourd'hui, nous avons un soleil radieux et la mer était calme, si calme que l'on pouvait voir les poissons nagés. Soudain un énorme monstre marin vint se dresser devant le Joker, il nous montrait ses jolies quenottes grandes comme la taille d'un homme est aussi tranchante que des lames de rasoir. C'était un travail pour moi et le navigateur me le fit sentir en me souriant. Les monstres marins n'ont jamais été ma tasse de thé pour plusieurs raisons, ils sont imposants, ils crient, ils sont capables de faire couler votre navire et quand vous les tuez ils vous barrent la route avec leurs énormes carcasses. Je poussais un léger soupir avant de m'avancer vers la proue du navire. Je tournais légèrement la tête pour m'adresser à Stark. « Je compte sur vous pour que vous m'offriez un verre lorsque nous serons sur Grand Line ! » Lui dis-je en activant mes lunettes de soleil en appuyant sur le bouton se trouvant sur ma tempe. A moi de jouer maintenant, je courais sur le pont avant de bondir sur la proue et de me jeter dans la gueule du monstre qui était grande ouverte.

[Flash Back][1624] Un clown au visage démoniaque et un cyborg se rendent sur la Route de tous les Périls ! [Pv Stark Lazar] Arist93121606519539_art
La bouche de l'animal se referma dès que j'atterrissais sur sa langue. Ne voulant pas me faire croquer par la bête, je glissais le long de son appendice buccal de façon à me faire avaler par le monstre. Je fis attention à ne pas toucher à sa glotte, car je n'avais aucune envie de le faire vomir. Dès que je me retrouvais dans l'oesophage du monstre, je dégainais mes deux sabres cachés dans mes avant-bras et je les plantais dans la chair de la bête. De cette manière j'arrêtais ma chute libre. L'animal poussa un terrible rugissement qui me décoiffa et me transperça les tampons. Je retirais la lame droite de son oesophage pour pouvoir dégainer le splendide Meitou que j'avais récupéré il y a quelques jours. C'était la première fois que j'allais m'en servir outre que dans un entrainement. J'allais pouvoir le baptiser en lui donnant sa première victime et quelle première victime un monstre mesurant je ne sais pas combien de mètres et qui doit peser des tonnes. Je plantais le sabre dans la chair de la créature, un nouveau cri se fit entendre, je rangeais le sabre de mon bras gauche dans son compartiment prévu à cet effet. C'est alors que je fis exprès de m'enfoncer davantage dans le corps de l'animal tout en lui ouvrant la gorge. Après plusieurs centaines de mètres de chute libre, je sentis que la bête rendait l'âme puisque de l'eau entrant par l'immense plaie ouverte que je lui avais faite avec Kokoru Kurai durant cette chute libre.

Je rangeais mon sabre dans son fourreau avant d'utiliser cette ouverture que j'avais créée pour tuer ce monstre marin qui nous bloquait la route. La chance était avec moi puisque l'animal n'avait pas coulé, je nageais en direction du bateau et quand j'arrivais près de la proue j'appelais les hommes du Joker. « J'aimerais bien que vous m'envoyez une corde les gars. » Dis-je tout en faisant du surplace. Les matelots m'envoyèrent une bouée à laquelle je m'accrochais puis ils me remontèrent avec difficultés, c'est que je pèse lourd avec mes prothèses cybernétiques. On me donna une serviette pour que je puisse m'essuyer, pendant que je me frictionnais la tête je me dirigeais vers le navigateur. « A vous de jouer maintenant, la voie est dégagée ! » Cette petite baignade fut très rafraîchissante. J'étais ravi de mon Meitou qui possédait une lame de très bonne qualité, jamais dans ma vie je n'ai eu une arme aussi bien aiguisée, je sens qu'avec elle je vais faire des malheurs, les forbans n'ont qu'à bien se tenir !
https://www.onepiece-requiem.net/t3605-demande-de-validation-cross-jones-100https://www.onepiece-requiem.net/t3843-commandant-jones
Stark Lazar
Stark Lazar
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line - Mile High Purgatory.

Feuille de personnage
Dorikis: 2250
Popularité: -94
Intégrité: 65

Ven 25 Mai 2012 - 15:03

Le Commandant Jones, en voilà un gars que l'on ne regrette pas d'avoir à bord. Ce gars sait se rendre utile quand il le faut, cela me change des incapables de soldats au Quartier Général de South Blue. L'Commandant, tu lui demandes de frapper sur tout ce qui bouge et nous menace, il le fait et avec une certaine classe. Il offre le divertissement en plus de garantir une sécurité rassurante. L'avoir à ses côtés durant une traversée aussi longue, c'est vachement pratique. Le mieux dans tout cela ? Nous sommes affectés au même navire, le Léviathan. Si ce n'est pas génial. J'ai quand même eu peur au départ, quand je l'ai vu se faire avaler par le monstre marin, j'ai cru qu'on se retrouverait dans une belle merde. J'avais aucune envie de me frotter à un truc de cette taille 'faut dire. Finalement, il est réapparu de la plus spectaculaire des manières, en taillant une entaille aussi large que le Joker dans le bide de la bestiole. Tout simplement grandiose, l'équipage au grand complet applaudit cette manœuvre, moi y compris. Il avait mérité son verre sur Grand Line, clairement.

    - Très bon travail Commandant ! C'est avec plaisir que je vais m'engouffrer dans une telle ouverture. Soldats, nous repartons ! En avant toute ! Que l'on apporte deux whisky !


Les hommes hurlèrent en chœur, avant de retourner immédiatement au travail. L'exploit de Cross semblait les avoir motivés comme jamais, autre bon point pour lui. Il méritait amplement le verre de whisky que lui tendait le marin à sa droite. Je me saisissais du mien, lâchant la barre un court instant, afin de savourer pleinement la boisson alcoolisée. Cette mission se déroulait sans accrocs, j'étais ravi. Le Joker fendait les eaux à une allure remarquable, nous rapprochant toujours un peu plus de notre objectif premier, Reverse Mountain.

Des semaines plus tard.


Hohoho, nous y étions finalement... Reverse Mountain, le canal obligatoire à emprunter afin de se rendre sur la route de tous les périls. Canal pas si facile que cela, de nombreux navires et équipages ayant échoués dans la tentative, s'écrasant sur l'immense montagne. En réalité, il faut réellement assurer pour parvenir à prendre la gigantesque pente ascendante, sous peine de voler en éclats après avoir percuté de pleins fouets les rochers qui ne vous laisseront aucune chance de survie. La cause de telles catastrophes ? Les courants d'eau violents faisant dériver les bâtiments avec une telle facilitée si l'on ne maintien pas le bon cap. Et encore, même en faisant de son mieux pour ne pas dévier de sa trajectoire, ce n'est pas assuré que l'on y parvienne. Ici débute la réelle lutte avec la mer pour sa survie. Pour l'instant, pas d'affolement à avoir, nous sommes encore loin, bien que l'on progresse plus rapidement, on a le temps de se retourner.

C'est pourquoi, prenant une grande inspiration, j'hurlais aussi bruyamment que possible à tous l'équipage...

    - VENEZ ICI BANDE DE FEIGNANTS ! Pour ceux qui ne seraient pas au courant, la grosse masse de roches au loin, c'est reverse mountain ! Oui les gars, nous y sommes ! Aussi, pour ne pas finir comme nombreux malheureux qui ont tente le coup avant nous, j'aimerais que chacun garde son poste et ne se relâche pas avant la fin de la traversée de reverse mountain. Me suis-je bien fait entendre ? Je serai intransigeant avec le premier d'entre vous qui désobéira à cet ordre, on reste attentif et on ne quitte pas le poste. AU TRAVAIL !


Sur ce discours très autoritaire, j'éclatais de rire. Il est important de rire, c'est bon pour la santé. Il devrait essayer l'autre avec ses lunettes spéciales, se marrer un bon coup. En attendant, bonne humeur ou pas, le Joker lui se rapproche de l'entrée de notre destination finale, ou pas. S'écrasera ? S'écrasera pas ? Telle est la question, niahahah.

Spoiler:
 
https://www.onepiece-requiem.net/t4057-stark-lazarhttps://www.onepiece-requiem.net/t4354-stark-lazar
Stark Lazar
Stark Lazar
•• Commandant ••

♦ Localisation : Grand Line - Mile High Purgatory.

Feuille de personnage
Dorikis: 2250
Popularité: -94
Intégrité: 65

Dim 8 Juil 2012 - 22:06

Yo-oh-oh-oh, c'est un spectacle magnifique qui s'offre à nous, un plaisir réel pour les yeux, même pour un salopard de mon envergure. Apercevoir de ses propres yeux l'entrée de Reverse Mountain, gigantesque montagne se dressant sur les flots, cap important avant de rejoindre la route de tous les périls, tout le monde en rêve. Je ne fais pas exception à la règle, moi avec mon esprit tordu, ma soif de sang, j'ai tout de même des rêves, des ambitions. Aujourd'hui, si nous parvenons à prendre ce canal sans encombre, alors je pourrais rayer cela de ma liste de choses à faire avant la mort. Remonter Reverse Mountain, un verre de rhum à la main, avec l'vent manquant de t'envoyer à la flotte. Je ne veux pas manquer mon coup, je l'ai clairement fait savoir à mes hommes, ils ont intérêts à me maintenir le Joker sur cette trajectoire. Jetant un œil au Log Pose offert par la Marine, j'observais d'un air sérieux l'aiguille pointé en direction des rochers. Lazar qui affiche un air normal, c'est peu commun, sûrement pour cela que les autres me regardent d'un air inquiet.

Quand je remarque qu'ils sont devenus moins vigilant, je ne peux m'empêcher de me foutre en rogne, aboyant d'un air autoritaire quelques ordres, frappant du pied pour qu'ils s'activent. La réaction est immédiate, ils en sont presque rassurés de me savoir toujours en forme. Chacun repart à son poste, s'affairant au mieux pour que le navire ne dévie pas d'un pouce de sa position actuelle. Chose vraiment difficile à faire à présent que le courant nous entraîner à une vitesse vertigineuse vers le canal remontant jusqu'aux cieux. Bordel de merde, 'va falloir que j'garde mes mains cramponnées au gouvernail du Joker jusqu'au bout, autrement, nous sommes bons pour aller défier la solidité de ces roches. L'idée est plaisante, mais je préfère rester en vie. Ce n'est désormais plus qu'une question de secondes avant que le moment décisif se présente. Une certaine tension s'élève dans l'atmosphère, les premières craintes commencent à se faire ressentir, les gouttes de sueur dûs aux efforts fournis s'écoulent des fronts. Tous embarqués dans une même galère, on ne peut que faire confiance à notre bonne étoile et aux capacités des autres.

Plus encore que moi, les soldats doivent fortement espérer que le navigateur que je suis ne lâche pas la barre. La pression est bien présente et l'écart se resserre. On peut le faire. On doit le faire. On va le faire !

    - SOLDATS ! NE RELACHEZ PAS VOS EFFORTS ! ON VA FRANCHIR CE FOUTU CANAL ET REDESCENDRE DANS LA FOULEE SUR GRAND LINE ! JE N'ACCEPTERAI PAS L'ECHEC !
    - OUAI !


Au moins, ils ont l'air désireux de réussir, peut-être même autant que moi. Pas moyen de reculer maintenant, on se retrouve à quelques dizaines de mètres de... WOW ! ET NOTRE VITESSE AUGMENTE ENCORE ! 'Chier, l'navire tremble, on ne parvient pas à le garder stable. J'hurle d'y mettre plus d'efforts, mais rien ne change pour autant. On est au maximum, à la merci du hasard. Cela semble pour autant être bon, encore quelques mètres. Encore un peu plus, on y est presque... on passe... on passe... on passe... L'navire est secoué brusquement, perturbant les rangs, secondes suffisantes au Joker pour virer vers la gauche. Putain... on est toujours bon... On arrive à hauteur des premières roches, à droite c'est bon. À gauche aussi... *SCRAAAATCH* Bruit de planches qui se brisent sur la paroi rocheuse, pour autant, on est encore en vie. J'viens juste de valdinguer contre l'mur d'ma cabine mais rien de grave. Quand je me relève, aidés de deux de mes hommes, tous ont le sourire, penchés aux abords du Joker pour assister à la montée du bâtiment.

Et quelle remontée... à vitesse folle, l'eau voltigeant sur les flancs, l'air venant balayer nos cheveux, on a réussi. Le choc ? Rien de bien alarmant, juste une fissure sur le flanc gauche, une partie du navire non immergée. 'Faudra tout de même réparer les dommages.

    - Que l'on m'apporte un verre de rhum et vite !
    - Tout de suite Capitaine.
    - Bon boulot les affreux, nous y sommes parvenus ! Mais ne crions pas victoire trop vite, il faut encore survivre à la descente... Je vous conseille de solidement vous retenir à ce que vous pouvez.


Et justement, déjà, le Joker atteignait le sommet, dans très peu de temps, il entamerait la descente donnant sur Grand Line. Aussitôt annoncé, aussitôt envoyé. L'bâteau franchissait l'sommet de Reverse, pour retomber aussi sec, vraiment très sèchement même. En fait on était... attends un peu... OH MAIS BORDEL DE MERDE ! OOOOOOOOOOOOOOH ! ON VOLE LA ! Ce fut comme si le temps se figeait, l'espace de quelques secondes, le temps que dure ce bond cauchemardesque dans les airs. Une chose que je n'avais pas prédit, l'envolée du haut d'la montagne. Tous hurlèrent, moi y compris. Tous tentèrent de s'agripper tant bien que mal, certains n'y parvinrent pas, surpris par l'action. Ils s'envolèrent plus haut que le Joker, pour retomber bien trop loin malheureusement... Nos premières pertes, il fallait s'y attendre. Cela ne m'atteignait pas, on le saurait si j'étais un sensible. Puis la situation ne s'y prêtai pas, je priais le ciel de bien vouloir nous faire retomber en un seul morceau sur les flots. L’atterrissage fut renversant, des vagues vinrent percuter la coque du navire, d'autres envahirent le pont, nous trempant complètement par la même.

Et à peine remis de nos émotions, que le bâtiment d'la Marine prenait d'la vitesse, entamant la descente. Celle-ci fut remuante, les quelques soldats n'étant pas solidement retenus à un point furent plaqués en arrière. Explosant les vitres, portes ou murs du navire. Un moins chanceux termina sa course à l'eau... Un de moins, fufufu. Moi dans tout cela ? J'avais tout anticipé, une corde reliée au mat et entourant ma taille m'empêchait de décoller du plancher, me laissant tout le loisir d'admirer le paysage. Surtout ces espèces de tombes décorant les côtés de la pente...

    - Nom de dieu... quelle horreur... mais qu'est-ce que... ?
    - Hum ? Oh... en effet, c'est surprenant. Charmant le décors ici !


Tous eurent un geste de recueillement devant les tombes des nombreuses victimes de Red Line. Je me surpris également à honorer la mémoire de ces défunts, du moins, ceux représentant et travaillant pour le Gouvernement. Le reste, aucune pensée à leurs égards. Nous venions à peine de franchir Red Line, que déjà, nous étions surpris, cet endroit regorge de surprises intéressantes, muhihihi ! La dégringolade de l'énorme montagne qu'incarnait Reverse Mountain terminé, nous pouvions enfin souffler un bon coup. Quel soulagement de savoir ce premier cap franchi. Place maintenant au Cap des Jumeaux...
https://www.onepiece-requiem.net/t4057-stark-lazarhttps://www.onepiece-requiem.net/t4354-stark-lazar
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1