AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

[hors-serie : péninsule de Beer] Le crochet et le ressort.

Galowyr Dyrian
Galowyr Dyrian
Le Sable Rugueux
Mousse

♦ Équipage : Fantine et les garçons

Feuille de personnage
Dorikis: 6910
Popularité: -462
Intégrité: -278

Mer 18 Avr 2012 - 19:58

Le stade se vidait peu à peu, les épreuves venaient de se terminer pour la journée et les bouseux du coin s’en allait en ville profiter du reste du festival et notamment des nombreux stands vendant bières, saucisses , bières à la saucisse et autres saucisse à la bière. Galowyr fumait allongé tranquillement sur l’herbe au centre de l’arène, regardant le soleil se couchait peu à peu. Son regard semblait distant, ailleurs. C’était un de ces moments où le borgne se laissait aller à la nostalgie, où il repensait à cette période heureuse qu’avait été sa vie à bord du navire du capitaine Dyrian. Pourquoi ça surgissait maintenant ? Aucune idée, même lui n’aurait su vous répondre. Son esprit était comme ces giboulées de l’archipel d’Avril, où il faisait toujours un temps superbe mais qui étaient sans cesse assombri d’averses aussi brèves que violentes. Le borgne pouvait ainsi passer extrêmement rapidement de l’exaltation la plus totale à une sombre mélancolie qui bien que temporaire ne perdait en rien en intensité. Alors qu’il se grillait une énième cigarette, il repensait à ce moment de faiblesse fatidique qui avait couté la vie à son père, à ses immondes blessures qui entachaient à jamais son corps parce qu’il n’avait pas été assez fort pour survivre à l’Edge Town de Goa. Se reprochant tous ses malheurs à lui et à sa faiblesse. Soudain une silhouette se mit entre lui et le soleil couchant, ce qui vint le sortir de cette rêverie, c’était ce type là Raito. L’homme ressort fier de son fruit du démon réalisait diverses acrobaties dans un but totalement inconnu du borgne.
Non mais qu’est ce qu’il faisait ce type à venir lui cacher la vue ? Il voulait une mandale ou quoi ? Le borgne tenta de rester calme et s’alluma une nouvelle clope, il ne lui en restait plus guère, il allait falloir qu’il pique dans les caisses de l’équipage pour s’en payer de nouvelles. C’était bien son droit en tant que second non ? Puis de de toute façon, pour ceux qui n’étaient pas content de ça, auraient affaire à lui. Finalement sa bonne résolution de rester calme ne dura guère que le temps d’une bouffée de cigarette, en quelques instants le borgne était sur ses deux pieds. L’occasion était trop belle pour se frotter à un de ces possesseurs de fruit du D. Mon ou quelques choses comme ça. Dans sa vie de baroudeur, il avait souvent entendu parler de ces fruits maudits accordant d’incroyable pouvoir à ceux qui les manger. On lui avait même assuré avec conviction que le meilleur moyen de les cuisiner s’était encore en compote. Enfin tout ça pour dire que les gesticulations de Raito, l’avait sorti de son état nostalgique et que maintenant il brulait de curiosité à propos des capacités de l’homme ressort et qu’il voulait en savoir beaucoup plus.

Hé le binoclard !

Raito se retourna dans sa direction, Galowyr lui souffla sa fumée en plein visage, non sans défi.

Toi et ta banane magique vous faites un peu trop les malins à mon gout et j’ai une furieuse envie de se voir ce dont vous êtes réellement capable. Le problème c’est que … j’ai un peu peur de te faire trop mal et qu’après tu nous boude pour la suite des épreuves. Alors gamin un petit entrainement ça te botte ?

Ce crétin aux lunettes extravagante, l’agaçait de par son assurance exacerbée, il allait le remettre définitivement à sa place et par le même moyen se défoulait après cette journée d’épreuve débile qui l’avait particulièrement agacé. Cela n'allait pas être un entrainement, ça allait tourner à la correction.


Dernière édition par Galowyr Dyrian le Mer 23 Mai 2012 - 9:42, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t2897-galowyr-le-balafre-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t3000-fiche-galowyr
Hayato Raito
Hayato Raito

♦ Localisation : Innocent Island

Feuille de personnage
Dorikis: 1220
Popularité: 68
Intégrité: -32

Sam 21 Avr 2012 - 11:52


« Le crochet et le ressort. »


Bëer. Une péninsule bien étrange dans ces jours de fêtes. Tout le monde semblait à cran comme si une épée de Damoclès allait leur tomber sur la tête. Ils semblaient tous avoir si peur des inconnus. Enfin du moins ceux qui participaient au dit tournoi. Les Pirates n’ont jamais étaient appréciés à leur juste valeur mais de là à faire peur à toute une population sans réellement avoir fait quelque chose. Tout ça était étrange. Mais qu’importe après tout, Hayato sans contre foutait un peu. Lui il était juste là pour ramasser un peu de thune et si jamais se faire de nouveaux potes Pirates. Les premiers d’une énorme liste soyez en sûr. Quoiqu’il en soit dans ce premier tour des épreuves, il s’était fait bien amoché par ce foutu colosse des montagnes. Passé une demi-journée à pioncer pour ça, ça ne le faisait pas trop non plus. Il s’était promis de lui foutre une bonne raclée si jamais il pouvait le revoir dans la rue. Après son passage à l’hosto rien de tel que d’aller boire un petit verre pour se faire un petit remontant. C’est là qu’il avait pu croiser encore le Papi du premier soir. Il passait ses journées au bar ou quoi ?! Enfin pour dire qu’il avait après sa convalescence passait une petite heure au bar, à siroter un peu de rhum et à papoter avec le fameux Papi. Sur quoi ? Arf, sur un peu tout et rien. La pluie et le beau temps quoi. Juste manière de faire passer le temps.

On se trouvait à ce moment-là dans l’arène. Qu’est-ce qu’on allait foutre là-bas ? C’était juste que notre héros voulait revoir l’endroit de sa lamentable défaite d’il y a quelques heures. Il se rappelait dès lors à peu près tous les détails, bien qu’il persiste encore certains trous noirs. Il se rappelait qu’il avait dézingué quelques types par-là, d’autres là-bas et surtout là il y avait encore sa marque de sur le mur de l’arène en bois de son passage. On pourra dire qu’il a laissé sa marque ici au moins. Des moments inoubliables pour sa première participation en tant que Pirate membre d’un équipage. Il se demandait encore si jamais une bagarre éclatait entre des types et les bloody, comment il pourrait réagir ? Irait-il les aider ou non ? Arf, comme il se disait, il verrait bien sur le moment. Mais bon quand il s’agit de baston, on ne peut pas dire qu’il est le dernier arrivé. Perdu dans ses pensées, il s’arrêta dans sa tâche pour apposer sa main à la verticale sur son front pour se faire de l’ombre. Il avança alors sa tête légèrement en avant, c’était certain il scrutait quelque chose. Une masse sombre se trouvait au milieu de l’arène, une masse avec un crochet en or. Pas de doutes c’était ce cuisinier du dimanche qui se trouvait sur le bateau. Bon c’était vrai qu’il faisait de bons petits plats mais rien à voir avec la cuisine d’East Blue. Il était temps de s’approcher et de faire les présentations.

Le voilà dès lors sur la masse sombre, son pif juste en face le soleil recouvrant de son ombre toute la tronche du cuisto’ doré. Il n’en fallait pas plus pour le remettre sur ses pattes et qui balance sa fumée à la gueule de notre héros. Hayato se délecta pendant quelques secondes de cette douce fumée, cela faisait si longtemps qu’il n’avait pas pris une cigarette dans sa bouche et tiré une légèrement latte sur celle-ci. Il prit alors la parole, en disant des choses pas bien dans un premier temps et lançant un pseudo-entrainement dans un second temps. De la provocation ? Certainement, bien que le jeune Raito n’entendit que le mot entrainement et il n’avait en tête que de lui piquer une clope pour s’en fumer une avec lui. Il faut dire que son cerveau est plus accès sur de la mono-pensée. Alors écouter et penser, deux choses bien trop difficiles pour lui.
[hors-serie : péninsule de Beer] Le crochet et le ressort.  13671166
    Hayato : Désolé je n’ai pas vraiment écouté ce que tu disais au début, sinon un entrainement ici ? Ouai je suis jamais contre me défouler après un petit verre. Par contre je t’en supplie tu peux me filer une clope, ta fumée dans les narines ma donnée une de ces envies. Dit-il se replaçant légèrement les lunettes avec un certain air nié voir gamin.
Rien de tel qu’un peu de nicotine et d’alcool dans le sang pour faire des exploits. Tout est bon à prendre quand c’est pour un entrainement. Enfin tout mais pas n’importe quoi non plus …



Dernière édition par Hayato Raito le Dim 25 Nov 2012 - 11:33, édité 4 fois
Galowyr Dyrian
Galowyr Dyrian
Le Sable Rugueux
Mousse

♦ Équipage : Fantine et les garçons

Feuille de personnage
Dorikis: 6910
Popularité: -462
Intégrité: -278

Ven 27 Juil 2012 - 13:47

Galowyr resta un moment silencieux, son unique œil fixa froidement Raito. C’était le temps que le cerveau du borgne élabore deux théories sur le comportement du binoclard, et il n’arrivait toujours pas à savoir si ce type s’amusait à le provoquer encore plus ou s’il était complètement débile. Puis au final ça ne changeait rien, si ce type s’amusait à jouer avec ces nerfs, fallait lui faire comprendre qu’on ne le faisait pas impunément. Puis si c’était un débile profond … bah fallait le taper pour lui faire rentrer un peu de plomb dans la cervelle. Il avait un plan parfait, un plan qui nécessitait un certain talent d’acteur, ça tombe bien ça fait partie de ses multiples dispositions naturels.

Une clope … oh mais oui avec plaisir.

Il fouilla l’air de rien ses poches un sourire amicale aux lèvres, il tira de son long manteau un joli petit cylindre de tabac qu’il posa sur le plat de sa main. Puis d’une voix des plus avenante lui dit avec toujours ce même sourire amicale :

Tiens c’est cadeau, c’est pour nous avoir guidés jusqu’ici.

Lorsque Raito saisit la cigarette, le sourire amicale du borgne se transforma en un sourire digne du pire des vicelards. Il referma sa main sur celle du Raito qui se retrouvait bloqué. D’une voix moqueuse, le borgne dit à sa proie :

Première leçon gamin, ne jamais me demander de cigarette.

Contre un ennemi classique, le borgne se serait contenté de planter son crochet dans le ventre de son adversaire et l’affaire était pliée. Mais là il fallait qu’il retienne la leçon le gamin. Il sera plus fort la main du binoclard qui se tordit de douleur, puis il commença à lui frapper le ventre à coup de genoux, une fois, deux fois, oh et puis une troisième.

Leçon deux : un coup de genoux dans le ventre ça fait mal, quand à la leçon trois elle est encore plus simple …

Il relâcha la main de son adversaire, et frappa du plat du pied le torse du binoclard ce qui fit chuter son adversaire au sol. Le borgne fier de lui, dit d’un air narquois.

Qui veut fumer … se fait cogner.

Le borgne fier de lui croisa les bras, et tira sur sa cigarette. C’est donc tout ce que pouvez faire un possesseur de fruit du démon. Décevant.
https://www.onepiece-requiem.net/t2897-galowyr-le-balafre-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t3000-fiche-galowyr
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1