AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-46%
Le deal à ne pas rater :
Mi Home Smart4u Casque de vélo avec rétroéclairage LED
37 € 69 €
Voir le deal

So good to be bad !

Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Sam 28 Avr 2012 - 10:40

Je suis Sam le Sérieux, prince de la piraterie, et si vous lisez ces mots, c'est que vous avez trouver mon journal. Beaucoup sont persuadé qu'il détient la clé pour accéder à mon trésor. Hélas, si c'est pour cela que vous l'avez lut, vous avez fait fausse route.

Seul quelqu'un me connaissant pourrait réussir à réunir toutes les informations pour trouver mes secrets. Un seul est inscrit dans ces pages, le seul but de ce livre est de réunir les différents profils de mon équipage. Ils sont tout, ils sont ce qui me fait avancer.

Le premier d'entre eux dont je parlerais est surement aussi le plus instable psychologiquement. Paradoxalement, c'est aussi le seul en qui j'ai put avoir confiance. C'est l'homme le mieux informé de mon équipage, et probablement celui qui ne me trahira jamais. Quel dommage qu'il ai tendance à confondre massacre sanglant et pillage...


CHAPITRE 1 : Nobody steals our chicks... and lives.

SBAAAAM

La violence du coup de point fit perdre une dent au punk qui avait déjà manifestement déjà connut sa dose de bagarre de taverne. Son nez avait un tel angle qu'il semblait probable que sa structure ressemble plus à un puzzle qu'à un cartilage unique. Jusqu'à un certain point, même son visage semblait adapter au fait de se prendre des coups. Il était allongé, avait des os saillants, et le haut de son crâne formait une boule qui donnait à son corps maigrelet une allure de masse d'arme taille humaine.

Il regardait son interrogateur de son œil unique.

Je t'ai déjà dit, ils sont en permissions, ils doivent surement être au lit avec ta femme !

Une nouvelle droite lui percuta le visage.

L'homme à moitié dans l'ombre cognait très fort, et avait manifestement une certaine expérience des séance d'interrogatoires. Il frappait là ou faire mal, tout en veillant à ce que ses coups ne risque pas de fracasser la mâchoire de sa victime.

L'homme à la crête pouvait apercevoir le fusil de chasse posé sur le sol un peu plus loin, juste en dessous d'une torche. Ainsi, il était bien en train de se faire taper par ce même homme qui l'avait traqué dans Manshon et ses environs. L'homme avait réussit à passé outre ses réseaux de mines et de pièges. Il était bon, très bon, probablement un de ces chasseurs professionnels qui arpentait les océans.

Mais il appartenait à quel groupe ? Chasseur de prime indépendant ? Guilde de chasseurs ? Marine ? Et pourquoi s'intéressait-il temps à la position géographique des membres de l'équipage de Sam Le Sérieux. Cela faisait cinq ans qu'ils avaient été enfermé. Lui-même n'avait quitté le projet Team que depuis 6 mois, pour rejoindre la révolution. Qui donc pouvait encore s'intéresser au groupe de pirate démanteler ?

Bon comme j'ai pas ton nom, je vais t'appeler Rupert d'accord ? J'ai toujours rêvé de me faire tabasser par un mec appelé Rupert.

Très drôle. Tu m'excuseras mais j'ai les lèvres gercées. On ne m'avait pas dit que le maître artilleur Halu Mé Lefe avait fait carrière comme clown.

Je ne l'ai jamais fait, trop charismatique apparemment, tu sais pas ce que c'est toi?


Un nouveau coup percuta l'artilleur dans l'estomac. Il ne put pas se pencher en avant malgré la force du coup. Mine de rien, son tortionnaire savait faire des bons nœuds. Bon, dans un combat à la régulière, l'homme n'aurait eut aucune chance. Mais manifestement, il n'était pas du genre à faire des combats à la régulière. Il suffisait de voir comment il l'avait capturé, sans aucun coup de feu, sans aucun combat, juste en le prenant dans son sommeil.

L'homme sortit enfin de l'ombre. Il était manifestement âgé. Une cicatrice passait de part et d'autre de son œil droit. Il portait une tenue militaire et un chapelet de munition. A sa ceinture, il était facile de voir un splendide couteau de combat qui n'avait rien à envier à celui du maintenant célèbre Contre-amiral Toji Arashibureï. Il avait penser à un chasseur de prime, il se trompait. Il était face à 2013, le meilleur informateur de TnT Tempiesta.

L'agent mafieux était d'ailleurs déterminer à le faire obéir. Le patron avait des liens très importants avec Sam le Sérieux et son équipage. Il avait même rencontré plusieurs d'entre eux dans ses aventures. Rien que pour cela, le vieil homme se devait de faire parler l'artilleur.

Hélas, c'était un dur, un vrai, un de ces mecs qu'on ne pouvait pas faire parler en se contentant d'un vulgaire passage à tabac. Il allait devoir passer au plan B. Il en venait presque à regretter que ce ne soit pas Eléna qui s'occupe de ce cher monsieur Lefe. Elle était bien plus douée pour faire parler ceux qu'elle interrogeait.

A ta place, je ne ferais pas trop le fier. Mon patron est un homme très hargneux. En fait, si tu n'es pas mort, c'est qu'il voudrait pouvoir te vaincre de ses propres mains, mais je suis sûr que le convaincre qu'il est viril de te faire la peau ne sera pas très compliqué.


Virilité... Patron... Ces mots firent redresser la tête au punk de l'équipage de Sam. Ils lui rappelaient un homme qui avait battu à ses côté du temps où ils étaient encore enfermé sur l'île qui servait de base au prjet Team. Un jeune homme aux cheveux blancs et à l'esprit combatif. Un garçon qui était parmis les plus redoutables des blues, si l'on en croyait les journaux. Ainsi TnT, après les avoir abandonné s'amusait à leur refaire un petit coucou. Il était devenu stupide ?

Oh? T'aurais put me le dire plus tôt, à cause de toi, je viens de gaspiller ma salive pour t'insulter. Le fait de travailler pour le gamin doit être assez dur pour le moral non? Laisse moi deviner, tu es dépressif chronique, et ton psy t'as recommander d'aller dans la pègre pour voir ce qu'il y avait de pire au niveau misère humaine?


2013 ne réagit pas à la provocation.

Un mouvement dans le hangar de Manshon qui lui servait d'abris venait d'attirer son attention. Instinctivement, il posa sa main sur le poignard. A priori, dans une ville comme celle-ci, la plupart des gens faisaient semblant d'ignorer les bruits de bagarre provenant d'un vieux hangar, marine compris. Quand la mafia règne, on apprend vite à faire profil bas pour tout ce qui est mineur. Mais on n'était jamais à l'abris d'une attaque surprise d'un pseudo super-héros.

Il s'éloigna de sa victime à crête. Cette silhouette, il la connaissait.

Capitaine, nous savons où elles sont. La gamine est partie s'en occuper...


Halu Mé Lefe leva les yeux. Il avait entendu la phrase prononcé par le trouffions. Il n'avait pas besoin d'avoir les détails pour savoir de quoi il s'agissait. Lorsque l'équipage s'était séparé, ils s'étaient assurés que le harem de l'équipage soit placé en lieu sûr, des fois que le capitaine Sam revienne. C'était lui qui devaient les garder. Et accessoirement, c'était aussi lui qui devait veiller à ce qu'elle ne soient pas tenter de... De partir bien sûr.

S'ils avaient trouvé les filles, il ne devait pas prendre de risque. Sam le tuerais s'il apprenait que les gonzesses avaient été prises. TnT le connaissait. Le garçon savait qu'il était le point faible du groupe. Il avait été prit, il devrait parler. Par contre, il ne resterais pas longtemps enfermé. Il reprendrais contact avec les anciens du projet Team. Personne ne pouvait toucher les gonzesses et vivre. TnT connaissait la règle, c'était le pacte que tout les membres du projet avait signé.

2013 se rapprocha de sa victime....

Bon maintenant on va jouer à un jeu. Tu balances tout ce que tu sais sur ceux qui ont navigué avec Sam le Sérieux, et peut-être que j'aurais le temps de rappeler la main gauche de notre ami commun avant qu'elle ne massacre un des deux plus grands trésors de ton ancien capitaine. Ou bien tu préfère peut être que je t'arrache les poumons tout de suite ? Vrai que ça serait moins cruel que ce que te fera Sam quand Lala en aura finit avec vos donzelles.


Pourquoi gagner honnêtement quand il est beaucoup plus facile de tricher ?
Timuthé N. Tempiesta
Timuthé N. Tempiesta

♦ Localisation : Dans ses chaussures
♦ Équipage : Gun an Gun's

Feuille de personnage
Dorikis: 3100
Popularité: -411
Intégrité: -369

Ven 4 Mai 2012 - 22:50

Si Halu est l'homme le plus fiable de mon équipage, c'est de loin Emujin Yadetru qui est le plus admirable pour ses talents de guerrier. Bien sûr les plus puristes de mon équipage vous dirons qu'il n'était pas l'un d'entre nous à proprement parler et ils auraient raison.

Cela dit, il a tellement passé de temps dans nos geôles qu'il est pour moi aussi important que les autres. Je vois déjà les lecteurs qui me connaissent relire trois fois cette phrase. Oui, Sam le Sérieux pouvait s'attacher à un homme n'étant pas de son équipage. Il est même probable que je me sente plus proche d'Emujin que de la plupart de mes hommes, Halu compris.

Il était fort, vif, toujours concentré, rigoureux, et même s'il a juré ma perte, et qu'il fera tout pour tenir sa promesse, je suis sûr qu'en d'autres circonstances nous aurions put être bons amis. Et je suis prêt à parier qu'il garde toujours un œil sur les filles que nous avions plus ou moins kidnappé. Pourquoi en aurais-je confier la garde à mon homme le plus faible sinon ? Et pourquoi l'île natale de ce cher Emujin ?


Chapitre 2 : I don't step on toes, little girl, I step on necks.

La lumière du soleil. Le souffle du vent. Le craquement des branches. Le gout du lait de jument. Et cette odeur de caramel.

Emujin regarda pensif l'horizon, se caressant machinalement son Fu manchu. Cela faisait des années qu'il n'avait plus quitté la jungle de l'île de Tanuki. C'était son île maintenant, il en était une des plus grandes légendes. Mais parfois, les voyages lui manquaient. Il était lointain le temps où il avait été forcé à naviguer avec un équipage pirate reconnut pour sa richesse. Il détourna le regard de la mer. Comme à chaque fois qu'il contemplait l'océan, la cicatrice qu'il portait la poitrine gauche, juste au niveau du cœur, lui faisait mal. Et puis, cette fois, il avait plus important à faire.

14 femmes de diverses origines avaient étés massacrées. Leur case avait pourtant été mise à l'écart. Les gardiens du village auraient du davantage se méfier de ces étrangers venu les questionner à propos du harem de Sam. Ils n'avaient même pas chercher à cacher leur employeur. TnT Tempiesta, le démon de North Blue. En temps voulut, il paierait. Sam était peut être un criminel, mais ses otages, elles, n'étaient pas responsables de ses actes. Mais avant tout, il y avait une autre cible.

Une petite cyborg qui n'avait eut aucun remords à obéir à son patron.

D'un mouvement de bras, il repoussa la cape qui lui couvrait l'épaule droite. Sa masse d'arme chainée était attachée à sa ceinture, son immense arc encore rangé. Alors qu'il n'avait qu'un simple slip de fourrure, il ne frissonna pas sous le vent glacé de son île. Chacun de ses muscles était contracté. Il était le Grand Chasseur. Du haut de ses deux mètres cinquante, rien n'échappait à sa vue. Enfant ou pas, il vengerait ces 14 femmes dont le seul crime avait été d'avoir été des victimes.

***

+ Opération sanction : terminée +

+ Victimes estimées : 100 % +

+ Aucune résistance réelle +

+ Situation géographique :

Tanuki, North Blue
Plateau de la Lune Noire
Lieu présumé de la naissance du Grand Chasseur +

+ Ordres suivant :

Attendre Emujin Yadetru et prendre soin de soit
Ordre de priorité : moyen
Donneur de l'ordre : Timuthé N. Tempiesta
Liens avec le donneur : Grand frère
Modification de l'ordre de priorité : priorité absolue +

+ Baisse de la luminosité détectée :

Adaptation de la vue en conséquence.
Dilatation des pupilles maximale.
Limites humaines atteintes. +

+ Nuisance sonore détectée : analyse...

...

...

Vol d'oiseaux à 2 h
Possible raison de fuite : panique, supposée à cause d'une intrusion +

+ Danger ! +

***

Certains disaient que les meilleurs archers pouvaient tendre la corde de leur arc jusqu'à l'oreille. Emujin pouvait la tendre jusqu'à l'épaule opposée.

Les oiseaux lui avait légèrement bouché le champs de vision. Il ne chargerait pas la gamine. Dix ans ou pas, elle ne méritait pas qu'on la tue autrement que comme un animal. Elle n'était rien. Elle n'était qu'un objet, une machine utilisée par un être à l'âme noire. Elle avait bougé la tête. Elle l'avait repéré. Tant mieux, il aurait moins de remords à la tuer. Il expira doucement. Il lâcha l’empennage de sa flèche dès qu'il n'eut plus d'air.

Elle se planta là où quelques secondes plus tôt, il y avait la jeune fille. Elle avait disparu. Elle était très rapide.

Il lâcha son arc.

Les feuilles des environ crissaient doucement. C'était le seul son. La gamine allait attaqué d'une seconde à l'autre. Il attrapa la chaîne à sa ceinture. Cela faisait longtemps que la masse à pointe à son extrémité n'avait été utilisée pour briser un crâne humain. Il fallait espérer que la cyborg ai un crâne en acier.

Il réagit juste à temps.

Sa main droite bloqua un poing métallique. Le choc était terrible. La petite était très puissante. Elle n'avait pas son entrainement. Il remonta le genou. Elle bondit. Il l'intercepta au vol avec son bras gauche. Sa poigne se serra sur la chaîne.

***

+ Contact +

+ Forces estimées :

Résistance : 940 dorikis de résistance à l'impact
Puissance de coup : 500 dorikis +

+ Cible identifiée : Emujin Yadetru confirmé +

+ Tactique de combat alpha, puissance maximale +

+ Attaque détectée, masse d'arme chaînée +

+ Esquive droite +

+ Impact du pieds gauche +

+ Choc sur le chêne à l'arrière +

+ Localisation des dégâts : dos +

+ Double attaque du poing +

+ Ventre de la cible touché +

+ Coup de genou brisant : point ciblé, rotule adverse +

***

Il recula la jambe à temps. La gamine ne laissait aucun repos. Il dévia vers le bas un nouveau coup de poing, puis enchaina avec un violent coup de coude visant le nez.

Elle était rapide et petite. Pour la toucher, il devait se battre presque à genou. Cette perte en mobilité l'arrangeait. La gamine avait besoin de vitesse pour donner toute la puissance qu'elle pouvait à ses coups.

Un esquive de la petite l'obligea à lancer un coup de boule. Cette fois encore, il toucha. Il balaya au sol avec sa chaîne. Il n'avait pas le temps de voir si elle avait été surprise. Il devait l'empêcher de bouger.

***

+ Saut d'urgence +

+ Crochet du gauche +

+ Blocage cible, impossibilité de dégagement +

+ Lancement main droite +

+ Cible atteinte au menton+

+ Recule +

+ Charge +

***

Il compris la stratégie. Il se redressa et envoya son pied gauche. Elle bondit par-dessus sa tête. Il aurait dut y penser, ses genoux devaient avoir été renforcée de manière à lui permettre d'avoir bien plus de puissance sur ses appuie.

Il pivota. Sa cape suivit son mouvement. La petite fut déstabilisé. Elle n'avait pas put faire un atterrissage correct. Il lui rendit son uppercut. Il la ramena au sol avec un coup d'une puissance au moins équivalente. La masse d'arme suivit.

Elle fut bloquée par une main d'acier qui grinça violemment sous la puissance du choc.

Il fut surpris.

***

+ Dommages répétés +

+ Localisation : Main droite, dos, mâchoire et genoux +

+ Possible désaccord avec instructions antérieur +

+ Grand Ordre de Frère Tempiesta : Prendre soin de soit +

+ Neutralisation de la cible dans les plus bref délai +

+ Prise maintenu sur armement adverse +

+ Tension, coup de coude, coude gauche adverse ciblé +

+ Craquement, os probablement brisé +

+ Impact poing ennemi +

+ Propulsion à 3 mètres +

***

Le fracas de l'arbre lui indiqua que la gamine avait enfin rencontré un obstacle solide. Il n'avait plus de bras gauche.

Il se redressa pour offrir toute sa hauteur à l'enfant. Il avait une allonge immense par rapport à la petite. C'était sa seule arme maintenant qu'il ne pouvait espérer l'empêcher d'être mobile.

Il la vie charger à nouveau. Il porta un coup de pieds. Elle bondit. Il serra le poing. Il ne frappa pas. Elle était à la verticale et attendait son coup pour lui briser l'autre bras.

Il changea de pied d'appuis. La gamine recula, pas assez loin. Il porta un nouveau coup de pieds. Elle se pencha et s'avança. Il rabaissa le pieds. Il n'y eut pas de contact avec la chaire quand il fracassa le sol. Elle avait esquivé de justesse. Elle était derrière lui.

Sa cape lui pressa la pomme d'Adam et le tira en arrière. Il tomba. Son dos rentra en contact avec un objet métallique. Un poing ? Un genou ? Un coude ? Peut importait. La gamine se présentait déjà, debout sur son torse au moins aussi grand que la petite tout entière.

Il refusa de détourner le regard.

Achève moi ! Laisse-moi rejoindre les Haut-Plateaux dont m'a privé Sam. Laisse-moi revoir mes Steppes natales !

Il serra la mâchoire. Plus rien ne sortirait de sa bouche.

***

+ Cible à terre +

+ Recommandation de TnT : laisser Emujin vivre si possible +

+ Nécessité de réparations des dégâts, combat particulièrement violent +

+ Renseignements à obtenir +

+ Analyse incomplète stockage des données de combat pour transmission +

+ Refuge à proximité : demeure de Grichkof Rushianovsky, recruteur de TnT Tempiesta +

+ Système endommagé, repli +

+ Repos indispensable, temps de guérison estimé : 1 semaine +

+ Survie adverse : certitude +

***

Il y as des secrets que l'on peut apprendre sans qu'ils n'aient été énoncés...
Page 1 sur 1