AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -22%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
140 €

L'ascention militaire d'un Commandant.

Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Dim 16 Jan 2011 - 23:46

Bounty était haut perché à la plus haute fenêtre du Q.G de la marine de West Blue. Il attendait un navire qui l'emmènerait sur sa prochaine mission mais il avait un peu de temps à tuer devant lui avant de prendre le large pour de nouvelles aventures. il se souvenait de son entrée ici même, au Q.G de ce vaste océan de l'Ouest. Il était alors une nouvelle recrue, un mousse. Il portait plus souvent un balai et un sceau qu'un fusil et un sabre, d'ailleurs, on le prenait régulièrement pour un niais et un sot, avant de l'estimer comme futé et capable. Il était clairement à cette époque le larbin de tout le monde. Il nettoyait tout ce qu'on lui disait de faire briller, prenait de méchants coups et n'avait pas le luxe de la plainte. Même les rebuts de 3ème classe, martyrisés de tous, pouvaient se permettre de le rabaisser après avoir étés eux même les cibles des 1eres et 2nd classes. Il détestait par dessus tout cette situation quand son labeur prenait sur son temps d'entrainement. Il devait evenir bien plus fort pour pouvoir porter une arme et partir sur sa première mission.

Les places dans la marine étaient déjà à l'époque difficiles à prendre, pour devenir le dernier des soldats, il fallait une force 2 fois supérieur à la normale. Des punch testeurs du gouvernement fleurissaient sur les terrains d'entrainement pour que chaque marine puisse évaluer lui même sa propre force. Un homme en bonne santé, dans la force de l'âge mais sans entrainement physique particulier possède 10 Dorikis. Il en fallait 20 pour prétendre au titre bidon de 3ème classe, le crème des loosers des soldats. Malgré le retard prit à cause des innombrables et interminables corvées, Crimmson finit par atteindre le résultat qui lui permit de jeter son balais pour récupérer une carabine rouillée. Il enfila avec fierté son costume avant de se ramasser un grand coup de pied au cul qui signalait qu'il devait se mettre en rang. les formateurs s'occupaient de rabaisser les nouvelles recrues avec un talent inouïs. Ils leurs expliquaient clairement qu'ils étaient un grand tas de merde mais que l'espoir était là au fond de chaque homme et que sur 100 déchets, il pouvaient toujours en tirer un déchet moins sale que les autres. Bounty s'en fichait, il était tellement ravie d'être enfin un soldat bien qu'il dut encore faire parfois un peu le larbin, mais le simple fait de pouvoir participer touts les jours aux entrainements exténuants le rendait heureux. Il ne perdait plus son temps et pouvait progresser bon train.

Le thème des exercices n'était pas passionnants mais cela suffisait à entrainer des hommes sans aucune expérience du combat. ils rempaient avec tout leur équipement, apprenaient des techniques de combat rapproché de base, escaladaient des parois pentuée, devaient passer des routes d'obstacles, le matin, ils couraient tous de très bonne heure puis s'étiraient pour démarrer les hostilités, puis les enchainements plus physique venaient avec des abdos en équipes de deux, des pompes, des flexion, des tractions. Crimmson contrairement à ses collègues, ne séchait aucun entrainement pour des motifs bidons d'infirmerie, d'indigestion etc... Il devint donc rapidement un Soldat 2ème classe. Les 1ere classe les lynchent un peu moins, de peur qu'ils ne s'emportent. Car en effet, les deuxièmes classes devaient posséder encore, 2 fois plus de Dorikis que les bouseux de 3eme classe. Ce qui leur donnait un niveau légèrement plus prit au sérieux par leurs camarades d'élite. Bounty ne pouvait pas encore se permettre d'esquinter les adhérents au seul grade en dessous de lui, c'était mal venue dans la marine. il fallait avoir 2 grades de plus pour se faire concrètement suffisamment respecter pour enfin pouvoir terroriser et martyriser les moins gradés. D'ailleurs, il n'y avait que les mauviettes de 3eme classe qui ne respectaient pas cette règle en ennuyant les mousses qui n'ont pourtant qu'un seul grade de moins qu'eux. Les 1ere classe disent d'eux qu'ils sentent encore la lessive tellement cela ce voit qu'ils ont lâchés le balais il y a peu de temps. ils se basent naturellement à la taille de leurs petits bras bien fins.

Les entrainements étaient toujours plus rude mais Crimmson suivait physiquement. Il s'exerçait quand il le pouvait et principalement le matin pendant la course aux aurores quotidienne, à effectuer de brèves mais puissantes accélérations. Il avait entendu dire que certains membres des services secrets se déplaçaient si vite pour les besoins de leur mission qu'ils étaient capable de disparaitre pour réapparaitre un peu plus loin. Ceci avait impressionné le jeune soldat qui s'esquintait à tenter l'impossible. Mais à force d'essayer il fallait l'avouer, sa poussée était devenue intéressante, suffisamment rapide pour prendre de cours quelqu'un de son niveau en plein combat. C'était donc une technique vouée à être améliorée au fil de la progression du marine qui finirait par atteindre un jour le niveau de ces fameux CP9 qui sait ...
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Mar 18 Jan 2011 - 0:26

63 Dorikis. C'était le résultat que venait d'obtenir Crimmson lors de sa dernière séance de frappes contre les punch test de la salle d'entrainement du sous sol. Il se retourna décontenancé pendant que certains de ses amis le félicitaient. Il eut d'office le grade de soldat de 1ère classe attribués avec un désintérêt flagrant par l'adjudant en charge de l'entrainement. Il sortit de sa compagnie le jour même pour rejoindre les rangs des durs. Ceux des soldats de première classe. Il connaissait leur réputation, ils étaient les meilleurs de la basse échelle et un bon compromis entre la qualité et le nombre. Envoyer une unité de soldats de 1ere classe était souvent un choix judicieux pour ne pas perdre trop d'hommes et ne pas monopoliser de gradés sur un champ de bataille trop anodin.

Enfin Bounty se rapprochait de son premier objectif, avoir un grade au sein de la marine. Il faisait partie de la fine fleur des soldats mais n'était pas encore gradé. La recrue redoublait d'effort lors des entrainement pour atteindre les Dorikis requis pour devenir Caporal. L'un des entraineurs l'avait arrêté dans une séance de boxe ou il perdit un peu le contrôle. Le marine l'avait calmé et lui disait que c'était fini les histoires de Dorikis pour gagner un autre poste, il fallait maintenant plus que des Dorikis aux marines désireux d'avoir une place dans la hiérarchie. Il fallait de l'expérience. Bounty était rarement partie en mission et elles avaient presque toujours étés peu dangereuses tandis qu'ils étaient en grand nombre.

La 1ere classe avait comprit, qu'il devrait accomplir plus de missions sérieuses et que ce n'était pas en s'enfermant dans une salle d'entrainement qu'il arriverait à ses fins. Il partit donc sur plusieurs missions qui ponctuaient ses semaines d'entrainement. Elles n'étaient pas spécialement dangereuse mais il enregistrait scrupuleusement les ordres donnés par les capitaines, les manières de procéder, les stratégies utilisées en fonction des différentes situations ... Rien n'échappait à son attention. Il voulait devenir lui aussi un chef et donner des ordres précis clairs et avisés dans toutes les situations possibles et imaginables.

Le garçon chevronné s'était mis en tête de manipuler le sabre avec plus de finesse et de précision. Il le dégainait à touts vas lors de ses missions, ce qui déclenchait le rire de ses collègues à coup sur. Il s'exerçait donc hors des heures d'entrainement à l'abri de leurs regards. Le temps passa et il mit totalement de côté l'entrainement de force pour améliorer ses katas avec son arme. Il la sortait avec plus de maitrise et de retenue ce qui attirait moins l'attention sur lui lors de ses interventions. Crimmson attendait une mission qui tournerait au vinaigre pour faire ses preuves et donner un argument à ses supérieurs pour une promotion. Mais l'occasion ne se présenta pas. Il misa donc sur cet entrainement qui le faisait énormément progresser. Il apprit une chose simple mais essentiel. Dégainer et rengainer son arme avec talent et précision. Sans avoir à prendre le fourreau dans une main, l'épée dans l'autre, puis un air d'abrutis, tirant la langue sur le côté pour ranger la lame sans s'écorcher sauvagement. C'était un entrainement stupide mais qui nécessitait du temps et de la concentration.

C'est lorsque son capitaine en mission le vit dégainer et rengainer son sabre très rapidement pour trancher des hautes herbes qui empêchaient le passage qu'il fut enfin appelé dans le bureau du Comandant de la base. Là il resta planté debout, l'Adjudant en charge de ses entrainements affirmait le sérieux du type au près de l'examinateur qui scrutait avec attention le rapport de ses quelques missions et qui finalement baissa la feuille pour plonger son regard dans celui de Bounty qui gloussa bruyamment malgré lui. La décision était prise, Crimmson allait intégrer le corps des Caporaux du Q.G de la marine de West Blue. La nouvelle le fit frémir et l'emplit de joie en même temps. Il plia ses affaires, et quitta la chambre de 8 qu'il occupait, sachant que les mousses dorment tous dans le même dortoir, alors 8 était un luxe ... Pour s'installer dans ses nouveaux locaux, une chambre de 4. Ses vêtements demeuraient inchangés mais sa carte fut refaite avec son premier grade mentionné dessus, ce qui lui donnait des droits à la cantine.

Ah ... Les joies du carriérisme quand elles nous tiennent ...
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Mar 18 Jan 2011 - 12:31

Crimmson dut vite cesser de se faire des illusions. Le grade de Caporal n'en était pas vraiment un ... Il était encore considéré comme un simple soldat. Il y avait tellement de supérieurs au dessus de lui qu'il n'avait jamais l'occasion de prendre les devants ou de donner ses ordres. C'était mieux ainsi. L'instructeur leur enseigna comment apprendre de leurs supérieurs, comment les analyser pour reproduire leur modèle dans le futur. Comment gérer une troupe d'homme comment organiser le temps dans une mission, quelles sont les priorités. C'était en faites le grade qui correspondait à l'école des officiers. Ils y apprenaient tout ce qu'il y avait à savoir et s'entrainait régulièrement. Les missions furent donc misent de côté quelques semaines en se faisant de plus en plus rare. Il fallait prouver que toutes ces informations avaient étés correctement assimilées pour pouvoir prétendre au poste de Sergent.

Bounty décida d'étudier dure mais il se refusait à laisser de côté son entrainement. Il ressortait autant que possible sa lame pour continuer à apprendre à la manier. Il visait une cible et la frappait à de multiples reprises avec des coups droits de plus en plus puissants. L'attaque devait être à la fois puissante et rapide pour ne pas laisser l'occasion à l'adversaire de s'en défaire. Les choses firent qu'il maitrisa cette technique à merveille en même temps qu'il finit d'assimiler tous les cours liés à la direction d'hommes. il fut donc promue au rang de Sergent.

Là encore, il n'était pas à l'honneur. Le maitre mot de ce grade était l'expérience. A ce grade les marines devaient se forger une expérience complète du terrain. C'était la condition pour continuer à passer les échelons. Ce fut le statut le plus ingrat pour notre marine en herbe car les Sergents sont complètement dans l'ombre des Sergents chefs à qui l'on donne les missions et qui le relèguent aux Sergents Chefs. Il était considéré comme soldat d'élite au dessus des soldats quand il était caporal et maintenant, il était le troufion direct de toute la chaine alimentaire de la hiérarchie militaire de la marine. Et pour conclure le tout, il n'avait pas changé de chambre. C'était donc terriblement rabaissant de partir sur des missions, rédiger ses premiers rapports et voir le sergent chef en faire part aux supérieurs.

Crimmson n'oubliais cependant pas son objectif second après l'ascension qui était la gagne en puissance. Il voulut mettre au point une technique qui utiliserait ses capacités déjà acquises. Il mit donc au point une charge rapide vers sa cible pour enfin dégainer et fendre l'obstacle de bas en haut. Il prit le partie d'arriver accroupit pour améliorer l'ampleur du coup et l'effet de surprise. Il ne mit pas longtemps à la maitriser car l'épée avait de moins en moins de secrets pour lui mais il se rendait compte que fendre un mannequin mal monté, ce n'était pas la même affaire que fendre un ennemi sur le champ de bataille ...
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Ven 21 Jan 2011 - 18:08

Les multiples efforts que fournit Le Sergent lui permirent de se faire remarquer comme étant un acharné du boulot bien fait. Le marine décrochât enfin le premier grade à responsabilité qui le sortirait réellement du corps d'armée de la marine. Il était devenue Sergent Chef. Il fit à nouveau ses valises pour rejoindre les quartiers très prisés des sous officiers. Il partagerait sa chambre avec un autre Sergent Chef, fraichement promus tout comme lui. Depuis ce jours, Crimmson partit régulièrement sur des missions dangereuses mais son temps d'entrainement était largement rempli par le temps de paperasses. En effet qui disait responsabilités disait papiers. Le Sergent Chef se rendit copte qu'il n'était toujours pas au poste au quel il aspirait car en effet il prenait les rapports de ses inférieurs, et tirait toute la gloire de missions auxquelles il avait participé de loin, mais ses supérieurs se déchargeaient sur lui de manière incroyablement lourde. Il était le gratte papier de ses supérieurs.

Son camarade de chambre lui dit qu'apparemment, les marines avaient ce genre de boulot ingrats jusqu'au grade de Vice Lieutenant et parfois même de Lieutenants. Il semblait que Sergent étant le plus petit post de la hiérarchie dite haut gradé et donc à responsabilité, c'étaient eux les plus bizutés sur le remplissage de dossiers. Bounty ne se laissa pas abattre. Il décida de s'entrainer pendant ses missions. Il avait mis au point une frappe assez puissante qui le faisait charger en avant de manière assez rapide. C'était assez facile pour lui qui s'était déjà exercé à l'accélération et à la frappe éclair. Il lui suffisait de conjuguer les deux pour lui permettre de passer sur son ennemi en le tranchant pendant qu'il n'y voyait que du feu, ou du fer. Parfois, des pirates bien entrainés étaient capables de voir son mouvement et de l'arrêter avec une facilité déconcertante alors même qu'il déployait toute sa vitesse.

Lors d'une mission qui consistait à suivre un équipage pirate pour faire un rapport aux supérieurs sur leurs habitudes afin qu'ils décident du meilleur moment pour les attaquer, la troupe embusquée fut repérée. Ils subirent une cuisante défaite et Bounty avait été désarmé pendant l'assaut. Il dut se battre avec ses poings et ce fut une catastrophe. Il finit sonné ce qui lui sauva la vie parce qu'à son réveil, touts ses compagnons étaient morts.Il décida ce jour de s'exercer à main nue. Il était certes un bretteur mais si sa lame devait à nouveau s'échapper de ses mains, il fallait qu'il puisse frapper sans trancher et rester dangereux malgré tout. C'est alors qu'il s'entraina jusqu'à rendre des rapports bâclés.

Son laxisme fut repéré rapidement et alors qu'il venait de mettre au point ce qu'il appelait la frappe indienne à cause du fait qu'il avait appris à placer son coup de telle manière qu'il chamboulait l'intérieur du corps plus tôt que la surface, un rapport d'un supérieur l'affligea auprès des décideurs hauts placés. Il aurait été dégradé si son voisin de chambre n'avait pas apporté des preuves de ses entrainements de nuit et si une pile de dossiers stockés dans le bureau de son ancien entraineur n'avait pas été retrouvée. En effet, celui ci qui était adjudant ne supportait pas l'idée que son ancien élève le dépasse en grade si rapidement si bien qu'il avait gardé certains des rapports que Crimmson lui remettait. Il ne fut pas très habile de les entretenir, il aurait été préférable pour cet homme qu'il les brule puisqu'il fut dégradé au rang de Caporal pendant que son ancien élève fut propulsé au rang de Sous Lieutenant. En effet, la dose de travail qu'il avait déployée pour produire tant de rapports avait impressionné ses supérieurs qui décidèrent de le grader 2 postes au dessus.
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Lun 28 Mar 2011 - 19:01

A partir de ce jour, Crimmson n'était plus un bleu. Il avait vécu plusieurs aventures périlleuses et sa vie avait été mise en danger à de nombreuses reprises. Il était un Sous Lieutenant et de ce fait, il passait du côté de la barre des officiers supérieurs. Il pouvait disposer de sa propre cabine désormais mais le jeune marine préféra se lancer du côté de l'aventure. Il n'en pouvait plus de toutes ces continuelles paperasses. l'excitation de la chasse aux pirates en mer le motivait d'autant plus qu'il était un bon cartographe. Il serait certainement très utile sur un navire. De plus la base de West Blue commençait à devenir ce qu'elle est maintenant. Un ramassis de mauvais soldats démotivés par le manque d'activité. Bounty demanda donc sa mutation sur un navire de guerre et il fut placé en tant que 3ème homme sous les ordre d'un Commandant et d'un Lieutenant.

Les aventures qu'il vécue à compter de ce jour furent toutes très formatrices pour lui. Il gravit les échelons en se faisant remarquer sur le terrain avec les techniques qu'il avait mis au point avec patience alors qu'il faisait ses classes dans le Q.G de West Blue. En se plongeant dans un bouquin d'archives de la marine de son supérieur, il tomba sur les récits aillant un rapport sur un amiral maintenant décédé. Le plus terrifiant et le plus puissant Amiral que la marine n'ait jamais eut. Akainu. Il semblait avoir avalé un Logia des plus dévastateurs. Celui du magma. Tandis qu'il devenait de plus en plus impopulaire pour ses actes trop tranchés; Le Lieutenant se prit d'admiration pour type charismatique qui représentait exactement ses idéaux. La marine nécessite un type de cette trempe à chaque génération pour bien faire le boulot. Depuis ce jour, le jeune homme prit l'Amiral pour exemple, dégouté par ses supérieurs trop laxistes, il adopta une attitude sans pardon à l'égard des criminels. Parfois ses méthodes expéditives lui valurent quelques rapports.

Il fut malgré tout promu au rang de Commandant puisque son supérieur avait perdu la vie dans une escarmouche navale. A la tête d'une centaine d'hommes, Bounty devint terriblement sanguinaire et exigeant. Il se montrait très habile au combat, surprenant ses ennemis pourtant habitués au sang avec sa facilité à prendre des vies sans sourciller. Il était sur le champ de bataille aussi déconcertant pour ses adversaires que pour ses hommes. les autorités intervinrent enfin quand un rapport fut envoyé au Colonel du secteur pour parler du fait que certains qui accomplissaient mal leurs tâches disparaissaient sans que personne ne semble savoir ce qu'ils étaient devenus. Il devint évident que Crimmson dépassait les limites et que sa justice expéditive ne faisait pas bon ménage avec la direction d'hommes. Toutes fois ses Capacités au combat demeuraient appréciées. Il avait effectué plusieurs mission dangereuses en solo ou avec de petite patrouilles, c'était un homme de terrain aguérit et compétent, c'est pour cette raison qu'il reçut un matin dans sa cabine, celle du capitaine du navire, qu'il était invité à entrer dans les rangs de la très prestigieuse élite de la marine. Son grade dans l'élite allait être rabaissé à Vice Lieutenant.

Le nouvel élite comprit immédiatement qu'on l'écartait des responsabilités et qu'on attendait de lui qu'il poursuive ses méthodes de machine de guerre. L'élite n'était formée que de puissants soldats aillant une mentalité particulière. Une autonomie que la rigidité militaire dérangeait, c'était une façon d'agir qui ne convenait pas aux groupes. Rien de tel pour que le marine puisse s'épanouir dans son travail. Moins de contraintes, plus de dommages collatéraux pour la bonne cause, des méthodes peu recommandables employées sans rapports, un mérite pour le travail sale mais bien fait, le brun aux yeux de loups ne pouvait pas demander mieux. Il accepta sa promotion avec une joie non contenue. Il serait affecté à la ville de Logue Town Sous les ordres d'un Colonel. son poste d'élite lui permettrait malgré tout de partir dur des missions dans le monde entier en gardant un oeil et ses priorités pour son unité de rattachement.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1