AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


A peine arrivé et déjà en mission !

Dorian Grey
Dorian Grey
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1160
Popularité: 23
Intégrité: 31

Mar 7 Aoû 2012 - 23:20

Le vent soufflait fort aujourd'hui sur la plage de l'île, le coucher du soleil enflammait le paysage tandis que Grey parcourait l'étendue de sable. Plus loin dans le lagon, le navire de la marine mouillait paisiblement, une majestueuse frégate de combat qui transportait à son bord une centaine de marines. Ce batiment Grey le connaissait par coeur, voila déjà 3 ans qu'on l'avait placé sous son commandement. En effet lorsqu'il avait reçu sa promotion au grade de lieutenant il avait demandé à changer de navire afin de couper tout lien avec sa période sombre au sein de la marine, son nouveau batiment était aussi une frégate à trois mâts, en fait il n'y avait guère de différences entre les deux modèles excepté l'homme qui les dirigait, Grey avait bien changé lui.
Il s'était défoncé pour devenir un officier irréprochable et faire oublier les vilaines rumeurs qui couraient sur lui, et ça avait marché puisque qu'on l'avait muté tout recemment au QG de North Blue. Le QG étant tout simplement la meilleur affectation de cette mer, là où l'on envoyait l'élite du nord et désormais il en faisait partie. Lorsqu'il avait débarqué dans l'immense citadelle il s'était senti gonflé de fierté, il avait été reçus dans les appartements du commandant pour qu'il lui fasse un petit topo sur la situation ainsi que des félicitations, et bien que cet homme fût une personne fort disgracieuse avec ses ignobles créatures cela n'avait pas entaché la joie de Dorian Grey.
Seulement les impératifs du QG n'attendait pas. A peine Grey s'était il installé dans ses luxueux appartements de fonctions qu'un caporal était venu lui confier un rapport. On l'envoyait à l'autre bout de North Blue pour tendre une embuscade à un équipage de rookies qui commençait à faire parler de lui, son baptème du feu en quelques sortes.
Et voila aujourd'hui il se trouvait sur une petite île tropicale à attendre que ses hommes finissent d'établir un rappord des avaries pour reprendre sa traque.

La nuit dernière ils étaient tombé sur le fameux équipage pirate en pleine mer mais l'affrontement avait tourné en la défaveur de Grey. Les dommages qu'ils avaient subis étaient sérieux, la coque étaient percées de part en part et pour l'instant tout ce que l'on pouvait faire était d'attendre que les charpentiers terminent leur examen. Mais si les marines et la faune semblaient paisibles, Grey lui était en opposition totale avec le paysage qui l'entourait, une tempète se déchainait en lui, il se reprochait son manque de discernement durant la bataille et surtout il savait que ces pirates devaient roder à la recherche de la frégate pour l'achever. Combien de temps mettraient ils pour remonter la piste jusqu'à l'île ? Si les estimations de Dorian étaient justes, ils seraient là le lendemain matin, tout reposait donc sur le temps de réparation qu'estimeraient les charpentiers.
Il rebroussa chemin vers le batiment de guerre pour constater que certains de ses hommes roupillaient sur la plage, il leur jeta un regard noir qui les fît se redresser en vitesse pour se mettre au garde à vous. Mais ce n'était pas après eux qu'il en avait, il monta à bord du navire pour ensuite descendre dans la cale et là il trouva une demi dizaine de soldats en train d'inspecter minutieusement les parois du navire. L'un d'eux à la vue de l'officier se précipita pour éxécuter le salut et faire son rapport.

Grey-"Qu'elle est la situation ?"
Charpentier-"Tout sauf bonne lieutenant, si on veut pouvoir repartir il faudra au moins deux jours de réparations intensives et juste pour la coque, car on a pas mal de choses qui ont été abimés m'enfin jvais pas vous ennuyer avec les détails."
Grey-"Deux jours....... et si l'on travaille toute la nuit avec toute la main d'oeuvre disponible ?"
Charpentier-"Ben en fait j'avais déjà calculé comme ça chef."

Dorian se retint de pousser un juron et remercia le soldat en lui ordonnant de continuer son examen et de si possible trouver un moyen de réduire le temps de réparation. Quant à lui il remonta lentement sur le pont, le soleil couchant l'éblouit légèrement au sortir de la cale et capta son attention vers l'océan qui s'étendait devant le lagon, les pirates étaient là quelque part à se rapprocher inéxorablement.


Dernière édition par Dorian Grey le Jeu 9 Aoû 2012 - 0:33, édité 1 fois
Dorian Grey
Dorian Grey
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1160
Popularité: 23
Intégrité: 31

Mer 8 Aoû 2012 - 18:11

L'obscurité avait recouvert les lieux mais les marines eux ne se reposaient pas, ils déplaçaient et batissaient sans repis d'étrange fortifications dans le noir à divers points de l'île. Grey lui se trouvait sur une crête surplombant le lagon a supervisé des travaux, pourquoi toute cette agitation ?
Quelques heures plus tôt il avait ordonné à tous ses hommes de se rassembler sur le pont pour leur donner de nouvelles directives.

Grey-"Messieurs, l'ennemi arrive et nous sommes coincés ici. Certe à priori notre situation est critique mais il ne tient qu'à nous de la retourner en notre faveur, j'ai un plan pour transformer notre désavantage en avantage mais pour cela nous devrons travailler avec acharnement toute la nuit, sans repos. Notre survie à tous dépend de ce que nous accomplirons cette nuit, les paresseux seront chatiés sans la moindre pitié tenez vous le pour dit."
Il laissa ses paroles faire leurs effets puis enchaina. "Que toutes les batteries de canons soient descendues du navire, j'ai repéré plusieurs points de l'île où nous les placerons en embuscade et les camouflerons. L'avantage de ce lagon est qu'il est à découvert de la plupart des points de l'île, autrement dit un navire y pénétrant sera vulnérable face à un tir soutenu venant de plusieurs positions sur les terres. Bien je suppose que vous avez saisit où je voulais en venir, donc commençons à mettre en place le piège."

La frégate possédait 32 canons en temps normal mais l'affrontement de la nuit dernière en avait mis 11 hors services, il en restait donc 21 à répartir. La position la plus intéréssante était la crête surplombant tout le lagon, c'était là qu'il fallait placer la batterie principale soit dix canons qui fourniraient un feu soutenu sur le navire pirate. Il y aurait également trois autres batteries de 3 canons chacunes dispersées à travers l'île pour pouvoir tirer sur l'ennemi de tous les angles, le lagon deviendrait une gigantesque cible dont le navire pirate serait le centre.
Actuellement Grey dirigeait la mise en place de la batterie principale sur la crête, chaque canons devait être soigneusement placé pour bénéficier du meilleur angle de tir possible puis ensuite camouflé avec divers feuillages.

Soldat-"Voila lieutenant les canons sont disposés comme vous le souhaitiez et nous avons apportés les tonneaux de poudre. Hem euh d'ailleur pourquoi autant de tonneaux ? En plus ce n'est pas risqué de tous les mettre au même endroit ?"
Grey-"Il faut savoir jouer des coups risqués pour gagner une partie soldat. Bien je vais descendre superviser les travaux sur la frégate."
Soldat-"Vous n'allez pas vous occuper des autres batteries ?"
Grey-"Inutile j'ai confiance en ceux qui s'en chargent, chacune de ces batteries est dirigées par un sous officier compétent, maintenant occupez vous du camouflage le temps que je revienne."
Soldat-"A vos ordres."

Le batiment de la marine grouillait d'activité, une cinquantaine de marines s'affairaient à déplacer des canons sur le bord du navire faisant face à l'embouchure du lagon, Grey à peinne arrivé se mit à diriger le placement des canons jusqu'a ce qu'un caporal vienne lui annoncer que les batteries de l'île était fin prête.

Grey-"Bien le jour ne va pas tarder à se lever et si je ne me trompe pas il apportera des pirates avec lui. Je vais vous donner les dispositions des soldats pour la bataille, vous les ferez parvenir aux différents sous officiers. La moitié de nos effectifs restera sur la frégate, ils auront pour mission d'utiliser les 4 canons opérationnels que j'y ai laissé mais également de faire semblant d'utiliser les 11 inopérants, dès que le navire pirate sera en vue ils ouvriront le feu. En ce qui concerne les batteries, chacune des batteries annexes aura une quinzaine de soldats pour les faire fonctionner, elles ne devront faire feu que lorsque la batterie principale commencera à tirer. Les soldats restants seront avec moi à la batterie principale, voila rompez soldat."

Le caporal claqua des talons et s'en retourna porter les ordres, Dorian quant à lui se tourna vers un sergent qui attendait ses ordres.

Grey-"Bien, toi je veux que tu reste sur le navire pour diriger les effectifs. Tu es l'homme le plus expérimenté que j'ai et tu devras maintenir la cohésion lorsque vous essuierez un tir nourri car oui vous serez pris pour cible pendant un certain moment et vous devrez tenir, je compte sur toi."
Sergent-chef-"Ce sera fait selon vos ordres mais puis je poser une question lieutenant ?"
Grey-"Eh bien pose nous verrons si j'y répondrais."
Sergent-chef-"Pourquoi mobiliser tant d'effectifs ainsi que des canons encore en état de marche alors que la frégate n'est pas en état de se battre ? Je veux dire il serait plus logique d'utiliser ces hommes et ces canons sur d'autres batteries."
Grey-"Oh ça" un sourire se fendit sur le visage de l'officier, "disons que pour qu'un appat fonctionne il faut qu'il soit crédible."
Dorian Grey
Dorian Grey
•• Commandant ••


Feuille de personnage
Dorikis: 1160
Popularité: 23
Intégrité: 31

Jeu 9 Aoû 2012 - 0:29

Le soleil du matin, flambloyant, s'était levé et illuminait la création, sur l'île pas un murmure. A divers endroits des soldats se cachaient attendant leur heure, le calme avant la bataille. Cette bataille que l'on pouvait voir approcher sous la forme d'un pavillon noir, un énorme galion pirate faisait route vers le lagon, on pouvait presque entendre les cris sauvages de ses habitants.
Grey observait l'avancé de l'ennemi depuis la crête, derrière lui se trouvait les dix canons camouflés sous d'épais feuillages ainsi que ceux chargés de les manipuler, la tension était palpable.
L'attente fût un véritable supplice au point que les premières détonations apparurent comme un soulagement, des tirs de semonces venant du galion, probablement pour ajuster la visée, leur objectif était évident, la frégate. Puis vint les premiers tirs réussis.....

Le galion s'engoufra dans le lagon et tira une salve qui atteint de plein fouet la frégate, la riposte fût maigre et piteuse, on pouvait voir à son bord les marines s'agiter impuissants. Une seconde salve souffla les canons restants et des soldats volèrent dans l'eau à moitié calcinés, le galion s'approchait inéxorablement, plus il s'avançait plus sa préçision devenait meurtrière mais il scéllait également son propre sort, du moins c'était ce qu'espérait Grey.

Dorian Grey fît un léger signe de la main et la batterie se mît à cracher son venin de plombs sur le galion, le prenant complètement par surprise. Et immédiatement les autres batteries relayèrent le feu si bien que le rythme de tir du navire pirate fût brusquement interrompu.
Les boulets volèrent en tout sens, la plupart n'atteinrent pas le navire, d'autre firent des dégats mineurs à la coque mais l'un d'eux faucha l'un des mâts semant la panique à bord du batiment ennemi. Il tenta de faire feu sur l'une des batteries de l'île mais peu importe sa position il offrait un angle d'attaque aux canons de la marines, si bien qu'au fur à mesure des salves les dégats s'accumulèrent jusqu'a le mettre en déroute sous un feu nourri.

Grey-"Bien abandonnez la batterie immédiatement !"

Les soldats de la crête regardèrent leur lieutenant complètement ahuris.

Grey-"C'est un ordre, éxécution immédiate !"

Alors que les soldats se repliaient en trombre, Grey saisit une alumette et l'alluma tranquillement sur un rocher, plus bas le galion approchait de la sortie du lagon. Nonchalamment l'officier jeta l'allumette en direction d'une trainée de poudre avant de rejoindre ses hommes au pas de courses.
L'explosion fût tonituante et provoqua l'éboulement de la crête, le souffle déchira les voiles du pavillon noir et les éboulis le forcèrent à virer de bord pour sortir du lagon par l'extrémité de l'embouchure opposé à la crête.

Soldats-"AHHHHHHH le stratagème du lieutenant a échoué, ils vont revenir nous achever, ça a pas marché."
Grey-"Du calme tout fonctionne comme prévu, désormais ils sont là où je voulais qu'il soit. Ils ont été trop gourmand en se précipitant sur la frégate puis mon embuscade à semer la confusion dans leurs rangs et les a poussé à la fuite, rien n'est plus facile à manipuler qu'un ennemi qui fuit. Désormais le dernier coup va se jouer."

Le galion faisait route piteusement vers le passage qui lui permettrait de s'échapper, la fuite semblait la seule préoccupation des pirates au point qu'ils ne prétèrent pas attention à la chaloupe obstruant le chemin.
Grey saisit un fusil de l'un de ses hommes, l'ajusta sur son épaule puis prit pour cible la minuscule embarcation. Un tir, rien qu'un seul...... Et l'apocalypse se déclencha sur les pillards des mers.
Leur navire fût littéralement éventré par l'explosion qui mit le feu à la carcasse de bois, le feu galopa jusqu'a leur reserve de munitions pour créer une réaction en chaine, l'immense galion partit en fumée emportant avec lui son équipage. Sur l'île les marines observèrent la scène médusés, puis des cris de joies résonèrent à travers le lagon.
Grey quant à lui admirait l'énorme incendie aquatique depuis les restes de la crête, il aurait bien dégusté un verre de vin devant ce spectacle à la fois sinistre et envoutant.

Grey-"Eh bien on peut dire que ce coup les aura mis echec et mat."

Les réparations prirent presque une semaine en raison des dégats supplémentaires qu'avait reçus la frégate durant la bataille, de plus près de 20 marines avaient péris à son bord mais pourtant l'équipage n'était pas morose en rentrant au port du QG, au contraire ils s'étaient tirés d'une situation critique et pouvaient encore gouter à la vie. Dorian Grey quant à lui se plût à penser qu'il s'était tiré de son baptème du feu avec brio.
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1