AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -50%
SanDisk Clé USB 3.0 256 Go
Voir le deal
32.99 €

[FB 1622] Un examen à West Blue

Justino Bege
Justino Bege

♦ Localisation : Derrière la broche

Feuille de personnage
Dorikis: 1197
Popularité: 30
Intégrité: 13

Dim 12 Aoû 2012 - 18:30

Un Examen à West Blue
Citation :
Scéna : Une rencontre entre Malk Fury et Ryuuku Gakuen durant un test militaire. Le premier étant un candidat et le second un juge.


Malk était immobile tout juste descendu de la frégate. Il y avait un temps assez merdique, pas de soleil, pas de ciel bleu. Juste des gros nuages qui prenaient plaisir à arroser le QG ; tellement le climat était torrentiel que c'était à se demander si c'était juste des gouttes d'eau. Avec ce temps de chien Malk ne pouvait pas calculer l'heure qu'il faisait. Boarf, à quoi bon ? Tant qu'il ne faisait pas nuit c'est qu'il faisait jour. Sa coupe qui partait en pic était complètement mouillée, il avait une sorte de casque à la Djomokomovic en guise de coiffure. Devant lui se tenait le QG qui ressemblait plus à un établissement de jeux qu'a une base de la marine. Peut-être un système de dissuasion pour les pirates qui voulaient venir s'amuser un peu ? Ouais le jackpot surtout au vu des quelques patrouilles qui parcouraient la cour, c'était si vide que c'était à se demander si cet endroit était hanté. L'imposant marin pensait s'être trompé de QG alors il sortit la paperasse qui l'avait amener ici.

Citation :
Test du Potentiel et de l'Aptitude à la Survie en Milieu Hostile. T.P.A.S.M.H

Sur ordre de la Marine, je soussigné le matelot 2eme classe Malk Fury à passer les tests de survie en milieu hostile dès son retour au QG de West Blue.

Ce test aura pour but de déterminer les capacités de survie, de force physique et d'initiative que peut développer le candidat. Cette analyse sera intégrée au dossier du marin.

L'épreuve se déroulera en plusieurs étapes et vous serez évalués par trois juges qui vous observeront pendant toute la durée de l'examen. Les plus chanceux d'entre vous auront accès à une formation avancée avec l'un des trois juges.

Le certificat médical d'un médecin de la marine peut éventuellement assurer la non-présence d'un candidat. Dans ce cas-là le test sera reporté et sera adapté à l'handicap du candidat. A titre indicatif, si le candidat a perdu une jambe, nous ne lui demanderons pas d'effectuer un sprint chronométré à cloche pieds afin d'évaluer sa vitesse de course.

Avec mes sincères salutations, Commandant d'Elite Naeilsoooooon.

On pouvait voir là le modèle typique de la marine : Trois phrases soulignées à compléter en fonction du marin. C'est vrai ! Il l'avait oublier le Malk que c'était le fameux QG réputé pour sa fainéantise voilà qui explique tout ces "o" à la fin du nom du supérieur. S'était-il endormit tout en écrivant ? Ou avait-il tout simplement transmit son bâillement à sa plume ? Un sacré énergumène en perspective.

Tépéasthme ?! Tépéasthme ?!

Malk détourna le regard sur le marin qui sautillait à côté de lui. Il devait faire un mètre soixante à tout casser. Ce dernier était pour le moins excité, il faisait des bonds de gauche à droite tout en maintenant une expression faciale d'abruti. Ne comprenant pas le petit marin Malk lui posa une petite question.

Tépé... Asthme... ?

Bah ouais là ! Ton papier là tu vas passer les épreuves là ! Ici au QG là ! Dépêches toi là ! Non ?!

Le gusse était tellement heureux pour Malk que c'était à se demander si c'était lui qui allait passer le test en fin de compte.

Ah le T.P.A.S.M.H ! J'avais pas tilter, j'imagine que tu vas le passer aussi non ?

Ah non non !! J'l'ai déjà fait moi là ! Grmblrmbgr là !

Attends tu veux pas te calmer et prendre ton temps pour m'expliquer ?

J'suis impulsif là ! Tu vois là le QG là-bas ?! Traverses la cour et donnes ton pap...

BAM

C'était le silence absolu Malk tourna sa tête mais le soldat n'était plus là, il était allongé sur le sol en train de roupiller.

*Mais c'est quoi ce délire ? Ils sont tous comme ça ici ?*

Le marin prit l'excité sous son bras puis leva son pied pour commencer à avancer mais fût arrêté dans son élan par une ombre qui s'aventurait dans la direction de ce dernier. Cette étrange silhouette mesurait environ deux têtes de moins que Malk laissant entrevoir une cravate qui se balançait de gauche à droite au fur et à mesure qu'il avançait. Il portait une montre particulièrement chic ainsi qu'une chemise d'uniforme qui faisait ressortir son corps fin. Ses yeux étaient particulièrement grands et noirs ce qui suscitait chez Malk un sentiment d'homme nonchalant. Sa coiffure en crinière n'était pas défaite par l'eau, comment faisait-il ? Cela intriguait énormément l'imposant marin.


Dernière édition par Malk Fury le Mar 14 Aoû 2012 - 22:30, édité 1 fois
Ryuuku Gakuen
Ryuuku Gakuen

♦ Localisation : Par là
♦ Équipage : Sea Wolfs

Feuille de personnage
Dorikis: 3552
Popularité: 380
Intégrité: 464

Mar 14 Aoû 2012 - 15:33

Ce matin là au QG de la Marine de West Blue, tout se passait bien pour Gakuen. Tranquillement dans son fauteuil-lit lui servant de lieu de repos pendant son service, il s'était encore endormi en train de remplir ses papiers. Rien ne pourrait le réveiller, il est alors dans un rêve magnifique, un de ces rêves dont on ne veut pas se réveiller, un de ces rêves où tout se passe bien, tout est parfait, où on ne se pose pas de questions et que le monde est comme on le voudrait. Ce rêve parfait devait prendre fin au moment de l'apothéose, Ryuuku le savait, c'était toujours comme ça dans ce genre de rêve. Mais là, il sentait une différence. Comme si ça allait vraiment marcher, comme si ce rêve allait arriver jusqu'à son extrême, jusqu'au bonheur ultime...!

    Tudup... Tudup... Tu

- QUOI ??!! gueule le marine, obligé de se réveiller pour répondre à ce Den Den. Prenant sa voix la plus énervée possible pour bien montrer son état, le voyeur écoute ce qu'on a lui à dire.
- Bonjour Commandant Ryuuku. Je vous dérange peut-être ? Ici votre supérieur, Mankora. J'aimerais vous demander une petite aide, on a des tests pour des marins pour voir si certains ont quelques talents, j'aimerais savoir si vous pouviez remplacer Garrik qui est assez malade en ce moment. Voilà, c'est tout. C'est un ordre en fait, voilà votre mission, vous qui vous embêtiez il paraît, vous avez de quoi vous occupez.
- Vous croyez que j'ai que ça à f...!

Mais déjà le Den Den était raccroché de l'autre côté. Bon, de toute façon, Ryu était bien obligé de faire cette mission maintenant. Alors c'était parti. Les tests étaient sûrement pré-préparés, Gakuen aurait juste à regarder des gens se donner à fond puis il lui suffirait de prendre un au hasard sous son aile, et de lui donner un truc à faire au hasard. Peu importe, ça n'a alors aucune importance pour le commandant, qui avait décidé que sa journée ne serait aujourd'hui qu'une grande sieste, et qui a dû finalement changer tout ses projets. Ralala, faut toujours s'occuper des autres, on n'a jamais de temps pour soi pense le voyeur tout en s'habillant.

Toujours avec son costume, sa cravate, ses cheveux, jamais rien ne change. Tout est parfait et à la fois désordonné. C'est comme ça. La montre au poignet du marine lui rappelle qu'il n'a pas le temps de se préparer mieux que ça, on n'a jamais le temps de toute façon. Et c'est pas comme s'il avait la force de se "pomponner" de toute façon. Il sort alors de sa cabine, tout en adoptant sa démarche laxiste de d'habitude, pour bien montrer qu'il ne pensait pas faire ce genre de choses quand il est entré dans la marine. Mais peu importe, il ne l'a pas fait pour grand chose au final.... Un homme sans passé à beaucoup d'avenir à ce qu'on dit, car on ne le juge pas sur ce qu'il était.

Dehors, il pleut. Mais peu importe, ce n'est pas cette petite pluie qui va améliorer l'humeur du voyeur. Il continue tout doucement, quand peu à peu il observe deux silhouettes sur son chemin. La première tombe, la deuxième se retourne. Peu à peu, Ryuuku se rapproche, et observe cet homme assez imposant qui se trouve maintenant devant lui. Vraiment plus grand que Gakuen, il semble assez bien bâti. Un homme carré, puissant à première vue. Chevelure trop compliquée pour l'esprit matinal du marin, il s'arrête là dans la perception du physique du marine. Il semble assez froid à première vue, ce qui cache toujours quelque chose...

- Hoy...

Juste ça. Ryuuku n'avait pas le temps de parler à n'importe qui. Mais soudain, il se rend compte qu'il ne sait pas où il doit aller. S'arrêtant tout doucement, le voyeur se retourne et parle d'une voix assez audible pour se faire entendre malgré la pluie.

- Moi c'est l'commandant Ryuuku Gakuen, tu sais pas où faut aller pour les tests là? T'en as entendu parler? Perso, je suis juge, je te demande pas ton nom tu me le diras de toute façon non?

Mais tout à coup on entend le bruit de quelqu'un qui prend le micro de la base. Un grésillement aigu et :

- Les juges et ceux qui sont là pour les tests, rendez-vous dans la cour nord.
- Wouaw, on y est pas, c'est à l'autre bout. Vu l'écoute que tu as porté à l'annonce, tu as l'air d'être là pour ça. Rendez-vous là bas... Regardant le papier, Ryuuku voit un prénom. Malk.

•••••

Trois juges, trente marines face à eux. Ryuuku est à la droite, il regarde de ses grands yeux tous les marines qui sont devant lui. Même pas un regard spécial pour Malk alors qu'il s'en rappelle, il n'est pas là pour ça. Celui au milieu se lève, c'est le juge en chef d'ici, peu importe son nom, il se met à parler :

- Bienvenue à tous. Le premier test va commencer, tout simplement, après celui-ci les trois meilleurs seront pris sous l'aile de chacun des juges, et ils auront une mission spéciale. Les autres rentreront chez eux. Voici de quoi sera fait ce test : Premièrement vous allez devoir me faire trois tours de cour en pensant à pourquoi vous êtes dans la marine, que vous viendrez dire à nous trois à votre tour. Ensuite, les choses sérieuses commenceront. Vous avez peut-être vu l'énorme... truc à l'arrière du QG. C'est un labyrinthe immense pour vous les gars, remplis de pièges. Les premiers qui en reviennent auront un avantage sur les autres, et nous par des caméras nous vous observerons. Alors c'est parti les gars.


----------------------------
Raconte donc maintenant l'épreuve, si tu veux je te donne des idées de piège qu'il y a dedans ou pas, à toi de voir.
https://www.onepiece-requiem.net/t99-rp-donwload-100-100-ryuuku-gakuenhttps://www.onepiece-requiem.net/t146-ryuuku-no-fiche
Justino Bege
Justino Bege

♦ Localisation : Derrière la broche

Feuille de personnage
Dorikis: 1197
Popularité: 30
Intégrité: 13

Ven 17 Aoû 2012 - 16:30

L'homme en chemise continuait son chemin et Malk le regardait d'un oeil attentif. Soudain il se retourna pour parler au marin.

Moi c'est l'commandant Ryuuku Gakuen...

*Un commandant ? Ici ? J'vais lui dire quoi à propos du marin inconscient ? P'tin c'est pas moi qui l'ai assomer !*

Tu sais pas où faut aller pour les tests là?...

*Déjà faut que j'me présente : Yo bien ou quoi moi c'est Matelot 2eme classe Malk Fury ! Non trop familier.*

T'en as entendu parler ?

*Peut-être : Bonjour mon Commandant, Matelot 2eme classe Malk Fury au rapport ! Non trop formel.*

Perso, je suis juge, je te demande pas ton nom tu me le diras de toute façon non?

*Ou bien je m'avance vers lui comme si de rien n'était, je lui tends ma main et je lui dit avec classe : Fury, Malk Fury. Non trop scénaristique*

L'imposant marin n'avait pas écouter un mot de ce que disait le commandant, trop occupé à penser comment se présenter. Tout à coup un grésillement aigüe puis quelques mots d'un soldat indiquèrent la procédure à suivre pour l'examen. Ryuuku et Malk regardaient en direction de l'haut-parleur et écoutaient d'une oreille attentive ce qu'il s'y disait.

Les juges et ceux qui sont là pour les tests, rendez-vous dans la cour nord.

*Merde c'est où ça ? si j'suis en retard ça va pas le faire*

Le commandant regarda à nouveau Malk avec ses grands yeux assez terrifiants.

Wouaw, on y est pas, c'est à l'autre bout. Vu l'écoute que tu as porté à l'annonce, tu as l'air d'être là pour ça. Rendez-vous là bas...

Le supérieur lorgnait vachement sur le papier que le marin tenait dans les mains puis il partait déjà que Malk n'avait pas eu le temps de dire quelque chose.

Toi aussi t'as l'air d'être là pour ça, à la revoyure Commandant.

Le futur candidat ne se rendait pas compte de l'énorme connerie qu'il avait sorti, sa phrase démontrait clairement qu'il n'avait rien écouter aux questions du futur juge.

•••••


Environ une trentaine de candidats dont Malk étaient groupés dans la cour nord et devant eux trois juges. Un au milieu doté d'une carrure plus ou moins imposante avec un visage assez marqué, on tenait là l'intransigeant. A sa gauche se trouvait un gaillard athlétique qui avait l'air de dormir sur place, voilà le je-m'en-foutiste. Pour finir à sa droite se trouvait...

*Olà je le reconnais lui, c'est le Commandant ! P'tin il a pas changer toujours ces grands yeux, j'ai vraiment l'impression qu'une camera nous épie H24. 'Fin bon ça doit être le laxiste j'imagine.*

Le juge au centre se leva pour tenir un discours devant tous ces marins.

Bienvenue à tous. Le premier test va commencer, tout simplement, après celui-ci les trois meilleurs seront pris sous l'aile de chacun des juges, et ils auront une mission spéciale...

Derrière Malk une voix se faisait entendre.

Pousse toi là ! J'vois rien là ! Allez là !

Le candidat se retourna et vit le marin excité qui l'engueulait.

Tu fou quoi ici toi ?

Ah c'est toi làààà ! C'était une blague t'as vu là ? Je participe moi !

Ah d'accord ! C'est bon j'me décale mais c'est parce que c'est toi man !

Malk rigolait et se décalait pour que le gusse tout fou puisse voir les juges tandis que ce dernier trépignait d'impatience.

...Les premiers qui en reviennent auront un avantage sur les autres, et nous par des caméras nous vous observerons. Alors c'est parti les gars.

*Merde j'ai rien écouter, bon j'vais suivre le troupeau*

Les candidats trottinaient sous la flotte et les tours s'accumulaient. Malk passa son dernier tour devant les juges comme une fusée donc il ne s'arrêta pas, d'une voix tonitruante le juge du milieu cria sur le marin.

Tu fais quoi là ?!

Tonton eut une montée d'adrénaline puis rebroussa le chemin en direction des juges

*L'enfoiré il m'a fait flipper, j'ai faillit y passer*

Excusez moi, je comptait plus les tours.

Bien, allez-y.

Malk ne savait pas quoi faire alors il regardait le juge entre les deux yeux. Le silence régnait, Malk tapota des pieds en croisant les bras puis l'intransigeant tapota des doigts sur sa jambe. Ryuuku regarda le juge et ce dernier répondit à son appel puis le commandant fixa le candidat droit dans les yeux. Malk fît un semblant de raclement de gorge. Le juge du centre était pour le moins désorienté.

Et bien, allez-y. Quelles sont vos motivations ?

*Ah la bourde j'ai rien préparé, on va y aller à la one again a bistoufly !*

Mes motivations... ? C'est un rêve d'enfant de vouloir rejoindre la marine, puis bon j'aime bien la fraternité qui peux régner entre frères d'armes... Et évidemment j'aime sauver des vies, villages, et tout ce qui s'en suit.

Bien, allez en direction du Labyrinthe et attendez que nous vous annoncions le départ.

Compris.

•••••

Un immense bâtiment sans fenêtres et sans lumières faisait guise de labyrinthe. L'atmosphère était si pesante que l'endroit donnait des frissons dans le dos. En y réfléchissant bien le bâtiment ressemblait plus à un donjon qu'autre chose. L'ambiance avait atteint son paroxysme, la pluie battante, l'endroit lugubre et la tour qui avait l'air de pleurer à chaque gouttes qui découlaient des pierres. Ca y est l'épreuve allait commencer. Tous les candidats étaient prêts à foncer tête baissée dans l'entrée principale, il manquait plus que... le dép...

PAN !

C'était la bousculade générale, tout les marins essayaient d'entrer en même temps. L'entrée était complètement bloquée et deux-trois gars avaient déjà réussis à passer. Malk était dans le tas, à vrai dire c'est lui qui bloquait l'entrée. En effet, l'entrée était vraiment petite comparée à la carrure du marin. Sous la pression les murs cédèrent et l'entrée pouvait maintenant accueillir tout le monde...

Première salle, il n'y avait pas de pièges mais plusieurs sorties au nombre de douze. Les marins étaient déjà à peu près tous dispersés dans le labyrinthe. Malk ne savait pas laquelle choisir, au-dessus de chaque porte se trouvait un animal : biche, chèvre, poisson, saumon, ours, ... Malk était en pleine méditation.

*Peut-être que ça se joue avec le signe astrologique ? Non attends : Biche : Inoffensif, Chèvre : Inoffensif, Poisson : Inoffensif, Saumon : Euh, Ours : Danger, et le reste sans danger, allez on verra bien*

Malk s'aventura dans la salle de l'Ours. Il y avait là quelques gars, qui pris de panique couraient dans tout les sens. Effectivement la salle était peu éclairée et les murs se rapprochaient.

*Pas d'issue possible ? Il y a juste à repartir en arrière...*

Venez, on repars dans la salle principale !

Tous les marins regardèrent Malk pendant une demi-seconde puis coururent vers la chambre principale, ils pouvaient tous passer sauf Malk. Ouais il n'y a pas que les murs, le plafond se rapprochait aussi du sol au fur et à mesure.

*Il doit bien y avoir un truc pour désactiver le piège*

Le candidat observait la pièce à la recherche d'indices, il y avait des sortes de dalles avec des animaux dessus, différentes espèces de poissons. Poisson rouge, poisson-chat et...

*Le saumon là j'suis sûr faut que je mette mes pieds dessus, c'est la nourriture des Ours, ça doit être ça, j'suis trooop au top..*

Le plafond commençait à écraser les épaules du marin et les deux murs qui se rapprochaient allaient détruire les dalles. Malk avança avec difficulté puis mit son pied sur la dalle du saumon avant de prendre une posture héroïque. Le sol s'effondra qui laissait place à une sorte de fosse. Une fosse oui, mais une fosse à monstres. L'imposant marin tomba comme un ver que l'on déposait dans un nid d'oisillon.

*P'tin pas de repos ?*

Il y avait plusieurs espèces : un loup des neiges, un ours des neiges, un morse et pour finir une sorte de panda géant. Leurs yeux étaient rouges sanguins et leurs crocs scintillaient à la lum... non il n'y avait pas de lumière, juste une lampe qui marchait une fois sur quatre.

*C'est quoi la solution ici ? J'dois les marrave ?*

Grrmrmrrr

*Je sais ! Si ils grognent j'ai cru voir ça un jour aux écrans*

Don’t you... know, pump it up
You’ve got to pump..it up,
Don’t you know pump it up
You’ve got to pump it up !


*Ca va p'tetre les apai...*

Le loup se rua sur Malk et d'un coup de patte lui écorcha le visage.

Sa mère le mammifère !

L'imposant marin lui mit un coup de poing sur le crâne et le cabot fût sonné. Il avait une sorte de papier sur la patte, c'était plus ou moins effacé : Mam...fère.

*Un indice !*

Les bêtes regardaient Malk tout en étant sages comme des images, ils n'avaient plus les yeux rouges.

C'est qui l'taulier ?!

Une porte secrète s'ouvrit et Malk se rua dedans. Sur la porte secrète il y avait écrit : Mammifère..

*Ah mais ouais, c'était le mot de passe ! P'tin c'te chance, allez pas de repos pour les braves*

La prochaine salle était complètement illuminée mais pas le temps de se reposer que le sol faisait guise d'ascenseur. Arrivé à destination Malk avança dans la prochaine chambre. Elle était assez restreinte mais bien éclairée, il y avait une sorte de porte bien en évidence. Le candidat se rapprocha de la porte avant de trébucher sur quelque chose.

C'est quoi ça ?

Hey c'est moi là ! J'astique le sol là voir si il y a quelque chose là !

*Décidément il apparait vraiment n'importe où ce mec.*

Et t'as trouver un truc ?

Nan nan là ! mais j'crois j'suis tomber sur un bouton là

Vas-y appuies poto !

Le candidat tout fou appuya sur le bouton et un des deux verrous de la porte fut déverrouillé. Malk observait attentivement la porte qui ne s'ouvrait pas.

*Il y a un autre bouton mais où ?*

BANG


Le marin excité était en train de sautiller de joie. Il se fracassa la tête contre le plafond qui était très bas, ce dernier se fissurait avant de s'écrouler sur les deux candidats. Malk s'interposa entre le jeune marin et les débris qui tombaient.

Ca va là ?

Ouais si tu regardes bien c'était qu'une fine couche, ça doit être un faux plafond.

Malk se releva et regarda en l'air, il y avait un bouton sur le nouveau plafond. Il lui vînt une idée de génie.

Eh toi tu pèses pas beaucoup ? Vu que t'es assez petit et pas du tout corpulent...

Carrément là, j'suis un os limite là !

Ah ouais j'vois ça, ça te dirait de faire un tour au plafond ?

J'ai pas de muscles dans les bras là j'vais pas pouvoir grimper là, on va devoir attendre d'autres gars là.

Non t'inquiètes j'te lance en haut, ça te va ?

Pas trop fort là hein ?

Fais confiance !

Malk exécuta sa technique de la Moonchette sur son allié. Ce dernier vola dans les airs pour appuyer sur le bouton avec sa tronche avant de fracasser le vrai plafond puis de retomber comme une plume dans les bras de l'imposant marin. Le jeune homme excité était inconscient.

*T'inquiètes man, j't'emporte avec moi*

La porte se déverrouilla entièrement et s'ouvrit lentement. Malk prit son camarade sous son bras puis continua à marcher en direction de l'autre salle. C'était pas vraiment une salle mais un couloir qui partait en Y. Deux sorties, une qui était aussi sombre que la nuit et l'autre qui laissait entrevoir les rayons du soleil. Une métaphore du passé et de l'avenir, du noir et du blanc, le yin et le yang... Malk partait dans des réflexions digne des plus grands philosophes.

*Pas trente six choix à faire, va pour la lumière !*

Malk courut en direction de la sortie éclairée et voilà qu'il voit le jour, la fin du labyrinthe. Et surtout les trois ombres qui attendaient à la sortie, les trois juges. Malk déposa son acolyte sur le sol pour se poser par terre et reprendre sa respiration tout en regardant les examinateurs...

Ryuuku Gakuen
Ryuuku Gakuen

♦ Localisation : Par là
♦ Équipage : Sea Wolfs

Feuille de personnage
Dorikis: 3552
Popularité: 380
Intégrité: 464

Lun 27 Aoû 2012 - 17:36

Des petits grabuges pendant le discours du juge en chef... Tiens, c'est le mec qui n'écoute pas quand on parme. Il a l'air excessif, hyperactif. Il regarde Ryu, qui de ses grands yeux essaye de ne pas montrer qu'il regarde particulièrement ce Malk. Non, il essaye maintenant de tous les regarder, et de montrer que même si on est normalement là que pour des simples tests, Gakuen n'est pas là pour rigoler. Faut dire, on l'a sortit de sa sieste rappelez-vous... M'enfin bon, quoi qu'il en soit, les marines commencent maintenant leurs tours de piste. Et le Voyeur regarde particulièrement une jeune femme qui semble pleine de... talent.

Peu à peu, les premiers (les plus rapides) arrivent, et certains se présentent. Tous dans cette même idée de protéger, ou que des pirates leur on causé problèmes et plus si affinités avec leur mère/sœur/animaux de compagnie... Et qu'ils ne veulent pas que ça se reproduise. Ils sont tous là pour devenir plus forts. Deux retiennent l'attention du marine. Le premier, un homme ressemblant fort au Voyeur. Se disant là pour le pouvoir, le pouvoir de se faire connaître, mais aussi de pouvoir faire changer les choses. Un "on verra" du juge du milieu lui montre alors que les rêves, c'est bien beau, mais bon...

Ensuite, Malk :

Mes motivations... ? C'est un rêve d'enfant de vouloir rejoindre la marine, puis bon j'aime bien la fraternité qui peux régner entre frères d'armes... Et évidemment j'aime sauver des vies, villages, et tout ce qui s'en suit.

Rêve d'enfant... Mouais. Fraternité, ça c'est pas mal. Et puis, il a aussi ce petit air blasé, qui plaît au Voyeur. M'enfin bon, il ne suffit pas de plaire ici. Ce qui compte, c'est la détermination. Mais concentrons-nous plutôt sur tous les candidats...

Etant endormi la plupart du temps, le marine ne voit pas grand chose des épreuves. Seul trois personnes sortent du lot. Quel hasard... Non, il n'y a pas d'hasard. Ça se devait d'être comme ça. Très vite, un concurrent fini son parcours. Celui qui plaisait à Ryuuku. Il ne semble même pas égratigné. Devant la puissance du gars, tous les juges voudraient le prendre, pour le tester. Mais bon, c'est le juge en chef qui décide, alors il le choisit en premier, et il ne reste plus que deux juges. Ils vont se positionner au bon endroit, et arrivent dans la bonne pièce.

Et sortent d'une porte Malk, et un mec sur ses épaules. Fraternité... Bon, je vais m'occuper de ce Malk. Ils vont dans une autre pièce, et Gakuen explique la suite des évènements.

- Bon, maintenant j'ai une petite mission pour toi. Va falloir que tu te rendes sur la baie avec moi du QG. Le truc, c'est que tu vas devoir protéger les bébés tortues. C'est la saison où elles vont toutes dans la mer. Je veux, que tu les protèges TOUTES. Je te regarderai faire. Attention, y'a beaucoup de prédateurs à ces petites bêtes...
https://www.onepiece-requiem.net/t99-rp-donwload-100-100-ryuuku-gakuenhttps://www.onepiece-requiem.net/t146-ryuuku-no-fiche
Justino Bege
Justino Bege

♦ Localisation : Derrière la broche

Feuille de personnage
Dorikis: 1197
Popularité: 30
Intégrité: 13

Jeu 30 Aoû 2012 - 0:40

A peine le temps de souffler que le juge à la crinière noire invita Malk à entrer dans une sombre salle. La pièce devait faire dix mètres sur dix mètres et l'humidité était bien présente. On pouvait entendre dehors la pluie qui continuait de s'abattre sur le sol. Il y avait une sorte de chaise en fer en plein milieu de la salle ainsi que deux menottes accrochées.

*Attends attends j'ai pas signer pour torturer quelqu'un*

Le commandant approcha sa tête à quelques centimètres de celle de Malk tout en le fixant droit dans les yeux.

Bon, maintenant j'ai une petite mission pour toi...

*Ca sent pas bon ça, ça se trouve c'est moi qui vais me faire torturer*

Une goutte de sueur commençait à dégouliner sur le front du jeune marin, il écoutait attentivement son supérieur sans bouger d'un pas.

Va falloir que tu te rendes sur la baie avec moi du QG. Le truc, c'est que tu vas devoir protéger les bébés tortues. C'est la saison où elles vont toutes dans la mer. Je veux, que tu les protèges TOUTES. Je te regarderai faire. Attention, y'a beaucoup de prédateurs à ces petites bêtes...

*J'me fais de ces films laisse bé-ton*

Pas de problème Commandant, quand tu veux on y...

Encore une fois Malk n'eut pas le temps de finir sa phrase que Ryuuku était déjà deux mètres devant marchant en direction de la baie.

*J'suis sûr il veut retourner faire sa sieste !*

En y regardant bien le juge dégageait vraiment quelque chose, il marchait assurément et ne prêtait pas attention à ce qui l'entourait, ça c'était de la confiance en soi. Le candidat suivit son examinateur et ils marchèrent ensemble jusqu'à la baie. Tout le long du chemin les deux marins ne s'échangèrent aucuns mots. Malk avait peur d'offenser le commandant avec son vocabulaire très diversifié alors il attendait que ce dernier engage la conversation, sans succès.

•••••

Pendant le trajet le gros nuage était passé, il laissait place à un paysage pour le moins rougeâtre. De ce fait on pouvait entendre des cris de joie en direction du QG. La mer scintillait de mille éclats et le sable de la baie avait une couleur plus ou moins dorée. Une impression que le jour se levait ou une sorte de deuxième aube dans la même journée. Les quelques arbres s'agitaient à cause des dernières rafales de vent qui accompagnaient le nuage. Ryuuku était là sans être là, il se tenait toujours debout avec une position assez classe. Des trous se formaient dans le sable et on pouvait apercevoir les premières tortues qui venaient d'éclore. Malk jeta un dernier regard vers son instructeur, il avait toujours pas bouger d'un pouce et avait la même allure.

TAC

Malk avait reçu sur son crâne une noisette venant tout droit du noisetier. Par pur réflexe il ramassa un galet sur le sable et le lança dans les feuillages de l'arbre. Un singe tomba la tête la première avant de s'engouffrer dans le sable.

A l'aise !

Malk rigola et se tourna vers Ryuuku pour voir si ce dernier avait contempler son acte. Pas de temps mort qu'un régiment de piaf' planait juste au-dessus de la baie. Les bébés tortues commençaient toutes à sortir du sable. Malk courut dans leurs directions pour accomplir à bien sa mission mais il trébucha sur quelque chose qui avait l'air d'être une petite dune. Un caméléon de la taille d'un crocodile sorti de nulle part regardait Malk avec attention juste après lui avoir coller sa langue contre l'uniforme du marin.

*2 secondes top chrono' avant qu'il n'essaie d'enrouler sa langue et qu'il me fasse perdre du temps*

Malk mit toutes ses forces pour enlever le bout de langue de son uniforme mais en vain l'accrochage était trop puissant.

*J'vais pas rester là trois plombs, elles vont se faire grailler les tortues-bro'*

En se remuant comme un chippendale le marin retira sa chemise d'uniforme finissant rapidement dans la gueule du caméléon. L'animal n'allait tout de même pas laisser passer le marin. Malk se mit en position de contre-attaque prêt à esquiver et attraper la langue. Chose écrite, chose faite, le caméléon ré-enchérit d'un coup de langue et le candidat évita la langue visqueuse de justesse puis l'attrapa des deux mains bien fermement...

*...Merde...*

La langue se ré-enroula, Malk avait les mains liées ainsi que les avant-bras dans la bouche de l'animal. L'escouade d'oiseaux s'approchaient de plus en plus des bébés tortues certains s'entrainaient à piquer dans le sable ou, c'était peut-être une manière de narguer le candidat qui sait ?

Tu veux pas me lâcher raclure ?

L'imposant marin continua son bout de chemin avec difficulté tout en trainant le caméléon. Des singes en furie armés de noisettes et de bananes couraient vers Malk, ils étaient dans l'itinéraire des petites tortues par conséquent ils allaient les écraser sans s'en rendre compte. Le candidat se rua sur les singes avant qu'ils n'atteignent les tortues, ces derniers se foutaient de la gueule de Malk car il était accroché à un caméléon jusqu'à temps qu'il y en ai un qui sert d'exemple.

Et Zbiiim!

D'un coup de caméléon le marin assomma un macaque et le renvoya dans son noisetier. Quant au trois singes restant il déroula la langue de son arme lors d'un moment d'inattention afin de les agripper puis de les scotcher. On avait le droit à un beau snack goût primates. Les volatiles planaient de plus en plus bas, ils allaient passer à l'offensive. Malk réunissait les bébés tortues tout en contrant les diverses tentatives d'attaque des volailles.

*J'peux pas taper sur la gueule des poulets, ils sont trop agiles. Va falloir que je les escorte jusqu'à la mer*

Le candidat adopta la formation tortue sur ses protégées et essuya tout les coups de becs des rapaces. Il rampa jusqu'à la mer au même rythme que les bébés tortues, c'est à dire 3km/h. Le dos du marin s'écorcha de plus en plus sous l'agitation des oiseaux qui voyaient impuissants leur nourriture partir à l'eau. A peine les pieds et les mains dans l'eau que les piafs' migraient ailleurs, le ciel recommençait à se couvrir et les gouttes d'eau à retomber. Malk regarda attentivement le ciel quand un espadon avec une vitesse de pointe d'au moins 100km/h sortit de l'eau prêt à embrocher l'humain. Le candidat eut un temps de réflexion très court avant d'attraper le poisson par sa gueule, le bec était à quatre centimètres du visage de Malk et faisait le même bruit qu'un ressort. D'ailleurs Malk n'était plus dans l'eau mais contre un tronc d'arbre vers le début de la baie complètement sonné. Il lâcha le poisson après s'être remis de ses émotions puis se leva tout en scrutant la mer.

*Faut garder l'assurance !*

Voilà ça shest fait euuh

Malk détourna son regard vers son instructeur qui, à son allure avait l'air de dire qu'il en restait encore. Effectivement il en restait une qui, à la place de partir vers la mer partait vers la flaque d'eau se trouvant complètement à l'opposé. L'imposant marin s'en rendit vite compte et courut vers la flaque. Il y avait là : La tortue, Malk et la pire menace pour ces tortues, la bête la plus crainte de toutes les tortues, THE prédateur. Un homme avec une blouse blanche, des lunettes, une loupe, un carnet de note et une boite en bois.

Quel spécimen ! Selon la théorie des... Coups de tatanes dans ta gueule sale enfoiré touches pas à çaaaa !

BANG

L'homme en blouse s'allongea brutalement sur le sol avant de déguster les grains de sable qu'il y avait entre ses dents. Le candidat ramassa la tortue pour la remettre à l'eau mais elle avait pas mal de retard sur ses frères et soeurs. Une idée de génie...

*Bête d'idée ! Je vais l'expédier directe dans l'eau*

Nagez vite !

Malk lança la petite tortue comme s'il lançait une pierre pour faire des ricochets afin d'amortir sa chute. La mission était finie et Malk se retourna vers son instructeur. Le candidat prenait sur lui les inflammations atroces que lui faisait subir son dos mais il ne pouvait pas le cacher sur son visage, il serrait les dents et avait l'oeil droit de fermé.

*J'suis sur les tortues c'était que des appâts !*

Pas mal hein ?
Ryuuku Gakuen
Ryuuku Gakuen

♦ Localisation : Par là
♦ Équipage : Sea Wolfs

Feuille de personnage
Dorikis: 3552
Popularité: 380
Intégrité: 464

Sam 8 Sep 2012 - 18:45

Mali s'occupe très bien de tout ça. Il était attentif, soigneux, rapide, constant dans ce qu'il fait. Il est bon, très bon. C'est le genre de marine qui font parler d'eux. Tout simplement, il a très bien réussi le test du Voyeur. Ce dernier n'affiche néanmoins pas ne serait-ce qu'une once de sourire pour deux simples raisons : la première, son visage fatigué lui en empêche, de deux Ryuuku a du mal à exprimer ses sentiments, émotions. Peu importe, Gakuen regarde cet homme devant lui, confiant, sur de lui, sur d'avoir réussi. Tout est bien, sauf le fait que le scientifique est un marine, et que ça, c'est pas top, mais bon.

Le marine regarde Malk dans les yeux et lui rétorque :

- Bon travail grand, suis-moi une dernière fois.

Ils vont jusqu'au bâtiment principal, recontrent les deux autres juges, et un des autres participants qui a réussi sa mission. Malk s'en va, mais c'est celui qui ressemble à Ryuu qui est toujours là. Ils se regardent, tous les deux ont le même regard, une certaine atmosphère. Mais d'où vient cet homme qui lui ressemble tellement. D'où vient ce mec... Ce dernier parle avant de s'en aller dans l'ombre. Il dit juste quelques mots intrigants :

- Yo, frérot...

...


Désolé pour la longueur, mais je n'ai pas le temps et je me dois de terminer ça.
https://www.onepiece-requiem.net/t99-rp-donwload-100-100-ryuuku-gakuenhttps://www.onepiece-requiem.net/t146-ryuuku-no-fiche
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1