AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-44%
Le deal à ne pas rater :
Clé USB 3.0 SanDisk Ultra 128 Go (vitesse de lecture jusqu’à ...
18.99 € 33.99 €
Voir le deal

[FB] Une fête pour une blondinette et une rose bleu.

Mitsume Yaeko
Mitsume Yaeko

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1153
Popularité: -102
Intégrité: -83

Dim 2 Sep 2012 - 13:21

Une petite île perdue sur l’une des quatre mers ou Mitsume avait atterrit il y avait quelques semaines, elle ne voulait pas y rester longtemps. Mais des évènement fit qu’elle y resta plus longtemps que prévue. Elle avait trouvé un boulot, il y a toujours une place pour une bonne chanteuse et musicienne. Elle avait trouvé un logement, elle avait trouvé une vie, même loin de sa famille, loin des siens. Elle ne connaissait pas encore toutes les coutumes de cette île, mais avec le grand père qui l’avait prit sous son aile, elle apprenait beaucoup. Ce lieu avait quand même une histoire et une sacrée histoire qu’elle ne connaissait pas. Elle avait passé un long moment accoudé au bar alors qu’il était fermé à écouter ses histoires. D’après ses dires, il y avait de grand pirate qui était passé par ici. Qu’il descendait lui aussi de grand pirate et que pendant son enfance, il y avait succombé. L’appel de la mer de l’aventure, Elle voyait bien dans ses yeux de petites étoiles brillées, on voyait vraiment que cela lui tenait à cœur. Apparemment, c’est pendant l’une de ses aventures qu’il rencontra l’amour de sa vie, même s’il ne le savait pas encore. Puis, une autre aventure fit qu’il la protégea et eut son premier baisé, c’était si romantique, si beau. Mitsume était vraiment pendu à ses lèvres pendant tout son récit, elle s’imaginait même l’action quelques fois, bien qu’elle avait du mal à l’imaginer jeune ce qui la faisait rire. Il y eu aussi des détails assez osé qui fit écarquiller les yeux de la jeune fille, rougissant même. Elle n’avait pas besoin de tant de détail, puis apprit pour la fête qui allait se dérouler. Elle allait aussi devoir se prêter au jeu et préparer l’île pour la fête.


Ce n’était pas une si mauvaise idée quand même. Cela allait mettre de l’ambiance et d’après ce qu’il lui avait dit, elle allait pouvoir jouer dans la rue en même temps. Il y avait de petite représentation et le vieux l’avait inscrit. Il lui montrait une feuille ou il y avait des horaires et des lieux, elle devrait chanter, jouer et danser à deux endroits différent et deux jours différent. Cela lui laissait une petite marge pour choisir ses chants et pour se préparer. Elle devait aussi faire la décoration de la taverne d’après ce que lui disait le vieil homme avec un immense sourire. Disant que pour une fois qu’il avait une employer, il allait pouvoir se reposer. C’était de l’esclavagisme, mais elle n’allait pas se plaindre, elle serait payée quand même. Cependant, elle ne savait vraiment pas à quoi s’attendre jusqu’à ce qu’elle voit les cartons immenses et ce qu’ils contenaient. Il y avait des guirlandes, des loupiotes, mais aussi des feux d’artifices qu’elle devra mettre sur le toit. Enfin elle allait devoir s’occuper de tout ça rapidement, vue que la fête commençait demain matin et que le vieux la prévenait que maintenant. Ce n’était vraiment pas cool. Elle écarquilla les yeux quelques secondes et se mit rapidement au boulot, heureusement qu’elle allait être aidé par les fils de la personne. Ils lui tenaient l’échelle et souvent de fois la transporter dessus, en même temps, elle devait faire cinquante kilos toute mouillés, ce n’est pas ça qui allait les faire forcer. Ils leur fallu une nuit pour tout décorer comme il fallait et une fois fait, la jeune demoiselle ne perdit pas de temps pour retrouver son appartement et surtout son lit douillé.


Elle qui pensait faire un bon sommeil réparateur, elle fut rapidement réveillé par la fanfare de la fête qui commençait de si bon matin. Fermant les volets, les fenêtres et se mettant la tête sous les coussins, elle entendait encore la musique. Elle avait vraiment besoin de sommeil et la fatigue vaincu le bruit, mais pour quelques heures. Aussitôt debout que la fenêtre ouverte pour regarder la ville en fête et c’était bien le cas de le dire, il y avait des décorations dans tous les sens, de la musique et les rues étaient vraiment bondé de monde. Elle n’avait encore jamais vue ça et encore moins les explosions de confetti qui retombait sur le sol et allaient rester collé un bon moment. Sur à force de les piétiner, m’enfin, c’était pas son problème. Elle, son problème, c’était de trouver une musique et une danse. Elle n’en avait strictement aucune idée, même si elle avait encore un peu de temps, elle devait se préparer pour faire son apparition, mettant une petite robe qui allait jusqu’à mi-cuisse, bleu et blanche, de petit gants qui remontait jusqu’à ses coudes, des bottines. Elle était fin prête pour sortir, mais n’avait aucune musique encore, attrapant sa guitare et descendit rapidement les escaliers de son appartement. Une fois dans la rue, voyant tout le monde devant elle, Mitsume se demandait plus tôt comment elle allait passer qu’autre chose. Elle qui était toute menu, toute fine, ça n’allait pas être facile. Elle arriva quand même à se faire un petit passage entre les personnes.


Elle marchait rapidement, regardant tout le monde qui s’amusait, buvait, profiter pleinement de la fête dans la ville, même si elle avait commencé depuis un bon moment. Il y avait même un défiler d’animaux en papier avec des personnes à l’intérieur qui danser. C’était marrant à voir et elle fut rapidement prise à partit par un groupe qui se promenait avec un roi des mers. C’était marrant à voir et ils continuèrent leur chemin alors qu’elle changeait de rue, elle n’était pas loin de là ou elle devait faire sa représentation. Cela faisait longtemps qu’elle n’était pas venue dans cette rue en plus, une belle rue commerçante avec plein de boutique de vêtement, de musique, d’arme, de barre, elle en était remplit. Tournant sur elle-même un peu comme une princesse elle ne fit pas attention et percuta une demoiselle aux cheveux d’or. Dans le choc et vue qu’elle ne s’y attendait pas, sa guitare avait volé sur le sol et au premier abord, elle n’avait vraiment pas fait attention à la demoiselle. Regardant sa guitare avec de grand yeux inquiet et triste. Elle espérait de tout cœur qu’elle ne soit pas cassée, qu’elle n’est pas de brin. Elle s’inquiétait énormément pour son objet, accourant même à ses côtés. Passant délicatement les mains dessous pour le soulever précieusement l’observant sous tous les angles avant de pousser un énorme soupire de soulagement.



« Oufffff tu … tu n’as rien, ça me rassure, je … je sais pas dans quel état je serais si tu serais cassé. »


Elle avait un petit sourire et parlait à son instrument, mais bon, elle était vraiment heureusement que sa guitare ne soit pas cassée. Puis, elle se rappela qu’elle avait percuté une demoiselle et n’avait même pas prit la peine de s’excuser. Toujours accroupi, elle se retourna pour lever la tête vers la demoiselle, un peu gêné de son impolitesse.


« Ex … excusez moi de ne pas m’être excusé avant, mais … mais cet instrument est vraiment tout pour moi. »


Elle eut un petit sourire timide, cela pouvait vraiment paraître stupide ce qu’elle disait, baissant un peu la tête. Soupirant et se relevant doucement en la regardant de nouveau de ses magnifiques yeux bleus.


« J’espère ne pas vous avoir fait trop mal quand même … »


Puis, se releva un peu comme une enfant, souriant bien qu’elle ne savait pas encore comment aller réagir la demoiselle, elle lui tendit sa main couleur de lait avec un adorable petit sourire.


« Au faite, je m’appels Mitsume Yaeko et je m’excuse encore de vous avoir rentrer dedans. »
Page 1 sur 1