AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-57%
Le deal à ne pas rater :
Pyrex Classic Broc – Mesureur en verre avec couvercle 1L
8.49 € 19.55 €
Voir le deal

Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ]

Kusanagi
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Mer 5 Sep 2012 - 16:19

-Mais qu'est ce que ?

Je ne savais guère par quel procédé ou par quel enchantement, je m'étais soudainement retrouvé dans ce lieu, en effet comme par magie après m'être réveillé près de ce qui s'était avéré être un parc d'attraction je m'étais retrouvé dans mon village natal. Un lieu très éloigné qui, ces derniers temps-ci, existait à travers mes souvenirs enfouis au plus profond de mon âme. Ce qui me paru le plus étrange fut que ce parc d'attraction ne m'était pas inconnu, je l'ai reconnu au premier coup d'oeil vu que pendant mon enfance, cet endroit était comme un paradis pour moi. Comment pourrais-je oublier un jour cet endroit ? C'était ici que mes défunts parents furent assassinés sous mes yeux par ces chiens du gouvernement, un événement tragique qui me transforma en ce que je suis aujourd'hui.

Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke17

Bref, après avoir fait mon entrée dans le parc de loisirs, je contemplais l'environnement qui m'entourait tout en étant confus parce que je ne comprenais toujours pas comment est-ce que j'ai pu faire pour atterrir ici. De plus à ce que je sache aux dernières nouvelles je me trouvais dans un village de north blue à essayer d'échapper aux soldats de la marine. Après quelques minutes de marches plus tard, je ne pus m'empêcher de remarquer deux personnes, pour être plus précis un homme bien coiffé avec des lunettes de myope vêtu d'une veste noire et un pantalon beige et une jeune femme blonde, avec des cheveux courts, qui portait une robe longue. Ces deux personnes venaient vers ma direction tandis qu'un enfant avec des cheveux bruns et hérissés qui se trouvait entre eux leur prenait tous les deux la main. A la vue de ces personnes mon sang se glaça dans mes veines, aucun son sortait de ma bouche et je tremblai comme une feuille. Vous voulez savoir pourquoi ? C'est Parce que ces individus n'étaient personne d'autre que mes défunts parents et le gamin qui se trouvait au milieu, me rassemblait comme deux gouttes d'eau quand j'avais 13 ans .Punaise ! Mais qu'est ce qui se passait donc.

-Mèr.......... Mère ..............Pére ?

J'étais cloué sur place, mon coeur battait la chamade tandis qu'ils s'avançaient vers ma direction. Un sentiment de soulagement et de panique avait pris possession de ma personne. Avant que je ne puisse au moins reprendre mes esprits, ils m'avaient déjà dépassé donc je me mis à les rattraper afin de pouvoir leur adresser la parole. Je vais d'abord à côté de mon père.

-Dieu soit loué, Pere, Mère, vous éte en vie, si vous saviez à quel point vous m'aviez manqué .

Des larmes de joie commencèrent à couler sur mes joues, j'en oubliais presque qu'ils été déjà mort. Mais cependant une chose attira mon attention tandis que je leur parlais, je ne pus recevoir aucune réponse ou même des réactions de leur part, c'était comme s'ils ne m'entendaient pas ou comme si j'étais soudainement devenu invisible.

-Père, Mère ?

Leur dis je, avec une figure morne pendant qu'ils continuaient leur petit bout de chemin en m'ignorant.

-C'est moi ............votre fils ..........Uryu, ne me reconnaissez vous pas ?

-...................

-C'est vrai que j'ai bien grandi depuis le temps mais ........

-.................

-BORDEL DE MERDE, REAGISSEZ PUT*IN .

Le fait qu'ils ne daignaient pas m'adresser la parole me fit mal au plus profond de mon âme tel une lame qui me transperçait le coeur. Avec la colère qui commençait à m'envahir, alors qu'ils m'avaient un peu dépassés, je tendis ma main afin de saisir l'épaule de mon père et le forcer à se retourner pour me parler. Mais au moment des faits une chose terrifiante arriva, en effet alors que j'avais tendu ma main pour saisir l'épaule de mon père, ma main passa, par je ne sais quel mystère, à travers son corps. Les yeux grandement écarquillés, ma gorge se noua pendant que je me questionnai sur ce qui venait juste de se passer. Dans le but d'en être bien sûr, je refis le même mouvement encore et encore, mais le résultat fut le même, je ne pouvais en aucun cas les toucher. C'était comme si j'étais devenu un esprit errant dans ce monde de fous ...... Un fantôme ? Ooh merde et si c'était ça ?

Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Hhhuhu10

Mon dieu ! Etais-je mort ? Serais-je devenu un esprit ou étais-je à cet instant précis dans le monde de l'au-delà ? Toutes ces questions me traversèrent l'esprit. Je me mis à regarder avec stupéfaction mes mains qui devinrent moites. En étant Depassé par la situation, je perdis, sur le moment, l'usage de la parole et on pouvait lire à travers mon expression que j'hurlai de terreur au plus profond de mon âme.

Le gamin (le "moi" du passé) qui accompagnait mes parents, se sépara soudainement d'eux en courant avec un large sourire qui se dessinait sur son visage pour se diriger vers une attraction quand "BOOum " il bouscula, dans sa course, sans le faire exprès un jeune tenryubito qui tomba par terre après la collusion. Ce dernier ne pouvant pas supporter d'avoir été embarrassé de la sorte, se saisit d'un pistolet qu'il pointa vers le pauvre gamin sans défense, ses ou plutôt mes parents s'interposèrent entre eux afin de supplier le tenryubito de changer d'avis et de ne pas tuer leur unique fils.


-Cette scene ? ..............je l'ai dèja vecu. PUTAIIIIIIN !!

Je fonçai vers eux en dégainant mon meitou avant de donner de nombreuses coups de lame dans le vide en direction du tenryubito en criant de toutes mes forces, mais ce fut en vain vu que ma lame n'arrivait point à le toucher. Aussitôt un coup de feu suivi d'un autre retentit " PAAN !.......PAAN ! ", le tenryubito exécuta de sang froid les deux jeunes parents sous les yeux innocents de leur pauvre enfant qui prit immédiatement la fuite avant de s'éclipser au loin, poursuivi par quelques agents de la marine.
Ma lame me glissa subitement des mains tandis que je m'écroulai au sol avec les genoux par terre en pleurant toutes les larmes de mon corps parce qu'une fois de plus je n'ai rien pu faire pour secourir mes parents.


Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Lplp10

-NOOON !! Pourquoi .........Pourquoi ............Comment on t'il osé faire ça ..

Disais-je, en frappant le sol de toutes mes forces avant que le tenryubito ne puisse mettre son pistolet sur ma tempe .

-Tu es faible kusanagi, c'est de ta faute si tes parents sont mort .

-Noon .

-Tu les a tués .

-Noon, c 'est pas vrai

-Si , tu les a tués et desormais ça va etre ton tour de mourir parce qu'au final tu n'est qu'un miserable vers de terre et tu va retourner dans le sol ou est ta place .

-Je....je...

-Hhaahahahahaha ! miserable

-Je......je

-Hahahahahahaahahahahaa !

-je ....JE VAIS TE RETROUVER ET JE VAIS TE TUEEEEER FILS DE P ..............!!!

"PAAN "

Je sursautai aussitôt du lit où j'étais allongé en suant comme un porc et en étant essoufflé. Ainsi donc ce n'était qu'un cauchemar ? Un vulgaire rêve ? Pourtant, tout cela semblait être si réel. Bon dieu, en plus j'avais une migraine atroce à la tête, c'était comme si elle allait exploser d'un moment à l'autre.

Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke19

Avec des pansements qui me couvraient le torse, je me mis à scruter tous les coins et recoins de la chambre où je me trouvais avant d'essayer de me lever en reversant maladroitement la lampe à pétrole qui était posé sur la table de chevet près du lit puis ensuite je m'avançai vers la porte en prenant appui sur quelques meubles et parfois en titubant. Tout à coup la porte s'ouvrit avant de laisser apparaitre une jeune femme brune dont l'expression sur son visage pouvait se traduire par un soulagement. Elle m'adressa la parole :

-Ahh ! Vous éte reveillé ?


Dernière édition par Kusanagi le Mer 19 Sep 2012 - 22:06, édité 4 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personnehttps://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Kusanagi
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Mer 12 Sep 2012 - 0:07

Cette jeune inconnue se tenait devant moi avec une physionomie froide, le visage osseux et les yeux enfoncés. Un aspect de sa personnalité qui ne faisait qu'attiser ma méfiance à son égard. On pouvait sentir qu'à travers sa voix qu'elle n'avait pas du tout l'air d'avoir peur d'être en ma présence. De plus ce petit sourire hypocrite et forcé qu'elle affichait ne faisait que m'agacer au plus haut point. Elle s'avança vers moi en ayant un petit bol de soupe chaude dans ses mains avant de me dire sur un ton calme :

-Cela devrait faire l'affaire pour vous met........." Argh "

Elle n'eut même pas de terminer sa phrase que je m'etais jeté sur sa personne en mettant ma main autour de son cou avant de le plaquer violemment contre le mur. En étant surpris par mon mouvement brusque et en étant secoué par le choc, elle laissa tomber le bol de soupe qui se renversa par terre en salissant le tapis .
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke17

-Ou suis je ?

Lui dis je, sur un ton ferme en essayant de l'intimider. Elle saisit de ses deux mains mon bras droit en essayant tant bien que mal de s'échapper de l'emprise de ma main qui lui tordait presque le cou. Je me mis à desserrer un peu ma main autour de son cou dans le but de ne pas au moins la tuer avant de savoir ce que je voulais et de pouvoir la laisser un peu respirer.

-Vous aviez été gravement blessé et ....Mon .......Mon grand père vous a secouru apres vous avoir trouvé à l'arriere de sa charette ...

Me secourir ? Pourquoi un homme, aussi fou qu'il puisse être, prendrait le risque de se mettre le gouvernement sur le dos en venant au secours d'un pirate de mon genre ? Sans compter le fait que je sois un gamin plus-tôt reputé pour sa cruauté. Bref, en étant surpris de sa réponse , je fronçai les sourcils en inclinant un peu ma tête. Une expression sur mon visage qui illustrait très bien mon étonnement.

-Vous .....Vous éte en securité ici.

Me dit elle, avec la voix tremblante, en continuant sa phrase. Elle n'avait pas l'air d'être une femme dangereuse au pire ce n'était qu'une vulgaire voleuse. Ainsi donc je retirai ma main de son cou avant de la regarder se laisser tomber par terre en s'essayant sur le sol. Elle était essoufflée et soulagée.

- J'espère pour toi que tu dis la vérité sinon je me verrais dans l'obligation de te tuer .........Malheureusement !

Lui dis je dans le but de l'intimider et de lui faire bien comprendre que je n'hésiterai en aucun cas à lui faire la peau si cela devait être nécessaire. Dans le but de reposer mes jambes qui étaient toujours un peu faible à cause de ma blessure, je me dirigeai vers le lit avant de succomber au poids de mon corps pour finir par m'asseoir sur le lit, en face de la jeune fille. Je me mis à regarder les pansements autour de mon torse et au niveau de mon ventre quand tout à coup un truc me frappa à l'esprit........ Mon meitou.
Avec toutes ces histoires de malade, j'avais complètement oublié mon seul et loyal compagnon durant cette aventure que j'effectuai dans le monde de la piraterie, ma précieuse lame. Sur un ton calme afin de la mettre à l'aise je lui pose cette question :


- Quelle est ton nom ?

- Je me nomme Charlotte.

Repond elle après avoir fait un leger soupir.

-Hé bien Charlotte , la question que je vais te poser est très importante alors surtout prend ton temps avant de repondre parce que t'a vie pourrait en dépendre.

-" Gloups" ..D'accord, je vous écoute.

-Tres bien.

Je fis un leger arret avant de reprendre mon souffle pour continuer ma phrase :

-Ou se trouve le katana que j'av..............
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke20

"BAAM " Le bruit d'une porte, plus précisément celle de la porte principale de la maison, que l'on fermait attira mon attention. Je me tus en focalisant toute mon attention vers le bruit quand brusquement Charlotte se leva .

- Heu..........Veuillez m'excuser silvousplait, je reviens tout de suite.

Je n'eus même pas le temps de réagir qu'elle était déjà sortie de la chambre en veillant bien sûr à fermer la porte derrière elle. Je me levai pour la rattraper en me dirigeant vers la porte pour l'ouvrir, mais cependant une chose louche se passa. En effet alors que j'allai ouvrir la porte celle-ci ne voulut pas s'ouvrir, c'était comme ci elle avait été fermée à clef. Mais pourquoi elle m'enfermerait à clef en sachant très bien qu'elle risque en faisant cela de s'attirer mes foudres sur sa pauvre personne. Bref, tandis que j'essayai à mainte reprise d'ouvrir la porte, je ne pus m'empêcher d'entendre à côté deux personnes. Je reconnu la voix de Charlotte, mais la deuxième personne, je ne savais guère qui ça pouvait bien être, en tout cas ce qui sur c'est que c'était un homme.

-Il est toujours inconscient ?

-Non grand père, il vient juste de se reveiller.

-Me dit pas que t'es allé dans la chambre.

-Baaah oui j'y suis allé mais seulem..........

-Bon Dieu Charlotte qu'est ce qui t'a pris ? Ce gamin est un meurtrier, il aurait pu te tuer.

- T'inquiete pas grand père, je vais bien. Et t'en es ou avec la marine.

- Je les ais appelé, ils seront là dans quelques heures pour embarquer ce miserable pirate, héhé ! Et après cela à nous la recompense pour la prime. On va être riche mon enfant.

- Croisons les doigts, grand père, croisons les doigts.


Punaise ! Ainsi donc c'était ça leur plan ? Depuis tout ce temps ils avaient en tête de me livrer à la marine pour prendre la récompense après m'avoir bien sagement soigné. Bande d'enfoiré de charognard, s'ils pensent pouvoir me berner aussi facilement ils se mettent le doigt dans l'oeil. Surtout que maintenant, je venais d'entendre leur discussion.
A l'aide de mon pied droit, je me mis à défoncer de toutes mes forces la porte afin de l'ouvrir. Quelques petites secondes plus tard après avoir forcé la porte, je surgis de la chambre avant d'arpenter un petit couloir pour finalement me retrouver dans le salon en face de mes chères hôtes.
Je me trouvais désormais en face de Charlotte qui se tenait debout à coté d'un vieillard, environ la soixantaine, les cheveux blancs et il avait une taille courtaud. Ils devinrent livides et leur corps se raidissait en me voyant arriver. Malheureusement je ne leur laissai pas le temps de s'expliquer. Je m'avançai vers eux en prenant au passage un couteau de cuisine qui était posé sur la table pendant que Charlotte en redoutant ce que je pouvais bien faire, reculai tout en me regardant.
Je commençai par le pauvre vieillard. En effet après l'avoir saisis par le collet de sa chemise, je dirigeai le vieil homme vers la table avant d'écraser sa tête violemment contre cette dernière pour finalement lui trancher d'un geste vif le lobe de son oreille.


- AHHHHHHHHHHH !

Cria-il de douleur avec tout ce sang qui degoulinait sur sa joue avant de finir son trajet sur la table. Charlotte ne pus s'empêcher de paniquer en voyant toute cette scène et donc elle s'écria :

- GRAAAAND PEERE !

Dans le but de la faire se taire, je pointai la lame vers sa direction avant de tourner le regard vers le vieux.

-Ecoute moi bien vieux charognard, je vais te le demander qu'une seule fois. OU-EST-MON-KATANA.

Le pauvre homme voyant que je semblais être tres sérieux avec mes menaces, ne se fit pas prier et me montra ou était mon meitou en pointant du doigt un grand placard près du cheminé.

-C'est làbas, dans le....dans le placard. Charlotte apporte lui son katana.

Elle s'éxécuta avant de m'apporter de ses deux mains tremblantes le katana. Après avoir relaché le vieux, j'arrachai le katana des mains de la jeune fille avant de donner quelques coups de lame dans le vide, du haut vers le bas, afin de tester le tranchant de mon meitou.

-Silvousplait ne nous faite pas de mal, On ..on..on voulait juste .....

-Ne gaspillez pas inutilement votre salive vieil homme, je n'ai aucunement l'intention de vous tuer. De ce fait on est quitte, vous m'avez sauvé la vie et j'en fait de même en vous épargnant malgré ce que vous étiez sur le point de faire.

-Oh merci, merci infinément jeune homme.

-C'est ça ouais.

Lui dis-je avant de me diriger vers la chambre d'où je venais pour prendre mes affaires et dégager de cet endroit. Une fois dans la piaule, j'entendis d'où je me trouvais une voix rogue et menaçante qui venait de l'extérieur de la maison :

-Heey vieux débris, on est là alors t'a intèret à sortir de ton terrier et de venir nous voir ...........TOUT DE SUITE !



https://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personnehttps://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Kusanagi
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Ven 14 Sep 2012 - 15:26

Je sentis à travers cette voix rogue, de l'agressivité qui émanait chez la personne en question et cela ne me disait rien qui vaille. Je fis semblant de rien attendre pendant que j'enfilasse mon kimono et que je prenais mes affaires. De toute façon cette histoire ne me concernait guère donc je m'en foutais. Après avoir fini de prendre mes affaires, je me dirigai vers la sortie avec au passage un sac de nourriture, chipé dans la cuisine ,dans lequel j'avais mis le strict nécessaire pour tenir au moins un jour et que je trimbalai vers la porte. héhé ! Il faut souligner qu'on est pas des hors là loi pour rien quand même.

Bref, pendant que j'étais en train de sortir de la baraque, je ne pus m'empêcher de remarquer à quelques distances de ma position, le vieillard de tout à l'heure qui discutait avec un groupe de personnes et en particulier un type aux cheveux crépus, de masse musculaire moyenne avec un chapeau de paille sur la tête. Il semblait être celui qui dirigeait la bande.


- Alors vieux débris, à ce qu'on m'a dit ces derniers temps-ci tu ne paies pas. Tu sais que le boss à tendance à s'impatienter, hein ?

Dit-il au pauvre vieillard en lui tapotant d'une façon arrogante la joue gauche avec sa main. Le vieillard avec une voix tremblante, répondu de cette façon :

- Non non , en faite.. je compte bientôt payer. J, dite au capitaine jackson que je paierais avec des intêrets, tout ce dont j'ai besoin c'est du temps...un peu de t.................

Le type au chapeau de paille ne lui laissa pas finir sa phrase en lui tirant violemment les oreilles avec ses compagnons qui rigolaient dérriere lui.

- Tu nous prend pour qui espèce de misérable ? t'a intèret à nous donner l'argent ou sinon je te jure que je te refais le portrait pendant que mes potes vont aller s'occuper de sa petite fille........Attend une seconde mais qu'est ce que je vois là ? Je savais pas que t'avais de la visite.

Dit-il en me voyant sortir de la maison avec le sac de nourriture que je portai.

-HEEY ! Arrete toi .

Je fis un arrêt en me tenant face à eux de dos tandis qu'ils se dirigeaient vers ma direction. Apres m'être retourné, je les regardai s'avancaient vers moi en hâtant le pas.
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke23

-Ou va tu donc ? morveux.

- Désolé, mais je ne parle pas avec la merde...........Ca éclabousse.


Une réponse qui eu le don de les énerver. D'ailleurs un des types qui était dans le groupe, un colosse aux épaules carrées et à la tête chauve, s'interposa entre mon interlocuteur et moi dans le but de laver cet affront que je venais de commettre.

- Tu te prend pour qui enfoiré?

-Pour le type qui va te botter les fesses si tu dégage pas de mon chemin.

Il inclina la tête en me regardant, étonné qu'un gamin de mon genre puisse lui manquer à ce point de respect.

-Je vais t'apprendre les bonnes manieres moi , morveux à la con .

A peine eu-t-'il terminé sa phrase qu'il me décrocha un puissant coup de poing dans la mâchoire qui me fit presque perdre l'équilibre. A cause de ce violent coup de poing, je me mis à saigner au niveau de mes lèvres. En riant bétement pour me moquer de lui, je lui dis :
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke21

-Hahahha ! Tu frappe aussi bien qu'une fillette , mon vieux .

-Grrrrrr ! Fils de p*te


Il donna un autre coup de poing aussi violent que le premier en direction de ma mâchoire, mais cependant je m'y attendais. Je fis propulser en avant la paume de ma main droite pour chasser l'avant bras du colosse et le contraindre à se tourner. Je fis un pas en avant avec le pied postérieur de mon adversaire, puis je lui donnai un violent coup de la paume gauche sur son épaule gauche afin de l'amener à tourner le dos. Après avoir avancé du pied droit, je lui administrai un puissant coup de poing sous son oreille gauche qui eut comme conséquence de l'amener à me tourner temporairement le dos et de ne pas pouvoir riposter. Aussitôt je me mis à accentuer le déséquilibre préalablement obtenu du colosse avant de balayer avec puissance ses deux jambes sur le côté. Il s'affaissa sur le sol.

Je n'avais pas l'intention de m'arrêter là surtout que mon but était de le tuer. Donc, après l'avoir à demi relevé je saisis le revers du type avec le pouce à l'intérieur en pressant sa carotide. Je levai ensuite son bras en passant le mien en dessous pour appliquer le dos de ma main sur la nuque de mon adversaire avant de l'étrangler à mort par rotation. Une fois le colosse refroidit, je me retournais pour faire face aux brigands quand soudain "BOOUM" une planche de bois s'abattit sur ma tête avant de m'envoyer par terre avec la nuque en sang. Je n'eus même pas le temps de reprendre mon souffle que les brigands se mirent à me ruer de coups de pieds alors que je me trouvais encore au sol.

Quelques secondes plus tard, après un bon petit passage à tabac, le type au chapeau de paille fis signe à ses compagnons de s'arrêter avant de se pencher vers moi avec un grand sourire moqueur qui s'affichait sur son visage.


- Dommage mais je pense que le jeu se termine ici pour toi

Il me cracha au visage avant de prendre mon meitou et de se tenir debout avec un pistolet qu'il pointa vers ma tête.

- Rendez vous en enfer........Enfoiré !


Ooh non ? Etait-ce la fin pour moi ? Punaise, j'ai pas envie de crever dans ce trou à rat, j'ai encore du chemin à faire avant de me retirer definitivement. En tout cas une chose est sur, c'est que ce mec n'avait pas l'intention de me laisser partir.
https://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personnehttps://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Kusanagi
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Sam 15 Sep 2012 - 17:17

Je frissonnais de peur avec mon coeur qui battait la chamade à l'idée de me faire buter dans ce trou à rat. L'environnement dans lequel je me trouvais ou les brigands qui encourageaient à travers des mots le type au chapeau de paille à me tirer dessus était devenu comme inexistant pour moi tandis que mes yeux étaient dirigés vers un seul et même point : le pistolet qui était braqué sur ma tête.

Celui qui semblait pouvoir devenir mon meurtrier, après avoir inséré un chargeur contenant des cartouches à l'intérieur de la poignée de son colt 45, tira vers lui-même la glissière du pistolet pour amener la première cartouche dans la chambre où elle sera prête à être tirée par l'action du doigt sur la tête. Il se mit a appuyé lentement sur la détente seulement pour savourer ce petit moment où il pouvait lire la panique dans mes yeux quand tout à coup, une voix, qui venait de derrière le groupe de brigands, interrompu le meurtre qui était sur le pont de s'opérer.


-NOON ! Ne faite pas ça, cet homme vaut de l'or

S'écria le vieil homme de tout à l'heure en courant vers notre direction et en agitant les bras. Le type au chapeau de paille en fronçant les sourires tourna la tête vers ce vieux fou tout en pointant toujours son arme à feu vers ma tête. Puis il retourna la tête vers ma direction avant de dire en dévisageant.

-Cette chose vaut de l'or ? Pff....N'aggrave pas ton cas vieil débris.

Le vieil homme se mit à côté de mon agresseur avant de lui chuchoter à l'oreille quelques mots qui eurent apparemment comme effet de le voir afficher un large sourire sur son visage. Il baissa son arme avant de la ranger en disant :

-AInsi donc t'es un pirate primé ? Hé bien je pense qu'on va reporter notre petit discussion à plustard.

Il s'abaissa vers moi avant de m'administrer un violent coup de poing sur la mâchoire puis il se releva avant de se tourner vers le vieil homme.

- Voila, maintenant il est completement preparé pour tes plans. T'a interet à me donner ma part du butin une fois que tu l'auras livrée à la marine..........Bref, tu sais où me trouver donc t'a jusqu'a ce soir.

Dit il en tapotant la joue du vieil homme avant de lever la main droite et de faire un signe à ses compagnons de le suivre en bougeant en même temps son index et son majeur. Ils s'éloignèrent de nous en riant à gorge déployée avant de disparaitre complètement de notre vue. Le vieillard se mit à appeler sa petite fille afin de solliciter son aide pour me transporter à l'intérieur de la maison. Une fois que cette dernière s'amena vers notre position, ils me transportèrent à l'intérieur de la maison avant de m'allonger sur le canapé.

- Surveille le, je vais aller chercher le sédatif pour mettre ce pirate hors d'état nuire ......Comme ça on n'aura plus qu'à attendre la marine et prendre le pactole.

A cause de la raclée que je m'étais pris, j'étais à moitié assommé, allongé sur le canapé, mais cependant cela ne m'empechais pas d'entendre leur discussion. J'avais encore toute ma tête.

Quelques instant plus tard , le veillard revenait de sa chambre avec une grosse seringue dans la main droite avant de se pencher vers moi pour la planter dans ma poitrine. J'entendis le bon moment, lorsque la seringue fut assez proche de ma poitrine pour saisir brusquement la la main du vieil homme qui sursauta face à ma reaction.


- Charlotte, aide moi.....vite !!

Dit-elle à sa fille. Cette dernière essaya de me retenir, mais ce fut sans succès avant que je puisse la repousser avec la main gauche, l'envoyant ainsi se heurter la tête contre le mur avant de tomber dans les pommes. Après avoir tordu le poignet du vieil homme, j'arrachai la seringue de ses mains avant de le pousser en l'envoyant par terre à l'aide de mes pieds.
Je me relevai lentement du canapé en passant ma main gauche sur ma tête parce que j'avais une atroce migraine. Le vieillard en me voyant m'avancer vers lui avec mon kimono taché de sang et la seringue dans la main droite, se mis à ramper sur le sol afin de s'éloigner le plus loin possible de moi. Après un court instant je le rattrapai avant de le retourner sur lui-même pour qu'il puisse me regarder dans les yeux puis je mis ma main autour de son cou en brandissant de ma main gauche la seringue vers le haut.

Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke24
-" Argh" Silvousplait ne me faite pas de mal.

- Qu'estce que tu lui a chuchoté à l'oreille pour qu'il me laisse en vie.

-je lui ai juste dit de vous épargner.

- Te fous pas de ma gueule ou sinon je te jure que je te fais manger tes propres intestins.

-Ook ok ! En faite je lui ai tout simplement fait comprendre que vous éte un pirate primé et que vous pourriez nous enrechir une fois livré à la marine.

- Ou est ce que je peut le trouver ? ce type au chapeau de paille.

-Pourquoi ? ce mec est un gars dangereux en plus il travaille pour le compte du capitaine jackson, le pirate qui controle ce village.

- Répond à ma question.

- Tu le trouveras au port .....dans un bateau de couleur rouge noir. C'est le bateau de leur équipage.

-Hummmm ! Merci, mais malheureusement tu en sais déjà trop sur ma prochaine destination.

- Non noon, silv................"Argh".AHHHHHHH !!

Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase que je plantai la seringue dans son oeil droit en l'enfonçant de plus en plus avant que celle-ci atteignit son cerveau en tuant le vieil homme par la même occasion. Je me relevai du corps sans vie du vieillard avant de tourner le regard vers Charlotte qui se trouvait allongé sur le sol, inconscient avec la nuque en sang. Je ne savais pas si elle était morte ou pas mais ça me faisait ni chaud ni froid de le savoir donc j'ai dû changer d'habits avant de quitter les lieux.
A partir de ce moment, une seule chose avait de l'importance et cette chose était de retrouver et de reprendre ma précieuse lame. En tout cas une chose était sur, pour reprendre cette lame, je braverais sans hésitations les flots et les flammes pour arriver à mes fins. Ainsi donc un affrontement sans pitié était sur le point d'arriver.
https://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personnehttps://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Kusanagi
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Lun 17 Sep 2012 - 22:28

Après avoir quitté la maison du vieillard, je m'étais dirigés vers le port maritime pour faire une petite mission de reconnaissance afin de bien connaitre l'emplacement du bateau des pirates. Il faut noter que je faisais tout cela en étant caché dans une ruelle sombre près du port avec une capuche sur la tête qui me rendait méconnaissable. Le port marine était situé sur les berges d'un lac, une ambiance un peu sinistre y régnait avec des cargaisons que certains civils transportaient dans le bateau du fameux capitaine Jackson qui se trouvait sur la jetée.

Une fois que j'avais pu récolter toutes les informations nécessaires, je me retirai de cet endroit avant de finir par aller m'installer dans une auberge du coin qui en plus d'être un vieux taudis, n'était pas trop cher. Mais bon c'était seulement pour me reposer parce que ce soir, j'allais attaquer mes adversaires du jour avec la ferme intention de reprendre mon meitou.
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Th_43510

Bref, le soir venu, pendant une nuit de pleine lune, je m'étais rendu dans le port pour régler cette situation une bonne fois pour toute. On pouvait carrément remarquer d'où je me trouvais, qu'une fête était entrain de se dérouler dans le petit bateau à cause des chansons et du tintamarre qui y émanaient. Je me faufilai derrière quelques containers dans le but de ne pas me faire repérer avant de faire un grand saut pour m'agriper sur la chaine de l'ancre du bateau afin de me hisser vers le haut pour m'introduire dans le rafiot. Cependant, cela n'allait pas être facile. En effet deux hommes, l'un armé d'un arc à flèche et d'un dague de chasse et l'autre munis d'un fusil, faisaient une patrouille sur le pont du bateau tandis qu'un homme faisait le guet installé sur le haut du mat.

J'attendis le bon moment lorsque le mec avec le fusil était de dos face à son collègue pour surgir brusquement derrière le mec avec l'arc à flèche. Avant même qu'il ait eu le temps de réagir, j'engageai mon bras contre sa gorge en venant saisir ses mains paume contre paume. Je l'étranglai grâce au bord radial de mon bras en poussant simultanément sa tête grâce à mon épaule avant qu'il ait rendu l'âme.
Alors que ce dernier était sur le point de s'écrouler par terre, je saisis sa dague avant de l'envoyer se planter d'un coup vif dans la nuque du mec au fusil qui s'écroula par terre. Heureusement que pendant tout ce temps, le guet qui se trouvait sur le mat était occupé à faire une sieste plutôt que de faire son propre boulot.

Après m'être munis du fusil de ma précédente victime, je rejoignis la grande salle dans laquelle la fête se déroulait. L'alcool coulait à flot entre les soit disant pirates qui furent sans doute pour la plupart saoul et les filles de joies qui furent présentes que pour se remplir les poches et servir de divertissement pour la soirée. Surement parce qu'ils étaient trop occupés à s'amuser, personne ne remarqua mon entrée en scène. Ils étaient environ une vingtaines de pirates là dedans.
Une fois que j'avais pus poser quelques pas dans la salle, à quelques centimètres après la porte, je levai le fusil vers le haut avant de tirer sur le plafond afin d'attirer l'attention sur moi. Cela marcha.


- Instinction des feux, bande d'enfoiré.

M'écriais-je avec tous les regards qui étaient braqués vers moi, tandis que certains se contentaient de me braquer avec leur arme à feu. Quelques fractions de secondes plus tard, une personne sortit du groupe avant de s'avancer vers moi avec un air furieux, armé d'un pistolet. Cet individu n'était personne d'autre que le type au chapeau de paille qui m'avait volé mon meitou et d'ailleurs ce dernier se trouvait accroché à sa ceinture.

- TOIIII ! " Grrrrr " j'aurais dû te tuer tout à l'heure put*in, je n'aurais jamais dû te laisser en vie.

Il s'arrêta à quelques mètres de moi avant de pointer son pistolet vers ma direction.

- Mais cependant, grâce à toi, désormais je vais avoir l'occasion de me racheter............Fais tes prière.

Il s'apprêtait à appuyer sur la gâchette quand soudain une voix qui venait de derrière les personnes présentes dans la salle, résonna dans la pièce.

- Frank !! Attend une seconde..........J'aimerais faire la connaissance de notre invité avant que tu puisse le tuer.

En dirigeant mes yeux vers la direction d'où venait la voix, les personnes se séparent en se divisant en deux groupes avant de laisser un individu, assis sur une table remplie d'alcool et de nourriture, apparaitre au milieu d'eux. C'était le capitaine Jackson.
En plus de porter un chapeau de pirate et un cache oeil sur son oeil gauche, il possédait une physionomie froide, les yeux enfoncés et une barbichette sous le menton.


- Sais tu au moins à qui tu a à faire.......... gamin ?

Me demanda-il sous un ton calme. En ne laissant aucun sentiment apparaitre sur mon visage, je lui répondis :
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Sasuke19

- A des pirates de bac à sable !

- Pirate de ........Pirate de bac à sable ?

Dit il en fronçant les sourcils avant de brusquement se mettre à rire bruyamment.

-Hahahahahahaha ! Des pirates de bacs à sables, il est drole ce petit.

Toutes les personnes présentes dans la salle se mirent à rire eux aussi en se moquant de moi. Je restai toujours de marbre en laissant apparaitre aucune émotion sur mon visage bien qu'ils m'agaçaient de trop.

-Pour simplement ce que tu viens de dire, je vais malheureusement être obligé de couper ta tête......Dommage je t'aimais bien.

Je fis un leger sourire sournois au coin des lèvres avant de lui repondre.

- Ce n'est pas la violence qui distingue les hommes...................C'est jusqu'où ils sont prêt à aller.
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Ssuke-10

A peine eus-je terminer ma phrase que je vise avec mon fusil un gros lustre, accroché sous le plafond, sur-lequel se trouvaient six (6) bougies . " PAAN PAAN " les coups de feu décrochèrent le lustre qui s'écrasa violemment sur un groupe de personnes en tuant au passage cinq (5) pirates et deux (2) filles de joie. Ce fut aussitot le bordel dans le rafiot.
https://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personnehttps://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Kusanagi
Kusanagi

♦ Équipage : Les ombres du chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 5173
Popularité: -332
Intégrité: -319

Mer 19 Sep 2012 - 18:00

Mes adversaires tirèrent plusieurs coups de feu vers ma direction tandis que les prostitués se ruaient vers la porte afin de sortir de cette pièce. Après avoir agrippé par le bras une fille de joie qui essayait de s'enfuir, je l'utilisai comme bouclier humain en me plaçant derrière elle puis je me mis à lancer des kunais sur la poitrine de mes adversaires avant d'en abattre trois.

L'instant d'après, je plongeai vers le côté avant de progresser à couvert des tables et autres bancs dans le but de ne pas me faire canarder quand soudain il y eut le feu derrière mes adversaires. En effet, le lustre en s'écrasant sur les pirates fit tomber quelques bougies encore allumés sur leurs habits et ils prirent feu. Cet incident attira l'attention de mes adversaires qui tournèrent le regard vers les flammes.
Je profitai de ce moment pour soulever une table en me protégeant avec et en fonçant vers le type au chapeau de paille qui se situait à quelques distances de ma position. Malheureusement pour lui, je fus assez proche de lui avant qu'il puisse me remarquer. Il tira trois rafale de balle qui transpercèrent la table, l'une d'elle m'érafla la joue droite avant que je puisse le heurter violemment avec la table en l'envoyant par la même occasion au sol avec son arme à feu qui lui glissa des mains.

Je me penchai vers lui en saisissant ses cheveux avant de le relever et de me placer derrière lui par la suite. Il était devenu mon otage tandis que ses compagnons pointaient leur arme à feu vers notre direction. désormais ils restaient que six pirates comme survivants chez mes adversaires, le capitaine Jackson y compris. D'ailleurs ce dernier était toujours assis à sa table un peu endommagé d'où il assistait sans réagir au combat. Cela me surpris.


-" Argh " Enfoiré tu ne perd rien pour attendre.

Dit-il à mon égard. Je repris mon meitou qui était accroché sur sa ceinture puis je lui repondis :

-Je ne pense pas que tu sois en position de parler pour l'instant.

Je tendis ma lame vers le Capitaine Jackson qui était toujours à sa table puis je lui dis sur un ton menaçant :

- J'espère que tu profite bien du spectacle parce que tu est le prochain sur ma liste.

A peine eus je terminé ma phrase que je me mis à avancer vers mes adversaires en poussant Frank vers l'avant et en hâtant le pas. Je fis semblant de décaler vers la droite pour les attaquer et ils ne purent pas s'empêcher de me tirer dessus en touchant au passage Frank sur l'épaule. Je fis alors un bond vers la gauche en effectuant cette attaque à distance :
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Images16
# Boomerang effect

Kusanagi en faisant tournoyer son meitou l'envoie vers l'adversaire de telle sorte que la lame suive une trajectoire de demi cercle en découpant tout ce qui se trouve sur son passage avant de revenir dans la main de son utilisateur comme un boomerang . Cette technique est surtout efficace pendant un combat avec une groupe de personne, ça peut servir à éliminer plusieurs adversaires en meme temps.

Cinq de mes adversaires succombèrent à cette attaque en laissant ainsi tout seul leur capitaine. Une fois que ma lame fut revenu dans ma main, j'avançai vers le capitaine Jackson en trainant mon meitou sur le sol de telle sorte qu'un bruit strident en résultait.


- Il est maintenant temps de r............" argh "

Je n'eus même le temps de finir ma phrase que Frank s'était jeté sur moi avant d'enserrer ma gorge avec son avant bras. Punaise, je l'avais complètement oublié celui là. Il essaya de m'étouffer en enserrant ma gorge tandis que moi je faisais de mon mieux afin de me libérer de sa prise après avoir fait tomber ma lame par terre.

Je fis baisser ma tête en reculant le pied gauche d'un pas puis je fis pousser mon coude droit vers le haut et je saisis le poignet de la main de Frank. Je tirai son bras droit vers le haut puis je maîtrisai mon adversaire en agrippant violemment son épaule droite avec ma main droite. Après avoir replié son bras, je glissai l'avant bras droit entre son dos et son bras puis je saisis sa propre main gauche avant de "Craac " lui casser brusquement le bras.


- AHHHHHHH !

Il s'effondra par terre en criant de toutes ses forces et en souffrant atrocement. Je me penchai vers le sol pour ramasser ma lame puis je me tournai vers lui en pointant le meitou vers sa direction.

- Laisse moi t'aider.

Je lui transperçai aussitôt d'un geste vif la poitrine avant de retirer ma lame quand tout à coup je sentis comme un sifflement qui se dirigeait vers mes oreilles. Je me retournai pour voir ce que ça pouvait bien être et là qu'est-ce que j'ai vu ? Le capitaine Jackson qui s'apprêtait à me décapiter en donnant un puissant coup de hache de la droite à la gauche.

Heureusement je pus baisser la tête à temps en me faisant ainsi couper quelques mèches de cheveux par la hache. Je lui donnai par la suite un coup de lame horizontale en visant son abdomen, mais il l'évita en pivotant sur lui-même avant de revenir à la charge en essayant de me fendre le crane avec sa hache. " BAAM " Nos deux lames s'entrechoquèrent violemment dans un fracas métallique avant que nous nous repoussâmes en mettant ainsi un peu de distance entre nous deux.

Après un court instant à nous dévisager, le capitaine Jackson fonça vers moi en brandissant sa grande hache vers le plafond, je fis de même en allant à sa rencontre. Les attaques, plus puissantes que jamais, fusaient de tous les côtés, nos deux lames se croisaient à travers des rencontres dans laquelles la force brute fut indispensable. Après un long échange à croiser le fer, je fis un mouvement consistant à monter la main et orienter la pointe de mon meitou vers le bas, pour laisser glisser l'arme de mon adversaire contre la lame levée puis je fis un pas de côté avant de frapper en une coupe diagonale. Il anticipa mon attaque avant de l'arrêter puis ensuite il écarta ma lame par un mouvement de rouleau ce qui créa l'ouverture pour me frapper. Il envoya le coté tranchant de sa hache tout droit au niveau de ma joue. Heureusement, je pus lever mon katana à temps alors qu'il s'apprêtait à me couper la tête. Ainsi donc, alors que seulement quelques centimètres séparaient la pointe de sa hache et ma joue gauche, mon meitou s'interposa avant d'encaisser l'attaque sur son revers. A cause du choc, je fus envoyé m'écraser contre quelques meubles avant de me rouler par terre en lâchant mon katana.

Quelques secondes plus tard alors que mon adversaire s'avançait lentement vers moi en trainant sa hache, je me relevai difficilement avec une blessure à la tête. Du sang coulait de ma tête jusqu'au menton, du côté de mon profil gauche.


- Alors morveux, on fait moins le malin, hein ?

Dit il sur un ton moqueur avant de continuer avec :

- Je suis le boss ici, l'oméga, le dieu dans ce territoire. Et c'est pas un gamin de ton genre qui va me battre.

Je m'étais relevé en titubant un peu avant de faire face à mon adversaire. Une fois qu'il était assez proche de ma position, je lui dis :

- Parle pas trop vite ........ça ne fait que .....COMMENCEEEEEEER !!!
Les aventures de Kusanagi , Chapitre II : Entre le passé et le present . [Rp solo & quete ] Ssuke-11
A peine eus je terminé ma phrase que je fonçai vers lui en me baissant. Avec ma tête qui heurta violemment son ventre, je l'entraînai dans ma course en lui laissant pas le temps de réagir et en entourant sa taille de mes deux bras. Tandis qu'on traversait les pièces avec les éclats de bois qui volèrent de partout, mon adversaire fut forcé de lâcher son arme avant que l'on puisse atterrir dans une autre pièce. Alors que je me retrouvai sur lui, j'enchaînai sans hésiter les coups de poings sur sa mâchoire, lui faisant ainsi cracher du sang. Il réussit à me repousser avec ses deux mains et un coup de pied sur le ventre avant d'essayer de se relever. Cependant, je fus revenu à la charge en attrapant une planche de bois qui lui fut asséné violemment sur la tempe. " BAAM " Il s'effondra par terre à moitié assommé et le visage en sang.

Je me relevai en reculant avant de marcher sur une bouteille de rhum à demi plein et " BOOUM" je fus envoyer par terre en roulant sur la bouteille. Quelques secondes plus tard, je m'étais encore relevé en étant complètement essoufflé et apparemment mon adversaire lui aussi essayait de se relever mais difficilement.
Soudain, une idée me traversa l'esprit. Après avoir ramassé la bouteille d'alcool, je pus décrocher une torche en feu qui était accroché sur le mur avant de me diriger vers le capitaine Jackson qui tenait à peine debout sur ses pieds.

Je bus une gorgée de la bouteille de rhum que je gardai dans la bouche en veillant bien à ne pas l'avaler puis d'un coup je crachai le contenu sur le visage de mon adversaire. Il cria de douleur à cause de l'alcool qui lui brulait les yeux avant de reculer tout en frottant ses yeux avec ses mains. Il enleva les mains de ses yeux afin de me voir, mais sa vision était devenue flou. Quand tout à coup " FLASH " le visage de mon adversaire prit feu. En effet, après avoir pris encore une fois en bouche un peu de rhum, je levai la torche en face de moi avant de cracher du feu que j'ai vaporisé en direction de la torche. La flamme qui s'était produit, donnait l'impression de sortir directement de ma bouche, elle se dirigea vers le visage du capitaine Jackson avant de le bruler.


-AHHHHHHHHHHHHHHHH !

Il criait de douleur en s'agitant dans tous les côtés et en essayant d'éteindre le feu mais c'était en vain. Je fis valser la bouteille de rhum sur sa tête, ravivant ainsi de plus belle la flamme qui rongeait la peau de mon adversaire en le défigurant. Il tomba par terre et se releva à plusieurs reprises avant de se jeter à la mer en se dirigeant sur le pont. Je me laissai tomber en arrière par terre, soulagé et essoufflé, en contemplant les étoiles dans le ciel à travers le trou que j'avais fait sur le plafond. Ahh ! Enfin c'était fini.

Quelques minutes plus tard, j'étais désormais dans la salle des trésors en espérant y trouver des objets de valeurs, vu que le défunt capitaine du bateau était réputé pour être un voleur. Je ne fus pas déçu après avoir vu toutes les berrys et bijoux qui étaient rassemblés dans cette pièce, j'étais extasié. Je commençai par vider un sac de pomme de terre dans lequel se trouvait quelques bijoux, avant d'y mettre tous les berry qui me passaient sur la main. Quand tout à coup " ClAANG " ma main heurta un petit objet qui se trouvait en dessous du pile de l'argent et des bijoux, c'était un petit coffre orné de fer et en laiton. Mes yeux commencèrent à briller, qu'est ce qui pouvait bien se trouver dans ce coffre.

Je ne perdis pas de temps en l'ouvrant tout de suite parce qu'il n'était pas verrouillé. Quand je vu ce qu'il y avait à l'intérieur, un large sourire se dessina sur mon visage parce qu'à cet instant précis j'étais heureux comme un poisson dans l'eau. En effet, l'objet qui se trouvait dans le coffre n'était rien d'autre qu'un compas spécial équipé d'un système de mémorisation de champ magnétique, c'était un log pose. Je le mis dans ma poche avant de me tirer de cette pièce, avec un sac de pomme de terre rempli de berry.
Quelques minutes plus tard, j'embarquai à bord d'un canot de sauvetage qui appartenait au bateau du capitaine Jackson avant de ramer sur les eaux de cette mer, loin du village et du rafiot que je venais de détruire. Ainsi donc, voilà comment c'était terminé cette aventure. Je repartais vers de nouveaux horizons avec le kimono en piteux état, le corps abimé et un butin, sans oublier le log pose dans ma poche. Héhé ! On dirait bien qu'un nouveau chapitre est sur le point de s'ouvrir dans ma vie.


FIN !!!!!
https://www.onepiece-requiem.net/t4836-kusanagi-les-tenebres-en-personnehttps://www.onepiece-requiem.net/t4889-fiche-de-kusanagi
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1