AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -40%
-40% sur Nike React Infinity Run Flyknit 2
Voir le deal
95.97 €

[Quête-FB] Une île marchande en entrée et une banque pour le dessert.

Mitsume Yaeko
Mitsume Yaeko

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1153
Popularité: -102
Intégrité: -83

Dim 9 Sep 2012 - 23:42

Cela faisait bien deux semaines que l'équipage de Peter n'avait pas croisé d'autre bateau, ni d'île. Ils avaient l'impression de tourner en rond et il ne restait bientôt plus de nourriture sur le bâtiment nautique. Mitsume commençait à décourager un peu de plus rien voir. Elle jouait souvent toute la journée et dansait pour remettre de l'ambiance sur le pont. Pour encourager tout le monde, elle trouvait le plus de musique entraînante, même quand elle participait aux tâches. Il fallait bien laver la vaisselle ou encore le pont du bateau, c'était des pirates, pas une bande de cochon. Mais là, c'était le milieu d'après-midi et tout était calme, il y en avait qui était en train de pécher pour avoir quelques choses à manger le soir, d'autres dormaient, d'autres s'entraînaient. En même temps, il n'y avait pas grand-chose à faire, jusqu'à ce qu'ils entendent la vigie criait comme jamais il avait crié pour le moment.

« TEEEEEEEEEEEEEEEERRRRRRRRRRRRRRREEEEE EN VUE !! TEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEERRRREEEEEEEEEEE !! »

Sur le coup, pécheur, dormeur et ceux qui s'entraînaient se ruèrent à l'avant du navire pour regarder, pour apercevoir cette terre dont l'homme était si en joie de crier. Il n'avait pas menti, il y avait bien une petite île au loin qui donnait des étoiles dans les yeux de la petite demoiselle. Elle était si contente de voir ce magnifique spectacle, pour une fois, il n'y avait pas que de l'eau. Pour une fois, il y avait une raison de se réjouir, pas comme la dernière fois. La fameuse terre que la vigie avait vu, n'était en fait qu'un poisson géant mort, en même temps, faut dire que deux bouteilles de rhum et la tête au soleil, cela ne lui avait pas beaucoup réussi. M'enfin, là, il ne c'était pas trompé et la demoiselle était toute impatiente d'aller y mettre les pieds. Mitsume sautait quasiment sur place tellement son excitation grandissait. Cependant, Peter n'était à leur côté et elle le remarqua rapidement. Elle se retourna, le cherchant du regard, se demandant où il pouvait bien être pour prendre les décisions ou dire quelques choses. Mais pour le moment elle ne le trouva pas, passant entre les hommes qui étaient tous en admiration devant l'île. La demoiselle trouva quand même son capitaine derrière la barre du navire, le dos appuyé contre, ne regardant pas la terre qu'il y avait. Il avait l'air pensif, mais elle n'osait pas vraiment le déranger, restant quelques secondes à le regarder. Elle se mordait la lèvre inférieure, jouant avec ses doigts. S'il pensait à quelques choses d'importants ? Ou encore, s'il se rappellait de dur souvenir ? Était-ce bon de le déranger ? Tellement de questions sur lesquelles elle n'avait pas de réponse et pourtant, elle devrait bien le déranger à un moment ou un autre. Elle avança doucement sa main, l'arrêtant en hésitant un petit moment avant de reprendre son geste. Venant déposer sa main sur l'épaule de son capitaine.

« Peter ... ça va ? Nous ... nous avons une île juste devant nous. Je pense qu'il serait bien que l'on s'y arrête, cela fait un moment que l'on n'a pas vue de navire à piller ou encore d'île pour ce ravitailler et puis, rester un peu à terre nous fera le plus grand bien. Mais ... mais c'est toi qui prend les décisions. »

L'homme secoua rapidement la tête avant de regarder la main et de laisser apparaître un petit sourire. Apparemment, elle ne semblait pas plus le déranger que cela et il se retourna doucement, s'étirant un peu et en profitant pour regarder la terre au loin. Cela lui faisait ni chaud, ni froid. Du coup, elle se trouvait bien idiote de s'être réjoui d'avoir vu la terre. Cependant, il avait encore l'air dans ses pensées avant de répondre.

« Oui, tu as raison ... on va faire une halte sur cette île on pourra se reposer un peu et nous ravitailler, cela ne nous fera vraiment pas de mal. Allez, cap sur l'île ! »

Il lui faisait un petit sourire, tournant la barre pour que le navire soit bien dans la bonne direction avant de prendre sa phrase.

« Et pour ta première question, oui, ça va, ne t'inquiète pas, juste de vieux souvenir qui remontait d'un coup. »

Mitsume comprenait tout à fait ce qu'il lui disait, elle aussi, cela lui arrivait des fois de s'évader dans ses souvenirs. De se rappeler les bras de sa mère qui l'entourait, les jeux qu'elle faisait avec son père ou ses amis. Enfin, ce n'était pas le moment d'être mélancolique, elle acquiesça juste d'un sourire et d'un mignon petit clin d'oeil. Avant de se retourner et de sortir de la cabine, regardant un cours instant le reste de l'équipage qui était en fête. Ils avaient même ouvert les derniers tonneaux de rhum pour l'occasion, mais elle décida de rester à part. La jeune demoiselle parti dans un coin du bateau, plus précisément à l'arrière, s'asseyant contre la rambarde, les jambes qui pendaient dans les airs. Elle les faisait se balancer alors qu'elle regardait le soleil haut dans le ciel. Beaucoup de questions lui venait à l'esprit, c'est vrai qu'elle n'en connaissait pas beaucoup sur Peter, elle ne connaissait pas énormément son passé comme eux, ne connaissait pas le sien. Elle ne savait pas vraiment si elle devait parler de son passé ou pas encore, ils avaient quand même vécu de petites aventures, l'attaque du navire, le poisson géant et bons nombres de délire. La rose bleue se coucha sur le bois du navire, les bras croisaient derrière sa tête en attendant que le bateau arrive sur l'île. Mettre le pied sur la terre ferme lui remonterait peut-être le moral et les idées. De voir son capitaine comme ça, lui avait quand même fait quelques choses même si elle ne voulait pas le montrer.

Entre une et deux heures plus tard, le navire arrivait au port de l'île. Il ne semblait pas y avoir d'autre bateau pirate à part eux, pas non plus de bâtiment nautique de la marine, juste des commerçants. Cela était déjà une bonne nouvelle, au moins, ils ne devront pas partir comme des voleurs si les marines se jettent sur eux. L'équipage suivait leur capitaine qui descendait doucement la passerelle alors que Mitsume était tout à fait derrière. Les yeux posaient sur le port en premier lieu. Il était quand même d'une bonne taille et à la vue de toutes les petites installations qu'il y avait juste autour du port, cela devait être une île marchande. Il y avait vraiment de tout, des vendeurs de tapis, de nourriture, de vêtements, de bibelot, surtout de bibelot. L'endroit était également bien remplit, faire son chemin au milieu de tant de personne ne sera pas aussi facile se l'imaginait. Mais bon, pour ça, elle n'aurait qu'à se mettre derrière son capitaine ou l'équipage. Ils allaient lui faire un sillon pour passer. Cependant, on pouvait entendre les commerçants criaient aussi fort qu'ils le pouvaient pour attirer du monde devant leur petite installation. C'était marrant de les voir faire alors que tout le monde alors qu'elle descendait la passerelle derrière les hommes, elle fut prise à partie par l'un des marchants.

« Bonjour belle demoiselle, j'ai tout ce qu'il vous faut, des trésors encore jamais vue, des bijoux, des joyaux qui vous irait à merveille et les plus belles marchandises d'Alabasta pour vous, venez voir. »

Il avait passé sa main sur l'épaule de Mitsume et la traînait un peu de force à son stand alors qu'elle avait placé ses mains contre lui pour essayer de le repousser un peu.

« Non ... j'ai ... j'ai besoin de rien. »

Mais le marchant ne voulait rien savoir pour le moment, l'amenant devant son stand pour lui montrer un étalage vraiment magnifique, cela ne faisait pas de doute. Il lui attrapa des boucles d'oreilles qu'il lui mettait de chaque côté.

« Regardez, des magnifiques boucles d'oreille que l'ancienne reine d'Alabasta a porté, où vous avez aussi ce magnifique narguilé du nouveau monde. Il est passé par les mains des plus célèbres pirates. Incassable, incassable. »

Il tapait l'objet contre le coin de son étalage pour lui montrer à quel point il était robuste, jusqu'à entendre un grand bruit de verre fracturé. Elle regarda l'homme avec un petit sourire en coin alors que lui avaient de grands yeux ronds.

« Oh cassé ... »

Mitsume se retenait de rire alors que le marchant jeter l’objet derrière, comme si cela n’avait aucune importante avant de lui montrer une magnifique collier en or. Mais là, cela commençait à être de trop. Au moment où elle voulait mettre un stop à son affaire, elle vu Peter placer sa main sur l’épaule du marchant avec un immense sourire.

« Je crois que la demoiselle voudrait partir. »

Elle acquiesça d'un hochement de tête avant que l'homme la relâche en reculant devant le capitaine de la demoiselle. Cependant, Mitsume n'avait pas pu s'empêcher de subtiliser le collier que l'homme lui avait mis autour du coup avant de suivre Peter pour aller en ville. Elle le suivait de près cette fois, pour ne pas se faire attraper par un de ses marchands à la sauvette. Juste après le port, il y avait une ville vraiment magnifique et vivante. En plein milieu, il y avait comme un petit parc avec de grands arbres et un petit lac. Ce n'était pas quelques choses d'extraordinaire, mais cela faisait vraiment jolie et mignon. Cela rajoutait un peu à la ville, un charme en plus avec ses lumières à torches qui commençaient à être allumé au fur et à mesure que le soleil se couchait. Il fallait vite qu'ils trouvent un lieu ou dormir et surtout ou manger. Mitsume s'appuya doucement sur l'un des bancs, regardant l'endroit avec un petit sourire avant de chercher du regard une taverne ou autre. Ce n'était pas ça qui manquait dans ce lieu, mais en trouvait une où il n'y avait pas trop de monde pour accueillir tout l'équipage ne s'avérait pas aussi facile. Et pour cause, ils demandèrent à trois tavernes avant d'en trouvait une qui pourrait les accueillir. C'était un bâtiment immense, il semblait y avoir trois étages. D'un intérieur dans le plus pure style traditionnel, un bar immense en bois massif et surtout, ce qui avait attiré l'oeil de l'équipage. Une terrasse. Elle était vraiment immense avec plusieurs tables, chaises et une vue imprenable sur la place de la ville. Ils avaient vraiment la meilleure place possible.

Mitsume s'était mise à la table de son capitaine, elle s'était assise à côté de lui pour profiter de ce moment de détente, de repos. Là au moins, personne ne viendrait l'importuner aussi. Elle passa un long moment à regarder la ville, les habitants, les petites scènes marrantes qu'il peut y avoir quelques fois. Comme le fait de voir un homme regardait une femme et louper une marche ou se prendre un poteau. Un homme qui se fait virer d'un bar ou bien d'autre. Elle écoutait aussi les hommes de l'équipage qui parlait sur les femmes de l'île, qui se faisait des fantasmes et cela la faisait rire. D'ailleurs réaction féminine, elle regarda elle aussi, les demoiselles en rigolant, le coup de la jupe à ras les fesses, trouvant cela vulgaire, mais c'était bien le style de l'équipage. Ensuite, son regard la mena jusqu'à Peter. Plus elle le regardait, plus elle remarquait qu'il était en train de fixer quelques choses. Son regard était planté à un endroit et il ne bougeait pas. Rien ne le perturbait et elle trouvait cela vraiment déroutant de pouvoir fixer une chose avec autant de concentration. Si bien qu'elle suivi son regard jusqu'à l'objet qui pouvait autant le captiver et écarquilla les yeux. Ce qu'il regardait depuis un si long moment, n'était autre qu'une banque. La banque de l'île. Il n'avait quand même pas dans l'île de la cambrioler ? Mitsume regardait elle aussi l'endroit, il y avait une ronde de deux marines autour, à l'intérieur, il devait y avoir pas mal aussi. L'alerte serait donnée avant qu'ils ne puissent arriver au comptoir. Faire cela de nuit ? Sans connaître les lieux, cela allait être peut-être un peu dur.

Là, la jeune demoiselle ne voyait absolument pas ce qu'ils allaient pouvoir faire et puis, cela allait attirer l'attention sur eux. Vu qu'il y avait des marines pour protéger les lieux. Ils allaient devoir les combattre et le pire pourrait arriver, des morts. Que ce soit dans le camp des marines ou dans le leur. Cela n'était pas un combat gagné d'avance comme l'attaque des pirates sur leur navire. Là c'était un peu l'inconnu qu'il y avait devant eux, bien qu'un peu d'argent ne leur ferait pas de mal. Ils étaient des pirates aussi et puis le gouvernement n'était pas fait que de bonne personne. Il fallait qu'elle se dise cela aussi pour ne pas avoir de regret et surtout, ne pas penser qu'il y aurait des morts. Juste les assommer serait amplement suffisant. Elle n'entendait plus les bruits extérieurs, elle était aussi à examiner la banque qui s'élevait sur deux étages, le bâtiment avait l'air si massif également. Puis, après quelques secondes, elle secoua doucement la tête, elle était en train de penser comme une brigande à se faire une banque. Puis sans le moindre mot, elle regarda Peter se levait de sa chaise. Tout le monde c'était calmé et le regardait partir vers la banque en ce posant pas mal de questions. Même Mitsume même si elle l'avait vu repérer la banque du regard. Il passa un certain temps à l'intérieur de la banque, elle ne comprenait pas beaucoup, c'était peut-être un repérage; mais c'était surtout lui que l'on allait repérer. Il sorti au bout de dix minutes, revenant vers eux, il avait un petit sourire sur le visage que la demoiselle ne comprenait pas tellement.


« Allez, on rentre se coucher ... j'ai à réfléchir et sûrement que demain, du boulot nous attend. »

Du boulot. Mitsume écarquillait les yeux. Il ne lui avait pas fallu beaucoup de temps pour comprendre que le boulot serait de prendre ce qu'il y avait dans la banque. Mais ses hommes qui ne l'avaient pas vue l'observé pendant une demi-heure, ne comprenaient pas vraiment.

« Du ... du boulot ? »

Ils étaient vraiment perdus ce qui faisait rire Peter, lançant juste sa main en l'air comme pour leur dire de laisser tomber pour le moment. Cependant, cela allait être dur de laisser tomber pour la petite demoiselle. Elle savait ce qu'il avait en tête, elle savait ce qu'il voulait faire. Et se demandait si c'était vraiment une bonne chose, une bonne idée. Le temps que tous l'équipage monte dans les chambres de la taverne, elle était quant à elle, toute seule dans sa chambre. Mitsume n'arrêtait pas d'y penser alors qu'elle était couchée de tout son long sur son lit. Elle ne l'avait pas suivi pour voir l'intérieur, pour voir combien il y avait de personne. Mais dans sa tête, elle avait un mauvais pressentiment, comme si ce n'était pas une chose qui allait bien se passer. Cependant, si le capitaine lui disait qu'ils attaqueraient cette banque, elle le ferait sans rechigner. Tellement de pensée dans sa petite tête, tellement de fatigue aussi qu'elle s'endormit sans même se rendre compte. Ce n'était pas une mauvaise chose non plus, vue ce qui l'attendait peut-être demain. Le reste de la nuit fut calme et la matinée aussi, pour une fois elle ne se faisait pas réveiller. Une bonne grasse matinée comme elle n'en a pas fait depuis bien longtemps. Peter avait aussi laissé dormir tout le monde, jusqu'à l'entendre crier de toute sa force. La réaction ne se fit pas attendre, Mitsume se redressa d'un seul coup, les yeux grands ouverts. Bien que les cheveux en bataille et un peu la tête dans les nuages.

Elle passa lourdement la porte de la chambre, descendant les escaliers en se frottant ses petits yeux qui piquaient avec la lumière. Baillant, une à deux fois avant de s'étirer et poussant un petit soupire. Elle fit glisser ses mains dans ses cheveux, voulant les remettre en place avant d'arriver dans la salle principale où elle pouvait voir déjà tout le monde en train de rire. Une seule chose clochait. Une chose qui la frappa directement, où était passée les clients et les gérants de la taverne ? Pourquoi il n'y avait plus personne à part eux à l'intérieur ? Haussant un sourcil alors qu'elle s'avançait doucement vers une chaise. S'asseyant dessus. Elle avait l'impression d'être dans une classe, Peter était debout devant eux comme un professeur et eux, assit à leur table tel des élèves. Tout le monde semblait si silencieux pour une fois, cela lui faisait même un peu peur. Son capitaine était dos-à-eux, appuyé contre le mur. Avant de se retourner, l'air décidé et elle eut un petit soupire. Elle savait déjà ce qu'il allait dire, la décision qu'il avait prise.


« J'ai bien réfléchi les gars ... j'ai passé un long moment cette nuit à y penser, à y réfléchir. J'ai retourné la chose dans tous les sens et j'ai décidé que l'on allait attaquer la banque d'en face. Elle est quand même grande, elle doit contenir pas mal d'argent de ce que j'ai pu voir. Il y a de petites grilles en fer pour protéger les personnes qui y travaillent. Mais ça, ce n'est trop rien, il faut juste attendre l'heure de la fermeture, quelques minutes avant pour être exact et hop, le travail sera joué. »

Il avait un grand sourire alors que tout le monde était perplexe. Mitsume ne put pas s'empêcher de se relever doucement, le regardant dans les yeux, hésitant quelques secondes avant de prendre la parole.

« Dé ... désolé capitaine, mais ... mais dans votre plan vous oubliez une chose, vous oubliez les marines qui gardent la banque. Il y en a déjà deux qui patrouille autour du bâtiment et sur le toit, je crois en avoir compté deux aussi. ça fait déjà quatre marines, sans compter ceux qui doivent être à l'intérieur et ceux qui vont accourir pour porter main forte à leurs collègues. Ce n'est pas comme si on allait entrer, prendre l'argent et repartir ... »

Elle avait un petit soupire en le regardant, elle allait contre ce qu'il demandait, mais cela le faisait sourire. C'était plus tôt rare quand même de sourire quand quelque un se dresse contre vous. Tous les pirates commençaient à parler entre eux, cela commençait à être un peu l'anarchie et Peter tapa dans ses mains.

« Calmez-vous ... CALMEZ-VOUS !! Vous croyez que je n'y ai pas pensée ? Les deux au sommet du bâtiment seront abattus par notre tireur d'élite. Tu auras intérêt de recharger à la vitesse de la lumière pour le deuxième, je ne veux pas qu'il y est un cri d'un garde. Pour ceux du bas, on devra les attraper devant la porte pour les traîner à l'intérieur et on s'occupera de ceux de l'intérieur en même temps. Il y en a cinq, donc en tous, cela ne fera que sept si l'alarme n'est pas donnée. Le coffre fort se trouve en bas et d'autres petits coffres se trouvent à l'étage. Il ne faudra pas les oublier ceux-la. »

Il laissa un petit blanc pour que tout le monde puisse y réfléchir quelques secondes. Mitsume c'était assit en l'écoutant.

« Alors, maintenant vous êtes rassuré ? »

La plus part des pirates avaient un immense sourire et la demoiselle suivrait quoi qu'ils disent de toute façon. Mais à voir leur tête, ce soir, cette ville allait se faire braquer sa banque.

« Capitaine, on vous suit !! »
Mitsume Yaeko
Mitsume Yaeko

♦ Équipage : Shinoryuu

Feuille de personnage
Dorikis: 1153
Popularité: -102
Intégrité: -83

Lun 10 Sep 2012 - 0:25

Ils levèrent tous une main au ciel en souriant et Mitsume ne put pas s'empêcher de faire pareil. Ils soutenaient tous Peter et elle aussi, bien qu'ils allaient avoir des choses particulières à faire. Déjà ils allaient devoir regarder pour le tireur d'élite qu'il lui trouve une place de premier choix. Il fallait qu'il puisse tirer rapidement les deux gardes et ensuite, qu'il est quand même une vue imprenable sur la porte d'entrée. Cela pourrait quand même servir, mais ils avaient aussi une journée pour tout prévoir, pour tout regarder en détail. La demoiselle les regardait tous si impatient et Peter qui semblait si sur de lui. Elle ne pouvait pas refuse et commença de suite ce qu'elle avait à faire. La rose bleue devait voir combien de temps ils mettaient à faire le tour de la banque pour pouvoir abattre les deux du haut et attraper ceux du bas. Cependant, elle n'était pas tellement partante pour qu'il y est des morts, même si elle ne l'avait pas dit devant tout le monde. Au bout d'un moment, se sera les marines ou eux, donc elle n'aurait pas vraiment le choix.

La journée passa très rapidement, surtout quand on a pas mal de choses à faire et un petit plan fut mis en place. Un plan pour entrée, pas un plan d'évacuation malheureusement. Mais il y avait un mot d'ordre, on ne laisse personne derrière soit et tous au navire. Le moment arrivé à grands pas, Mitsume avait compté qu'ils mettaient dix minutes pour faire le tour du bâtiment pour tout inspecté. Cela tombait parfaitement avec le moment qu'avec prévue Peter pour entrer dans la banque. Le moment où les deux marines passeront le coin de la banque pour aller devant les portes, cela sera le signal de départ. Le tireur d'élite était en haut de la taverne, sur le toit, bien caché avec un homme à ses côtés. Une partie de l'équipage sur la terrasse de la taverne et l'autre partie assit au petit parc, juste à côté. Ils étaient tous près à sauter dans le tas. La demoiselle avait quant à elle un peu d'appréhension, mais cela allait vite partir quand elle serait dans l'action. Elle sentait et entendait son coeur battre la chamade, il lui donnait l'impression de vouloir bondir de sa poitrine. Le stress et l'adrénaline montaient en même temps et cela lui bourdonnait dans les oreilles, mais elle devait garder son calme. Ou du moins, le reprendre. Elle prenait de grandes respirations pour retrouver sa sérénité. C'était plus dur qu'elle le pensait aussi, elle savait que le moment fatidique allait arriver. Qu'il était tout proche et cela ne l'aidait vraiment pas à se calmer. Puis, se fut l'arrivée des deux marines, le signal était maintenant lancé. Peter tourna la tête vers le toit de la taverne pour voir le signe de l'homme à côté du tireur d'élite pour se jeter sur les deux hommes de lois. Mitsume elle, regarda le toit de la banque, elle avait l'impression que tout ralentissait autour d'elle. Sans attendre une seconde de plus, elle aperçut l'un des hommes tombaient au sol, mais ne vit pas le deuxième. Tournant rapidement la tête pour voir le signal et entendit la voix de Peter.


« C'est à nous, go, go, go ... »

Tout l'équipage sans exception se jeta sur les deux hommes au moment où ils arrivaient devant les portes. Certains passants se demandaient ce qu'il se passait, d'autres rechignaient et les insultaient presque, mais pour le moment, cela n'importait peu. Les deux portes furent ouvertes si violemment qu'elles claquèrent à l'intérieur avant d'être refermé avec un grand coup de pied. Maintenant, c'était l'équipage contre les sept marines et bien sûr, certains qui devaient empêcher les employés de donner l'alerte. Trois hommes se jetèrent sur les employés alors que le reste rester pour affronter les marines, dont Mitsume. Elle était dos à son capitaine, armée de sa guitare, prête à l'utiliser et c'est ce qu'elle fut.

« Disturbance Music !! »

Visant l'une des marines qui se plia rapidement en deux en se tenant le ventre, il n'avait vraiment pas l'air d'aller bien. Cette attaque fut le signe de départ de toutes les autres attaques, des marines aussi qui répliquaient. Certain était au sabre, d'autre à une arme à feux. Cependant, sans vraiment réfléchir elle se jeta rapidement sur le marine à terre pour le mettre hors d'état de nuire avec un violent coup au niveau de la tempe. Le faisant voler de quelques centimètres dans les airs avant de le voir retomber au sol. Mitsume se retourna rapidement, sortant son petit couteau de l'une de ses poches pour bloquer un puissant coup de sabre. Cependant, elle n'arriva pas à le parer en totalité et la lame toucha ça joue, lui faisant une immense coupure. Son sang commença à couler alors qu'elle retenait un petit cri de douleur, le repoussant aussi fort que possible. Malheureusement, elle ne vit pas qu'elle l'avait repoussé sur un pirate qui fut bousculé et le poussa à son tour vers Mitsume. N'ayant pas vue cela, elle prit cette action pour une attaque et esquiva sur le côté, laissant le couteau devant elle qui vint se planter en plein coeur de son adversaire. Laissant jaillir un jet d'hémoglobine assez conséquent sur la demoiselle qui resta figé quelques secondes. Elle ... elle venait de tuer un homme, de ses propres mains, elle l'avait assassiné. Cela ne pouvait pas être vrai, cela ne pouvait pas être possible, si ? Elle avait les yeux grands ouverts, le souffle coupé par ce qu'il venait de se produire-là. Elle pouvait sentir son sang chaud coulait contre sa main alors qu'il déposait doucement sa tête sur son épaule, lâchant son dernier souffle de vie contre elle.

Elle était comme absente, en le tuant, c'est comme si elle venait de se tuer aussi. Elle ne bougeait pas du tout, respirant doucement en tournant légèrement le visage pour le regarder. Bougeant doucement son épaule pour essayait de le faire réagir, mais rien. Elle avança un peu plus ses mains pour le décollait d'elle, espérant qu'il allait tenir sur ses jambes. à la place de tenir sur ses jambes, il glissa de la lame pour s'écraser lourdement au sol. Mitsume resta droite en regardant le corps, se faisant bousculer par les autres qui se battaient. Elle ressemblait plus à une coquille vide là, prenant même des coups avant de se ressaisit un petit peu, se mettant à esquiver les attaques, bien qu'elle avait un peu peur de répliquer maintenant. Elle devait sauver sa vie, mais elle venait d'en prendre une. Elle se posait pas mal de questions, ce qui l'a perturber et elle se prenait pas mal de coup quand même, crachant un peu de sang sur le mur. Peter en voyant cela, intervint rapidement en mettant une bonne droite à l'homme et écrasant sa tête sur le sol avec une violence incroyable. Il savait ce qu'il venait de se passer, mais ce n'était pas le moment de se poser des questions ou culpabiliser, il y avait des personnes qui comptaient sur elle.


« Qu'est-ce que tu fous Mitsu ! Reprend toi ! C'était lui ou toi. Heureusement c'est toi qui es en vie ! Et je n'ai pas l'intention de perdre quelque un ici ! Alors réagit ! »

Peter avait été quand même strict et sec dans ses mots, mais c'était pour le bien de Mitsume. Elle devait se reprendre, elle devait le faire pour son équipage. Il avait raison, c'était soit lui, soit elle et sa vie valait peut-être le coup enfin de compte. Pour cela, il n'y avait qu'un moyen d'en être sûr, de la vivre à fond. Elle secoua rapidement la tête et bloqua l'un des coups d'un marine. Elle lui retourna le bras avec un petit craquement, signe que le coude venait de lâcher et lui mit un coup de pied au niveau du plexus. Pour finir tout cela, un coup de poing au niveau du nez qu'elle brisa pour l'envoyer au tapis. C'était loin du comportement de la demoiselle, mais là, elle se devait d'être violente aussi pour protéger ses amis. Cela faisait deux hommes à terre pour elle et en ce retournant, elle voyait qu'il n'y en restait qu'un qui voulu fuir. Cependant, il fut rattrapé par la lame de Peter qui le transperça de toute part dans flot sanguin impressionnant. Elle ferma les yeux quelques secondes avant de tourner et la tête. Suivant son capitaine des yeux et d'un coup de pied littéralement monstrueux, il éclata le comptoir pour passer derrière. Il ne mit pas longtemps à attraper l'un des employés qui s'était mis à terre pour se protéger. L'attrapant par le col pour le soulevait comme si c'était une petite feuille.

« Ouvre moi les coffres ... et le coffre fort en bas sinon tu y passes ! »

Les autres étaient au sol avec des membres de l'équipage sur eux pour les maintenir et les surveiller. La voix de Peter était menaçante et agressive alors que Mitsume était derrière, attendant l'ordre de son supérieur. Cependant, leur victime était toute tremblante, mettant ses mains en protection devant son visage pour ne pas prendre de coup.

« Je ... je ... je ne peux pas faire ça, ce n'est pas ... ce n'est pas moi qui ... pas moi qui est les clés. Ne ... ne me tuez pas ... s'il ... s'il vous plait. »

Sans attendre une seconde de plus, il prit une énorme droite avant de se faire secouer comme un prunier.

« Ne ment pas ! Je n'ai pas de temps à perdre alors tu vas m'ouvrir ses putains de coffre !! »

L'homme saignait un peu du nez, pas parce qu'il avait une beauté magnifique devant lui, mais plus parce que son nez venait d'exploser. Peter armait un deuxième coup, mais il n'eut pas le temps de le donner.

« Je ne mens pas, je ... je ... dis la vérité ! Je ... je peux juste vous ouvrir la porte du coffre fort, c'est tout. »

L'un des hommes avaient voulu faire quelque chose pour ne pas qu'il dise l'information, mais il fut rapidement écraser au sol. Le capitaine avait un immense sourire et regarda Mitsume pour lui faire signer d'aller en haut pour les coffres. Elle inclina la tête et s'exécuta, montant directement à l'étage. Elle faisait face à un long mur remplit de coffre. Des hommes l'avaient suivi pour l'aider à exploser les cadenas. Ils avaient des barres en fer et cela les aidait à exploser les fermetures. A l'intérieur, il trouvait pas mal d'argent, attrapant de grands sacs pour les remplir. Elle faisait passer les sacs par-dessus la rambarde, atterrissant directement devant l'accueil, mais un petit problème allait bientôt arriver. Il allait y avoir trop de sac a emporter et ils ne savaient pas ce qui les attendaient dehors pour le moment. Mais elle se doutait que ça n'allait pas être une chose des plus faciles. Une fois tous les coffres vidaient, ils redescendirent pour attendre Peter. Gardant les hommes à terre pour être sûr que rien ne leur échapper, cependant Mitsume était encore sous le choc de son premier meurtre. Elle regardait le corps qui gisait à terre, espérant qu'il bouge, qu'il se soit juste évanoui. Bien que s'il se mettait à bouger, cela serait plus inquiétant qu'autre chose. Le capitaine de l'équipage arrivait quelques minutes après, avec deux gros sacs qui semblaient bien lourds. Il avait même du mal à les porter et cela n'allait pas les avantager s'ils étaient poursuivis.

Il plaça les deux sacs devant les autres, apparemment, eux étaient la priorité, mais elle ne savait pas vraiment ce qu'il y avait à l'intérieur. Peter balança l'homme au sol qui s'assomma contre le rebord de son comptoir. A ce moment-là, tous l'équipage assomma les personnes qu'ils maintenaient au sol et Mitsume du faire de même avec l'un des hommes qui se débattait. Elle lui donna un grand coup de pied au niveau de la tempe pour le mettre KO. Au moins, comme ça, ils allaient être tranquille. Peter s'avança doucement des sacs en souriant, les regardant et applaudissant son petit équipage.


« C'est du beau boulot, mais maintenant, il va falloir sortir ... les deux sacs du coffre fort sont à protéger et prendre en premier. Je ne sais pas ce qui nous attend dehors, mais ... on ne laisse personne derrière nous. »

Le mot était dit et Mitsume acquiesça d'un hochement de tête, cela n'allait pas être du gâteau si les marines se mêlaient de la partie. L'équipage prit les quelques secondes et les deux qui étaient dans le coffre fort était porté par quatre personnes. Ils se demandaient quand même ce qu'il y avait dedans pour peser si lourd, mais ce n'était pas le moment de s'attarder là-dessus. Mitsume voulu passer en première pour ouvrir la porte, pour voir ce qu'il se cachait derrière. C'était peut-être aussi une façon de protéger l'équipage, mais sa main tremblotait légèrement en allant vers la poignée métallique et froide. Et si derrière il y avait une horde de marine armé jusqu'aux dents. Elle déglutit légèrement et ouvrit doucement la porte, passant discrètement sa tête pour voir ce qu'il se trouvait derrière et fut surprise. Jamais elle ne se serait attendue à ça, elle n'en croyait pas ses yeux. Il n'y avait personne, pas un marine en vue et elle ouvrit rapidement la porte. Leur faisant signe qu'ils pouvaient y aller. Qui sait, peut-être qu'ils allaient pouvoir arriver jusqu'au navire et partir sans encombre, cela serait vraiment pas mal. Le petit groupe sortit donc de la banque avec leur sac, marchant doucement dans les rues, sans essayait d'attirer l'attention. Tout ce passait bien pour une fois, jusqu'au moment où ils entendirent un homme criait pour alerter tout le monde.

« ILS ONT VOLE LA BANQUE !! ILS SONT LA-BAS !! ARRETEZ LES !! A L'AIDE !! A L'AIDE !! »

Il n'y a vraiment qu'un mot pour ça, FUYEZ ! Et c'est ce que l'équipage commença à faire. Tout le monde se mit à courir aussi vite que possible. Mitsume était derrière, les aidant un peu comme elle pouvait, les poussant plus qu'autre chose. Il ne fallait laisser personne derrière et c'est ce qu'elle faisait. Les encourageant même pour qu'ils avancent plus vite, mais le plus étrange, était que malgré l'alerte, il n'y avait aucun marine derrière eux. Regardant derrière eux en se posant pas mal de questions, ne regardant absolument pas devant elle. Mitsume ne fit donc pas attention à ce qu'il se passait devant elle et ne fit pas attention aux hommes qui s'étaient arrêtés. Résultat des courses, elle percuta l'homme devant elle, reculant un peu sous le choc, sans vraiment comprendre. Elle allait le reprendre en lui disant qu'il fallait avancer pour ne pas se faire attraper. Cependant, elle se fit prendre de vitesse et pour cause. Il y avait une armée de marine juste devant eux. Elle comprenait mieux pourquoi il n'y en avait pas derrière, ils les attendaient au port pour ne pas qu'ils prennent leur navire. Cela n'était pas une idée stupide, mais ça les mettait dans une galère impressionnante. Là, cela allait vraiment se compliquer et ils n'avaient vraiment pas d'autre choix que de les combattre. Malheureusement, avec les sacs, cela n'allait pas être facile, c'était comme leur rajouter un handicap. Vu que l'objet pouvait bouger et gêner les mouvements. Elle s'avançait doucement entre les pirates pour arriver à la hauteur de Peter qui avait les dents serraient alors qu'un marine s'avançait.

« Vous êtes en état d'arrestation pour le vol immonde que vous avez commis ! Rendez-vous sans faire d'esclandre et tout ira bien ! »

Peter ne réussit pas à s'empêcher de rire à cette phrase.

« Nous rendre ... à vous ? C'est ... c'est une blague non ? »

Il eut un petit rictus et fit un signe de main, sans attendre une seconde de plus, un coup de feu parti et toucha l'un des marines en pleine tête. Le signal de la guerre était maintenant donné, mais il fallait aussi protéger les sacs. Le groupe de pirate se jeta sur le groupe de marine et Mitsume n'échappa pas à la règle. Malgré les coups qu'elle avait pris plutôt, elle devait encore faire un petit effort. Esquivant les coups des marines et en donnant quelques-uns en réponse, elle arrivait même à protéger ses camarades en bloquant des coups. Pour le moment, cela se passait plutôt bien, leur but était de trouer la défense des hommes de lois pour réussir à passer. Pour le moment c'était une réussite, enfin, jusqu'à ce qu'elle prenne un coup en plein visage, l'envoyant directement au sol. Cela faisait quand même mal, elle secouait la tête, regardant le sol en essayant de retrouver tous ses esprits. Tournant légèrement la tête pour voir son agresseur et écarquilla les yeux quand elle remarqua que c'était une femme. Elle avait une sacré frappe quand même, là elle ne pouvait pas dire le contraire. Mitsume se releva rapidement et voulu l'attaquer directement, donnant un coup de poing au niveau du visage, mais fut directement bloqué. Son petit point était enfermé dans sa main, complètement bloqué. Pour essayer de s'en sortir, elle balança un coup de pied au niveau des côtes, qui fut directement bloqué.

La demoiselle en face d'elle afficha un immense sourire avant de remonter son genou au niveau du ventre de Mitsume, la faisant plier en deux dès le premier coup. Puis, il y eut un rappel, son genou remonta une nouvelle fois dans ses cotes cette fois. Elle prenait un malin plaisir à lui donner des coups, à lui faire mal. Mais la fleur bleue ne voulait pas pousser de cri de douleur, elle ne voulait pas lui montrer qu'elle avait mal et serrait les dents. Elle retenait toute sa douleur, elle devait être dur et releva doucement la tête pour regarder cette femme avec un regard noir. Malheureusement, un nouveau coup de point vint toucher son petit minois, l'envoyant de nouveau goûter le sol. Le visage en premier qui râpa le béton en le touchant. La voyant au sol, la marine commençait à lui tourner le dos et partir, mais Mitsume n'avait pas abandonné. Elle ne s'avouait pas vaincu, pas maintenant, pas alors que son équipage compte aussi sur elle. Notre petite musicienne c'était redressé, elle était assise sur le sol, le visage en sang et pourtant, elle avait un petit sourire.


« Où tu vas ?! Tu ... tu crois vraiment que l'on en a fini ? Je ... je te laisse ... je ne te laisserais pas toucher à mes Nakama !! »

Elle se releva d'un coup, attrapant sa guitare et l'arma face à la demoiselle qui avait un petit sourire de voir l'état minable de Mitsume. Cependant, elle n'allait pas s'attendre à ce qui allait se passer.

« Disturbance Music »

Jouant quelques notes sur sa guitare en direction de la demoiselle qui perdit rapidement son sourire. Son visage se contracta d'un seul coup, elle mit rapidement sa main devant sa bouche. Elle se retenait et on pouvait bien le voir, son ventre se contractait rapidement et plusieurs fois alors qu'elle vacillait un peu. L'avantage commençait à tourner et ni une, ni deux, Mitsume se jeta sur son assaillante, lui donnant plusieurs coups de poing et pied. Elle frappait beaucoup le visage pour lui rendre ce qu'elle lui avait fait, mais touchait énormément le ventre pour amplifier l'effet de la nausée. Par contre, elle ne devrait pas trop rester devant et c'est ce qu'elle fit, se décalant rapidement sur le côté. Prenant son appui et donna un magistrale coup de pied au niveau du ventre. Elle y mit vraiment toute la force qu'elle pouvait avoir à ce moment-là. Elle y mit toute sa rage de vaincre également. Son adversaire se plia en deux et cracha un peu de sang, bien qu'il y avait aussi son repas du soir qui était parti en même temps. L'odeur n'était pas des plus douces, mais elle l'avait un peu cherché aussi et alors que la fleur bleue commençait à s'en écarter. Elle fut attrapée par la cheville pour être stoppé dans son élan. Tournant rapidement la tête, elle voyait la marine à terre, la tenant avec un filet de sang qui descendait de sa bouche jusqu'au sol.

Elle ne comprenait pas vraiment comment elle pouvait encore avoir la force de tendre le bras avec tout ce qu'elle lui avait mis dans le ventre. Sans vraiment s'y attendre, elle vit le pied de son agresseur partir vers son menton et se pencha juste en arrière pour esquiver. Elle sentit quand même le vent frôler son visage, écarquillant les yeux, mais voyant qu'elle marquait quand même une pause pour reprendre son souffle et récupérer un peu. Elle ne devait pas lui laisser l'occasion de se remettre sur pied et arma un coup de poing pour lui donner. Malheureusement elle se fit bloqué et décocha instamment le deux pour ce faire une nouvelle fois bloquer. Là, cela n'était pas très bon signe, malgré la tête de son adversaire, celle de Mitsume ne devait pas être mieux non plus. Elles étaient mains dans la main, front, contre front, se regardant pour voir leur détermination, mais un cri d'homme fit perdre la concentration de la belle bleue. Elle tourna la tête pour regarder si son capitaine allait bien et remarqua qu'elles étaient pas mal excentrées de la bataille quand même et surtout, l'aide qu'ils allaient avoir de besoin. Ce grand manque d'attention eut pour cause qu'elle faillit prendre un coup de tête, mais l'esquiva au dernier moment. Ne réfléchissant pas plus, elle sauta en prenant appuis sur les mains de la marine et jeta ses deux pieds contre la poitrine de son ennemi. Elle y mit tout son poids pour qu'elle la lâche et essaya un saut périlleux arrière, mais n'eut pas assez d'impulsion. Elle eut juste le temps de se mettre de côté pour retomber, se faisant mal certes, mais ne cassant pas sa guitare. Mais elle n'avait pas de temps à perdre à rester au sol et pour cause; l'équipage était en train de se faire malmener par la marine. Mitsume se releva d'un coup, courant aussi vite qu'elle pouvait vers le combat, elle avait sa petite idée qui allait leur permettre de s'échapper. Elle arriva à se glisser entre les pirates et les marines, fermant les yeux quelques secondes et joua attrapa sa guitare pour jouer quelques notes dessus.

« Protect music ! »

Elle arriva à créer un immense chant de protection entre les marines et eux, bloquant toutes les attaques bien qu'elle n'en pouvait quasiment plus. Mais cela donnait le temps aux pirates de prendre les sacs et de fuir un peu plus vers le navire. Malheureusement, elle ne s'attendait pas à voir la femme avec qui elle se battait tout à l'heure arriver à la course vers elle. Prenant son envole dans le ciel, prêt à attaquer.

« Elle est collante elle quand même ... »

Mitsume se tourna d'un coup vers elle, prenant une grande respiration et poussa un cri si aiguë et fort, que les vitres vibraient au loin, les planches sous eux tremblaient. Les marines et la demoiselle qui était face à elle, se prenaient ce cri dénommé Himei de plein fouet. Certains tombaient à genoux en se tenant les oreilles, d'autres secouaient leur tête dans tous les sens et la demoiselle dans les airs, tomba limite dans les pommes. Avec tout ce qu'elle avait prit, normal qu'elle n'arrive plus à encaisser ça. Cette capacité avait donné un laps de temps suffisant pour que Peter et ses hommes mettent les sacs sur le pont et commence à lever les voiles. A la fin, Mitsume mit rapidement sa main sur sa gorge, crachant un peu alors que Peter l'appelait.

« Mitsuuuuuuuuuu !! Arrive vite !! On est en train de prendre la mer ! »

Elle se retourna, elle n'avait pas le temps de faiblir, enfin pas encore et voulu lui répondre, mais rien. Aucun son sortait de sa bouche. Écarquillant les yeux un cours instant, elle se mit à courir quand même, essayant de comprendre ce qu'il se passait. Elle avait peut-être trop forcé sur sa voix en utilisant ce cri. Perdu dans ses pensées, elle ne fit pas attention à un marine qui avait réussi à la poursuivre. Malgré cela, il n'avait pas une course bien assurée. Elle entendit juste le bruit d'un coup de feu, son souffle se coupa et elle tourna la tête pour voir l'homme tombait au sol inerte. Elle regarda rapidement sur le navire et leva son pouce dans la direction du tireur d'élite. Il venait sûrement de la sauver là, mais elle ne pouvait pas le remercier à haute voix. Elle courut jusqu'à la passerelle qui commençait à glisser du navire, la montant rapidement et elle du faire un petit saut pour atterrir sur le pont. Faisant un petit roulé bouler pour se stopper. Peter se précipita auprès d'elle, la regardant avec un peu de tristesse vue son état, passant sa main derrière sa tête.

« Tu vas bien Mitsu ? Tu ... tu as été incroyable ! »

Il avait un grand sourire, mais elle ne pouvait pas répondre. Mitsume lui montra sa gorge et ouvra la bouche pour lui faire comprendre qu'elle ne pouvait pas parler, faisant ensuite un signe pour dire que tout allait bien. Malgré son visage couvert d'hématome, de sang, de coupure, son corps aussi avait subi pas mal de choc. Mais c'était pour son équipage, pour Peter aussi. Alors tout ce qu'elle avait prit comme coup, ce n'était pas si grave que ça, surtout qu'ils avaient réussi à rentrer tous ensemble sur le navire et avait même l'argent de la banque. Le bateau prenait peut à peut le large alors qu'il y avait des coups de fusil, mais ils étaient protégés par la coque de bois. Alors que dire de plus, tout le monde vivant, un casse qui a réussi, ils étaient en train de partir de l'île. Elle ne pouvait qu'avoir un immense sourire alors qu'un homme ouvrait les deux sacs que Peter avait prit du coffre fort. Il y avait de magnifiques objets en or qui devait coûter extrêmement cher. Mitsume avait un immense sourire, fermant doucement les yeux, en respirant un peu plus calmement, cette soirée l'avait vraiment épuisé. Elle devait récupérer aussi sa voix pour pouvoir rechanter, mais elle devait aussi être soigné, maintenant, ils avaient le temps, maintenant, ils étaient de nouveau en mer.
Page 1 sur 1