AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Une belle fleur

Invité
Invité


Lun 24 Jan 2011 - 18:55


Ha enfin un moment de repos . La marine m’avais autorisé à prendre quelques jours de congés pour me reposé et me félicité d’avoir été promu Caporal . Comme toujours ils m’avaient baragouiner que c’était une grande responsabilité et tout le bla-bla que l’on pouvait m’être avec . Fin bon maintenant je me baladais tranquillement dans Logue Town qui malgré ce que l’on pourrait penser avait un superbe patrimoine .Ce que j’ai pas dit mais qui vous permettrais de mieux comprendre c’est que en réalité mon supérieur avait été demander dans la grande prison sous-marine d’Impel Down . J’avais pus en voir que en photo , elle était magnifique et cela semblais plutôt sympa d’être sous les mers au cotées des animaux marin et sous marins . Je m’étais donc dit que un jour je mis rendrais .

Du fait que j’avais plus de supérieur , j’avais été envoyer paître ailleurs que dans leur pattes car je suppose que je devais les gênaient mais peut m’importe j’avais du temps pour me reposer maintenant , j’allais enfin pouvoir m’amuser . J’avais déjà prévus tout un programme , aujourd’hui je me baladais normalement dans la ville de Logue Town , demain je faisais les boutiques de la ville et après demain peut être bien que j’allais m’entraîner . Avec tout ça j’avais du pain sur la planche . Mais je reçus un coup de fil sur le den-den mushi que l’on m’avait passé pour au cas ou il y avait un soucis , je craignais le pire ce coup de fil ne présageait rien de bon :


« Allo Bear , j’ai une bonne nouvelle pour toi tu vas bouger ton cul , rendez-vous tout de suite au Q.G de Logue Town je sais que tu y ais en ce moment , et maintenant la vermine ! »

Il raccrocha .Ce ton de chef ingrats et ce langage de personne sans gêne et cruel , je reconnus tout de suite le Sergent-chef du Q.G de Logue Town . Déjà le fait que ce soit lui et pas son supérieur qui m’appelle ne prévoyait pas bon du tout pour moi , apparemment je pouvais déjà faire une croix sur ces trois jours de congés . Misère qu’avais-je fait non de dieux , c’était pas la première fois qu’on m’envoyais quelque part , je ne savais toujours pas où j’allais comme sa . Je pris mon temps pour me rendre dans le bureau du Sergent-chef , je m’arrêta même pendant 10 minutes dans un bar de la ville mais la population qui le fréquentait m’ennuya fort vite . Une fois rentrer dans les bureaux qui puaient le tabac et la fumée du fait qu’il fumait comme un pompier toutes les meilleurs choses pour la santé que l’on pouvait trouvé dans notre magnifique monde . Le Sergent-chef , toujours aussi charmant , m’expliqua encore une fois à sa façon que dans 1 heures je partais sous ses ordres en mission sur une île de la mer de North blue .

La nouvelle m’excita autant que de voir une vache faire une belle bouse devant soi ; le pire entant que j’allais être sous les ordres de cet idiot de Sergent , tout ce monologue ce passa bien évidemment dans ma tête sinon j’en prenais une bonne en plaine fasse .En plus cet mec était une vrai brute et pensait qu’a frapper dans le tas , je vais pas dire que j’étais pas comme sa à mon arriver mais maintenant j’avais compris que sa ne me servirais à rien , fin bon lui ni croyais apparemment pas mais en réalité je me fichais de son cas désespérer . Je partit donc au plus vite de cette salle puante et partit faire mes affaires qu’il me faudra pour cette superbe mission .

Il était maintenant 18 heure et j’arriva au bateau qui embarquait pour North Blue , derrière le bateau il y avait le beau soleil orangé qui embrasait tout le ciel de Logue Town et se couchait de toute beauté sur l’horizon de la mer . Il fallu que j’attende 18 heure pour voir la première belle chose de ma journée , c’était injuste . Je monta donc à bord du bateau et retrouva le Sergent-chef et son équipage que je ne connaissait pas . Eux et le débile semblaient bien complice et je sentais bien que la mission risquait de promettre . Pour ne pas avoir d'ennuie avec tout le monde je m’installa au fond de la cale du bateau et fit une sieste pendant que le bateau naviguait de nuit .

Nous voilà maintenant arriver sur une île dont je ne connaissais même pas le nom mais qui au premier regard semblait plutôt bien paisible . Cette île aurait été une parfaite destination pour 3 jour de congés mais j’y étais pour une mission , dommage ! Avec ‘‘la troupe des petit bouffon’’ , c’est comme sa que le sergent les appelaient , ont partit les premiers dans le petit village qui se trouvait à l’amont de la forêt . Le sergent voulait pas venir et voulait rester sur le bateau à rien faire . Ont s’arrêta dans une petite chaumière d’une dame qui y vivait seul . Dans le groupe j’étais le plus haut gradées , je rentra donc le premier la femme était sur un chaise la tête dans ces main elle pleurait comme j’avais j’aimais vu . Les gars m’expliquèrent que c’est de sa demande et celle du maire de la ville que la mission venait . Je leur ordonna donc de sortir car il ne servaient strictement à rien à part remplir la maison de bon à rien . Ho mais au faite je vous ait pas dit mais le petit singe que j’avais trouver lorsque Hiro Shima m’avait lâchement abandonnée sur île perdue dans l’océan , he bien il est là sur mon épaule et je m’en occupe bien ne vous inquiétez pas .

Bon revenons en au sujet . La jeune femme m’expliqua son histoire depuis le début , avant tout je m’assois en fasse d’elle sur une chaise , elle était vraiment désespérer . Son histoire avait commencer il y a deux jour au soir ; Hana qui était donc la fille de la jeune femme lui avait demander avant de se coucher de lui raconté son enfance . Sa mère lui a donc raconté quelle avait entendu parlé d’une fleur dont on ne connaît pas le nom mais on sait quelle est très rare et surtout très belle . Alors Hana à décider de la trouver aussi mais sa mère l’avais pourtant prévenue que cela était trop dangereux mais hier matin comme un ninja elle c’est éclipser pour partir en quête de trouver la fleur . Ors elle n’est pas rentrer depuis et sa mère sait très bien qu’elle ne connais pas l’île . Elle demande donc au nom de sa vie à la Marine de la retrouver. Je lui promis que moi et les hommes de la marine , qui m’ont accompagné , nous la retrouverons .

Nous nous mirent en route sur le champ . On traversa le village qui à chaque villageois et civils nous supplièrent de retrouver la jeune Hana , eux aussi connaissait l’histoire . dans un petit village telle que celui-ci le bouche à oreille passait très vite , il s’avaient déjà tous que la joli jeune Hana avait disparu depuis peu . Au bout d’un moment tout le village débarqua autour de nous il nous encerclèrent , non dans un but méchant mais juste car ils tenaient à la vie de chaque villageois d’ici. Je réussis à en sortir mais il y avait un énorme problème en cours de route je m’étais retrouvé dans le début de la foret et j’y étais seul mais je n’avais pas le temps de faire demi-tour et de retrouver les matelots . Je continua donc mon chemin dans la foret sombre , en cas de problème je sortit mon sabre de son fourreau , je ne comptais pas y laissez ma peau enfin pas dans un endroit telle que celui-ci .

Les heures passèrent et je marchais dans la forêt sans voir aucun signe de vie , il y avait ici que des arbres qu’il soit mort ou même vivant . Mais perdu dans cette foret là devant moi ce trouvait une maison en bois. Ont pouvait percevoir une lueur qui s’échappait des fenêtres et la cheminer fumait encore . Il y avait donc vie dans cette maison . Je m’arrêta devant la porte et frappa trois fois assez fort , au début il n’y eu aucune réponse mais la deuxième fois un vieille homme au cheveux gris et long m’ouvrit la porte , il me regarda et me dit gentiment :


« Ho mais rester pas dehors vous aussi vous vous êtes perdu , allez-y entrer ! »

Pourquoi me disait-il ‘‘vous aussi ’’ , je le compris lorsque je vis une jeune fille devant la cheminer jouant avec un chat qui n’étais sûrement pas le sien mais celui du vielle homme . Elle avait une magnifique chevelure blonde ces petits yeux était d’un bleu plus clair et plus pur que l’océan . Je lui demanda directement :

« Bonjour jeune fille , c’est donc toi la petite Hana !? »

Elle rougit tout de suite à ma demande , j’en conclus donc que c’était bien elle . Plus tard dans la soirée , le vielle homme m’expliqua qu’il l’avait retrouver dans la foret . Elle s’était perdu et ne savait plus où aller . Je lui expliqua à mon tour ma part de l’histoire et il m’obligea à rester dormir avec Hana ce soir , je ne pus refuser , cet homme était si gentil comment lui dire non . Le lendemain matin , au moment du petit déjeuner j’eus une bonne surprise . Nous étions tout les trois en train de grignoter un morceau de pain beurré et à la confiture quand le vielle homme qui nous avait toujours pas donner son nom voulu à son tour nous raconter son histoire . Dans les grandes lignes l’homme avait été exilée du village d’où j’étais partit et il lui été interdit de faire un seul pas dans celui-ci . Voilà aussi pourquoi il n’avait pas ramener la petite fille dans le village , même la laisser devant le village était dangereux . Déçus pour la jeune Hana , je lui promis que dés qu’on aurait fini de déjeuner nous serions déjà dehors en recherche de cette mystérieuse fleur inconnu .

Je l’aida à enfiler son petit sac à dos qu’elle avait pris soin d’emporter et nous continuons notre chemin dans la sombre forêt , elle était joyeuse de se retrouver avec moi pour rechercher la fleur . Elle avait du mal au début à me faire confiance mais après quelques discussion qu’on peut avoir avec une jeune fillette sa allez déjà beaucoup mieux . On marchait sans cesse sans jamais trouver de fleur , Hana en avait tellement marre qu’elle se laissait porté sur mes épaules , je lui tenais ces petites main douces pour ne pas quelle tombe et en réalité celle-ci n’était pas bien lourde donc cela n’étais pas un problème .

Au bout d’un moment , ont voyaient de plus en plus les rayons du soleil traversé la forte végétations des arbres et ce fut après quelques centaines de mètres après sa qu’ont vit une énorme percées dans la foret ou un rayon de 50 m carré illuminer le trou végétatif , au centre de celui-ci il y avait un rocher ou dessus on pouvait perce voir une superbe …


« La fleur , La fleur je la reconnais c’est celle que maman ma montré en photo regarde Seiko »

La jeune fille me fit sursauté , elle n’hésitais plus maintenant à m’appeler par mon prénom , il semblait qu’elle ait reconnu la fleur qu’elle cherchais . Elle y accouru comme une petite fille qui venait de retrouver un doudou qu’elle aimait tant , c’était un peu le cas . Toute joyeuse elle sautillait dans tout les sens en criant « Ont la trouver ! On la trouver ! » . On retourna immédiatement dans la petite maison du vielle homme pour lui annoncer l’heureuse nouvelle . Cela fait , je ramena Hana dans son petit village sur le champ , arriver devant la maison de sa mère , la mère de Hana sortit en trombe de sa maison en prenant dans ses bras sa fille et fus éblouit , je le vis dans ces yeux , par la beauté de la fleur qu’elle cherchait depuis son enfance . Elle ne pouvait s’empêcher de verser un larme de victoire , non seulement pour sa fille mais aussi pour la fleur . De mon coter je retourna voir le larbin qui étais dans son bateau , entre temps au lieu de me chercher les matelots l’avaient rejoint pour eux aussi glander , je lui expliqua bien étant obliger toute l’histoire et lui expliqua que je ne voulais pas rentrer avec eux car il m’horripilais . Je l’avais peut être dit crûment mais celui-ci le pris mal et me jeta en dehors du bateau .

Parfait je les avais mes superbes jours de congés , J’allais pouvoir m’éclater pendant 3 petits jours mais avant tout j’avais une fille et sa mère à qui rendre visite .



Page 1 sur 1