AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment : -36%
-36% sur la pot à plante en lévitation ...
Voir le deal
53.63 €

Kage Berg, c'est cool j'ai un ami !

Brüno Esthyr
Brüno Esthyr

♦ Localisation : Hungeria.
♦ Équipage : Les Shinoryuu.

Feuille de personnage
Dorikis: 842
Popularité: 59
Intégrité: -64

Lun 7 Jan 2013 - 6:06


Quelle belle île, c'est une superbe occaz' d'y aller pendant la foire ! en plus elle dure huit semaines, et on s'éclate comme on veut, vient à la foire cette année...

Voilà comment tout a commencé, c'est par cette phrase entendu au coin d'une rue, sur une autre île qu'il décida de venir mettre les pieds ici pour la premiere fois et d'y jeté un oeil à cette foire, il l'avait noté dans son agenda ! Huit semaines, huit semaines quoi il y a de quoi faire !

C'était sans se douté de la population de l'archipel, assez nombreuses, plus de seize mille personnes en temps normal, alors pendant cette fameuse foire ? allez savoir...

D'ailleurs Brüno et Sam' sont chien, n'avait aucune autre info pour venir, cette foire c'était quoi ?
Aucune idée, bref, maintenant il était là et il fallait se renseigner, tout d'abord, impressionné par l'air frais et le vent chaud de l'endroit, des plaines vaste à pertes de vues remplis de bêtes, des vaches, des chevaux, même des moutons, des tonnes de verdures accompagné d'un faune riches, un paradis pour Brüno et son chien !
Après un petit détours, pour s'aventurer dans les environs gigantesques remplis de vert et d’animaux, notre jeune blondinet s’avançait désormais vers la ville, en quête d'informations et surtout de détails sur cette foire qui semblait si alléchante.

Ville agréable, un peu de monde mais pas surchargé... très agréable, très bonne impression, replis d'une bonne humeur détectable à des kilomètres, le jeune chercha donc cette fameuse foire en préparation.

Là un peu plus loin il entendait deux fermiers jacassé,

Hey c'est ma vache la plus belle Ma Marguerite va gagner cette année !
Disait il d'un ton sûr et puissant pour marquer sa sois disant supériorité, l'autre répliqua,

Pff t'es bien aveugle mon bon Lucien, c'est ma Camille la reine de la foire cette fois t'es foutu !!!
Réponda il de façon exclamative.

Voilà ce qu'entendu notre jeune borgne tout en marchant, il était choqué et se prit un poteau en plein poire pendant qu'il marchait et regardants les deux zouave à côté de lui se disputer...

Il était choqué, une foire de bêtes, de bêtes...
Et pas d'artistes.. le morale dans les chaussettes, il avait les épaules descendu et les mains qui touchaient presque le sol à cause de sa posture bossu, son chien l'imita en marchant bizarrement...

Si il aurait su en écoutant comme ça la conversation q'uil s'agissait d'un foire animal, il aurai peu être réfléchi avant de venir, mais pas grave c'est fait c'est fait !

Tout fraîchement arrivé, il voulait participer à une foire.. mais là c'était pas possible.. il aimait les animaux, mais bon c'était pas son métier, et am' lui suffisait amplement c'est son compagnon de tout les jours, personnes les sépares, rien ni personnes même..

Pour se changer les idées, c'est comme ça qu'il voulait passer à autre chose, en cherchant e dont pourquoi il était venu, une activité faites pour lui.. au coin d'une rue il remarqua une enseigne..
Tout d'un coup

Prospectus, La foire de septembre Kage Berg ici mettez vous à la page !

Prospectus, La foire de septembre Kage Berg ici mettez vous à la page !

Prospectus, La foire de septembre Kage Berg ici mettez vous à la page !

Une vieille femme se défonçait les poumons à s'exclamer cela devant un espèce de bar inhabituel.

Brüno devancé par son chien alla à sa rencontrer et pris le prospectus on pouvait y voir, les jours de shows avec le types de bêtes, les activités proposés, rien d'intéressants, même quelque peu barbants, des marines en masse annonçait le papier, redondants...

Aller hop bien que notre héros n'aimais pas spécialement boire, il pénétra devant ce bar qui était juste devant lui et l'intrigua, il était assez spéciale.

Assis au devant du barman, il commanda un Kir royal, en voyant une scène derrière les quelque tables, il se demanda pourquoi était elle vide ?
Peu être à cause de l'heure de la journée, pourtant la salle était bien remplit, le bar faisait aussi restaurant et il y avait un piano avec son maîtres qui jouait des morceaux entraînants, et aux goûts des oreilles de notre artiste qui voulait danser..

Quand il s'agissait de son métier, sa passion, il perdait sa timidité et demanda d'un coup franc au barman qui venait de le servir si il était possible de faire le show ici.

Sans vraiment de stress et d'attentes la réponse fut expéditive.

Oui, si vous pouvez danser et chanter notre ami Roberto le pianiste pour vous accompagné par contre votre chien restera là.

Répondait le barman qui semblait maîtres des lieux avec sa barbichette entretenu à la perfection.

Vous pouvez commencer maintenant on parlera tarifs plus tard, il y a du monde et comme ça je vois de quoi vous êtes capable.

Après un instant d'égarement, parce que l’artiste qui sommeillait en lui observait la salle, repris ses esprit et acquiesça tout en regardant la scène
Après un petit coup au vestiaire histoire de se faire beau, il monta sur l'estrade, là un homme pénétra dans le bar, la première personne qui arrivait pendant qu'il était sur scène, c'était un jeune homme à la grosse épée...

Roberto le pianiste attendait les premiers mots du jeune pour s’accommoder le rythme...
https://www.onepiece-requiem.net/t6544-bruno-esthyrhttps://www.onepiece-requiem.net/t6577-technique-de-bruno-esthyr
Azraël
Azraël


Feuille de personnage
Dorikis: 1076
Popularité: -36
Intégrité: -34

Lun 7 Jan 2013 - 15:03

Tout fier d’avoir pu retrouver le même bar que la veille, Az fit son entrée au bon moment, en effet un petit garçon tout chétif allait débuter une démonstration de talent et il se sentait plutôt festif, peut-être le temps de l’année était il favorable ou les foires l’excitait au plus haut point, dans tous les cas, rien ne l’empêcherait de s’installer au premier rang, de s’asseoir en compagnie de son ami barman et d’apprécier un bon tour de passe-passe avec un ver de saké dans chaque main.

Le pianiste suivi rapidement le show-man et tous deux mirent une ambiance endiablée dans tout l’établissement, si bien que d’autres gens entrèrent commander et que plusieurs autres les accompagnèrent de leur propre voix ou simplement en cognant des vers, leurs mains, etc. ensemble pour créé une cacophonie incroyable.

Ouais pas de doute les gens d’ici avaient vraiment le tour de vous jouer un air sympathique, de plus un chien pas laid du tout attendait devant le bar, Az aimait ses drôle de petites bêtes à poil et décida donc de l’asseoir près de lui pour le caresser durant le spectacle.

Sans avertissement, un claquement de porte incroyable vint alors couper tout son de la pièce et d’un mouvement unique tout le monde se retourna vers ladite porte pour admirer celui ou celle qui venait casser l’ambiance.

- Stopper moi se vacarme, mes oreille gonfle tellement c’est insupportable, avais dit le personnage.

À première vue c’était un officier de la marine, une grosse pointure même si on regardait les quelques médailles sur sa chemise blanche. Du coup, l’épéiste regarda le barman et lui pointa le marine de la tête avant de lui demander ce qu’il venait foutre ici. Gentiment, mais quelque peu égarer dans sa réponse, il lui avoua que cet idiot venait ici quasiment chaque soir lui casser son ambiance et foutre les gens à la porte, un mec incroyablement susceptible qui n’attendait qu’un petit signe pour vous passer les menotte et vous rapporter en prison. Un vrai salaud quoi.

- Allez tous en rang, je cherche trois pirates qui se seraient réfugiés dans un trou à rat, j’en ai donc déduit qu’il viendrait dans la pire boite de toute l’ile. Vous voyer, je n’aime pas les pirates et. Hey ! ou tu va comme ça toi !

Alors qu’il avait débuté son monologue interminable une jeune fille s’était levée de son tabouret pour aller au petit coin, monumentale erreur, le fout de la gâchette avais déjà détacher l’une des nombreuses paires de menottes qu’il avait à la ceinture et avais capturer la jolie demoiselle.

C’en était trop, Az finit d’une traite son ver de saké et se pointa en pleine face de ce représentant minable de la loi.

- Hey mon garçon, ça ne t’a pas servi d’exemple, t’en veux aussi ?

BAM !

Et ouais, cette grande mauviette n’était que de la frime, un seul coup de pommeau dans le ventre qu’il se tortillait de douleur u sol, mais se qui était le plus impressionnant à se moment précis, se n’était pas la horde de marine qui entrait porter secours à leur chef, non non, c’était bien la foule d’acclamations en provenance de toutes les bouches civiles du coin, Azraël venait de lancer la danse qui le suivrait ?
https://www.onepiece-requiem.net/t6576-azraelhttps://www.onepiece-requiem.net/t20361-fiche-technique-de-azrael
Brüno Esthyr
Brüno Esthyr

♦ Localisation : Hungeria.
♦ Équipage : Les Shinoryuu.

Feuille de personnage
Dorikis: 842
Popularité: 59
Intégrité: -64

Lun 7 Jan 2013 - 17:01


Par chance, ou par hasard, la foire n'était pas pour lui, mais cependant, il réussi à trouer une alternative à sa déprime passagère, ce bar, ou il trouvait vraisemblablement son public.

Il venait de s'installer sur *sa* scène et commençait son show endiablé accompagné du pianiste, un merveilleux musicien !

Hop une musique qui met de l'ambiance ! les gens prirent gout au rythme suivirent au gré des mélodies, le temps passa, du bon temps !

Les clients et même le barman semblait emballé par la façon de mettre du piment à la soirée, la façon de Brüno le petit artiste.

Dadyday les trois D,
Dadyday les 3 D Dadyday
Un arc en ciel 3D
Dadyday les 3 D arrivés
Dadyday je suis un Dadyday

Tous en coeur oué !...

Dadadaatada.... tout le monde étai enjoués, la joie de Brüno quand il remarqua cela..

Quand, soudainement,

- Stopper moi se vacarme, mes oreille gonfle tellement c’est insupportable, avais dit le personnage.

Tout le monde ferma son clapet, plus aucun bruit, on pouvait entendre une mouche voler...

C'était à voir de loin, un marine.
Par manque de pot, Brüno était trop loin pour voir ce qui se passait, mais le marine avait l'air remonté contre l'endroit et la musique qui en dégageait, la peur se lisait sur les visages des spectateurs du jeune au micro encore tout chaud.


Soudain après que le ton baisse le marine piailla, oué personne ne bouge, heu, je vais vous coffrez, je cherches des pirates ... le train trin quotidien quoi, mais ce qui était insupportable pour le petit blondinet c'était qu'une personne interrompt son show pour une raison des plus nul, et surtout qui l’interrompt de cette manière, il pouvait ne pas aimer mais pas dire que c'était de la m*erde !

La chanteur essaya de se retenir, quand une femme jeune femme se leva pour s'empresser d'aller au toilette, hop toute de suite interpellé, menottes..

C'est d'ailleurs à ce moment que le jeune homme à l'épée remarquer précédemment se posa devant le marine; avec son air, je suis un boss fait plus rien de méchant je t'éclates.

Et c'est ce qu'il fit sans aucune difficulté, le marine qui semblait avoir une certaine renommée ici se toucha le ventre tellement il avait pris, cher posa la main sur le sol et appela du renfort,
là, les choses allait se corser pour notre ami à l'épée bien que vaillant, un trentaine de gardes était appelé à la rescousse par le biais d'un escargohpone, les marines fraîchement arrivé pour la foire, la tension monta d'un coup, surtout que sous les hués et les applaudissement le marine ne savait pas où se mettre.

Les gardes arrivait pour interpeller le jeune brun, pris de court et encerclé, Brüno sortit son fouet et fouetta les alentours du jeune homme pour marquer une sorte Propriété privé, ne le toucher pas, et à ce moment il se fit remarquer, là il fallait faire quelque chose.

En fermant l'oeil, l’artiste devenu fouetteur, saute de sa scène et se rapprocha du jeune combattant et dos à dos devait repousser les marines.

Bon, heu salut, on fait quoi ?


Dernière édition par Brüno Esthyr le Lun 7 Jan 2013 - 19:25, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t6544-bruno-esthyrhttps://www.onepiece-requiem.net/t6577-technique-de-bruno-esthyr
Azraël
Azraël


Feuille de personnage
Dorikis: 1076
Popularité: -36
Intégrité: -34

Lun 7 Jan 2013 - 19:14

- Bon, heu salut, on fait quoi ?

- Bah c’est simple non, on dégomme des marines corrompues et tu nous termines ton spectacle !

Aussitôt dit qu’il fessait déjà tournoyer sa gigantesque lame, à deux ça lui fessait une quinzaine d’ennemis et par chance, les idiots ne sortiraient probablement pas leur flingue sous prétexte d’être pris en serre avec trop d’innocent. Le combat était ardu, mais possible, tout se passa bien et beaucoup de marines ne voudraient probablement pas affronter des gens comme eux de si tôt. Az tranchait, assommait et ravageait tout sur son passage, meuble y compris, si bien que la foule finit par décider de s’enfuir à son tour. La seule personne qui voulait vraiment rester était le barman et ce n’était pas pour assister au combat, mais bien pour sauver ses vers !

Le fainéant aux menottes s’était lui aussi sauvé laissant ses hommes derniers, franchement les hommes de loi ne sont pas tous faits pour être enrôlés, on en avait encore une fois la preuve ! De son côté tout allait bien, les gars savaient à peine tenir une épée donc imaginer face à un mec qui est né quasiment avec… Puis le bretteur jeta un coup d’œil en arrière, ouais le petit Okama avait un style solide, il fessait crier son fouet comme pas deux et ça décourageais la plupart des marines.

- Hé mon ami Okama, je te paye un ver si tu arrives à finir tes quinze hommes sans moi !

Az s’amusait beaucoup trop en comparaison de la situation, mais qui aurait pu lui en vouloir ? Il ramassa une bouteille neuve de saké et la débuta quand une balle siffla fessant exploser le contenant sur son nouveau propriétaire.

- Héhé sale enfoiré.

Le mec aux menottes était revenu équipé d’un gros pistolet et heureusement qu’il tremblait, le coup aurais bien pu être mortel !

- Tu ne sais pas ce qui t’attend mon gros !

Ayant fini son quinzième marine en chemin, c’est un démon avec un couteau de boucher géant qui fonçait vers cet imbécile de gradé.
https://www.onepiece-requiem.net/t6576-azraelhttps://www.onepiece-requiem.net/t20361-fiche-technique-de-azrael
Brüno Esthyr
Brüno Esthyr

♦ Localisation : Hungeria.
♦ Équipage : Les Shinoryuu.

Feuille de personnage
Dorikis: 842
Popularité: 59
Intégrité: -64

Lun 7 Jan 2013 - 19:41

- Bon, heu salut, on fait quoi ?

- Bah c’est simple non, on dégomme des marines corrompues et tu nous termines ton spectacle !

C'est de cette manière que commença cette rencontre par une baston des plus incongrue.
L'homme de dos lui proposait de s’occuper en par égale le nombres des marines, Brüno ne voulait pas les tuer, par contre son acolyte n'y allait pas de mains mortes, au moins la moité avait perdu la vie, les autres blessés, courrait pour s'enfuir.

Moi, avec mon fouet n'avait pas l'habitude de tuer, se sera même la première fois, mais pas touche à mon art, et au innocents, je serais capable du pire !
Me voyant hésitant un membres fourbe de la marine me sauta dessus armée d'un kriss !
Sans le temps et la distance pour esquiver avec mon fouet, je le repoussa d'un coup de pied et le mit à terre, il s'empala lui même le sang déversant et le sol devenu rouge sous les lanternes festives du lieu.


Il avait tué par mégarde le premier humain, par défense, mais il fallait penser à autre chose, environ quatorze marines attendait leurs tours
. Même si Brüno n'avait pas eu d'entrainement spécifique, son fouet semblait fait pour lui, en mémoire du bon vieux capitaine, il réussis quelques tours de passe passe avec, hop quatre k.o d'un coup, un revers du poignet deux autres...
Le reste suivait du même train, sans difficultés les gestes voulu par notre fouetteur arrivait à être réalisé sans problèmes.
Il ne savait pas si il en avait tué d'autre, mais il était tous hors d'usage et par terre.
En tout cas il en profitait pour sauver la fille attachée.

A ce moment le chef des marine s'enfuyait aussi, avant de revenir de plus belle.
Quand l'homme avec le borgne était jouasse de l'action fini, il prit une bouteille, qui explosa aussitôt...
Le chef marine avait eu un gros calibre entre les mains.

Rempli de hargne l'homme à l'épée massive fonça vers lui, je devais lui donner un coup de main,
avec précision Brüno fouetta la main du teneur du revolver, une fois fouetter son attention se porta sur sa main et là, l'homme en profita...

A toi d'jouer !


Dernière édition par Brüno Esthyr le Mer 9 Jan 2013 - 2:00, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t6544-bruno-esthyrhttps://www.onepiece-requiem.net/t6577-technique-de-bruno-esthyr
Azraël
Azraël


Feuille de personnage
Dorikis: 1076
Popularité: -36
Intégrité: -34

Mar 8 Jan 2013 - 21:36

Grâce a l’habile coup de fouet, Azraël aperçut la brèche et en profita pour assener un énorme coup de sabre dans le ventre du gradé, heureusement pour son adversaire, le coup fut donné du plat de la lame se qui le fit vomir au sol. Croyant que c’était terminé, Az ramena son sabre vers lui et jeta un regard à son nouvel ami, définitivement les gens comme lui, ça lui plaisait, non seulement il avait réussi à lui créé une brèche, mais il était venue à bout d’une quinzaine de soldats en solo.

- Bravissimo mon jeune ami ! Nous av…

BANG !


Un autre coup était parti et malheureusement c’était l’épéiste qui s’en était pris plein le bras, sur le coup, il devin blême. La sensation d’une balle incruster dans la peau n’était jamais agréable, mais passons. Il se retourna fou de rage et regarda sa cible qui tremblante et en pleure au sol essayais tant bien que mal de remettre des munitions dans son arme à deux coup.

- Tu sais cafard, si tu n’avais pas les chocottes comme ça tu m’aurais pas rater, dit il en s’approchant de son ennemi. Tu aurais pu m’atteindre ici, rajouta Az en pointant son front au marine.

Sans plus de pitié, il prit sa gigantesque lame et plaça la tête du marine dans le trou de l’extrémité. On appelait se trou le fendoir, la faucheuse ou la guillotine, mais avant de l’utiliser comme il se devait, il utilisa sa force brute pour trainer le corps à l’extérieur. Sa réaction devait être lisible, car en sortant, une foule de gens s’était amassée pour en savoir plus sur ce qui se tramait ici.

Une audience, pensa-t-il tout en continuant de trainer le corps quasi mort du marine.

- Bonjour tout le monde, connaissez-vous ce chien ?

Oui, il faut l’avouer, les choses n’étaient jamais faites à moitié avec lui, mais un citoyen cria haut et fort que cet homme était un corrompu qui venait taxer tous les bars du coin et fessait sa propre loi.

- Bien, je suis heureux de voir que cette ville reconnaît les gens comme lui, voulez-vous savoir ce que je fais aux gens comme lui, qui profite des plus faibles et n’en éprouve aucun regret ?

Un silence de plomb tomba sur la petite foule. Plus rien, mais même si le malaise se fessait sentir, personne ne détourna les yeux quand l’épéiste grimpa quelques marches et présenta le vil personnage dont le corps se débâtais encore un peu. Sa tête rougie était toujours présente dans le trou de son fendoir quand en un instant, il retourna la lame pour sectionner la tête. Celle-ci dégringola les marches, puis un passant la pris et couru avec en scandant.

- Victoire, nous sommes libérés ! l’oppresseur à rembourser le mal qu’il a fait !

Malheureusement, Az n’entendit pas cette partie, il était déjà rentré au bar et prenait maintenant la main de son nouvel ami en se présentant.

- Azraël, le chasseur de prime. Enchanté mon ami. Alors on le finit ce spectacle ?
https://www.onepiece-requiem.net/t6576-azraelhttps://www.onepiece-requiem.net/t20361-fiche-technique-de-azrael
Brüno Esthyr
Brüno Esthyr

♦ Localisation : Hungeria.
♦ Équipage : Les Shinoryuu.

Feuille de personnage
Dorikis: 842
Popularité: 59
Intégrité: -64

Mer 9 Jan 2013 - 0:36

- Bravissimo mon jeune ami ! Nous av…


Alors qu'il allait exprimer sa joie, un coup de feu retentit le jeune homme fut touché, mais sembla s'en remettre assez vite il s’approcha du tireur..

- Tu sais cafard, si tu n’avais pas les chocottes comme ça tu m’aurais pas rater, dit il en s’approchant de son ennemi. Tu aurais pu m’atteindre ici, rajouta Az en pointant son front au marine.
A ce moment il traîna le corps hors de la bâtisse, une foule 'était crée autour du spectacle...

- Bonjour tout le monde, connaissez-vous ce chien ?

A ce moment les citoyens répondirent que l'homme était connu et n'était pas fréquentable, pire que ça il leurs faisaient peur...

- Bien, je suis heureux de voir que cette ville reconnaît les gens comme lui, voulez-vous savoir ce que je fais aux gens comme lui, qui profite des plus faibles et n’en éprouve aucun regret ?

Plus personne ne parla, ils semblaient tous attendre la fin ... le moment fatidique...

- Victoire, nous sommes libérés ! l’oppresseur à rembourser le mal qu’il a fait !
Criai la foule, qui ressentait du soulagement à priori.

- Azraël, le chasseur de prime. Enchanté mon ami. Alors on le finit ce spectacle ?
L'homme à l'épée paraissait hors du commun, comme ci ce qu'il avait fait était normal...
A ce moment il s'adressa à Brüno qui s'occupait à ce moment de garder les blessé à terre et comptaient les morts. Tout en regardant les faits par la porte ouverte.

Il s'appelait donc Azraël... intéressant un chasser qui plus est.. il vouait vraiment passer à autre chose ..

Bonjour et bien toi tu y va pas de main morte ! merci de m'avoir défendu moi et mon art !
Je suis Brüno jeune aventurier !


Un peu surpris qu'il veuille la fin du concert, je me remis en scène après avoir nettoyé le plus possible les lieux et attendant les gens qualifiés pour ce problème. Le patron semblait bien occupé à parler aux gens dehors.. Un concert privé donc pour Brüno et Azraël !

Une fois présenté je me remis sur scène sans plus tarder, je voulais rester trop longtemps sur une lieu de se genre après cette affaire !

Je te fait une musique, rien que pour toi mon pote ! *clin d'oeil *


Aller chante avec moi !

♪♫On va s'aimer...♫♪

Le nouvel ami semblait joyeux et serein, entrain de frapper des mains au rythme de la musique, après le petit déhancher du chanteur, il se mit sur un tabouret en face d'Az et commanda deux kir.

Le serveur qui venait de revenir leur servi gratuitement !

Tiens pour toi, alors tu va faire quoi maintenant ?!
https://www.onepiece-requiem.net/t6544-bruno-esthyrhttps://www.onepiece-requiem.net/t6577-technique-de-bruno-esthyr
Azraël
Azraël


Feuille de personnage
Dorikis: 1076
Popularité: -36
Intégrité: -34

Mer 9 Jan 2013 - 1:07

Après s’être amusés à chanter et même danser un peu, les deux jeunes hommes s’assirent au bar avec l’intention de s’expliquer un peu plus. De son côté, Brüno, car ainsi se nommait-il, était un artiste de rue et chanteur de profession en devenir, mais sans vraiment avoir de plus palpitante information, Az lui racontât une petite partie de s vie. Bien sûr certains contrats étaient confidentiels, mais il expliqua d’abord pourquoi et comment le meurtre en arriva à être si facile. Du moins, en apparence. Puis tous deux se mirent à boire de l’alcool tout en restant raisonnables et les histoires s’emboitaient, devenant presque un concours de circonstances. Az n’aimais généralement pas les Okamas qui se tortillais et voulais devenir de grande et merveilleuse princesse, mais celui-là bien que se ne soie pas fondée, avais un je ne sais quoi de particulier, il était clair qu’il dégageait le même type d’énergie, mais outre les apparences, il se révélait être un personnage fort intéressant.

C’est environ une vingtaine de minutes après le gros du désastre qu’ils se firent leurs adieux, chacun promis à l’autre de rester le même et d’atteindre les buts qu’ils s’étaient fixés, relancer le style à un sabre pour le sabreur et découvrir le monde en ayant un équipage et un mythique fruit du démon pour son camarade. Généralement les adieux se finissent en un bain de sang pour notre épéiste au caractère de bouc, mais cette fois si l’Okama le prit dans ses bras à la manière fraternelle et dans le silence le plus absolu, l’étincelant reflet d’une lame géant prit le chemin de l’ombre.

Azraël quitta ensuite le quartier riche de la ville et en déduit que malgré l’approbation du peuple, il devait quitter l’ile et ne revenir que le plus tard possible. Il ne sue même pas quel chemin pris Brüno, mais une chose était certaine, tous deux reviendraient ici, dans se bar dans dix ans s’il ne s’était pas revu avant. C’était la promesse qu’ils avis choisit de se faire, un petit truc mignon pour certain, mais qui les motiverais tous deux à se surpasser.
https://www.onepiece-requiem.net/t6576-azraelhttps://www.onepiece-requiem.net/t20361-fiche-technique-de-azrael
Brüno Esthyr
Brüno Esthyr

♦ Localisation : Hungeria.
♦ Équipage : Les Shinoryuu.

Feuille de personnage
Dorikis: 842
Popularité: 59
Intégrité: -64

Mer 9 Jan 2013 - 1:54

Apres ce moment d'adrénaline, celle ci retomba assez vite.
Car apaisé par la demande d'Az de finir la journée en beauté avec une chanson..

Chose faites, nous nous installèrent l'un en face de l'autre verres à la main, gorge réchauffé et voix qui s'activait.
Nous parlions chacun de notre tour quelques brides de nos vies, quelques moments, quelques point de caractères chacun.


A première vue il semblait être un homme macho et qui tapait tout ce qui bouge, mais c'était sans le connaitre, après avoir parlé avec lui, Brüno s'en fit une bonne pensée.

Quelqu'un de franc, juste et qui tuait pour des raisons précises, ce que compris notre chanteur avec ses explications, lui qui venait de tuer pour la première.
Pour la première fois il avait pris la vie à humain.
Il pensa même que, ces hommes devaient avoir une famille.. mais soit c'était faits, les remords, pas besoin, Brüno a agis en âme et conscience point.

Les voilà devenu alcoolique ou presque, après avoir enchaîner plusieurs verres, tout les deux tenaient la route, et allait même prendre le chemin de la route la vrai...

C'est sur une demande du sabreur que leurs chemin si jeune et frêle allait se finir, pas pour un adieu mais juste un au-revoir, que Brüno fredonnait...

Ce n'est qu'un au-revoir...

Surtout que le deux amis c'étaient promis de re-revoir, coûte que coûte au même endroit, dix au plus tard, voilà noté dans son agenda...
Un rendez vous à ne pas rater.. Plein de promesse furent dites...

Les minutes passèrent et pares une frêle discussion avec le propriétaire, il fut payer.
Et lui aussi pris la route, avec pour souvenir le serrage dans les bras avec Az, et l'ombre de celui ci ainsi que le reflet du sabre au dos...

La larme à l'oeil, il caressa Sam' et repris son chemin, tout en regardant autour de lui et surtout derrière lui.. pensif et mélancolique.. Un jour nous nous retrouverons, nous nous reverrons disait il en regardant derrière ... Un jour...
https://www.onepiece-requiem.net/t6544-bruno-esthyrhttps://www.onepiece-requiem.net/t6577-technique-de-bruno-esthyr
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1