Le bon roi Dagobert


    Le bon roi Dagobert
    Est mort et bouffé par les vers;
    Le grand saint Éloi
    Lui dit : Ô mon roi !
    Votre Majesté
    Est mal zombifié.
    C'est vrai, lui dit le roi,
    Mais je ne vois pas trop quoi faire pour ça...


    Sur la route qui menait au château du Bon Roi, qui depuis un moment ne l'était plus tellement, une farandole d'enfants tournait en chantonnant une comptine classique... Aussi ritualisée et sans aucune logique que toutes les comptines d'enfant du monde...

    Et au milieu des enfants qui tournent et qui chantent il y en a une qui ne chante pas et qui ne tourne pas. Mais qui avance d'un pas régulier vers le château... D'un pas trop régulier...
    Elle ne cligne pas des yeux, ne regarde pas les autres enfants, ne sourie pas, avançant mécaniquement, regard fixé sur le château comme si rien d'autre n'existait...

    Une enfant qui n'est pas d'ici...

    Le château approche et la ronde des enfants se brise, depuis quelques temps le coin est devenu mauvais. Le personnel comme le roi sont bizarres, et les enfants évitent de s'en approcher...

    Mais l'enfant qui n'est pas du coin ne ralentit pas. Continuant tout droit jusqu'aux portes closes du château. Elle s’arrête quelques secondes, tapant d'un poing léger sur la porte. Bruit de métal contre métal, étrange comme bruit. Puis, constatant que la porte est fermée elle recule de deux pas. Lève la tête vers le chemin de ronde loin au dessus de sa tête de gamine de huit ans... Et soudain elle disparait. Réapparaissant dans l'instant sur le toit qui surplombe la porte... Et tel un feu follet un soir d'orage elle disparait à nouveau, et il faut un regard aiguisé pour la suivre et la voir se matérialiser successivement sur le chemin de ronde, puis sur le donjon, puis devant la fenêtre qui donne sur la salle du trône...


    Le roi est la... Sur son trône... Aussi mort que possible, et pourtant suffisamment vivant pour bouger encore, comme une marionnette...

    Une marionnette ou un zombi...

    Et autour de lui sa maisonnée est dans le même état...


    L'enfant le sait, c'est pour ça qu'elle est la. Alors elle avance vers le roi et les zombis se jettent sur elle. Et elle les tue. Tous... Ses pieds de fer traverse des poitrines qui ne respirent plus. Ses genoux de fer détruisent des cranes qui ne pensent plus. Ses mains de fer arrachent des cœurs qui ne battent plus.

    Et en quelques instants tout est terminé. Et les morts vivants sont vraiment morts. Et ne bougent plus du tout.

    Puis la petite fille se dirige vers le roi qui l'attaque. Il frappe et la fillette bouge si vite qu'on ne peut la suivre du regard. Et le bras du roi tombe sur le sol. Puis c'est le tour du deuxième. Puis des jambes...

    Et quand le roi n'est plus qu'un homme tronc posé au milieu de la salle. La petite fille lui attrape le crane à deux mains, et d'une torsion lui arrache la tête, la pose par terre, et l'écrase...

    Puis elle met du sel partout avant d'aller s'asseoir sur le trône.


    Le roi est mort, vive le Roi...