AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-65%
Le deal à ne pas rater :
CYBEX Silver Siège Auto Solution X-Fix (3 – 12 ans)
72.88 € 209.95 €
Voir le deal

Rencontre au clair de lune

Reedlock Volgin
Reedlock Volgin


Feuille de personnage
Dorikis: 1750
Popularité: -65
Intégrité: -40

Mar 26 Fév 2013 - 13:55

La nuit atteignait son apogée tandis que la lune resplendissait dans le ciel éclairant de sa pale lueur les eaux sombres du port de la petite ville de Ion. Cette bourgade se situait au septentrion de North Blue, un lieux où il neigeait le plus clair de l'année et où le froid vous mordait à la moindre brise tel un loup affamé. Il n'y avait pas grand chose d'intéréssant dans cette ville, elle vivait principalement de l'industrie de la pêche et son isolement géographique la maintenait hors des attaques de pirates..... du moins la plupart du temps, car le plus gros navire du port était justement un galion arborant la tête de mort.
Le bateau mouillait déjà depuis deux jours dans les eaux glacées mais il n'y avait eu aucun pillage, les pirates s'étant contentés de boire comme des trous dans une des tavernes portuaires, la population restait cloitrée chez elle attendant dans l'angoisse que ces criminelles se décident à partir mais ces derniers semblaient attendre quelques chose ou du moins quelqu'un. Cette personne n'était autre que Reedlock Volgin, trafiquant d'armes et contrebandiers encore à l'aube de sa carrière. Volgin avait signé un important contrat avec ces pirates en leur proposant tout un stock d'armes gouvernementales qu'il avait racheté à la Révolution après qu'ils les aient volés dans une base marine.

Reedlock était arrivé en ville au beau milieu de l'après midi à bord d'un petit navire de transport contenant les caisses d'armes, son équipage se résumait à un navigateur et deux matelots pour manoeuvrer le cargo. Seulement la prudence lui avait conseillé de n'opérer la transaction qu'une fois la nuit tombée, il avait donc tranquillement pris ses quartiers dans un bar pour siroter un pichet de rhum en attendant l'obscurité providentielle.
L'endroit sentait le poisson, comme l'intégralité de la ville en fait, c'était une salle sombre et mal éclairée tous les volets étant fermés par crainte des pirates, des tables parsemées la pièce mais ce fût directement au bar que s'assit Volgin. Un énorme trophée était accroché au mur, une sorte d'espadon, le genre de bestiole que l'on ne trouvait que dans ces eaux là. Le barman pointa sa trombine au bout d'une dizaine de minutes après que Volgin ait gueulé qu'il démolirait les lieux s'il n'avait pas à boire. Le type était un barbu aux yeux vert, son poil était sombre comme la suie et ses cheveux emmélés, il semblait dépité que son indésirable client n'ait pas quitté son bar en pensant qu'il n'y avait personne.


-C'est plutôt mort comme bled, même les bars refusent leurs clients. Lança Volgin tandis que le type remplissait une choppe.

-On aime pas trop la compagnie des pirates par ici, ça rend les gens nerveux.

-Hmmm ah oui le navire pirate, bah s'ils devaient vous massacrer ils l'auraient déjà fait. Il avala une gorgée du nectar. Et quant à moi je ne suis pas pirate, pas besoin de mouiller ses chausses donc, en revanche le gosier ça je dis pas non.

-D'ordinaire les marchands fuient lorsqu'ils apperçoivent une tête de mort.

-Je n'ai jamais dit que j'étais marchand. D'une traite il vida son verre.

-Dans ce cas qu'est ce qui vous amène ici ?

-Remplis donc ce verre au lieu de poser des questions.

Un homme entra alors dans le bar, un type aux cheveux blonds pales ondulés qui affichaient une balafre sur sa gueule, il devait faire dans le mètre 80 plutôt jeune aussi. Sans un regard vers Volgin il alla s'attabler à l'autre bout du bar, il portait de curieux vétements, une sorte de kimono blanc recouvert d'une sorte de tablier sombre, autour de son cou se trouvait un collier d'énormes perles.

-Une choppe de rhum. Laissèrent filtrer ses lèvres sérrées dans un murmure presque inaudible.

Ce type dégagait une étrange impression, le genre de chose qui met mal à l'aise. Volgin mît un temps à comprendre que ce type dégageait une hostilité passive, une sorte de menace tacite qui émanait naturellement de lui.

-Eh bien deux clients dans la journée malgrès la présence de pirates, c'est ton jour de chance barman.

Le vendeur d'alcool resta silencieux tandis que Volgin toisait le nouveau venu. Le trafiquant sentait que quelque chose clochait, ce type était dangereux et que faisait il dans ce trou paumé à ce moment précis, cette affaire puait.

-Qu'est ce qui peut faire venir un type au fond de ce trou ?

L'homme resta silencieux et continua de siroter sa boisson en ignorant Volgin. Une veine se gonfla et Reedlock se mît à macher un bubble gum pour se calmer, mieux valait éviter le grabufe. Sans un mot il sortit après avoir payé sa consommation, l'air glacé l'acceuillit et lui fouetta le visage. Il regagna son navire en laissant de profondes empreintes dans la neige, son équipage se trouvait en cabine à jouer aux cartes.

-Eh toi, tu vas me rendre un service, y a un bord en ville qui s'appelle "L'Espadon ivre", tu vas t'y rendre et vas y trouver un type suspect habillé de blanc et noir, je veux que tu suive ce mec et que tu revienne m'informer s'il fait quoi que ce soit de suspect qui pourrait mettre en péril la transaction de ce soir.
Page 1 sur 1