AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-30%
Le deal à ne pas rater :
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
149.99 € 215.36 €
Voir le deal

A l'abordage !

Invité
Invité


Lun 7 Fév 2011 - 16:27

Introduction

Citation :
Crimmson était debout à l'avant de son canot de sauvetage. Il scrutait l'horizon en sachant pertinemment qu'il ne pourrait pas rater les fuyards au croisement de l'arrière du navire qui montait vers le cieux à cause de l'avant qui coulait rapidement. Les cris des civils affolés sur le pont qui devenait de plus en plus pentu agaçaient le Commandant qui se concentrait. Ses hommes ramaient en silence, certains gloussaient en voyant le sérieux de leur capitaine. Enfin une barque arrivait. 3 hommes et une femme dont un inconscient, il y avait un individu en trop mais c'était forcément eux. Alors ils étaient seulement 3 et avaient réussis à mettre toute cette pagaille, c'était ennuyeux.

déterminé à les arrêter, Bounty demanda à ce que ses quatre hommes rament plus vite. Il dit aux 6 autres de commencer à faire feu. La barque ennemi était sous les coups répétés des balles. Il y avait une jeune femme qui criait mais le Commandant ne devait pas faire de quartiers s'il voulait arrêter ces malfrats. Un sourire devint manifeste sur le visage du brun qui voyait comment il mettait en peine ces forbans. Il allait tous les mettre sous les verrous. Quand ils furent à portée, le capitaine bondit en avant pour trancher l'un des pirates. il s'agissait de celui aux cheveux rouge.

Le Commandant avait donc posé pied sur la barque des pirates en sautant très rapidement pour trancher l'imposteur à qui il avait eut à faire plus tôt. Il l'avait trompé et Bounty le cherchait depuis tout ce temps avec une hargne sans égale. Ce petit vaurien s'était joué de lui sans vergogne, il n'avait pensé qu'à l'instant ou il l'arrêterait depuis leur entrevue et cela venait. Les marines cessèrent de tirer. Ils ramèrent pour rejoindre la barque qu'il fallait prendre d'assaut. A 11 contre 4 et avec leur Commandant avec eux, ils n'imaginaient pas la défaite possible pour eux. Crimmson de son côté restait vif, le blondinet devait être un fin stratège, celui qui avait mené les opérations. Il n'avait rien à craindre de sa première victime, toujours en mauvais état mais ce pirate blond allait lui causer des soucis. Sa lame aux aguets, il attendait de voir ses prochains mouvements avec une attention appuyée.

Les coups de feu résonnent et touchent l'eau autour de la barque. La distance entre les deux canaux de sauvetages était trop longue pour qu'ils puissent avoir une portée de tirs parfaite. Une chance pour eux. Mizukawa avait pu s'échapper de l'accident causé par le Shichibukai. Suite à la gène causé, il n'a pas pu massacrer toutes les personnes à bord au nom de la protection des animaux. Il avait donc obtenu deux sacoches de diamants et avait prit deux otages, une jeune femme et un criminel menottée. Mais surprise, le jeune roux s'était introduit à bord clandestinement grâce à son fruit du démon. En tout cas, la marine se rapprochait et le commandant à bord était déterminé pour capturer nos valeureux criminels.

Sutero n'avait pas prévu de rames, il comptait sur le courant marin et malheureusement par manque de chance, Crimmson les rattrapa. A un mètre d'eux le commandant bondit en sortant son sabre, le dirigeant vers Blood. Ces hommes étaient à court de munitions. C'était pas malin de tout liquider en chemin. Le jeune pirate analysa la situation et comprenait qu'il était foutu au vue du nombre d’ennemis. Par chance, il avait prévu le coup et avait une otage. Il l'a prit et sorti un de ses couteaux, il posa alors la lame sous sa gorge, regardant patiemment les gestes du commandant.


Oh ! Vous avez aimez le spectacle et vous voulez un bonus ? Dit Mizu avec un ton moqeur et un regard qui reflétait une soif de sang sans égal.

Il fallait élaboré un plan au plus vite, le petit génie en avait plein en tête, il se concentra sur le plus apte dans cette situation. Le commandant n'avait pas l'air très diplomatique. Ses marins sont tous un peu comme ça. Il voulait juste mettre les criminels en prison et hissaient leur propre pavillon de la justice. Ce n'étaient que des vulgaires cafards, qui profitaient de la supériorité numérique pour exterminer la grande race des hommes forts qui voguent sur les mers en quête de liberté, de pouvoir et tous le tralala. Enfin, sait on que le jeune protagoniste en avait rien à faire de tous cela. Il voulait simplement tuer ce maudit Vegapunk et tous ceux qui montraient leur soit disant force, alors qu'à l’intérieur, ils sont faibles. Il fallait prendre en compte les paramètres, il allait surement dire au jeune blood de balancer shippu vers eux pour les occuper, comme quand on balance de la viande à des lions. Ensuite, il devait s'occuper de ce crimmson qui prenait des airs détestés par le pirate. Ce semblant de confiance en lui, faisait jaillir la rage qui était au fond de lui...Que l'abordage commence ! Deux barques valaient mieux qu'une.

Et toi le roux, tiens prend cette clé et libère moi ce type. Puis occuper vous de ce commandant. Tandis que moi ?...Hahahahaha.

Il rit devant eux, il avait un autre plan derrière la tête, lequel ? Vous allez le savoir par la suite.

Hrp/Pour que le combat soit équitable alors voilà on va laisser crimmson entrer en scène à deux reprises au lieu d'une. Je vous explique:
Crimson Intro !
Spoiler:
 
Akaido Blood
Akaido Blood

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Kichigai Yokubari

Feuille de personnage
Dorikis: 1573
Popularité: -165
Intégrité: -169

Sam 12 Fév 2011 - 21:22

Les vagues allaient-elles nous faire chavirer ? Ce serai fort probable… La houle était telle que même une tique accrochée à la peau d’un homme n’aurait pus rester en place. Cependant cette barque au loin se rapprochait toujours de nous…

Je me retournai et remarquai que le pirate blond semblait plutôt surpris de me voir. Peu importe, je n’étais pas là pour me faire des amis, mais plutôt pour me faire un nom dans ce qu’était ce mode de vie où la liberté régnait, la Piraterie. Ce petit prétentieux de Mizukawa avait prit en otage une femme, et un bandit. Cela faisait-il encore partie de ses « ingénieux » plans ? Autant ce mec avait l’air sympathique, il nous avait mis tout les deux dans le pétrin en tuant une star célèbre ! Est-ce que je l’avais fait moi ?... Euh… Bref, je devrais lui apprendre ce que c’est « l’art de tuer » moi. Pourquoi ressentais-je de la colère à ce moment précis alors que l’euphorie me gagnait presque quelques instants auparavant alors que je me proclamais auteur de crimes les plus ignobles les uns des autres ? Simplement parce que Mizukawa Sutero avait eu la magnifique idée de prendre des otages et ainsi faire rappliquer cette sous-merde de lieutenant Crimmson. Et comme ça ne semblait pas être assez, j’avais les crocs. Et quand j’ai les crocs, je suis de mauvaise humeur et je déteste alors purement et simplement me battre…

Ainsi une gigantesque barque où l’insigne des marins était peinte sur le flanc extérieur vint vers nous à une vitesse impressionnant. Cet officier avait des moyens… Et ça n’était pas si bon que ça… Une dizaine de marins accompagnait Crimmson. Fort ? ou pas ? En tout cas une chose était sûre : nous allions nous battre.

Il semblait déterminé, ce soit disant « justicier. A peine l’entrechoquement du bois des deux embarcations se fit ressentir, qu’il bondit sur moi, lame en avant… La gonzesse, otage du blondinet aura finalement fini par me sauver la peau… Franchement, n’importe quel imbécile du troisième âge aurai su que ça aurait fait tanguer la barque que de se lever pour crier à l’aide… Si une brune avait été à la place de cette idiote, je n’aurai pas perdu l’équilibre et donc n’aurai pas pu esquiver de justesse l’attaque du marin en fureur…

En plus de cela, ça lui aurait peut être éviter de se faire poser délicatement une lame sous la gorge par Mizukawa. Ils étaient à court de munition ces imbéciles ! Leur chef était sérieusement débile ! Il leur avait demander d’ouvrir le feu alors que nous étions encore bien loin ! Cette otage était donc vouée à mourir…

Oh ! Vous avez aimez le spectacle et vous voulez un bonus ?

*Ce ne serait pas de refus monsieur. Mais pour ma part, je jouerais plus le rôle d’acteur principale si vous voyiez ce que je veux dire… *
Alors comme ça un combat allait avoir lieu entre la vermine pure et ce que l’on pense être la vermine ? La popularité était le principale atout de la marine, si les gens avaient enfin confiance en ce qu’est un véritable pirate, les choses ne seraient pas comme elles le sont aujourd’hui… D’ailleurs, ce mot, « pirate », de nos jours il est considéré comme péjoratif, un pirate est un cafard qui fait du mal à la population, qui pille le monde, qui tue la veuve et l’orphelin, qui est une merde comme les autres… Certes, mais ce mot désigne avant tout quelque chose dont les gens ont toujours rêver : la Liberté. Bon, un petit massacre de temps en temps ça fait du bien tout de même, mais l’homme est voué à ça ! Tuer. Pourquoi une telle « horreur » existerait-elle si on ne doit pas la pratiquée ! C’est vrai, tuer fait partie d’un des désirs de l’homme. Mais ce plaisir est interdit par ses fameux marins ! Liberté ! Faisons ce qui nous plait ! On vous bourre le crâne de conneries ! Mais l’homme a été crée pour ne respecter aucune règle, les enfers existent et ce n’est pas pour rien…

C’est pour défendre ce principe là de la Liberté qu’un combat sans merci allait avoir lieu en ces deux barques…


Et toi le roux, tiens prend cette clé et libère moi ce type. Puis occupez-vous de ce commandant. Tandis que moi ?... Hahahahaha.

De un c’est qui que tu traites de roux toi ?! De deux je n’ai pas d’ordre à recevoir de quelqu’un comme toi, et de trois, ce petit fils de p*te est à moi !

Je me rendis invisible, je sautai sur la barque du gouvernement, arracha des mains d’un marin son fusil vide, puis tenta d’assommer par derrière l’homme qui avait tenté de me tuer quelques secondes plus tôt…

Aurai-je la force de tous les vaincre ? Mizukawa serait-il un allié ou un ennemi ? J’en avais absolument aucune idée, mais je savais une chose : ça allait morfler !
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Mar 15 Fév 2011 - 21:06

Alors que Crimmson avait employé toute son adresse afin de trancher le pirate qui s'était joué de lui, une vague le déstabilisa et fit chuter le roux qui par la même occasion esquiva son attaque surprise. Il finit par disparaitre sous les yeux un instant surpris e Bounty. Cela expliquait bien des choses qui s 'étaient déroulées à bord. Il manquait encore d'expérience et oubliait facilement l'étendue des pouvoirs des fruits du démon. Il ne les prenait jamais en compte ans ses calculs alors que les possibilités qu'ils offrent semblent aussi folles qu'infinies. Il avait disparu mais le marine sauta sur lui pour abattre sa lame qui ne fit que s'enfoncer dans le bois. Derrière lui ses hommes s'agitaient, une masse les accablaient. Ce devait être lui. Le Commandant se retourna pour se retrouver face au blondinet au sourire sadique qui indiquait à quel point il était sure de lui.

La Piraterie ne mérite pas la satisfaction et cette femme devait vivre une honte sans borne à l'idée de ralentir la marche de la justice. Pendant que le pirate offensif faisait du grabuge à l'arrière, Bounty prit une décision rapide. Il fusa en avant pour planter sa lame dans le corps de la jeune femme en espérant avoir touché la carcasse mal saine du pirate qui se tenait derrière elle. Le regard de cette jolie fille qui traduisait l'étonnement, l'horreur, le désespoir et le dégout touts ensemble ne s'imposa pas à Crimmson qui ne pouvait ressentir de regrets. Il ne la laisserait pas mourir comme un gêne et dans la gène d'obstruer le passage d'un juste luttant face au mal. Elle pleurait mais le grand brun n'entendit pas ses sanglots parce qu'au moment ou il avait avancé vers sa nouvelle proie, une bruit sourd avait retentit derrière lui. Ce devait être l'autre agité qui était revenu. Il ne pouvait pas prévoir ses mouvements mais à cet instant précis, il savait exactement ou il était. Son attention bloquée sur ce bruyant personnage le fit oublier un instant celui qu'il tenait pour blessé par son attaque imprévue. Peut être qu'il était en suffisamment bonne santé pour le prendre à son tour par surprise mais le marine voulait en finir avec le gêneur invisible il abattit sa lame vers l'endroit précis ou il avait entendu le bruit. Son invisibilité ne pouvait le protéger éternellement après tout ...

Le Commandant maugréait intérieurement. Il était entouré par des ultra compétents et des sous efficaces. Ses hommes n'étaient pas foutus de retenir un seul vaurien sous prétexte qu'il use de fourberies. Ils avaient étés pris par surprise comme des bleus, ils n'étaient rien et ne valaient pas un clou face à ces pirates. En même temps, celui qui était intervenu pour couler le navire, ce foutu Shichibukai était beaucoup trop efficace; Il était si puissant que Bounty avait été prit comme un insecte et au même titre que touts les passagers dans son incroyable attaque. Il fallait réellement qu'il progresse afin de ne plus subir les faiblesses ou les forces des autres lors de ses missions car au final les choses semblaient clair. Il s'était débarrassé d'un pirate mais il se battait actuellement seul contre deux avec aucunes possibilités de compter sur ses propres troupes.
Invité
Invité


Ven 18 Fév 2011 - 1:55

[Passage à la 1ère personne, car je suis plus à l'aise avec dans un combat]

Wouaah l'homme que j'avais sauvé tout à l'heure est tombé dans les vapes. Impossible qu'il puisse bouger le moindre petit doigt. Il n'aurait pas du trop boire, ça se sentais bien. Cette odeur désagréable qui sortait de sa bouche. Enfin bref, je n'avais pas le temps de réfléchir, car le marin qui était devant moi s'était jeté sur ma carcasse de blondinet. Il s'élança et bam un coup bien placé sur le corps de mon otage. Je ne compris pas son geste qui était trouble, peut être une diversion, je reste sur mes gardes, mais je n'arrive pas à garder mon calme !

Du sang !!!


Je pris mes lunettes et les posa de façon peu brutale sur le corps de la jeune femme qui tomba sur la barque. Je suis face à mon adversaire, apparemment l'autre jeune homme était en train de s'occuper de ses incompétents matelots. Bah qu'il en soit ainsi, j'allais me coltiner le grand gaillard qui m'a l'air pas trop confiant. Il se croyait puissant avec son sabre qui serait pointé sur moi ! On se doit de se comporter en homme et combattre avec ses mains. C'est lâche de faire un duel en désavantage. Il ne mérite pas de vivre et puis tout ce sang là par terre me donne une folle envie. J'engage mes poings avec un grand sourire qui peut paraître sadique. Et bah, c'est ce que je pensais à ce moment même. Comment bien faire souffrir ce commandant de la marine.

J'ai jamais eu l'occasion d'entendre crier un officier, ça sera ma première ! *Hahahahaha.* C'était dingue de se battre face à un homme armé, mais je tentais ma chance, je comptais surtout sur l'équilibre de la barque. Un coup à droite, un autre à gauche et on chavire vite fait. Bon pas le temps de trop penser.


Death Kick Of WaterDragon !


J'effectue majestueusement des pauses jamais encore vue. Un bras en l'air avec la main qui pointe vers le bas, et le pied gauche horizontale à ma taille, une jambe à 90 Degres, je fléchie le tout et je fais d'autres petits mouvements pour impressionner mon adversaire quand à l'instant où il s'y attendra le moins, j'utiliserais mon pied droit pour frapper sa main d'où il tient son sabre. Je ne dois pas trop dosé sinon je peux en mourir. ça sera surement ma dernière technique de la journée avant un repos bien mérité.
Akaido Blood
Akaido Blood

♦ Localisation : Grand Line
♦ Équipage : Kichigai Yokubari

Feuille de personnage
Dorikis: 1573
Popularité: -165
Intégrité: -169

Mar 22 Fév 2011 - 22:02

Noon !! Mon coup avait été porté dans le vide ! Le marin avait décidé de sacrifier l’otage pour pouvoir atteindre l’homme bourré de l’autre côté. Je ne savais pas si cela avait marché, mais l’homme était dans les vapes, avec tout ce qu’il avait engloutis en même temps… Crimmson s’en était prit alors au pirate blond, il ne comprenait toujours pas qui était réellement son adversaire ? Cela ne m’étonne point à vrai dire… Ils ont toujours une longueur de retard ces marins… Enfin bref, j’avais l’air d’un con alors que personne ne s’était rendu compte que je devais assommer le commandant. Voilà alors que Mizukawa avait pris une décision sur le moment à propos du coup qui allait lui être porté. Il prépara une de ses attaques les plus dévastatrices… S’en était trop pour moi. Je refusais d’en voir plus. Ce sale blondinet n’allait pas me voler la vedette ! C’était moi qui battrais cet officier ! Et puis quoi encore ! Je ne sais ce qui me trotta à l’esprit, mais dans les centièmes de seconde qui formait cette formidable scène, j’attrapai par le col Crimmson pour le protéger de l’attaque du pirate. Quelque chose vola. Une sorte de bâton. Une planche de bois de l’embarcation ? Un sabre ? C’était trop vague pour que je puisse le dire…

Je crois que t’a pas bien pigé… Son adversaire, c’est moi. Donc si tu veux t’éclater il y a la place derrière ! Je n’en ai assommé qu’un seul, donc tu vois, il en reste assez ! Mais saches dorénavant que si tu ne veux pas être mon ennemi, tu me laisse ce petit con !

Il ne fallait pas perdre de temps, en un éclair, je dégainai un de mes nunchakus fétiche, et le lança vers la gorge de mon adversaire, partit plus en retrait grâce à la force dans laquelle je l’avais tiré de la défaite. Mon coup ne raterai pas. J’en étais quasiment sûr…

Lucky Peak !

S’il évitait ce sera un incroyable coup de chance et alors tout serai possible dans ce combat…


Dernière édition par Akaido Blood le Mer 23 Fév 2011 - 14:48, édité 1 fois
Crimmson Bounty
Crimmson Bounty

♦ Localisation : West blue
♦ Équipage : -

Feuille de personnage
Dorikis: 1146
Popularité: 47
Intégrité: -45

Mar 22 Fév 2011 - 22:38

Crimmson vit un pied arriver au niveau de son visage ainsi qu'un Nunchaku arriver un peu plus bas, le coup en ciseaux alors qu'il perdait lui même déjà l'équilibre. Il ferma les yeux en lâchant son sabre. Il était perdue. Il entit son visage le bruler quand le pied vint le toucher ce qui dévia la trajectoire de sa chute. Le Nunchaku le toucha dans le dos avec une telle violence qu'il fut plongé dans l'eau de l'océan. Il fusa vers les fonds pendant plusieurs secondes et sur plusieurs mètres. A moitié inconscient, il eut malgré tout le temps de se dire que ces deux fourbes n'étaient pas mauvais. Il était vaincue pour de bon mais il tenait à obtenir sa revanche. Il essaya de bouger, non. Rien à faire. Son corps était brisé. les deux impacts l'avaient d'abord sonné puis esquinté de manière évidente.

Il était face à la noirceur des bas fonds de cet océan, voyant grouiller le noir de multiples corps disgracieux en mouvements, parfois immenses, d'autres fois rapides, ces corps allaient se faire un plaisir de le déguster pour le repas s'il n'arrivait pas à se reprendre. Bounty réussit à se retourner avec le courant et il vit les deux barques côte à côte. Il s'éloignait en revenant doucement vers la surface,c 'était une chance qu'un courant remontant le porte et non l'inverse. Il vit ses hommes chuter de leur barque laissant des traces de sang dans l'eau. Il avait tout échoué. Le destin l'avait accablé alors qu'il ne devait s'agir que d'une simple mission d'escorte dans le domaine de l'évènementiel. Il avait fallut une fois de plus que des bandits viennent tout gâcher.

Le courant fit émerger la tête du marine hors de l'eau alors que sa vue s'assombrissait. Il put reprendre une immense bouffée d'air et s'accrocha à une planche de bois qui passait justement par là. Il était remonté à l'endroit ou le bateau finissait de couler. Il y avait des morceaux de bois un peu partout qui flottaient. Il était donc sauvé. Le Commandant se hissa sur d'épaisses planches pour s'allonger. Ceci lui fit un mal insensé mais il finit par y parvenir. Il perdit alors, définitivement conscience. A son réveil, il attrapa un morceau de bois qu'il utilisa comme une rame. D'après ses souvenirs du tableau de bord du navire, une île était à un jour de rame vers le nord. Grâce au soleil et à la direction de la nage de certains poissons, il put déterminer la bonne trajectoire à prendre. Ses connaissances marines, sa condition physique et sa chance allaient peut être finalement le sortir d'affaire et le sauver. Il ramât en poussant un cri à chaque mouvement tellement son dos le faisait souffrir mais grâce à sa volonté farouche de survivre, il finit par entrevoir un rivage.
Invité
Invité


Mar 22 Fév 2011 - 23:36