AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

-50%
Le deal à ne pas rater :
JBL Xtreme 2 – Enceinte Bluetooth portable
149.99 € 299.99 €
Voir le deal

[FB] - Les Ombres de la Nuit

Aller à la page : Précédent  1, 2
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8580
Popularité: -1142
Intégrité: -898

Lun 18 Mar 2013 - 0:41

Rappel du premier message :



INFORMATIONS HORS RPS


Rappel des couleurs et des noms de codes



    ▬ Aoi, Hathor. Darkred▬ Valentina, Sekhmet. Darkmagenta▬ Muchacho, Satis. Deeppink▬ Natacha, Anouket. Palevioletred▬ Nakano, Ptah. Sandybrown▬ Yumi, Nephtys. Darkkhaki▬ Ichimaru, Thot. Yellowgreen▬ Rose. Seagreen▬ Isis: Corbeau d'Aoi▬ Anubis: Loup de Yumi▬ Noun: Le navire Inferno




Dernière édition par Aoi D. Nakajima le Dim 19 Oct 2014 - 1:02, édité 2 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Mer 10 Avr 2013 - 16:07


    Le commandant Nestor Nestor est un petit homme vouté à l'air ronchon du type qui se réveille toujours du mauvais pied. Il s'avance lentement sur le pont à la rencontre d'hator avec l'enthousiasme communicatif d'un condamné à mort marchant vers l'échafaud. Dégaine un sabre homologué par la marine et sans quoi que ce soit d'exceptionnel, fait quelques mouvements d'échauffements, se racle la gorge, bouge les épaules, et finit au bout de quelques minutes par se mettre en garde, lame pointée vers l'avant, main gauche levée derrière lui..

    -Honneur aux dames dames. Madame la pirate, tirez la première première...

    [...]

    Pendant qu'au centre du bateau se lance l'affrontement décisif et qu'a l’arrière tout les pirates ont les yeux rivés sur le duel et sur leur chef, du coté de Nakano, quelque chose cloche...
    Sur le pont rien à signaler, conformément aux ordres tout le monde se tient sagement dans son coin... Mais il y a ce bruit entendu il y a un instant... Un frottement, un choc sourd et étouffé...

    Un floc dans l'eau ?

    Il ne reste au nain qu' passer discrètement la tête par le sabord le plus proche pour s’apercevoir du nouveau piège tendu par la marine et le malin Nestor Nestor. Visiblement descendus a l'eau sur l'avant du bateau, une vingtaine de marines viennent de longer le navire à la nage, probablement pour aller s'emparer de navire assaillant faiblement gardé et laissé sans défenses à l’arrière !

    De quoi prendre les pirates entre deux feux et les priver de tout moyen de retraite. L'heure est grave !
Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8580
Popularité: -1142
Intégrité: -898

Mer 10 Avr 2013 - 21:57



Les Ombres de la Nuit



Attaque en mer en 1624


Sur le navire


Eh bien, ce con ne vérifia même pas si j'avais d'autres armes sur moi. Quel imbécile! J'avais cent fois l'occasion de le tuer pendant qu'il faisait sa danse de crétin. Le voir ainsi, était pitoyable. Je l'observais, tranquillement, prenant le temps de réfléchir à une suite qui les surprendraient. Ce duel allait me faire gagner du temps pour une autre ruse. Et je devais me dépêcher. Peut-être que je pouvais envoyer discrètement Natacha sur l'Inferno avec quelques hommes pour tenter une attaque inattendu. Normalement, leurs canons de bâbord et de tribord étaient hors-services. Non, se serait stupide. Je pourrais couler bêtement la cargaison et nous avec. La seule véritable menace était les soldats sur le pont concentré à la proue... Mais ils tenaient encore Muchacho. Si je gagnais, le problème serait réglé. Alors, il me fallait une autre idée. Puisqu'on était là pour l'argent, autant faire notre boulot. Il doit certainement avoir tout l'équipage à la proue. Sinon, quelques-uns en cale, mais rien bien de méchant. Occasion alors pour commencer le chargement discrètement. L'officier termina enfin sa pitrerie. Je basculais alors la tête sur le côté, l'air hautaine et fatiguée d'attendre. Je lâchais alors dans un soupir.

    Honneur aux dames dames. Madame la pirate, tirez la première première...
    Ah! Enfin. Il était temps. On commençait à s'impatienter.


Je fis comprendre à mes nakamas ma stratégie. Étant derrière les décombres, aucun soldat ne pouvait les voir. Mes Ombres passèrent alors à nouveau dans l'entrepont juste en dessous. Au moins, peut-être qu'ils pourront trouver et charger discrètement l'argent si mon combat durait beaucoup trop longtemps. Je pris alors mon temps pour aller à sa rencontre. La lame de Valentia pointé vers lui, je cherchais mon point d'attaque. Ce qui me donnait du temps. Je fis un coup en revers histoire de nous mettre dans le bain. Il para aisément. Bon, il avait de bons réflexes, ce bougre. J'enchaînais alors d'autres assauts, plus violemment cette-fois, et plus rapides aussi. Le combat prenait rapidement de l'ampleur. Je m'attendais à ce genre de duel. Cela risquait de continuer pendant un moment et tant mieux. Il fallait que je le désarme seulement quand l'argent sera sur l'Inferno. Je bondis en arrière après une parade de la part du Marine. Je repoussais une mèche qui me tomba au visage. J'attendis qu'il m'attaque à son tour.

Il avait de la force. Cela m'agaçait. Je ne pouvais compter que sur ma ruse. Je reculais un peu pour éviter ses gestes agressifs, mortels même. Je bloquais de justesse son sabre. Un peu plus et j'aurais un membre en moins. Nos lames s'entrechoquaient sans jamais toucher l'un ou l'autre. À un moment donné, nos armes restèrent fermement l'une contre l'autre. Chacun usant de son énergie pour repousser. Je me courbais sous la puissance de l'officier. Bordel, un peu plus et c'était la fin. Je sentais une sorte de sueur froide en moi. Finalement, je fis riper sur le côté son épée au dernier moment. Déstabilisé, il faillit trébucher. Je profitais alors de cette fenêtre pour lui asséner un coup. S'il ne faisait rien, cela pouvait lui être fatal. Et je m'attendais à coup de théâtre.

    Tu es pathétique. Je m'attendais mieux de toi.


~~ Page 8 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor


https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
Nakano
Nakano

♦ Localisation : Whiskey Peaks

Feuille de personnage
Dorikis: 2680
Popularité: -162
Intégrité: -145

Jeu 11 Avr 2013 - 18:09

Dans son abri de fortune, Nakano pouvait enfin commencer à se remettre de ses émotions fortes. Allongé sur le sol il lorgnait les étoiles comme à la recherche d'une réponse existentielle. Pour lui il était plus que temps de se carapater, après tout la patronne était déjà sur place, ne lui restait plus qu'à chopper la carcasse de son piaf et d'se tirer fissa. Fin de représentation pour le petit génie, rideau, il n'entendait plus rien d'autre que le bruit des vagues, la fracas des lames et la bonne dizaine de marines qui tentaient de rejoindre le navire à la nage discrètement.

Attendez ?! Une nouvelle quenelle signé Nestor ? Nakano passa difficilement son imposante tête par le sabord le plus proche et constata qu'effectivement l'idée d'un défi sur l'honneur avec un pirate ne plaisait guerre au stratège des marines, espérons que la fourberie de ce gradé ne vienne pas à bout de la force de la capitaine pirate! De toute évidence, Nakano n'était pas encore sur le banc de touche sur ce coup ci ! Se relevant, il saisit son faucon en piètre état et fit le chemin inverse en direction de l'Inferno. Les marines étaient là, éliminant efficacement les quelques péquenots censés défendre notre navire. En bon lieutenant, Nakano vint remotiver les troupes, s'imaginant être auréolé d'une lumière divine il déclara :

" Marine! Votre fourberie ne semble avoir aucune limites! Mais j'admet que vous êtes doué dans ce domaine ! Matelots ne vous en faite plus, Nakano vient vous aider à foutre une correction à ces hommes.

Personne ne daigna lever le nez vers le pauvre Nakano, les pirates trop occupés à se faire trucider par les marines. Après un micro instant de déprime, Nakano s'élança d'un bond, fit passer par dessus bord deux marines qui eurent donc la malheureuse idée d'ignorer le seul et unique danger présent sur ce pont... Enfin ils prirent conscience que leur tache venait de se corser.
- R'gardez les gars! C'est le "nain-pète-feu" ! "

Les marines se regroupèrent autour du nabot à moustache qui jouait avec son nunchaku fait maison, le combat commença, une mêlée plus que brouillone s'entama alors, les quelques matelots à la solde des pirates venant se joindre à cette cohue. Le mécano faisait tournoyer son arme, filant des gnons à quiconque, rapidement les marines furent noyés sous les efforts des pirates et la force de Nakano. Ce dernier, qui était la principale cible des marines, fut blessé assez salement et saignait abondament, deux lames l'avaient transpercées... Heureusement il s'en sortirai, mais une bonne semaine de repos allez lui être imposée.

"- Bien mes braves, montez une défense provisoire, si il nous refont un coup comme ça je ne pourrait pas me permettre de me la jouer full tank. Enfin je dois divaguer a cause du sang qui coule de mon corp, je m'en vais dans mes quartiers (un misérable atelier en fond de cale mais ça il ne le précise pas!)."
https://www.onepiece-requiem.net/t5464-nakano#66223https://www.onepiece-requiem.net/t5535-nakano#67027
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Sam 20 Avr 2013 - 17:41


    -Sauf votre respect m'sieur, c'est nain porte quoi... On les a repoussés mais ils vont revenir. C'est pas le moment de retourner en cabine, il faut que vous trouviez un plan génial pour aller aider le capitaine ! On sait tous que vous n’êtes pas un nain capable, montrez nous la voie !
    -Il a raison ! Un nain venteur comme vous a surement une idée !
    -DITES NOUS QUOI FAIRE CHEF !

    Et tous les braves pirates de garde de te supplier en cœur de faire quelque chose pour retourner la situation. Situation qui effectivement n'est pas pour l'instant a votre avantage. Il faut prendre l'offensive, arréter de se contenter de réagir aux fourberies de ces vils marines et...

    Tiens, ça sent le brulé sur l'Inferno... C'est bizarre non ? Et cette fumée qui vient de la cale est éminemment suspecte...

    Ils auraient pas mis le feu en douce à la sainte barbe quand même ? Ce serait... Mesquin ?


    [...]

    Sur le pont ou tout le monde regarde le duel, Hathor s’avère bien meilleure que le pauvre Nestor Nestor qui peine à suivre le rythme imposé par la terrible capitaine pirate. Le brave marine incapable d'attaquer sérieusement se consacre entièrement à sa défense et malgré cela ne peut échapper au sabre d'hathor et se met à saigner par plusieurs coupures... Heureusement que le duel n'est la que pour arrêter l'assaut, gagner un peu de temps et laisser à ses hommes le temps de mettre en place de quoi reprendre l'avantage. S'emparer ou faire sauter le navire pirate, liquider la capitaine, ce genre de choses...

    Les lames se croisent au niveau des visages tendus des deux adversaires, assez prés pour qu'ils puissent presque se mordre et qu'Hathor puisse voir l'effort se lire dans les yeux de son ennemis qui cède peu à peu du terrain...
    Et qui profite soudain de ce que le champ de vision de la capitaine soit réduit par sa proximité pour faire tomber dans sa paume un petit récipient cylindrique, l'ouvrir avec le pouce et lui balancer au visage...

    Le nuage de poivre, car c'est bien d'une poivrière qu'il s'agit déclenche une série d'éternuements on ne peux plus compulsif et violent qui permettent à Nestor Nestor de se reculer précipitamment et de faire signe une fois de plus à l'équipe de vigie qui laisse tomber comme une pierre le filet qu'ils ont préparés et qui sert d’habitude a charger les marchandises depuis le quai.

    Filet qui tombe pour se refermer droit sur la pirate pour l'emprisonner pendant que les marines libèrent dans le vide le contrepoids qui constitue l'autre extrémité du palan. Le poids tombe, le filet décolle, les marins tranchent la corde...

    Et su tout se passe bien, la vilaine pirate va se transformer en projectile de catapulte improvisée et va aller se noyer quelque part en mer avec son filet... Chouette programme non ?

    Et pendant que les pirates surpris regardent leur capitaine se faire assaillir. Nestor Nestor profite de l'instant pour lancer une contre attaque générale ! Et précédés par un coup de canon qui vient frapper la zone ou sont planqués les pirates, tous les marines braquent fusil et baïonnettes sur l’arrière de leur navire avant de charger en hurlant !

    -En Avant Avant ! Boutons les à la mer mer !

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8580
Popularité: -1142
Intégrité: -898

Lun 22 Avr 2013 - 23:18



Les Ombres de la Nuit



Attaque en mer en 1624


Sur le navire


Pendant que les hommes de Nestor chargeaient vers l'arrière, Muchacho parvient finalement à se délivrer. Les quatre Marines qui la retenaient n'étaient pas assez nombreux et vigilants surtout. La fille de la seconde se débarrassa donc facilement des soldats. Sur le pont, au centre, il n'y avait plus que le capitaine Nestor qui dictait les nouveaux ordres. A la vigie, il y avait encore les cinq gus qui avaient piégé Hathor. D’ailleurs, ils s'empressèrent de canarder sur la pirate fraîchement sauvée. Eux, au moins, avaient vu qu'elle s'évadait. Alors la fugitive se réfugia derrière les barques. Ça faisait chier pour elle. S'il y avait Nakano, elle aurait bien demandé de l'aide, mais à contre coeur. Elle tenait encore à son ego.

Bordel de merde! J'étais vraiment dans une impasse, là! Heureusement que Nestor n'avait pas vérifié si j'avait d'autres armes sur moi. Si je ne les avais pas, je serais certainement en train de couler. Et même pas besoin de Fruit du Démon pour ça. Quelle poisse. Cette prise était la plus mauvaise que je venais de faire. On s'était fait roulé dans la farine. Je ne pouvais pas supporter qu'on contrecarre mes plans de la sorte. Je coupais de justesse le cordage pour me délivrer. Je tombais alors sur un canon dont sa gueule était sortit au travers un sabord, mais en le percutant, je ne parvenais pas à m’accrocher avec tous ces putains de corde. Je glissais comme une merde sur le métal. Je me rattrapais alors maladroitement comme je le pouvais un étage plus bas. Je devais sûrement être à la hauteur de la cale. J'avais crue que j'allais vraiment mourir. Il allait me payer cher pour cette fourberie, ce Nestor! Il fallait maintenant que je remonte illico.

Durant ce temps, les nakamas d'Aoi qui étaient parti pour trouver l'or, durent se confronter aux hommes de la Marine qui les prirent d'assaut, comme l'avait ordonné leur chef. Valentina à la tête des Ombres du Chaos, décida de lutter. Il n'y avait plus le choix, il fallait faire face.
    Courage les gars, faites ça pour la capitaine!

Les premiers échanges de coups de feu retentissaient. Les militaires avaient bien surpris les pirates. Ça faisait rage. On entendait les lames s'entrechoquaient avec fracas. Toutefois, malgré le nombre et l'effet de surprise, Valentina arriva à repousser un bon nombre de soldats. Mais elle lutait avec peine. Elle galérait. Malheureusement, les morts étaient pour les deux camps. La seconde avait fait plus de victimes que le reste de l'équipage du à son expérience, mais c'était pareil de l'autre côté. Cette nuit-là était une nuit sans ombres...

J'ignorais combien de temps Muchacho allait rester captive, mais je devais l'aider en vitesse. Mais avant ça, je préférais me débarrasser de la vigie une bonne fois pour toute. Avec un sabre, je tranchai net le mât en visant le plus que je pouvais le haut, histoire d'être assez proche du pont. De cette manière, le pillé tomba avec fracas. Les hommes qui s'y trouvaient, chutèrent également. Du moins, ce que leur cri m'indiquait. Des bruits sourds virent dans mes oreilles. Les fruits étaient mûrs, ahaha. Normalement, à la façon dont j'avais découpé le bois, le tronc devait s'écraser à l'avant du navire. Autant faire un maximum de dégâts.

Voyant le mât tomber, sans réfléchir, Muchacho sortit de sa cachette, d'une part pour éviter que ça arrive sur elle, mais d'une autre part, pour aller se ruer sur Nestor, sabre et pistolet à la main. Un premier coup de feu retentit, puis, un second. Toujours en s'approchant, elle continuait à tirer, mais le chef Marine parvenait à esquiver. Arrivée à sa portée, elle se jeta sur lui, donnant de violents coups de sabre. Un duel s'engagea alors entre les deux.

J'entendais au loin une bataille qui faisait rage. Pourvu que rien de grave se passait pour mes hommes. Je ne pouvais pas aller voir, d'autres priorités devaient être faits avant. Je passais par une écoutille. Je vis mon résultat. C'était parfait. C'était aussi le moment d'aider Muchacho. Elle lutait déjà contre Nestor, mais elle éprouvait plus de difficultés. Sans plus attendre, je m'élançais dans le combat. Je revenais en renfort, me mêlant ainsi à leur duel.

Du deux contre deux, ce pauvre Nestor aura certainement plus du mal à tenir. On le tenait. Tant pis pour les règles de bonnes conduites. Là, on devait absolument le désarmer et l'avoir à notre merci. Ahah, je me ressentais plus vivante tout d'un coup. J'étais plus dynamique. Ce bougre en voyait de toutes les couleurs. Seulement, j'ignorais ce qu'il avait, mais lui aussi avait la pêche subitement. Peut-être l’adrénaline? Il devait se sentir coincé. Malgré les blessures, il tenait bon ce salopiot! Pendant ce combat à trois, je ne pouvais qu'apprécier ce changement d'état. Muchacho profita d'un moment où Nestor portait ses coups uniquement sur moi pour retire avec son pistolet. Une balle dans l'épaule. Une autre ripa sur son sabre. Il s'était protégé de justesse. Je donnais à ce moment là un coup de poing dans son ventre. Il recula en se pliant en deux. On l'avait presque, encore un peu. Victoire! On arriva enfin à désarmer ce gus!! Sa lame vola au loin. La fille de ma second pointa son flingue sur sa tête. Il était fait.

    Ordonne à tes hommes d'arrêter leur attaque et de jeter leur arme à la mer, sinon, je te jure que je te tue.
    Tu peux me tuer tuer, mais je ne mourrai pas seul. J'ai une grenade grenade ! Je veux bien leur ordonner de cesser le combat si tu nous laisse quitter le navire avec nos blessés blessés !


Bon, au moins, on allait reprendre la main. Mais je sentais le coup foireux. J'espérais bien que mes hommes allaient découvrir la planque de l'argent. Et surtout, vérifier que le navire n'était pas piégé. Aussi bien le notre que le leur, d'ailleurs...

~~ Page 9 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor




Dernière édition par Hathor le Ven 3 Mai 2013 - 15:58, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
Nakano
Nakano

♦ Localisation : Whiskey Peaks

Feuille de personnage
Dorikis: 2680
Popularité: -162
Intégrité: -145

Mer 24 Avr 2013 - 23:04

Quelle négligence! Nakano s'arrêta sec alors qu'il tentait péniblement de se traîner vers ses quartiers ! Sa couardise était révélée ! L'espace d'un instant, tous les engrenages de son cerveau se mirent en mouvement, il ne lui fallait tout de même pas perdre la face, même s'il avait hâte d'aller se pieuter et de réparer son piaf, l'attaque n'était pas finis, il allait pouvoir briller. Restait à savoir comment...Soudain, une vilaine odeur de fumée s'élevait soudainement, venant tout droit de la sainte barbe, il était probablement temps de paniquer, une nouvelle quenelle by Nestor. Nakano tourna la situation à son avantage, il se tourna lentement vers ses hommes qui lui demandaient que faire, avec toute la classe dont il pouvait faire preuve, portant l'index à son nez il déclara de manière cool:

" Avez vous réellement cru que j'étais réellement en train de fuir matelots ? Ne sentez vous pas la fumée ? Ces fourbes de pigeons nous tendent un nouveau piège, si il ne transportait pas de butin croyez bien que leur navire... Je l'aurai déjà coulé depuis fort longtemps! Allons! Une partie des mousses avec moi, nous devons tuer ce feu dans l'oeuf, tandis que l'autre peut allez porter assistance à nos camarades sur le navire des marines. Ou défendre, mais avec moi à son bord, l'Inferno est en sécurité.

Ce petit discours aurait probablement pu donner à Nakano un bonus de +10 en charisme et en commandement, si son visage n'avait pas été figé dans une expression mêlée de panique et de surprise.

- Dites pas ces choses en étant si confiant alors que vous tirez une tronche d'un homme qui vient de voir un fantôme !"

Toujours fut-il que, Nakano, accompagné par les quelques matelots volontaires, s'engouffra dans la sainte barbe du navire, la fumée commençait à rendre cette petite pièce difficilement vivable, immédiatement, chacun s'activa à éteindre ce qui pourrait se transformer rapidement en feu d'artifice géant et sanglant. Nakano lui, cherchait les quelques rats ayant échappé à sa vigilance, toujours blessé il s'était rapidement fait des erzats de premiers soins, pour éviter que ces plaies ne s'enveniment... Il voyait dans le fond les quelques pigeons qui tentaient de prendre la fuite.

" Alors alors, messieurs les rats du gouvernement, c'est ainsi qu'on combat les pirates ? Par la fourberie et la ruse... Vous valez mieux que ça."

Ils n'étaient que deux ou trois, un commando plus grand pour foutre le feu eut été ridicule de toute façon
, Nakano se contenta de les faire passer par dessus bord via des écoutilles proches. Il en garda un des trois parfaitement ligoté. il avait des "projets" pour lui. Bientôt le feu ne fut plus une menace pour les ombres.

" Alors monsieur l'officier, tu as tenté de nous faire un sale coup et qu'est ce que tu gagne, en dehors d'un salaire minable d'ailleurs n'essaie pas de répondre j'aime assez faire les questions et les réponses, tu gagne le droit de participé à l'évolution humaine ! Mais oui, mais oui c'est une offre exceptionelle! Voilà le topo, tu connais un peu la robotique humaine, les implants cybernétique et tout le tralala, bah moi ça me passionne, j'imagine bien que l'humanité puisse évolué de manière drastique via la robotisation ! Je sais que d'autre génie, qui ont nettement plus de moyen que moi à leur disposition, ont déjà bien fait progressé ce domaine, mais moi mon but c'est d'y arriver justement sans tout le matos, qu'avec mes technologie et méthodes, n'importe quel bricolo puisse se faire lui même des améliorations! Je vois que tu salive d'avance! Alors on va être clair, il est certain que mes outils ne sont pas tous en excellent état, la rouille étant dur à gérer en mer...

Et son monologue interminable se poursuivit ainsi longtemps, il faisait les cent pas, parlait avec de larges gestes volubiles. Si bien que quand il tourna le dos au marine ligoté, ce dernier rongea ses liens et sauta en moins de temps qu'il ne faut pour l'écrire! Un record réel ! Il n'avait pas l'air bien chaud pour servir de cobaye. Affectueusement, un pirate vint poser sa main sur l'épaule du nain qui affichait une petite larmichette au coin de son oeil.

Bon bah que ceux qui veulent aller sur le navire adverse s'y rendent... Moi j'vais sur l'pont."
https://www.onepiece-requiem.net/t5464-nakano#66223https://www.onepiece-requiem.net/t5535-nakano#67027
PNJ Requiem
PNJ Requiem


Feuille de personnage
Dorikis: XxXxX
Popularité: +/-XxX
Intégrité: +/-XxX

Lun 29 Avr 2013 - 11:34


    Leur tentative de sabotage échoué, leur chef capturé, leur otage évadé, leur attaque repoussé et leur position avantageuse drastiquement réduite, les marines ne tardent guère à obéir aux ordres de leur chef, et cessent de combattre.

    Dans une ambiance on ne peut plus tendue on sépare rapidement les blessés et les morts des deux camps. Les marines rassemblent les leurs et mettent à l’eau les deux chaloupes encore intactes, prenant soin de les mettre à l’eau sur le bord opposé au navire pirate. Puis conformément aux ordres du Commandant Nestor, ils embarquent et abandonnent le bateau dont les pirates prennent rapidement possession. Enfin libre de fouiller partout a la recherche de l’or, et d’éventuels pièges…

    Une recherche qui porte rapidement ses fruits, on désarme quelques engins explosifs mal camouflés, on met a sac les cabines, puis, plus versé dans la charpente que les autres, un marin s’aperçoit rapidement que la cale n’est pas assez grande pour le bateau. Et que cette bizarrerie ne peut cacher qu’un double fond. Tout le monde sort les haches et s’attaque avec joie a la fausse paroi. Et pour une fois le résultat s’avère dépasser vos prévisions… La cale est littéralement nappée de coffres… Des coffres énormes, des dizaines et des dizaines de coffres !

    Un coup de hache fait sauter un cadenas et les hommes font basculer un coffre qui se révèle bourré jusqu'à la gueule de jolies pièces brillantes… Des milliers de pièces….

    Tellement que même la capitaine peine à calculer la somme qui se trouve dans cette cale, des centaines de millions ? Plus ? LE plus gros butin jamais réalisé sur l’inferno en tout cas. Rien que pour sortir tous ses coffres de la cale il va falloir des heures !

    Soudain Valentina lève une poignée de pièces jusqu'à ces yeux et lâche un juron grossier avant de se tourner vers sa capitaine d’un air furieux pour lui tendre une pièce..

    -Ce sont des milliberries !

    Des milliberries, cette monnaie destinée aux royaumes les plus pauvres du GM pour leur permettre d’intégrer l’économie mondiale. Cette monnaie dont la pièce la plus grosse ne vaut qu’un milliéme de Berrys !

    Vu ce qu’elles valent ces pièces pourraient tout aussi bien être vendus au kilos...

    Dans le regard des hommes qui s’empressent de vérifier les autres coffres se lit soudain une déception commune… Les centaines de millions de Berrys sont soudain revus à la baisse, et si la quantité de pièce laisse toujours espérer une somme conséquente, ceux qui se voyaient déja assez riches pour s’installer comme des richards n’ importe où déchantent vite…

    Enfin… Au moins il y a de quoi se payer à boire…

Nakajima D. Aoi
Nakajima D. Aoi
La Reine Rouge

♦ Localisation : Tetsu Island, Nouveau Monde.
♦ Équipage : Les Ombres du Chaos.

Feuille de personnage
Dorikis: 8580
Popularité: -1142
Intégrité: -898

Ven 3 Mai 2013 - 15:43



Les Ombres de la Nuit



Attaque en mer en 1624


Sur le navire


Tout ça pour rien. Sous l'excès de colère, je criais des injures aux Marines qui nous n'entendaient pas. Ils étaient trop loin, malheureusement. J'avais été trop clémente. Jamais j'aurais dû les laisser partir. Bordel! Je passais ma main sur mon front, complètement blasée par la découverte forte décevante. Si seulement il faisait jour, je me serais empressée d'aller couler ces salauds. Si un jour je rencontre ce Nestor Nestor, il n'aura pas la même chance. Il m'avait bien eu sur toute la ligne!! Fatiguée physiquement, mais aussi par les émotions, j'ordonnais à mes hommes de fourguer toute cette connerie de milliberries pendant que je retourne sur l'Inferno.

    Dépêchez-vous! D'ici une heure, je veux qu'on quitte l'endroit. Je veux une autre équipe pour surveillé l'horizon. Valentina, tu te chargeras de cette équipe. Tu allumeras les projecteurs.


Ainsi, pendant que je revoyais mes enfants dans ma cabine, mes nakamas s'empressaient de suivre mes instructions. Ils savaient que je n'aimais pas être déçus. Je préférais me coucher maintenant et voir notre cagnotte demain. Avec une meilleure humeur, j'arriverais mieux à compter tout le pactole. On ne fêtera pas notre victoire ce soir finalement. Pour l'heure, je préférais largement être sur mes gardes, plutôt que de chanter sur le pont. Cette soirée était pitoyable, car j'avais perdu pas mal d'hommes. Faudra que je recrute à nouveau... Ou peut-être, trouver des hommes plus malins et plus costauds. Muchacho m'indiqua le nombre de décès, ce qui m'irritait encore plus. Par contre, Nakano avait sauvé l'Inferno, il recevra lui aussi un plus lors du partage. Au moins, lui, il n'était pas incompétent. J'avais bien fait de le prendre à mon bord. J'étais sûre de pouvoir faire de grandes choses avec lui. Enfin bref, si je n'avais pas gagnée plus 10M de Berries, faudra que je passe mes nerfs sur Nestor. Je ferais tout pour le retrouver!! Une fois le travail fait, mes hommes prirent également les munitions et ils coulèrent le bateau Marine. Autant aller jusqu'au bout et être faire chier le Gouvernement.

~~ Page 10 ~~

D'après les testaments de la Reine des Masques, dit Hathor.
©odage by Hathor


https://www.onepiece-requiem.net/t4364-la-reine-des-masques-en-attente-de-validationhttps://www.onepiece-requiem.net/t4495-les-loges-de-la-reine-des
Contenu sponsorisé



Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2