AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Strong Hate [2/2]

Zarechi Ozuka
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Ven 10 Mai 2013 - 21:23

Quelle belle vue il y avait, sur cette falaise en bord de mer ... Le vent venais me caresser le visage doucement tandis que je sortais des bras de Morphée. L'herbe était pliée à l'endroit où je m'étais allongé auparavant. Quand ? J'avais beau me poser la question, je ne me rappelais pas de quand je m'étais assoupi ici. Je n'avais même pas le souvenir d'être venu dans ce lieu paradisiaque. Je me retournais et contemplais la laine infinie qui se dessinait devant moi. Quel magnifique endroit ... Seuls quelques arbres par-ci par-là venaient empêcher ma vue d'aller plus loin, mais ce n'était pas grave, car ces arbres n'étaient autres que des cerisiers en fleurs. Des pétales s'envolaient avec la douce brise pour aller effectuer un gracieux ballet dans les airs. Oui, on peut être un pirate sanguinaire et aimer les belles choses, c'est totalement possible.

Je me levais donc et commença à marcher dans cette plaine magnifique. Pieds nues, je sentais l'herbe mouillée me chatouiller les talons au fur-et-a-mesure que j'avançais. Puis, derrière un arbre, je vis une jument en train d'allaiter un petit poney, cette vision me fit sourire, puis je continuais mon chemin. Le soleil commençait à peine à redescendre, il devait être environ 14h30. Cela dit, malgré l'absence de nuage et l'abondance lumineuse, il ne faisait pas excessivement chaud. Cette île avait tout pour assurer mes vieux jours de pirate, tiens ! Un peu plus loin, un village était baigné par ce doux soleil. Je pénétrais donc à travers les maisons blanches, légèrement salie par une surexposition au soleil. Les gens étaient souriants et se promenaient en ville. Tout allait bien, jusqu'à ce que quelque chose n'arrive ...

Alors que je me promenais, un bras dépassa d'une petite rue et vint me plaquer contre le mur. Enfin, dire que c'était un bras était un euphémisme, car c'est littéralement un mât principal qui me coinçait au mur ! J'étais en train de me faire broyer les os ! Il fallait que je fasse quelque chose ! De plus, je ne voyais pas le visage de mes agresseur, la ruelle était à l'ombre et, les yeux encore pleins de soleil, je ne voyais rien de leurs traits. Mais après un fulgurant effort pour mettre ma main dans mon dos, je constatais avec horreur que mes sabres avaient été dérobés. Un autre homme, de taille plus humaine sorti de derrière le mastodonte avec mes deux sabres dégainés en main.


-Lâche ça, ordure ! Tu sais pas ce que sont ces sabres !

Il me regarda en hochant légèrement la tête sur le côté puis commença à frapper violemment les lames sur le sol de béton.

-ARRETE ÇA ! IMMEDIATEMENT !!

Chcriling !

Les katanas avaient cédés et c'est avec horreur que je regardais mes deux sabres, en miette au sol tandis que les brigands se fendaient la poire. Tout à coup, mes poings vinrent à se serrer violemment, mes dents virent à grincer, mes yeux vinrent à s'écarquiller, des crampes vinrent à se faire sentir, ... En un mot, la rage commençait à venir en moi ! Je commençais à me secouer dans tous les sens pour essayer de me dépêtrer de la poigne de fer du mastodonte, puis je finis par cesser de bouger avant d'être pris de spasmes et je commençais à grossir et à grossir encore pour finalement redevenir un monstre plein de muscles !

Strong Hate [2/2] Strong10

Le processus de démonisation achevé, je pris le poignet de l'homme me tenant et je l'inclinais sur la droite jusqu'à ce qu'un CRAC se fasse entendre signifiant qu'en dessous de la peau, seulement des grains d'os étaient présents. Suite à cela, j'emmanchais un puissant coup de poing à l'homme qui alla traverser un bon pâté de maison avant de s'arrêter. Devant moi s'offrait un couloir traversant une demi-douzaine de maison. Les autres hommes commencèrent à trembler et, d'un revers de l'avant-bras, je les envoyais valser très haut dans les airs avant qu'ils ne retombent lourdement sur les tuiles des maisons. Dans ce même mouvement de bras, je détruisis un mur porteur et une poutre de soutien de la maison sur laquelle j'étais plaquée, ce qui la fit s'écrouler. Je ne me contrôlais plus ! Sauf que cette fois, je ne désirais pas l'arrêter ! Moi, de l'intérieur, je le laissais épuiser ma rage, car cet affront, je ne pouvais le laisser passer ! Toute cette zone allait subir l'erreur de ces hommes ! Ils allaient même le payer au centuple ! Lorsque je serais reparti, les voyageurs qui viendront ici hésiteront entre une attaque de troupeaux de monstres géant et une catastrophe naturelle d'amplitude colossale ! Voire même les deux combinées ! Il ne restera rien, pas même un foutu mètre carré d'herbe verte ! Il ne restera que le gris de la pierre du sol, tâchée et colorée par le sang et la lumière des flammes ! J'avais déjà démolis sans remords un magnifique pâté de maison, écrasant sans regret ses habitants qui n'avaient rien demandé à personne !
https://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validationshttps://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
Grey
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Sam 18 Mai 2013 - 21:12

- Hé !

Coup de pied dans les côtes ! Le gros monstre fut envoyé balader à travers l'une des maisons qui n'avait pas encore eu la chance d'être bousillée. Voilà qui était réparé. Ah, par contre, ce coup avait pour but d'éloigner le gros bonhomme fou des gens apeurés. En l'envoyant dans une maison, ne risquait-il pas d'y avoir quelques unes de ces personnes mortes de trouille ? Pas si finement joué que ça du coup. Une erreur innocemment idiote digne de Zarechi lui-même !

Les pauvres âmes des alentours continuaient leur fuite, disparaissant peu à peu de la zone de combat, comme des fantômes. Sur le terrain, Grey vennait d'apparaître. Cheveux rouges flamboyants sous le soleil, mèches au vent. Il marcha vers la maison où Zarechi avait volé. Sur le chemin, il y avait les deux sabres, brisés. Le jeune homme les ramassa, les contempla. Vu leur état, ils étaientt irréparables. La tristesse monta en Grey. Il reposa les sabres délicatement, et poursuivit sa route, jusqu'à arriver près des décombres. Puis il se mit en position de combat.


- Viens ! Je t'empêcherai de détruire !

Mais pourquoi attendre ? Grey sauta dans le bordel de débris, et aperçut la masse qu'était son adversaire. Plutôt que de patienter qu'il s'en remette, le jeune homme balança ses deux pieds joints. Puis, après un rebond, envoya son poing !
https://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttps://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Zarechi Ozuka
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Mar 28 Mai 2013 - 20:35

Alors que j’étais tranquillement en train de casser quelques crânes sur les jolis murs de la ville, un homme vint me faire trébucher et m’envoya son pied suffisamment fort pour que je puisse voler sur plusieurs mètres. Quel homme pouvait avoir autant de patate pour faire balader des dizaines de Kilos de muscle ? Grey … Bien évidemment … Je me relevais, mis ma main sur mes côtes en feu et décala ma lourde tête en direction du si petit homme par rapport au monstre que j’étais, mais qui possédait une telle force !

- Viens ! Je t'empêcherai de détruire !

Et en plus, il me provoquait ! Chose à ne pas faire lorsque je suis dans cette boule de nerf incontrôlable ! Je suis donc sorti des décombres de maison et ai commencé à marcher vers mon nouvel adversaire.

Strong Hate [2/2] Sh_mai10

Cela dit, celui-ci fut plus rapide que le démon me contrôlant, car il prit les devants et me sauta pied joints sur la face, après quoi il envoya son poing rencontrer mon estomac. Ce coup me fit mettre le genou à terre, main gauche sur l’estomac. L’attaque directe n’était pas l’idéal. La grosse bête prit donc un corps gisant parmi les décombres et l’envoya sur mon compagnon d’arme qui, distrait, ne put voir arriver le boulet de canon à la forme de poing lui arrivant droit dessus. Il se le prit en pleine poire et, tandis qu’il traversait quelques maisons, mon deuxième moi se frappait le torse en signe de satisfaction.Je continuais mon chemin par l’allée qu’avait fait Grey pour finalement arriver sur un cul de sac. Le fourbe s’était échappé ! Il pouvait arriver de partout ! Je voulus regarder autour de moi, mais le cerveau de macaque de cette bête s’obstinait à regarder sous le moindre caillou si l’homme n’y était pas !
https://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validationshttps://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
Grey
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Lun 3 Juin 2013 - 14:50

Tiens, du sang... Fallait dire que, traverser les maisons, ça laissait pas indemne. Mais avec un corps aussi énorme et puissant, Zarechi pouvait sans doute faire mieux que ça. Grey avait commencé les provocations, il n'allait sûrement pas rester à terre pour une seule attaque. Il dégagea une pierre qui lui bloquait la jambe, et se fondit dans le décor, ou plutôt, les restes de décor. Et le balourd était là. En regardant sous des cailloux comme un crétin. Comment Grey aurait-il pu se dissimuler sous une pierre grosse comme une balle de tennis ?! Complètement ridicule...

- Ici !

Et bam ! Second coup de pied, dans la face. Mais cette fois, le géant ne fit qu'un pas en arrière. Grey ramassa autant de petites pierres qu'il le put, et quand son adversaire lui fit de nouveau face, il les lui balança les unes après les autres. Simplet comme il l'était, la distraction l'emporta, ce qui permit à Grey de s'approcher à nouveau sans risquer la moindre blessure. Et là, avec ses lames cachées aux avants bras, il put taillader à son bon vouloir la masse de muscle. Rien de mortel, mais ce n'en était pas moins douloureux. L'enchaînement se conclut par une attaque pieds joint dans l'abdomen, qui envoya cette fois l'adversaire au sol.

- Est-ce tout, Zarechi ?

Grey s'avança. Il s'approchait tout en restant méfiant. Il savait que ce ne serait pas avec des coups comme ceux qu'il venait de donner que ce serait suffisant.

- Tout ton entraînement, toutes tes batailles, les victoires, l'expérience... Est-ce là le résultat de tout le temps que tu as passé avec les Bloody Sorrow ?

Grey connaissait le danger, mais il avançait encore. Finalement, il s'arrêta à cinq mètres de son ennemi. Distance de sécurité en quelque sorte.

- Tu as fini par te laisser contrôler par une vulgaire bête. Franchement, tu me déçois...
https://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttps://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Zarechi Ozuka
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Jeu 27 Juin 2013 - 13:42

- Ici !

BAAAM ! Gros coup de tatane dans la mâchoire ! Mais contrairement à la puissance supérieure mise dans ce coup par rapport au précédant, je ne fis qu'un pas en arrière. Pourquoi ? Bonne question ... J'vous rappelle que c'est pas moi qui contrôle mon corps ! Suite à cela, Grey m'envoya une masse de pitits cailloux qui suffit à distraire cette tête de pioche de ce qu'il voulait faire ... Et Grey, malin comme il l'était, en profita pour faire de jolies dentelles dans la chair du ... Que dis-je, dans MA chaire ! Dieu que ça fait mal ... Un hurlement grave et assourdissant ressorti dans la bouche de la bête qui ne se tenait plus qu'à genou, la main gauche appuyée sur son flanc.

- Tout ton entraînement, toutes tes batailles, les victoires, l'expérience... Est-ce là le résultat de tout le temps que tu as passé avec les Bloody Sorrow ? Disais-t-il en avançant.

*Crétin ... Tu crois vraiment que ce matin, je me suis réveillé en me disant : Tiens ! Et si je me faisais contrôler par un démon de muscle ?*

Il s'arrêta.

- Tu as fini par te laisser contrôler par une vulgaire bête. Franchement, tu me déçois ...

Je sais pas si ces paroles étaient là pour me soulager, mais elles ne faisaient que de m'énerver un peu plus ! Ce qui réduisait encore plus mon contrôle ! Le géant joignit ses poings, les leva haut au-dessus de sa tête et les abaissa lourdement en direction de Grey. Il put bouger à temps, mais fut pris dans l'éboulement des pavés de la ville qu'avais provoqué l'onde de choc. Il était donc ensevelis sous les gravas, mais pas pour longtemps. Je le pris par le cou, l'envoya en l'air et le frappa un grand coup lorsqu'il retomba à ma hauteur.

*Qu ... Qu'ai-je fait ... Pourquoi l'ai-je frapper ainsi ... C'est Grey ! Mon ami et il essaye juste de m'aider !*
https://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validationshttps://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
Grey
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Lun 1 Juil 2013 - 17:55

Il envoyait du pâté le Zarechi ! Ou plutôt, l'espèce de masse de muscles qui ressemblait vaguement à Zarechi. Il avait beau avoir été frappé et projeté au loin, Grey sentait quelque chose venant de son adversaire. C'était ténu, mais quelque par dans ce corps, le vrai Zarechi était là. Il y avait toujours une part consciente, bien que spectatrice.

Grey se débarrassa des briques et autres morceaux de cailloux qui le recouvraient partiellement, à cause d'un mur traversé, et se releva, une fois de plus. Il épousseta ses vêtements, ainsi que ses cheveux qui retrouvèrent leur éclat rouge flamboyant, et se mit de nouveau face à son ennemi.


- Même comme ça, tu ne viendras pas à bout de moi.

Grey fonça sur Zarechi, esquiva une main balourde qui tenta de lui mettre le grappin dessus, et frappa derrière les genoux. Le tas de muscles tomba dessus, mais Grey ne lui laissa pas le temps d'amorcer le moindre mouvement. Il l'attrapa par derrière et commença à l'étrangler. Bien sûr, l'autre se débattait.

- Je t'ai dit que j'allais t'arrêter, et c'est ce que je vais faire ! Je sais que tu es toujours là, Zarechi ! Je le sens ! S'il n'y avait pas une partie de toi pour résister, je ne serais pas là non plus !

Ah, pas de bol ! Grey n'avait pas la force suffisante pour maintenir bloqué un tel colosse ! Aussi préféra-t-il prendre du recul plutôt que de se laisser frapper inutilement une fois de plus.
https://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttps://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Zarechi Ozuka
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Lun 21 Oct 2013 - 22:44

Je tentais de reprendre le contrôle sur ce corps devenu difforme par tant de masse musculaire ! Cela dit, c'était comme pour Family Soul, mais en différent ! Au lieu de ressentir des brûlures, j'avais l'impression que l'on me broyait le membre que je tentais de récupérer, ce qui me fit lâcher prise. Cela dit, quand je vis mon énorme pied se soulever au-dessus d'un Grey sans défense, je ne pus faire autrement que de tout donner pour arrêter ce coup ! Vous savez, c'est comme quand vous voulez vous enlever une épine ! Si vous y allez lentement, vous n'y arriverez pas, car cela vous fera trop mal. En revanche, si vous y allez d'un coup sec, vous aurez tout aussi mal, mais l'épine sera enlevée sans que vous vous en rendiez compte ! C'est donc grâce à cela que je pus arrêter mon imposant pied à seulement quelques centimètres du nez de mon compagnon. Mais c'est là que le combat mental commença ! La bête se recula et se pris la tête dans les mains en hurlant à la mort. Ma tête me serrait, mes bras étaient broyés, mes jambes étaient écrasées, mais je tenais ! Je ne pouvais le laisser blesser un ami ! Cela dit, cette bête écervelée en savait plus que moi sur ce qui se passait et commença à s'éclater le crâne sur les murs, faisant tomber un par un ses imposants empilements de pierre, jusqu'à ce que je cède de nouveau. Car oui, même si je n'en avais plus le contrôle, ce corps restait le mien ! Je ressentais donc tous les coups qui m'étaient donnés !

Et c'est parti ... Voilà que la bête recommençait à s'acharner sur mon coéquipier ! Coups de poings, coups de pieds, coups de boule pleuvait sur ce pauvre homme. Heureusement que Grey était doué et qu'il évitait la plupart des coups en m'en rendant quelques-uns, car sinon, cela aurait fait longtemps que celui-ci aurait péri ! Cela dit, je possédais une arme bien plus puissante que n'importe quel coup : La volonté ! C'est donc avec la rage au ventre que je repris le contrôle de mon corps ! La bête recommença à se jeter sur les murs, mais cette fois-ci, je l'empêchais de trop se faire de dégâts en déviant le monstre avant que ses membres n'atteignent le peu qu'il restait de cette pauvre ville ! Je le fis se mettre à terre, mais ne pus utiliser les mots pour dire à Grey de venir m'assommer violemment ! Comprendra-t-il avant que je ne reperde le ... Oh merde !
https://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validationshttps://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
Grey
Grey

♦ Localisation : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 7131
Popularité: -434
Intégrité: -356

Jeu 24 Oct 2013 - 22:29

C'était le moment. Oui, d'une certaine manière, Zarechi reprenait temporairement le contrôle de son corps. Voilà ! Enfin il comprenait les choses ! Grâce à ça, Grey allait pouvoir mettre un terme à la bipolarité de son camarade, et une fois pour toutes lui ouvrir les yeux ! Le pirate courut jusqu'à son adversaire qui avait décidé d'arrêter de ravager tout ce qui se trouvait à sa portée, et plaça le plus puissant coup de pied qu'il put en plein dans la mâchoire ! Pas de surprise, tout monstrueux qu'il était, Zarechi se rétama bien à plat sur le dos, le cerveau secoué.

- Allez, fais un dernier effort !

Grey sauta sur son adversaire et lui colla une beigne  en pleine face, histoire d'entretenir l'étourdissement. A présent, il pouvait se relever, et regarder Zarechi en proie à un combat intérieur à son paroxysme. Là, Grey ne pouvait plus rien faire. Ou le pouvait-il ?

- Zarechi... Il serait temps...

- Zarechi !

- Zarechi !

- ZARECHI !

- Zarechi...

Drogo, Galowyr, Aoï, Hayato, Galowyr, tous étaient là. Aux côtés de Grey. Et à ceux de Zarechi aussi. Là pour l'aider dans son épreuve. La montagne de muscle essaya de se relever, un nouvel éclair de rage dans les yeux. Zarechi n'avait pas encore gagné son combat. Heureusement, les Bloody Sorrow l'entourèrent, et posèrent chacun une main sur le corps de l'enragé. Mais sans y mettre aucune force. Pourtant, Bodybuldé Zack ne pouvait plus bouger.

- Allez Zarechi... Tu dois le faire... Maintenant.

Il n'aurait sans doute pas d'autre chance. S'il ne saisissait pas l'opportunité tout de suite, alors sa conscience s'effacerait et laisserait place à une entité dénuée de toute raison, uniquement sur terre pour massacrer.
https://www.onepiece-requiem.net/t2811-grey-is-coming-finiehttps://www.onepiece-requiem.net/t2977-grey-s-abilities
Zarechi Ozuka
Zarechi Ozuka

♦ Localisation : Là où tu viendras pas me chercher !
♦ Équipage : Ombres Du Chaos

Feuille de personnage
Dorikis: 3820
Popularité: -232
Intégrité: -140

Jeu 24 Oct 2013 - 23:28

Quoi ? Co ... Comment étaient-ils tous arrivés là ? Le temps que je me relève du coup de Grey, tout l'équipage était apparu en face de moi ! Je ne comprenais rien ... Tout d'un coup, ils s'approchèrent de moi et posèrent simplement leur paume droite sur mon corps, sans forcer ou exercer une quelconque pression. Cela dit, je ne pouvais plus bouger. Pas que j'avais essayé, mais mon démon ne tentait pas de les assommer un par un. Ils me regardaient tous d'un regard perçant. Pas agressif, non ... Mais l'un des pires regards lorsque l'on est pris d'une folie meurtrière : un regard serein accompagné d'un léger sourire confiant, disant sans paroles : « Zarechi, calme-toi et reviens-nous ! ». Je les dévisageais tous, puis ils m'affichèrent tous un large sourire et Grey me dit :

- Allez Zarechi... Tu dois le faire... Maintenant.

Suite à cela, ils me poussèrent tous légèrement de la main avant que je ne fasse une longue chute dans une espèce de liquide épais. Il faisait chaud ... J'avais une sensation agréable en moi ... J'étais redevenu normal. Puis, je vins à me poser délicatement au sol, dans une pièce sombre d'où ressortaient seulement deux personnages. Cette salle, je la connaissais déjà, j'y étais déjà venu. Lorsque je me mis debout, Strong Hate était devant moi. Je n'eus même pas le temps de parler, que mon clone en flamme me passa son bras derrière mon cou en me disant :

-Kyahahaha ! Faut croire que tu l'aimes bien cet endroit ! J'espère que tu as pensé à me ramener un cadeau ! Kyahahaha !

-Toi, tais-toi ! Moi veut parler à Zarechi ! Zarechi, toi avoir bons et grands amis. Moi rien pouvoir faire face à tout ça.

Family Soul me tenait toujours comme si on était des amis de longue date.

-La famille s'agrandit, on dirait ! Kyahahah ! Disait-il en me frappant doucement l'épaule. Même le gros balourd s'y ai laissé prendre !

-Eh ! Moi pas gros balourd, tête brulée !

-Oh ! Mais quel magnifique jeu de mot ! Kyahahah ! Bon, Zaza, il est temps que je te parle d'un truc ! T'sais, je t'avais dit ce qu'étais ce lieu ! Et bien regarde le plus attentivement !

Maintenant qu'il le disait, je n'avais pas remarqué que plusieurs personnes, que dis-je, plusieurs ombres marchaient tels des zombies dans cette immense salle. Je voulus tendre la main pour en attraper une par l'épaule, mais Family Soul m'en empêcha.

-Je ne ferai pas ça, si j'étais toi ! Bien que je le suis, mais bon ! Kyahahaha ! Tu vois, tous ces gars sont comme nous ! Des personnalités liées à tes émotions ! Et dieu sait combien d'émotions sont renfermées là dedans ! Disait-il en pointant mon cœur, toujours avec son bras derrière mon cou.

Alors j'avais encore tant de pouvoir en moi ...

-Mais n'imagine pas réussir à tous les conquérir ! Kyahaha ! Pour certains, il en faudrait quinze comme moi pour lui faire une coupure à la joue, Kyahahah ! Mais bon, je ne doute aucunement que tu finiras par en avoir pas mal ! Car faut que tu saches que tant que tu ne les a pas réveillés, ils errent comme ça et ne parlent pas ! Je me faisais bien chier, jusqu'à ce que le balourd arrive, moi !

-Moi pas balourd !! Bon, Zarechi, toi retourner chez toi. Family Soul déjà avoir trop dit sur ici. Si toi vouloir savoir plus, toi devoir réveiller sentiments et personnalités à toi !

-Pff, pour une fois que je pouvais parler à quelqu'un de normal, ici ! Dit Family Soul en boudant, les mains dans les poches.

Puis, après un signe d'au revoir des deux hommes, le sol se déroba sous mes pieds et le sentiment de chute fut intense, jusqu'à ce que je

-Aaah ! Disais-je en me réveillant en sursaut, en sueur.

Je regardais ma main, mon corps pour constater qu'aucune blessure ne m'avait été infligée. J'étais en dehors du navire, debout dans une plaine et surtout ... Sous Strong Hate, que je contrôlais ! Quel était ce rêve bizarre ... Malgré tout le subconscient qu'était le rêve, avait-il eut un impact sur le monde réel ? Il fallait pourtant y croire ... Je ne m'étais pas mis à contrôler cette forme bestiale par pur hasard ... Je désactivais donc cette capacité et ...


Strong Hate [2/2] Petit_10

-Meeeeeerde ! Je l'avais oublié, ça ! Raaah ! C'est pas possible !

Et oui, c'est vrai que ce pouvoir nécessitais que je me transforme en petite chose toute mignonne lorsque j'avais fini de l'utiliser ! Cela dit, c'est peut-être mignon, mais cela pourra être très désavantageant en combat ... Il allait falloir que j'y fasse attention ! C'est donc tout petit que je rentrais au navire, des questions pleins la tête, jusqu'à mon lit, où finalement je ne réussis pas à m'endormir jusqu'au levé du soleil et au son du capitaine gueulant de nous lever de bon matin.
https://www.onepiece-requiem.net/t2867-zarechi-ozuka-prez-100-manque-validationshttps://www.onepiece-requiem.net/t4378-fiche-de-zarechi-ozuka
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1