AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le Deal du moment :
Code promo ASOS : -15% supplémentaire ...
Voir le deal

[Solo] Where is Thorvald !?

Jormungard Sovereign
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Sam 1 Juin 2013 - 17:51

West blue, QG de la marine de West Blue……
An de grâce 1625 – 17h30

Boom, boom, boom……..

Ceci n'est rien d'autre que mes bottes claquant vers la cellule de Bwarf, montrant cet empressement à vouloir lui faire cracher ce qu'il sait de mon fils. Car OUI je suis très remonté et le manque de sommeil qui m'accable n'arrange pas la chose ! Je fixe un moment le médaillon de mon fils sur le creux de ma main droite, voyant tous les flashs des moments passés avec mon fils qui défilent dans ma tête. Je le serre fermement. que lui est-il arriver !? Est-t-il encore en vie !? Ces questions ne cessent de m'tourmenter depuis la nuit dernière ! C'est à cause d'elles que j'ai mal à dormir et que j'ai cette gueule de bois ! Il est la dernière chose qu'il reste de cette famille que j'ai fondé depuis 45 ans, avec sa sœur ! Personne ne prendra la chair de ma chair et je ne laisserai rien ni personne se mettre au travers de ma route, pas même un supérieur hiérarchique ! Ma famille d'abord, le boulot ensuite ! j'me ferai p't'être remonté les bretelles, mais j'ai l'habitude !

Voilà qu'à ma droite, j'aperçois un sacré gaillard adossé sur un mur. Pas d'poils sur l'cailloux, mais j’avoue que son tatouage tribal sur le côté gauche d'son crâne est pas mal ! Malgré la perte de son œil droit, son autre œil dégage une patience remarquable pour un gars qui a l'aspect du rustre réglant tous ses problèmes par l'argument des poings ! Ça se voit comme sur du cristal, par l'arête arrondie de son pif, qu'il est habitué à s'battre. Le tout avec une épaisse moustache et un bouc roux qu'il n'a pas dû raser depuis perpette. Sa paire de tonfas accroché sur sa ceinture m'affirme que c'est un spécialiste de ce genre d'arme, ainsi que du fait qu'il n'doit pas bosser pour la marine puisqu'il n'porte aucun uniforme de soldat ou encore d'officier. Pas même un accessoire ou quelque chose qui puisse le distinguer d'son appartenance à l'organisation la plus puissante au monde, comme une ceinture par exemple ! Ce qui est le cas pour moi par exemple ! En gros : un chasseur de prime. Ayant fait ce job pendant des décennies pour le compte de la marine, ça m'fait tout drôle de voir les rôles inversés ! Il s'avance vers moi, interrompant mon déplacement.

- Salut l’géant ! Alors c’est donc toi le marine qui a arrêté le Wotan qui croupis dans la nouvelle cellule d’la base ?
- En personne !
- Belle chasse mon grand ! Ce n’est pas souvent que l’on voit des Wotans sur les blues. Même moi je n’ai pas eu la chance d'en combattre un et pourtant chuis pas une bille en matière de traque !
- Si tu l’dis ! Sinon, t’as rien d'autre à faire !?
- Du calme, j’voulais juste causer avec toi ! Je n' savais pas que t’étais un sociopathe !
- S’cuze-moi vieux, c’est juste que je n’ai pas l’moral aujourd’hui ! C’est à cause de c’salopard de Wotan……..
- Ah, je vois……

Je reprends ma route vers la cellule de Bwarf, sans quitter mon attention sur le demi-géant qui m’accompagne. Sa présence ne m’dérange pas, bien au contraire je m’sens bien à l’aise avec lui. Continuer notre conversation me donne même la sensation d’avoir un fardeau en moins sur le poids d’mes épaules charpentés ! Chose que je n’ai jamais ressentie auparavant ! Finalement, Marc n’avait pas si tort que ça !

- Je m’appelle Jormungard Sovereign, mais tu peux m’appeler Jor si tu préfères.
- Moi c’est Bellérophon dit « le cyclope ». Enchanté d’faire ta connaissance ! Chuis content d’voir un géant d’mes propres yeux et je dois dire que ça fait de l’effet !
- Hé hé ! T’inquiète pas, ce n’est pas la première fois que l’on m’rembarre avec ça ! J’en ai l’habitude.
- Ça je n’en doute pas. Bref sinon, sans vouloir faire mon trublion : qu’est-ce que le Wotan t’as fait pour te mettre dans cet état ? Sans vouloir être indiscret.
- Tu vas bientôt l’savoir.

Je m’abaisse afin d'pouvoir franchir cette double porte métallique, faisant la moitié d’mon gabarit. Les deux soldats censés monter la garde, se réveillent brusquement en passant près d'eux. Puis je descends un long escalier en colimaçon fait en pierre pour déboucher dans un petit labyrinthe dont la hauteur de l’endroit m’oblige à courber ma caboche. En prenant le prochain couloir à gauche, une porte de cellule plus grande que les autres se dresse devant moi, tout au au fond. C’est la nouvelle demeure de Bwarf. L’état quasi intact de la porte par rapport aux autres, plus sales et dans un état déplorable, me laisse croire que ça doit faire par longtemps qu’elle fut terminée. Des appliques industrielles illuminent les couloirs de leurs lumières rougeâtres, donnant l’impression de se trouver dans les couloirs du pandémonium. À moins d’un mètre de la porte, je sors un trousseau d’clé d’une poche de mon jean et j’en prends une que j’utilise pour déverrouiller la porte métallique.

Clonk….Hiiiiuuuummm !!!

Ugfff ! Les constructeurs de cette cellule auraient pu faire l’effort de mettre de l’huile aux fixations ! En tout cas, ça n’a même pas eu l’effet d’réveiller Bwarf qui continue d’ronfler comme un sonneur. Putain, rien que voir son blase m’empêche de rester tranquille ! J’inspire et j’expire bruyamment, je fais craquer mes phalanges bien comme il faut puis je fais claquer mes pas lourds vers lui.

L’interrogatoire peut commencer.


Dernière édition par Jormungard Sovereign le Sam 8 Juin 2013 - 12:26, édité 4 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servirhttps://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
Jormungard Sovereign
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Dim 2 Juin 2013 - 21:23

- DEBOUT LA D’DANS !!!

BLAM ! Rien de tel qu’un bon crochet du droit pour faire sortir Bwarf de son sommeil léthargique ! Puis j’attends qu’il reprenne conscience. Il semble être encore sonné par le coup, mais il ne met pas longtemps pour apprendre qu’il est complètement enchainé et menotté. Sa situation réveille un vieux souvenir nostalgique où, moi aussi, je m’suis réveillé dans une cellule. Un souvenir désagréable que j’ mets dans un coin d’mon crâne pour me concentrer sur le Wotan. J’lui braque un regard autoritaire, bras croisés, en attendant qu’il ouvre la parole en premier.

- Him !? Mais où suis-je !?
- Dans ta nouvelle demeure, mon grand ! Et ceux jusqu’à ce que mes supérieurs te transfert à Impel Down ! En attendant……..

J’claque méchamment la paume de ma main sur le mur, tout près d’la tête du prisonnier ! BAAM !! Générant une secousse faisant trembler la cellule.

- TU VA ME DIRE OÙ C’EST-CE QUE T’AS TROUVÉ CE MÉDAILLON !!?
- Aaah ça !? Et qu’est-ce que ça peut t’foutre, connard !? Ce n’est qu’une babiole de merde !
- Cette babiole de merde comme tu dis appartient à Thorvald, mon fils ! Et en cas où t’aurait de la merde dans les yeux elle est faite en OR, mais la question n’est pas la ! Que lui as-tu fait !? RÉPONDS !!!
- Thorvald !? Aaaaah oui ça m’revient…….Mon capitaine m’avait donné l’ordre de capturer un gars ayant le même nom que ton marmot et de l’ramener à notre repaire !
- Bien ! Dans ce cas qui est mon fils et où se trouve ce fameux repaire !?
- BWEHEHEHE !!! Tu peux toujours courir !
- Dans ce cas tu ne m’laisses pas d’autres choix vieux……..

Ah c’est comme ça !? Tu veux jouer les gros durs !? Très bien ! Puisque tu n’veut pas m’cracher le morceau….VLAM ! Je démarre l’assaisonnement en commençant d’abord par lui administre une gauche magistrale sur la joue gauche, puis une droite sur l’autre joue ! SHBIIM !! Suivi d’un kick brutal dans l’estomac ! BAAM ! Et ainsi d’suite ! Après 5 minutes de tabassage à outrance, j’interromps mes coups pour le questionner à nouveau, empoignant ses cheveux par la racine pour lever sa sale trogne vers moi ! Pouah…..Mais c'est qu'il refoule du goulot c’lui là !

- Alors !? Tu n’veux toujours pas me l’dire !?
- BUUURRPP ! (lui rote en pleine face)

D’accord……Je prends ça pour un non ! Puisque c’est comme ça, autant y aller à coeur joie !

BIM….BLAM….VLAM…. SHBIM…..SHBAM…..


***** Une demi-heure plus tard *****


Bon ! Cette fois je crois qu’il va pouvoir parler après tout ce que j’viens d’lui foutre sur sa gueule cabossée et truffée de cocardes ! Il lui manque un quart de ses chicots et sa tronche est maculée de son propre sang ! En tout cas, pas autant que mes poings qui en sont imprégnés en grande quantité ! Des filets s’égouttent sur le sol, près des dents éparpillées un peu partout. La pour sûr, j’lui ai carrément refait la tête à Toto ! J’y ai mis tout mon cœur ! Peut-être que j’y suis allé fort, mais ça, c’est parce que j’commence à perdre patience !

Même si mon gendre est encore en vie, chaque minute qui passe rapproche mon fils vers les bras de la mort, que c’est une question de temps avant qu’il se fasse tuer par la main de ce « capitaine » ! De plus : pourquoi l’avoir capturé !? Ça n’peut pas être une histoire de dette, sinon pourquoi ne pas l’avoir dézingué comme tout bon pirate qui s’respect !? Connaissant Thorvald mieux que quiconque, même si ça fait des lustres que je ne l’ai pas vu, il n’est pas le genre de type à s’attirer des ennuis ou à s’embarquer dans des histoires compliquées ! Lui, un simple barde qui ne demande rien à personne ! Cette histoire de kidnapping est louche, beaucoup trop louche à mon gout ! Ça cache forcément quelque chose derrière ! Quoi donc !? Ca je n’en sais rien, mais j’compte bien l’apprendre de la bouche de bwarf, même si pour cela je dois recourir à des méthodes pas très orthodoxes et encore moins catholiques ! Quand c’est un membre de ma famille qui est concerné, je suis prêt à tous pour lui venir en aide !

J’attrape de force le Wotan par le col avec mes grosses paluches et je l’secoue d’avant en arrière, allant même jusqu'à lui faire cogner l’arrière de sa caboche contre le mur !

- T’es sûr de n’pas vouloir me l’dire, hum !? J’ai tout mon temps pour te torturer !
- Pfff…..Va chier…..pffff…..Bâtard ! T’aura beau m’torturer…pfff….Je n’dirais RIEN ! Plutôt crever ! PSCHUT !!

Voilà qu’après m’avoir roté en pleine poire il m’crache une gerbe ensanglantée ! Finalement, ça va être plus difficile à lui soutirer ses informations ! Ça n’fait pas l’ombre d’un doute que ce qu’il tente de garder doit être très important ! Si c’est l’cas, alors je suis plus que motivé à lui retirer les vers du nez jusqu’à n’plus avoir la force de bouger ! Il est peut-être têtu comme un âne, mais moi je suis bien PIRE ! Ce sac à merde s’aventure en terre inconnue en osant m’résister et je vais lui faire comprendre qu’il est futile de jouer à ce p’tit jeu avec moi ! Quand c’est un proche de ma famille qui est en jeu, difficile de trouver plus borné, plus têtue et plus déterminé que moi !

J’essuie ma figure souillé avec la manche de mon blouson d'officier, puis j'continue de l'zieuter de mon regard glacial. S’il croit que mon interrogatoire va s’résumer à du cassage de bouche, bah il s’fout le doigt dans le œil jusqu’au coude ! Tout ceci n’était qu’un avant-gout de c’qui l’attend ! On va voir s’il a encore les couilles de préserver son secret dans les prochaines minutes qui vont suivre ! Chuis pas vraiment douer en torture, mais ça n'fait rien. Je vais apprendre ça au tas, de la même manière que j’ai appris à me battre.


Dernière édition par Jormungard Sovereign le Sam 8 Juin 2013 - 12:42, édité 2 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servirhttps://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
Jormungard Sovereign
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Mer 5 Juin 2013 - 22:04

- Pourquoi tu ne laisses pas le Cipher Pole s’occuper d’son cas !? Les membres de cette organisation sont assez doués pour ce qui est de délier les langues.

J’lui fais volte-face.

- Le problème vieux c’est justement le temps que ça va mettre pour qu’on m’envoie un agent, et avec toutes les paperasses administratives à procéder, Thorvald sera mort depuis longtemps ! pfff, de toute façon pourquoi le Cipher pole devrait se casser le cul pour un petit lieutenant d’élite comme moi !? Non, dans la marine d’élite c’est « Chacun pour sa pomme et l'Bon Dieu pour tous » !
- Okay mon grand, c’est toi qui vois………

Tu l’as dit bouffi ! Ici c’est entre lui et moi ! J’préfère laisser les mectons en costars cravate tranquille dans leurs jobs d’agent secret ! Je reporte mon attention sur mon prisonnier salement amoché et je reprends ma p’tite séance de torture en empoignant l’une de ses mains avec la mienne et d’une torsion brutale de mon autre main j’lui plie l’auriculaire en deux ! CRAAKC !!

- AAAAAAAAAAAAHGG!!!!

Aaaah tu la sens la douleur !? T’aimes ça, hum !? T'inquiètes pas, ce n’est que l’début ! Et tant que j’y suis j’enchaine avec l’annuaire, puis le majeur, l’index pour en finir avec le pouce ! Ces doigts sont maintenant tordus aléatoirement et dans des directions anarchiques ! La grosse poiscaille gémit de plus belle, gesticule dans tous les sens en m’insultant de tous les noms d’oiseaux, de chiens, de chats et d’animaux que je ne connais pas ! Et je n’en reste pas là ! Je m’amuse à lui tordre encore plus ses doigts gonflés et au teint virant entre le bleu et le rouge, faisant souffrir davantage Bwarf. Après quoi je réitère l’acte avec son autre main. Crrack….CROOCK….CRIICK…..CRUUCK……SHCLOOCK !! C’est ça, continue d’chialer, pleure, que j’puisse lécher tes larmes qui perlent sur tes joues et te les recracher à la gueule ! Siuurp…..PFUH !!! Putain, qu’est-ce que ça fait du bien ! Franchement, ceux qui disent que la vengeance n’apaise pas la haine d’autrui n’ont jamais dû ressentir ce genre d’émotion ! Moi c’est tout l’contraire ! Ses doigts n’sont plus que des formes serpentines et distordues, sans qu'il puisse les remettre en ordre ! Ses bras, écartés par les chaînes, l’en empêchent. Il va donc souffrir le martyre pour un bon bout d’temps ! Il redresse sa tête et me foudroie d’son regard rougi par la douleur qui le ronge.

- Grrrrr enfoiré !!....T’es qu’un sale fils de truie !!!....J’te hais….Tu m’entends !? J’TE HAAAISSS DE TOUTE MON ÂME !!!!

Je sais, moi aussi je t’aime ! Et pour prouver à quel point je t’adore je glisse une main dans une poche interne de mon blouson d’officier pour en sortir un instrument d’torture artisanal que j’ai fabriqué hier à la va-vite, avec des matériaux issus de ton butin. Bon j’avoue qu’il n’est pas terrible, rien d’plus qu’une vulgaire dague toute rouille, mais j’fais avec les moyens du bord ! N’empêche qu’au moins elle est aussi grosse que la tête du Wotan ! La suite est on ne peut plus simple, je sors vite fait de la cellule et je m’approche d’une des torches murales illuminant le couloir pour faire chauffer la lame. Une fois le métal rougit par la flamme, j’retourne auprès d’Bwarf et je lui plante la lame dans l’bras qui s’y enfonce comme dans du beurre !

- WHOUAAAAHRRRRGH !!! OH SEIGNEUR DIEU AAAAAAARRRGH !!! ÇA FAIT MAAAAAAL !!!

Bah évidemment que ça fait mal, personne ne dira l'contraire ! Je n'hésite pas non plus à lui en faire voir de toutes les couleurs en grattant le bout d'la lame sur la surface osseuse d'son bras ! Alors là il en prend plein la gueule le gros barbu ! Ses cris d'agonie, à vous faire péter les tympans, détruit le calme mortuaire des couloirs ! Ça il n'y a pas à dire ça n'fait pas du bien, mais cela ne m'empêche pas de continuer à lui gratouiller l'os pendant au moins 5 minutes ! Le Wotan continue d'gigoter et commence même à m'supplier d'arrêter ! Aaaah il fait moins l'malin maintenant ! Plus aucune insulte ne sort de sa gueule fétide, seulement des plaintes et des lamentations. Après quoi je retire l'arme de la plaie, dégoulinante de sang, que j'referme en pressant les deux bouts d'la blessure puis de souder le tous en utilisant le plat de la lame encore bouillant ! Voilà, comme ça il ne risque pas d'mourir d'hémorragie et ainsi prolonger ses souffrances en m'attaquant à une autre partie d'son corps pour l'entendre encore crié !



***** Une heure plus tard *****


Plic……Plic…….

Ça c’est le sang qui s’égoutte de ma dague pour venir clapoter sur le sol. Devant moi, je dévisage l’homme-poisson géant qui n’arrête pas d’trembler sous le poids de ses spasmes, entrecoupant sa respiration saccadée. Partout, des blessures tachetées et refermer par soudage thermique ornent son corps écailleux, principalement aux bras et aux jambes. Il n’a même plus la force de se lever le p’tit doigt, ni même de m’cracher quelques jurons bien gras à force d’avoir crié pendant une heure. Pendant tous c’temps Bélléronphon est resté là en tant que spectateur, adossé sur le mur, bras croisés et muet comme une tombe un jour d’hiver. À croire qu’il aimait bien voir les pirates souffrir pour son plus grand plaisir.

Sans quitter l’Wotan du regard, j’range l’arme là où je l’ai sortie, je m’approche de lui de très près et j’pose un genou au sol pour être au niveau d’sa tête. Je la relève avec ma main droite, plaqué sous sa mâchoire.

- C’est bon, t’es prêt à t’mettre à table ?
- Pfuu……Même pas en rêve…..pfuu……Plutôt mourir que de t’balancer sa cachette, ni son identité….Ugh !
- Écoute-moi bien pouilleux ……

J’empoigne violemment son cou, le tire vers moi pour aussitôt le repousser contre le mur avec une brutalité inouïe ! Lui faisant cracher un filet d’sang entre ses lèvres épaisses !

- Pour moi tu n’es qu’une fiente de mouette qui s’étale sur une chaussée ! Et tu sais ce qu’on fait d’une merde de ton genre ? On peut l’enlever délicatement avec une cuillère, on peut laisser la pluie et le beau temps la balayer, ou bien on peut l’écraser ! Alors si tu veux un conseil d’ami, tu ferais mieux de cracher le morceau TOUT D’SUITE !!!
- Pfuuu…..Après tout ce que j’ai encaissé….pfuuu….Tu penses sincèrement que je vais te balancer tout ce que je sais sur un plateau d’argent ?.....Ugh……Détrompe-toi !...pfuu…De toute façon, ton fils doit déjà être aux mains de cette femme pirate qui a fait affaire avec mon capitaine, pour une histoire personnelle entre elle et ton…..OH MERDE !!

Je ne pourrais pas dire mieux, ma gueule ! Ce couillon en pète tellement qu’il m’a révélé inconsciemment un nouvel indice qui résout enfin le pourquoi du comment ! Mais alors…..Une femme pirate…..Ça m’dit vaguement quelque chose. J’ai l’impression d’avoir……PAR CROM, mais bien sûr !!! Cette femme doit être la même qui avait payé ce sale mioche et son pote géant pour m’avoir capturé et enfermé sur Troop Erdue, il y a une décennie !! Ca n'peut être que Carole Vandale ! Bon, ce n’est pas l’info que je souhaitais, MAIS ça n'fait rien, je connais enfin l’origine de ce kidnapping ! C’est déjà cela. Reste à savoir OÙ se trouve Thorvald !

Ce que je compte bien découvrir………



Dernière édition par Jormungard Sovereign le Sam 8 Juin 2013 - 12:56, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t7276-jormungard-sovereign-pour-vous-servirhttps://www.onepiece-requiem.net/t7748-au-moins-ca-c-est-la-et-c-
Jormungard Sovereign
Jormungard Sovereign
•• Lieutenant d'élite ••

♦ Équipage : Aucun (anciennement : les Irons Marines)

Feuille de personnage
Dorikis: 3660
Popularité: 169
Intégrité: 99

Sam 8 Juin 2013 - 1:59

Il est temps pour moi d'expérimenter une nouvelle forme de torture que j'ai eu la brillante idée d'innover hier soir ! A vrai dire, j'ignore si ça existe déjà mais je doute que quelqu'un a déjà fait cela auparavant ! Je fais donc sortir d'une poche de mon jean cet objet étrange en forme de coquillage, plus connu sous le nom d'audio dial. D'après ce que j'ai entendu dire là-dessus, il serait capable d'enregistrer des conversations, mais aussi des sons et des musiques. Donc des sons de torture, et il s'avère justement que la commande Elisabeth Bathory en avait deux qui, selon ce qu'elle m'a dit : infligerait une douleur semblable à mille ans d'souffrance ! Putain, mais c'est ça trou l'slip de grand-mère! N'empêche que j'ai galérer pour la convaincre de bien vouloir accepter de me l'prêter ! Au final, Il a fallu que j'accepte de lui garder sa fille pour les trois prochains jours en échange de son outil de torture ! Jusqu'ici ça ne m'dérange pas, d'autant plus que j'ai déjà de l'expérience en matière de babysitting. Bien que cela fait 35 ans que je ne l'ai plus fait avec Thovald et Svetlanna......

Sans plus attendre, j’lui place les dials en face du conduit auditif de ses oreilles afin qu’il puisse bien entendre le son du diable, et d’une simple pression du bout d’mes ongles (car aux mains d’un géant ils paraissent minuscules) j’active les dials ! Tu vas pleurer ta mère, ma couille !