AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


En direction de Tesoro Azul.

Kanbei
Kanbei

♦ Localisation : Dans les ténèbres.
♦ Équipage : Le Cartel

Feuille de personnage
Dorikis: 3850
Popularité: -138
Intégrité: -114

Lun 5 Aoû 2013 - 19:19


PAM PAM PAM PAM. Des coups de marteaux? De cymbales? La douleur. Toujours cette foutue douleur. La mort était-elle aussi horrible? Les cris dans sa tête résonnaient comme un choeur macabre. Tous ceux qu'il avait tué. Et ce froid. Il faisait terriblement froid. Un atroce blizzard. Ce même blizzard qui le rendait mauvais. La source de tout ce mal. Depuis que la voix était partie, il était là. Depuis qu'il était entré dans ces funestes eaux. Différent. Tout avait changé. Mais... Ses bras. Ils étaient entravés. Son esprit était mort. Oui. Et pourtant... Il faisait absolument noir. Et pourtant ces bruits étaient là. Omniprésents. Et cela le rendait fou à lier. Qui sait s'il n'était pas déjà lié d'ailleurs? Il eut envie de crier. Aucun son. Non. Il était dans le noir total.

Les abysses l'avaient emmené depuis si longtemps. Mais il entendait encore ses bruits. Ces sons qui venaient le tirer de sa torpeur. On aurait dit que quelqu'un lui avait fait exploser un boulet de canon sur le tympan. Tout les sons variaient. Et se précisaient encore plus. PAM PAM PAM PAM PAM. Ce n'étaient pas des coups de marteaux. Mais plutôt des bruits de... de pas?!? Il tendit l'oreille un peu plus. Ce n'était pas possible.

Il n'était pas mort.

Et ce bruit en arrière plan. Ce bruit si familier. La mer. Il était sur... un navire. Qu'est-ce que? Des voix s'affairaient au dessus de lui. Mais que faisait-il sur un navire? Pourquoi n'était-il tout simplement pas mort? Tout se précipitait dans sa tête. Ses sens lui revenaient peu à peu. Il revenait de loin. De très loin. Des milliers de questions se bousculaient dans sa tête. Un rai de lumière lui arrivait sur le visage. L'intérieur de ses paupières était rouge clair. Oui. Il n'était réellement pas mort. Ses yeux. Il mit un temps fou à les ouvrir. Son cerveau mit presque une heure à analyser ce qui se passait. Au dessus de lui se pressaient des matelots. Le pont. La cale. Ceci expliquait cela. Il était... attaché dans la cale d'un navire. Voilà pourquoi il ne pouvait pas bouger. De drôles de liens lui entravaient bras et jambes. Et... Sa bouche. Ou plutôt sa langue était séparée de ses dents par deux plaques d'aciers. Il ne pouvait pas parler. Ou se mordre la langue d'ailleurs. Et les liens ne lui lacéraient pas la chair. Ils étaient disposés de manière à le maintenir dans une position confortable.


Pourquoi?


Il fallait qu'il meure. Pour expier ses pêchés. Pour se faire pardonner au monde entier de son existence misérable et meurtrière. Et il ne pouvait pas le faire. Il était même intubé. Pour ne pas mourir. Quel que soit l'individu qui l'avait sauvé, il fallait être fou. Kanbei était un personnage dangereux. Pourquoi le sauver? Il ne comprenait plus rien. Tout était si flou autour de lui. Il ne savait pas quoi faire. Ecouter autour de lui. Voilà la seule chose de possible dans cette situation des plus étranges. Les matelots s'affairaient à de folles manoeuvres apparemment. Le navire tremblait de temps à autre. Ca et là fusaient des autres. Et toujours cette même voix.


"Epaves à tribord. Diminuez la voilure si vous voulez pas vous retrouver sur les récifs bande d'asticots pestiférés!"


Ce qui se voulait être un sourire d'amertume se peignit sur les lèvres de Kanbei. Le gars qui donnait les ordres lui faisait penser à Lloyd dans sa manière de gueuler comme un braillard totalement inconscient. Hmm. Et puis merde. Il risquait de mourir ici. HAHAHAHAHAHAHAHAHA. Reverse Mountain. Voilà pourquoi tous ces gonzes couraient d'un bout à l'autre du pont. Le fameux cap des Jumeaux. Voilà dans quelle galère il s'était embarqué. Sa mort n'était peut-être pas si loin après tout? Il n'en avait rien à foutre. Plus rien à foutre. Il voulait comprendre putain... La mort ne l'intéressait en rien sur le moment. Il avait un autre os à ronger. Et les réponses n'étaient pas prêtes à venir toutes faites. Il ne pouvait rien faire... Attendre. Seulement attendre...



Dernière édition par Kanbei le Mar 6 Aoû 2013 - 14:43, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t7131-kanbei-wanajimahttps://www.onepiece-requiem.net/t7274-kanbei-wanajima-le-grand-k
Kanbei
Kanbei

♦ Localisation : Dans les ténèbres.
♦ Équipage : Le Cartel

Feuille de personnage
Dorikis: 3850
Popularité: -138
Intégrité: -114

Lun 5 Aoû 2013 - 20:36



Six heures. Voilà six heures qu'il attendait en luttant contre la fatigue. Personne n'était encore venu le voir. C'était bizarre. Il s'était posé des tas de questions durant son attente. Qui pouvait bien l'avoir sauvé? Pourquoi l'avoir sauvé? Qu'est-ce qui garantirait à son sauveteur que Kanbei ne retente pas de suicider? Rien de tout cela ne s'était avéré fructueux. Des questions minables et des réponses l'étant tout autant. Ses mains étaient toutes engourdies. Il avait des habits différents. Un costume très étrange d'ailleurs. Chemise bleue. Costume noir. Tout cela lui allait comme un gant. Et la provenance de ces objets était tout aussi inconnue. Kanbei était comme un fauve en cage. Sauf qu'il n'était pas en colère. Il cherchait juste à comprendre. Et cela allait bientôt pouvoir se faire. Il faisait nuit et l'air frais n'allait pas pour déplaire au Khan. Il veillait. Les yeux dans le vague.

Et soudain des bruits de pas se firent entendre. Les matelots dormaient. Enfin sauf les officiers de quart et matelots de garde mais ceux-ci étaient loin du lieu où se trouvait Kanbei. Non là les bruits venaient de très près. De derrière les caisses. Le bruit de pas, suivi d'une porte que l'on ouvre puis que l'on referme. Et un grand raclement de gorge. Pour capter l'attention du Wanajima probablement.

Et il apparut devant lui.

Son visage se voulait souriant malgré la balafre qui partait de sa joue jusqu'à son oeil ou le tatouage de queue de scorpion sur son cou. Son sauveur. OUH! Devait-il se mettre à pleurer et à le remercier en se morvant dessus? Ou pas... Ce gars là l'avait empêché de mourir. Et pourquoi? Quel droit avait-il sur la vie des autres? Aucun. Pfff. Encore un crétin se pensant bon samaritain. Pourtant, une voix au fond du Wanajima lui disait qu'il n'y avait pas que ça. Quelque chose d'étrange émanait de cet homme. Il avait vécu des choses difficiles. Probablement bien plus difficile que Kanbei. Quoique...

Aucun des deux hommes ne parlait. Ils se dévisageaient tous les deux, Kanbei avec une mine de bouledogue inquiet et son futur interlocuteur avec un air intrigué. Puis il se mit à sourire et il sortit un couteau. Un fou? Le saigner ici serait bien stupide. Non ce n'était pas cela. Il lacha le couteau qui s'enfonça dans le bois à quelques mètres de Kanbei, inaccessible. Dommage. Ce couteau lui aurait permis de...

"Te libérer de tes liens? Pour faire quoi ensuite? Tenter de te suicider comme l'autre fois? Tututututu. Ca va pas le faire mon gars."


Kanbei aurait bien voulu lui parler. Lui cracher toute sa colère au visage. Mais il était baillonné. Et cela permit à son interlocuteur de monologuer encore un peu. Pfff. Tout cela était-il vraiment utile? Si Kanbei voulait se suicider, il le ferait. Dès qu'il serait libre. Mais avant, il ferait comprendre à ce type qu'il ne fallait pas jouer les bons samaritains avec les cas desespérés. Ses poings se refermèrent et il leva la tête vers l'homme en face de lui.

"Ah... Oui. Mais où avais-je la tête? Moi c'est Petru, fit-il en lui détachant son baillon. Et toi tu es?"


Ses machoires étaient toutes engourdies et lui faisaient une sensation de courbatures impressionnante. Son identité? Tout cela pour lui demander son identité? C'était navrant. Et pourtant, Kanbei devait se plier à ce jeu s'il avait l'espoir de ne plus être retenu captif. Et Dieu sait qu'il aurait aimé pouvoir se libérer seul. Mais les liens étaient trop serrés. Craquant sa machoire en la tortillant en tous sens, il répondit.

"Wanajima. Kanbei Wanajima. Pirate primé."


Un long sifflement en guise de réponse et le dénommé Petru le regardait de nouveau en souriant. Il mit ses mains contre ses hanches et lança:

"Et c'est censé me faire peur?"


Ce après quoi il éclata d'un rire tonitruant dans toute la cale. Ce type là était des plus déstabilisants. Il parvenait à anticiper les phrases du Wanajima tout en maintenant une attitude très neutre voire joviale face à un individu potentiellement sanguinaire et tout autant dangereux.Bon. Que faire? Ecouter ce que le monsieur avait à dire? C'était plutôt raisonnable. Ses envies de mort étaient pour le moment remises au placard.

"Ma foi. Si tu veux me tuer, tu peux bien essayer. Mais attaché comme t'es, tu risques de pas y arriver. Puis bon. Une personne suicidaire qui suicide les autres, c'est plutôt un criminel HOHOHOHO"


Okay. Humour de merde. Ou gêne. Il ne saurait jamais. Il voulait juste savoir pourquoi ce type là l'avait sauvé. Et il n'allait pas se gêner pour lui poser la question. C'était ce type là qui avait plongé pour le sauver. Kanbei en était certain. Il en mettrait sa main à couper.

"Pourquoi t'es venu me chercher dans la flotte?"

"Parce que t'es con. On s'ôte pas la vie comme ça."


"Merci monsieur le génie. Et à part ça? Pourquoi on me retient prisonnier ici contre mon gré?"


"Je viens de te le dire. Parce que t'es con."


Ce gars était-il stupide? Kanbei avait envie de lui faire du mal. Quelque chose de soft mais de suffisant pour lui enlever l'envie de le sauver la prochaine fois. Mais il ne put que lui décocher un regard meurtrier.

"T'as pas l'air d'humeur à discuter. Je repasse disons... Demain? A demain alors."


Et il partit...

Kanbei était sous le choc. Comment ce type pouvait se permettre de telles choses? Le sauver pour ensuite le retenir prisonnier et l'abandonner dans la cale d'un navire qui voguait vers Grand Line? Le Wanajima n'était sur de rien. Et il était fatigué. Ses idées étaient troubles. Mieux valait dormir...


https://www.onepiece-requiem.net/t7131-kanbei-wanajimahttps://www.onepiece-requiem.net/t7274-kanbei-wanajima-le-grand-k
Kanbei
Kanbei

♦ Localisation : Dans les ténèbres.
♦ Équipage : Le Cartel

Feuille de personnage
Dorikis: 3850
Popularité: -138
Intégrité: -114

Mar 6 Aoû 2013 - 14:37

Combien de temps avait-il dormi? Il n'en savait rien. Mais il n'avait pas faim. Quelqu'un avait du le nourrir par intraveineuse. Et on l'avait déplacé. Dans une cabine. Une grande cabine. Même s'il était toujours attaché. Le luxe suppurait dans chaque centimètre carré de la cabine. Couverts en argent. Couchette en acajou sur matelas damasquiné. Le top du top du luxe. Fabriqué à Luvneel probablement. Un écriteau doré annonçait: Cabine luxueuse type coloniale, chantiers de Luvneel. Au moins, il était dans l'endroit le mieux loti du navire. ET TOUJOURS ATTACHE! C'en devenait rageant. Mais il avait bien dormir. Ses courbatures s'étaient apaisées dans la nuit et le navire n'avait pas suivi de mer agitée pour le moment. Il avait probablement mouillé près de Reverse Mountain le temps de se refournir en provisions ou quelque chose du genre.

C'était limite ironique. Il venait de traverser Reverse Moutain, un de ses rêves d'enfant, attaché à fond de cale. Sans apprécier le spectacle en somme. Cela lui gâchait un plaisir monstre mais qu'importe. Il allait avoir une discussion avec le fameux Petru. Qui venait d'entrer dans la pièce à l'instant. Cet homme était toujours aussi souriant.

"Alors on a réfléchi?"


Comme si Kanbei avait eu le choix. Il était attaché ici à regarder le temps passé. Il ne pouvait que se plier aux volontés de cet homme. Chacune de ses réactions se devait d'être mesurée. A la moindre erreur, il aurait probablement droit à une longue période de réflexion comme celle qu'il venait d'expérimenter durant la nuit.

"Sur quoi?"


Il fallait qu'il reste vague pour faire durer la conversation le plus longtemps possible. Cette situation était totalement saugrenue. Le plus étrange dans tout cela, c'était le fait qu'il ne pense plus à...

"Te suicider. C'est bizarre hein? Maintenant que t'as des questions en tête, tu fais plus de bêtises. Ca parait fou nan?"

"Très drôle. Mais vrai."

Il devait l'avouer. Tant qu'il se posait des questions, Kanbei n'avait plus d'envies de suicide. C'était une des sensations les plus étranges qu'il n'ait jamais ressenties. Son envie de mort était passée. L'alcool disparu de son organisme. Il était de nouveau lui-même. Enfin... La voix avait disparu. Il était Kanbei. Le seul, l'unique. Il était de nouveau lui-même. Cela faisait bien longtemps qu'il ne s'était pas senti aussi... propre.

"Bon. On va pas y aller par 4 chemins. Ca m'emmerde un peu de te garder comme ça. C'est pas dans mes habitudes. Je veux bien te libérer à une unique condition. Tu me promets juste de pas retenter ta connerie pendant le voyage. Capiche?"


C'était mieux que rien. Il avait une folle envie de baffer cet homme mais dans un sens il n'avait fait que lui sauver la vie. Et Kanbei avait une dette envers lui, quoi qu'il fasse par la suite.

"Oui."


L'homme s'approcha de lui et lui défit ses liens non sans garder certaines précautions. De toute manière, il avait un couteau. Et Kanbei était usé. Il se releva dans un grognement et Petru l'aida à marcher jusqu'au pont. Le Khan claudiquait quelque peu mais sa démarche allait bon train. Il avait hâte de recevoir une bouffée d'air salée.

Renaissance.

Il était sur un trois mâts de bon tonnage. Le Saphir apparemment. Un navire fiable et capable de transporter des quantités de marchandises assez élevées. D'ailleurs, qui était ce Petru? Kanbei n'en savait rien mais il préféra savourer l'odeur du large en s'accoudant au bastingage. Le voyage. Son rêve. Il huma l'air ambiant pendant de longues minutes et se retourna vers son hôte. Il revenait avec deux verres d'alcool en main et ils se dirigèrent vers la proue, saluant quelques matelots ou officiers de quart. Les hommes avaient l'air d'être de vieux loups de mer. Tous la quarantaine, une barbe négligée. Chiquant et jurant ça et là. Un bon équipage comme on n'en faisait plus. Kanbei repensa aux Avalons. Son équipage lui manquait terriblement. Qui sait s'il le reverrait un jour?
https://www.onepiece-requiem.net/t7131-kanbei-wanajimahttps://www.onepiece-requiem.net/t7274-kanbei-wanajima-le-grand-k
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1