AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  

Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

S.O.S hypnose

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 18 Aoû 2013 - 22:52

Qu'est qu'elle faisait là déjà ? Cela faisait un moment que Luka se posait la question mais plus elle y pensait, plus les raisons devenaient flou, comme si la réalité avait fui.
Elle marchait. Vers où? Aucune idée. Depuis quand? Suffisamment pour qu'elle soit perdue.
Elle était sale, elle avait faim, et ce corps ne tiendrait pas longtemps debout avec cette fatigue. Perdue dans ses réflexions elle continuait de marcher pendant quelques minutes avant de s'arrêter net. Une bourrasque de vent fit voler ces cheveux en arrière et souleva sa robe. Devant elle se trouvait un ravin, en bas se trouvait sûrement la mer, enfin ce n'était pas la peine d'aller vérifier. A bout de force elle se laissa glisser le long d'un arbre à proximité. Voilà, ces jambes ne l'emmeneraient pas plus loin. Reprenant le fil de ses pensées, elle continuait de ce demander ce qui se passait. Les récents événements s'étaient passés si rapidement que son esprit n'avait pas eu le temps de tout accepter.
Elle s'était échappé, oui mais pour aller où? Et puis cet homme qu'elle avait croisé et qui l'avait aidée... Bon sang quelque chose lui échappait, mais quoi?
La faim se fit de nouveau sentir. Au moins en prison on la nourrissait, mal, mais on la nourissait...qu'est ce que?! Non! Jamais elle ne retournerait là bas, jamais! Des larmes commençaient à couler. Qu'est ce qu'elle voulait réellement ? Sa fatigue lui jouait des tours, elle n'arrivait plus à réfléchir, plus aucun discernement, plus aucune analyse, tout se mélangeait dans sont esprit. Qui était réellement mauvais et qui ne l'était pas? Qui était ces alliés. La réponse qui se présenta alors devant elle fut : personne. Elle était seule, qui était là alors qu'elle avait besoin d'aide? Personne. Elle porta sa main à son front, il était brûlant. De petit nuage se formaient à chacune de ces respirations. Elle avait froid. La robe qu'elle portait venait du laboratoire, légèrement grande, elle ne tenait pas chaud et était déchirée à certains endroits. Est ce que c'était fini ? Après s'être enfuie, allait-elle mourir là? L'espoir l'a quitté. Elle se souvint alors de sa méthode pour garder la foi, lorsqu'elle était en prison.
De sa voix douce, elle se mis à chanter mêlant ces larmes et tout l'espoir qui lui restait.

Spoiler:
 


Dernière édition par Luka le Lun 19 Aoû 2013 - 15:01, édité 1 fois
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Lun 19 Aoû 2013 - 13:22

Le père de Kurumu était rentré pour manger le repas de midi. A table, il fit savoir à sa petite famille qu'il partait pour North Blue pour des affaires, et qu'il partirait une fois le déjeuner terminé.
-"Papa, je veux venir avec toi."
-"Non, cette fois ce ne sera pas comme quand tu avais dix ans. Ou dans le meilleur des cas, je peux te faire venir mais je tu seras livrée à toi même, je veux dire par là, que tu seras seule, et que je ne viendrais pas t'aider en quoi que ce soit. Surtout que c'est une affaire qui peut durer plusieurs jours, et qu'à la fin des négociations, je ne suis pas censé revenir sur Ptyx. Mais maintenant que je te connais très bien, et que j'ai cerné ton petit caractère, si jamais tu viens avec moi par n'importe quel stratagème, préviens une personne du navire. Ceci pour éviter que tu restes sur North Blue. En s'adressant à sa femme "Merci pour le repas, mais je dois y aller. North Blue n'est pas la porte d'à côté."
*Il faut que j'aille avec lui, et ce, à n'importe quel prix.*

L'adolescente attendit que son père parte de la maison, pour pouvoir mieux le suivre.
Il prit comme à son habitude, deux escargophones et une mallette, dit au revoir à sa famille et quitta la maison.

Kurumu le prit en filature. Une fois arrivée au quai, elle vit son père monter dans un bateau et suivit ses pas. Sur la passerelle, elle dit à un marin :
-"Petit chauve, je suis la fille de la personne qui vient de monter, donc ne lui dites rien, jusqu'à notre arrivée sur une île de North Blue."
Il ne comprit pas grand chose, et laissa passer Kurumu. Le jeune marin ne voulait pas se faire virer pour avoir mal répondu à la fille de son patron.

La jeune fille était sur le pont et alla derechef à la cale. Il faisait sombre, et cette partie du bateau était mal entretenue. Il y avait des toiles d'araignée à tous les coins de murs, le sol en bois craquais sous les pas de Kurumu, qui trouvait ça sale. Elle s'inquiétait plus pour son ensemble d'écolière bleu et blanc, avec un petit noeud rouge au col. Au dessous des hanches, elle portait une jupe qui lui arrivait au dessus des genoux, couleur bleue.

Elle ouvrit chaque porte sans y trouver quelque chose d’intéressant. L'adolescente sentie que le bateau était en mouvement et continua de chercher des trucs utiles comme des armes. Elle espérait à chaque nouvelle porte ouverte, de trouver son bonheur. Ce fut à l'avant dernière porte, où Kurumu trouva une salle avec des armes entreposées de partout. Certaines étaient bien rangées, d'autres derrières des vitrines, et la majorité se trouvaient au sol. Elle fit le tri et prit une épée dont le manche était classe.

épée:
 

L'adolescente fouilla ensuite dans les placards, et tomba sur des pistolets. Elle les pesa avec ses mains, puis récupéra le plus léger. Pour assurer le coup, elle prit un petit sac de munition.

pisotlet:
 

Kurumu s’entraîna à l'épée tout le long du voyage.
Près de quatre ou cinq heures ont dû passer, le bateau venait de jeter l'ancre.
*Enfin, nous sommes arrivés. Mais je viens de penser que je n'avais pas d'argent. Et j'ai faim. Tant pis, je demanderais au petit chauve qu'il m'en donne."
Elle attendit que le navire se vide et monta sur le pont. Le jeune marin l'aperçut et lui dit que son père était maintenant au courant et qu'il lui a laissé une petite enveloppe.

Kurumu la récupéra, et quitta le bateau. Le quai était proche de la grande ville, qui ne pouvait pas tromper. Ces bâtiments était hauts, les toitures entretenues, même le sentier reliant le quai à la grande ville était propre, avec des bancs de part et d'autres du petit chemin. L'adolescente cacha son épée et son nouveau pistolet, et fit ses premiers pas à l'intérieur de la ville. Elle demanda à une personne où est ce qu'elle se trouvait. Il lui répondit sur l'île Zesti.

Elle le remercia en grimaçant puis trouva une épicerie. Là-bas, elle prit des fruits, des chips, et une boisson. Puis elle alla dans un bar pour se reposer, manger, et écouter les gens dire bêtises sur bêtises. Le barman, enrobé avec une moustache vit la gamine entrer.
-"Hey toi, t'sais que c'est pas pour les mômes."
-"Et toi, tu sais que je m'en fous de ta vie. Laisse moi donc tranquille et va t'occuper de tes commandes. Quand je te parlerais, tu pourras me répondre. Fin du problème."
Il grommela quelques mots incompréhensible pour la jeune fille, qui s'assit à une table.

En train de manger ses fruits, elle entendit une rumeur comme quoi il y aurait sur cette île une gamine aveugle qui aurait des pouvoirs. Mais que peux de gens ont eu l'occasion de la voir car elle se cacherait le jour, et se montrerait la nuit. Son habitation serait la forêt.

*Intéressant, je pourrais tenter de voir cette gamine si mystérieuse. Mais je dois attendre la nuit.*
Elle quitta le bar et se rendit dans un hôtel pour y réserver une chambre. L'adolescente y resta jusqu'au soir.
La nuit tombait sur l'île Zesti. Kurumu posa son épée sur son lit et sortie en direction de la forêt.
La ville paraissait calme, seul quelques chats dansaient autour des poubelles.
Elle sortit de la grande ville, et s'approcha de plus en plus de la forêt. En chemin, elle vit un ravin, mais n'y prêta pas attention.

La jeune adolescente pénétra dans la forêt, et y passa une vingtaine de minutes.
*Putain, je commence à croire que ce n'était que des mensonges...*
Elle entendit soudain, pas le chant des hiboux, mais le chant d'une gamine. Elle s'approcha sans l'effrayer, mais marcha sur une branche.

Crack


Dernière édition par Sound L. Kurumu le Mar 19 Nov 2013 - 18:49, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Lun 19 Aoû 2013 - 14:51

Crack

Luka surprise arrêta de chanter. Son cœur se mis à battre de plus en plus vite. Qu'est ce que c'était ? Elle devait se calmer et se concentrer. Respirant un grand coup, elle se releva doucement le long de l'arbre. Derrière à quelques mètres se trouvait une personne. Elle ne pouvait en savoir plus puisqu'elle était trop fatiguée. Au moins se n'était pas un animal... La personne l'avait sûrement entendu chanter. C'était peut être quelqu'un de la ville, quand Luka y était allée les gens l'avaient prise pour une sorte d'ange envoyé pour sonder leurs âmes...ou un truc du genre. C'est vrai qu'avec de long cheveux blancs, une robe blanche et le fait de pouvoir marcher sans aide en étant aveugle,les gens se posaient des questions. Mais tout de même elle ne ressemblait en aucun cas à un ange! Quand les gens ont peur, ils inventent des choses invraisemblables pour se rassurer et expliquer la situation.
Pour éviter les problèmes elle devait fuir, c'était le plus pratique mais avant elle voulait en savoir plus sur cet individu. D'une voie qu'elle essaya de rendre sur d'elle elle demanda:

-Qui est tu? Et que fais tu ici?

La personne répondit assuré

-Mon nom ne te regarde pas. J'ai entendu parlé de toi, tu es la gamine aveugle ? J'ai quelques questions à te poser.

C'était une fille, Luka l'entendait au timbre de ça voie. Des questions a lui poser ? Et pourquoi cacher son identité? Elle en était sûre, cette fille venait de la ville. Que voulait elle lui demander? C'est vrai que depuis la fois ou les gens avait paniqué en la voyant, Luka n'allait que très rarement en ville, et quand elle y allé, c'était la nuit pour voler des fruits... Les gens devaient être en colère et ils envoyaient cette fille pour lui demander d'arrêter... Luka s'appuyait contre l'arbre toujours caché à la vue de de la fille. Quelques secondes s'écoulèrent, depuis combien de temps était elle sur l'île? Probablement plusieurs jours... Luka n'avait pas encore trouver le moyen de partir et tous ces gens qui la prenaient pour une sorte d'ange à moitié maléfique compliquait la tâche. Arrachant Luka à ces réflexions son interlocutrice repris d'une voie impatiente.

-Montre toi.

Luka pris peur. Elle s'exécuta avant que l'autre ne devienne dangereuse. Elle avait repris assez d'énergie pour courir mais si elles engageaient un combat Luka était sûre de perdre. Sortant doucement de derrière l'arbre, Luka releva la tête en direction de la fille. Le bleu de ces yeux brillait sous la lueur de la lune. Le blanc de ses vêtements et de ses cheveux ressortait de la nuit comme une silhouette spectrale. Maintenant on la prendrait plus pour un ange mais pour un fantôme...super. La fille commença à approcher. Luka ne la laisserai pas faire! Elle se mis à courir en direction du morceau de forêt se trouvant à sa droite la laissant planté là avant que celle si se mette à la suivre en hurlant.

-Reviens ici! Ne fait pas d'histoire et arrête de courir!Sale gamine...

Jamais! Même si ses jambes la faisait souffrir, même si la fatigue prenait le dessus, elle ne la laisserait pas la rattraper. Les branchages fouettaient les jambes et le visage de la fillette laissant apparaître de petite marques rouge sur la peau mais Luka se mordait les lèvres pour ne pas arrêter de courir. Ce n'est qu'après plusieurs longues minutes que Luka sema son adversaire. Elle n'eu pas le temps de se cacher qu'elle perdit connaissance. Espérant que cette fille ne décide pas de fouiller la forêt et qu'elle tombe sur elle.
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Lun 19 Aoû 2013 - 20:26

*Foutue branche qui se trouvait là ! Maintenant je suis repérée. En plus j'y vois rien avec ces branchages, ces feuilles et cette nuit. Pourquoi cette gamine se cache dans des bois. Elle se prend pour qui ? Shandra de la jungle ?*

La fille qui était invisible à la vue de Kurumu entra en contact avec elle.
-"Qui est tu? Et que fais tu ici ?"

Sa voie était frêle, mais l'adolescente ne fit pas dans la subtilité.
-"Mon nom ne te regarde pas. J'ai entendu parlé de toi, tu es la gamine aveugle ? J'ai quelques questions à te poser."

*Pour qui se prend elle ? Comme si j'allais dire mon prénom à des inconnues. Mais j'aimerais bien voir son visage. Si je ne lui fait pas savoir, elle va continuer de se terrer dans sa cachette. Et j'ai la flemme d'aller la chercher.*

-"Montre toi !"

Petit à petit, la personne se montra. Elle s'était cachée derrière un arbre. Une petite tête se dévoila. Le détail marquant que la fille vit en premier était ses cheveux blancs ébouriffés. Puis vint la découverte du corps. Celui-ci semblait frêle, sale, voire même rachitique, quelque peu musclé. Des vêtements sales, gâchant tout l'éclat blanc du reflet de la lune, et qui étaient écorchées.

Kurumu fut sous le choc, c'était une gamine. Une gamine fantôme. Du moins tous ce blanc le faisait penser. L'adolescente eu quelques frissons. C'était la première fois à quatorze qu'elle ressenti de la peur. La jeune fille fantôme prit ses jambes à son cou, et fuit Kurumu qui se ressaisit.

*Fait chier ! En plus je ne suis pas habillée pour faire des joggings. Mais pourquoi elle court d'abord, je voulais la voir et lui parler. Bien que je n'aime pas parler aux gens. Mais cette gamine vaut le coup d'oeil. Bon, va falloir courir.*

Elle se lança à la poursuite de l'esprit
-"Reviens ici! Ne fait pas d'histoire et arrête de courir!Sale gamine..."

Kurumu poussa les branches, essaya de regarder où elles mettaient ses pieds. Elle trébucha sur une souche d'arbre, et glissa sur un mètre. Elle était recouverte de terre, lâcha l'affaire et retourna à l'auberge.

Malheureusement, elle s'était trop enfoncée dans la forêt, et se perdit. Elle lui fallut près de trente minutes pour sortir de cette jungle. Une fois à l'auberge, elle se coucha dans ses vêtements sans se changer.[/b]


Dernière édition par Sound L. Kurumu le Mar 19 Nov 2013 - 18:51, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 20 Aoû 2013 - 14:19


Un rayon de soleil caressa sa joue. Luka ouvrit les yeux avant de s'assoir. Même après avoir dormi toute la nuit, elle avait l'impression de n'avoir récupéré qu'une infime partie de sa force. Du revert de la main elle enleva de la terre qui lui collait au visage. Sa gorge était sèche et réclamait à boire, son ventre se tordait à cause de la faim, de plus son front brûlant n'arrangeait pas les choses, elle se sentait comme engourdit. Cette situation n'était pas tenable. Elle devait se rendre en ville et voler au moins quelque chose à manger. Se relevant péniblement elle commença à avancer s'appuyant sur les arbres. Elle arriverait bien à trouver la ville, du moins elle l'espérait. Après de longues minutes elle fini par entendre des bruits: la ville, enfin. Elle resta cacher à l'extérieur afin d'analyser la situation. Beaucoup de monde se trouvait là, d'après se qu'elle pouvait entendre cela devait être jour de marché... Elle pourrait se fondre dans la masse, voler quelques fruits et repartir aussitôt.

Son infiltration dans la foule était une réussite. Les gens n'avait pas l'air de se soucier d'elle et s'était temps mieux. Prêtant oreille à ce que disait les gens pour savoir se qui se trouvait sur les stands, elle trouva un vendeur d'oranges. C'était idéal! Elle s'approcha et se cacha derrière les clients, puis tendit la main. Elle sentit de petites sphères rondes, se saisis de l'une d'elle et la ramena vers elle. Aucune réaction. Elle refit la même chose une seconde fois, puis une troisième. En possession de son repas pour la journée elle commença à s'éloigner, mais bien sûre, tout ne se passe jamais comme prévu et des voix se firent entendre.

- Cette gamine vient de voler des oranges! Ne bouge plus, marine! Messieurs, dames écartez vous.

Des chuchotements s'élevaient de la foule et Luka put en entendre quelques uns:
" -c'est pas la gamine de la rumeur? "
" -pfff je vous jure la jeunesse!"
"-Bha, elle est mignonne c'te petiote!
- tu rigoles? Elle me fait fliper!"

Les gens s'étaient écartés comme s'ils fuyaient la peste. Les marines arrivaient dans son dos. Luka tenait à son repas et ne se laisserais pas attraper. Profitant la cohue pour s'enfuir à travers la foule. Elle serrait les oranges contre son torse et courait en évitant les personnes devant elle. Quand les marines réagirent ils hurlèrent aux gens de se pousser ce qu'ils firent sans discussions. Luka devait trouver un moyen de se débarrasser de ces poursuivants mais elle avait du mal à réfléchir. Elle avait besoin de se concentrer sur sa course pour ne rien percuter et cela l'empêcher de trouver un plan. Elle tourna dans une petite ruelle. Celle-ci était sale et Luka sentait le pavé humide sous ses pieds. Un cul de sac? Non des caisses avaient était posées là mais derrière se trouvait une grande avenue perpendiculaire. Sautant sur les caisses elle se jeta sur l'avenue. Quand ses pieds touchèrent le sol elle remarqua que cette avenue était moins remplis que l'autres mais se n'était pas le moment de faire du repérage, les marines ne mettraient pas longtemps à franchir l'obstacle. Reprenant sa course elle traversa la rue pour s'engouffrer à nouveau dans une ruelle. L'espace d'un instant elle avait crue reconnaître quelqu'un sur l'avenue mais elle devait se tromper.


Dernière édition par Luka le Mar 20 Aoû 2013 - 17:04, édité 1 fois
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mar 20 Aoû 2013 - 16:16

Kurumu n'arrivait pas à dormir. Le lit était inconfortable, les volets grinçaient, les murs n'étaient pas insonorisés, et le gérant de l'auberge n'arrêtait pas de l'ouvrir.
L'adolescente descendit une première fois pour lui demander de se taire.  Puis une seconde fois. A la troisième, elle mit son magnum trouvé dans le bateau qu'elle avait infiltré sur la tempe du gérant.
-"Tu vas la fermer ta gueule ? Déjà que j'ai une chambre dégueulasse, mais si en plus tu l'ouvres pour gueuler sur des poivrots, ça ne va pas le faire."

Il prit l'adolescente par le col, et lui fit comprendre que si elle n'était pas contente, alors elle pouvait déguerpir et dormir à la belle étoile.
Kurumu retourna dans sa chambre et s'allongea sur son lit. Elle parvint à fermer les yeux.
La nuit fut cauchemardesque et très longue. Des chats miaulaient, les chouettes hululaient, les alcooliques criaient des phrases incompréhensibles.

Les premiers rayons de soleil passèrent au travers des volets troués, et arrivaient directement sur le joli visage de Kurumu. Elle se réveilla et était de mauvaise humeur. Il ne fallait pas la déranger, sinon elle pourrait faire un malheur.
Elle accrocha son pistolet à sa jupe, alla à la salle à manger, et demanda un jus d'orange au bar man qui lui demanda comment elle allait.
-"Très mal ! Et n'en profite pas pour me parler. Sers moi juste et va voir ailleurs si j'y suis."
Elle avala d'une traite le verre et retourna dans sa chambre. Un duo de pirate se rapprocha de la jeune adolescente.

S.O.S hypnose  1377006205-sans-titre-4

Le plus gros dit :
-"Twoi ! Mwoi être futur roi d'pirates. Yai b'soin d'gamines por nettoyage bateau." Il voulu ensuite toucher Kurumu, qui dégaina son magnum, et lui tira une balle dans la tête. Elle dit à squelettor :
-"Si tu veux le rejoindre, je peux arranger ça. Maintenant dégage de ma vue. J'ai envie d'aller au marché pour me détendre de ma nuit pourrie."

Il s'élança comme un amateur sur la gamine, qui le sécha d'une balle.
Elle ouvrit la porte de sa chambre qui grinça, récupéra ses affaires puis sortie.

Kurumu était sur la place du marché. Les vendeurs étaient spécialisés dans la vente de fruits et de légumes, mais aussi de poissons de la région. La jeune ado était fatiguée, et tournait la tête vers les différents étalages.
*Il faut bien que je prenne l'air, je ne pouvais pas rester une minute dans cette porcherie. Mais le bruit est en train de me tuer.*

Elle alla alors dans des rues plus calmes, sans passer dans les ruelles qui étaient pour certaines, de vraies poubelles.
Soudain, elle cru voir la gamine de l'autre fois. Celle ci essayait de fuir quelqu'un ou quelque chose. Kurumu bougea sa tête dans tous les sens pour tenter de voir si c'était bien la fille de l'autre fois, puis vit la robe blanche.
*C'est le fantôme de l'autre fois ! Mais que fait-elle ici ?*

Elle courut alors après la mystérieuse inconnue et lui cria :
-"Arrête de courir sale gamine ! Il faut qu'on parle."
*En tout cas, si je ne parvient pas à la rattraper, je lâche l'affaire. Quoi que je suis la meilleur, et ce dans tous les domaines. Donc par équation synéquanone, je ne peux que la rattraper. En passant, je lui réglerais son compte pour m'avoir fait courir.*
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 20 Aoû 2013 - 18:13

Cette voie, c'était la fille d'hier ! Elle n'avait pas lâché l'affaire et elle lui courrait après en criant. Elle était entre Luka et les marines. Franchement pas besoin d'une poursuivante de plus et puis cette fois elle avait l'air plus déterminé. De quoi voulait elle parler ?  Luka avait beau y réfléchir cela n'augurait rien de bon. La jeune fille avait l'air bien plus en forme qu'elle et Luka avait perdu l'avantage de la nuit. En continuant comme sa l'autre la ratraperé vite, il fallait les semer, tous. Elle accéléra sa course au maximum, enchaînant ruelles sur ruelles pendant plusieurs minutes au bout desquelles les marines furent semés. Rester encore cette fille qui elle était décidé à la ratraper. Elle allait devoir tout donner. Elle tourna dans un cul de sac le mur n'était pas très haut des caisses faisait une sorte d'escalier. Luka jetta les fruits par dessus le mur avant de monter en haut grâce aux caisses. Elle fut en haut en quelques secondes, juste le temps que l'autre fille arrive dans la ruelle. Luka poussa les caisses de toute ses forces et la tour nue aucun mal à s'effondrait. Sautant du haut du mur elle attrapa ses fruits au sol et répartit. Pensant avoir semer cette fille Luka ralentit sa course. Cette rue était longue mais la fin approcher. Soudain sa poursuivante apparue au bout de la rue, surprise Luka glissa en avant laissant échapper ses oranges dont une roula jusqu'à l'autre. Celle-ci sortit une arme qu'elle pointa en direction de Luka en déclarant sèchement:

-Sale gamine tu pourra te vanter de m'avoir fait courir. J'espère pour toi que tu vas pouvoir m'aider.

A sa voix Luka compris qu'elle était en colère, très en colère et qu'elle n'hésiterai pas à la tuer. La peur pris alors plus de place que tout autre chose, elle devrait faire confiance à son instinct de survie. Pendant que l'autre lui parlait Luka réfléchissait à un plan n'écoutant gère se qu'elle voulait. Soudain une idée lui parcourra l'esprit. Agrippant une orange devant elle, elle la lança en l'air. Bingo la fille ne comprenant pas avait levé la tête et Luka fonçait vers sa sortie. Quand la fille compris il était trop tard, Luka avait saisis l'orange à son pieds et était passé. Elle fit volt face et tira un coup. Celui-ci manqua sa cible. Mais son petit exploit ne dura pas longtemps. Dans la rue suivantes, la fille tira une nouvelle fois la balle enfleura la cheville de Luka qui chuta dans les cartons se trouvant là. Apparemment contente de son coup sa poursuivante avança juste devant elle. Luka lança la dernière orange en sa possession au visage de la fille,et lui lança au visage à moitié en pleure:

-Je retournerai pas la bas! Jamais ! Je préfère mourir!  
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mer 21 Aoû 2013 - 10:44

Kurumu était à la poursuite de la gamine aux cheveux blanc. Les marines étaient derrière elle, et n'arrêtaient pas de brailler. Ce qui faisait énormément chier l'adolescente qui était fatiguée et qui avait la flemmardise de courir.

La fille que Kurumu poursuivait avait du réfléchir et commença à prendre de petites rues pour tenter de les semer.
*Pas mal gamine... Malheureusement ce ne sera pas suffisant pour me faire lâcher l'affaire. Trouve autre chose.*

L'adolescente suivit la môme qui prit la ruelle de gauche, puis celle de droite, qui était remplie de déchets et encore à droite. Kurume regarda derrière elle, puis vit que les marines avaient disparu.
*Putain, mais c'est de vrai boulet ces gens. Pas capable de capturer une gamine et une ado. Remarquez que je suis dans le lot, donc ça me paraît normal qu'ils échouent comme des amateurs.*

La poursuite dans les ruelles dura près d'une dizaine de minutes, et pour ne pas se laisser distancer, elle poussa tous les passants se trouvant sur son chemin. Mais la dernière ruelle que pris la proie de Kurumu, était sa dernière. En effet, elle venait d'entrer dans un cul de sac. L'adolescente la vit monter sur des caisses, et ne prit pas la peine de la suivre, et de se prendre pour des Yamakasis. Elle sortie de la ruelle, et hâta le pas pour tenter de coincer cette morveuse.

Kurumu atteignit l'autre bout de la ruelle, sortie son magnum et le pointa sur Chevelure Blanche. Essoufflée et toute rouge, elle lui dit :
-"Sale gamine tu pourra te vanter de m'avoir fait courir. J'espère pour toi que tu vas pouvoir m'aider." Puis elle rajouta "Je ne ce pas ce qui t'a pris de courir, mais sache que ME faire courir, est impardonnable. Je vais te régler ton compte vite fait, bien fait." en se frottant les mains.

Kurumu leva la tête lorsque la gamine lança une orange. Celle-ci tenta de s'enfuir, et l'adolescente tira un premier coup de feu. Elle manqua sa cible, et la gamine put s'enfuir. Cependant, elle tira une seconde fois et toucha la cheville de la morveuse blanche qui s'écroula dans une ruelle, puis s'avança vers la gamine au sol. Du sang coulait de sa cheville. Elle pleurait et disait :
-"Je ne retournerais pas là bas! Jamais ! Je préfère mourir!"  

*Je ne comprend pas ce qu'elle veut dire. Mais je vais faire avec.*
-"Qu'on mette les choses au clair. Je m'en fout pas mal de ce que tu fais ou as fait. Pourquoi m'as tu fui ? Mais on aura tout le temps de parler, car si tu ne parles pas, je pourrais te faire encore plus mal. Maintenant, je t'emmène à l'hosto. J'ai pas envie qu'il t'arrive quelque chose, ou même, que tu te fasses capturer par ces raclures de marines. Maintenant, c'est un peu de ma faute si tu ne peux plus bouger. Donc laisse toi faire, je ne te ferais pas de mal."
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mer 21 Aoû 2013 - 19:20

Elle arrêta de pleurer dans un petit hoquet. Cette fille n'était donc pas une sbire du papillon? Comme elle la pourchassait sans relâche Luka n'avait vu que cette solution, mais cela attendra. Le plus important était le mot hosto. Cette fille voulait l'emmenait voir un médecin. Si Luka craignait quelque chose plus que la mort c'était bien les médecins. Elle porta la main à son ventre, là se trouvait encor la blessure de sa dernière opération eveloppé dans du bandage. La fille se pencha vers Luka pour l'aidait à se relever, elle posa une main sur son épaule. La fillette dans un sursaut se libera de sa poigne d'un coup du revers de la main levant son visage vers celui de de la fille histoire qu'elle comprenne bien ses mots:

- Je veux pas.

Cela énerva l'adolescente qui lui colla une claque.

-Maintenant, tu te calme et tu arrête tes caprices! Tu me laisse faire et tu la ferme.

Luka une main sur la joue endolorie se leva du mieux qu'elle put puis essaya de partir, mais l'autre lui bloqua le passage. En manque d'équilibre la gamine s'appuya sur cette barrière humaine. Elle n'avait pas le droit! Luka n'était pas un jouet et elle commençait à en avoir marre que les gens se l'approprie. D'une tape qui se voulait méchante mais qui n'eut même pas la force d'une pichenette elle continuait de montrée son refus. Une douleur la pris soudain au ventre, l'adolescente sûrement en manque de patiente avais décider de l'endormir à la manière forte: un coup de point dans le ventre. Ne se doutant pas qu'elle frappait sur une blessure a peine cicatriser. La douleur paralysa Luka qui retourna à terre, inconsciente.

Le noir, rien que le noir. Puis une faible lumière. Une scène se déroule devant elle. Une femme et une toute petite fille parle. Une mère et sa fille? Elles prirent parole.

-Oh regarde! Un papillon!
-Oui, il est joli n'est ce pas? Ce sont les animaux que je prefert.
-oui!

Les visages étaient floues et Luka ne comprenait rien. Néanmoins la fillette avais l'air heureuse et cela fit plaisir à Luka. Un détail semblait lui échapper mais à quoi bon, dans un instant elle allait quitter se monde paisible pour retourné à la réalités...
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Mer 21 Aoû 2013 - 22:42

*Pourquoi continue-t-elle de pleurer ? Quelle plaie cette gamine. Je lui ai pourtant dit que je ne lui ferai pas de mal. Mais là, elle commence à me les gonfler sévère. En plus, elle n'arrive pas à se relever. Et c'est qui qui va devoir se salir les mains ? Comme toujours c'est bibi.*

Kurumu s'approcha tranquillement de la gamine, encore allongée au sol, le sang coulant de sa cheville. Elle posa sa main sur celle ci qui lui répondit :
-"Je veux pas."

*A ouai, tu ne veux pas de mon aide. Tu as de la chance que c'est moi qui t'ai blessé, sinon je t'aurais laissé dans ta merde ma pauvre. Mais là, tu me les as brisé.*

Sans prévenir, l'adolescente gifla la gamine.
-"Maintenant, tu te calmes et tu arrêtes tes caprices! Tu me laisses faire et tu la fermes."
Elle se leva et tenta de s'échapper. Malheureusement, cette fille était trop fragile, et posa sa tête sur le ventre de Kurumu. Elle frappa l'adolescente qui n'avait rien senti, mais vit qu'elle était aveugle.
*Merde, j'ai frappé une infirme. Au pire, personne ne le saura, mais je ne lui permet pas de me toucher, et encore moins de me frapper. Elle va le payer au centuple.*

La jeune ado lui donna un coup sec dans l'estomac, la gamine cracha du sang sur la jupe, puis s'écroula.
*Ben voilà, ma jupe est sale. J'espère qu'à l'hosto il y a des machines à laver. Mais le problème principale est de savoir comment je la transporte. Je ne peux pas la traîner, donc je suis obligée de la porter.*

Elle soupira un bon coup, puis mis la gamine sur son dos.
Kurumu sortie des ruelles et se retrouva sur la place du marché. Elle demanda aux marchands et aux passant où se trouvait l’hôpital. Les coordonnées acquises, elle se rendit à sa nouvelle destination. Tout allait pour le mieux, quand un villageois qui se mit en travers de son chemin s'écria :
-"Regardez sur son dos ! C'est la voleuse. Regardez ses cheveux, et ses habits."
*Merde, je me suis fait repérer. Pourquoi tant de haine à mon égard.*
-"Écoute le vieux. Cette gamine est en danger de mort. Le pourquoi et le comment ne te regarde pas. Donc laisse moi passer. Je te le dirais une fois, et une fois seulement. Si je dois me répéter, tu iras passer le bonjour au Docteur Gero de ma part. Il est en enfer à cet heure si, et le restera. N'oublie pas, dit lui mon message, bien que je ne le connaisse pas spécialement. Et aussi à Freezer. Celui la, je le connais bien."
-"Je ne te laisserais pas faire un pas de plus. La marine va bientôt arriver, toi et la voleuse allez finir vos jours au fond du trou. Et tu ne me fais pas peur la mioche."
-"Bien, je t'aurais prévenu."

Elle posa la gamine au sol, sortie son magnum de sa ceinture, visa l'individu, et tira froidement. Il tomba comme une mouche.
-"Qui veut être le suivant ?" Elle tourna la tête puis reprit "Personne ? J'espère que dorénavant, vous aurez compris la leçon. Pour deux oranges, vous faîtes toute une histoire."

La jeune ado reprit la gamine sur son dos, alla vers le marchand d'orange, lui donna quelques berrys, puis s'en alla. Elle pressa le pas, et arriva à l'hôpital.
Un médecin arriva et vit Chevelure blanche sur le dos de Kurumu.
-"Que lui est-il arrivée ? Mais avant que je la soigne, avez vous de quoi payer ? Car ici, on ne soigne pas gratuit. Il vous faut une assurance, d'autres papiers, et de l'argent."
-"Argent ! Argent ! tu n'as que ce mot à la bouche. Tu es médecin ou charlatan. Je vais devoir de nouveau employer la manière forte. Sois tu la soigne, sois tu passeras par la case enfer. C'est toi qui voit. Tu n'as qu'à regarder ma ceinture."

Il ne chercha pas à réfléchir. Le médecin appela des infirmiers et un brancard. Ils prirent la môme et la déposèrent délicatement. Kurumu les suivait. Leur numéro de salle était la 012. Le médecin fut le dernier à sortir, et la jeune fille accourut vers lui.
-"J'aimerais que vous nettoyez ma jupe aussi. Vous devez avoir des machines. Bon retournez vous et regardez pas."

Si tôt dit, si tôt fait, le médecin se retrouva avec la jupe de Kurumu, qui lui dit qu'elle la voulait rapidement. En attendant, elle se mit un drap sur ses jambes, et attendit que l'autre se réveille. Elle fit les cents pas.
*C'est embarrassant, je suis en culotte. Si des gens entrent, ou si elle se réveille. Mais pourquoi je l'ai frappé au ventre ? Pourquoi j'ai tué tant de gens depuis que je suis sur cette île. Comment cette gamine peut se repérer en étant aveugle. Bref, je lui poserais les questions plus tard.*
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Jeu 22 Aoû 2013 - 19:25

Son cœur fit un bond et elle ouvrit les yeux dans une grande inspiration. De quoi rêvait elle déjà? Impossible de s'en rappeler, il y avait cette petite fille avec une dame puis tout le reste lui  échappait, pourtant il devait s'agir d'un cauchemar... Luka s'assit, où se trouvait elle? Elle se rappela d'être tombé après avoir reçus le coup de poing de l'autre folle...son ventre? Elle posa une main à l'endroit de sa blessure, c'était encore sensible mais les bandages avaient été changé. Et sa cheville? Celle-ci était bandée aussi. Des piqûres étaient sur son bras, Luka les enleva. Elle passa sa main dans ses cheveux avant de se rendre conte que quelqu'un se trouvait dans la pièce... Arg maudit yeux qui l'empêchaient de voir. Sortant la couverture elle défit un morceau du bandage qui allait sous le pied puis s'assit au bord du lit en posant ces pieds à plats sur le sol. Elle reconnu la fille de tout à l'heure...enfin depuis quand est-ce qu'elle dormait? Celle-ci était assise sur une chaise pas très loin de la porte juste efface de Luka. Un léger détail sur sa tenu vestimentaire marqua tout de même la gamine qui lui fit la remarque sans trop réfléchir.

-elle est où ta jupe?

-Et alors sa te dérange ?

Décidément cette fille n'aimait pas parler d'elle. Elle repris pourtant froid.

-Et de toute manière comment ça se fait que tu vois alors que tu es aveugle?

Luka n'avait pas franchement envie de parler de ça mais de peur que la fille lui colle encore une claque elle fit au plus court.

- Grâce à mes pieds et aux ondes, il me semble que certaines personnes appellent ça le chi...
Spoiler:
 

L'adolescente ne semblait pas convaincue, mais elle passa.

-Mouais, tu as encore mal?

Luka fit signe que non.

- Et pourquoi me fuyais tu? Passe les détails, je veux que les grandes lignes.

Luka hésita et serra sa robe dans sa main. Pouvait elle lui parlait de... La fille montra son impatiente.

-Je...je t'es prise pour une ennemie...

-Comment ça une ennemie, tu n'as rien de plus concret pour m'avoir fait courir!

-J'ai cru que le papillon t'avais envoyé...

La fille semblait intéressée par le papillon mais enchaîna sur une autre question.

- T'habites dans la forêt hein? Un peu comme Mooglie, mais version féminine. De là où tu te trouvais, c'est à dire dans ta forêt, n'aurais tu pas  entendu des rumeurs sur des sectes, ou des gens avec de pouvoir mystérieux. Tu as bien du voir des trucs bizarres des phénomènes étranges ?  

Luka sembla réfléchir avant de faire non de la tête. Souvent s'était elle la personne bizarre alors elle n'était pas en contact avec les autres...
La fille se jeta sur Luka en la secouant.

- Mais tu est sur, tas rien observé de louche avec tes ondes et ta merde de chi !?

La porte s'ouvrit alors et un homme déclara:

- Voilà votre jupe mademoiselle,  avez vous besoin d'autres choses?

Elle prit ce que lui tendait l'homme et lui ordonna de se tourner. Il était enface de Luka et semblait la dévisagé. Enfin il s'exclama en s'avançant.

- Mais, où sont vos perfusions ?! Et pourquoi votre bandage est à moitié défait ? Vous devriez rester allongée! Vous êtes petite et risquez une rechute ! J'appelle une infirmière tout de suite!

Ca y est, Luka savait ce qu'était cet homme...un médecin. Cela expliquait beaucoup de chose. Elle se leva d'un air sombre. Elle avait retrouvé son énergie, l'autre lui avait posé ces questions, elle pouvait partir. Elle ne laisserait pas ce médecin remettre ses sales pâtes sur elle. Affolé le médecin appela une infirmière en essayant de la dissuader.

- mademoiselle, calmez vous et rallonger vous, on va s'occuper de vous !

Sur la petite table, une dague, un pistolet et un garrot. Mais c'étaient les siens ? Elle les avait oublié, elle aurait pût s'en servir dans la rue, qu'elle idiote. Reprenant leur place elle se dirigea vers la porte. Le médecin et l'infirmière se dressaient là. Luka leur demanda de se pousser sur un ton menaçant mais ils ne bougèrent pas. Luka se baissa pour faucher les jambes de l'infirmière qui s'écroule aussitôt. Le médecin l'attrape par les épaules. Se retournant elle lui donna un coup de point suivi d'un revers du pied. Elle devrait faire attention à sa cheville... Ses deux là cloués au sol, elle pouvait partir sans histoire. Mais bouclant sa centure la fille qui avait assister à la scène déclara:

-je ne t'es pas autorisée à partir à ce que je sache.
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Ven 23 Aoû 2013 - 12:11

Kurumu attendait que la gamine soit réveillée pour lui poser des questions. Finalement c'est elle qui s'endormi. Les heures passèrent et la blessée de guerre réveilla Kurumu avec sa première question.
L'adolescente commença l'interrogatoire.

Celui-ci venait de finir. Kurumu ne savait pas si les réponses données par Chevelure blanche lui suffisait.
La jeune ado vit la môme se débarrasser du médecin et de l'infirmière.
*Mouai.... Ce ne sont que des gens qui ne sont pas capable de se défendre face à des armes. Mais elle peut toujours me servir pour la suite.*

-"Je ne t'es pas autorisée à partir à ce que je sache."

Kurumu se mit derrière la gamine, lui pointa son magnum sur sa tête.

-"Bien, ton caprice se termine maintenant. Je ne sais pas ce que tu as contre les médecins, mais je m'en fout. Tu as deux choix. Soit tu me suis sans faire d'histoires, soit tu reposeras ici pour l'éternité. Finir tes jours dans le lieu que tu haïs le plus. Fais ton choix."

Chevelure blanche prit la décision de suivre l'adolescente. Elles s'apprêtèrent à quitter la chambre 012 quand le médecin allongé leur dit :
-"Elle n'a pas le droit de sortir d'ici. Elle n'est pas en point. De plus, il faudra la mettre dans un asile."
-"Je la prend avec moi. Contrairement à vous, je peux toujours lui coller une balle dans sa petite caboche." Elle dit à la gamine :
-"Toi tu me suis sans tenter de me faire un coup bizarre. Bon on bouge, cette odeur est en train de me donner la nausée."

Elle sortirent de l'hôpital. Kurumu regarda la petite fille marcher et se rappela de ce qu'elle avait dit à propos des ondes et de son chi.
-J'ai une chambre dans une auberge miteuse. Mais mon père ne m'a pas donné assez d'argent pour une belle chambre luxueuse. Mais tu ne vas pas cracher dessus j'espère.

Le marché était terminé, et la rue était calme. Il était près d'une heure de l'après midi, et le ventre de Kurumu gargouilla.
-"Tu n'as rien entendu, compris !"

Ils arrivèrent à l'auberge. L'adolescente commanda à manger pour deux. Elle prit les assiettes et en tendit une à la môme au cheveux blancs.
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Ven 23 Aoû 2013 - 19:08

Décidément cette fille était bizarre... D'abord elle est fâchée, elle veut te coller une balle dans la tête et maintenant elle nourrissait et logeait Luka. Elle était louche mais tout de même sympathique sous ces aires de grosses méchante elle était tout simplement maladroite. Comme elle lui avait demandé de ne pas faire de "coups foireux" Luka se tenait le mieux possible, mais partout où elles allaient elle se sentait observée, dévisagée. Elle pris une bouchée et malgré sa volonté de ne pas deranger son hôte elle esquissa une grimace, laissant tomber sa cuillère pour couvrir sa bouche.Comme cela faisait des années qu'elle n'avait pas mangé un plat ( en prison on servait une sorte de purée tous les jours et depuis qu'elle en était sortit elle n'avait mangé que des fruits) trop de saveur, trop de sel, trop gras...son palais ni était plus habitué Et cela rendait se plat, même s'il était sûrement bon, immangeable. La fille qui observait Luka pris parole:

- Il est pas bon ton plat ?

Regardant la petite fille qui semblait être gêné elle repris en soufflant:

- Laisse si tu n'en veut pas.

Elle pris l'assiette et disparut. Elle revint quelques minutes plus tard une tasse à la main.

- Tiens, j'ai pas envie que tu crèves de faim, te méprend pas c'est juste que tu me seras utile.

Portant la tasse à la bouche s'attendant au pire, le visage de la gamine s'illumina. C'était du lait avec une pointe de miel. La tasse dans les mains elle regarda la fille et déclara avec un léger sourire:

- C'est délicieux...

L'autre se rassit pour finir son plat. Luka était sûre que cette fille n'était pas méchante, chacune d'elle gardait ces positions depuis leur rencontre et aucune n'a pris la peine de s'arrêter cinq minutes pour réfléchir... Cela réchauffa le cœur de Luka, en ce monde tous les gens n'étaient pas méchants mais il faudrait qu'elle arrive à l'accepter car même si dans son esprit c'était clair, cela ne l'était pas dans son cœur.

Elle fini tranquillement de boire son lait mais une nouvelle épreuve l'attendait. Son hôte avait décidé que Luka devrait aller prendre un bain. C'est vrai qu'elle était sale, mais dans un bain, y'a plein d'eau et si c'est pieds étaient dans l'eau elle redevenait une aveugle normale... Rien qu'une flaque pouvait lui coûter cher alors un bain. Pourtant elle ne dit rien et alla dans la petite salle de bain adjacente à la chambre. La fille fit couler l'eau et parti en fermant la porte. Luka enleva ses vêtements  et défit le bandage qui recouvrait tous son torse. Apparut alors une longue fente qui partait à droite de son torse pour finir à gauche au niveau de la hanche. Cela lui laisserait sûrement une cicatrice... Elle enleva aussi la bande de sa cheville avant de s'approcher de la baignoire. L'adolescente lui avait dit à droite le shampoing et à gauche  pour le corps... Elle pris le flacon de droite avant d'entrée dans l'eau. Ça y est elle était totalement aveugle. Elle se lava rapidement les cheveux et posa à tâtons Le shampoing. Maintenant rester à trouver la deuxième. Elle tendait les bras à la recherche d'un autre flacon mais quand elle le trouva celui si glissa et fini par terre hors de la baignoire. C'est longs cheveux encore plein de mousse tombaient sur son corps. Elle se leva avec précaution et cherchait à atteindre le sol avec sa main. Malheureusement elle glissa et tomba dans un bruit sourd se cognant par la elle occasion, ça lui apprendrai à faire des chose qu'elle ne peut pas.
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Sam 24 Aoû 2013 - 11:32

Kurumu mangeait en grimaçant. Elle n'était pas habituée à manger des plats aussi mauvais, mais se força pour ne pas faire fuir Chevelure blanche. Celle-ci ne mangea pas, alors pour ne pas qu'elle meurt de faim, elle se leva. L'adolescente revint avec une tasse et la tendit à la môme.

-"C'est délicieux..."

*Putain, j'en reviens pas. Elle a parlé et elle a le sourire. C'est incroyable. Mais maintenant, il risque de pleuvoir.*

Le repas terminé, Kurumu dit à la gamine d'aller se laver. Cela n'avait pas l'air de l'enchanter, mais fit des efforts et alla dans la salle de bain. Elle était dégoûtante, mais il n'y avait pas de choix. L'hygiène pour Kurumu, c'est quelque chose de primordiale.

Pendant qu'elle se levait, l'adolescente descendit et alla voir le gérant.
-"Oh mon gros, il me faudrait un matelas. J'ai une invité."
Il fit signe à son serveur d'aller chercher un matelas dans une chambre inoccupée.

Kurumu retourna dans sa chambre, et entendit un bruit sourd provenant de la salle de bain.
-"Je vais entrer !"
Elle ouvrit la porte, et jeta une serviette sur la gamine qui était à terre.
-"Tiens, c'est cadeau la serviette."

Kurumu comprit que Chevelure blanche n'avait pas fini de se laver. Elle la releva, la remit dans la baignoire.
-"Tiens ! Main droite savon pour le corps. Et a ta gauche,il y a le manche pour te rincer. Si tu as un problème appelle moi... Ouai c'est vrai, tu ne connais pas mon nom... Je m'appelle Kurumu, et toi ?"

-"Ben Luka, tu sais où me trouver si tu as un problème, mais hors de question que je t'aide à te laver."

L'ado sortie de la salle de bain, puis s'allongea sur son lit.
*Elle est quand même bizarre cette fille. Elle ne peut pas voir si ses pieds son mouillés, donc sa merde de chi ne marche pas si le sol est mouillé. Bref, au pire c'est son problème.*
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Dim 25 Aoû 2013 - 10:34

Après être tombait, la fille était entrée et l'avait aidé et l'aida à se relever lui indiquant une nouvelle fois l'emplacement de chaque objets...et lui révélant son nom, Kurumu c'était joli. Luka pris parole pour lui expliquer les quelques détails qui lui échapper:

- Moi c'est Luka, je suis désoler mais même si tu me dis ou se trouve les objets je ne vois plus rien. Dés que mes pieds sont dans de l'eau le monde disparaît...

Celle-ci partit , laissant Luka finir de se laver. Cette fois elle réussi à avoir le flacon sans problème. Une fois fini elle pris une grande inspiration et s'allongera sous l'eau. Cette sensation de vide, comme si elle pouvait voler. C'était agréable, oublier tous se qui l'entour dans un petit univers ou le temps semble s'arrêter. Mais il fallut bien vite qu'elle remonte avant de mourir du manque d'oxygène. Elle sortie avec précaution et chercha la serviette à terre. Elle s'enveloppa dedans quelque seconde, refis ses bandages et remis sa robe...qui avait elle même besoin d'être lavée. Elle sortit de la salle de bain, Kurumu était allongée sur un lit, et un matelas avait était ajouté à la toute petite pièce. Kurumu se leva passa à côté de Luka et dit en ouvrant la porte de la salle de bain:

- je vais prendre un bain, ton lit est là. Je n'en est pas pour longtemps.

Luka s'allongea sur le lit et s'endormir en quelques secondes, plongeant dans l'abysse de ses cauchemars.

Elle flottait dans le noir, encore un de ces rêves étrange. Cette fois une petite fille courait environ 4 ans, robe blanche, pied nus. Cette scène Luka la connaissait. C'était sa première fuite, un homme allait surgir de droite, un autre de gauche et un par derrière. L'un d'eux aller bientôt l'attraper et lui dire...

- Pas mal pour une gamine. Il ne ta pas fallut longtemps avant de pallier à ton manque de vue...mais tu ne nous échappera pas.

Le rêve continue mais tout devint flou à partir d'ici. Pourquoi aujourd'hui rêve t'elle d'une scène déjà produite? C'est la première fois que cela se produisez...de toute manière en se réveillant elle aurait oublier la plupart de son rêve...
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Lun 26 Aoû 2013 - 23:00

*Un bon bain, qu'est ce que ça fait du bien. L'eau est encore chaude, rien de mieux pour se reposer de cette dure et longue journée. Qu'est ce que j'ai fait aujourd'hui ? Donc j'ai tué des pirates, trouvé une gamine aveugle, tué un passant, j'ai attendu à l'hôpital... Ouai, donc j'ai perdu mon temps. Et en ce moment, y'a mon papa qui est dans un hôtel cinq étoiles, avec des lits douillets, des wc en or, une salle de bain géniale, de bon repas fait par des cuisiniers connus. Je l'envie.*

Les heures passaient et Kurumu était encore dans l'eau.

*Merde, je lui avait dit que je ne restait pas longtemps. Au pire, à cette heure ci elle doit dormir. Et pitié, faite que je n'entende pas les chouettes, les chats, les grillons et les poivrots.*

Elle sortie de l'eau, s'habilla et quitta la salle de bain. L'adolescente vit Luka dormir. Mais quelque chose n'allait pas. Elle suait, et bougeait dans tous les sens.

*Ça devrait passer. En attendant, je vais aller boire un petit quelque chose. Il y aura surement quelqu'un qui aura une blague ou une histoire à raconter.*

Une fois dans le hall, l'adolescente fut étonnée. Il n'y avait qu'une table de quatre places pleine. Elle demanda un jus de fruit, puis se posa sur la table d'à côté. L'oreille discrète, elle essaya d'écouter ce qui se disait. Finalement, il n'y avait rien intéressant. Soit disant la voisine du fiancée de la copine à on sait pas qui aurait perdu son poisson rouge, des fruits bizarres qui t'empêcheraient de nager en échange de pouvoirs, l'apparition de dragons noirs aux yeux rouges cracheur de feu... Bref, tout et n'importe quoi.

Kurumu retourna dans sa chambre avec un verre et une carafe d'eau, et vit Luka qui transpirait de plus en plus.
*Bizarre... Elle doit avoir chaud. Je n'ai qu'à ouvrir les fenêtres. Mais moi, en tout cas je vais dormir.*
L'adolescente s'endormit sur le coup. La nuit fut calme, aucun élément perturbateur à l'horizon. Kurumu avait le sourire, mais cette joyeuse nuit fut dérangé par des pleurs d'enfant. La jeune fille grimaça mais ne se réveilla pas.

-"Laissez moi...Qui es tu...Arrêtes tu me fais mal..."
*C'est qui pleure et qui parle, j'ai la flemme d'ouvrir les yeux.*
Elle se concentra et se réveilla quand elle comprit que c'était sa camarade de chambre qui pleurait.
-"Attend je dois les retrouver...ugh...Laisse moi...j'ai peur...maman...viens me chercher...promis je ne ferais plus de bêtises...plus jamais alors aide moi..."

Elle se leva et réveilla Luka. L'adolescente lui servit un verre d'eau et lui demanda si ça allait mieux. Elle répondit que oui.
-"Bon ce n'était qu'un cauchemar, donc tu peux te recoucher. Et si tu veux boire, sert toi, c'est sur l'étagère derrière toi."

Kurumu attendit que la môme se rendorme, puis fit de même.


Dernière édition par Sound L. Kurumu le Mar 27 Aoû 2013 - 20:53, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Mar 27 Aoû 2013 - 17:16

Luka était allongée dans son lit, un cauchemar ? Pourquoi ne s'en souvenait elle pas ? Elle cherchait sûrement trop cependant un malaise subsister toujours... Kurumu c'était endormi comme une masse. Soudain un détail lui sauta aux yeux( enfin plutôt aux oreilles) il ni avait plus aucun bruits? On était dans une grande ville et Luka entendait du bruit jusqu'à la forêts alors pourquoi se soit tous semblait dormir profondément... Elle réfléchissait sûrement encore trop. Elle s'endormi au bout d'un petit moment rejoignant Morphée.

Se matin elle se levait tôt. Des bruits attirés son attention. Elle se leva doucement pour ne pas réveillait la jeune fille qui dormais encore. Elle se pencha à le fenêtre, des gens braillait et se batter dans la rue. Luka ni prêta pas plus attention et ferma la fenêtre. Kurumu se réveillait. Luka demanda dans ton poli.

-Bien dormis?

Mais celle-ci ne semblait pas du même avis et pointant sont arme sur elle elle répliqua:

-Qui est tu? Que fais tu dans MA chambre? Et ou est Luka? Répond sale machin ou je fais un trou dans ta jolie cervelle!

Gnhiiii? Alors la un truc tournait pas rond mais alors pas rond du tout. Elle voyait pas Luka ? Elle était devenu aveugle pendant la nuit ? Non puisque elle parlait à un machin que Luka ne voyait pas ... Kurumu elle ne semblait pas la voir et lui tira dessus. Luka se jeta à terre esquivant le coup et se releva en lui criant:

- Mais tu est malade ?! C'est moi Luka tu me reconnais pas ?

-Ta gueule! Je tes posé une question alors tu grogne pas et tu me répond !

Sa devenait bizarre...Luka pris la porte et descendit. Kurumu la suivait hors d'elle. En bas le même spectacle, des gens se battait pensant avoir affaire à autre chose que leurs amis. Pourquoi Luka n'était pas toucher ? La seul solution plausible était une illusion. Bien sûre ! Si elle visait les yeuse Luka ne pouvait pas être toucher ! Du moment que l'illusions ne changer pas les ondes tout aller bien. Le seul moyen que Kurumu reprenne ses esprits était qu'elle se rende comte que Luka était devant elle. Une fois qu'elle découvrira ça, l'illusion prendra fin pour elle. C'était le point faible de se genre d'hypnose... Maintenant comment faire pour que Kurumu se rende compte... Parler ne servirait à rien. Une idée lui passa par la tête, les oranges. Peut être que si elle prenait trois orange et qu'elle faisait comme si elle fuyait voir même qu'elle emprunte le même chemin, Kurumu se douterais de quelque chose. Luka mis donc le plan en marche se dirigeant vers la place du marcher.
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Ven 30 Aoû 2013 - 12:01

Le soleil se levait lentement, et les premiers rayons de soleil caressait, comme à son habitude, le visage de Kurumu. Elle se frotta les yeux, et à sa grande surprise, elle ne voyait pas Luka, mais une sorte de monstre bizarre.
Il avait une tête de taureau, quatre cornes, et huit queues qui ressemblaient plus à des tentacules. Il était d'un marron pâle, et avait de grosses mains.

S.O.S hypnose  701be6c194bfeb635c5add55bec4d644af8d865b

La première réaction de Kurumu était de renverser le lit, de façon à pouvoir se cacher derrière. Elle sortie son magnum et tira une première fois. Le monstre semblait être touché à l'épaule mais commença à s'enfuir.
*Il est parti... Je fais quoi ? Je le suis ou pas ? Si je tue un monstre ça sera alors une bonne chose et je pourrais m'en vanter. Où je peux aussi mourir. Mais si'il prend la fuite, c'est qu'il a peur de moi. Alors la chasse aux monstres est ouverte.*

Elle s'équipa de son épée, rechargea son pistolet et se mit à la poursuite du taureau-poulpe. Une fois à l'extérieur de sa chambre, l'adolescente vit d'autres monstres. Un tout bleu avec de grandes dents et des verrues.

S.O.S hypnose  11592906-une-illustration-d-39-un-monstre-en-riant

Un autre était tout vert. Lui aussi avait des verrues mais comparé au précédent, il avait trois yeux.

S.O.S hypnose  11592910-illustration-d-39-un-terrible-monstre-vert

D'autres choses étaient présentes et toutes différentes les une des autres. Kurumu, pendant un court instant, eu peur. Mais elle se ressaisit, et dégaina son épée. La boucherie commença. Les coups de l'adolescente semblait toucher les monstres qui se découpaient. Certains criaient, d'autres non.
*C'est bizarre ? Pourquoi y'en a qui disparaissent et d'autres non ? Et pourquoi certains gémissement au sol, et une majorité non ? Et pourquoi y'en à de plus en plus ?"

Tant de question sans réponses. Mais l'adolescente repris sa poursuite et sortie de l'auberge. Elle tourna la tête de gauche à droite, et vit le taureau-pieuvre. La ville était sans dessus dessous. Les monstres étaient de partout, et un de grande taille apparu dans le ciel. Kurumu se stoppa, et recula. Il ressemble à un scarabée rhinocéros de couleur bleu de cobalt. Cet insecte avait sept queues de couleur orange avec un rebord vert commencent au bas de son abdomen, six d'entre elles avaient l'apparence d'ailes d'insecte et l'autre d'une queue verte d'insecte.

S.O.S hypnose  Bijuu_pack__nanabi_by_yaminokuni-d3erwin

Elle ne pouvait pas perdre de temps avec des insectes géants, et continua de poursuivre l'animal marron. Ils arrivaient sur la place du marché, et la encore, c'était la pagaille. Le taureau-poulpe vola des oranges.
*Mais depuis quand un truc de ce genre vole des oranges ? Mais c'est pas tout, ça me rappelle un truc.*

La course poursuite s’enchaînait dans les ruelles, et cela rappelait des souvenirs. Finalement, après une bonne demi heure de courses, d'apparition de monstres. Le taureau poulpe était coincé. Elle tira une fois et loupa sa cible. Malgré cela, ce monde bizarre avait épuisé Kurumu qui s'évanouie, la laissant aux mains de cette abominable chose.


Dernière édition par Sound L. Kurumu le Lun 16 Sep 2013 - 23:48, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Luka
Luka

♦ Localisation : sur OPR

Feuille de personnage
Dorikis: 3670
Popularité: -123
Intégrité: -93

Sam 31 Aoû 2013 - 11:56

Elle venait de s'évanouir ? Valait mieux la portée dans un coin tranquille. Quand elle se réveillerai, normalement l'illusion ne la touchera plus, si s'en est une. Luka s'y connaissait un peu en hypnose, pas qu'elle sache la pratiquer mais Mandore, elle, la pratique très bien. Luka avait pût l'observer quand elle était détenu. Une fois que la personne se rend compte de l'illusion, celle-ci est libérée et l'illusion ne fonctionne plus. Mais se rendre compte d'une illusion n'est pas si facile, tout dépend de la force de caractère et de la puissance de la personne qui lance le sort.
Kurumu fronça les yeux, elle se réveiller. Le verdict approcher, Luka se pencher au dessus de la jeune adolescente.

-Luka? C'est toi, ou est le monstre?!

-C'était une illusion. La ville entière est plongée dans une hypnose commune, d'après se que j'ai pût observé, chacun a l'impression de voir des monstres à la place des autres personnes. Ton esprit a rapprocher la conduite de se monstre a la mienne annulant les effets de l'illusion.

Kurumu sembla perplexe et elle posa une question inévitable:

-Et, pourquoi toi tu n'est pas toucher?

-Mes yeux. Cette illusion doit reposer sur la vision. Pour qu'une illusion fonctionne sur moi il faudrait qu'elle modifie les ondes.

Les chose mise aux claires et les faits expliquer les deux filles se levèrent.

-Il faut une sacré puissance pour plongé toute une ville dans une illusion. Il doit y avoir plusieurs personnes aux pouvoirs extraordinaire. Le problème c'est que les habitants vont s'entretuer et nous avec. Il faut trouver ces personnes et les arrêter sinon j'ai bien peur que récupérer les affaires et partir d'ici sera difficile...

Pour Luka le plus important était de sauver la ville mais sa compagne ne sembler pas avoirs les même motivation. Tant que le but était le même...
Il fallait trouver un endroit d'où...Il ni en avait qu'un. Pour pouvoir jeter un sort sur toute la ville il fallait un point qui la surplomb et sur cette île il ni avait qu'une montagne proche de la ville. C'était leur seul piste.
Kurumu Miyazawa
Kurumu Miyazawa


Feuille de personnage
Dorikis: 3011
Popularité: -193
Intégrité: -158

Dim 1 Sep 2013 - 0:30

Kurumu se réveilla dans les bras de Luka. Ses yeux s'ouvrirent lentement. L'adolescente tourna la tête et vit qu'elle se trouvait dans des ruelles. Elle n'avait qu'une envie de se lever, car le sol était rempli de déchets, tels des peaux de bananes, sacs poubelles ouverts.

Elle demanda des explications à Luka sur ce qui venait de se passer. Celle ci les lui fourni. Mais Kurumu ne semblait pas être convaincue. Pour elle, les monstres, les fruits qui peuvent donner des pouvoirs, les dragons, et autres bizarreries loufoques ne pouvaient pas exister.
*Je suis sur que c'est elle qui ne va pas bien...  Mais bon, il faut que je me venge de ses soi-disant hypnotiseurs. Je vais les faire regretter de m'avoir toucher, que se soit directement ou indirectement. Quand on s'attaque à la grande Kurumu, je contre-attaque.*

Elle se leva, serra les poings et dit à Luka :
-"Il faut que nous les retrouvons. J'ai quelques différents à régler."

Malgré ses paroles, l'adolescente ne savais pas par où commencer, et ne s'était pas totalement remis de cette hypnose. Le plus problématique c'était qu'elle avait faim.
-"Ça te dit de manger un petit truc ? On peut se servir au marché, ils n'y verront que du feu. Par contre, on devra surement combattre. Si les gens nous prenne pour des monstres, ils vont venir vers nous, et là, soit nous nous en débarrassons, soit c'est eux qui se débarrasse de nous."

Luka, à la chevelure blanche, suivit Kurumu. Elle aussi devait avoir faim. C'est sur cette décision que les filles sortirent des ruelles pour aller au marché. Une demi heure de marche suffit à Chevelure blanche et à l'adolescente pour arriver. La jeune ado fut étonné du massacre. Une marre de sang, des corps étendus au sol et certains étaient les autres. Le massacre était total. Sur la place, il ne restait que quelques étalages des marchands. Les autres ont du servir d'armes. Des armes étaient plantées dans les corps des gens, le rebord des tables étaient rouge écarlate.

-"Luka, on ne va pas se laisser abattre par ça. Mangeons un bon coup et nous irons à la forêt après. Nous trouverons peut-être quelques choses."

Kurumu se dépêcha de manger les fruits qu'elle avait pris, comme des pommes, poires et autres. Une fois le repas terminé, elles allèrent à la forêt pour tenter de trouver des choses utiles et permettant d'attraper les coupables.

La ville était encore et toujours en conflit. Le nombre de mort et le litre de sang ne cessait d'augmenter. Malgré ses grands airs, cela effrayait Kurumu, qui continuait d'avancer. Chevelure blanche la suivait.
Elles arrivèrent enfin à la forêt.
-"Bon on se sépare. Mais on reste prudent."
L'adolescente alla vers la droite, mais ne chercha pas. Elle se cacha derrière un gros arbre, se recroquevilla et pleura un bon coup. En position foetal, elle se balançait puis disait :
-"Pourquoi il y a tant de mort ? Ce n'est pas de ma faute ! J'ai rien fait. En plus, j'ai moi même participer au massacre. Je suis désolée. Je suis désolée. Je sais que mes excuses ne serviront à rien, car je ne pourrait pas vous faire revenir à la vie. Je jure de vous venger. Je suis sincèrement désolé."

Des heures semblait passées, l'adolescente avait arrêté de pleurer, et soudain des bruits de feuillages s'entendirent. La première fois ce fut Luka qui n'avait rien trouvé, et la seconde s'était une personne habillée en blanc.
-"On le suit sans faire de bruits, ça ne peut être que quelqu'un de maléfique. Regarde sa tête. De plus, je ne pense pas qu'il y ait de nombreuses personnes qui vont dans la forêt. Sans faire de bruits. Donc utilise bien ton chi."

La filature commença alors.
https://www.onepiece-requiem.net/t8573-sound-l-kurumuhttps://www.onepiece-requiem.net/t8665-cv-sound-l-kurumu
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant