AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


1 luftballon

Invité
Invité


Mar 10 Déc 2013 - 22:26


-Kiiiai ! Kiiai !

La vie d'une mouette au cap des jumeaux est plutôt paisible. Elle profite, comparativement à ses camarades de hautes mers ou d'iles moins bien loties, d'un environnement toujours en mouvement ou les humains de passage amènent sans cesse de nouvelles opportunités de se procurer de la nourriture. Que ce soit en s'échouant bêtement sur les rochers, en se disputant pour se voler leurs affaires entre eux, ou plus simplement en venant se noyer sur la cote locale. Nonobstant cette existence des plus confortable, la mouette des Jumeaux a donc eu le temps de développer, encore plus que ses congénères, une curiosité maladive pour tous les trucs nouveaux et susceptible de lui apporter nourriture et divertissement.

Comme. Comme cet étrange ballon rouge qui descend des nuages droit vers le cap.

Plus rieuse que les autres une mouette se décroche de l'escadrille la plus proche pour aller tourner autour de l'intrus. Puis ne trouvant rien d’intéressant sur le ballon elle va se poser sur la surface brillante juste en dessous, et va coller son œil glauque à un hublot pour jeter un regard à l'intérieur.

-Kiiiai ! Kiiai !

Quelques coups de becs ne suffisant pas à traverser le verre, la mouette fait quelques pas en piaillant autour de la plaque et se met à taper sur la cloison au hasard, à la recherche comme d'habitude d'un truc à casser ou arracher. Et soudain, miracle. Un déclic sourd et un grincement plus tard. Un sas s'ouvre.

Un marchepied de quelques marches se déploie à l'extérieur. La mouette aventureuse passe prudemment la tête à l'intérieur.

-Shikan !

Et explose soudain dans un gros nuage de plumes...


La vie d'une mouette au cap des Jumeaux est plutôt paisible. Mais on ne peut pas avoir de la chance tout le temps...

-Putain de piaf... Quand on est pas emmerdé par les poules c'est par les mouettes...

Izya ? Debout, je crois qu'on est arrivé...

Non pas à Logue, aux Jumeaux...

Et c'est un putain de trou...



Dernière édition par Red le Ven 20 Déc 2013 - 8:58, édité 2 fois
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mer 15 Jan 2014 - 21:46


Mais je m’en fou d’être aux Jumeaux moi… Laisse moi dormir.

Je m’enroule dans ma couette en tournant le dos à la porte et par la même occasion à Red. On n’a pas idée de réveiller les gens comme ça de bon matin ! D’autant plus que la nuit a été mouvementée.  Très mouvementée. Impossible de dormir tranquille avec la tempête que nous avons du traverser ! Et je ne parle pas des nuages mangeurs de dragon !

Hm…

Finalement ce n’était peut être qu’un rêve…

Et à bien y réfléchir, il fait plutôt faim, là tout de suite. Et la faim justifie les moyens hein. Ou en tout cas elle justifiera à Red que finalement oui, je me suis levée, et que non, c’n’est pas parce qu’il me l’a demandé.
Je ne suis pas à ses ordres.

Ce n’est pas mon capitaine. Je ne veux plus de capitaine.

Un trou ? Moi je vois surtout une montagne… Voire des montagnes, vu la tonne d’épaves. Ça pourrait presque concurrencer Armada.

Je continue de mâcher ma viande tandis qu’un silence presque pesant s’installe. Et lorsque je tourne la tête vers Red pour connaitre la raison de ce mutisme, je le voie me dévisageant, moi et mon bout de viande précuite. OU plutôt « presque pas cuite ».

QUOI ?! La viande rouge c’est bon. Et puis merde, j’suis un dragon alors je mange de la viande si je veux ! Même au réveil !

Nouveau silence.

Je promène mon regard sur ce qui se fait appeler le « cap des jumeaux ». D’où nous sommes, on peut voir surtout des débris de navires flottant absolument partout. En insistant un peu sur les détails, on peut remarquer qu’il y a de la vie.
Nous ne sommes pas les seuls pirates du coin.

Bon, et on fait quoi maintenant ?

Mais alors que je tourne la tête dans la direction de Red, une chose dans son dos attire mon regard. Une chose qui flotte au gré du vent, attachée en haut d’un phare… Une chose qui aurait du être noir et avec une poulie. C’est comme ça qu’elle était la première fois que je suis passée et c’est comme ça qu’elle aurait dû rester.

Quelqu’un a viré le drapeau de mon père pour y mettre cet horrible torchon.

Tiens, toi qui sait tout sur tout, il est à qui ce truc ?
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Mar 28 Jan 2014 - 19:45


-Euh... Pas noir avec des battes croisés ? Surement pas des pirates. Pas des marines non plus... Des chasseurs de primes alors? Ou des types paumés du même genre surement.

En tout cas pas des types très manuel vu la gueule salopé du truc, ça fait un peu bricolo amateur quand même... Ou bavure à la sauvette sur les murs du garage de papa.

Enfin. On s'en fout non ? Vire ce torchon et met le tien à la place. En volant c'est l'affaire d'une minute.

Le vrai souci c'est de s'assurer qu'il reste dans le coin. Et si celui de Tahar est tombé...


Pff, y'a plus de respect bordel... Franchement, à quoi bon se donner la peine de changer le drapeau si c'est pour voir le premier guignol venu le balancer aux gogues pour coller la broderie de sa vieille maman a la place.

En fait, faudrait trouver une marque plus définitive à coller dans le décor...

-Tu pourrais pas réveiller un autre volcan ? La ce serait pas mal au niveau empreinte de passage...
Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mar 28 Jan 2014 - 21:59


Réveiller un volcan ? Bah voyons…

Y’a pas de volcan dans le coin...

Qu’une grande falaise. Avec la rivière de Reverse au milieu. Et des épaves aussi…
Enfin bref.

Et mais… !

Et puis c’est pas moi qui l’ai réveillé ce volcan à Tortuga ! Je suis sure que c’est de votre faute en vrai ! Pas de la mienne ! C’est vous qui avez tout fait péter, pas moi !
Moi, j’étais juste coincée à l’intérieur !

Bon, j’ai peut être cassé deux trois colonne de roche qui maintenaient toute la structure de la chambre magmatique… Peut être…
Mais quand même !


Ouais, quand même ! Moi j’suis innocente d’abord ! Oui oui ! Complètement !

Enfin, passons.

Parce qu’il a quand même raison sur un point, si on laisse juste un simple drapeau ici, y’aura forcement un autre couillon prétentieux pour le virer dès qu’on aura le dos tourné. Donc si on veut affirmer notre domination, il faut effectivement trouver un autre moyen…

Mais ça n’empêche pas d’utiliser la bonne vieille méthode pour le moment.

Alors sans plus attendre je file récupérer un de ces drapeaux noir que Red m’a plus ou moins forcé à créer quand on naviguait sur Armada…
« Il te faut un pavillon noir qui te représente si tu veux te faire connaitre, va donc chez Buck pour en créer un et fait en sorte d’en avoir toujours plusieurs exemplaire avec toi, ça peut servir. »

Bah, ça servira au moins aujourd’hui. Et puis, je suis plutôt contente de mon logo au final, même si j’ai bien galéré avant d’avoir l’idée.

Et du coup, une fois en possession de ce morceau de tissu, je prends ma forme hybride ailée et décolle jusqu’en haut de ce phare où trônait il y a quelque temps le drapeau de mon père. J’arrache ce drapeau que je mets en lambeau puis le remplace par mon symbole.

Spoiler:
 

Un fois cela fait, j’admire un instant le travail, puis le paysage qui s’étend à mes pieds.

Oui, si je veux augmenter ma réputation, si je veux que Tahar entende parler de moi, de sa fille, alors prendre ce point parait un bon commencement. Le Cap des Jumeaux… Le début de la route de tous les périls. Là où tous les hommes désireux de gloire et richesse s’aventurent.

Il faut que je marque cet endroit, et que je le marque d’une manière indélébile. Et ce phare, tout comme son jumeau, parait être le meilleur endroit pour cela. Après tout, ce n’est pas part hasard que les hommes se battent pour mettre leur étendard au sommet.

Mais je vais faire mieux.

Oui.

On peut toujours faire mieux.

Car le phare est haut, car le phare est long.
Car le phare est de pierre et que la pierre ça se grave.

D’un battement d’ailes, je décolle de ma position pour descendre de quelques mètres. Je me maintiens à une certaine altitude, sort Narnak de son fourreau et visualise ma future sculpture.

J’inspire et me concentre.

Expire et vois.

J’attaque !

D’un coup, je propulse une quinzaine de lame d’air chargée de haki dans la direction du phare. Les coups sont précis, dosés, calculés. Et lorsqu’ils touchent leur cible, un nuage de poussière se forme.

Je reste là, silencieuse. Et pendant les quelques secondes qui suivent, plus personne n’ose faire le moindre mouvement dans le cap des jumeaux. Et enfin, la poussière de roche s’estompe et laisse place à ce dragon enroulé autour d’une poulie qui me représente, taillé dans le phare.

Fière de mon travail, je retourne vers Red.

C’est pas mal comme ça, non ? Et puis, regarde, y’a son jumeaux si tu veux t’amuser toi aussi.


Dernière édition par Izya le Dim 17 Aoû 2014 - 2:07, édité 1 fois
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Invité
Invité


Mar 28 Jan 2014 - 22:27


-Pas mal ? C'est rien de le dire ouais... T'es une vraie pro du sabre, la sculpture de dragon aux lames de vent ça envoie clairement du rêve. Mais je me sens pas trop une âme d'artiste. Et puis bon. Je lui fais quoi au phare ? Je lui fabrique un chapeau géant ?

Ce serait un peu ridicule pour le coup. Et puis on serait foutu de confondre alors si en plus je dois chercher de la peinture, on va y passer des plombes...

Attend voir...


D'un coup de talon Red bondit dans le vide à la rencontre du ciel. C'est moins gracieux que la miss glissant dans l'air comme dans un bassin d'eau mais marcher sur l'air reste une valeur sure. Quelques pas au dessus de la zone pour traverser le canal et survoler le second phare, celui tellement en ruine qu'il n'y a plus grand chose à sculpter dedans. Pas grave, Red n'a pas l'intention de faire dans la ciselure.

Roku Oni No Shigan !

Tout autour du phare l'air se fait soudain plus dense pendant qu'au dessus de lui Red frappe dans le vide de sa paume. Comprimant l'espace en dessous de lui comme un rouleau compresseur géant passant sur une nappe de goudron frais. Et il pousse. Projetant vers le sol une énorme vague d'air qui va broyer les restes du phare comme un index écrase une mouche avant de s'enfoncer profondément dans le sol. Laissant les débris concassés du phare au centre d'une gigantesque empreinte de main profonde de plus d'un métre.

-Bon, l'empreinte de la main d'un point de vue histoire de l'art c'est du niveau cinq ans. Mais en grand format ça a une certaine allure non ?

Et puis ça me fait penser à une vieille blague du Cipher Pol. C'est vrai qu'on fait un sale boulot, mais on a une excuse, on le fait salement...

Izya
Izya
Reine Céleste

♦ Localisation : Allods d'Akeem

Feuille de personnage
Dorikis: 10099
Popularité: 849
Intégrité: -628

Mar 28 Jan 2014 - 23:00


C’est clair que ça manque cruellement de classe. Mais ça a le mérite d’être marrant. Bon, j’espère juste que les andouilles en dessous on bien vu que c’était toi et pourront répandre l’information comme quoi c’est bien ton empreinte et pas celle d’un autre, sinon tout ça n’a vraiment aucun intérêt.

Mais c’est quand même drôle ce manque cruelle de finesse. Moi qui pensais, d’après ce que m’en a dit Enzo, que les gens du Cipher Pol était des gens plutôt discret. Et qui dis discret dit fin… Non ?

A priori non.

Parce qu’entre lui et Enzo… Niveau finesse y’a mieux. Largement mieux.

Et du coup, maintenant qu’on a fait ça, on fait quoi ? On se casse ? On va fouiller les épaves en bas ? On va martyriser les pauvres pirates là bas ?

Perso, je pense que se barrer est un bon plan… Mais j’avoue que martyriser des pirates, ça à l’air pas mal aussi…

Ou sinon…

Une idée me vient en tête en entendant un des ronflements de Reyson dans mon dos. Alors sans dire un mot de plus à Red, je rentre dans la cabine du ballon où le troisième membre de notre petit groupe de voyage dort paisiblement… Je ne sais pas vraiment pourquoi il est venu avec nous, mais depuis qu’on voyage dans les airs en directions des Blues, il a passé le plus clair de son temps à dormir et… Parce qu’il y a un ET ! A piquer mon chocolat que j’avais moi-même piqué dans notre réserve !

Chose complètement intolérable, soit dis au passage.

Alors maintenant qu’il y a de la terre ferme sous notre ballon et de la civilisation à piller, je peux enfin assouvir ma vengeance.
Et pendant que celui-ci dort paisiblement, je l’attrape, le jette sur mon épaule, revient vers Red puis le jette par-dessus bord.

Ou sinon, vous allez tous les deux allez me chercher du chocolat parce que même si j’aime beaucoup la viande, le matin, je préfère du sucré. Et comme c’est toi qui l’as accepté avec nous, je te nomme responsable de ses conneries et vols. Du coup, à toi de t’en charger.

Et pendant que Red me regarde d’un air outrer, que Reyson hurle en se rapprochant de plus en plus du sol, ou de l’eau ? ou d’un bateau ? Je ne sais pas…
Moi, je retourne à l’intérieur et retourne me lover sous ma couette.

Avec ça, ils me laisseront peut être tranquille pour quelques heures…
Et avec un peut de chance, quand je me réveillerais, nous aurons repris la route et longerons le continent en direction d’East Blue.

En direction de Logue Town.

Et puis, j’espère que j’aurai mon chocolat !
https://www.onepiece-requiem.net/t3683-izya-selinde-termineehttps://www.onepiece-requiem.net/t3825-fiche-d-izya-selinde#43003
Reyson D. Anstis
Reyson D. Anstis

♦ Localisation : Jaya
♦ Équipage : Armada

Feuille de personnage
Dorikis: 9059
Popularité: -712
Intégrité: -600

Sam 8 Fév 2014 - 22:45

    Et je dors. Ou plutôt, enfin je dors. Avec toute l’histoire autour de l’enfer, je ne m’étais pas souvent reposé. Rectification : je ne souhaitais, non, je ne voulais pas dormir. Je vois le monde en gris, je vois des démons partout, me méfie de ma propre ombre. Et encore, ça c’est quand le conscient a les rennes, et le conscient cherche à me défendre, il pense à ma survie. Ce qui n’est pas le cas du subconscient, de celui qui prend le dessus durant les songes. Si le conscient a les reines, le subconscient manipule les rois.

    Les cauchemars tourmentent l’esprit, ce qui peut se répercuter sur le corps. Et quand l’enfer se mélange au réel, le résultat n’est pas toujours paradisiaque. Izya peut en témoigner d’ailleurs. Mais elle a su contenir mes démons lors de ma crise, donc elle peut le refaire. Et je n’ai pas à avoir peur de ce qui peut m’arriver pendant mon sommeil avec Red à côté. Juste ces souvenirs fantômes remontant à la surface, mais je n’ai pas le choix, il faut que je m’y fasse. Vivre nécessite de dormir. Aussi, il n’est pas rare de me voir me réveiller en sueur, haletant bruyamment.

    Je me sentais transporté, comme porté. Sur des nuages, pourquoi pas, vu que j’ai l’impression de chuter juste ensuite. Une île dans le ciel aussi. Toute façon, c’est un rêve, alors je peux inventer ce que je veux ! Puis Izya a des ailes comme ces créatures dans les contes, tout comme le chasseur de primes il y a quelques années sur les Blues. Des anges ? Et pourquoi pas. Cela me changera de mes démons au moins !

    BAM !

    Hum ? Lentement, j’ouvre les yeux et relève la tête. Le soleil de face, il me fallut plusieurs secondes pour distinguer les formes. Une grande voile surmontée d’un drapeau noir. Des pirates ? Je regarde autour de moi, plusieurs lames me pointaient de leurs pointes. Ils ne portaient pas d’uniforme, mais ça ne voulait pas dire pour autant qu’il ne s’agit pas d’un autre cauchemar. La preuve, comment me suis-je retrouvé ici ? Bon, les planches de bois sous moi n’ont pas l’air intactes, comme si une masse les avait grandement percutées. Mais ça ne peut être moi, j’étais dans le petit engin volant avec Red et Izya. Puis, ils sont pas du genre à m’abandonner en me jetant par-dessus bord… Bon, c’est vrai qu’ils le sont, mais ils n’oseraient pas… Bon, c’est vrai qu’ils le peuvent, mais…

    Mais non, c’est sûrement un songe supplémentaire. De toute façon, à partir du moment où le subconscient choisit que ce sera un cauchemar, on a plus rien à dire, on ne peut lutter contre la fin qui viendra inexorablement. Alors allez-y, lacérez moi la peau qu’on en finisse et que je me réveille dans un énième sursaut. Je ferme les yeux, attendant courageusement la fin, résigné. Mais rien. Je les rouvre, rien n’a changé non plus. Ils sont toujours là, et je suis toujours au même endroit. Attend, ça veut dire que ?

    « Les enfoirés… »
https://www.onepiece-requiem.net/t862-reysondanstis-le-pirate-assoiffe-du-sang-de-la-marinehttps://www.onepiece-requiem.net/t946-reysondanstis-le-pirate-met
Contenu sponsorisé



Page 1 sur 1