AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  OPR AnnexeOPR Annexe  ConnexionConnexion  


Faites une croix ici

Elizabeth Von Bykov
Elizabeth Von Bykov


Feuille de personnage
Dorikis: 700
Popularité: 0
Intégrité: 0

Ven 23 Mai 2014 - 17:37

Un, deux, trois... Un, deux, trois... Un, deux, trois...

Eliza grimaça en donnant le dernier coup de poing. Sa petite blessure à la main devait s'infecter, il fallait qu'elle fasse attention, faute de quoi elle finirait bel et bien par perdre de ses capacités. Or, ce n'était pas DU TOUT ce qu'elle souhaitait. Ici, elle était sans doute l'une des plus fortes, depuis que Jink était partit. C'était aussi la plus vieille, selon toute logique... Bref, taper sur ce gros sac de sable n'était sans doute pas conseillé pour arranger sa pauvre mimine. Après la grimace, le soupir. Quelle journée pourrie ! Lizzie commençait à s'ennuyer au camp d’entraînement, elle était impatiente de partir en mission, de connaître son affectation et de, tout simplement, découvrir d'autres horizons. Partout il y avait des civils qui souffraient sans raison, simplement à cause de bâtards. Les pirates. Les révolutionnaires. Il était temps de partir en chasse. Beth en était toute frétillante de joie.

Le déjeuner se déroula sans encore, comme d'habitude. Et comme d'habitude, d'ailleurs, la jeune fille prit son plateau et l'emporta jusqu'à l'endroit qu'elle occupait toujours pour manger. C'est à dire sur une des larges poutres qui soutenait la toiture du réfectoire. Eli aimait bien prendre littéralement de la hauteur face aux événements, et regarder les gens évoluer, telles des fourmis, en contrebas. On ne faisait plus attention à elle depuis longtemps, et c'était tant mieux. La gamine n'aimait pas qu'on vienne lui parler à tord et à raison, ou même qu'on essaye de lier connaissance avec elle. Les seuls moments où il y avait contact avec eux, c'était lors des combats en situation réelle, comme ils les appelaient. Si il y avait une amicale des anciens agents en formation, il était certain que Beth n'y mettrait jamais les pieds. Elle n'avait pas que cela à faire.

Après avoir rapidement expédié son repas en lisant un bouquin, la fille aux cheveux verts descendit de son perchoir, alla rendre son plateau digne des plus grandes cantines puis retourna vers le terrain d'entraînement. Elle ne prenait jamais la pause supplémentaire qui était offerte à tout le monde le midi. Elle préférait profiter du terrain lorsqu'il était vide. Lizzie commença par une petite course à pied, pour se mettre en jambes. Une fois essoufflée, elle marcha un peu pour récupérer puis se dirigea vers les poids et en greffa quelques uns sur ses poignets et ses jambes avant de faire quelques exercices de musculation. Quand elle en eut assez, elle fit quelques étirements basiques puis travailla sa souplesse. Quelques personnes commençaient déjà à arriver, sans se soucier le moins du monde de la jeune fille qui continua son exercice paisiblement.

Un des types responsables de la formation des potentiels futurs agents du Cipher Pol arriva, une lettre dans sa main. Lizzie savait déjà ce que cela signifiait, mais elle voulait l'entendre quand même, le sentir, enfin. Depuis le temps qu'elle attendait pour ce simple moment !

Elizabeth Von Bykov. Si vous voulez bien me suivre.

Beth sentit sa fierté monter pendant que tous les regards convergeaient vers elle. Enfin. Enfin elle en avait finit ! Enfin elle allait être un vrai agent, avec de vraies responsabilités et de vraies missions ! Depuis le temps qu'elle attendait cela... La gamine se leva donc et suivi le type qui l'avait appelé. Il la guida à travers un nombre incalculable de couloirs. La jeune fille hallucinait. Elle ne savait pas que la base était aussi grande, et n'avait jamais même soupçonné son ampleur. Elle n'était pas spécialement d'un naturel curieux donc depuis son installation, quelques années auparavant, elle n'avait pas cherché à savoir ce que pouvait cacher telle ou telle porte. Tout ce qui l’intéressait, c'était le réfectoire, sa chambre, les sanitaires et le terrain d’entraînement. Basta. En parlant d'entraînement... Lizzie se rendit compte avec horreur que le sport qu'elle avait fait avait laissé de vilaines marques, en particulier en ce qui concernait son odeur corporelle. Elle trébucha, ce qui fit se retourner le responsable qui la guidait.

Désolée mais... Ce ne serait pas possible de prendre une douche avant d'aller voir quiconque ?

Le responsable l'avisa en grimaçant puis acquiesça.

Oui, effectivement, ça ne semble pas être superflu.

Dans sa tête, la jeune fille cria victoire pendant qu'on la raccompagnait rapidement jusqu'à ses quartiers. Il était hors de question de rencontrer une autorité supérieure dans l'état dans lequel elle était. C'était... Enfin, cela ne faisait pas, mais alors vraiment pas, propre.
http://www.onepiece-requiem.net/t11154-elizabeth-von-bykov-pour-vous-servir
Page 1 sur 1